Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro

Yuki Eiichiro
Yuki Eiichiro

[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro Empty
Dim 13 Aoû 2017 - 19:05
La missive était arrivée à son Bureau, dans les Geôles. En provenance directe du bureau de la Mizukage. Comme toujours, leur relation n’était qu’à distance. Aucune rencontre. Juste ce qu’il fallait pour éviter de se voir. De se croiser. S’éviter. Si jamais elle communiquait, c’était uniquement de cette façon. Tout comme il communiquait ainsi avec elle. Autant dire, des courtoisies qui cachaient en réalité un venin mal gardé. D’ailleurs, il n’avait jamais caché sa désapprobation face à sa nomination. Pour ainsi dire, s’il pouvait l’ouvrir, il le faisait, défiant son autorité à qui voulait le savoir. Pour autant, s’il l’ouvrait autant, il n’avait encore pris aucune décision influant le cours actuel. Car la Shinobi avait au moins un talent. Elle maîtrisait la situation, d’aussi loin qu’elle le pouvait, mais elle le faisait.

La mission était simple. Un homme, un administrateur proche des Geôles, était porté disparu. Pour une raison quelconque, personne n’avait plus entendu parlé de lui depuis plusieurs jours. Lorsque l’enquête avait commencé, quelques hommes avaient découvert une information suffisante pour éveiller la curiosité du Chef de Clan. L’homme avait un rendez-vous dans les Geôles avec un mystérieux « C ». Plissant l’œil sous la missive ouverte, regardant vaguement les lettres écrites, il réfléchissait déjà à cet homme. « C ». Il ne connaissait personne avec un tel patronyme. Nul garde. Nul interrogateur. Encore moins un prisonnier. Sourcil froncé, alors que son esprit était déjà occupé à dénouer cette affaire dans son coin, il continua sa courte lecture. Un Genin lui était aussi assigné pour résoudre l’enquête. Une gêne. Un poids. Passant une main à son œil, le fermant au passage sous la réflexion, il poussa un court soupir alors qu’il se lançait en arrière sur son siège. Ce n’était même pas un de ses hommes qui avait disparu. Mais l’affaire se déroulait ici, en son lieu. Etait-ce une faveur faite de la Mizukage ? La mâchoire un instant serrée, il abandonna rapidement l’idée de résoudre l’affaire depuis son siège et de se lever finalement, jetant un coup d’œil aux dossiers en « C ». Gardiens. Prisonniers. Tout le personnel était répertorié et personne ne lui sautait réellement à l’œil. Qui était le mystérieux rendez-vous ?

Gardant son sang-froid, il se rendit à l’extérieur de son bâtiment, jetant son œil aux alentours, cherchant l’homme qui lui avait été assigné. La missive en main, les bras croisés, il patienta quelques minutes avant l’arrivée du personnage. Son propre élève. Etait-ce vraiment un choix anodin de la vieille femme ? Ou celle-ci complotait quelque chose dans son dos ? Se gardant de toute réflexion désobligeante sur ce qu’il considérait comme un retard, il adressait déjà la parole au Genin. « Ne traînons pas. Plus vite nous découvrons le fin mot de cette histoire, plus vite tu pourras reprendre ton entraînement, Shota. » Sans même attendre une réflexion du jeune homme, il fit tourner son manteau et se lançait dans les marches, deux à deux, de son bâtiment, hochant la tête aux hommes postés devant ainsi qu’à l’intérieur. « La mission est simple. On interroge. On découvre qui est le mystérieux homme. Aussi simple. Si nous sommes capables de l'arrêter, c'est un bonus. Mais cela n'est pas notre objectif principal. Alors, aucune folie. Compris ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t30-yuki-eiichiro-don-t-remain-silent-termine https://www.ascentofshinobi.com/t2036-yuki-eiichiro-titre-u-c#13764 https://www.ascentofshinobi.com/u355
Hayaidesu Shota
Hayaidesu Shota

[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro Empty
Lun 14 Aoû 2017 - 0:36
Le soleil se lève à l’horizon et ce fut de même pour le village de Kiri...sauf pour moi, j’avais l’habitude de me réveiller un peu tôt, mais hier j’étais crevé et je me suis couché à une heure des plus tardives, alors merde j’étais bien dans mon coussin! si moelleux qu’il en ferait jalouser plus d’un... Mais sa n’empêchait pas que les activités quotidiennes du village commencèrent: le poissonnier en bas gueule qui comme un malade pour qu’on lui achète un peu de ces produits immondes, la vieille d’à côté qui promène ses quatre chiens qui eux aussi aboient comme des sauvages, et sans parler de la mère qui gueule pour que ses enfants se lèvent de bon matin..

Vous pouvez pas laisser vos enfants roupillent un peu! Vous venez de me réveiller là!

Quoi! Je n'ai pas entendu, vous pouvez répéter jeune imbécile! avait-elle dit en éclatant un mur de son poing

Euhh... je parlais à la vieille dame désolée! avais je dis d’une voix tremblante...

De quel étage vient le jeune con? avait dit la vieille avec l’envie de me briser les os un par un...


Euh… Je me tus afin de faire passer ce malaise... Merde mais elle me faisait encore plus flipper que la mère...

Je me suis alors faufilé dans mon appartement sur la pointe des pieds sans faire le moindre bruit pour qu’elle ne s’aperçoit pas de ma présence... Jusqu’à ce que je fasse malencontreusement tomber un vase, mais alors par un réflexe inhumain! j’ai bien dit inhumain! d’un mouvement de pied je l’ai rattrapé in extremis avant qu’il s'écrase au sol...

Ouff, putain, c’était moins une… Bon je crois qu’elle est partie...

J’avais le visage complètement frappé par la fatigue... Mais quelques coups d’eau et on n’y voient que du feu... Cependant pour les cernes je n'y peux rien... Je marche comme un zombie en raclant chacun de mes pas dans l’appartement à la recherche de nourriture... Une fois quelques bols de ramen en mains, il me fallait quelques secondes pour tout dévorer ... Putain ce que j’aimais ça! Mais rien n’y fait je suis toujours fatigué! mais merde-il me fallait un remontant, aujourd’hui j’avais entrainement et je ne pouvais pas y aller avec cette mine. L’habitude de vérifier la boîte à lettre pour voir si j’avais du nouveau même si je ne recevais pas grand-chose à part bien sûr les résultats de la rééducation de mon père me prix...

Oh Putain j’ai reçu une lettre des haut placés de KIRI! attend calme toi... C’est peut-être un truc tout con... comme faire une tâche ménagère... On s’excite pas...

J’ouvre alors la lettre soigneusement afin de découvrir le message qui m’était adressé, il fallait me voir, je tremblais tellement, on aurait dit que j’avais un rencard avec une fille...


Ok ok ok vous avez été ok ok ok Mission rend C! OUAIS!

La nouvelle était merveilleuse, j’avais été mis sur une mission du village! Il n’a fallu qu’une fraction de seconde pour que je me mette à faire des bonds partout pour exprimer mon euphorie… Aussitôt, je me vêtu de ma tenue traditionnelle, d’un sac à dos avec les soins de secours, fil de fer, bandelette etc. Puis j’ai passé le pied de la porte... Et là ce fut le drame, la vieille n’avait pas abandonné sa recherche...

Putain, elle me suit encore celle-là...

Longer le mur jusqu’à atteindre l’autre rue n’était que ma seule option, elle avait le dos tourner lorsqu’il fallait que je passe d’une rue à l’autre... Alors je pris l’initiative de m’y rendre sur la pointe des pieds avec la boule au ventre... Chaque pas pouvait être mon dernier.. Mais à 2 pieds de la rue d’a côté ... Elle se retourna d'une manière vive...

Euh bonjour… Vous allez bien? lui avais-je adressé prit en flagrant, si je puis dire délit de fuite en lui faisant un geste de la main et lui adressant un sourire des plus radieux...

Espèce de ...

Elle retira aussitôt ses chaussures qu’elles se mit à me balancer avec une précision des plus impressionnantes... J’en ai reçu une derrière la tête et une autre dans le flanc…
J’ai alors couru jusqu’aux geôles pour lui échapper, ça n’a pas été une partie de plaisir croyez-moi... Mais merde j’avais complètement zappé mon entrainement! Je ne pouvais plus faire marche arrière.

Ok donc c’est ici...

Me rendant au lieu de rendez-vous, je vois un homme au loin qui semble attendre quelqu'un, mais plus je m’approche et plus je remarque que c’était Eiichiro, mon “sensei”... Je pris alors un moment de pause pour relire le message, et il y avait bien écrit son nom, mais je m’étais trop précipité dans la lecture de celle-ci... J’ai alors marmonné dans ma barbe tout en me rendant à lui...


C’est une blague? Il me veut quoi encore lui... lâchant un soupir...

Me voilà face à lui...

Euh Bonjour… Ok...


Alors il m’avait totalement esquivé le mec. Pour un chef de clan , ne pas avoir la moindre once de respect, ça me laissait songeur... Le voyant redescendant les marches, je me retourna en soupirant et le suivit. Tout en descendant les marches, il m’adressa le protocole de la mission... Je l’écoutais que d’une seule oreille, l’autre ne voulait pas l’entendre

Ouais... D’accord je vois... Mais il a fait quoi au juste ce mec? lui avait je adressais tout en le suivant.

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!
[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro 3122335893_1_3_5UGlkfpN



Revenir en haut Aller en bas
Yuki Eiichiro
Yuki Eiichiro

[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro Empty
Mer 16 Aoû 2017 - 21:41
Il s’arrêta net au milieu de sa course alors que la question tombait. La mâchoire serrée, crispée d’avoir à répéter ce qu’une missive laissait entendre, il ne prit même pas la peine de se retourner vers le Genin. Il était toujours trop enjoué. Trop empressé. Peut-être n’avait-il lu qu’un mot sur l’ensemble du papier. Passant une main à son œil, agacé du comportement du Shinobi, il se contenta d’un bref soupir, prenant en même temps une profonde inspiration pour se contrôler. Il était une véritable perte de temps, en réalité. Il aurait encore mieux valu qu’il soit seul plutôt qu’accompagné d’un homme qui n’était ni prêt, ni préparé. Est-ce pour entraver l’enquête ? Que faisait-il là quand un Jônin, seul, aurait bel et bien s’occuper de cette mission.

« As-tu seulement lu la lettre que tu as reçu ? » Il se tait. Il lui laisse le temps de comprendre à quel point il est déjà frustré. Les poings dans les poches, la tête baissée en avant, il reprend malgré tout, d’un air mauvais et froid. « Kajija Oda, un employé à l’administration, attaché aux Geôles, a disparu. » Il se remet à avancer et salue le garde à l’entrée qui leur ouvre la première grille. De là, un deuxième homme les suit, lui aussi armé d’un trousseau de clés bien fourni. Aussi, le Yuki, avançant de grandes enjambées, les mains dans le dos, continue son explication. « Nous reprenons l’enquête là où elle en était. L’homme avait un rendez-vous avec un dénommé ‘C’. Je n’ai rien trouvé de tel dans mes fichiers durant mes recherches préliminaires. »

Ils arrivaient devant une nouvelle grille et l’homme se préparait à la leur ouvrir. Bientôt, les prisonniers se réveillèrent dans le couloir qui venait de s’ouvrir. Au fond, une salle d’interrogatoire. Jusque-là, une quinzaine de cellules, toutes habitées par un homme ou deux, avec le minimum pour vivre. Les traitements restaient humains dans ces ailes plus publiques. Les criminels étaient encore de petites frappes et, pour la plupart, avaient commis des crimes mineurs. Ils n’avaient pas tué, ni même prémédité le moindre crime majeur. Posant son regard sur le jeune homme, il lui évoque les choix possibles. « Ou tu me suis et nous interrogeons quelques hommes. Ou tu vas à mon Bureau et tu détailles des dossiers. Ou tu te sens capable d’en interroger toi-même et je mets un Garde à ta disposition. »

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t30-yuki-eiichiro-don-t-remain-silent-termine https://www.ascentofshinobi.com/t2036-yuki-eiichiro-titre-u-c#13764 https://www.ascentofshinobi.com/u355
Narrateur
Narrateur

[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro Empty
Ven 18 Aoû 2017 - 19:26
Yuki Eiichiro n’en était pas à sa première visite dans les Geôles, bien au contraire. Cela expliquait que les criminels et condamnés le reconnaissaient d’emblée. Si certains se montraient sages tandis que d’autres tentaient de flirter avec la limite comportementale autorisée, tous le haïssaient. Alors, lorsque ce dernier commença à demander des renseignements, notamment à propos d’un Kajija Oda, la plupart ne tendirent même pas l’oreille. Pourtant certains le firent.

Des doigts d’honneur discrets aux grimaces masquées par l’ombre des barreaux de leurs cellules, même les prisonniers parmi les plus téméraires ne voulaient certainement pas aider Kiri. Qui, à moins d’être frappé du syndrome de Stockholm, pourrait vouloir aider son principal geôlier ? Mais parmi tout ceci, il y eut une voix qui attira l’attention du Yuki.

« Kajija Oda ? Bien sûr qu’on l’a vu… »

L’un des prisonniers, au bout du couloir, chercha l’attention d’Eiichiro. Et comme s’il avait prédit exactement qu’il serait intéressé par sa réponse, il enchaîna immédiatement.

« Avant toute chose, je te donnerai les renseignements que tu veux, Yuki Eiichiro. Mais il faudra me promettre une chose en contrepartie. Lors de ma capture, j’avais de l’argent sur moi. De l’argent sale, celui de contrats effectués, certes, mais le mien. Il ne sert à personne, et j’aimerais qu’il soit légué à ma famille. Je sais qu’une libération pour moi serait… inimaginable. »

Plutôt que d’attendre l’accord ou non du gradé de la Brume, le prisonnier – qui avait une bonne quarantaine d’années – commença à révéler le début de l’information. Il espérait qu’en procédant ainsi, sa condition serait respectée.

« L’autre jour, un de tes collègues a déjà posé des questions. Je n’y avais pas trop réfléchi, mais… J’suis un voleur moi, un mercenaire, mais certainement pas un gars qui voudrait voir la tête de notre Seigneur au bout d’une pique. Car oui, il s’agit de ça. »

La face immergée de l’iceberg…

« L’homme que Kajija Oda a rencontré ce soir-là, ce fameux « C », c’était le Conseiller du Daimyô de l’Eau. Raonaka Ao pense que quelqu’un va attenter à la vie du Seigneur. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hayaidesu Shota
Hayaidesu Shota

[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro Empty
Ven 18 Aoû 2017 - 20:22
Putain, j’aurai vraiment dû lire cette lettre jusqu’au bout... Il n’a pas tardé à me le rappeler, malgré sa, ces manies m’énervent de plus en plus...
Bon passons, après quelques minutes de marche nous voilà dans la prison, on peut y voir une multitude de prisonniers dans les cellules, tous aussi plus flippant les uns que les autres, ils faisaient froid dans le dos ces enfoirés.
C’est alors qu’Eiichiro me proposa un dilemme, soit je les interrogent seul, soit en sa compagnie ou bien je me tire et il fait le boulot à lui tout seul. Je ne suis pas venu pour glander derrière un bureau, tout seul, à fouiller dans des dossiers, ils manquaient plus que ça...
“Le plus judicieux serait de les interroger tous les deux, chacun prend une rangée de prisonnier. On pourra clore cette affaire aussi vite qu’on l’a commencé si vous le voulez bien”
C’est alors qu’on s’est réparti les tâches, chacun s’occupe d’une poignée de prisonniers et les questionne sur ce fameux “C”.
De mon côté, rien n’était concluant, soit ils faisaient sourde oreille, soit ils lancèrent des insultes et des doigts d’honneur à vont vent.

Dites-moi ce que vous saviez sur ce fameux C et tout de suite!



Retourne faire mue muse avec tes kunai en carton, petit con et un tas de réflexion de la sorte étaient lancées, j’étais en présence de mon “sensei”, et je lui avais promis aucune bavure, mais putain que j’avais envie de leur refaire la gueule à ces mecs...
Aucune réponse pour moi, je n'en avais marre, impossible de leur faire cracher le morceau... Laissant un soupir s’échapper, je m’assis dos au mur, mais pourquoi avais je étais mis sur une mission de la sorte… Je suis loin de là la personne la plus éloquente, j’avais plus d’expérience sur le terrain...

Pff, rien n’y fait personne ne veut ouvrir sa grande gueule

Alors que le silence régnait de mon côté, une phrase prononcée par un prisonnier non loin vint titiller les tympans, selon lui le fameux "C"était le conseiller du daimyo de l’eau, enfin quelqu'un avait parlé. Je fis aussitôt un bond et couru en la direction d'Eiichiro pour le rejoindre.

Le conseiller du daimyô de l’eau? Ce C? Mais qu’est-ce que ca veut dire ? Il l’aurait kidnappé? Et il en voudrait au Seigneur de l'eau?

Je ne comprenait strictement rien à ce qui se passait , mais je ne pouvais émettre que quelques hypothèses au vu de la situation qui s’annonçait plus qu’affolante. Peut être que Kiri prendrait un nouveau tournant.

_________________

L’impétueux guépard noir absolu de Kiri est présent!
[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro 3122335893_1_3_5UGlkfpN



Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro Empty
Sam 23 Sep 2017 - 16:33
Les heures qui suivirent furent étonnement peu productives. Eux qui s'attendaient à en savoir plus furent bien étonnés de se rendre compte que ceux qui avaient parlés perdirent leurs langues, de façon littérale. Dans cette prison, les secrets furent soigneusement passés à la trappe et les bavards punis par certains dont les intérêts résidaient dans le fait que chacun se taise.

Eiichiro bien que habitué à faire parler des moyens expéditifs dut se retenir car observé par le jeune Shota, et même s'il avait lâché tout les chiens de sa meute allégorique, rien n'aurait fait entrouvrir les lèvres de ces bandits résignés à leurs sorts. Soit, quand la fin de la journée arriva, ils n'en savaient pas plus. Tout ce qu'ils savaient, c'est qu'Ao présageait une menace au dessus de Naragasa Kira. Qu'il était le fameux C. Rien de plus, rien de moins. Mais le silence en lui-même n'était-il pas lui-même un indice ?

Le directeur de la prison et son acolyte devraient se contenter de ça.
Revenir en haut Aller en bas

[Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Geôles
Sauter vers: