Soutenez le forum !
1234
-70%
Le deal à ne pas rater :
Oxymetre de pouls professionnel (fréquence cardiaque, SpO2)
5.99 € 19.99 €
Voir le deal

Partagez

Voyage n°1 du Marchand Shinobi

Le Marchand Shinobi
Le Marchand Shinobi

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Sam 28 Mar 2020 - 18:21
Un vent frais caressait les ailes grises qui parcouraient le ciel sombre de Kaze. À la tombée de la nuit, la température contrastait remarquablement à celle de la journée. La brise suffisait à faire virevolter des grains de sable assez embarrassants pour la vision améthyste de l’albinos transformée. D’en bas, on pouvait voir une sorte d’oiseau voler lentement et lourdement, mais suffisamment pour passer les murs de la capitale du Vent.

Doucement, l’altitude diminua, attirant son corps plumé vers le sol. Ses pattes, ressemblant presque à des pieds humains, se posèrent sur les pavés de la cité. Son corps se trémoussa pour retirer les grains d’or mélangés à ses ailes. Une lumière tamisée illuminait la sombre rue dans laquelle elle s’était posée. L’ombre au mur fut témoin alors de la métamorphose. La petite silhouette s’agrandit alors tandis que l’ombre n’était plus seule et qu’une seconde l’accompagnait, semblant voler sur place à ses côtés. De longs cheveux immaculés tombèrent en cascade, tandis que des prunelles violettes et intenses indiquaient à son camarade de se poser sur son épaule. Ce qu’il fit très vite.

L’ombre attrapa un insecte dans sa sacoche et le tendit au bec de la créature nocturne qui l’attrapa vivement, sans lui faire mal pour autant. Ses deux mains cadavériques attrapèrent la capuche ténébreuse de sa longue cape, pour recouvrir sa tête et faire encore plus ressortir le teint blafard de sa peau. D’un mudra discret, la mystérieuse présence activa des symboles écarlate gravés sur son avant-bras et en fit sortir une longue lanterne accrochée à un bâton parsemé de gravures étranges, dont la flamme était bleutée.

Elle était prête. Taiyo, seconde fois où elle y déposait les pieds. Un lieu qui confondait une vie luxueuse de celle misérable. Elle savait qu’elle trouverait ce qu’elle cherchait, elle savait qu’il y avait des curieux et des chasseurs de trésors, des shinobis, des individus avides : c’était ce qu’elle désirait, parce qu'elle aimait autant les trésors manuscrits qu'eux. Lorsqu’elle quitta la ruelle sombre, la femme constata être dans une des parties aisées de la capitale : de grandes bâtisses luxueuses, des bâtiments qu’on ne trouvait nul part et des dorures affriolantes, ainsi que des habitants riches et très bien habillés : parfait. Son visage indéchiffrable se posa sur des regards curieux et méfiants, ceux qui savaient ce qu’elle était viendront à elle, elle le savait, et elle les attendait.
Choses à savoir:
 
Ce que propose Le Marchand Shinobi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Sam 28 Mar 2020 - 20:38
Hiver de l'An 204, Pays du Vent, Taiyō

Au cœur des hauts plateaux de la Capitale de Kaze no Kuni circulaient les plus grandes richesses du Désert, peut-être même du monde. Portée aux oreilles des plus belles jeunes filles du pays, aux poignets des individus les plus aisés ou encore cachée aux yeux de tous, cette luxuriance se promenait en véritable reine sur les pierres de la Cité des dunes, sans crainte ou presque. Car là où jaillissait bien trop souvent un bain d'or et de préciosités, le banditisme n'était jamais loin. La vie des affaires officielles, même les plus lourdes, était menacée par bien des maux, majoritairement animés par l'avidité des Hommes. Si bien qu'une occulte économie avait su se faire entretenir à travers les villages et les peuples, par autant de gens bons que de mauvais. Et celle-ci se trouvait animée par bon nombre de figures, dont... la marchande, qui venait de poser un pied sur les terres arides sans prévenir.

C'était dans les artères des quartiers les plus privilégiés que se donnaient en spectacle ceux qui brillaient par une enveloppe charnelle couverte d'or, sous toutes ses formes les plus audacieuses. Plus qu'une simple balade en ville, les citadins les plus riches souhaitaient exhiber et faire circuler au mieux le pouvoir qu'ils détenaient au travers de l'argent, qu'il soit sale ou non. Ils savaient également reconnaître, au milieu de ces rues foisonnantes, celles et ceux qui n'étaient là que pour faire de florissantes affaires tout en disposant d'une bourse de valeur. Pour cause, la rumeur selon laquelle la marchande du monde shinobi était sur les lieux courut en un rien de temps à travers les échoppes et les étals nocturnes, jusqu'à parvenir aux oreilles de la Tigresse blanche.

« Le marchand shinobi est une femme, te rends-tu compte? Les hommes sont sages en affaires, mais elles, ce sont les êtres les plus vénaux, les plus vicieux! Un monstre dévoreur d'or avec son piaf des ténèbres, Ijas! »

Reikan, changeforme à la peau dorée par le soleil de Kaze, se fondait à merveille dans toute cette luxure, rien que par les parures exotiques qui décoraient sa longue chevelure d'ébène. Elle qui était en train de pointer de son regard myosotis les babioles précieuses en vente sur le côté de la rue marchande sentit son attention se faire délibérément happer par la nouvelle qui circulait dans les bouches aux alentours. Après quelques secondes de réflexion, la féline décida de suivre son intérêt grandissant en laissant un peu en retrait le Loup noir, lui qui avait décidé de l'accompagner lors de cette sortie en un soir de repos. La marchande avec un volatile nocturne, disent-ils? Il me faut aller vérifier ça de moi-même. Au fur et à mesure qu'elle avançait, les citoyens de Taiyō se poussaient pour laisser passer celle aux imposantes épaulières de lions dorées, qui attendit de repérer les bruits d'un oiseau de proie sur le côté pour se détourner du flux humain, là où encore personne n'avait osé s'arrêter. C'est elle. Et ce fut à cet instant précis que la jolie brune aperçut la marchande à la nivéenne chevelure, avec son compagnon sur l'épaule.

À l'arrêt, la Yasei plissa les paupières pour s'imprégner des propositions de la femme d'affaires, avant de tiquer sur l'une d'entre elles qui avait su attirer sa convoitise. Naturellement, l'Héroïne de l'Eau fit le premier pas et se présenta à la marchande aux traits de marbre, tout en restant sur ses gardes. Il était temps de se débarrasser de ces parchemins dont elle ne pouvait rien tirer. Quand bien même cette éventuelle transaction pouvait attirer les plus mal intentionnés, Reikan ne se retint pas d'engager la conversation. Au passage, elle en profita donc pour aller chercher entre les plis de ses fins voiles orientaux trois rouleaux et une bourse en cuir bien portante, pour les mettre sous sa vue sans les lâcher.

« Salutations, Marchande. J'ai peut-être entre les mains ce qui pourrait éveiller votre intérêt, en échange du rouleau le plus rare que vous proposez ce soir. »

ce que propose yasei reikan:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi
Mukuro
Mukuro

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Sam 28 Mar 2020 - 23:29
Cela faisait plusieurs jours (IRL un mois) que j'arpentais le désert à la recherche constante de RPs et de proies sur lesquelles me languir. Puis, un jour, un nouvel individu des plus inattendu arriva dans le territoire du vent... C'était une femme à l'apparence cadavérique portant sur son épaule un de ces volatiles nocturnes. Outre sa tenue des plus glauques qui pouvait égaler le niveau de Phô, elle avait de nombreux trésors cachés sous sa cape. On la surnommait le marchand shinobi et on racontait qu'elle proposait des parchemins plus ou moins rares aux plus offrants et aux plus intéressés.

Par curiosité, je décidai de passer devant et confirmer ces rumeurs. Et en effet, elle dégageait une aura mystérieuse autour d'elle qui la démarquait des passants et autres commerçants de la capitale. Je la reconnue immédiatement ! Si on en croyait son nom, elle était sans doute une adepte des arts shinobis - et au vu de ce qu'elle proposait, sans doute une adepte de rouleaux, parchemins et fuinjutsu...

Je me demandais ce qui l'avait poussé à venir à Kaze pourtant connu pour ses mécréants et loin d'être la terre la plus paisible ou la plus adéquate au commerce. Bien qu'il y avait de nombreux échanges qui s'y effectuaient, le meilleur pays restait Tsuchi no Kuni. Elle aurait sans doute pu trouver son bonheur là-bas avec le nombre de shinobis qu'il y avait - surtout au vu des rouleaux qu'elle proposait.

Enfin, qui sait ? Je n'allais pas me plaindre de sa venue. Silencieusement, je me rapprochai à pattes de chat et.. Non, je ne volai rien, haha. Je n'avais pas les mains qui me démangeaient à ce point - pas comme un certain rouquin d'une vie antécédente. Au contraire, je vins me mêler aux passants et me présenter à elle comme n'importe quel potentiel acheteur ou vendeur.

Malheureusement, j'étais fauchée quasiment H24, je n'avais pas assez pour acheter celui en or qui brillait au milieu de sa collection et les deux autres m'étaient totalement inutiles au vu de mes compétences martiales. Tout ce que je pouvais faire comme échange, c'était vendre mon propre rouleau. Je le sortis de ma poche et le déposai face à la vieille femme.

« Combien me donnerez-vous contre ce parchemin ? »

Un parchemin modeste sans doute comparé à la rareté de certains dans sa collection, mais peut-être que celui-ci l'intéresserait quand même ? Cela faisait un moment qu'il prenait poussière dans ma poche sans grande utilité, une occasion pour moi de m'en débarrasser et récupérer quelques ryos.








Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Ashida Ryuji
Ashida Ryuji

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Sam 4 Avr 2020 - 11:42





Marchandage



Le jeune shinobi avait eût vent de l'apparition d'une personne capable d'acheter ce qu'il n'avait pas vraiment besoin de garder. Ses rouleaux, aussi bons soient-ils, ne lui sont en effet d'aucune utilités de quelque façon que ce soit, alors après tout, pourquoi ne pas s'en débarrassé ? De toute façon ce n'est pas comme s'il en avait besoin d'une façon ou d'une autre, alors bon.. Il s'étira calmement en arpentant donc la route dans l'espoir de trouver ce fameux marchand. Quel ne fût pas sa surprise en se rendant compte que ce fameux marchant est en fait une marchande ? C'était assez amusant de voir cela, vu que fût un temps, sa propre mère avait envisagée de devenir marchand itinérant. Malheureusement, le destin avait décider de ne pas lui donner cette occasion. Il s'approche donc de la femme tranquillement en s'inclinant légèrement en guise de salutation, sortant ensuite de sa sacoche trois rouleaux. Chacun d'un niveau de puissance différents, mais aucun ne lui étant réellement utile.

- Combien vous me proposeriez pour cela ?


Bien sûr, il n'allait pas mentionner le fait que ces fameux rouleaux sont d'une inutilité totale pour lui, cela jouerais en sa défaveur lors des négociations après tout. Tien,d 'ailleurs tant qu'à faire, peut-être qu'il pouvait obtenir quelques informations. Il sourit alors calmement et s'approche assez pour que personne n'entende ce qu'il dise.

- Je voudrais savoir si, par chance, vous auriez des informations sur la localisation d'un katana ayant un forgeage d'une meilleure qualité que celui que l'on peut se procurer dans une forge, ou si vous en auriez un qui traine quelque part avec plus de chance encore. Quelque chose pouvant supporter l'utilisation de technique élémentaire mais d'assez léger en même temps, sans négliger la solidité bien sûr.

Après tout, pourquoi ne pas essayer ? S'il pouvait négocier ces informations contre un de ces rouleaux, voir même les trois, il ne s'en porterait pas plus mal.? Nul doute qu'une personne parcourant le monde comme elle pouvait avoir des informations assez utile à ce sujet, enfin, avec un peu de chance. Rien n'est moins sûr après tout.



résumé:
 

_________________
Voyage n°1 du Marchand Shinobi Pqbp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Le Marchand Shinobi
Le Marchand Shinobi

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Lun 6 Avr 2020 - 23:28
Comme l’ombre pouvait se douter, dès la tombée de la nuit, alors qu’elle faisait acte de présence, les chuchotements autour d’elle commencèrent à chanter. Les regards de chacun, elle y était habituée, et ça l’arrangeait, car plus elle faisait parler d’elle, mieux sera la soirée. Les pas étrangement silencieux arpentaient la rue de Taiyo, contrastant avec l’effet explosif de sa présence sur la capitale. Très rapidement, on entendit parler d’elle dans chacun coin de la cité.
Une fois qu’elle trouva l’endroit idéal, la marchande de la nuit s’arrêta et d’un mudra, l’albinos fit apparaître une table couverte d’une nappe écarlate avec entreposés, des rouleaux, scellés par un sceau dont la complexité n’était connue que d’elle. Ils étaient bien trop précieux pour prendre un quelconque risque d’attirer les plus mal intentionnés.

À chaque curieux qui s’approchait, un battement d’aile de la créature sur son épaule faisait sursauter les plus impressionnés. La mystérieuse présence, qui d’une aura aussi nébuleuse, qu’intrigante, pouvait faire fuir le plus craintif. Mais les plus courageux, et ceux intéressés par ses trésors sauront se faufiler entre la foule qui grandissait petit à petit. Ce fut d’ailleurs une beauté ténébreuse qui fit le premier pas, dont les ornements dans sa chevelure se reflétaient au bleu de la lanterne que tenait la marchande. L’accoutrement de cette femme intéressait la passionnée d’encre, qui se disait qu’elle était tombée sur une potentielle cliente. Et que ne fut pas la surprise, de la voir sortir de ses voilages raffinés, couvrant de suaves courbes, trois dons du ciel.

Les pupilles améthystes de la jeune femme fixèrent avec convoitise les trois parchemins, avant de relever son regard indéchiffrable sur les saphirs qui se présentaient à elle. Celle-ci prit alors la parole, lui faisant part de son désir concernant son bien le plus précieux, lui proposant des trésors ainsi que de l’argent. Après avoir longuement observé la créature qui souhaitait faire affaire, ses pupilles perçantes se posèrent sur son bien le plus rare. Dans sa cape, elle dessina un mudra que personne ne pouvait apercevoir, tandis que le sceau dessiné disparu. Aussitôt, le hibou à ses côtés vint attraper le parchemin de ses serres. La marchande offrit un sourire mystérieux à l’étrangère avant de hocher de la tête affirmativement.


«Nous apprécions la beauté de vos trésors et les acceptons. Une partie de votre bourse suffira, car nous attachons plus d’importance à l’art des sceaux. Prenez en soin, l’histoire de ce parchemin reflète de sa rareté. »

Le timbre de sa voix, transcendant chacun, telle une mystification qui se présentait sous leurs yeux. Bien plus directe, une agréable silhouette féminine vint à elle, déposant sur sa précieuse table, un parchemin qui intéressait l’ombre. Celle-ci posa son regard toujours indéchiffrable sur elle, avant d’esquisser un fin sourire. C’était vraiment son soir.

«Nous ne pourrions refuser un bien aussi précieux et nous vous remercions. Nous vous proposons la somme de 2.200.000 ryos pour ce rouleau.»

Un nouveau client vint saluer respectueusement celle qui attirait l’attention sous ce ciel étoilé. Dans ses mains, trois parchemins tous plus beaux et intéressants. L’un d’eux, attira encore plus son œillade lavande, agrandissant même son regard devant cette trouvaille. Une main tremblante quitta la sombre cape, laissant paraître des stigmates écarlate sur sa peau, difficile de savoir s’il s’agissait d’un tatouage, ou de son sang. Un doigt pointa le troisième rouleau, tandis que son camarade volatile hulule. Sans hésiter, elle prononça alors.

«9.500.000 ryos, pour le tout. Sachez que vous avez un bien rare qui nous pousse à faire une offre en conséquence. Pardonnez-nous jeune homme, mais nous n’avons dans nos souvenirs aucune information semblable à votre souhait. Ne nous pouvons que prier pour que vous trouviez ce que vous recherchez.»

Maintenant qu’elle avait proposé sa part du marché, la femme au teint de neige attendit, silencieusement, alors que son cœur de passionnée tambourinait.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ashida Ryuji
Ashida Ryuji

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Mar 7 Avr 2020 - 11:22





Marchandage



Le shinobi de la brume hocha la tête calmement. Neuf million ? Il n'en espérait pas tant pour être franc. Il aurait bien pousser le vis pour obtenir la barre des dix, mais est-ce seulement utile pour lui ? Pas vraiment. Il se contente donc de simplement hocher la tête à l'offre de la jeune femme marchande, lui donnant donc les trois rouleaux. Il croise ensuite les bras calmement en fermant les yeux, soupirant cependant un peu. L'argent était bien, mais il aurait tout de même préféré des informations... Enfin, ce n'est pas si grave que ça dans le fond. Il sourit alors calmement en ouvrant lentement les yeux.

- J'aurais bien essayer de négocier pour obtenir un chiffre rond en demande dix millions, mais si ce n’est pas possible, je vous les laisse pour neuf et demi. Je prie pour que vous trouviez un acquéreur rapidement, à moins que ce ne soit pour usage personnel ? Dans les deux cas, je suppose que ce prix est juste. Bien entendu, si vous acceptez ma proposition de monter à dix millions, je ne cracherais pas dessus, après tout, peut-être que ces cinq cent milles de plus me seront utiles, comme pour par exemple acheter cette dite lame à un autre marchand, avec de la chance qui sait ?

Il réfléchit un peu par la suite. Est-ce que ce serait possible d'obtenir un partenariat avec elle ? Ceci dit.. Il fouilla dans sa veste, en sortant un autre rouleau. Pour le coup il l'avait complètement oublié. Il le tendis alors à la marchande.

- D'ailleurs maintenant que j'y pense, celui-ci aussi est en ma possession. Combien vous donneriez pour son acquisition ? Si votre offre me plaît, elle seras définitive. Si vous n'avez pas d'argent à mettre en jeu... Nous pouvons toujours voir pour payer autrement. Après tout, l'argent n'est pas la seule denrée en ce monde n'est-ce pas ? Tout dépend ce que vous me proposeriez,bien sûr. Les informations peuvent valoir leur pesant d'or... Et il y as un homme dans ce monde dont bien des gens tuerais pour obtenir des informations.. L'homme au chapeau. Je suis aussi ouvert à l'idée d'autre chose : la localisation d'un des dieux, je doute que Gobi soit le seul.

Il attend alors par la suite la proposition. Il n'y connaît rien en rouleau, mais ce dernier rouleau semble au moins aussi important que celui lui ayant fait vibrer l'âme. Peut-être en tirerait-il le jackpot ? Ou peut-être bien se fourvoyait-il ? De toute façon, il n'avait pas grand chose à y perdre.



résumé:
 

_________________
Voyage n°1 du Marchand Shinobi Pqbp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Mukuro
Mukuro

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Mar 7 Avr 2020 - 17:01
2.200.000 milles ryos - soit une somme légèrement plus élevée que celui du marché. Après une rapide et courte réflexion, j'étirai un léger sourire en direction de la marchande et acceptai sa proposition.

« Adjugé vendu, c'est un plaisir de faire affaire avec vous. »

C'était un bon prix pour quelque chose qui ne me servait à rien et qui ne faisait que prendre la poussière dans ma sacoche. Avec cette belle somme, j'allais pouvoir m'acheter deux nouveaux katanas ou allez boire plusieurs jours de suite dans un bar - à voir en fonction de mon humeur. Calmement, je déposai donc mon rouleau et récupérai mon argent.

« Par ailleurs, une question me vient à l'esprit... Vous avez dû beaucoup voyager et vous devez connaître beaucoup de choses. Et vous m'avez l'air bien vieille. Avez-vous déjà entendu parler du Saphir Perdu des Rois ? Auriez-vous des informations dessus ? »

Je m'assurerai au préalable qu'aucune oreille indiscrète n'écoutait notre conversation. C'était quelque chose que j'avais lu récemment dans un petit carnet de notes à côté du nom d'un riche bourgeois et collectionneur de denrées rares. Il y avait fort à parier que ce Saphir soit un trésor de grande importance... Peut-être saurait-elle m'informer sur sa nature ou sur son prix ?

J'affichai un visage intrigué, sans vraiment révéler d'avantage sur mes intentions... Soit elle avait des informations, soit elle ne savait rien. Si elle me demandait « pourquoi ? » je répondrai pour rien. C'était ma dernière question, je n'avais plus rien d'autre à rajouter. Après cela, je la remerciai pour ses services et m'en allai.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Le Marchand Shinobi
Le Marchand Shinobi

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Mer 15 Avr 2020 - 19:00
Les affaires se déroulaient plutôt bien ce soir, la mystérieuse marchande semblait faire de belles découvertes et n’hésitait pas à proposer un prix au dessus du marché pour ces beaux trésors. C’était beaucoup d’investissement, alors voir le brun tenter de marchander encore lui fit hausser d’un sourcil. Un demi million de ryos en plus ne lui suffisait-il pas ? Voulait-il aussi son bras ? Peu importe ce qu’il en ferait de son argent, tout ce qu’il comptait, c’était de faire cet échange.

Presque miraculeusement, comme s’il avait préparé cet atout dans sa manche, le kirijin sortit un autre parchemin de sa cape. Très intéressant et précieux aussi, l’ombre le voulait. Mais, elle n’avait pas forcément apprécié cette tentative de marchandage, alors qu’elle s’était déjà montrée très généreuse. Et pour couronner le tout, celui-ci proposa en échange des informations sur celui dont elle ne voulait entendre le nom. Comment pouvait-on vouloir chercher ces mystifications ? Ses doigts se crispèrent derrière ses longues manches. Un regard plus sombre que la normale se posa sur les rubis de son interlocuteur.


«Nous nous sommes déjà montrés généreux en vous proposant un prix au dessus du marché. Concernant ce que vous recherchez, ce n’est pas quelque chose que nous aimons entendre, nous préférons rester loin de tout cela et le plus raisonnable en ferait de même. Si vous voulez tant ces dix millions, nous vous les accorderons pour le tout.»

Cette aura glacial ferait frissonner les plus frileux. Mais lorsqu’elle tourna la tête vers la demoiselle, tout ce qui était effrayant se dissipa. Celle-ci accepta son offre et la marchande lui offrit un rare sourire avant de lui tendre la sacoche d’argent qui était cachée sous sa cape. Son compagnon récupéra les parchemins avant de les poser sur la table. Les sceaux apparurent mystérieusement, scellant les trésors. Avant de partir, la brune chercha une information concernant le Saphir Perdu des Rois. Au timbre de voix utilisé, celle-ci semblait vouloir garder cela discret. Malheureusement, venant d'arriver quelques heures auparavant, elle n'avait pas pu dégoter quoi que ce soit.

«Cela ne fait que quelques heures que nous sommes à Kaze et nous ne vendons que des rouleaux. Le collectionneur, si vous le rencontrez, pourra sûrement vous aider. Pardonnez-nous. »

Par la suite, l'albinos récupéra les offrandes de la créature aux bijoux éclatants et son camarade aîlé déposa le parchemin convoité dans le creux de sa main avant de revenir sur son épaule. Elle posa un dernier regard aux deux femmes présentes. Une esquisse mystérieuse se dessina sur son visage pâle.

«Ce fut un plaisir de faire affaire avec vous. »

Son attention se porta alors sur l'homme qui avait frappé là où il ne fallait pas. Peut-être qu'il saura se rattraper ? Peut-être dommage et ça sera tant pis pour lui.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Mer 15 Avr 2020 - 19:38
Cet oiseau nocturne, partie intégrante du mystère pesant sur la Marchande, devint la proie des pupilles prédatrices de Yasei Reikan au cours de brèves secondes. Son regard éthéré parcourut avec intérêt les courbes de ses aigrettes, qui se détachaient admirablement de sa tête et des velours nocturnes nés de la nuit. Un assez gros détail plein de plumes en somme, qui permit à la métamorphe de patienter et de se détacher de la venue des deux autres intéressés auprès de la femme au teint aussi immaculé que sa chevelure, elle qui déchiffrait les affaires une à une avec une facilité sans nom. Nul doute qu'après avoir capté la lueur régnant dans ces yeux améthystes, la féline comprit que la Marchande était fort friande de parchemins, ces précieux biens qui avaient tendance à concurrencer la valeur inestimable de l'or dans un monde guidé par le chakra, ou par le vice.

Un sourire malicieux vint à se peindre sur ses lèvres charnues, à l'entente de la demande assez originale de l'un des deux nouveaux venus. Même au cœur de ces dunes, au creux de ce Désert presque sans fin, les divins Démons à queues avaient su faire parler d'eux jusqu'à en agiter toutes les pensées. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle tourna la tête pour accorder un regard à ce jeune homme et qu'elle reconnut le visage d'un de ses frères d'armes de l'Archipel de l'Eau. En tant que digne Capitaine de la Kenpei et surtout, membre des Éclairs de la Brume, elle avait appris à étoffer son éventail de connaissances vis-à-vis de la plupart des enfants de Kiri pour correspondre aux attentes de la digne élite du village. Et ce fameux Akiyama Tatsuya ne faisait pas exception à cet appétit du détail de la part de la Tigresse blanche, aussi loin de la Cité Brumeuse pouvaient-ils se trouver.

Mais il lui fallait se concentrer sur l'échange qui se profilait à l'horizon, ainsi que sur la mission dont elle s'était investie sur ces terres arides.

Faisant mine de rien, Reikan fut happée par la réponse de la Marchande et son oiseau de nuit. Si ses mains se confrontèrent à la solitude en laissant ses rouleaux et sa bourse pleine de 2 millions de ryōs à celles de son vis-à-vis, cette perte se réalisa sans le moindre remords, dès lors que le hibou avait déposé avec ses serres le fameux rouleau qu'elle avait convoité dès son arrivée. Bien empoigné sous l'emprise de ses fins doigts, la féline ne put s'empêcher de maintenir son discret mais charmant sourire, illuminé par les chaudes lumières de la Capitale du Pays du Vent, elles qui tranchaient avec la noirceur du ciel de cette soirée. Elle pencha la tête vers l'avant, laissant tinter ses boucles d'oreilles griffues d'éther, pour témoigner de sa satisfaction à l'égard de cet échange et de ses remerciements à l'égard de la gourmande de rouleaux.

« Un plaisir plus grand encore pour moi, je vous l'assure. Bonne continuation sur les routes du monde, Marchande. »

L'Héroïne de l'Eau détourna instinctivement son regard d'éther sur le côté, sans manquer d'enfouir ce légendaire rouleau obtenu sous la couche de voiles orientaux qui composaient sa tenue. Ses pas ne tardèrent pas à lui faire quitter le lieu prisé par la fameuse Marchande et ses clients, pour retrouver les sentiers de cette artère mercantile de Taiyō où les richesses semblaient sortir de terre à chaque instant. Ce soir-là, la discrétion et la curiosité de Yasei Reikan lui avaient décidément permis de réaliser une bonne affaire, ainsi qu'une bonne rencontre.

Réponse de Reikan:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi
Ashida Ryuji
Ashida Ryuji

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 10:46





Marchandage



Il soupire légèrement en entendant les dires de la femme. Il faut croire que marchander n'est pas vraiment son point fort, chose assez surprenante venant d'un marchand, mais bon. Il lui remet alors les trois rouleaux calmement en hochant la tête, de toute façon, il obtiens déjà bien plus que ce dont il as besoin avec ça, donc pas besoin de pousser le vice plus loin.

- Va pour le tout à 10 millions.

Il s'incline poliment et s'en va par la suite, après avoir récupéré l'argent et laisser les rouleaux à la femme aux cheveux d'argent.Il viens de se faire une sacrée somme, et le tout sans suer, alors il ne s'en plaindrait pas, bien au contraire d'ailleurs. Il range la bourse par la suite dans l'une de ses vestes, puis réfléchit, se disant qu'il valait mieux sécurisé un peu mieux ses affaires.. Peut-être en stockant tout ça dans un sceau comme avec son équipement ? Une idée qu'il devrait sans aucun doute creuser de son côté un peu plus tard, enfin, ce n’est pas comme s'il avait plus intéressant à faire du reste de sa journée de toute façon, autant en profiter un peu pour réfléchir.. Ceci dit, il avait remarquer la présence de Reikan, une personne toute somme importante au sein du village, mais avec qui il n'avait jamais vraiment eût le temps de converser. Peut-être que c'est le moment idéal pour changer ça ? Il la regarde partir calmement, se disant que vu sa vitesse de marche, c'est qu'elle était tout comme lui en simple visite. Après réfection, le jeune shinobi hoche la tête et s'en va donc de son côté, déposer ses affaires, avant de s’arrêter en se disant qu'il n’aurait peut-être plus d'occasions comme celle-ci. Il se gratte alors le menton sans un bruit, se disant qu'il valait mieux battre le fer tant qu'il est chaud.



résumé:
 

_________________
Voyage n°1 du Marchand Shinobi Pqbp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Narrateur
Narrateur

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Ven 12 Juin 2020 - 21:15
@Yasei Reikan @Imai Nobume @Akiyama Tatsuya Désolé de l'attente! Les modifications d'inventaire on été effectuées normalement! Vous pouvez vérifiez votre FT. Bon rp!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Voyage n°1 du Marchand Shinobi Empty
Revenir en haut Aller en bas

Voyage n°1 du Marchand Shinobi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Taiyô
Sauter vers: