Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka]

Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka] Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 17:42
Hiver 204 – L'ancienne élève

L'examen chûnin, qui s'était déroulé à Kumo, était terminé depuis plusieurs semaines. Sakka avait quitté la cité des Nuages avec le cortège impérial et était rentrée à Urahi. Cette aventure l'avait profondément marquée. D'abord, parce ce qu'elle avait été nommée lieutenant suite à sa victoire contre Kaito, le kumojin ; puis, par les révélations que d'autres citoyens lui avaient faites. Contre toutes attentes, seule la soldate semblait surprise qu'une rébellion couve et projette à tout moment d'attaquer le protectorat impérial. Certes, elle venait de quitter le village, mais elle ne comptait pas oublier ses homologues, laissés sur place.

Avant de se rendre à Kaminari, grâce à Leiko, l'Inuzuka rencontra bon nombre de ses congénères, autant d'Inuzuka que de Hokazuka. Après le massacre de leur clan, elle et Shiroi, son loup, se terrèrent pendant des années dans les forêts Hijins. Ils le firent si bien qu'ils ne croisèrent aucun autre membre de feu La Meute. Ils se terrèrent dans les bois, mais ils voyagèrent à travers ces derniers, au fil des saisons, pour trouver de quoi se nourrir, comme on le leurs avait appris. Bref, dans la capital, ils n'imaginèrent pas les retrouver. La surprise n'en fut que plus grande.
Enfin, les projets claniques de Sakka pouvaient prendre forme.

Comme je le disais, grâce à Inuzuka Leiko, Sakka fit la connaissance d'autres Inuzuka, et notamment Hokazuka Iyashi, la vétérinaire d'Urahi. La doctoresse, accompagnée d'un lièvre, s'était réfugiée à Hayashi. Comme beaucoup, elle profita de la naissance de l'Empire, et donc de la disparition de la Seigneurie du Feu, pour revenir sur ses terres natales, et mettre ses compétences au profit du Teikoku. Voyant en Sakka, un bourgeon près à fleurir, elle lui confia un petit coffre de bois, contenant les derniers vestiges du clan, et notamment un grimoire.
A son retour de Kumo, Sakka lui rendit visite pour faire ausculter Shiroi, histoire de s'assurer qu'il soit en parfaite santé, suite au dernier combat. Naturellement, elle confia au médecin ses craintes, au sujet de Kumo.

-----

« Là-bas, ils sont tous au courant qu'un mal sommeil, et personne ne semble s'en soucier. Comme si c'était le destin, comme si le cercle vicieux de la haine était implacable ? » s'interrogea l'enfant.
« Je suis revenue ici pour parfaire mon entraînement, m'améliorer auprès des meilleurs, et j'y retournerai, je ne compte pas les abandonner. »
« Je doute que l'Empereur, s'il est au courant, et il l'est, soit passif, ça n'est pas son genre... » la rassura Iyashi.
« Pourquoi ne pas avoir laissé la garnison qui nous avait escortée sur place, pour montrer qu'on était là, pour dissuader ces rebelles !? » continua Sakka.
« Ses rebelles ont perdu leur ville, nul doute qu'ils seront patients. Cette menace ne peut pas peser éternellement sur cette colonie. J'imagine que nos dirigeants veulent qu'ils se dévoilent au grand jour, par eux-mêmes, pour mieux les battre ensuite. Il n'est pas possible de combattre un ennemi invisible. »
« Il n'y a pas que les rebelles, j'ai aussi entendu parler d'anciens kumojins qui se sont enfuis et qui forment une armée. Le jour J, la menace viendra à la fois de l'intérieur et de l'extérieur. Nous ne serons jamais assez nombreux pour contenir une attaque de cette ampleur, d'autant plus qu'ils auront l'effet de surprise. » s'inquiéta la lieutenant.
« Une rumeur court comme quoi un guerrier Inuzuka aurait participé à la conquête de Kumo. Il aurait combattu trois ennemis à la fois ! C'est dingue ! Certains disent même qu'il aurait tué l'un d'eux, en remportant la victoire, avant de disparaître. Si seulement je pouvais le retrouver ... »

La vétérinaire, qui diagnostiquait l'animal, marqua une pause. Ce qu'elle entendit, la laissa perplexe. Elle se retourna, dos à Sakka, et posa ses outils médicaux sur la paillasse blanche. Les deux mains sur la table, son regard s'abaissa avant qu'elle ne remonte la tête.

« Le fidèle. »
« Pardon ? »
« Celui dont tu parles, on le prénomme Le Fidèle. C'est l'Inuzuka le plus puissant que le Yuukan n'est jamais connu. » dit-elle en se retournant vers Sakka.
« Vous en avez entendu parlé vous aussi ! Mais comment savez-vous tout ça ? Il ne s'agit que de rumeurs ? »
« Tout est vrai. Cet homme existe bel et bien et ses faits d'armes sont véridiques. J'en suis sûre puisque je soigne la bête de celle qui fut son élève. » révéla Iyashi.
« Grâce à lui, le nom Inuzuka fut lavé. Et le Teikoku nous accepta dans ses rangs. Il a combattu une fois pour l'Empereur, il le fera peut-être une seconde fois ? »
« Vous y croyez ? Dites moi comment faire, et je ferai tout mon possible. On retournera ciel et terre pour le retrouver ! » s'exclama la gamine de quinze ans.
« Et il faudra le convaincre … Mais d'abord, tu devras mettre la main dessus. La seule personne qui peut savoir où il se trouve, c'est son ancienne élève, Inuko. En ce moment même, elle entraîne ses troupes dans un camp à l'extérieur de la capital, dans la forêt au nord. Rejoins-là, dis lui que tu viens de ma part. »
« Merci infiniment. Je vous tiendrai informée. »

-----

Forts de ces révélations, Sakka et Shiroi ne perdirent pas une seconde et se mirent en chemin. Le camp n'était qu'à quelques heures de courses de la capital. A dos de loup, le trajet n'en serait que plus court.
Arrivé sur les lieux, le duo Inuzuka se présenta au soldat qui faisait office de sentinelle.

« Bonjour, Je suis Sakka Inuzuka, lieutenant de l'Empire. On m'envoie porter un message à Inuko Inuzuka. »
Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka] Image0


Dernière édition par Inuzuka Sakka le Mer 8 Avr 2020 - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Inuzuka Inuko
Inuzuka Inuko

Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka] Empty
Sam 28 Mar 2020 - 14:33
L'Inuzuka revenait d'un entraînement intense aux côtés de son compagnon de toujours. Transpirante et éreintée, elle avait demandé à sa garde rapprochée de ne pas être dérangée.

Une fois à l'intérieur de sa tente typique, ornée de peaux d'animaux et composée de mobiliers en bois, elle s'était décidée à s'asseoir quelques instants afin de se reposer. Son Ninken ne s'était pas fait prié non plus et dormait non loin d'elle...

Elle huma alors une odeur qui ne lui était étrangère et un instant plus tard, sa garde rapprochée prit à la parole, derrière la tente.

« Taishô-... »
« Fais la entrer. »

Répondit-elle sèchement avant même que ce dernier ne puisse finir sa phrase. C'était sa façon à elle de s'exprimer, souvent très directe et autoritaire.

Cette odeur, elle appartenait à Inuzuka Sakka et elle le savait. Il serait étrange pour la meneuse de l'unité Coloniale que de ne pas connaître ses troupes ou alors les potentielles personnes pouvant la composer. Ici, il s'agissait en plus d'une Inuzuka, raison de plus pour la Capitaine que d'avoir un œil sur elle.

« Il n'est pas nécessaire de te présenter, quelle est la raison de ta venue ici Sakka ? »

Certes Inuko ne voulait pas être dérangée, mais une discussion avec un membre de son clan ne l'importunait pas, bien au contraire. Son flair légendaire lui faisait penser que cette entrevue allait être fortement intéressante, le cas contraire, elle n'aurait pas daigné la recevoir.

Toujours assise, Inuko avait légèrement remonté son buste de façon à se tenir droite et planter son regard dans celui de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka] Empty
Sam 28 Mar 2020 - 18:08
Hiver 204 – Le Maître

Il suffit à Sakka de prononcer son nom pour que la sentinelle la conduise directement à la plus grande tente du campement. Pas une question, pas un rictus, pas la moindre émotion ne trahit le professionnalisme de ce militaire. Nul doute qu'avec un garde de cette qualité, la cheffe des lieux ne soit pas dérangée pour rien. La jeune Inuzuka fut donc honorée de cet accueil sympathique, à sa manière.

« Taishô-... »
« Fais la entrer. »

* Comment ? *

L'enfant resta de marbre. Sans même écarter la toile qui lui servait de porte, Inuko savait qui se trouvait derrière. Sakka s'était-elle trompée de camp ? Elle cherchait une Inuzuka, pas une Yamanaka. Puis, elle tomba la face vers l'avant, affichant un large sourire. Le garde la regarda de biais, la prenant pour une folle, mais ne dit rien. En fait, à cet instant, notre Inuzuka comprit à qui elle avait à faire. Inuko connaissait déjà l'odeur du duo, alors qu'ils ne s'étaient jamais rencontrés. La lieutenant ignorait comment, l'avait-elle suivie ? Etait-elle présente, cachée, lorsqu'elle s'inscrivit à l'unité coloniale ? Bref, l'entretien n'avait pas encore commencé que le ton était donnée.

* Je vois que, malgré le temps passé, le légendaire caractère Inuzuka est toujours présent. * osa penser Sakka, qui n'est pas en reste à ce sujet.

Le garde tendit la main vers l'entrée, signalant à ses invités qu'ils pouvaient entrer. Il retourna ensuite à son poste, toujours sans dire un mot. Sakka releva la tête, légèrement en arrière cette fois, elle inspira longuement en fermant les yeux, avant d'expirer amplement, de la redresser et les rouvrir.
De la main gauche, elle écarta le voile, laissant pénétrer en premier son fidèle compagnon. Lui, était réputé n'avoir peur de rien, il s'enfonça directement dans la tente. Il vit cette femme, mais son regard se posa sur son congénère, un loup à la toison anthracite et aux pupilles jaunes ; non pas un jaune solaire comme Shiroi, encore jeune, mais un jaune moutarde, plus foncé, traduisant un âge mûre et une expérience militaire solide. Notre loup baissa la queue et la tête, en guise de respect. Après des années d'errances solitaires, il avait conservé son honneur hiérarchique.

A son tour, Sakka glissa à l'intérieur. D'un regard, elle balaya la tente et observa le mobilier, du simple sapin, orné de peaux d'animaux en tout genre, notamment celle d'un cerf, l'animal le plus noble de nos bois. Tout avait un sens : le sapin, et non du chêne, un matériau basique, loin du luxe, pour la garder proche de ses hommes. La peau de cerf témoignait, quant à elle de son grade, celui de capitaine, pour forcer le respect.
Puis, la gamine croisa la scène, celle où son loup s'inclina face à son homologue. Cela lui suffit pour confirmer ses craintes. Elle devrait la fermer, écouter et faire des phrases concises et pertinentes. Elle était face à sa supérieure.

« Kumo. Une révolte sommeille. » se contenta, dans un premier temps, Sakka. Ces quatre mots suffiraient à éveiller la curiosité d'Inuko, qui s'était battue pour conquérir les terres de foudres, pensa-t-elle.
« Nos forces sont divisées entre nos deux pays. Nous aurons besoin d'aide extérieure pour contenir cette rébellion. » continua-t-elle.
« Iyashi m'a conseillée de vous quérir, pour retrouver votre maître. » dit Sakka, s'employant à utiliser son meilleur vocabulaire.

Il y avait d'autres raisons pour se rencontrer, l'unité coloniale dont aller faire partie Sakka, mais aussi le clan, qu'elle souhaitait reconstituer. Mais la raison première était celle-là. Elle ne voulait pas polluer l'échange avec des motifs secondaires, car sans empire, plus d'unité ou de clan.

Sakka n'espérait qu'une chose, qu'Inuko soit en bon terme avec son ancien maître.


Dernière édition par Inuzuka Sakka le Mer 8 Avr 2020 - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Inuzuka Inuko
Inuzuka Inuko

Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 21:45
Le premier mot prononcé par son interlocutrice l'intrigua. Le sourcil droit levé, elle était prête à écouter attentivement la suite, qui allait être à coup sûr, intéressante. Son homologue Inuzuka évoqua une résistance, cela n'étonna guère Inuko. Elle se doutait bien qu'une contrée vaincue par la force ne se rangerait pas aussi facilement.

C'était pour cela qu'elle préférait l'option diplomatique, malgré son tempérament de guerrière. Si elle avait le choix entre la diplomatie ou la force pour conquérir, le choix serait vite fait. Malgré tout, si cette option n'était pas envisageable, elle était prête à user de tous les pouvoirs en sa possession afin de remporter la victoire ; Propager l'idéologie de l'Empire était son objectif premier.

« Hmm je vois-... »

Marmonna-t-elle en se levant, pour se diriger vers une vasque en argile contenant de l'eau. Elle continuait cela dit à boire les paroles de Sakka, cherchant à comprendre la principale raison de sa venue et en quoi, elle, la Capitaine de l'Unité Coloniale, pouvait l'aider.

L'interlocutrice de la capitaine proposait d'inviter une nouvelle fois le fameux Fidèle à rejoindre la bataille.

Laissant planer une silence, Inuko mit sa tête au-dessus de la vasque pour se rincer à l'aide de ses mains, histoire d'être un minimum confortable face à son « invitée ». Après s'être séchée à l'aide d'un tissu fait main et replacé son cache œil, elle reprit sa place devant Sakka.

« Je te remercie pour l'intérêt que tu portes à ce territoire conquis. Tu n'es pas une membre de l'Unité Coloniale pour rien. »

Inuko laissa son regard se poser sur son compagnon qui avait fait preuve de respect il y a peu, geste qui bien que normal, était apprécié.

« Qu'une révolte sommeille, c'est évident ; Si tu viens quérir mon aide et surtout souhaites déranger mon maître, c'est que ton flair t'indique qu'il y a urgence ? Si c'est le cas, que fait la Régence de Kumo ? »

La borgne avait du mal à suivre ce qu'il se passait dans le territoire de la foudre, par contre elle était au fait que la Régence n'avait pas encore fait ses preuves. Bien qu'embêtant c'était, ce n'était pas à elle de gérer ce genre de problème. Néanmoins, elle pouvait le remonter facilement à qui de droit.

« Peu importe... »

Inuko souhaitait quand même répondre aux attentes de la militaire.

« Seulement et seulement si mon maître le Fidèle accepte une entrevue, je te dirai où il se trouve. Tu le sauras bien assez tôt. »

Sakka avait-elle d'autres sujets à aborder ?
Revenir en haut Aller en bas
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka] Empty
Mer 8 Avr 2020 - 22:25
Hiver 204 – Le clan

Comme prévu, la capitaine but avec intérêt les mots déversés par la jeune Sakka. Rien d'étonnant puisqu'elle avait elle-même participé à la conquête des terres foudroyées, alors les savoir en proie à la rébellion ne pouvait que piquer sa curiosité et l'intriguer. Par ailleurs, elle félicita la jeune dresseuse pour son intérêt, et apprécia l'avoir à ses côtés dans l'unité coloniale. Une affection qui toucha l'enfant Inuzuka.

« Oui, il y a urgence. Deux facteurs m'alarment. Le premier : l'apparition d'une organisation alliée à la rébellion et nommée le Fukkatsu, qui regroupe d'anciens kumojins, ils ont d'ailleurs élu un nouveau Raikage. Le second : la disparation de l'Empereur. Une rumeur court selon laquelle personne ne l'a vu depuis plusieurs jours, personne ne sait dire où il est. »

Sakka ne maîtrisait pas encore l'art de la guerre, mais elle avait quelques notions de politique, grâce à sa mère, prétendante à la place de Chamane avant de mourir durant le génocide. Facile de deviner que, face à un ennemi s'engaillardisant et à l'absence de notre chef de guerre, nos troupes auraient leur moral au plus bas, difficile à mobiliser. D'autant plus quand on connaît la composition hasardeuse de l'armée impériale. Mais ça, Inuko le mesurait amplement, elle qui dirigeait une garnison complète.

* La régente de Kumo est une Hokazuka, je ne compte pas la dénigrer. La Meute est tout aussi importante à mes yeux que l'Empire. * se retint de dire Sakka, ignorant la position de sa congénère au sujet des frères et sœurs de Hayashi. Elle se contenta juste d’éluder la question.

« On raconte des histoires incroyables au sujet du Fidèle. A elle seule, sa présence suffirait à motiver nos troupes. Peut-être même que de puissants alliés dont j'ignore l'existence se joindraient à nous, s'il était là. » argumenta l'adolescente, convaincue par la nécessaire présence de cet être.

Elle hésita à prononcer les prochains mots, mais le silence posait là par Inuko entrouvrit la porte, Sakka ne pouvait la laisser se refermer :

« Notre clan ... » hésita-t-elle, avant de se jeter, la voix tremblante.
« Nous avons été bafoué par l'ancien Daimyo. Depuis, nos congénères végètent et errent partout dans le Yûkan. Heureusement, des femmes comme vous (pour ne pas dire nous) se battent pour faire perdurer notre nom. Mais cela n'est plus suffisant... » Elle marqua une courte pause, les yeux rivés au sol.
« Si notre nom est fièrement porté dans la bataille qui se jouera prochainement, peu importe l'issu, l'on retiendra que les Inuzuka se sont farouchement battus pour l'Empire. La nouvelle se répandra à Hi et dans le monde entier, ravivant le mordant de nos frères et sœurs égarés. Nous sommes originaires de ces terres, on ne peut plus nous ignorer d'avantage. Pour nos ancêtres, nos mères, nos sœurs mortes pour Hi, nous ne devons pas abandonner La Meute... »

« J'essaierai bientôt de réunir les nôtres, ceux présents à Hi. » finit-elle à voix basse, comme si elle n'osait pas l'inviter directement.

Une larme perla au creux de son œil droit avant de dessiner le profil de son nez et de s'abîmer sur le sol terreux. Elle releva la tête, ignora ce signe de faiblesse et fixa droit dans les yeux sa cheffe, l'air combatif.
Il y a un an, elle aurait sorti une canine et grogné, preuve de son immaturité passée. Mais aujourd'hui, elle se suffit à un regard, un silence imposé à son tour, traduisant sa force de caractère, sa détermination, sa résilience et son inébranlable amour pour Hi et le clan.
Pour appuyer ces propos forts, son loup se releva et se tint fièrement à ses côtés comme pour l'épauler. Enfin, le duo Inuzuka était en parfaite symbiose.

Elle venait dévoiler son jeu, toutes les cartes étaient sur la table.

Dans la plus pure tradition hiérarchique, elle attendit qu'on l'autorise à quitter les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994

Le Maître et l'élève [Inuzuka Inuko et Sakka]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: