Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Patch 2.01
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 21:29 par Kaguya Kôsuke

» Une soirée pluvieuse au village des Nuages [PV : Itagami]
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 21:12 par Metaru Itagami

» Artifices et Zombies
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 20:45 par Damahara Kamui

» Renaître à partir de poussières
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 19:58 par Aditya

» Ô BIENVEILLANT GARDIEN SYLVESTRE
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 19:58 par Aditya

» Esprit mortel [ADITYA]
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 19:58 par Aditya

» Tout est une question d'herbe [Aditya]
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 19:58 par Aditya

» Prothésez-moi (Libre)
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 19:57 par Aditya

» Suivre l’envol du corbeau — ft. Meikyû Raizen
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 19:57 par Aditya

» Lever le voile sur les nations — ft. Hyûga Toph & instances iwajines
La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] EmptyAujourd'hui à 19:57 par Aditya

Partagez

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C]

Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Lun 30 Mar 2020 - 21:57
Déjà de nombreux jours sont passés depuis leur première rencontre. Et semblerait-il, que le lien qu'ils aient créé soit totalement indéfectible. Un Akimichi et un élémentaliste. Un duo plutôt explosif lorsqu'on se rappelle les conditions dans lesquelles ils se sont tous deux rencontrés. Un temple pillé par des criminels de bas étages et beaucoup de maladresse. Lui a défoncé le toit, espérant espionner d'en haut par un trou dans les tuiles afin de prendre un certain avantage sur les pilleurs. L'autre, c'est décuplé entièrement et a littéralement détruit le temple en question en plus d'éteindre la vie des voleurs. L'un comme l'autre sont tous aussi fou et dangereux pour les gens qui les entourent. Du moins, pour ceux qui oseraient leur chercher des noises.

Le duo reste explosif et assez puissant en terme de force de frappe. Les Akimichi sont doués naturellement au corps à corps ou du moins, question taijutsu et force physique. Quant à l'Uzumaki, maitrisant quatre des cinq éléments, il se veut devenir le shinobi le plus complet en maitrisant chacun des domaines du bon ninja. Ninjutsu, Genjutsu, Taijutsu, Gozen souhaite devenir le ninja le plus complet qui soit. Et cet objectif, il semblerait qu'il soit de plus en plus proche.

Toutefois, pour le moment, les deux acolytes se contentent de partager un bon repas. Comme d'habitude. Enfin. Une habitude transformée en tradition par Mu', adepte de la bonne bouffe à n'importe quel moment de la journée. Depuis qu'ils se connaissent, l' "Enma" doit avoir prit pas moins de trois kilos, en seulement quelques jours. S'il continue de fréquenter l'affamé, il pourrait bien devenir un membre à part du clan Akimichi. Seulement cette bonne bouffe se termine bien rapidement.

Entre les bruits de couverts, d'avalement et de rots, les deux shinobi sont interrompus dans leur abondance de nourriture par un messager de l'empire, un rouleau à la main portant un sceau de mission.

« On dirait bien que tu vas devoir reposer ces nouilles Mu'. dit l'Hayashijin désolé de lui annoncer ça.
— Uzumaki Gozen. Akimichi Mujun. Vous êtes missionné par l'Empereur afin de rendre service au Teikokun, comme votre engagement envers de dernier le stipule. Rendez-vous immédiatement au cœur des Ruines de Shitô afin d'espionner et de surveiller les agissements d'une potentielle secte ayant prit possession des lieux. Vous trouverez toutes les informations nécessaires dans ce parchemin, ne perdez pas de temps. Bonne chance à vous. »

Dans cette annonce, ou du moins après cette dernière, le messager disparait dans un écran de fumée, laissant les deux Hijins face à leurs assiettes.

« Boarf .. Serveuse ? Des mochi pour la route s'il vous plait. »

A croire que la faim est plus importante que la présente missive.

@Akimichi Mujun

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Mer 1 Avr 2020 - 7:00


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


Il est vrai qu'après leur rencontre, Gozen et Mujun était devenu inséparable. Formant un duo aussi comique qu'extravagant, quoi que qu’extrêmement dangereux aussi, qui le veuille ou non, en témoigne se pauvre temple réduit à néant par leurs soins. Si le jeune moine n'avait jamais eu de famille mis à part les membres du temple Kousai, le balafré faisant en quelque sorte office de grand frère. En témoigne cette habitude qu'ils avaient pris de toujours manger ensemble, habitude fortement " conseillé " par l'Akimichi, qui se faisait payer de bon petit plat par son ami.

Une fois encore on pouvait retrouver le chauve et le balafré attablé dans un restaurent, se goinfrant de toute les bonnes chose que le lieu pouvait avoir à offrir. Mais ce moment de petit plaisir fu très vite interrompu par une missive officiel de l'empire... Les deux hommes était réquisitionner pour accomplir une mission. Une mission d'espionnage ... Mujun et sa discrétion naturel, gozen et ses gestes maladroits, on se souvient de leur rencontre au temple. L'empire avait vraiment lu leurs fiches avant de les envoyer sur se genre de mission. Enfin... Les deux hommes restaient des ninja de l'empire du feu, tout de même !

Mujun afficha un air triste à l'idée de devoir abandonner son assiette, il bougonnait qu'on puisse l’interrompre durant un " exercice " aussi important... Bien se nourrir c'est importent. Heureusement Gozen semblait bien le connaitre maintenant, il commanda des mochi pour la route, de petite douceur sucré dont le chauve raffolait. L'Akimichi regarda son collègue et lui dit:

« Ils auraient pu attendre qu'on finisse de manger ... Le patron va croire qu'on aime plus son resto ! ... Enfin bref , une mission d'infiltration hein ? Des idées sur la marche à suivre ? »

Mujun attendait une réponse de son ami, étant plus vieux, il était aussi plus expérimenter que lui. Il était donc tout naturelle qu'il prenne les commandes de cette mission en duo. Il fallait juste espérer qu'il sache quoi faire, et que les deux hommes sachent le faire .

_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Mer 1 Avr 2020 - 21:34
« Fraise. C'est un parfum doux, sucré et appréciable en fin de repas. Ça me tente bien ... Ou citron, l'acidité de ce fruit est juste exquise avec la douceur qu'il dégage lorsque ce dernier est mis en coulis. Ou nature. Rien ne vaut l'originalité pour déclencher des souvenirs d'enfance. Hum ... »

Son menton entre son pouce et son index, les yeux légèrement plissés rivés sur le menu qu'il tient dans ses mains, le guerrier élémentaire est songeur. Déjà plus de dix minutes qu'il a commandé son assiette de mochi pour la partager avec l'Akimichi lors de ce futur voyage commun. Mais il restait une chose importante à régler, choisir le goût de ces délicieuses boules de pâte de haricot aromatisé. Et cela ne s'annonce pas de tout repos. Surtout pour l'éternel indécis que représente l'Uzumaki. Dans sa tête cet instant peut durer que quelques secondes. Cependant, pour Mu' et le serveur, cet instant peur alors durer une éternité saupoudré de léger - Hmmm, Eh, Nnnnh - témoignant de son incapacité à choisir. Jusqu'au moment où ..

« Mettez-moi une douzaine de chaque. C'est bien non ? » dit alors le shinobi en laissant son regard sur son coéquipier.

Au moins, comme ça, ils vont pouvoir tous les déguster en route. Eux, les gros de l'Empire. D'ailleurs, sans perdre la moindre seconde, l'Uzumaki se lève de son assise avant de la remettre sous la table face à lui et de payer laisser payer Mujun payer. Parce qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses, c'est chacun son tour.

« Ouais c'est clair. Ces Kage et ces Empereurs, ils n'ont aucuns respects pour le p'tit peuple. » qu'il jette en direction de son chauve préféré avant de répondre à l'interrogation de ce dernier. « Hm. On va déjà se rendre en direction des Ruines de Shitô et voir si on arrive à repérer un possible regroupement d'individu. Rien qu'avec un groupe d'une dizaine de personne possédant une certaine source de chakra, on pourra se mettre d'accord sur la suite. Aller, on est parti. »

Dans un écran funeste, les deux hommes disparaissent alors en direction des lieux mentionnés dans leur missive. Direction les Ruines de Shitô, arrêter cette bande de fou.

@Akimichi Mujun

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Ven 3 Avr 2020 - 12:43


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


Mujun regardait le tenancier donner a Gozen la demi douzaine de mochi qu'il avait commandé, son regard était fixer sur ces petites douceurs qui laissait échapper une douce et succulente odeur sucré. A cette instant, dans la tête de l'Akimichi, une petite voix lui hurlait d'attraper le sac rempli de ces petit plaisir sucré et de les dévorer sans autre forme de procès. Oubliant au passage la mission qui était la leurs. Dans ça tête, c'est tout un plan pour un braquage de haute voler qui se fomentait, réussir à chaparder le sac des mains de son ami. L'estomac de Mujun était maintenant au commande, en total roue libre.

Il fit mine de s'étirer et plongea la main à une vitesse ahurissante dans le sac à Mochi, il attrapa avec délicatesse et dextérité une de ses précieuses douceurs. Il l'englouti sans un mot et arbora le fameux sourire de l'Akimichi satisfait. Toute en machouillant et souriant , il écouta d'une oreille les instructions de son ami. Tout les deux allait se rendre aux Ruines de Shitô pour essayer de se surprendre cette fameuse secte se donnant toujours rendez-vous là bas. Leurs agissements sont encore inconnu donc il sera du devoir des deux membres de l'empire du feu , de découvrir leurs sombres secrets .

Sans plus attendre les deux compères se dirigèrent vers le lieu donné dans la missive partie en fumé un peut plus tôt. Durant leurs courses en direction des Ruines , l'Akimichi ne manqua pas d'engloutir de nombreux mochi. Il continuait d'afficher son sourire radieux, oubliant qu'il était en mission et qu'il était sensé se tenir, comme un combattant de l'empire digne de se nom. Mais c'était mal connaitre l'énergumène, sa façon de faire et de penser était à mille lieux de la mentalité prôné par l'Empire. N'aillant pas un très bon sens de l'orientation ni une très grande patience il demanda à son collègue , comme un enfant subissant un long voyage:

«Hey... On arrive bientôt ?... »

Les arbres défilait au rythme de leurs courses, ne laissant que peu de temps à la contemplation. Si Mujun connaissait les ruines et leurs sombres histoires, il n'était pas du genre à aimer si promener, car l'endroit était quelque peut désolés, et il se mettait toujours à la place du petit peuple qui avait vécu ici, on pouvait encore ressentir la souffrance profondément enraciner dans se lieu de désolation. Durant un court instant l'Akimichi semblait avoir entendu quelque chose, peut être l'écho de voix. Il regarda son ami et d'une voix basse, se voulant discrète il lui demanda:

«T'as entendu ? ... »

_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Ven 3 Avr 2020 - 16:52
Cette lueur indescriptible mais bien connue du shinobi élémentaire illumine incontestablement les sombres pupilles de l'Akimichi. Cependant il comprend ce qu'il peut ressentir alors que les nombreuses boules de pâte de haricot ont été délicatement déposées au fond d'un sac en papier conservant parfaitement l'odeur et les arômes des aliments. Et à peine entre ouvert, l'emballage laisse un minimum d'ouverture pour que le goinfre y plonge sa main à une telle vitesse que même Gozen n'a pu apercevoir le "vol" de l'un des mochi.

« Ta faim est remarquable Mujun-san ! » dit l'Hayashijin un sourire béa sur le visage.

Même si l'envie de se goinfrer de ces succulentes pâtisserie tente désespéramment l'Uzumaki, ce dernier reste concentré sur la mission qui lui a été mandaté afin que cette dernière soit accomplie dans les meilleures conditions. Cependant, cette faim peut le rattraper à tout moment et même s'il n'est pas un membre du clan Akimichi, il peut dévorer en un instant le contenu de ce paquet. Le sucre, son pire ennemi. Mais il lui apporte tellement de bonheur ... Le problème n'est pas là toutefois et il le sait plus que bien.

Cette secte doit être arrêté par tous les moyens si bien entendu ses pratiques restent obscures et interdites par le Pays du Feu. Et premièrement, alors que l'impatience du moine semble le gagner tel un petit garçon, Gozen lui fait signe qu'ils arrivent sur les lieux du dit crime.

« On dirait bien qu'on est arrivé. »

Après plusieurs heures de voyages, seulement un seul mochi a été mangé. Très bien. Désormais, les voilà face aux Ruines de Shitô, témoin et victime d'un passé des plus cinglants au cœur de Hi no Kuni. De plus, semblerait-il que Mujun ne souhaite prendre les devants, alors l'élémentaliste se désigne comme chef d'équipe alors qu'ils décèlent quelques mots prononcés proches de leur position.

« Oui. Restons discret. » Mettant son index et son majeur gauche verticalement, l'Uzumaki invoque un clone à leur côté pour assurer leur bonne sécurité. « J’envoie mon clone voir de quoi il s'agit et on avisera. » Un plan qui semble de base de bonne augure.

S'approchant alors du sous bois se dressant face à lui, la copie conforme de Gozen tente tant bien que mal de dissimuler sa présence pour apercevoir alors un homme et son fils accroché à deux grands chênes. Face à eux, quelques hommes arborant de nombreuses scarifications et aux crânes chauves s'amusent à les rendre comme eux. Un couteau découpant leur épiderme pour les marquer à vie. Une manière affreuse de faire souffrir les autres qui semblent plaire à leurs auteurs. La cruauté semble n'être qu'un aspect bénéfique de la vie pour ce genre de personne. Le balafré en reste bouche bée.

Retournant aux côtés de son coéquipier, l'Uzumaki lui explique la situation.

« Derrière ce bois, proche des ruines, se trouvent un père et son fils semblerait-il. Ils sont tous les deux attachés à des arbres par une bande de type scarifié. Ils s'amusent à les marquer à leur tour. Ça semble être un rituel païens ou du moins, appartenant à un certain culte à vu d’œil au vu de la ressemblance frappante des bourreaux. On peut tenter de les sauver en se positionnant autour. Je peux servir d'appât tandis que toi tu sauves les deux otages. Cependant, il faut rester vigilant, on ne sait pas de quelles déviances mentales ils font preuve, même s'ils semblent tous aussi fou les uns que les autres. Ou alors, je peux me fondre dans la masse, étant marqué de cicatrice également. Je prendrais cependant ta tête en guise de henge pour être chauve comme eux et être un parfait membre de leur groupe. Il faut seulement récupérer l'un d'eux pour qu'on l'interroge. Qu'en dis-tu ? »

L'avis de Mujun reste important même si de préférence, Gozen aurait choisit la première solution. La moindre trace d'un ninja sensoriel dans leur rang et la couverture d'un henge peut être compromise ...
@Akimichi Mujun

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 11:02


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


Il était évidant que le balafré avait plus d'expérience que Mujun , et se n'était pas uniquement une question d'âge. Même s'il semblait avoir déjà bien rouler sa bosse, il eut le bon réflexe d'envoyer un clone en reconnaissance, histoire de collecter le plus d'information possible sur les voix entendu un peu plus tôt. Quand celui-ci revenu, il se mit à décrire se qu'il avait vu, deux personnes étaient retenu par des membres de la fameuse secte , balafrés et chauves, il essayait d'appliquer leur stigmate sur leurs prisonniers. La situation était grave, il était du devoir de Mujun et Gozen de sauver ses gens. Sans perdre son sang-froid, le camarade de l'Akimichi proposa différents plans, invitant le crane chauve à participer à cette prise de décision.

La première proposition était que son ami fasse diversion pour donner le temps à Mujun de sauver les otages, laissant ainsi Gozen prendre tout les risques, une proposition que le morfale n'appréciait que très peu. L'idée de laisser son ami risquer sa vie, pendant que lui restait cacher attendant le bon moment pour venir délivrer les deux hommes ... Il n'y avait rien d’héroïque la dedans. La seconde proposition n'était pas beaucoup mieux, une fois encore Gozen allait prendre toute les responsabilités , les risques pour mener à bien se sauvetage, prendre l'apparence de l'un de ses fous et rentrer dans la gueule du loup. Mujun tappota son crane chauve, essayant à son tour de trouver une bonne idée. Et malheureusement ... La " bonne idée " lui apparu. Il sorti un kunai de sa sacoche ninja et commença a se balafré le visage , avec un léger rictus de douleur. Oui ... Vous avez bien compris , ce " génie " venait belle et bien de sa scarifier le visage pour prendre la place de gozen dans l'idée de se faire passer pour un membre de la secte . Il est vrai qu'il était déjà chauve ... Alors ce n'était peut être pas une si mauvaise idée... N'importe quoi, Mujun avait toujours les " bonnes " idées pour toujours tout compliquer.

«Voilà ! Je suis maintenant l'un d'eux! Bon... Il faut quand même attraper l'un de ses dérangés pour le questionner et surtout lui voler sa tenu, que je porterais. Je ferais en sorte de les attirés le plus loin possible pendant que toi tu libère les otages ! ... Mais tarde pas trop à les mètrent en lieu sur hein , on sait jamais si... ils me tombent tous dessus ... Enfin je veux dire , non rien , t'inquiète pas , je m'en chargerais ! »

Il est vrai que Mujun était du genre à aimer avoir le beau rôle , quitte à risquer gros. C'était typiquement l'exemple parfait qui prouve à quel point cette homme est imprévisible et difficile à gérer. Gozen avait du soucis à se faire... Enfin s'il survivait au plan bancale du moine. Celui-ci se tapotait le visage , balafré d'un peu partout, les saignements des nombreuses plaies ouvertes ne s'était toujours pas arrêter, et cette idiot devenait de plus en plus blanc. Il attrapa le sac en papier remplis de mochi que Gozen gardait encore sur lui, et y plongea l'une de ses mains ensanglanté , il dévora les mochi que contenait le sac et dis d'une voix qui justifiait son geste:

«C'est pour cicatriser plus vite, et aussi pour pas tomber en hypoglycémie. Bon il faut que l'on attrape un de ses timbrés ! Si possible en choisir un de ma taille, il faudrait pas que leur tunique soit trop grande pour moi Hahaha ! »

C'est à se demander comment l'Akimichi pouvait rire dans se genre de situation, surtout au vu de se qu'il venait de faire . Il s'était marqué à vie le visage pour une mission qui aurait pu être rempli autrement. Quoi qu'il y a de très bon médecin dans l'empire du feu, contre un petit pot de vin l'un d'entre eux lui ferait très certainement disparaître ses vilaines balafres . C'est du moins sur ça que comptais le chauve nouvellement scarifié.

_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 20:02
Le voile noir se lève sur les terres du Feu laissant apparaitre les nombreuses étoiles qui l'accompagne, laissant l'astre solaire aller prendre un peu de repos, le temps que son alter prenne le relais quelques heures.

Expliquant alors les deux options en détails qui lui vient pour neutraliser la situation se présentant à eux, Gozen prend les devants pour attirer le groupuscule donnant la possibilité à son acolyte de libérer le père et son fils alors prisonnier de ces derniers. C'est sans doute le plan le moins risqué dans le sens où, s'il vient à prendre l'apparence de Mujun il peut se faire repérer par un potentiel senseur. Et cela est inévitablement la pire chose qui puisse se passer. Car s'ils sont si instable qu'ils ont l'air idiot, alors le danger qu'ils mettent fin à la vie des deux otages est plus qu'important. Ce genre d'individu est imprévisible. L'Uzumaki se doit d'être le plus prudent.

Mais alors que, tourné vers les buissons derrières lesquels le groupe de malades se trouvent, Gozen perçoit un bruit suspens aussi fou que son auteur. Se tournant vers l'Akimichi l'air surprit d'entendre la lame d'un kunai frotté contre la peau d'une personne, le guerrier élémentaire pense alors que les terroristes sont entrain de lacérer le visage des deux hommes. Il n'en est rien.

« C'est quoi cette merde ??! »

Les yeux sortants de leurs orbites, le shinobi rester sur le cul, littéralement. L'acte de son camarade Hijin le fait tomber les fessiers au sol, un léger goût de vomi dans la bouche. En fait, ce goût est réellement présent après qu'il ait lâché un léger une énorme flaque verdâtre entre eux deux.

« M..Mais pourquoi Mu' ?! »

Il ne comprend pas. Et ne comprendra certainement jamais. Au pire des cas, il aurait pu aller voir de lui même les hommes dans l'arrière forêt pour prendre l'apparence de l'un d'eux ou simplement laisser Gozen se henge en lui, les cicatrices étant déjà présentes ! Le pire dans tout ça, c'est que même avec le visage en sang, il trouve l'excuse parfaite pour plonger sa main dans le sachet de mochi et en manger une poignée tout en imbibant les autres de son sang. Tout ça pour une soit disante potentielle crise d'hypoglycémie.

« Mes .. Mes mochis ... »

Larmes et dégoût se reflètent sur le faciès de l'homme, voyant son monde s'écrouler sous ses yeux. Mais désormais, ils n'avaient plus qu'une chose à faire, attendre que Mu cicatrise un minimum avant de pouvoir prendre les vêtements de l'un d'eux. Même si ...

« Bon. *Beeuuurk, nouveau vomi* Le temps que tu cicatrices, je n'ai plus tellement le choix. Je vais devoir faire le travail moi-même. Je vais capturer l'un d'eux pendant que tu cicatrices et on s'en servira pour intégrer leur camp plus tard. Ou sinon viens quand même avec moi, on ne va pas se la jouer discrète pour cette fois. L'objectif, c'est de les neutraliser coûte que coûte tout en gardant l'un d'eux en vie. Aller ! »

Même s'il est tout de même déçu de cette attitude qui, sans demander au groupe - l'Akimichi a prit une décision bien lourde - le guerrier élémentaire se doit de prendre son rôle de chef d'équipe au sérieux. Ami ou non avec son coéquipier. Ayant gardé son clone dans les fourrés, le shinobi prend alors les devants et positionne son clone derrière les victimes, prêt à les récupérer dès que leurs liens seront sectionnés. Quant à lui, Gozen s'arme de shuriken avant de les envoyer de toutes ses forces sur les cordages retenant le père et son fils, les laissant alors tomber au sol. Surpris, les bourreaux se retourne en direction du point de départ des projectiles et de nouveau, l'Uzumaki envoi une salve de shuriken tout en composant une série de mûdra. Gonflant ses joues et ses poumons, le shinobi exécute sa force élémentaire.

« Senpô ! — Style des Cinq Éléments — Katon, La Balsamine ! »

C'est ainsi qu'une dizaine de shuriken enflammés se dirige sur les quatre hommes. Leurs agissements doivent cesser.


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Lun 6 Avr 2020 - 8:46


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


Mujun avait merdé avec son comportement impulsif et irréfléchi, obligeant son collègue à prendre les choses en mains. Malgré son dégout au vu de l'apparence charcuté de l'Akimichi, Gozen pris sur lui , comme à son habitude depuis ça rencontre avec le " moine ". Avant que Mujun n'est le temps de de dire le moindre mot quand au nouveau plan de son ami, celui-ci envoya une salve de shuriken libérant le père et son fils, voyant la scène au ralentit et malgré sa bêtise naturel, le chauve compris ce qu'il devait faire. Le temps que Gozen envoi une seconde salve de shuriken, enflammé cette fois-ci. Mujun se déplaça à la vitesse de l'éclaire jusqu'aux captifs et leurs fis signe de le suivre, il était prêt à les mettre à l’abri et à les protéger. Malheureusement, comme la plupart des bonnes idées de l'Akimichi, cela ne se passa pas comme prévu, voyant un homme chauve balafré ils prirent la fuite en le voyant, pensant certainement que leurs bourreaux les avaient retrouvés. Essayant d'afficher un sourire amical , qui était toutefois déformer par ses récentes balafres, il dit d'une voix aussi calme et apaisante que possible:

«Venez... Je vais vous protégez. »

Malheureusement l'intonation et l'apparence effrayante de Mujun ne l'aidait pas, les deux hommes prirent leurs jambes à leurs cou, terrorisés. Le chauve se mit-à courir derrière eux , essayant de leur expliquer le malentendu, malheureusement le père semblait vouloir à tout pris éloigner son fils du chauve balafré. Certainement à raison d'ailleurs, car même si l'Akimichi était plein de bonne volonté, il avait très souvent tendance à merder, étant une personne gauche, maladroite, les situations ne faisait qu'empirer quand il se décidait à jouer les héros. Toujours à la poursuite des deux captifs de la secte , Mujun se rappela que son collègue était seul à se battre contre plusieurs hommes hystériques et sataniques . En composant plusieurs mudras , le jeune moine fit apparaitre deux clones , il chargea l'un d'eux de suivre le père et son fils , tendit que son deuxième clone et lui retournèrent sur leurs pas pour venir aider leurs amis Gozen.

Technique:
 

C'est à se demander si crée plusieurs Akimichi était une bonne idée, si il était déjà compliquer d'en gérer un seul, alors trois ... Le clone à la poursuite des deux anciens captif de la secte en eut marre de courir et décida de recourir au grand moyen. En composant plusieurs mudras , il fit sortir de terre de nombreux fragments de roche venant encercler les deux fuyards pour ensuite les enfermer dans la roche. Une drôle de façon de venir en aide aux gens... Avec les mains plaqué l'une contre l'autre le clone leur dit d'une voix calme:

Technique:
 

«Vous inquiétez pas , j'vous protège ! »

Le Mujun orignal et son deuxième clone arrivèrent quand à eux très vite au prêt de Gozen, qui se battait comme un beau diable. Ne voulant pas gêner son camarade, le chauve attendait cette fois-ci une bonne raison pour agir. S'il voyait son collègue en danger ou peiner face à ces hérétiques, il interviendrait certainement.

_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.


Dernière édition par Akimichi Mujun le Mar 7 Avr 2020 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Mar 7 Avr 2020 - 17:37
Alors que la nuit s'élève sur ce jour d'hiver, la situation semble déraper à nouveau. Comme si son autorité de chef d'équipe était utile voir même existante, Gozen reste de marbre face à ce qui se passe face à lui. Les premiers suriken délivrant les otages des quatre fanatiques se plantent dans le bois des deux chênes avant de voir les deux hommes fuir dans la forêt ? Mais pourquoi ? Pourquoi fuir leurs sauveurs ? Peut-être bien que l'Uzumaki aurait dû inverser les rôles, empêchant alors un Mujun totalement scarifié, ressemblant comme deux gouttes d'eau aux bourreaux, sauver le père et son fils.

La main sur le front, telle la plus légendaire des facepalm, le shinobi élémentaire fait résonner sa claque dans ce bois comme le cri d'alerte qu'il ressent à ce moment-là. Et encore plus, lorsqu'il aperçoit l'Akimichi leur courir après pour s'enfoncer dans le sous bois derrière eux. Mais qu'est-ce qu'il a fait pour se taper le plus maladroit des coéquipiers ? Ou est-il lui, simplement un mauvais chef d'équipe en ne réfléchissant pas assez ? C'est clair qu'il aurait du voir que Mujun ressemblait beaucoup trop aux criminels ...

Maintenant que c'est acté, autant y aller à fond après tout. Pendant ce temps-là, les shuriken enflammé de l'Hayashijin viennent se planter dans le corps de l'un des brigands, le tuant sur le coup tout en lui faisant prendre feu. À ses côtés, les trois hommes restants ressentent un frisson de peur soudain lorsqu'ils aperçoivent leur "frère" périr avant de devenir aussi rouge que la couleur du sang, énerver par l'homme qui vient mettre un terme à leur petit jeu.

« Tu vas voir enfoiré !
Excusez-moi ! Je suis un mauvais garçon ! »

Ironie, ironie. Mais sans perdre de temps, alors que les trois hommes lui fonce dessus, l'Uzumaki compose alors un mudra faisant apparait deux clones à ses côtés et chacun, intuitivement connaisse la tâche qui leur est demandée. Chacun, comme l'original, se laisse toucher par l'un des trois hommes avant de composer un nouveau mudra et de répandre leur chakra respectif sur le corps de leur victime. Une ombre prenant la forme d'un bras et d'une main vient alors serpenter sur les corps de chaque criminel, les empêchant désormais de bouger.

« Bien ... Maintenant on va pouvoir parler ... »

Un sourire carnassier sur le visage, ce n'est pas un mais trois de ces hommes que Gozen a désormais entre ses mains. C'est mieux que tout ce qu'il aurait pu imaginer en fin de compte. Désormais, il attend le retour de l'Akimichi.



_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Mar 7 Avr 2020 - 18:40


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


Il était maintenant évidant qu'il y avait un fausser qui séparait Gozen et Mujun en terme de puissance et d’habilité au combat. L'Akimichi n'était pas mauvais, mais son ami était vraiment d'un tout autre niveau, sa en devenait d'ailleurs gênant, a se demander pour quel raison celui-ci avait reçu l'ordre de faire équipe avec le chauve. Peut être étais-ce là une façon d'occuper les troupes... Ou un moyen pour que les petits soldats comme Mujun apprenne de membre plus expérimenter. Enfin peu importe, c'est donc avec une facilité déconcertante de Gozen se chargea de tuer et maitriser le reste des membres encore en vie de cette secte étrange. L'Akimichi qui avait attendu derrière un buisson avec son clone en renfort, était déconfis par son inutilité. En sortant des buissons il se dirigea vers son collègue qui était prêt à interroger le petit groupe d'hommes scarifiés . De prêt il n'avait rien défrayant, de pauvre types perdus par des idéologies grotesque et satanique. Il n'en était pas moins dangereux, le père et son fils qui était d'ailleurs toujours emprisonner dans le mausolée de terre de Mujun pouvaient en témoigner.

Le clone rester en arrière essaya tant bien que mal d'expliquer la situation à l'homme et son fils terroriser par cette expérience terrifiante. Il essaya de se montrer le plus calme possible, en expliquant qu'il était un soldat de l'empire du feu en mission, qu'il ne leur ferait aucun mal bien au contraire, il était là pour les aider. Si le père était septique le jeune homme semblait croire les paroles de l'Akimichi. Le père demanda une énième fois:

- Vous êtes vraiment un soldat de l'empire ? Pourtant vous leurs ressembler !

«Désoler si mon apparence vous a effrayé, ce n'était pas mon intention, je suis actuellement en couverture, c'est un déguisement ... Un peu trop réaliste je vous l'accorde »

Et pas qu'un peut qu'il était réaliste se déguisement, cette idiot s'était scarifier la tronche pour essayer de ressembler à ses fous de la secte. Avec du recule, il comprenait que son geste inconsidérée avait compliquer cette mission pour aucune raison. Le père qui se tenait face à Mujun semblait réfléchir, croisant le regard de son fils, il finit par accepter la possibilité que tout cela soit vrai, même si un peu tirer par les cheveux. Avec des gestes lent pour éviter d'effrayer l'homme et son fils, Mujun leurs fit signe de le suivre en direction de la position de son ami Gozen. Une bonne idée, car ces deux là avait certainement des renseignements sur cette secte, ou au moins sur la façon qu'ils ont utiliser pour les faire prisonniers. Étrangement se clone semblait plus perspicace que le vrai Akimichi.

«Par ici je vous pris, vous serez en sécurité. »

- Mmmmh ... Bon ... d'accord.

C'est sans grand enthousiasme que l'homme suivit l'Akimichi avec son fils sous le bras, il était évidant qu'il ne faisait toujours pas confiance au moine, à raison d'ailleurs. Il ne fallut pas bien longtemps pour que le clone perspicace rejoigne l'original accompagné du deuxième clone. Quand le père de famille vu les hommes attaché et sous contrôle, il afficha une moue rassuré, cela prouvait que le clone de Mujun n'avait pas menti.

En voyant son clone revenir l'Akimichi semblait lui aussi rassuré, au moins une chose qui n'avait pas tourner à la catastrophe. S'approchant de l'homme et son fils, il le fit signe de les rejoindre lui et Gozen. Par subtile mudra il fit disparaitre ses clones dans un nuage de fumé.

«Si vous le voulez bien on aurait quelques questions à vous posez, ne vous inquiétez pas, ses idiots ne vous feront plus rien, mon collègue derrière moi est du genre costaud si vous voyez s'que j'veux dire ha ha ha »


_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 0:39
Prisonniers de l'étreindre du guerrier élémentaire, les trois hommes peinent à se mouvoir correctement si ce n'est, ne peuvent faire le moindre geste. Tous les trois bloqués par la technique de l'Hayashijin, ils doivent se résoudre à lâcher l'affaire ; ils ont perdu. De plus, montrant son aura la plus meurtrière envers les bourreaux, l'Uzumaki démontre sa volonté de ne pas les laisser partir sans avoir eu la moindre réponse sincère de leur part. Même si au fond, les laisser partir n'est clairement pas une option que le "soldat" du feu entrevoit.

« Dites moi ce que vous savez et on en terminera là.
— Tu peux toujours crever Teikokujin !
M'insulter ne servira à rien ... »

Car quoi de pire que de le même dans le même panier que ces pseudo "génocideurs". L'Empire du Feu est certes puissant mais sa réputation laisse à désirer, surtout du côté de l'élémentaliste. Pour l'heure, il ne s'étalera pas sur le sujet et préfère aller à l'essentiel, il a déjà perdu bien assez de temps.

« Êtes-vous des membres de la secte de Shitô ?
— Je ne te dirais rien !
Très bien. »

D'un simple mudra il le libère de son emprise mais le fait sombrer dans une explosant de flamme emportant son corps calciné sur le sol. Désormais libre de ses mouvements, le véritable Gozen laisse ses clones poursuivre le maintien de leur sceau respectif. Un kunai à la main, placé sous la gorge d'un des deux hommes, le shinobi repose sa question.

« Êtes-vous des membres de la secte de Shitô ? Oui ou non ?!
— Je..Je
Taka' ! Dis lui, tu vois pas qu'il va tous nous tuer ?!
— Pas grave ! Il n'atteindra jamais le maître ! »

Voyant que Taka est le plus coriace et que son collègue, menacé par l'acier de l'Uzumaki, semble être le plus censé, Gozen retourne la lame contre le résistant, libérant ainsi un des deux clone,s disparaissant dans un écran de fumée. Tombant alors à terre, Taka se noie malheureusement dans son propre sang.

« Je ne voulais pas en arriver là mais vous ne m'avez pas laisser le choix. Du moins, ils. Et toi ? Tu tiens à la vie ? Sache que ma patience à ses limites.
— Oui ! Nous appartenons à la secte de Shitô !
Et bah voilà ... Où on peut trouver les autres ? Et vôtre chef ?
— Nous ... Nous avons un groupe formé des nôtres un peu plus loin sur le site, à quelques kilomètres de là à l'Est. C'est tout ce que je sais, s'il vous plait, épargnez moi !
Très bien. Pour ta vie, je ne sais pas. C'est ce père et son garçon qui vont décider de ton sort. Malheureusement ... »

Laissant alors Mujun revenir avec les otages sain et sauf, Gozen leur fait signe à tous les trois d'avancer, avant d'embourber les corps des miséricordieux dans un marre de boue. Pour les dissimuler à tout autre curieux passant pas là. Désormais, il ne leur reste plus qu'à aller à l'Est pour espionner les derniers membres de la secte et faire leur rapport. Les deux Hijin tiennent le bon bout.


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Ven 10 Avr 2020 - 15:20


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


Mujun n'avait rien louper de la séance d'interrogatoire de son collègue balafré. Même si celle-ci avait été un peu trop expéditive à son gout, le resultat était là. Les deux soldat de l'empire du feu avait maintenant une indication sur l'emplacement du camp de cette secte de Shîto. Réfléchissant cinq minutes au contenu de rouleau qu'ils avaient reçu pour cette mission, Mujun se rappela qu'il était aussi question de collecter des preuves physiques. Voyant les deux chauves balafrés tuer par Gozen s'enfoncer dans le sol, l'Akimichi fit signe à son collègue et au père de famille d'attendre avant de porter et faire disparaître ce dernier balafré avec la langue bien pendu. Il observa attentivement la tenu que portait l'homme et remarqua qu'il possédait lui aussi un pendentif identique a ses amis ensevelies. D''un geste rapide , il arracha le collier de la nuque de l'homme pour regarder se bijou de plus prêt. Celui-ci avait des formes géométrique particulière, que l'Akimichi n'arrivait pas à déchiffrer, il en profita aussi pour récupérer la tunique sombre et tacher par du sang qui avait depuis longtemps sécher. Toujours plonger dans ses pensés et s'en tenir compte de la décision du père de famille qu'en au jugement vis-à-vis de cette homme, Mujun décupla son bras droit et mis un coup puissant et sec sur la tête de celui-ci, ce qui eut pour effet certain de lui briser la nuque et de l'enterrer de moitié dans le sol. Revenant à lui, le jeune Akimichi regardait se qu'il avait fait sans s'en rendre compte , puis jeta un oeil au père de famille.

«Oh... Je suis désoler je... Je réfléchissant, j'ai oublier que c'était à vous de décider de son sort. »

Le père serra avec l'un de ses bras, son fils contre lui et dit d'une voix approbatrice.

- Non non ... Vous avez bien fait de tuer ce monstre, ils nous ont fait des choses horribles, mais cela aurait pu être pire si vous n’étiez pas intervenu, merci beaucoup, du fond du cœur, MERCI ! On peut maintenant rentrer au village sans risque, le campement est dans la direction opposé... Je vous souhaite bonne chance messieurs, faite leurs payer leurs agissements !

L'homme et son fils prirent la route en direction de leur maison et disparurent dans les profondeurs de la forêt, qui se trouvait belle et bien à l'opposé du site de la secte de Shîto qui lui se trouvait à l'Est. L'Akimichi se gratta la tête un instant, réfléchissant au déroulement actuelle de la mission, il n'était plus question pour lui de merder. Enveloppant le pendentif de la secte dans la tunique ensanglanté, il fourra le tout dans sa sacoche ninja, forçant un peu pour que le tout rentre dedans. Mujun et Gozen partirent donc dans la direction du site de la secte , qui n'était pas très loins, à tout juste quelque kilomètre. Durant le trajet Mujun pris la parole pour faire un petit récapitulatif.

«On a en notre possession une tunique et un pendentif étrange appartenant à cette secte. C'est déjà une preuve qu'il y a belle et bien une secte bien organisé avec des tenu et grigri d'appartenance. La présence d'un tel groupe avec des rites sanglant est avérer , nous en avons été témoins. Il nous manque juste des informations sur leurs fameux " Maître ". »


_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Sam 11 Avr 2020 - 13:02
C'est serein que le cœur du shinobi se remet à battre normalement, content de voir les deux otages sains et sauf. Mais alors qu'ils repartent tous deux vers leur résidence de vie, la mission initiale des deux "soldats" de l'empire n'est pas terminée. Ils avaient réussis à connaitre leur identité, ou du moins leur origine d'appartenance, tout en donnant un emplacement au lieu de leurs pratiques immondes. Cette mission avance bien même s'il ne faut pas se relâcher. L'Uzumaki le sait, faire preuve d'imprudence maintenant pourrait les mener à leur propre perte. Qui sait de quoi est réellement capable leur gourou pour être capable de rallier à lui de parfait crétin dénué de réflexion un tant soit peu lucide. S'entailler eux-mêmes le visage, se raser le crâne et commettre des meurtres de sang froid, simplement pour le plaisir et pour répandre la bonne parole d'un potentiel dieu totalement factice ; c'est faire preuve de bêtise.

« On dirait qu'avec cet attirail tu vas pouvoir prendre leur apparence véritablement. Pour une meilleure infiltration. »

Les rubis de l'homme transperce ceux de l'Akimichi comme pour lui transmettre son prochain ordre ; intégrer la secte pour en savoir plus. Car plus ils en sauront sur leur cible, au mieux la seconde équipe pourra faire un travail de meilleure qualité. Il ne faut pas oublier qu'ils sont la première vague, la reconnaissance et l'information. Autrement dit, sans eux, l'équipe d'intervention avancera à l'aveugle dans ce qui pourrait bien être le plus gros piège de la région. Ce genre de secte sont instables et Gozen le sait, leurs "maîtres" peuvent être capable du pire comme du plus fou.

« Mais avant ... »

Mais avant de partir pour le centre des Ruines de Shitô, Gozen se doit de réparer le massacre de Mujun, scarifié entièrement au visage. Ses plaies encore ouvertes témoignes de la fraicheur de ces dernières et pourraient bien trahir le moine s'il vient à s'infiltrer parmi ces dingues. Alors pour fermer une plaie le plus rapidement et le plus efficacement possible, il n'y a qu'une seule solution ; la cautérisation.

Embrasant son index et son majeur droit, le shinobi élémentaire tient d'une main ferme le col du chauve de manière à ce qu'il ne bouge pas d'un poil.

« ... il suffit de ne pas bouger et de ne pas crier. Tiens ça entre tes dents. » rétorque l'Hayashijin en lui plaçant le manche d'un kunai entre les mâchoires avant de lui retenir de nouveau le corps par son vêtement. « Ça va piquer ... ! »

Pshiiiii fait le feu sur la peau humectée de sang du pauvre Mu'. Et une fois terminé, les voilà en route pour le lieu de réunion de la secte, l'Akimichi la larme à l’œil.

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Mar 14 Avr 2020 - 18:45


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


Sautant d'arbre en arbre en direction du camp de la secte de Shito, Gozen s'arreta brusquement, il semblait avoir une idée derrière la tête. Une idée qu'il n'allait certainement pas plaire à Mujun. Son camarade s'approcha de lui et enflamma ses doigts, même si l'Akimichi pouvait se montrer long à la détente, il comprit immédiatement ou son collègue voulait en venir. Et avant qu'il est pu dire quoi que ce soit, celui-ci lui mis le manche d'un kunai dans la bouche et lui conseilla de serrer les dents fort. Voyant cette mains enflammé s'approchant de plus en plus pret de son visage, Mujun ferma les yeux par réflexe et s'est un grésillement de viande qui brule qu'il entendit, suivit d'une douleur vive qui lui firent monter les larmes aux yeux.

Maintenant le chauve n'était pas uniquement balafré, mais aussi cramé ! Sa carrière de bourreau des cœurs était maintenant terminé, avant même d'avoir commencé d'ailleurs. Son visage était déformer par ses cicatrices cautérisé. S'il souffrait, son esprit d'Akimichi lui jouait tout de même des tours. Reniflant avec insistance, il ouvrit les yeux et regarda son ami Gozen, étonné.

«Tu trouves pas que ça sent la viande cuite au barbecue ? ... Étrange que la peau humaine sente aussi bon une fois brulé ... Mmmh j'ai faim maintenant... »

Mujun se gratta l'arrière de sa tête, continuait d'être pensif qu'en à cette découverte encore inconnu pour lui. L'être humain s'entait le porc grillé une fois brulé ... Ou bien était-ce là son imagination, ou bien sa faim qui lui jouait des tours. L'Akimichi en vient tout de même à se poser la question ... Serait-il capable de manger un être humain... S'il se disait que non, il se méfiait tout de même de son appétit féroce et de sa faim insatiable. Au bout du bout, après des semaines sans nourriture... Peut être qu'il serait capable de dévoré un être humain, cuit bien évidemment. Se transformant ainsi en ogre ...Secouant la tête il reprit ses esprits et regarda autour de lui. Il s’arrêta quand il remarqua de la fumer s’élever, lui et son Gozen était tout proche du camp. Pour ne pas perdre de temps, il enfila la tunique taché de sang séché et accrocha autour de son cou le fameux collier. Il est vrai qu'il ressemblait maintenant comme deux gouttes d'eaux à un membre de cette secte, plus vrai que nature.

«Bon il est temps pour moi de rentrer en action, je vais essayer de me faufiler dans le camp et aller fouiller leurs tentes discrètement . »

Après ça, l'Akimichi mis pied à terre et se fondit dans les nombreux buissons et autre ruine d'un autre temps. Il finit par se faufiler dans le campement et entra sans plus attendre dans l'une des tentes. Il s'agissait d'une grande tente qui servait aux membres de la secte de dortoir, plusieurs lits de fortunes étaient disposés en plusieurs rangés. En s'enfonçant dans le dortoir, Mujun remarqua avec frayeur qu'il n'était pas le seul, deux hommes semblaient dormir profondément. En retenant son souffle l'Akimichi fit un bref état des lieux. Il y avait plusieurs rangements un peu partout ,avec de possible indice sur la secte .

_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Ven 17 Avr 2020 - 21:33
Le feu au bout des doigts, c'est une à une que les plaies de l'Akimichi se referme sous la calcination de son épiderme. Libérant une odeur de brûler comme n'importe quelle matière pouvant prendre feu, la peau du moine libère plus particulièrement une odeur de viande grillée ; proche d'une bonne tranche de bacon. Pas étonnant. La peau de l'homme est la même que celle du cochon. Retirant le kunai préalablement placé dans la bouche de Mu', Gozen terminer en imbibant sa main de chakra de nature suiton afin de refroidir la peau.

Mais à peine terminer, il perçoit dans les pupilles du chauve , semblant par ailleurs prendre l'apparence d'un bol de nouille au bœuf et aux petits légumes, une envie soudaine de viande. Une envie soudaine de manger. Chose habituelle chez les Akimichi de manière générale mais pas ce type de viande. Car ce qu'il comprend en regardant son ami, c'est bien l'envie irréversible de viande humaine qui abrite son âme de goinfre.

Une décision bien folle s'il décide de s'attaquer à son ami pour pouvoir le manger. L'Uzumaki lui rappellera ce qu'est d'être humain. Bien heureusement, il se tire de ses mauvaises pensées avant de reprendre la route en direction de la planque principale de la secte.

Approchant peu à peu le centre des ruines, les deux soldats impériaux prennent du recul sur la situation pour ne pas se faire remarquer. Au loin, il semblerait qu'un rite se prépare. De nouveaux sacrifices ? Une initiation ? Sans même se parler et rien qu'avec le regard, Gozen comme Mujun savent ce qu'ils ont à faire. Et alors que l'Akimichi revêtit les attributs vestimentaires sectaires pour mieux s'infiltrer, le balafré compose des mûdra et scan avec attention la zone devant eux, afin de prévenir son coéquipier.

« Je ressens sept personnes. Tous regroupées au même endroit. »

Et après avoir ressentit la présence et l'emplacement de chacun, quelques conseils viennent s'ajouter.

« N'oublies pas Mu, tu fais comme si tu étais un membre de leur secte tout en prenant un maximum d'information pour l'équipe d'intervention. Rien d'autre, je compte sur toi. »

Parcequ'il le sait, Mujun peut se montrer quelque peu ... maladroit. La raison qui le pousse à garder sa technique active, surveillant son ami lors de son intervention. Désormais, c'est au tour de l'Akimichi de jouer.


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Ven 17 Avr 2020 - 23:39


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


En faisant attention de faire le moins de bruit possible, Mujun se mit à ouvrir plusieurs coffres disposer devant chaque couchette. Disposé de la même manière qu'a l'armée, c'était à se demander si cette secte n'avait pas de lien avec les forces militaires du Teikoku. En fouillant dans ses fameux coffres, il tomba sur de nombreux registre et de petit guide pratique, expliquant le fonctionnement du camp, de ce qu'il était possible de faire ou non. Tous était estampiller par un étrange coup de tampon, avec le même symbole qui se trouvait sur le collier voler à l'un des membres de la secte, a la différence prêt que des initiales y étaient gravés. On pouvait très distinctement voir : " H . N ". Peut-être étais-ce là les initiales du fameux "maître". Pour le découvrir le chauve dorénavant balafré, ce devait de fouiller plus encore les affaires des membres de la secte, tout en faisant bien attention d'être le plus discret possible et puis surtout de ne pas sembler suspect.

Après plusieurs minute a tomber sur les mêmes papier dans chaque coffres, Mujun remarqua qu'une pièce au fond de cette immense tente semblait à l’écart des couchettes miteuses. En tirant le rideau en tissu qui cachait cette endroit, l'Akimichi constata qu'il s'agissait d'une chambre séparer avec un bureau. La " pièce " était décoré, et bien différente du reste des couchettes empiler qui se trouvait sous la tente. Mujun se dirigea vers le bureau et commença à fouiller les pilles de papier entassé dessus. Sur chacun des rouleaux qu'il trouvait, il y avait toujours le même symbole avec les mêmes initial " H. N". Mujun ferma le rideau qu'il avait tirer précédemment, histoire de se cacher du regard de potentielle arrivant. Il forma quelque mudra et créa un clone identique à lui, il lui donna les quelques parchemin qu'il avait voler et lui expliqua ce qu'il avait découvert pour le moment. Il lui donna l'ordre d'aller rejoindre son collègue Gozen pour qu'il lui remette ses preuves et qui lui face un topo sur l'avancer de ses recherche. Ni une ni deux , le clone s’exécuta pour aller rejoindre son collègue.

En faisant attention de ne pas se faire remarquer, le clone arriva très vite au coter de gozen et lui transmis sans faute ce que son créateur lui avait dit:

«Voici ce qui semble être un guide pratique sur le fonctionnement du camp, mais aussi de la secte en général. C'est un guide que tout les membres sembles avoir. Chose étrange, la signature en bas de chaque rouleau. Un tampon qui semble être le symbole de la secte suivit de deux lettres " H . N " . Il s'agit peut être des initiales du " Maître ". »



_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Mer 22 Avr 2020 - 18:57
Patientant tranquillement bien en arrière, Gozen attend le retour de son coéquipier an priant pour que ce dernier ne commette pas d'erreur inutile. Le simple fait de penser à une potentielle gaffe de la part de l'Akimichi, crispe alors l'ensemble du corps de l'Uzumaki. S'il se fait repérer, alors le guerrier élémentaire devra intervenir et peut-être bien éliminer l'ensemble de la secte pour une simple erreur. Chose qui ne doit pas arriver. Sous aucuns prétextes. Il en va de la réussite de la mission, de l'honneur de l'Empire. Mujun ne doit pas fauter.

Quelques minutes plus tard, l'Akimichi est de retour, ou du moins un clone de ce dernier. Il lui tend beaucoup de parchemin et explique que les rouleaux renferment des pratiques de la secte comme de nombreuses informations dessus. De plus un certain H.N apparait sur les papiers trouvés au sein des ruines.

« Hm ... En effet ce doit être leur chef. Ou du moins une piste importante à creuse. »

Ils avaient trouver le lieu de la secte, des documents importants concernant cette dernière et ses membres et un potentiel indice sur le nom de l'homme qui les dirige. Il semblerait que leur mission s'arrête ici, ils ont assez d'éléments pour l'équipe d'intervention.

« Bien, nous rentrons à Urahi faire notre rapport. Je pense que nous avons assez d'élément; qu'en penses-tu ? »

Informations:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Empty
Jeu 23 Avr 2020 - 7:05


La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C] Rqad


Le clone de Mujun venait de remplir sa mission , en donnant les documents et transmettant les informations à Gozen. C'est dans un nuage de fumer que disparu le clone, pour ainsi transmettre les informations à l'Akimichi originel. On retrouve donc le chauve sous la tête, digérant les informations reçu de son clone. Le gaffeur semblait s'être plutôt bien rattrapé, il venait de mettre fin à cette mission en aillant réussi à transmettre les informations sur cette secte. La seconde équipe allait pouvoir agir en conséquence, du moins c'était le but de cette mission d’espionnage.

En jetant un oeil autour de lui, Mujun vérifiais s'il n'avait rien oublier tout en faisant attention de ne pas se faire remarquer par les membres de la secte endormi un peut plus loin. L'ambiance s'était détendu, mais ce n'était pas le moment de tout faire capoter. Si l'Akimichi n'était pas un pro de la discrétion il restait tout de même un soldat entraîner, ninja, même si se terme n'était pas très apprécier dans l'empire. Il se faufila discrètement vers la sortie, en faisant toujours aussi attention de ne pas tomber nez à nez avec des gens de la secte. Tous semblaient bien trop occupés pour remarquer qu'il y avait un intrus dans leur camp, ce qui fut un véritable coup de chance, et un énorme coup de pouce du destin pour mener à bien cette mission.

Il ne fallut que peut de temps à l'Akimichi pour rejoindre Gozen qui l'attendait pour pouvoir partir et faire enfin leurs rapports de mission , sans oublier de confier les preuves qu'ils avaient obtenu sur cette secte. La suite des événements dépendait d'eux, la deuxième équipe devait très certainement les attendre .

«Oui, on ferait mieux de partir maintenant avant qu'il remarque la disparition de document , c'est-on jamais ... Et puis j'ai faim ". »

C'est donc sur un gargouillement d'estomac que se termina cette mission pour le moins haut en couleur. Les rapports risquaient d'être long, et ceux qui les liraient seraient pour le moins étonné de la façon dont c'est dérouler cette mission de " routine " pour de fières soldats de l'empire.



_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo

La secte nocturne de Shitô - Espionnage [Mission C]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu :: Ruines de Shîto
Sauter vers: