Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Garder les pieds sur Terre [Jiki Masami]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Jiki Masami
Jiki Masami

Garder les pieds sur Terre [Jiki Masami] - Page 2 Empty
Lun 11 Mai 2020 - 17:20
L'attaque fugace du duo eut aisément raison de leur proie, il fallait bien dire que deux ninjas pour une ou deux pauvres bestioles, elles n'avaient aucune chance. Ils avaient abattu les plus gros loups, et il fallait bien avouer que par envie de viandes, mais les survivants ne demandèrent pas leurs restes et fuirent. C'était bien plus prudent comme réaction que de tenter le diable et de risquer d'y passer. À quoi bon risquer sa vie lorsque c'était inutile. Voilà une saine réaction qu'elle ne pouvait que comprendre. Elle y était allée un peu trop fort sans doute, les pauvres loups s'étaient retrouvés laminés par les lames tournoyantes autour de la Jiki. Si jamais d'humbles chasseurs devaient mesurer leur prudence à affronter des pareils adversaires, pour des shinobis comme eux cela devenaient vite un carnage.

L'adolescente contemplait les cadavres d'un regard totalement détaché du sort des corps ensanglantés. Cela ne représentait rien à ses yeux, homme ou bête, c'était la même chose. D'autres animaux allaient sans doute venir bientôt après leur départ afin de profiter de cette aubaine. Rien n'était véritablement perdu en fin de compte. Masami se contenta d'hocher la tête doucement lorsque Yanosa l'invita à le suivre afin de dévorer le produit de leur chasse. Un dernier regard pour les autres loups sans commentaire, et la jeune fille se retrouva les mains jointes sur sa tête à grimper en direction d'une crête. Le tellurique connaissait bien les montagnes décidément. Elle regarda un peu de sang dégouliner de la proie sur Yanosa qui tenait le prédateur mort sur une épaule. Sa seule réaction fut de tendre un doigt pour goûter à ce met chaud et presque encore palpitant.

Jiki Masami • « Si jamais j'aurais été aussi douée plus jeune dans la jungle de Wasure no Kuni, j'aurais sans doute bien mieux manger. »

Commenta l'air de rien Masami qui racontait sa petite anecdote comme si de rien n'était. Elle regarda un bref instant afin de suivre les yeux de Yanosa vers le paysage, mais elle ne trouva rien de particulier à voir, alors elle se concentra davantage sur le loup. La jeunesse que voulez-vous.

Jiki Masami • « C'est tranquille de rien du tout oui, c'est surtout que l'on ne voit pas ce qui s'y cache sauf en cherchant bien. Ouaip ! »

Masami ne rechigna point à aller chercher le bois pour le feu, il fallait bien cuir la bête, et elle avait appris à ses dépends qu'il ne valait mieux pas manger cela cru. Des erreurs de jeunesse lorsque l'on était désespérée. Assez flaimarde ou appréciant l'efficacité, elle fit quelques sauts sur ses arbres afin de trouver un endroit où il y avait du bois en conséquence. Peu encline à perdre plus de temps et d'énergie que cela, elle fit quelques mudras et la jeune fille lança une vague magnétique pour charger des branches sèches qu'elle avait preléablement repérer. Elle n'eut qu'à tendre la main afin de tout rassembler. Quand on avait des capacités il était foncièrement stupide de ne pas les utiliser. Pourquoi devrait-on perdre du temps à se baisser pour ramasser lorsque l'on pouvait tout faire en même temps d'un seul geste. Ce fut alors les partants des poches je l'ai adolescente fille son retour suivi le prêt par un morceau de bois sec est mort. Cela faisait une base parfaite pour leur feu nocturne et leur mangeaille si gouleyante. Elle put admirer le loup parfaitement dépecé par le guerrier de pierre, qui n’allait sans doute pas tarder à le faire flamber, A voir tout cela, ça lui donnait envie de manger. Elle s’accroupit face à la bête, alors qu’un grognement au niveau de son ventre prouva si c’était nécessaire qu’elle avait faim ou au moins envie de cette viande.

Jiki Masami • « On dirait que tu as drôlement l’habitude, tu fais ça souvent ? Moi je me contente de récupérer de la bouffe à droite à gauche en ville, mais je sens que cela va être meilleur. »

Déclara alors Masami en regardant l’art de la découpe qu’elle était bien incapable à réaliser.

_________________
Simulateur de FT (à jour):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Garder les pieds sur Terre [Jiki Masami] - Page 2 Empty
Ven 15 Mai 2020 - 12:58
Dépecer ainsi un animal qu’il avait chassé et qu’il s’apprêtait à manger faisait remonter chez l’Oterashi de tendres souvenirs. Les plus insouciants et déconnectés du monde qui aient pu exister dans son esprit, en tout cas. A l’époque, se contenter de parties de chasse et de longues lecture au milieu des collines et des forêts de pins lui suffisait pour se sentir vivant et pleinement conscient de son environnement et de sa réalité. Aujourd’hui, les choses avaient bien changé, mais retourner ainsi aux sources de son ancien bien-être était une pause bienvenue dans l’océan de tensions, d’entraînements acharnés et de responsabilités qui avaient envahi son quotidien avec son plein consentement.

« Attraper le gibier est déjà une chose. Selon les prédateurs qui rôdent, ça peut s’avérer difficile pour une petite fille d’attraper quoi que ce soit, même si elle vient de Wasure. Après, une fois au calme avec sa prise, il s’agit… de ne surtout pas gâcher les bons morceaux. Pour y arriver, j’ai mis un certain temps, je me rappelle... » énonça-t-il en gardant son attention concentrée sur son travail de découpe.

Quelques instants plus tard, tous les morceaux dignes d’être mangés étaient disposés sur la planche en roche lisse et fine que Yanosa avait formé, et celui-ci commença à rassembler les brindilles et bouts de bois que Masami avait rapporté en dessous de la planche, dans une ouverture assez large pour laisser passer l’air. Formant ensuite deux silex à partir de ses mains, le guerrier tellurique entreprit de les frotter vivement l’un contre l’autre au coeur du foyer en devenir pour créer les étincelles nécessaire à l’irruption du feu dont ils avaient besoin.

« Souvent ? Non, plus maintenant. Avant, oui. Quand j’étais un peu plus jeune que toi, que je vivais encore chez mes parents. Je passais le plus clair de mon temps à l’extérieur, dans les forêts et les montagnes. Ça ne leur plaisait pas, d’ailleurs. Mais, je menais ma vie pleine d’insouciance comme je le voulais. Bien des choses ont changé, depuis. La violence m’a trouvé, et je l’ai apprivoisée. »

Le feu se déclara au coeur des brindilles et, quelques souffles plus tard, il se stabilisait au coeur des branches plus grosses qu’y injectait Yanosa. Ce dernier disposa les pièces de viande au mieux sur la planche au-dessus, et se mit à les retourner à mesure que leur cuisson avançait.

« Meilleur, oui en un sens. Cette nourriture, on ne peut pas l’avoir plus mérité que ça. Savoir que quoi qu’il arrive, on est capable de subsister, de survivre, quelles que soient les catastrophes, ça a quelque chose de morbide et de réconfortant. Au niveau gustatif… je te laisserai juger mais, je te préviens, ce sera moins raffiné que les mets du marché d’Iwa. Si tu cherches du plaisir gastronomique, ce n’est pas tellement la voie à emprunter. »

A ces mots, il attrapa un premier morceau qui lui semblait cuit et le mordit avec fermeté pour en arracher un bout et le mâcher avec insistance.

« J’ai vu pire. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Garder les pieds sur Terre [Jiki Masami] - Page 2 Empty
Mar 19 Mai 2020 - 13:16
Si jamais la jeune fille ne regardait jamais derrière elle, c'était bien pour la simple raison que le faire dans son propre cas ne faisait que rouvrir des plaies certainement pas encore cicatrisées. Elle n'avait quasiment pas de bons souvenirs de son enfance, même si elle se contentait d'avoir seulement bientôt quinze ans de toute manière. La meilleure partie de sa vie en comparaison était bien ces moments actuels dans le village caché d'Iwa. Aujourd'hui, elle faisait tout pour devenir indispensable et ainsi plus jamais elle retournerait dans une prison. Cependant, la Jiki devait éperdument améliorer sa force encore et encore. Ne sait-on jamais, quelqu'un pourrait avoir la fausse bonne idée de tenter de lui remettre fers aux pieds.



Jiki Masami • « J'aspire à devenir une assassin, alors ce n'est pas des loups qui vont me faire peur quand même ! Sinon, je mangerais des insectes à droite à gauche, je l'ai déjà fait pour survivre. Ça grouille, ça peut paraître étrange, mais certains sont très bons finalement. »



Masami se redressa afin de voir la différence de taille entre elle et le tellurique, mais elle avait beau essayer de se dresser et de se cambrer au maximum, ce n'était pas ainsi qu'elle serait plus grande.



Jiki Masami • « Je ne suis quand même pas si petite ... »



Marmonna alors l'adolescente à peine audible. Tout en étant aux côtés du chasseur expérimenté, elle renchérit une nouvelle fois.



Jiki Masami • « Ouais ben je t'avoue que si je devais m'écouter, je prends toute la viande là, on cuit tout, on sèche la viande que l'on garde pour plus tard, mais il y a tant d'opulence dans votre monde ... C'est dingue. Je compte bien sur toi pour ne rien gâcher, car, j'y connais pas grand-chose ! »



Déclara Masami qui n'avait pas une once de honte de dire qu'elle ne savait pas. Elle apprenait, c'était bien plus important. Elle n'avait aucun ego ni d'honneur, seule l'efficacité comptait. La Jiki observait Yanosa créer tout ce dont il avait besoin, des silex, des planches de roche. Pouvait-elle être aussi précise également ? Elle n'y avait jamais pensé en se contentant de générer des armes. La châtaigne accroupit en regardant Yanosa allumer le feu avec attention.



Jiki Masami • « Des montagnes et des forêts hein ? Tu as dû manger trop de cailloux à force de crapahuter partout et du coup maintenant, tu es toi-même un gros rocher ! Tout s'explique.



En tout cas, ça a l'air d'être chouette. Moi je me rappelle quand je pouvais aller dans la jungle de temps en temps à Wasure no Kuni, c'était vraiment une bouffée énorme de liberté. Cependant, il n'y avait aucune échappatoire, il fallait retourner en prison, on ne peut pas s'échapper de l'île, même pour un ninja.
»




Commenta alors la jeune fille, vu qu'ils en étaient à parler de leurs souvenirs respectifs. Elle ne réagit pas vraiment sur le côté règle ou surveillance, n'ayant jamais connu ses parents et les seules autorités avaient été les gardiens, elle ne savait pas trop quoi en dire. Une vie insouciante, elle était bien incapable de comprendre ce que cela pouvait être, un élément de vie réservé à ceux de l’extérieur. Absolument pas jalouse, la châtaigne se rendait bien compte de l’avance au niveau force et connaissance ninja. Elle n’avait rien à voir avec les autres personnes de son âge. C’était comme si elle avait subi un entrainement d’élite quasiment depuis sa naissance.



Jiki Masami • « Moi la violence … j’y suis née en plein milieu, il n’y avait que cela pour me permettre de survivre. Je n’ai pas vraiment eu le choix. Personne ne me brisera, je le tuerais bien avant ... »



Indiqua très froidement Masami, qui pour le coup, ne pouvait pas saisir ce que cela pouvait être de tomber dans la violence vu que cela dirigeait sa vie depuis toujours. Elle ne pouvait pas comprendre le système de valeurs des gens de l’extérieur, qu’elle voyait comme faible et non efficace. La jiki observa le feu en restant assez proche, comme hypnotisé, alors qu’elle revivait rapidement quelques scènes de la prison. Sans doute qu’aucune de ces images ne seraient bon à conter en cet instant, il y avait plus agréable.



Jiki Masami • « La nourriture que l’on chasse soi-même à un meilleur gout, celui de l’effort. Si je continue à vivre à Iwa, je vais finir par avoir un ventre comme Doudini moi … »



Masami croisa le regard de nouveau avec Yanosa quittant des yeux le feu toujours aussi beau à son gout.



Jiki Masami • « Il y a toujours une catastrophe qui arrive, il faut simplement profiter du moment de paix entre deux. C’est pour cela que je m’entraine dure, pour survivre et j’y arriverais. Les forts prennent leur destin en main quant aux faibles … ils ont simplement l’espoir de jour meilleur. Je ne suis pas de ceux-là. »



La châtaigne agita doucement la main, l’air de rien.



Jiki Masami • « Naaaaan, m’en fiche que cela a un gout subtile, tant que c’est bon. Je ne suis pas si précieuse. De la viande cuite au feu de bois, je trouve ça très goutu. »



Voyant que Yanosa commençait déjà à manger, elle sortit un kunaï, non pou l’assassiner bien entendu, elle ne pourrait pas manger toute cette viande seule, alors c’était bien inutile, mais surtout pour se couper une part agréable. Pas question de le voir s’empiffrer et ne pas demander son reste. Elle ne savait pas trop où couper, mais n’importe quel morceau irait surement.



Jiki Masami • « Ouais … des limaces ou des certains insectes avec un gout horrible. Ca c’est dégoutant ! Mais … bha quand il n’y a que ça hein, on est bien content d’en trouver. »



Déclara alors Masami, tandis qu’elle tenta de découper le premier morceau de viande qui passait à l’aide de son kunai.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467

Garder les pieds sur Terre [Jiki Masami]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: