Soutenez le forum !
1234
Partagez

LEVEL UP (Tarô)

Sakana Ayanokoji
Sakana Ayanokoji

LEVEL UP (Tarô) Empty
Dim 29 Mar 2020 - 12:44
Une équipe moi ? Qui aurait pu croire un truc pareil ? Franchement ! Si Anzu-senseï était là, elle rigolerait sûrement de cette bêtise héhé. Mais... mhmm... après j'avais quand même pas mal changé hein. Il me semblait être devenu un peu plus fort et peut-être un peu plus mature... Bien que je disais encore un tas de bêtises à la seconde.

Dans tous les cas, j'étais passé Chûnin. Les gens de la haute-sphère de je ne sais pas quoi en avaient décidé ainsi : j'étais apte à diriger une équipe. Alors pourquoi pas ?

J'avais donc invoqué mon droit sacré pour faire venir un dénommé Tarô, de son nom Abe. Du coup Tarô-kun devait me rejoindre au complexe d'entraînement pour une petite session à mes côtés. Pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable et se taper dessus pour apprendre à se connaître ? Bien sûr je ne voulais pas juste le voir pour l'évaluer, je voulais aussi savoir ce qu'il avait derrière la tête quant à Kumo, quant au Teikoku et j'en passe huhu....

Mon équipe, je ne la voyais pas comme une squad optimisée à fond la caisse. Je voyais plutôt un truc sain et équilibré, composée de personnes coolos voulant vraiment aider Kumo à devenir meilleur. Si possible, j'aimerai qu'ils soient aussi animés de même la flamme de la résistance que moi, cette flamme éternelle qui me donnait la force tous les matins de me lever...

L’élément déclencheur, c'était Kondô Isami-chan. Ce n'était pas la première fois que j'en parlais et je faisais souvent référence à lui dans mes discussions, notamment avec mon vieux. Il était mort à cause de mon incompétence la plus profonde. Si j'avais su défoncer le dénommé Fidèle, j'aurais très bien pu éviter sa mort. Je me sentais tellement coupable... Et à côté de ça, j'en voulais bien sûr à ce fameux Empire qui souhaitant la paix à travers le monde gnagnagnga, sont venus tuer nos frères d'armes, sont venus détruire nos bâtiments et au passage, blesser nos civils...

Raaah, je ne devais pas trop y penser.

M'enfin pour revenir au sujet principal, j'avais convié Tarô-kun aux terrains d'entraînements, les fameux. Pour l'occasion je m'étais habillé normalement, tenue sobre, sombre et plutôt classique. Je n'avais pas d'équipement Shinobi pour l'occasion.

J'étais plutôt du genre matinal, du coup j'avais demandé à Tarô-kun de me rejoindre à six heures du matin. J'espérais qu'il soit là, à l'heure. Je ne voulais pas le piéger mais juste voir s'il était du matin et déterminé à rejoindre une équipe.

J'étais un peu en avance moi, du coup j'avais attendu sur les gradins jusqu'à voir une silhouette au loin, se rapprochant peu à peu de moi. Le sourire aux lèvres je m'étais levé de mon petit banc pour l’accueillir avec respect.

« Salut salut, Tarô-kun j'imagine ? »

C'était fort probable en tout cas héhé.

« Je me présente, Sakana Ayanokoji, Chûnin et fondateur de la Fédération Kumojin de Pétanque, la fameuse FKP. Bon ce n'est pas important ici mais au moins tu le sais ! »

Dis-je en abaissant le haut de mon corps.

D'accord, citer la FKP ce n'était pas ultra nécessaire mais c'était bien mieux que dire : « Chef de la résistance voulant trucider de nombreux Teikokujins car ils craignent et ne sont pas logiques dans leurs approches. »

_________________
LEVEL UP (Tarô) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Suzuri Hoshimi
Suzuri Hoshimi

LEVEL UP (Tarô) Empty
Lun 30 Mar 2020 - 18:00
Il était cinq heures est quelque et j’étais déjà debout. Hier, j’avais reçu une convocation d’équipe, j’avais appris à l’académie qu’il était courant d’assigner les Genins à des équipes afin d’améliorer le travail d’équipe, la communication et d’autres éléments qu’il était possible de perfectionner uniquement dans ce cadre-là. Ce que je savais surtout, c’était que nous pouvions participer à des missions de plus hauts rangs, ce qui voulait dire, plus grosse récompense. Les petites missions individuelles de rang D n’étaient pas suffisantes pour offrir un confort de vie adéquat à ma mère. Nous finissions certes nos fins de mois plus facilement, mais elle continuait de travailler comme une acharnée et à terme, je désirais qu’elle stoppe ses activités professionnelles pour profiter de la vie, chose dont elle n’a pas encore eu le plaisir de faire, alors qu’elle approche de la quarantaine.

Or, je devais toujours bien peser le pour et le contre des missions, si le risque encouru en valait la chandelle. Si ma mère me perdait, sa vie serait ruinée et je passerai à côté de mon but, au lieu de lui offrir le paradis, je lui offrirais l’enfer. Mon père lui avait déjà offert ça en l’abandonnant à son sort avant même ma naissance et je ne voulais pas répéter les mêmes erreurs que cet homme.

Nous étions debout, tous les deux, en train de déjeuner à la cuisine. Un plafonnier à faible lueur éclairait notre table ainsi que notre misérable petit-déjeuner. Un simple bout de bain et une tasse de lait, chaud tout de même. Bientôt cette époque sera révolue, je deviendrai un ninja de renom qui gagnera gracieusement sa vie et ma mère pourra se permettre tout ce qu’elle avait toujours voulu. Son visage était marqué par la fatigue, tout son corps réclamait du repos, c’était cette vision qui me donnait la force de me lever tous les matins et de me défoncer chaque jour pour ramener le moindre centime à la maison.

Dans le plus grand des silences, je débarrassais la table et quittais la demeure pour le complexe, lieu où l’on m’attendait. J’étais à l’heure, comme à mon habitude. J’étais vêtu de mon sobre habillement de ninja, tout en noir et attendait patiemment la venue de celui qui allait devenir mon maître. Un jeune homme, qui semblait avoir vraisemblablement le même âge que moi, fit son apparition. La crinière blanche, les yeux embrasés, le corps reposé, il était tout le contraire de moi, il était le soleil, j’étais la lune, présente uniquement dans les moments sombres de la journée.

« Exact, je suis bien Abe Tarō, enchanté. »

Sakana Ayanokoji, Chûnin et fondateur de la Fédération Kumojin de Pétanque, jamais entendu nommer, mais au vue son grade, sa devait être le responsable de l’équipe.

« Vous êtes le responsable de l’équipe ? Si c’est le cas, j’ai plusieurs questions. »

En effet, je n’étais pas venu les mains vides. Il me fallait plus de précision quant à la création de cette équipe, notamment son but, le rythme des missions, les entrainements, etc.

« Qui sont les autres membres de l’équipe ? Quel est le but de notre équipe ? Quel est le rythme d’entrainements et de missions ? Mon salaire de base augmentera-t-il avec cette affectation ? Comment répartirons-nous les gains des futurs missions en équipe ? »

Mes questions étaient d’ordre général, puis orientées argent, car c’était tout ce qui m’importait dans ce métier.

_________________
sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10773-suzuri-hoshimi-terminee#92677
Sakana Ayanokoji
Sakana Ayanokoji

LEVEL UP (Tarô) Empty
Jeu 2 Avr 2020 - 8:29
Taro-kun était maintenant face à moi ; il ne semblait pas si vieux que ça, en fait j’avais l’impression que nous avions presque le même age. C’était plutôt cool, je ne me voyais pas entraîner un pépé de cinquante ans, la galère non ? Lorsqu’il s’était présenté, je sentis quelqu’un de plutôt mesuré, j’étais vraiment un nullos pour comprendre les autres mais j’avais senti que nous ne portions pas le même enthousiasme. Ça ne me dérangeait aucunement, bien au contraire. Certes il allait pitêtre rejoindre mon équipe mais en tant qu’homme et même en tant que prof d’ailleurs, j’avais beauuuucoup à apprendre de mes élèves !

Lorsqu’il posa sa petite question presque rhétorique quant à ma place dans l’équipe, je lui fis un sourire à la BN avant de lever le pouce en l’air, histoire d’être un peu classe.

Et badaboom, Taro-mitrailleur-kun envoya la sauce ! Il me balança des dizaines de milliers de questions à la figure, j’eus l’impression de devoir rester accrocher au sol tellement c’était puissant. C’était cool qu’il pose ce genre de questions puisque ça me faisait réviser moi aussi héhé ;

Son sujet favoris paraissait être celui de la monnaie. Money money money… mhmm.. Je pris le temps de l’observer quelques instants comme si ça pouvait changer quelque chose alors que non et je mis ma main droite dans ma poche située à ma droite aussi, pour finalement ressortir un petit morceau de papier replié plusieurs fois sur lui même.

« Alooors, on va commencer par les questions en rapport avec l’argent, d’accord Tarô-kun ? »

Sans même lui laisser le temps de répondre, je pris une voix de maîtresse d’école et le torse bombé, j’énonçai les récompenses pour chaque mission.

« Pour une mission de rang D, on sera sur une récompense de 100.000 ryôs, pas beaucoup hein ? Mais c’est tout à fait logique, attraper un chat ou faire le baby-sitter, bah ce n’est pas la mer à boire ! »

M’enfin, la dernière fois que j’avais eu chat à attraper je m’étais retrouvé face à une gentille damoiselle nue, j’eus l’impression de mourir ce jour-là… Rien que d’y penser, j’en avais les joues rouges.

« Pour une mission de rang C, 200.000 ryôs ! Ça commence à chiffrer hein ?! »

Pas dégueu oui.

« Mission de rang B…. 400.000 ryôs mais attention, elles sont risquées. »

En effet, j’avais failli perdre mon âme contre un Akimichi héhé.

« Mission de rang A…. 700.000 ryôs, elles sont très risquées. »

Je n’en avais jamais fait pour le moment mais… j’y pensais !

« Et attention, la dernière… Mission de rang S…. 1.100.000 ryôooooooos ! »

Youpiiiii, je pouvais attendre pour en faire une de la sorte. C’était le genre de truc super sur un CV mais aussi très très compliqué. On pouvait y passer à tout moment. Je n’étais pas encore prêt de toute façon, la route allait être longue avant de pouvoir prétendre à ce rang de mission héhé.

« Et Taro-kun, je t’ai donné la récompense par personne ! Du coup pas de partage à ce niveau là, concernant ton salaire normalement il sera un peu plus élevé, par contre je ne sais pas trop le montant exact, gomen. Concernant les membres de l’équipe, bah c’est en cours de recrutement. J’ai une autre personne en tête mais rien de très concret encore. »

Je pris le temps de faire un tite pause, ça commençait à faire pas mal d’informations.

« Pour les entraînements, je dirais un jour sur trois si on est pas en mission ? Et deux combats par mois au minimum, histoire voir les améliorations…. »

Mais avant tout, il fallait que j’approuve sa candidature… Je ne voulais pas faire mon chef mais voilà, je devais tamponner sa petite feuille.

« T’avais préparé un tas de question, vraiment balaise ! C’est à moi maintenant. Je peux savoir pourquoi toutes ces questions autour de l’argent ? Est-ce que c’est ce qui t’attires dans ce métier ? Je veux bien savoir ce que tu penses du rôle du Shinobi et ce que tu penses aussi, du Kumo d’aujourd’hui. »

Le Kumo occupé bien sûr, celui qui donne envie de vomir

_________________
LEVEL UP (Tarô) 1564043156-aya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Suzuri Hoshimi
Suzuri Hoshimi

LEVEL UP (Tarô) Empty
Jeu 2 Avr 2020 - 15:48
Ayanokoji sortit un morceau de papier de sa poche et commença une lecture très intéressante. Comme s’il avait anticipé mes questions, il possédait les réponses dans sa poche. Avait-il prévu le coup ou était-ce simplement un coup de bol ? Quoi qu’il en soit, j’avais eu mes réponses et en effet, les missions de rang D étaient inutiles, les C intéressantes, mais c’était vraiment à partir des B que l’argent tombait. Or, le facteur risque n’était pas à prendre à la légère, je ne devais en aucun cas mourir pour une mission de ce rang ! Tous les efforts faits jusqu’à aujourd’hui auront été vains ! Mon salaire sera également revu à la hausse, c’était une très bonne nouvelle.

Quant aux questions liées à l’équipe, pour le moment, je n’allais pas avoir des coéquipiers. Il était sur une autre personne, mais rien d’officiel. Je devais profiter de cette situation pour évoluer et progresser. Ce n’était pas donné à tous d’avoir un professeur personnel pendant une courte période, enfin, peut-être que cette période durera plus long que prévu. Il y avait deux jours de repos entre les sessions d’entrainements, plus deux combats par mois. Je trouvais le programme léger, mais il n’avait peut-être pas plus de disponibilité.

« Votre emploi du temps est bien chargé pour avoir autant de repos ? Je suis prêt à un programme plus intensif si vous êtes disponible. »

Mon Senseï, je devais m’habituer à l’appeler ainsi, avait lui aussi des questions pour moi et je savais bien que mes interrogations allaient susciter son intérêt. Je savais que j’allais sans doute le décevoir dans mes réponses, mais je n’étais pas ici pour lui faire plaisir ou me faire passer pour quelqu’un que je n’étais pas.

« Parce que je suis pauvre et que nous arrivons rarement à nos fins de mois avec ma mère. J’ai besoin d’argent, voilà pourquoi j’ai emprunté la voie du shinobi. Le métier en soit est très noble, sacrifier sa vie pour le bien de son village et de sa nation, mais je ne suis pas dans cette optique. Je sers mes propres intérêts et ceux de ma mère. Je veux lui offrir une vie paisible et je ferais tout pour atteindre cet objectif. Mon but est de ramener de l’argent et de la protéger. Le reste, ça ne m’intéresse pas. »

Je pense que les choses avaient le mérite d’être claires, mais je me demandais bien quelle allait être sa réaction face à cette réponse.

_________________
sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10773-suzuri-hoshimi-terminee#92677

LEVEL UP (Tarô)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: