Soutenez le forum !
1234
Partagez

Dernière chance [Asaara Kenzo]

Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Jeu 2 Avr 2020 - 22:27
L’examen Chûnin approchait à grands pas. Avec lui venaient également sa part d’effervescence positive et d’entrain propre aux villages militaires, et Yanosa en était presque jaloux de ces Genin qui allaient pouvoir faire leur preuve en public et surmonter des épreuves taillées sur mesure pour les tester. Bien entendu, cette pseudo jalousie s’était vite éteinte lorsqu’il avait songé aux opérations auxquelles il avait participé et qui lui avaient fait mériter son propre grade de Chûnin quelques semaines avant la tenue de cet examen. Si Toph le jugeait apte, alors qui à Iwa pouvait en effet se permettre de la contredire ? C’était après tout elle qui avait combattu à ses côtés contre le marionnettiste au palais du Shogun, en compagnie de Rika également, et elle avait pu juger sur pièce de ses qualités. Et certainement aussi de ses vilains et tenaces défauts, mais après tout, qui pouvait se targuer d’en être totalement dénué ?

Pendant quelques heures, tandis que les tâches à traiter et organiser pour la tenue de l’examen avaient été dispatchées aux gradés, Yanosa avait toutefois craint le pire : il n’était pas homme à se charger de besognes administratives, et seul le terrain opérationnel, son feu constant et l’adrénaline qu’il lui procurait arrivait à le faire sentir vraiment utile et actif. Heureusement pour lui, il n’écopa d’aucune tâche qu’il aurait volontiers jugé d’ingrate, mais cela ne voulait pas pour autant dire qu’il échapperait à tous les aspects afférents à l’organisation de l’examen. En l’occurrence, il fut commissionné à l’Académie dans le but de faire passer quelques tests aux Genin qui avaient des résultats un peu justes ou qui désiraient simplement profiter de toutes les opportunités possibles pour s’entraîner et accumuler de l’expérience. Un rôle qui lui allait relativement bien, même si il ne correspondait clairement pas à sa vision idéalisée d’un service indispensable rendu au village.

Sur l’un des terrains d’entraînement de l’Académie Hashira, Yanosa continuait donc de briefer une pelleté de potentiels futurs Chûnin sur les subtilités du corps-à-corps et son importance capitale. Et par briefer, il fallait évidemment comprendre démontrer par la pratique. Le poing du Tellurique, en chair et en os, venait de frapper le sternum d’un aspirant au titre de Chûnin d’une douzaine d’années, ce qui l’avait projeté violemment en arrière aux pieds de quelques-uns de ses camarades. Yanosa, il le savait, s’était pourtant retenu.

« Et ça, c’est la raison pour laquelle il ne faut jamais, jamais initier un balayage à mi-hauteur si près de son adversaire. Si il faut vous en manger des comme ça encore et encore pendant dix ans pour que vous compreniez, c’est ce qui va se passer. Sur le terrain, une erreur comme ça vous fera éventrer, purement et simplement. »

Savoir raisonner à la vitesse de l’éclair et définir en temps réel les faiblesses d’un ennemi, ainsi qu’un plan pour en tirer profit, tout ça était indispensable pour tout bon shinobi. Cependant, ce que certains oubliaient parfois, c’était que connaître par coeur les mouvements adéquats au contact pour ne pas laisser d’ouverture létale était une compétence plus vitale encore que toutes les autres. Yanosa, ressource mise à disposition aux soldats de l’Académie, se mit les mains sur les hanches, dans l’attente d’une nouvelle requête de la part de l’un des Genin.

« Allez, soyez pas timides. Je suis là pour vous apprendre des choses, vous permettre de vous tester avant le grand jour… Si vous n’en profitez pas, ce n’est pas moi qui y perdrait... »


@Asaara Kenzo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Ven 3 Avr 2020 - 13:34
Oterashi Yanosa ? Ce nom me disait quelque chose mais je ne me rappelle pas où je l'avais entendu, en tout cas il était en train d'apprendre à des élèves à se battre au corps à corps, très intéressé d'apprendre quelque chose avant l'examen Chunin je partit me joindre aux élèves qui l'écoutaient. Je m'aperçus qu'il enseignait à des Genin en fait et pas à des élèves de l'académie, de plus en plus intéressant ma parole. J'avais envie de me tester avant le début de la 2ème épreuve de l'examen Chunin et c'était le moment idéal. J'avais peut être trouvé un adversaire avec qui je pourrais me mesurer, il est vrai que je n'ai pas vraiment eu l'occasion de combattre jusque là. J'avais affronté Tsuyoshi et l'avait vaincu cependant ça ne sonnait pas comme une victoire vu que ce dernier n'a même pas utilisé le quart de sa force. Alors peut être que cette fois si jamais j'affrontais ce Yanosa mon adversaire se donnera à fond, et j'aurais une idée de ce que je savais réellement faire.

Au moment où l'instructeur demanda aux Genin si ils avaient des questions je souris, j'avais bien sûr ma jarre de sable sur mon dos et le livre que j'avais toujours. Je rangea mon livre et m'approcha légèrement de l'Oterashi, il avait l'air vraiment balèze le gars mais affronter des ninjas forts m'amusait plus qu'autre chose. Je commença alors à parler au ninja qui était juste devant moi d'un ton très calme comme à mon habitude.


- Bonjour Oterashi-san, je me présente je suis Asaara Kenzo, je suis là pour me préparer avant la 2ème épreuve et j'ai une requête.

Retirant alors le bouchon qui fermait ma jarre je me mis en position de combat.

- J'aimerais vous affronter en un contre un.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Ven 3 Avr 2020 - 23:00
Tandis qu’il dévisageait le groupe de Genin face à lui, Yanosa sentit un regard légèrement en retrait peser plus lourd que les autres sur lui. La plupart des soldats présents devant lui n’avait pas énormément d’aplomb. L’enjeu de l’examen les rendait nerveux, ce qui se comprenait, mais beaucoup ne savaient apparemment pas vraiment à quoi s’attendre et, par conséquence logique, ne savaient pas non plus quoi lui demander pour profiter de cette occasion de palier quelques lacunes si ce n’était pratiques, au moins théoriques. Mais lorsque son attention fut définitivement drainée vers le jeune homme qui avait commencé à le fixer, il sut qu’il tenait là un client plus motivé que la moyenne. Ses soupçons se révélèrent fondés lorsque celui qui se présenta comme Asaara Kenzo, après avoir rangé un livre qu’il avait parcouru un peu plus tôt, s’avança vers lui. Son regard transpirait la confiance en lui, et avant même qu’il ne formule finalement sa requête, Yanosa l’avait déjà deviné rien qu’à sa gestuelle.

Ça, et le fait qu’il venait de déboucher sa jarre de sable, qui contenait l’élément avec lequel son clan était connu pour avoir une forte affinité.

« Kenzo… Tu n’es donc venu ici que pour chercher à te battre ? Qu’est-ce que tu crois… Que te frotter à un supérieur t’aidera à prendre du galon plus vite ? Je ne suis pas du genre à juger la force de quelqu’un par son grade. Que tu sois Genin, ça ne veut pas dire que tu manques pour autant de puissance ou de jugeote. Mais te battre contre moi, ce n’est pas ça qui te fera avancer. Ce qui te permettra d’aborder les épreuves avec plus de recul. »

Le Tellurique dévisagea longuement le manieur de sable. Il ne changerait pas d’avis, c’était une certitude. Une forte tête de plus, songea-t-il. Et même si celui-là avait plus de tours dans son sac que les précédents, qui s’étaient enchaînés au fil des heures ce jour-là, sa requête ne déboucherait certainement sur rien de nouveau par rapport à ses prédécesseurs. Yanosa connaissait ses propres limites : à moins que ce Kenzo ne se mette à déballer un arsenal de techniques de foudre en le prenant par surprise, il n’avait aucune chance. Devait-il pour autant lui inculquer une bonne leçon de savoir apprendre en lui montrant en quoi sa démarche était au final peu productive ?… Peut-être bien que oui, au final.

« Tu ne feras pas marche arrière, pas vrai ? Je t’en prie, viens, je t’attends », fit-il en accompagnant ses paroles d’un geste de la main et en se changeant intégralement en roche.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Mer 8 Avr 2020 - 18:34
L'Oterashi avait l'air assez énervé par ma requête de combat, on dirait que le fameux "clairvoyant" désormais connu dans le monde entier n'aimait pas trop les combats. Et ce qu'il croyait était entièrement faux, je ne me battais pas contre un de mes supérieurs pour prendre du galon mais pour tester mes capacités. Surtout que c'était la veille de mon combat contre le fameux Kimura Masato donc je devais tester ça avant de l'utiliser à l'examen, et pour le mieux j'aimerais ne pas avoir à utiliser cette technique contre mon premier adversaire mais la garder dans ma manche pour d'autres adversaires, mais encore faudra-t-il que je puisse vaincre le Genin. Mais bon, je vais arrêter de réfléchir à ça et me concentrer sur mon adversaire d'aujourd'hui. Avant le début du combat je prononça quelques mots d'un ton très calme.

- C'est entièrement faux, je veux vous affronter afin de me tester, je vous sais très bien plus fort que moi mais j'ai envie de voir jusqu'où mon sable peut me porter.

C'était une façon de dire "à quel point puis-je me battre sans utiliser mon Suiton ?" cet élément que j'avais tellement de mal à maitriser malgré le fait que c'était mon affinité primaire. Mais voyons voir ça, ah bah d'accord, il peut se transformer en rocher ? Non mais il me prend pour qui ? Il se met en rocher juste devant moi ? Tout ce que j'ai à faire c'est pulvériser le rocher voyons, à quoi peut-il bien penser ? Serait-il en train de me sous-estimer ? C'est ridicule ! Je vais pulvériser ce rocher et l'obliger à se montrer sous sa vraie forme !

10 projectiles de sables sortirent de ma jarre, ce n'était pas assez pour détruire le rocher mais c'était parfait pour le perforer de partout. De toute façon mon Suiton ne servirait à rien du tout contre un ninja utilisant le Doton. Les projectiles attaquèrent directement le rocher.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 21:41
Tester ses limites, c’était donc cela l’objectif de l’Asaara ? A l’écoute de son raisonnement, Yanosa ne put s’empêcher d’arquer un sourcil et de faire une légère moue avec ses lèvres. Il pouvait tout à fait comprendre ce besoin, parfois viscéral, qui pouvait s’emparer de vos tripes et ne plus les lâcher jusqu’à ce que vous donniez satisfaction à vos pulsions. Lui-même, par le passé et encore aujourd’hui, connaissait ce genre d’épisode presque maniaque, au besoin insatiable et qui réclame une réponse immédiate et satisfaisante. Seulement voilà, à l’aube d’une épreuve importante dans la vie du Genin qu’il avait sous les yeux, il était très, très peu judicieux de vouloir sustenter une telle envie. Il voulait voir jusqu’où le mènerait son sable… Réalisait-il, pensa le guerrier tellurique, que le plus loin qu’il pourrait le mener en ce jour ce serait aux soins intensifs ?

L’Oterashi était un professeur difficile. Il n’avait pas de talent particulier pour transmettre son savoir aux autres, et quand il le faisait, c’était souvent par le biais d’exemples pratiques et surtout très physiques, qui engageaient la constitution de ses apprenants comme l’illustrait la trempe qu’il venait de mettre à une autre recrue pour lui faire imprimer sa leçon plus « efficacement ». Mais delà à condamner les chances d’un aspirant au grade de Chûnin d’accéder ne serait-ce qu’à l’épreuve qui devait le tester, il y avait un pas qu’il ne franchirait jamais. Et pourtant, se dit-il encore, ce jeune homme méritait certainement qu’il lui montre à quel point sa démarche était futile… mais comment faire, sans en arriver au même résultat que si il déployait son pouvoir contre lui ? Mûrissant la question tout en gardant son regard perplexe braqué sur le dénommé Kenzo, le guerrier rouge ne bougea pas d’un iota lorsque les projectiles de sable se formèrent au sortir de la jarre pour filer vers lui à toute vitesse.

Denses, les projectiles l’étaient certainement. Suffisamment pour égratigner superficiellement le corps de roche qui constituait désormais toute son anatomie, peut-être. Mais le résultat final resta malgré tout le même : le colosse ne bougea pas sous l’impact et au lieu de répliquer en hâte au jutsu que venait de lancer Kenzo, se mit simplement à marcher dans sa direction.

« Un défi n’a de sens que si il peut te permettre de gagner quelque chose, Kenzo. Qu’espères-tu gagner aujourd’hui en testant tes limites, hm ? Voir combien de temps il te faut avant de tomber dans les pommes ? Arracher les honneurs d’une victoire surprise, quoi que tout à fait improbable, contre un plus haut gradé ? Tu auras fort à faire demain, Asaara : ne compte pas sur moi pour te fournir un motif de forfait. »

Il continua à marcher, droit vers Kenzo, sans ralentir ni accélérer, forçant le pas à deux occasions comme pour supporter plus facilement le poids de son corps de pierre qui était très élevée, ses pieds s'enfonçant dans le sol meuble. N’importe quel observateur présent autours de la scène aurait légitimement pu se demander si oui ou non un « combat » était en cours ou pas. Pour clarifier une situation qui pouvait potentiellement sombrer dans un malentendu peu productif, Yanosa reprit la parole.

« Si j’arrive jusqu’à toi, tu auras perdu Kenzo. Si tu me laisses te toucher, alors c’est comme si tu étais mort sur le terrain. Allez. Fais marcher tes méninges. Qu’est-ce qu’un vrai shinobi, un soldat digne du rang de Chûnin, ferait dans cette situation... »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Lun 27 Avr 2020 - 19:11
L'Oterashi avait un ton assez méprisant, c'était donc à ça que j'avais droit quand je venais respectablement lui demander de m'affronter ? Décidément le respect était décédé, je croyais que les Jonin ici étaient un minimum compréhensif, je m'attendais à un ninja avec un minimum de compréhension qui savait ce que c'était pour un Genin de vouloir se tester avant un examen. Mais de ce que je vois cet homme n'est qu'un rocher sans aucune compréhension d'autrui, mais bon que voulez-vous il y a du bon et du mauvais un peu partout et même à Iwa, si Oterashi Yanosa était connu comme le clairvoyant je l'aurais plutôt surnommé le roc, surtout pour ce qui est de la compréhension. Mais bon revenons y à notre affrontement, il encaissa très bien les projectiles de sable, je devais m'y attendre après tout venant d'un ninja aussi connu et puissant. Bon aller il arrive je le vois, que fera-t-il cette fois ci ? Il ne fait que s'approcher et me donna une situation assez simple, si il me touche je meurs, que ferait un vrai Chunin si il était dans cette situation ?

La réponse pouvait paraitre simple mais ça ne l'était pas tellement, il fallait aussi donner le contexte pour que tout soit complet. Par exemple si le village était attaqué alors le ninja serait prêt à mourir pour Iwa, c'est ce que je ferais en tout cas. Mais si c'est dans le cas d'un combat un contre un la réponse était très clair, je souris alors légèrement avant de parler très calmement à l'Oterashi, j'ai compris ce qu'il voulait dire et au final il n'était pas tellement incompréhensif que ça le célèbre clairvoyant.


- Il aurait battu en retraite Yanosa-senpai, j'ai compris la leçon je ferais mieux de me concentrer sur l'examen au lieu de me tester.

C'était vrai que mon combat allait être parmi les plus importants de ma vie donc je ne devais pas décevoir. Il est hors de question que je déçoive ceux qui ont placé des espoirs en moi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Mar 28 Avr 2020 - 14:52
L’espace d’un instant, l’Asaara parut courroucé par l’attitude du guerrier tellurique qui avançait irrémédiablement vers lui après lui avoir lancé cet ultimatum. Yanosa pouvait comprendre qu’un individu quel qu’il soit réagisse ainsi, lorsque sa démarche se faisait ainsi décortiquer et analyser de façon particulièrement critique. Mais, le Genin n’était-il pas après tout venu aujourd’hui à l’Académie pour en repartir avec quelques billes supplémentaires, qui pourraient l’aider à triompher dans le tournoi qui allait se tenir très bientôt ? Qu’il ressente et exprime donc sa frustration, se dit alors l’Oterashi, qui poursuivait son approche, car c’était en surmontant ses propres obstacles, intimes et liés à l’égo, que l’on parvenait le plus souvent à progresser le plus.

Yanosa voyait le visage de Kenzo se transformer, à mesure que cette réalisation faisait son chemin dans son esprit. Et lorsque, finalement, ses traits se détendirent, il sentit arriver la réponse qu’il attendait. Qu’il avait cependant du attendre un peu trop longtemps à son goût. La fuite, songea-t-il. Il l’exécrait, il la maudissait, il la redoutait. Pour autant, dans bien des situations, et en fonction des enjeux, il s’agissait souvent de la meilleure forme de tactique à employer. Yanosa avait établi clairement quel était l’enjeu, dans cette situation improvisée : la vie ou la mort de l’Asaara. Dans ce contexte, à moins de détenir une botte secrète à employer au moment opportun, la meilleure solution était effectivement la retraite… A condition, bien sûr, de prendre cette difficile décision suffisamment vite.

Car, coupant toute retraite à Kenzo, surgissant dans son dos des tréfonds de la terre en plaquant son buste contre son dos de manière oppressante, le clone que le Tellurique avait précédemment envoyé se terrer dans le sol refit surface, prenant l’Asaara de cours en lui bloquant une grande partie de sa marge de manœuvre.

« Une sage décision. Prise bien trop tard, malheureusement. En situation réelle, sans doute cela t’aurait-il coûté la vie. J’espère… que tu retiendras bien cette leçon. Un choix n’est le bon que si il est fait avec assez de conviction : si tu te prends à réfléchir sur un champ de bataille, c’est qu’il est déjà trop tard. Ça doit devenir un réflexe, une seconde nature, ça doit faire partie de vous, dit-il en se tournant vers les autres aspirants pour que l’explication de cette petite démonstration leur profite à tous.

Et pour ça, pas de secret : l’entraînement, pur et dur, long et sans cesse répété. Tester ses limites… peut être nécessaire de temps à autres, Kenzo, je te donne raison là-dessus. Mais pas quand tu te retrouves à l’aube d’un tournoi qui mettra avant tout à l’épreuve la qualité et la vivacité de ton raisonnement. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 14:26
Il m'avait eu, il a dissimulé un clone et m'avait prit par surprise, il avait donc préparé son coup à l'avance ? J'avais donc pris ma décision un peu tard et sur le terrain je serais mort, cette leçon me servira énormément pour l'avenir. Yanosa-senpai avait donc raison, je n'avais pas à me battre ici c'était une idée franchement stupide surtout que j'ai mon examen demain. C'était un enseignement très intéressant qui me servira plus tard, que ce soit à l'examen Chunin en mission ou même si on rentre en guerre un jour. Je devais encore m'entrainer jour et nuit pour devenir encore plus fort, élargir mon panel de compétences et devenir capable de protéger mes compagnons. Je devais d'abord remercier mon ainé pour cette leçon qu'il m'avait appris, je m'inclina alors légèrement et lui adressa la parole d'un ton très calme.

- Merci beaucoup pour cet enseignement Yanosa-senpai, je vais tâcher de faire de mon mieux demain.

Je ne suis peut être pas trop expérimenté mais j'ai vécu beaucoup d'horreurs ce qui me pousse à m'améliorer chaque jour, pour ne plus avoir à revivre de telles atrocités. Chaque combat, chaque entrainement, chaque apprentissage était essentiel pour pouvoir un jour arriver à ses objectifs. Réussir ses missions, protéger ses amis, protéger son village c'était des buts comme les autres mais qui variaient selon les personnes, pour moi c'était clairement les deux dernières les plus importantes. Je partis alors m'asseoir à côté des autres Genin afin de finir d'écouter le cours de l'enseignant. Ce cours que j'avais interrompu allait donc pouvoir commencer, je me mis alors à réfléchir aussi à comment pouvoir réussir au mieux cet examen. Je devais tout utiliser, mes capacités sensorielles, mon Suiton et surtout mon sable qui me sera d'une très grand utilité, c'est alors que je posa une question à l'instructeur.

- Yanosa-senpai, comment peut-on faire la meilleure feinte de coup de poing possible ?

ça allait m'être très utile pour mieux utiliser ma technique d'immobilisation des bras.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Dernière chance [Asaara Kenzo] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 15:45
Non sans une certaine amertume, qui transpira l’espace d’un instant sur ses traits, Kenzo finit par accepter la leçon que lui donnait là l’Oterashi. A certaines occasions, ce dernier appréciait bien plus qu’on entre ouvertement en conflit avec lui en discutant ses ordres, en questionnant ses motivations ou ses méthodes. Ces échanges avaient en effet une authenticité à nulle autre pareil qui laissait entrevoir directement les personnalités de chacun et, de surcroît, permettait à Yanosa de juger de quel bois était fait l’individu qu’il avait en face de lui. Cela lui permettait par la suite de faire preuve de bien plus d’empathie à l’égard des personnes avec qui il avait ce genre d’échange, une empathie tout à fait pratique, pragmatique et appliquée, mais une empathie malgré tout.

Cependant, en cet instant précis, avoir face à lui un fin adepte de discours et d’arguments n’était pas ce après quoi il courait. Les leçons qu’il donnait aujourd’hui étaient d’une simplicité d’école, d’un intérêt général indiscutable, et ne pouvaient pas souffrir d’être remise en question pour une question de fierté ou d’égo. L’Asaara retourna donc se placer avec les autres Genin avec humilité, remerciant même le Tellurique au passage en faisant montre d’un self control exemplaire. Le cours put donc reprendre sans plus d’interruptions et, à son crédit, Kenzo venait de permettre aux autres étudiants de bénéficier d’une petite démonstration pratique de ce qui pouvait se passer sur le terrain. Plus tard durant le cours, le manieur de sable y alla d’ailleurs d’une question plus théorique en rapport avec le corps-à-corps, une interrogation légitime mais qui, en dépit des apparences, ne disposait pas d’une réponse aussi simple qu’on aurait pu le penser.

« Une feinte, hein ? La vérité, Kenzo, c’est que la feinte parfaite n’existe pas, quand on parle du pur et simple corps-à-corps. Attirer l’attention de l’adversaire sur un point opposé à celui qu’on veut frapper, adopter un jeu de regard particulier, mettre en extension deux membres à la fois,… Aucune de ces solutions, même lorsqu’elles sont combinées, ne permet de s’assurer la feinte idéale, car votre corps devra tôt ou tard initier le mouvement final, un mouvement auquel votre adversaire pourra réagir s’il est assez bon.

En réalité, la meilleure feinte qui soit… est celle qu’on laisse volontairement entrevoir, sans l’exécuter jusqu’au bout. Prévoir que son adversaire anticipera une feinte, lui agiter sous le nez, permet dans certaines situations de frapper d’autant plus fort avec son mouvement initial. Semez le doute. Forcez votre ennemi à penser qu’il sait comment vous allez bouger, puis changez d’attitude, de gestuelle, rompez sans cesse le rythme. Ce sont là les véritables clefs d’attaques réussies au contact. 
»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Dernière chance [Asaara Kenzo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: