Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Welcome to the Freakshow. [Pv : Hyuk Yeong-Gi]

Rokkaku Goro
Rokkaku Goro

Welcome to the Freakshow. [Pv : Hyuk Yeong-Gi] Empty
Ven 27 Mar 2020 - 12:21
Le mouvement révolutionnaire auquel Reiji avait pris part demandait un effort général, un élan collectif poussant chacun de ses membres à mettre la main à la pâte. Il ne pouvait pas seulement se contenter de se pointer aux réunions, se foutre de la gueule de Kaito ou d'un pseudo infiltré, de péter une durite en envoyant chier tout le monde puis foutre le camp. Il l'avait bien compris depuis sa récente discussion avec le nain à la chevelure argenté, l'Assassin de Cristal comme il le surnommait. Le trio de leaders à la tête de la Résistance avait besoin de l'aide de chacun et le Metaru n'en faisait pas exception. Autant il avait toujours été clair sur sa capacité à élaborer des stratagèmes pour nuire à l'Empire, autant la tache qui lui avait été confié récemment ne pouvait être ignorée, ou refusée. Il souhaitait l'accomplir, qui plus est. Il s'agissait de l'éventuel recrutement d'un potentiel candidat. Pouvoir aller au contact des nouveaux et les jauger par lui-même, Reiji ne pouvait espérer mieux.

Selon lui, les problèmes d'infiltrés dont ils avaient souffert était le fruit d'un recrutement trop léger, presque trop négligé. Lui-même ayant été approché par un membre du mouvement avant de l'intégrer savait parfaitement quel genre de tests il fallait passer avant de les rejoindre. Répondre à quelques questions, échanger sur la situation actuelle du village et sur le Teikoku. Rien de bien compliqué en soi et pour un menteur habile, un brin manipulateur, il était aisé de se faire passer pour un vrai patriotique désireux de prendre les armes pour libérer son village natal. Son épreuve à lui serait totalement différente, plus en adéquation avec les problèmes rencontrés récemment. Bien évidemment, le candidat aurait le droit à son lot de questions, son petit interrogatoire personnel, mais il ne s'en tirerait pas avec quelques réponses convaincantes. Et surtout, Reiji n'en avait rien à foutre de recaler quelqu'un si son profil ne lui convenait pas. Mieux valait rester en comité restreint que de se coller un boulet ou un traître dans les pattes.

La journée s'était achevée depuis une bonne heure maintenant, la lueur du jour faiblissait minute après minute, si bien que la pièce principale du studio se retrouverait totalement plongée dans l'obscurité d'ici à ce que son propriétaire fasse irruption. Hyuk Yeong-Gi, rien que ce nom improbable aurait pu être un motif suffisant pour le recaler selon le Metaru. Ce dernier s'était infiltré dans l'habitacle de l'intéressé une heure auparavant, profitant de l'absence de Yeong-Gi. Enveloppé d'une longue cape sombre recouvrant son corps, capuche sur la tête, un masque sur le visage pour cacher sa véritable identité. L'objet représentait un Glouton, un animal totem en adéquation avec le profil du révolutionnaire. Solitaire de nature, très peu sociable, agressif et sauvage. Le Glouton était également le nom de code qui lui avait été attribué au sein de la Résistance, bien que selon lui, il n'y avait aucunement besoin de cacher qui il était. Il ne s'était jamais retenu de clamer sa véritable allégeance.

Un rapide état des lieux avait permis à Reiji de déterminer l'état précaire dans lequel vivait sa cible, pas étonnant en connaissant son dossier. Un ancien délinquant, un rejeté de la société, un peu à son image, lui qui était détesté de tous. Il n'avait que très peu d'argent, ce qui expliquait pourquoi vivre dans un vieil appartement pourri sous les toits. Rapidement ennuyé par ce qu'il avait sous les yeux, il alla s'affaler sur un fauteuil miteux et décida d'attendre là. Le petit avait du potentiel, il était encore un peu jeune mais il avait savoir tirer profit de ce feu brûlant en lui, alimenté par une société qui n'avait fait que s'acharner contre lui. En y repensant, lui n'avait fait que consumer toute la haine, la colère et l'amertume qui le rongeait depuis son enfance, faisant de son feu intérieur un véritable brasier, moteur de sa volonté et support principal à sa puissance. Il trouvait la force de se lever chaque jour pour pouvoir aller cracher son dédain à la face du monde. Aujourd'hui il riait même de cette situation.

Lui, le diable du village, la pomme pourrie du clan Metaru, représentait l'espoir, l'éventualité d'un cauchemar terminé. Il était l'un de ces héros de la Résistance qui prenait les armes pour défendre les valeurs et le futur de Kumo, il était de ces braves qui n'avait pas perdu espoir et qui continuait de se battre pour un avenir. Lui, le type que tout le monde aimait tant regarder de travers, faire comme s'il n'existait pas. Le coude appuyé sur l'accoudoir, la tête reposant sur son poing fermé, il ricanait. Ces enfoirés étaient tombé bien bas. Du bruit se fit entendre derrière la porte d'entrée, une silhouette se glissant par l'ouverture au sol, Hyuk Yeong-Gi semblait finalement être rentré. Reiji laissa le jeune homme pénétrer chez lui sans faire de bruit, ni de mouvement trahissant sa présence. Il n'avait pas changé sa position, ni sa posture. Ce ne fut que lorsqu'il alluma la lumière qu'il s'accorda le droit de briser le silence d'une voix neutre et sans émotion.

Salut Gi, il paraît que tu nous cherchais ?

_________________

#541717
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9787-rokkaku-goro-100
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Welcome to the Freakshow. [Pv : Hyuk Yeong-Gi] Empty
Ven 27 Mar 2020 - 18:22

Cela avait commencé aux aurores par un réveil de merde. Une matinée de merde. Un aprèm de merde. J’aurais dû me douter que ça ne pouvait aller que dans cette continuité. Je voulais juste me pieuter… en finir avec cette journée. Une de plus. Et voilà qu’une voix sortie des ténèbres me signifiait que mes plans tombaient à l’eau.

OK, ça m’avait surpris, d’un parce que je vivais seul et que les seules visites que je recevais n’étaient jamais agréables… est-ce que ça allait me décontenancer pour autant ?

“ “Gi” ? Non, moi c’est Nol’s ! “


Finissant d’avaler le bout de poulet que j’avais dans la bouche (celui que j’avais piqué sur le chemin), je n’avais pas pu m’empêcher de plisser des yeux pour mieux analyser la situation. Ou plutôt l’intrus dans ma baraque. Faut dire, que ce n’était pas vraiment une première qu’un boloss se ramène en espérant pouvoir me racketter sous peine que j’étais dans sa zone. Force d’habitude, ça faisait longtemps que ça ne faisait plus vraiment son petit effet. Il n’y avait pas si longtemps c’était moi qui faisais cette petite blague-là en passant...

“ Mec’... C’était dans mes objectifs de ne pas chercher la merde et rester discret en créchant ici. Mais si tu remues le fumier, tu vas ramasser des coups de ta pelle dans la gueule. “


Sur cette “bienvenue”, j’avais jeté sans formalités mes affaires comme d’habitude sur le sol dans un coin de l’entrée.

“ Fais nous gagner du temps à tous les deux. Bouge ton cul de mon fauteuil et dégage avant que je m’énerve. “


C’était le pas plutôt convaincu, que je m'étais rapproché de ma “surprise” masquée, non pas sans avoir balayé la pièce du regard. Bizarre, en général ces vauriens retournaient mon appart avant de commencer les vraies hostilités. C’était quoi cet effet de style ? Le festival qui les avait inspirés pour l’accoutrement. Dubitatif je l’avais reluquer de la tête aux pieds, ça avait été plus fort que moi… Comme le commentaire qui allait avec.

C’est quoi cette dégaine ? Sérieusement… Mec.

Ou meuf en fait… C’était difficile à dire sous une cape et un masque. Dans tous les cas, cela n’allait rien changer. C’était toujours la même issue dans ces situations-là. Et pour être franc, cette boucle éternelle commençait à me fatiguer un peu. Même quand j’évitais les emmerdes, c’était elles qui venaient à moi.

Une vraie malédiction je vous jure.

Depuis quand c’était parti autant couille ?

Non en fait… À quel moment ça avait tourné rond ne serait-ce que 24H pour moi ?!!!

Et puis surtout, pourquoi c’était que dans ces moments que je commençais à m’éclater ?

Je n’avais pas la lumière à tous les étages, mais je n’étais pas le seul, je vous le dis !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126
Rokkaku Goro
Rokkaku Goro

Welcome to the Freakshow. [Pv : Hyuk Yeong-Gi] Empty
Dim 29 Mar 2020 - 18:31
Nol's ? Alors quoi, la prison t'as rendu tellement con que t'as oublié ton vrai prénom ?

C'était soit cela, soit les informations qui avaient été recueillies à son sujet était un ramassis de conneries et ces incapables n'avaient même pas été foutus de noter sa véritable identité. Dans le doute, et pour ne pas se décrédibiliser, il avait opté pour la première option. C'est que le comportement de l’énergumène tendait à opter pour cette explication, il avait quand même l'air un brin allumé le zigue. En l'écoutant brailler et gesticuler sous son nez, il comprenait rapidement pourquoi on l'avait envoyé à lui faire ce recrutement. Pour mater une bonne vieille tête de con, il en fallait une autre encore plus conne. Si le gamin voulait jouer à qui était le plus vindicatif et attardé des deux, Reiji serait son adversaire avec plaisir. Il était parfaitement capable de lui briser les burnes tant psychologiquement que mentalement, le tout en se grattant les siennes. Mais pour le moment, il le laisser faire. Il observait son petit numéro, un sourire amusé aux lèvres. C'était comme avoir une version plus jeune de soi en face.

Il avait la complète du numéro du parfait petit enfoiré arrogant et tête à claque, comme l'aurait dit sa cousine. La dégaine, l’élocution, il avançait en sa direction tout en le menaçant s'il n'obéissait pas. Il lui donnait des ordres de manière agressive, en l’occurrence il espérait voir les miches du Metaru sortir du fauteuil sous peine de rendre un coup de pelle dans la gueule, ou quelque chose dans le genre. Reiji ne put réprimer un ricanement, c'était osé et apprécié comme réaction, mais cela n'aurait pas l'effet escompté. « Et si tu fermais un peu ta gueule avant de voir tes dents rayer le plancher ? » Il était temps que la marmaille la boucle et laisse l'adulte s'expliquer, sans quoi ils n'avanceraient pas. « J'ai pas toute la nuit, j'ai pas envie de pioncer dans ton dépotoir alors pose ton cul quelque part et écoute ce que l'on a à te dire. » Il impliquait volontairement les autres dans la conversation, il ne représentait pas à lui tout seul la Résistance après tout. « Sauf si tu veux directement sauter à l'étape je t'éclate la bouche et le mouvement se passera de toi ? »

Il n'avait pas bougé, observant toujours son interlocuteur, la tête appuyée contre son poing, attendant simplement de voir ce qu'il voulait faire. Comme il l'avait si bien relevé lui-même, c'était dans son intérêt de faire profil bas et éviter les problèmes, en général quand on sort de taule on fait tout pour éviter d'y retourner. Se mettre Reiji à dos lui garantissait un retour à l'ombre expéditif, après s'être fait botter les fesses dans son propre studio, en plus de voir sa petite maison changer de propriétaire. Le Metaru en ferait bien sa planque, son lieu de beuverie, où personne ne pourrait venir le trouver. Cette nouvelle idée en tête, il commençait à espérer que Gi tenterait de l'attaquer, ouvrant les hostilités et scellant son destin. « Alors Gi, tu vas continuer de la ramener ou tu vas m'écouter ? » Il le poussait à faire une choix rapidement, comme évoqué plus tôt il n'avait pas toute la nuit. Il y avait chez lui une bonne bouteille de saké qui l'attendait bien sagement, il espérait bien être là avant le lever du jour pour pouvoir se la descendre.

_________________

#541717
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9787-rokkaku-goro-100
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Welcome to the Freakshow. [Pv : Hyuk Yeong-Gi] Empty
Dim 29 Mar 2020 - 19:20

Mon vrai prénom ? À part la folle de “ Lolo “ ou les impériaux (ce qui était la même chose), personne ne m’appelait comme ça. À Kumo j’étais Nols rien de plus et cela depuis des années, au point même, que personne sans fouiner dans mes papiers officiels n’aurait su dire mon nom de naissance. Ce mec puait l’embrouille à plein nez. On me l’avait déjà mise à l’envers une fois.

“ Y a que les impériaux et quelques traîtres qui m'appellent “Gi” . “


Et le ton avec lequel je lui avais répondu lui montrait à quel point ils n’étaient pas les bienvenus.
En ce qui concernait sa proposition de me refaire le dentier, c’était définitivement la seule chose intéressante qu’il disait depuis qu’il était apparu. Mon ricanement rejoignait le sien.

“ T’as trop pris la confiance vieille brêle. Tu te sens plus pisser parce que t’es sorti dans ton costume de “Batninj” ? “

Aussi, je m’étais fait à l’idée que les coups allaient pas tarder à tomber. Avec les dégénérés, d’abord on tape, ensuite on parle. Je parlais d’expérience, j’en étais un. Alors, autant en profiter pour s’amuser un peu avant.

“ On va remettre les choses dans le bon ordre : T’es chez moi, personne t’as invité ou ne veux te recevoir, d’où tu ramènes ta gueule ? Je m’en bats les couilles du pourquoi du comment ou de ce que tu veux. “

Il y avait déjà les débiles de l’empire pour me péter les noix toute la journée, je n’allais pas me laisser emmerder par un excité planqué son masque. Je l’avais écouté qu’à moitié pour tout dire, tellement il me tapait sur le système nerveux. Le mot mouvement ou même son indication d’appartenance à un éventuel groupe mettait passer au-dessus.

“ Le seul qui a la légitimité d’aboyer ici, c’est moi. “

Assez bavardé, on perdait notre temps, c’était une évidence, un véritable dialogue de sourds. J’aurais pu lui proposer de dégager une dernière fois, mais ça aurait été une perte de temps, à la place je tapais sur le pied bancal de mon fauteuil qui ne demandait pas grand-chose pour céder et tandis qu’il se brisait et basculer sur le côté, je comptais bien saisir ma chance. C’était une bonne occasion de tester les réflexes du gars ou de m’offrir une ouverture. J’avais déjà fait glisser de ma manche le parchemin explosif que je comptais lui plaquer sur le masque comme on collait un tampon sur un front. Avant de le faire exploser évidemment, après avoir reculé de préférence. Autant dire que si j'avais l'ouverture pour mettre à exécution le plan, je n'allais pas me gêner.

Ce n’était pas vraiment très réglo. Peut-être excessif, mais c’était tout à fait mon genre.

Partisan du moindre effort.

Puis pas grave de tout pété ici, c’était “ Lolo “ qui banquait.

Ce n’était pas comme si un jour je m’étais déjà soucié des conséquences de mes actes.

Venez pas me faire chier.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126

Welcome to the Freakshow. [Pv : Hyuk Yeong-Gi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: