Soutenez le forum !
1234
Partagez

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre]

Imai Nobume
Imai Nobume

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Sam 4 Avr 2020 - 13:26
C'était le soir même après le sommet. Je décidai de profiter du temps pour revoir les lieux nostalgiques des paysages de mon enfance - une enfance déjà bien éloignée...

À mesure que j'avançais dans les ruelles, je reconnaissais quelques coins. D'autres me paraissaient plus étrangers. Et d'autres avaient tout simplement disparu... C'était un sentiment étrange. Je ressentais comme une tristesse qui envahissait peu à peu le vide et le trou formé en moi, mais il m'était impossible de l'exprimer comme si j'étais prise d'une insensibilité contre mon grés...

Ah.. Peut-être que j'avais d'ores-et-déjà sécher toutes les larmes de mon corps ? Cela faisait bien dix ans depuis cet évènement funeste... Un nombre d'années considérable dans le monde dans lequel nous vivions où beaucoup mourraient jeunes. Pourtant, moi qui avais le plus envie de mourir, j'étais toujours en vie... N'était-ce pas ironique ? Il fallait croire que mon heure n'avait pas encore sonnée.. Même après dix ans, je continuais de errer dans ce monde en tant que mercenaire itinérante et âme solitaire.

Calmement, je me dirigeai vers une petite auberge aux lumières chaleureuses éclairant l'allée principale. Elle était imprégnée de l'ambiance calme, paisible et fertile du pays, mais on reconnaissait aussi quelques cicatrices qui prouvaient qu'elle avait aussi été touchée par les derniers évènements. Rien dans ce pays n'y avait échappé...

Je rentrai à l'intérieur et commandai ma boisson préférée ; de l'alcool de riz. Et je fus surprise de voir qu'il n'avait pas beaucoup changé, le goût était toujours le même et toujours aussi parfumé. Le pays bénéficiait d'une terre très fertile et le riz qui en ressortait était de la meilleure qualité qui puisse exister au monde. Bien que l'alcool de Kaze n'était pas à plaindre, je préférais celui de mon pays.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Sam 4 Avr 2020 - 13:37





Calmer la vague



Le shinobi de la brume soupire un peu en marchand sous le ciel étoilé, regardant la lune en silence. Cet endroit lui avait-il manqué ? Pas vraiment. Il n'y as après tout rien à Hayashi qu'il n'as pas à la Brume. En fait, il as le grade, la force et la famille à Kiri, alors qu'ici, qu'avait-il ? Pas grand chose pour être franc, pour ne pas dire rien du tout même. Il est en plus bien plus puissant qu'au moment où il avait quitter l'endroit, sans dire qu'en plus de tout cela, ils 'est spécialisé dans des arts qu'il n'avait jamais abordé jusque là. Il soupire un peu en entendant un bruit, un bruit assez atypique en fait, celui de son ventre réclamant sa pitance. De toute manière, sa senseï n'était pas disponible, et il n'avait aucune idée d'où se trouve l'autre Kirijin du groupe. Il soupire donc et prend la direction d'une auberge du coin, se disant qu'au moins, il pourrait manger un bout, si possible sans tomber sur un des chiens d’impériaux, ce serait pas mal. Il pousse la porte calmement et va s'installer à une table dans un coin, commandant un menu simple, et un verre d'eau. Hors de question de boire de l'alcool, il est en mission après tout. Déjà que c'est assez dur pour lui de ne pas sortir son arme en présence de Teikokujin en étant sobre.

- Tch.. Pourquoi de tous les représentants possible, il faut qu'on les fasse venir eux... Une alliance ? On va juste se faire poignarder dans le dos.

Il soupire d'ennuis et regarde le plafond, attendant son plat en se disant qu'il ne pouvait pas vraiment y faire grand chose. Qui l’écouterait de toute façon ici, à part possiblement Kaya ? C'est certes une personne de poids, mais est-ce que ça servirait vraiment à quelque chose ? Pas vraiment. On ne peut pas dire qu'il soit le plus objectif du monde dans ce cadre, et il ne pense pas forcement au bien de son village, mais plus à ce qu'il y perdrait dans cette histoire. Enfin, il n'as qu'à attendre simplement, bientôt il partirait d'ici, et pourrait éventuellement se défouler durant une mission, en faisant exploser une montagne par exemple, ou quelque chose de ce genre. Mais pour le moment, il doit se contenir, ne pas attiré l'attention sur lui, et surtout, ne pas céder à la rage bouillonnante le consumant depuis la première apparition de l'empire à ce sommet.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Hikari no Eiichirō
Hikari no Eiichirō

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Sam 4 Avr 2020 - 15:31
Tellement de révélations, j'avais appris tellement de choses. J'étais à présent complètement perdu, je ne pouvais pas prendre de décision sur ce que je devais faire. Courir après l'homme au chapeau ? Déserter le village ? Attaquer l'empire ? Cherche le Dieu renard ou le Dieu des éléments ? Quel allait être mon prochain acte ? Je n'en savais strictement rien, cependant, s'il y a bien une chose que je sais c'est que j'ai besoin de monde. J'avais besoin de rencontré des gens, peut-être que certains d'entre eux étaient dans ma situation et pouvaient m'aider ou peut-être qu'ils avaient des réponses.

Rien de mieux que de profiter du sommet pour aller le soir même dans une taverne, côtoyer ceux qui sont restés par choix ou par devoir. Le sommet était encore dans tous les esprits, sur toutes les bouches. La ville était blindé de personnes, il y avait absolument de tout, on pouvait voir des shinobi portés des insignes que je n'avais jusque là j'avais vu. Ce sommet a dû réunir des shinobi du quatre coins du monde, certains d'entre eux avait décidé de rester à Hikari.

J'étais rongé par l'incompréhension et la naïveté des plus puissants. Ils ont osé parler d'un moyen de sceller ou libérer le pouvoir des Dieu, pensant naïvement que cela permettrait à tous les shinobi de former une coalition contre l'homme du chapeau. Cette vision court-termiste est extrêmement dangereuse, elle poussera l’humanité à sa destruction, à la quête de l'asservissement des dieux, ce qui provoquera leur courroux. C'est prévisible, mais la naïveté des religieux et leur impuissance face à cette situation allait les mener à sa perte.

Il m'était de toute façon inutile de penser à ça, je ne pouvais rien y faire. Je n'ai pas pu intervenir lors du sommet, par conséquent, je devais m'adapter aux décisions stupides qui y étaient prises. Il me fallait trouver un groupe, un groupe de sceptiques, désireux de s'opposer à cela et prêt à trouver une toute autre solution, une autre alternative à ce problème. En attendant, guettant les différents groupes qui pouvaient se former et écoutant ce qui était dit, je préférais m'abreuver, me délectant d'un simple verre d'eau. Et oui, les meilleures choses sont souvent les plus simples.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7344-hikari-no-eiichiro-termine#62034
Okinawa Sora
Okinawa Sora

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Mer 8 Avr 2020 - 19:06
La nuit commençait à tomber sur Hikari et Hayashi. Le crépuscule avait déjà mis la main sur l’horizon, mais les arbres, typiques du pays du bois, t’empêchaient de profiter du spectacle depuis le sol. Ce qui est bien triste, d’ailleurs. Plus tôt dans ta vie, tu te débrouillais pour aller voir l’aube et le crépuscule depuis un endroit dégagé. Ca n’était pas facile, mais tu as réussi à profiter de tes plus jolis paysages, sur les toits des forêts de Hayashi no Kuni.

Aujourd’hui, tu n’avais pas trop le temps. Ayant laissé Kôsuke et Takara vaquer à leurs occupations, tu avais décidé de te diriger vers une auberge bien précise. Une auberge dans laquelle tu n’as pas mis les pieds depuis un looooooooooooong moment. Tu te souviens avoir eu l’occasion de boire de délicieux jus de fruit, là-bas.

Tu pousse la porte du bâtiment de bois. Du beau monde. Dont des gens que tu as vu au sommet. Un Kirijin, notamment. Eeeeet… Eiichiro. Hikari no Eiichiro. La personne avec qui tu as fait ton examen à Kumo. Agréablement surpris de revoir ce garçon ici, tu te diriges vers sa table en commandant ton plat en même temps. Le gérant, qui ne t’as pas vu depuis quelques mois, est agréablement surpris de te voir, et tu lui souris avec joie. Tu reportes ton attention sur le Kumojin, t’asseyant à sa table.

- Eiichiro ? Ca va ? Je suis Sora, on a fait l’examen a Kumo ensemble. Je ne pensais pas te voir ici.

_________________
Merci à Midori/Ema pour l'avatar cadeau ! Sa galerie : Galerie du sucre; Midori
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7488-okinawa-sora-en-cours#62771 https://www.ascentofshinobi.com/u1205
Imai Nobume
Imai Nobume

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 12:05
Je fus tirée de mes pensées par l'arrivée d'un visage familier. C'était le Kirijin que j'avais rencontré à Kaze il y avait plusieurs jours de cela. J'étais légèrement surprise de le revoir ici, à Hayashi, comme si le destin nous réunissait de nouveau. Mais ce n'était peut-être pas si étonnant...

Dans mes souvenirs, il avait dit être un gardien élémentaire et un gradé de son village... Chunin ? Jonin ? Quelque chose comme ça. Il était sans doute venu avec la délégation kirijin envoyée pour ce sommet. Et à en juger par ses mots, cela semblait bien être le cas. Il semblait totalement contre l'idée et sa haine à l'égard de l'empire semblait être plus forte que jamais.

J'étirai un léger sourire amusé avant de venir vers lui. Je gardais mes distances avec les représentants des villages cachés, mais pour l'avoir déjà rencontré une fois auparavant, je savais que je pouvais lui faire confiance - surtout qu'il m'avait lui-même évoqué l'idée d'abandonner sa faction et donc une possible désertion. De ce fait, je savais qu'il n'était pas juste un chien à la botte de Kiri, mais un gardien avec ses propres idéaux. Enfin, je restais toujours sur mes gardes par précautions.

« Yo kirijin, quel hasard de te revoir ici ! »

J'apparus derrière lui et pris place sur une chaise en face de lui tout en venant déposer ma bouteille d'alcool sur la table.

« Un verre de sake ? »

Je ne m'en souvenais plus. Avait-il déjà dis qu'il ne buvait en mission ? Dans mes souvenirs, il avait bu un verre à Kaze, mais il était là-bas pour son intérêt personnel. Enfin, c'était juste une proposition en signe de politesse, il pouvait refuser ou accepter, le tout étant d'instaurer une bonne ambiance.

« Et donc ? Qu'est-ce que tu es venu faire ici ? Serait-ce le mal du pays ? Après Kaze maintenant Hayashi ? Ou serait-ce une nouvelle fille qui aurait captivé ton cœur ? » Dis-je d'un air taquin.

J'évitai d'aborder la première le sujet du sommet ou de l'empire pour ne pas paraître suspicieuse. Mais à ce même instant, je vis un nouvel individu traverser la porte d'entrée - enfin deux nouveaux individus ; un kumojin et un soldat de l'empire. Je ne pus retenir un rire s'échapper de ma bouche.

« Oy oy.... »

Ce ne serait pas ton ami que je vois là-bas ? - Une blague que je me retins de prononcer au vu de son visage déjà... pas très content. Il ne manquait plus qu'un iwajin se pointe et on sera au grand complet. Cela dit, ils avaient les bonnes adresses pour venir tous ici alors que la baraque était tout de même légèrement délabrée en apparence à cause de la venue de l'homme au chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 13:13





Calmer la vague



Il boit tranquillement son verre d'eau, soupirant un peu en se disant qu'il n'y avait pas grand chose à faire ce soir. Enfin, c'est toujours mieux que de parlementer avec ces impériaux qui n’avaient d’impérial que la connerie. En effet, Tatsuya as bien sûr eût vent des motifs de l'attaque. Œil pour œil, dent pour dent littéralement. En d'autres termes.. L'empire s'est juste engagé dans une voie qui impliquerait d'autres conflits, en punissant des gens qui n'avaient probablement rien demander. Je t'attaque car tu 'mas attaquer par le passé.. Un tel niveau de stupidité ne pouvait exister que chez l'homme. Il remarque ensuite du coin de l’œil une femme, qui s'assoit avec lui et lui propose un verre. Après l'avoir remarquée, il hausse un sourcil.. Elle connaissait bien le pays du bois, et les gardiens... Il la soupçonnait déjà d'être l'une d'entre eux à la première rencontre au pays du vent, et sa présence ici n'est pas là pour dissiper ses doutes, biens au contraire.

- Hm ? Mokuro.. C'est ça ?

Il secoue légèrement la tête à sa proposition. Non pas que l'idée de boire un verre avec elle lui pose problème, loin de là, mais l'idée de boire de l'alcool alors qu'il est ici en mission, sans façon. Il repose son verre par la suite doucement sur la table en souriant légèrement.

- J'apprécie l'offre, mais je me dois de décliner. Je suis ici en mission après tout. Le Mizukage m'as choisit pour venir ici avec la délégation à cause des mes liens avec ce pays. Je vais donc m'abstenir de boire.

Il ne relève pas vraiment la petite boutade, s'y attendant un peu dans le fond vu la rencontre précédente avec celle-ci. Il soupire un peu en voyant quelqu'un franchir la porte et se prépare à se lever.

- Je pense que je vais me retirer de toute façon, L'endroit viens de perdre tout son charme subitement.

Il prend son verre et le termine calmement en fermant les yeux, les ouvrant ensuite de nouveau, une légère flamme brillant dans son regard, le genre de flamme qu'un bourreau à dans les yeux avant d'abattre sa hache.

- Ça sent le déchet, je crois qu'ils ont oublié de sortir les poubelles.

Pas besoin d'être un génie pour qu'elle comprenne ce qu'il voulait dire, il avait déjà un mal fou à garder son arme rangée.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Hikari no Eiichirō
Hikari no Eiichirō

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Jeu 23 Avr 2020 - 11:09
Je buvais mon verre d'eau seul tandis que je regardais autour de moi les différents groupes de personnes et j'écoutais ce qui se disait. C'était difficile de comprendre, ni de suivre un quelconque groupe en raison de cette cacophonie. Je me contentais donc d'observer ce qui pouvait se passer et d'analyser. C'est alors que quelqu'un apparut à ma table, en face de moi, tandis que mon regard était posé dans sa direction, c'était semble-t-il un Teikokujin dont son visage m'était familier.

Il se présenta à moi, j'avais donc pu comprendre que c'était Tora du Teikoku. Nous avions passé l'examen ensemble, du moins pour ce qui est de la première étape, je me souviens. On était tombé sur un narcoleptique qui s'est endormi en plein pendant l'épreuve. C'était d'ailleurs lui qui m'avait passé le parchemin manquant grâce à sa technique de Shurikenjutsu. Il avait tenu parole sur le coup, il était donc digne de confiance. Dans mes souvenirs, c'était un bon gars, bien que je n'ai pas réellement eu la chance de le côtoyer.

"Ouah Sora ?! Je me souviens de toi, comment tu vas depuis le temps ?"

"Mais qu'est-ce que tu fais là d'ailleurs ? On est à l'autre bout du monde ?"


Entre nous, j'étais probablement celui qui était le moins légitime à venir ici. Je n'étais qu'un simple genin de Kumo, un village annexé par le Teikoku, tandis que lui était un soldat un peu plus gradé que moi de l'empire colonisateur. J'avais dû venir clandestinement en bravant toutes les interdictions, je ne savais d'ailleurs pas si c'était le cas. Puisque c'est un empire, il avait sûrement plus de liberté que moi, car il pouvait aller et venir à Kaminari autant qu'à Hi. C'était difficile pour un empire comme celui-ci d'assurer la sécurité du pays du feu, autant que d'assurer le contrôle du pays de la foudre.

"D'ailleurs, comment ça s'est passé ton examen ?"

A côté de nous, il y avait une Kunoichi afin son ami, un Kirijin. Dès qu'on arriva à leur côté, le kirijin changea d'humeur. Il était semble-t-il dans une situation d'inconfort, mais lequel de nous deux pouvait bien en être la cause ? Je ressentais son animosité à notre égard, tandis que sa copine nous regardait. Il tenait des propos outrageant, manquait des respect à l'un de nous d'eux en faisant des allusions déplacés. Sa haine se voyait même à travers son visage et pas seulement dans ses propos. Son agacement se ressentait par des actes, il avait fermé ses yeux comme s'il était en train de perdre patience, cela pourrait avoir un effet de stabilisateur sur lui.

"Dis moi qu'est-ce qui te dérange toi ?"

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7344-hikari-no-eiichiro-termine#62034
Imai Nobume
Imai Nobume

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Jeu 14 Mai 2020 - 17:13


Mukuro

Je sifflai, un brin moqueur, face à la colère montante du kirijin. C'était la première fois que je le voyais aussi énervé. Il avait un visage totalement différent par rapport à la fois où je l'avais rencontré. Je savais qu'il ne portait pas l'Empire dans son cœur, mais je ne l'imaginais pas à ce point rancunier allant jusqu'à les provoquer aussi ouvertement... Je lâchai un soupire et calmement, je vins me positionner entre les deux jeunes hommes comme pour essayer de calmer les tensions.

« Voyons voyons, et si nous nous détendions un peu ? Je vous sens tous... échauffé. Nous n'allons pas finir ça en combat royal, pas dans cette auberge... N'est-ce pas ? »

Un peu de respect pour le tenancier PNJ s'il vous plait !

D'ailleurs, le jeune homme à la peau mate était fort intriguant. Il portait le vêtement atypique aux gardiens élémentaires de la cité de lumière - ce qui me faisait croire qu'il devait être un élémentariste de la nouvelle génération - mais d'après son échange avec le soldat de l'Empire, il semblait être un membre du village des nuages... Dans ce cas ne devrait-il pas être en mauvaise entente avec les habitants du pays du feu ? Je veux dire, n'était-ce pas son village qui était sous l'occupation de l'Empire ? Chose assez intrigant... Enfin, le simple fait d'être tous réunis ici était quelque chose de surprenant. Je repris la parole avec un petit sourire au coin de lèvre comme pour essayer de paraître amicale.

« Il est bien rare de croiser autant de shinobis ici, dans le pays du bois. Je suis assez curieuse - qu'est-ce qui vous a tous amené ici ? Depuis quand le pays du bois est devenu une source d'intérêt pour l'Empire et les villages cachés ? De ce que tu me dis, tu es venus ici pour une mission sur ordre de ton Mizukage. Est-ce la même chose pour vous deux ? » Dis-je en me retournant vers le soldat et le kumojin.

Dans mes souvenirs, l'empire avait envoyé un porte-parole, mais le village des nuages n'avait aucun représentant si ce n'était le Fukkatsu... Serait-il un membre du Fukkatsu ? J’étais au courant pour le sommet pour y moi-même assisté. Mais n'étant pas une invitée, je préférai faire mine de n'être au courant de rien.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Ven 15 Mai 2020 - 10:30





Calmer la vague



L'Akiyama n'as plus la tête à boire un verre, non, en fait il n'as même pas envie de rester ici. Il claque son verre vidé sur la table et lance une petite bourse de Ryos au barman, histoire de payer son verre, se levant ensuite. Il regarde l'homme par la suite, qui semble intrigué par la réaction de Tatsuya, alors qu'il fait parti d 'un camp pourtant bien plus concerné que lui. Mais il préfère ne pas relever ça, non, il préfère juste s'en aller avant de ne plus pouvoir se contenir, respirer le même air qu'un membre de l'Empire lui donnait la nausée après tout.

- Mission que j'aurais refuser si j'avais sût que ça m’amènerais à rencontrer des chiens de l'Empire. Mais j'ai promis de ne pas faire de vague, alors je vais juste partir, de toute façon, respirer le même air me donne envie de vomir.

Il prend alors la direction de la sortie, se fichant bien de la réaction du kumojin et de celui qui semblait être son ami. Non, hors de question qu'il reste là, après tout ça ne pouvais que mal finir, son regard glacial se pose sur le Teikokujin quand il passe à côté de lui, un intention meurtrière en aucun cas dissimulée pouvait être ressentie, même si le Kirijin ne fit rien qui risquerait de poser problème au village. Il se contente donc de passer à côté de lui, sans un regard de plus. Oui, autant ne pas tenter le diable en restant ici, sinon il finirait par le regretter d'une façon ou d'une autre. Il pousse alors la porte de la sortie et la passe, celle-ci se refermant derrière lui, alors qu'il regarda le ciel, remarquant du sang gouttant au sol, le sien, qui s’écoulait de son poing droit serré bien plus qu'il ne le pensait, ses ongles ayant perforés sa chaire. Il relâcha sa prise et souffla un coup, fermant le yeux en baissant la tête, reprenant peu à peu son calme en se rendant compte de la raison de ce saignement. Bien plus qu'une rage sans nom, c'était une préparation.. Celle lui permettant d'invoquer son katana et faire rouler la tête du Teikokujin sur le sol... Instinctivement, il s'était déjà préparer à le tuer aussi rapidement qu’efficacement, mais il était sorti à temps, donc tout allait bien. Le patron auras peut-être quelques gouttes de sang à essuyer, mais rien de bien méchant en soit.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Hikari no Eiichirō
Hikari no Eiichirō

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Ven 15 Mai 2020 - 20:51
La kunoichi qui accompagnait le Kirijin voulait détendre l'atmosphère comme elle le pouvait, je ne savais pas qui elle était, elle n'avait pas de bandeau frontale, aucun signe distinctif. J'avais cru comprendre qu'il s'agissait d'une Hayashijine qui avait l'habitude de rester au pays. Je ne savais pas quelle était son rôle au sein d'Hayashi, mais toujours est-il qu'elle était à Hikari peu de temps après le sommet, donc elle a sûrement dû y assister. Je n'ai pas pris le temps de regarder tout les visages qui y étaient, je n'avais pas que ça à faire et après tout, je m'en foutais royalement.

"Comme tu le vois, je viens d'ici. Et toi, d'où viens-tu ? Tu n'as pas l'air d'être une gardienne de la stèle ? Vu tes propos, tu sembles être du pays pourtant."

Le mutisme de Sora était étrange, je n'avais pas compris qu'il était dans une situation compliquée dans laquelle sa simple présence dérangeait et qu'il essayait malgré tout de se faire tout petit. Il était en train de subir une agression d'un inconnu. Enfin, je ne savais pas s'ils se connaissaient, mais les deux ne s'étaient pas calculées, je supposais qu'ils ne se connaissaient pas. A vrai dire, je croyais que les attaques du kirjines m'étaient adressées, en tant que gardien de la stèle, il avait peut-être un problème avec moi, bien qu'il est vrai qu'il a commencé à s'énerver au moment où Sora était arrivé. Cependant, j'avais le sang chaud, face à ce que je venais d'apprendre, j'étais énervé et j'avais envie de casser un tête. J'ai très vite compris qu'il ne s'agissait pas de moi, mais de Sora pour sa simple affiliation à l'empire.

"Oh ok, dis donc l'empire, même à Kiri vous êtes détestés. Comment vous avez fait pour être détesté par le monde entier ?" - Demandais-je afin de provoquer Sora.

J'étais rassuré et mon visage s'était complètement changé, j'esquissai un léger sourire narquois, provocateur, une espèce de satisfaction. Le Kirijin se leva pour quitter les lieux, car la présence de Sora le dérangeait. Si j'avais bien compris, ils ne se connaissent pas, il n'y a donc rien de personnel entre eux, mais sa réaction était étrange, il ne pouvait pas rester en sa présence alors qu'ils ne se sont jamais croisés auparavant. Je ne comprenais pas comment haïr quelqu'un à ce point alors qu'on ne le connaît pas. Ils ne s'étaient jamais vus et cela m'intriguait. En tant que scientifique, je ne pouvais naturellement pas laisser couler sans rien faire, j'avais envie de comprendre, je m'interposais donc pour empêcher le Kirijin et lui poser quelques questions. Cela m'a tellement perturbé que j'avais envie de comprendre, mais je ne pus m'empêcher de sourire face à cette situation invraisemblable.

"Tu veux pas qu'on te tienne responsable de tout les crimes que Kiri a commis ? Je ne sais pas ce que l'Empire t'a fait, mais Sora n'est en rien responsable."

Je n'avais pas saisi le sérieux de cette situation jusqu'au moment où je l'ai regardé directement dans les yeux face à face. J'ai ailleurs vu son regard rempli de pulsion meurtrière, il éprouvait une haine que je n'avais jamais vu auparavant. J'avais encore rencontré un déséquilibré mentale et émotionnel, accessoirement aussi psychopathe.

"Oula, t'as l'air bien remonter. Qu'est-ce qui se passe ?"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7344-hikari-no-eiichiro-termine#62034
Imai Nobume
Imai Nobume

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Sam 16 Mai 2020 - 15:14


Mukuro

Je n'étais pas sûre d'avoir tout compris... Le kirijin détestait les soldats de l'Empire, ça d'accord. Son regard, ses mots, son air grognon, tout semblait aller dans ce sens. Mais... Qu'en était-il du kumojin ? C'était son ami ou son ennemi ? Pourquoi le provoquait-il alors que quelques instants plus tôt il semblait bien s'entendre avec lui ?

« Oy oy, arrêtez de le provoquer. Regardez-le, le pauvre ! Il va finir par exploser après vos paroles accusatrices ! »

...À moins que ce ne soit une nouvelle forme d'amitié ? Un peu comme les jeunes de nos jours qui n'arrêtaient pas de se balancer des insultes à tout bout champs, « hey biquette » ou encore « hey, enflure ». Enfin, une chose sûre - ce n'était pas le cas du Kirijin. Lui, il détestait profondément le soldat de l'empire et le kumojin semblait vraiment vouloir mettre au clair les choses avec lui. Quelle ténacité...

« Laisse tomber, il ne te répondra pas. »

C'était un conseil. Et en effet, le jeune homme repartit emportant avec lui son aura meurtrière. Quelque part, c'était peut-être ce qu'il y avait de mieux pour le petit bar où nous nous trouvions. Il serait regrettable que celui-ci se transforme en un bain de sang, raison pour laquelle je ne fis rien pour le retenir car je connaissais en partie la raison qui lui faisait tant haïr l'Empire...

« Quand la peine est grande, on la transforme en haine. Et quand cette haine est grande, on la dirige vers tout ce qui se rapproche de l'origine de notre peine... Il n'a peut-être commis aucun méfait, mais il fait parti de cet ensemble, il en est donc membre et partisan. La preuve est le bandeau et l'emblème que vous portez sur vous. Il s'agit peut-être d'une fierté, mais c'est aussi ce qui fait de vous de potentielles cibles à la haine portée contre votre faction. Enfin, ne le prend pas mal jeune soldat de l'empire, comme on le dit bien souvent - il faut de tout pour créer un monde. »

C'était bien triste par ailleurs. Enfin, ça ne me concernait pas tout ça. Je pris mon verre et sirotai tranquillement mon sake. J'étais une personne pacifique moi.

« Sinon, il n'y a pas que des gardiens dans le pays du bois. Le riz, le blé et le tofu que vous mangez provient bien de quelque part... Mais pour répondre à tes questions, je ne suis qu'un simple vagabond de passage possédant une bonne affinité avec Hayashi. Ni plus, ni moins. Mais cela me fait poser la question - pourquoi un gardien de stèle porte est ici ? Et qu'est-ce qui vous amène dans le pays, notamment toi, jeune soldat de l'empire ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hikari no Eiichirō
Hikari no Eiichirō

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Lun 1 Juin 2020 - 1:45
Cette idiot de Kirijin me débectait. Il ne m'a même pas calculé, il est parti directement sans prononcer un seul mot. J'avais envie de l’agripper par le col et de lui en mettre une pas deux. Je fus interrompu par son amie avec qui il discutait avant de bouder comme un gamin. Elle semblait plutôt bien le connaître ou du moins en savait peut-être plus que moi sur son cas à lui. C'était le tout premier kirijin que je rencontrais, il est vrai que je n'aime pas tirer des conclusions hâtives, mais je le détestais déjà. C'était l'un de leur représentant d'ailleurs, cela en disait long sur le peuple kirijin.

"Mais c'est qui ce gusse ? Tu connais son nom ?"

Je ne la connaissais pas non plus, elle était peut-être aussi étrange que lui. Jusque là, j'ai toujours croisé que des cons et des personnes étranges, je n'avais jamais eu de chance lors de mes rencontres malheureusement. Je ne savais rien d'elle non plus, je ne lui avais même pas parlé, à vrai dire, je ne l'ai pas calculé. Qui était-elle ? Que faisait-elle là ? Comment avait-elle rencontré le kirijine ? Depuis quand le connaissait-elle ? Il y avait tant de questions, mais je doute qu'elle réponde sagement à mes questions. Cet idiot de Kiri m'a quelques peu énervé, mais après tout, j'avais d'autres choses à faire que de me prendre la tête avec ce genre de gars.

"On n'est pas de camps opposés, on est tout les deux des gardiens de la stèle."

"Oui, je me doute bien, je connais ce pays. Simplement, la cité est détruite depuis pas mal de temps, les gens ne viennent plus ici pour simplement voyager, le lieu est maintenant connu du monde entier, je me pose donc naturellement la question."

"Une bonne affinité, tu dis ? Qu'est-ce que ça veut dire concrètement ?"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7344-hikari-no-eiichiro-termine#62034
Imai Nobume
Imai Nobume

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre] Empty
Lun 1 Juin 2020 - 13:27


Mukuro

« Akiyama Tatsuya, dis-je tout en soufflant un nuage de fumée. Il n'est pas méchant dans le fond, mais disons qu'il n'aime pas l'Empire à tel point que ça déforme son caractère et son comportement. »

Ça ne faisait pas jolie image de lui et de son village. Mais connaissant en partie son passé, je pouvais comprendre sa réaction... Puéril penseront certains (dont moi-même), mais il y avait des choses plus fort que soi-même. Et celui qui en souffrait le plus, c'était sans doute Tatsuya lui-même.

Parmi nous quatre, il était le seul qui se torturait l'esprit et qui était prisonnier d'une colère sans nom. Au final, ni moi, ni le gardien, ni le soldat, n'étions vraiment perturbés... C'était dommage qu'il soit parti si tôt. J'avais encore des choses à lui dire et des questions à lui poser. Bien que il n'était plus vraiment en état de répondre après ça...

Mon regard se tourna vers le jeune homme portant les vêtements de gardien. Je ne l'avais jamais rencontré auparavant, mais au vu de son jeune âge, il devait sans doute faire parti de la génération après la mienne - ce qui expliquait la raison pour laquelle je ne le connaissais pas. (Tout comme le soldat de l'empire d'ailleurs.)

« Par affinité, je voulais dire amitié. Vous me donnez l'impression d'être de bonnes vieilles connaissances. N'est-ce pas le cas ? Enfin cela dit, c'est marrant de savoir qu'un gardien du pays est devenu un soldat de l'empire... Ça change de profession. J'ai toujours imaginé les gardiens ainsi que les moines comme des personnes très pieux qui aiment se tenir loin des conflits. Mais on dirait que les temps changent...

Et toi ?
Dis-je en m'adressant au garçon au teint basané. Tu es aussi de l'empire ? Quoique, en vous écoutant parler, je dirais oui et non à la fois... Mh, je ne sais pas si je devrais le dire - mais le kirijin qui est parti lui est aussi un gardien élémentaire...


C'était dommage, peut-être que s'il lui avait dit ça en premier lieu l'ambiance ne serait pas dégradée à ce point ? Enfin cela dit, Tatsuya n'accordait aucune importance à son rôle de gardien et sa haine aurait sans doute pris le dessus malgré tout.

« Mon nom est Tsukuyo... Enchantée. Et vous ? Quels sont vos noms ? Que comptent faire les gardiens après ce désastre ? »

Je parlais de la résonnance.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Intrigue n°10 : La lutte qui nous attend
Sauter vers: