Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Sam 4 Avr 2020 - 15:04
Une nouvelle mission m'avait amené dans le pays de la pluie. En effet, il y avait selon les rumeurs la présence d'un criminel qui causait des ravages et j'avais pour ordre de le capturer et de livrer sa tête au gouvernement.

À vrai dire, j'avais tendance à éviter ce genre de mission au synopsis sombre et lugubre. Déjà, je n'étais la meilleure amie des gouvernements, et surtout, ça ne présageait jamais rien de bon et je risquais plus que je ne recevais. C'était donc un jeu où j'étais perdant. Cependant, cette fois-là, la somme à la clef était vraiment alléchante et plus que jamais, j'avais besoin d'argent. Oui, ce dernier mois, je n'avais pas effectué beaucoup de missions et mon porte-monnaie touchait le fond et sa limite. Je rêvais d'un repas luxueux et la vie de SDF commençait à m'ennuyer sérieusement. Ce fut raison pour laquelle j'acceptai le travail.

Selon les informations, le criminel était un personnage effrayant et redoutable. Il y avait ci et là quelques détails sur son apparence, mais un gros trou cachait sur sa réelle identité. Je dus me renseigner toute la journée auprès des bars et auberges pour récolter un maximum de renseignements pour espérer remonter sa trace. C'était bien souvent ces endroits peu sécurisés et composés de malfrats que l'on récoltait le plus d'infos...

« Hey barman.. Aurais-tu entendus parler d'un vilain criminel qui ferait parler de lui dernièrement ? N'importe quelle info, n'importe quel détail, aussi insignifiant soit-il peut être intéressant.. »

Je n'étais pas particulièrement discrète, les personnes à côté de moi pouvaient m'entendre parler. Si quelqu'un dans la foule avait des renseignements, il pouvait se manifester - j'étais toute ouïe à l'écouter. D'ailleurs, même sans parler je n'étais pas très discrète - peu de femmes venaient s'aventurer ici et peu d'hommes lambdas aussi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Sam 4 Avr 2020 - 17:00
Murashigure, une ville aux milles et un contes sur des criminels ! La ville parfaite pour ceux qui ne voulaient pas avoir une vie comme les autres, pour ceux qui avaient la force de caractère nécessaire pour vivre… Oroshi s’était construit une petite réputation au fil de sa vie au sein de la ville et même du pays, elle n’était pas celle d’un grand héros venu sauver la veuve et l’orphelin, mais il était plutôt celui qui faisait des veuves et les consolaient au passage… Euhm… Mais passons ce petit détail ! Il n’était pas pour autant l’homme le plus connu de la ville, mais les gens savaient à quoi s’en tenir avec lui : Faites le chier et vous risquez de ne plus revenir. Si vous le laissez tranquille, il en fera de même avec vous ! Ce n’était pas compliqué, n’est-ce pas ? Et pourtant…

Tout se fait-il que le barman relevait le regard vers la jeune femme qui lui venait de poser une question. Continuant de nettoyer ses quelques verres, il fronçait légèrement les yeux à sa question.


T’sais quand même qu’t’es dans une ville criminelle ? Des vilains criminels, il en a partout ici.

Il restait à nouveau silencieux, continuant de s’occuper de ses verres avant de reprendre.

Chaque criminel qui fait d’la merde fait parler de lui… Mais j’imagine qu’tu ne veux pas parler des p’tits criminels qui volent quelques ryôs à un vieillard.


Il posait de nouveau son regard sur elle, l’observant et la détaillant rapidement comme s’il voulait la jauger.

S’tu cherches un gros poisson… J’en ai entendu parler oui… Mais laisse moi t’avertir, c’est quelqu’un de très dangereux.

Il posait son regard dans le sien pendant quelques secondes puis se concentrait de nouveau sur ses verres.

Il aurait un certain Oroshi… Il est plutôt connu dans le coin, il est vraiment ici depuis longtemps. M’bref, il est plutôt facile à reconnaître. Il porte souvent un costard et un masque au visage, mais plus ceux comme les doc’, tu vois ?

Il marquait de nouveau une pause, posant son regard sur un client plus loin qui lui fit un signe de venir. Il regardait la jeune femme.

‘xcuse moi, je suis à toi après.

Il s’éloignait pour aller s’occuper d’un autre client, il lui servait rapidement un verre puis rejoignit de nouveau Nobume.

Alors… Où j’en étais.. Ah oui… Je n’sais pas ce que tu lui veux, mais évite de chercher les emmerdes avec… Disons qu’il n’est pas réputé pour laisser vivre ceux qui viennent lui titiller le cul comme un mec en rute.

Le barman s’allumait une clope, recrachant la fumée puis repris.

Il a quelques semaines on a retrouvé quelques corps dans des sacs dans une ruelle…. C’était moche, ils étaient mutilés.. Quelqu’un les a torturés à mort, les pauvres… Même si personne n’sait qui est le responsable, il se dit dans les rues qu’il l’est…

Il passait sa main dans sa chevelure.

Il a un bar à quelques blocs au sud d’ici, il y traîne souvent de c’que je sais. Il a pas mal de jeux de hasard, paris, trafics de drogues.

Il agitait vaguement sa main vers ce qui devait être le sud pour lui indiquer la direction.

Mais sache qu’il peut aisément tuer un shinobi, il n’est pas à prendre à la légère. Après j’ai des histoires de p’tits criminels si tu veux…

Il hochait simplement les épaules, n’étant probablement pas certain de savoir ce qu’elle recherchait et dans l’absolu, son sort lui importait probablement peu. Il en avait vue des pseudos justicier aller et venir dans les bars en recherche d'informations mais qui, ultimement, finissaient crevés comme des chiens dans une ruelle de la ville.

Pour ce qui était d’Oroshi, il faisait bien quelques parties de black jack dans ce bar miteux, comme la majorité des bars de la ville d’ailleurs ! Même si lui même aimait prendre soin de lui, il ne pouvait espérer les mêmes soins de la part des autres...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Mar 7 Avr 2020 - 13:18
« Oy oy... Vous commencez à me faire flipper là... »

Sa description et ses faits donnaient la chair de poule... Cela dit, quand on y repensait, c'était des faits courants dans le pays de la pluie et dans la capitale du crime... Des cadavres torturés, de la chair déchiquetée, des os brisés, j'en avais vu et j'en avais touché - et j'allais continuer d'en toucher. J'adressai un regard lourd de sens au barman accompagné de ces mots ;

« I need money. »

Oui, ça expliquait tout, ça justifiait tout, ça pardonnait tout ! Si ce n'était pas ce besoin primordial, jamais je n'irai m'intéresser aux criminels - petits comme grands. Chacun vivait sa vie comme il l'entendait et je n'avais pas que ça à faire que d'aller chercher des noises à des inconnus. Mais à l'heure actuelle, j'avais besoin d'argent et c'était mon seul contrat. Je lâchai un soupire légèrement attristée.

« C'est gentil de me proposer l'histoire de quelques petits criminels, mais il se trouve que j'ai vraiment besoin de la tête de ce gros poisson pour obtenir la somme déposée dessus... On est dans un monde où trouver du travail n'est pas facile, il faut prendre tout ce qu'il nous passe sous la main - même si c'est risqué ...Sauf s'il existerait un sosie de ce Oroshi dans le pays même, auquel cas, ça ne me dérangerait pas de changer de cible... Mais j'en doute ? »

Ça serait trop beau pour être vrai. Je pris mon verre et le bus d'une traite pour mettre fin à la conversation. Puis, je e me relevai de ma chaise et déposai quelques pièces sur le comptoir avant de quitter le bar et reprendre ma route. J'avais les informations nécessaires, désormais il me fallait un plan d'action. En même temps que j'avançais dans les rues, je me plongeai dans ma réflexion.

...Je pouvais tenter de l'empoisonner ? Non, ça ne servait à rien, il portait un masque selon la description. ...Je pouvais tenter de lui rentrer dedans ? Non, il était fort selon les rumeurs. L'affronter de face serait dangereux, c'était un risque que j'aimerais éviter de prendre. Il ne me restait donc plus que la dernière solution... (Ahahahaha... Brr)

J'attendis la tombée de la nuit, le moment où les bars et casinos étaient les plus animés. À ce moment-là, je me rendis au lieu indiqué par l'aubergiste, un établissement délabré qui regroupait traffics, drogues, boissons et jeux d'argent. Un lieu qui m'était familier - j'étais comme un poisson dans l'eau ici. J'y rentrai sans difficulté, une fois à l'intérieur, je me fondis dans la foule pour prendre mes repères et guetter du regard la position de ma cible. Cette dernière se trouvait au fond de la salle entrain de jouer aux cartes.

J'étirai un léger sourire. Je déposai mon manteau et mon chapeau sur une chaise et je me rapprochai du jeune homme avec un regard enjôleur. Je n'étais pas seule près de la table, il y avait d'autres visiteurs curieux et quelques parieurs fougueux. Parmi-eux, on comptait d'autres femmes aux courbes attrayantes. Calmement, je me rapprochai du masqué d'une démarche naturelle, cachant derrière mon visage charmeur mes mauvaises intentions.

« N'est-ce pas une bonne main que je vois ici ? »

Bien évidemment, j'étais secrètement sur mes gardes. Un - je le faisais sortir d'ici, deux - je le mitraillais avec mes techniques rang A (il le fallait mort dooonc) et si jamais il était un peu trop amoché, je recoudrai son visage... C'était parfait comme plan !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Sam 11 Avr 2020 - 23:11
Le barman se contentait de hausser les épaules, comme si la raison sur le pourquoi elle voulait traquer Oroshi le gentil ne l’intéressait pas. On ne pouvait pas lui en vouloir, il ne jouait pas au père de la patrie pour dire ce que les gens devaient ou ne devaient pas faire. Elle était libre de faire ce qu’elle désirait et ce qui l’amusait, elle était assez grande après tout.

A ma connaissance il n’a pas de sosie… non…


Une drôle d’idée mais pourquoi pas après tout ! Malheureusement pour elle, il n’avait pas connaissance d’une telle personne et si c’était le cas, elle devait déjà être plus usée qu’une putain qui faisait les trottoirs depuis 50 ans. Elle allait devoir se frotter au vrai d’une façon ou d’une autre pour l’avoir, ou se faire avoir.

Pour ce qui était du vrai Oroshi et même de l’unique, le plus beau, le plus fort et le plus glorieux… Ou pas… il continuait de jouer aux cartes dans cet établissement pourri et pourtant si naturel dans cette ville. Il avait réussi à gagner un on paquet d’argent déjà, il en était content. Ce n’était pas tout les jours qu’il avait une telle chance de tomber sur des amateurs… Bien qu’ils étaient un peu trop coriace à son goût.


Il n’avait guère le temps de trop se soucier de ses cartes car une jeune femme, enfin jeune, elle devait bien avoir son âge (ce qui ne voulait pas dire qu’elle était une mamie défraîchie !). Il ne se gênait pas de la regarder, de la détailler de la tête jusqu’aux pieds car après tout, pourquoi se gêner ? Il savait contempler les belles choses sans pour autant vouloir la plaquer directement contre un mur. Elle semblait intéressée par lui, pourquoi ? Les raisons pouvaient être nombreuses, une simple femme en chaleur, une voleuse qui voulait ramener sa proie au lit pour le voler ensuite, assassin ou tout autre coup foireux que l’on pouvait s’imaginer.

Pour sa part, il ne savait pas encore dans quelle catégorie il devait ranger la jeune femme. Après avoir profité brièvement de la vue, il reportait son attention de nouveau sur ses cartes.


En effet.

Disait-il purement et simple, calme comme à son habitude. Il maintenait quelques secondes son silence puis repris, il avait mûrement réfléchi à ce qu’il allait lui demander.

Tu coûtes combien ?


Il voulait voir par cette question qu’elle allait être sa réaction. Il savait que certaines femmes pouvaient mal le prendre si elles étaient prises pour de vulgaires putains. Dans tout les cas, il allait très vite avoir des informations supplémentaires sur ce qu’elle lui voulait réellement. Il posait son regard indifférent sur elle, raflant au passage un peu plus d'argent de ses malheureux adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Dim 12 Avr 2020 - 12:13
Ok. Changement de plan. Un - je le dégomme. Deux - je lui broie les os. Trois - je lui suce son sang jusqu'à la dernière goutte... Et quatre - je ferai une composition florale avec sa tête pour le livrer sur un plateau doré à mon commanditaire. Parfait. Je notai ces idées que j'ancrai dans un coin de ma tête. La vengeance est un plat qui se mange cru.

Cela dit, c'était moi qui l'avais bien cherché à vouloir jouer sur mon charme. Maintenant, je passais pour une catin à ses yeux... Mais au moins grâce à cette question, je devinais qu'il avait déjà un pied dans mon piège. Un sentiment de satisfaction se traduit dans mon regard face à sa question. Et s'il avait encore un soupçon de doute, je ferai en sorte de les éliminer jusqu'au dernier pour ensuite referme mon piège sur lui.

La partie se termina, il gagna bel et bien la manche grâce à sa bonne main. Dans un premier temps surprise, je finis par étirer un léger sourire et je vins me prendre à son jeu.

« Le prix est donné à la tête du client. Pour information, je n'ai de yeux que pour les gagnants. Les perdants peuvent débourser des millions et des milliards qu'ils n'auront toujours pas assez pour moi. »

Je laissais deviner que je n'étais ni une croqueuse de diamant, ni une femme facile, mais une femme qui était à la recherche de sensationnel. Intérieurement, je voyais tout cela comme une mascarade et un jeu. C'était sa tête que je voulais et tous les moyens étaient bons pour l'obtenir. Perfide, manipulatrice, tout ce qui comptait c'était le résultat. Oui. Je me tournai vers l'arbitre qui rangeait les cartes pour entamer une nouvelle manche.

« Je veux jouer. » Dis-je simplement.

Je poussai le joueur qui avait le plus perdu pour prendre sa place. Je vins déposer une grosse quantité de jetons sur la table - des jetons que j'avais volé pendant ma ronde dans l'auberge et j'avais éclaté son possesseur d'origine que j'avais ligoté fermement dans un coin et qui ne risquait pas de revenir de si tôt. J'adressai un nouveau sourire en direction du masqué.

« Jouons. »

Quoi ? Je trichais et je profitais de mes heures de travail pour jouer ? Bah, autant essayer de gagner quelques sous tant qu'on y était !

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Mar 14 Avr 2020 - 19:46
Malheureusement, Oroshi était incapable de connaître les pensées de la jeune femme, sinon il en aurait été fort amusé ! Au lieu de cela, il se contentait de garder un œil sur elle pour essayer de discerner la moindre réaction qui pourrait la trahir, mais rien ne semblait en ressortir. Une bonne chose ? Il ne le savait pas, mais seul l’avenir allait répondre à cette question. Il n’affichait pas la moindre émotion lorsqu’elle lui expliquait son prix, il se contentait d’un simple et léger hochement de tête.

On peut gagner dans une défaite, tu ne penses pas ? Alors c’est quoi pour toi un perdant ?

Une simple question, il n’était pas certain qu’elle était intéressée par la moindre réflexion mais au moins il allait pouvoir mieux la situer. Il n’était pas encore certain si la seule chose qui l’intéressait était l’argent ou juste des gens avec beaucoup de succès… Bien que la notion même de perdant restait plutôt vague et on ne pouvait pas dire que les gagnants étaient des clochards dans la rue.

Et qui te dit que je suis un gagnant ?

Il posait son regard, la suivant prendre place pour pouvoir participer également à la partie. Il plissait très légèrement les yeux, c’était bien une chose qui l’étonnait. Il regardait les jetons qu’elle sortait avant de reporter son attention sur elle.

Tu dois bien être la première putain que je vois jouer aux cartes tout en essayant de récupérer un client.


Le ton était toujours aussi calme et froid. Des mots qu’il avait soigneusement choisi pour tester sa réaction, il gardait son regard sur elle. Bluffait-il ? Allez savoir, peut-être ou peut-être pas. Les cartes étaient distribuées et la partie pouvait enfin commencer, il récupérait les siennes pour les regarder. Son regard se posait de nouveau sur elle.

Alors… Dit moi… Je ne t’ai jamais vue dans le coin. Pourquoi tu es venues ici ?

Après tout, si elle voulait passer un moment avec lui, elle allait bien devoir se vendre un peu mieux. Elle voulait jouer une partie avec lui donc autant profiter pour en apprendre un peu plus, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Mar 14 Avr 2020 - 22:24
Quelle drôle de question...

« On gagne dans la défaite quand on apprend de ses erreurs pour mieux gagner la prochaine fois. C'est de là que vient le proverbe et le dicton « on peut gagner dans la défaite ». Mais peu importe à quel point tu essaies de te consoler, une défaite reste une défaite car ton argent mis en jeu s'en va. Et ce n'est pas une vague illusion qui couvrira cette réalité... À l'inverse, une victoire reste une victoire, tu es gagnant si tu empoches de l'argent - que tu en as perdu avant ou non. »

Je regardai mes cartes. Si en apparence je demeurais totalement inexpressive pour rien ne dévoiler de mon jeu, intérieurement, j'avais juste envie de cracher des flammes dessus pour les réduire en cendres... Quel main pourrie ! Je savais que j'étais de nature malchanceuse - surtout aux jeux de cartes - je le savais ! Pourquoi avait-il fallu que je me laisse emporter par cette sale manie de parier partout où j'en avais l'occasion ? Et encore plus alors que j'étais en mission !

Enfin, ce n'était pas bien grave... De toute manière les jetons avec lesquels je jouais n'étaient même pas à moi. Je pouvais bien perdre cette partie tant que ma mission était une réussite. Après avoir pris connaissance de mes cartes, je les reposai calmement face cachée contre table tout en adressant un sourire au masqué.

« Mais cette règle ne s'applique pas hors des jeux de cartes. Dans le jeu appelé ; la vie, les règles et la dénomination de gagnants et perdants sont complètement différents... »

Complètement différent -oui- pour le meilleur comme pour le pire... Sa nouvelle question n'eut pas le moindre effet sur moi. Putain. Catin. Crétin. S'il voulait tester ma réaction, il pouvait voir que j'étais complètement de marbre... Pour avoir été esclave dans un passé lointain, je n'étais pas affectée par ce genre d'insulte. Au contraire, je lui en retournai une nouvelle d'un ton calme et froid.

« Je te retourne la question enfoiré - qu'est-ce que tu appelles catin ? Quelqu'un de facile qui s'offre en échange d'un peu d'argent ? Quelqu'un dont la vie n'a aucune valeur si ce n'est celui d'un objet ? ... Mais certaines de ces personnes le font cela malgré elles pour gagner de l'argent pour vivre et survivre dans ce monde... En ce sens, c'est un métier comme un autre - tout comme bandits, criminels et racailles, ils font aussi cela pour gagner de l'argent et pour vivre plus aisément dans ce monde... Au final, catin, criminel, bandit... Ils se valent tous, non ? »

Bien évidemment, il y en avait qui aimaient semer la terreur pour le plaisir.. Tout comme des catins qui aimaient se cajoler dans les bras d'un homme à l'autre parce qu'elle appréciait ça. Mais si on devait comparer, lequel des deux péchés était le plus à craindre ? Une soif de violence ou une passion pour la luxure ? ...L'un arrachait la vie et l'autre donnait la vie (ok cet argument est pourri). L'un n'était qu'un psychopathe attiré par la violence et l'autre n'était qu'une perverse rongée par la luxure. Mais au final, ils étaient tous des manifestations de l'ennui. À mes yeux, les deux se valaient.

« Et pour te répondre, je suis venue à la recherche de distraction. Un peu comme tout le monde ici... Le plaisir de jeu et les frissons des paris, on en est tous fans. » Dis-je tout en déposant mes premiers jetons.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 19:58
Oroshi savait au moins maintenant que la jeune femme qui se présentait devant lui n’était pas qu’une vulgaire putain en rûte en quête de l’ultime plaisir. L’inverse ne l’aurait pas dérangé pour autant, après tout ce n’était pas son problème de savoir ce qu’elle faisait de sa vie. Il avait la sienne et il avait à faire avec la sienne.

Je vois, tu aimes gagner alors.

Il posait son regard sur elle, bien sûr qu’elle l’aimait, comme n’importe qui en réalité. Peut-être que les idiots aimaient perdre et souffrir, allez savoir.

Mais qui aime perdre après tout ? J’imagine que tu gagnes souvent quand tu joues aux cartes ? Ça me plairait d’avoir un adversaire un peu plus… Digne ?

Il jetait un nouveau regard sur ses cartes, il avait une bonne chance cette fois. Il était confiant que la partie allait être la sienne, bien qu’il restait toujours la possibilité de perdre comme une merde parce qu’il ne croyait pas assez fortement en l’âme des cartes ! En tout cas, Oroshi était plutôt déçu qu’elle ne réagissait pas plus que cela à ses provocations, peut-être pour son propre bien, encore que cela pouvait s’avérer bizarre. Peut-être qu’elle était tellement habituée à se faire traiter de putain, ou tout autre qualificatif qu’elle n’avait ni chaud ni froid à cela et qui sait, elle adorait peut-être cela aussi. Il posait de nouveau son regard sur elle à sa question, une étrange question mais pourquoi pas.

Une catin est, par défaut, une femme qui vend son corps pour de l’argent. J’admets qu’il a beaucoup de gens qui utilisent se termes à outrance et peu apprécient se faire désigner de putain, mais il semblerait que cela ne te dérange pas, je me trompe ?

Elle avait une drôle d’approche et voulait presque justifier la chose. Dans l’absolu, Oroshi se fichait bien de savoir ce qu’une femme faisait avec son corps, si elle estimait devoir vendre son cul pour quelques pièces ; pourquoi pas ! Au mieux cela faisait son affaire, au pire cela ne changeait rien à sa vie.

Chacun à son rôle et sa place dans la société. Certains sont des fonctionnaires, d’autres des putains, d’autres des ouvriers, d’autres fermiers… Tant que chacun respecte sa place dans la société, quelle importance ?

Le problème vient surtout quand les gens veulent jouer un rôle dont ils ne sont pas fais. Par exemple, un vendeur de tapis qui se prend pour un guerrier légendaire.


Dieu savait qu’Oroshi aimait que les choses soient bien ordonnées ! Il commençait a en avoir marre de tout les idiots qui voulaient devenir ce qu’ils n’étaient et n’allaient jamais être. Il fronçait légèrement les sourcils à sa dernière remarque avant de déposer quelques jetons supplémentaires.


Donc dois-je conclure que tu n’es pas une catin ? Enfin, non pas que se soit important. J’imagine que nous aurons l’occasion de nous croiser régulièrement si tu aimes les jeux.


Après tout, il savait apprécier quelques bonnes parties également ! Et la chose pouvait occuper les journées un peu trop ennuyeuses. Il laissait son regard naviguer sur les autres personnes présentes sur la table avant de se concentrer de nouveau sur elle.

J’imagine qu’une demoiselle comme toi à des projets dans la vie, non ? Ou tu comptes passer le restant de ta vie dans ce trou à jouer aux cartes ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 22:25
« Eh quoi ? Aurais-tu préféré que je te foute trois gifles à l'instant ou tu m'as demandé mon prix ou lorsque tu t'adressas à moi en ces termes ? Il n'est pas trop tard, je peux encore venir te les donner. » Dis-je avec sourire.

Oh, crois-moi, je ferai en sorte de bien les booster au Raiton ! ...Non, plus sérieusement. J'en avais rien à faire. J'avais passé l'âge de m'exciter à chaque pique et à chaque insulte lancée à mon égard. Je n'étais pas particulièrement sensible. Pour avoir connu ce genre de choses et pire encore, ça ne me faisait plus ni chaud, ni froid... Mais sa dernière phrase attira mon attention.

« "Le problème vient surtout quand les gens veulent jouer un rôle dont ils ne sont pas fait pour" hein... Es-tu le genre de personne à croire que nous avons tous un destin d'ores-et-déjà tracé devant nous et que nous devons nous y tenir ? »

Intéressant. On disait souvent que les efforts pouvaient permettre d'accomplir des exploits ou que le vouloir rendait l'impossible possible, et beaucoup de gens aimaient croire en ces mots car c'était ce qui donnait l'espoir de pouvoir se hisser hors de ses conditions et de grimper en échelon. Seulement.. Combien de personnes étaient réellement parvenu à le faire ? Peu...

« Ça m'a l'air important à tes yeux sinon tu ne poserais pas la question. Aimerais-tu que je le sois ? Il est vrai, je n'ai jamais dis que je l'étais et je n'ai jamais dis que je donnais un quelconque service en échange d'argent... Mais je n'ai jamais dis non plus que je suis contre.. mh. »

Sur ces derniers mots, la partie débuta. Sans surprise - au vu de mes sales cartes - je perdis. Je lâchai un soupire, un brin déçue... La chance n'avait jamais été de mon côté, quelle grave erreur de ma part d'avoir voulu jouer..

« Mh... Des projets ? Non, pas vraiment. Devons-nous forcément avoir un projet ? Je me plais bien pourtant à jouer aux cartes dans ce trou. J'ai joué encore et encore, perdant encore et encore mon salaire gagné, et je continue d'aimer jouer. »

J'étais vraiment un pigeon sur ce point. À chaque fois, je venais perdre mon argent. À tel point que ça en devenait presque redondant. Enfin, aujourd'hui ce n'était que pour la forme, mon objectif était de m'en tirer avec sa tête. Un objectif qui ne quitta pas un seul instant mes pensées.

« Et toi ? Tu as des projets ? Tu m'as l'air d'avoir une bonne étoile qui flotte au dessus de ta tête pour pouvoir gagner plusieurs parties à la suite. Je gagne oui, mais il semblerait que la chance ne soit pas de mon côté ce soir.. Ou alors qu'elle te préfère toi à moi. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Ven 17 Avr 2020 - 14:26
Tu peux essayer, mais je te tuerai après.

Disait-il dans son ton habituel, un simple bluff ? Une réalité ? Les gens qui le connaissait savaient qu’il ne rigolait pas vraiment sur ce point, mais le savait-elle seulement ? La vie n’était qu’une chose éphémère que l’on pouvait même perdre sur les chiottes si on était malchanceux et a n’en pas douter, la jeune femme devant lui allait certainement finir morte dans les chiottes. Elle allait peut-être mourir d’une autre façon aussi, allez savoir, elle semblait aimer prendre des risques.

Le destin n’a rien avoir avec ça. Voit le comme une hiérarchie qui permet de maintenir une structure digne de ce nom pour la société et qui lui permet de prospérer. Sans une hiérarchie claire, nous tombons dans le chaos et du chaos, rien de bien peut en sortir. A moins que tu estimes qu’une société chaotique est une société particulièrement productive et prospère ?


Il posait son regard l’air d’attendre une réponse de sa part. On ne pouvait pas dire qu’il était particulièrement ouvert d’esprit à ce sujet, après tout il comptait bien, à termes, s’imposer comme le grand patron des criminels pour remettre un peu d’ordre dans ce pays. Et accessoirement se remplir les poches, mais c’était bien là une autre question.

Il se contentait de hausser légèrement les épaules, en réalité il se fichait pas mal de savoir si elle était une catin ou pas. Il préférait juste que les choses soient claires dès le début, ainsi il pouvait éviter les mauvaises surprises. Elle pouvait même être une mangeuse de carottes professionnelles que la chose allait très peu lui importer.

Pas spécialement, c’est une simple curiosité et une simple préférence de savoir à qui j’ai à faire. Que tu sois une putain ou pas ne change pas grand-chose à ta valeur.


Il n’en rajoutait pas plus, posant le regard de nouveau sur elle.


Donc j’imagine que tu ne réclames pas grand-chose en retour ? En dehors de passer un bon moment.

Elle ne semblait pas être une femme particulièrement ambitieuse ou peut-être cachait-elle réellement ses intentions. Il savait bien mieux que quiconque qu’il n’était pas toujours bon de dévoiler facilement ses réelles intentions, mais au moins il savait qu’elle adorait jouer aux cartes, même si elle ne semblait pas douée pour ça… Ou peu chanceuses… Ou les deux ? Allez savoir.

Je vois, une personne peu ambitieuse, tu te contentes des petites choses de la vie ?

Demandait-il l’air de rien, elle pouvait comprendre la chose comme elle l’entendait après tout et c’était même voulu… La partie se terminait par une victoire à lui et elle perdit. Il rangeait soigneusement les jetons sur la table pour les aligner parfaitement. Il relevait un instant le regard vers elle.

Moi ? Va savoir…

Il n’allait certainement pas lui exposer ses vrais projets, il ne fallait pas abuser non plus.

Pour le moment, je dirais que mon objectif est de savoir combien de ryôs je peux me faire en jouant contre toi.

Il gardait son regard sur elle, souriait-il ? Peut-être, allez savoir.

Alors, veux-tu refaire une partie ou veux-tu faire autre chose ? Tu dois bien avoir une activité dans laquelle tu es chanceuse, non ?


Il était un brin provocateur, une façon pour lui de la tester certainement. Lui faisait-il confiance ? Du tout, mais c’était un risque calculé qu’il prenait, comme bien souvent. On ne pouvait jamais être certain de l’honnêteté d’une personne et même ceux en qui on avait confiance pouvait s’avérer être des raclures.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Ven 17 Avr 2020 - 15:57

« Me tuer après ? Tu es bien barbare. Menacer une jeune fille de la tuer pour si peu... »

À vrai dire à cette phrase, j'eus comme un instant d'hésitation... M'avait-il démasqué ? Me suspectait-il de quelque chose ? Il était difficile pour moi de le savoir, son visage ne laissait pas échapper le fond de sa pensée. Mais je me fiais à ce que j'avais récupéré comme information ce matin, je savais qu'il avait la réputation d'être un criminel assez barbare. Il était donc peut-être de son vocabulaire de menacer n'importe qui se présentant à lui. Masquant ma méfiance derrière un sourire, je répondis avec confiance ;

« Non, je rejoins ton avis. Une hiérarchie est nécessaire pour maintenir une société droite, sans quoi elle s'écroulerait immédiatement. Et la personne à la tête de cette hiérarchie doit être également posséder les compétences nécessaires pour la gouverner, sans quoi tout s'écroulera quand même... C'est quelque chose que l'histoire a su nous démontrer à de maintes reprises... Une société chaotique est l'antonyme même de productivité et prospérité. »

Après, quant au comment choisir un chef digne, c'était là une toute autre question. Je dirais que c'était en fonction des pays et des factions, oui.

« Et pour te répondre ; dans l'immédiat, non. Je ne réclame rien d'autre qu'un peu de bon temps. »

Eh, lui aussi jouait au mystérieux ! Sur ces dernières paroles, je rendis mes derniers jetons avant de me retourner de nouveau vers le jeune homme masqué. Il me posa alors la question sur ce que je voulais faire.... J'eus un instant de réflexion, avant de répondre avec un léger sourire.

« Oui, il y a quelque chose pour laquelle je suis plutôt doué. »

J'imitai le signe de la coupelle avec ma main, lui laissant d'ores et déjà entrevoir ce dont à quoi je faisais référence. Oui. S'il y avait bien une chose pour laquelle j'étais douée, c'était bien ça.

« Que dirais-tu de boire un petit verre ? »

Il n'y avait pas vraiment de chance dans les jeux et concours de boisson, tout n'était que du talent - ou à défaut, de la génétique. Cela allait me permettre de lui faire baisser sa garde et aussi de voir ce qu'il cachait sous son masque. Derrière mon visage angélique se cachait la planification d'un plan machiavélique - enfin, pas à ce point là non plus, mais c'était clairement dans l'objectif de le piéger.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Ven 17 Avr 2020 - 17:33
Pourquoi devrais-je laisser vivre une personne qui m’attaque ?

Voilà une bonne question ! Et pour lui, il n’avait aucune raison à cela ! Bon d’accord, nous pouvions largement argumenter qu’il exagérait quelque peu et c’était vrai ; mais qu’importe ! Il faisait ce qui lui plaisait et s’il voulait tuer l’individu parce que ça gueule ne lui revenait pas, il allait le faire. Il ne se voyait pas comme un barbare, il n’aimait pas perdre son temps avec les idiots, ou les gens qui l’emmerdaient… Ou ceux qui lui voulaient du mal… Bon d’accord, arrêtons ici la liste, elle risquerait d’être longue.

Elle semblait être sur la même longueur d’onde que lui, c’était déjà une bonne chose. Du moins pour tout ce qui touchait la hiérarchie et le choix du chef était toujours une question épineuse et toute la problématique avec cette question : Beaucoup estimaient être le meilleur chef ! Était-ce le cas pour Oroshi ? Bien sûr ! Il estimait que c’était à lui de remettre de l’ordre dans ce pays pour lui permettre de se redresser, on n’était jamais mieux servis que par soi-même après tout.


Si on veut commencer à discuter de la compétence des gens dans ce monde, on va avoir un sacré problème. La majorité des gouverneurs pensent que ne rien branler dans un palais avec des putes suffit pour bien gouverner un pays.

Mais pour autant, ces gouverneurs étaient utiles pour le crime. Bien souvent corrompus, il pouvait être facile de les manipuler pour qu’ils ferment les yeux ! Ils avaient leur vie de merde et vous pouviez faire ce que vous vouliez du pays. Après tout, le politicien corrompu rend le criminel heureux !

Tant que ton bon temps ne se fait pas à mon détriment, ça me va et ça devrait se faire.

Une précision importante, bien qu’innocente dans l’absolu ! Mais elle devait se douter qu’il était préférable de ne pas emmerder le petit Oroshi tout mignon et tout beau.. Quoi ? C’est faux ? Pas du tout !

Finalement, les deux faisaient les mystérieux, bientôt nous allions pouvoir les appeler D4rk Oroshi et D4rk Nobume ! Ils seraient trop sombre et cool… Bon d’accord, c’est juste dans les rêves ça… Il posait son regard sur le geste qu’elle faisait, il se doutait déjà de quoi elle parlait et il fallait être honnête : L’idée lui convenait parfaitement et ce juste parce qu’elle n’était pas moche. Vous vous doutez bien qu’il n’allait pas prendre dans son lit une baleine à l’haleine plus que douteuse !

J’espère que tu es bien plus doué à ça qu’aux cartes.

Disait-il avec un ton légèrement taquin, il fallait bien en profiter ! Il était rare de savoir le sortir de son ton plutôt calme et froid. Il hochait la tête à sa proposition, récupérant les jetons qu’il avait gagné pour rejoindre le comptoir non loin de la table de jeu. Il prit place et tournait la tête vers elle.

Alors, tu veux boire quoi ? Je te paye même le verre.

Un homme si généreux qu’on allait en mourir.. Euhm… Il la laissait commander son verre.

Un saké pour moi.

En attendant de se faire servir, l’homme retira son masque du visage pour mieux dévoiler ce qu’il cachait : Rien de particulier. C’est choquant, je sais et pourtant… Mais il fallait bien le retirer pour boire quelque chose, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Sam 18 Avr 2020 - 12:19
« Ne t'en fais pas. Les cartes reposent en partie sur de la chance, mais l'alcool repose entièrement sur les capacités... »

Et pour ma part, j'avais extrêmement confiance en les miennes. Oui. Quand il n'était plus question de hasard, j'avais toutes mes chances de gagner. Et derrière mon visage angélique, je cachais un sourire des plus malicieux... J'avais bien l'intention de lui faire boire plusieurs verres jusqu'à le rendre étourdi.

« C'est gentil cela dit de m'offrir le verre. Je vais prendre la même chose que lui - une bouteille de sake s'il vous plait ! »

Je le remerciai et je vins prendre une place auprès de lui sur le bar. En temp normal, j'aurais sans doute sorti « la bouteille la plus chère s'il vous plait » mais j'allais me retenir pour cette fois au risque de paraitre de suspecte... Au lieu de cela, j'entamai une nouvelle conversation.

« Mh.. Tu es bon joueur. Tu es bon buveur... Il y a t-il autre chose pour laquelle tu es doué ? »

Un peu de flatterie pour en apprendre un peu plus sur lui. J'étais d'ailleurs assez intriguée par son masque. Il était là depuis le début et il allait enfin le retirer. Mais à ma grande surprise, il n'y avait pas grand chose d'effrayant en dessous. Peut-être un brin surprise ? Peut-être un brin déçue ? Je masquai ces pensées derrière une expression neutre.

« Une question me tiraille depuis le début... Pourquoi portes-tu un masque ? Ce n'est pas comme si tu avais une balafre affreuse ou quoique ce soit dans le genre. Tu as même plutôt un beau visage... N'est-ce pas étouffant de garder un masque à longueur de journée ? À moins que ce ne soit un style vestimentaire pour faire peur ? »

Au même instant, le barman nous rapporta nos bouteilles de sake chauffées. Je lui servis un verre et je me servis un verre, portant calmement la petite coupelle à demi remplie à mes lèvres. L'astuce des hôtesse est bien connue - remplir discrètement le verre de son client chaque fois qu'il était terminé. Chose que je fis d'ailleurs. Je surveillais discrètement son verre.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Dim 19 Avr 2020 - 23:41
Oroshi allait bien voir les fameuses capacités de la jeune femme en matière d’alcool, après tout elle semblait vouloir s’en vanter ! A moins que cela n’était qu’une interprétation de notre très cher criminel, ce qui n’était pas totalement impossible non plus. Fort heureusement pour lui, elle ne prenait pas vraiment mal le fait qu’il lui proposait de payer son verre et elle n’en profitait pas pour autant pour en abuser sans la moindre honte. Il tournait son regard vers elle après sa question, il restait un instant silencieux, préférant prendre le temps à réfléchir à ce qu’il allait lui dire. Enfin, il ne prenait pas non plus 50 ans à réfléchir non plus !

N’est-ce pas mieux de te le faire découvrir ? Tu pourras en juger par toi-même alors. Parfois, les actes sont mieux aux paroles.


Il pouvait dire qu’il se débrouillait bien dans la torture, mais il fallait admettre que ce n’était pas vraiment une chose que l’on disait dans une telle situation, n’est-ce pas ? Sauf s’il voulait casser l’ambiance, mais ce n’était pas encore dans ses objectifs. Il était donc préférable de sous-entendre une chose sans la préciser, ça lui laissait la place à l’imagination ! Il devait juste espérer qu’elle savait utiliser son imagination, mais il ne doutait pas un seul instant qu’elle allait pouvoir le faire.

Il récupérait sa petite coupelle remplie de saké pour en prendre une première gorgée. Elle était curieuse au sujet de son masque et c’était une chose bien légitime. Dans l’absolu, il ne cachait pas la moindre mutilation, il n’avait pas un objectif protecteur puisqu’il pouvait le retirer sans réelle crainte, alors pourquoi le porter ? Il avait ses raisons, à n’en pas douter, mais c’était bien le seul à connaître la raison… Bon d’accord, il était possible de le deviner si on le connaissait un peu. Il se tournait vers elle, posant son visage sur son poing fermé, coude sur le comptoir.


Je me demandais déjà quand tu allais poser cette question.


Il gardait le silence, se contentant de la fixer quelques instants avant de reprendre.

Si cela peut te rassurer, je le vis plutôt bien. On s’y fait à termes et il peut s’avérer utile parfois mais disons que ça peut me permettre de mieux me cacher au besoin.

Un très léger sourire se dessinait sur ses lèvres avant qu’il ne fasse un petit clin d’oeil. Il se remis plus droit, passant une main sur sa cravate comme pour s’assurer qu’elle soit encore en bonne position.

Il faut savoir prendre ses précautions, en particulier ici. On ne peut jamais savoir qui est ton ami et qui est ton ennemi.


Disait-il dans un ton lent et calme, son regard se posait de nouveau sur elle. Savait-il ce qu’elle voulait faire ? Bien sûr que non. Lui faisait-il confiance ? Non plus.

Et occasionnellement ça peut servir d’accessoire de mode…


C’était comme une façon de détendre un peu l’atmosphère, si elle se tendait même… Il reprit la coupelle pour reprendre une petite gorgée avant de l’éloigner de lui. Même s’il aimait boire, il préférait encore garder un esprit clair ou plus ou moins clair. Il n’allait pas pour autant empêcher la jeune femme à boire, c’était une certitude ça.

Alors dit moi… Tu viens d’où ? Et tu y faisais quoi avant de venir ici ?

Après tout, il voulait aussi en savoir davantage sur elle ! Encore, il restait à savoir ce qu’elle était prête à donner comme information et ce qu’elle allait garder pour elle ! L’avantage pour Oroshi, c’est bien elle qui devait gagner sa confiance et non l’inverse !

Et j'espère que tu ne me sortiras pas le cliché.


Disait-il dans un ton légèrement taquin.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Lun 20 Avr 2020 - 21:56
« Oh... Tu me rends curieuse tout à coup. »

En réalité, je pouvais deviner quels étaient ses autres talents même sans qu'il n'ait à les dire. Il était un criminel de renommée après tout, ses méthodes et ses pratiques le suivaient de près. Mais je préférai me laisser aller dans son jeu pour ne pas paraître suspecte et surtout mieux l'embobiner... Il avait beau revêtir une image de gentleman, je n'oubliais pas qu'il restait ma cible. C'était un homme dangereux qui avait sans doute fait couler plus de sang que d'alcool.

Je lui souris et portai ma coupelle à mes lèvres - tout en surveillant discrètement le sien pour le resservir et me resservir si ces derniers étaient vides. Je l'écoutais parler d'une oreille attentive. Il m'expliqua la raison de la présence de son masque. Il semblerait que ce n'était pas la première fois que l'on lui adressait la question. Et contre toute attente, il n'y avait pas vraiment de raison. C'était légèrement... décevant.

« Un accessoire de mode ? Eh bien, tu as des goûts particuliers... Mais ça donne un charme qui te différencie des autres. »

Un charme mystérieux et suspect, dis-je pour rebondir. Même si intérieurement, je voyais mal en quoi cela pouvait l'aider à prendre des précautions. Pour cacher son visage ? Mais on se souviendra quand même de lui et de son masque. Le masque ne l'aidait pas tellement à se cacher des autres. Au contraire, ça le différenciait... M'enfin.

« Pour te répondre... Je risque de te décevoir, mais je n'ai vraiment rien de particulier. Je suis de Ame et je travaille comme n'importe quelle autre personne. Si tu me poses la question d'en quoi consiste mon travail, je dirais qu'il est plutôt divers et varié, mais il me permet de gagner suffisamment de sous pour venir boire et jouer (hihi)... Et toi ? »

Je ne voulais pas mêler vie nocturne et vie professionnelle - c'était ce que j'essayais de sous entendre. Je jouais légèrement aussi aux mystérieuses, mais cela n'avait rien de suspect, bien d'autres jeunes filles aimaient taire au silence leur métier, que ce soit parce qu'il était immoral ou honteux. Et je lui retournai la question. Il fallait aussi se révéler un petit peu, sinon ça ressemblait à un interrogatoire et ce n'était pas drôle... Qu'allait-il répondre ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Dim 26 Avr 2020 - 21:28
Elle ne semblait pas vraiment convaincu que le masque était un accessoire de mode et elle le faisait bien car ce n’était pas son but. Il ne pouvait pas vraiment donner la vraie raison, c’était comme dire que vous aimiez tuer et torturer les gens… Vous voyez le soucis n’est-ce pas ? Il ne restait alors que peu d’explications, il pouvait sortir l’excuse qu’il craignait de tomber malade, une déformation inexistante ou juste un accessoire de mode qui était aussi convaincant qu’il était utile de se mettre un doigt dans le derrière pour s’envoler sur une autre planète.

Et Oroshi ne doutait pas qu’elle devait espérer à une explication des plus épiques ou intéressantes, mais il n’en n’était rien. Fort heureusement, il s’habillait un tant soi peu correctement pour donner un peu plus de poids à son explication foireuse.

Je n’ai jamais dis que j’étais un homme ordinaire…
Il gardait son regard sur elle, laissant sa coupelle de côté pour le moment. Ou bien préfères-tu les hommes ordinaires et ennuyeux ?

Une question de la mort qui tue et il pouvait être fort pour ça. Il en était presque amusé qu’elle ne relevait pas plus son explication que cela, un bon signe ? Peut-être. Il n’était pas nécessaire de trop en parler non plus, sinon ils allaient vite tourner en rond avant de se casser la gueule comme des idiots. Elle ne donnait pas vraiment d’éléments pour l’aider, elle faisait tout et rien à la fois, elle restait vague tout en donnant suffisamment de détails pour qu’il ai quelque chose sous la dent. Déçu ? Ah ça il l’était, mais ça ne servait à rien de trop s’appuyer sur la question. Au moins il savait qu’elle aimait boire et jouer, mais ça, il l’avait déjà compris.


Et de quel coin d’Ame ?

Demandait-il, un peu curieux pour l’occasion. Il posait son bras sur le comptoir, davantage tourné vers elle pour l’occasion.


Moi ? Et bien… ça dépend des périodes. Je peux aider les gens dans diverses tâches. Dans ma jeunesse j’aidais beaucoup les gens à transporter leurs affaires… C’était pour lui une autre façon de dire qu’il volait !
Sinon je suis surtout un homme d’affaire.

Enfin, cette question était quelque peu tirée par les cheveux. On pouvait dire que vendre des drogues et autres substances était être un homme d’affaire mais.. Enfin… Vous voyez où je voulais en venir ! On n’allait que rarement qualifier un dealer d’homme d’affaire, n’est-ce pas ?

Mais comme tu peux le voir, mes affaires se portent plutôt bien. Et n’est-ce pas une bonne chose de rendre les gens heureux ?


Disait-il en affichant un léger sourire en coin. Il fallait oser la sortir, entre tuer, kidnapper, racketter les gens pour le compte d’une autre ou vendre des drogues… Mais toute mauvaise chose pouvait être tournée comme une bonne chose, pourvu que l’on savait utiliser les bons moments pour le dire.

Et je me posais une question…


Disait-il calmement, son regard se reportant sur sa coupelle, son index en caressant légèrement le contour. Après quelques secondes de silence, il reportait de nouveau son regard sur elle.

Sais-tu te battre ? Tu sais te garder en forme en tout cas Son regard parcourait rapidement son corps.

Une étrange question vous me direz et c’est vrai, mais il savait l’importance pour un amejin à savoir se battre pour défendre sa vie. Bouffer ou être bouffé, c’était ça le pays alors dans quelle catégorie allait-elle être ? Les victimes ? Les bourreaux ? Aucun ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Lun 27 Avr 2020 - 22:37

« Tu aidais les gens à transporter leurs affaires ? Mh, quel genre de métier était-ce ? Gérant d'auberge ? Propriétaire de pousse-pousse ? »

Je ne pus m'empêcher de lâcher un petit rire moqueur face à sa réponse. Le simple fait d'imaginer cette homme bien habillé en tant que serveur aux autres d'un étranger me faisait grandement sourire. Je me doutais bien que cela ne devait être qu'une couverture pour cacher ses véritables activités, mais je devais avouer que ce n'était pas la meilleure couverture choisie.

« Enfin, tu as raison. Je préfère largement les hommes à l'allure soignée qui se présentent comme des propriétaires de pousse-pousse que des hommes ordinaires... Mh, les hommes ordinaires sont.. Tellement ennuyeux. Et puis maintenant tu es un homme d'affaire. »

Homme d'affaires louches. Sur ces dernières paroles, je terminai mon verre et me resservie de nouveau en faisant de même pour mon partenaire. D'un naturel, je poursuivis la conversation.

« Je viens de la périphérie de la capitale - un tantinet reculé par rapport au centre. Non, je ne sais pas me battre. Enfin.. Je sais un minimum pour vivre dans les lieux malfamés du pays. Il y a des sales raclures un peu partout à Murashigure comme à Ame. ..Mais pourquoi cette question ? »

Je n'étais pas si musclée, juste assez pour manier le sabre - et encore, je n'employais pas tellement la force brute dans mon maniement. Aurait-il démasqué ma couverture ? Non. Aurait-il de mauvaises intentions ? Possible. Mais à ce même instant, deux bonhommes un peu bourrés vinrent nous rejoindre au comptoir, coupant court à notre discussion. Je montrai une mine déçue.

« Ah, toujours des gêneurs pour venir perturber les doux moments. »

Cela dit, cela faisait un petit moment que nous étions là à boire et à discuter. Les bouteilles étaient également vide, c'était peut-être le meilleur moment pour agir..

« J'ai suffisamment bu pour la soirée, ça te dirait de changer de lieu et d'aller dans un endroit un peu tranquille et... un peu plus intime ? Puis à voix basse, où l'on pourra s'adonner à d'autres jeux... Plus funs et plus excitants... Oui. » Dis-je avec un sourire qui disait beaucoup.

Je lui lançai un regard aguicheur, lui laissant tout le loisir de deviner ce dont à quoi je faisais référence, avant de me relever de ma chaise et prendre la porte de sortie, l'invitant à me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Sam 2 Mai 2020 - 0:02
Tu sais, je le faisais quand j’étais jeune… Cela commence à remonter. Il fallait bien gagner sa vie d’une façon ou d’une autre alors j’aidais les mamy à transporter leurs courses… Serveurs… Je remplissais les rayons…

C’était la bonne vieille époque où Oroshi avait débuté sa carrière de criminel, voler quelques choses par-ci et par-là avec ses amis… Une période d’insouciance alors qu’aujourd’hui il ne pouvait plus se le permettre sans se retrouver avec la moitié de la ville qui lui voudrait la peau… Enfin, on veut sa peau quand même… Mais il avait également dépassé le stade du simple pique-pocket. Enfin, il fallait dire qu’il ne cherchait pas plus que nécessaire à couvrir ses activités. Après tout, ils étaient à Ame, elle s’attendait à quoi ? Des gens honnêtes ?

Les activités sont plutôt fleurissantes dans le coin, mais j’imagine que tu l’as remarquée, non ?

Si on parlait des activités criminelles, bien sûr.. Bon, pour le reste c’était une toute autre question, mais on ne pouvait pas tout avoir non plus ici. Pour l’heure, l’homme ne touchait plus vraiment à son verre, se contentant de la laisser boire et de continuer la conversation comme il se devait, après tout, il fallait mettre les priorités. Il savait maintenant qu’elle venait de la ville, bien qu’elle restait vague… En même temps il ne lui avait pas demandé une adresse précise pour aller vérifier et on ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas la sortir comme ça pour la beauté de ses yeux… Même si elle aurait pu faire un effort !

Oh… Qu’une simple curiosité pour savoir si tu avais la chance d’avoir quelques connaissances en la matière ou non. Et non, ce n’est pas pour savoir si je peux t’éclater la gueule plus tard ou pas.


Disait-il en affichant un léger sourire avant de souffler du nez, amusé. Bien entendu qu’il n’avait pas l’intention de lui faire du mal, sauf si elle lui donnait une raison, mais elle n’allait pas oser, n’est-ce pas ? Mais la situation fut rapidement cassé lorsque deux hommes soûlent décidaient que c’était le moment parfait pour venir les déranger, chose qui avait l’art d’agacer Oroshi et de même, dans une certaine extension, lui donner des envies de meurtres mais le moment n’était pas à l’assassinat. Il n’était pas certain que la jeune femme à ses côtés allait apprécier le spectacle !

Il fallait bien s’attendre à quelques idiots dans le coin, sinon que serait Murashigure sans eux, n’est-ce pas ?


Il la regardait et hochait légèrement la tête. La proposition qu’elle venait de lui faire lui convenait parfaitement. Il ne doutait pas un instant ce qu’elle lui proposait et la chose lui convenait parfaitement pour l’occasion. C’était surement mieux que d’égorger quelques hommes bourrés, n’est-ce pas ? Il se relevait, l’invitant à prendre les devants avant de la suivre jusqu’à l’extérieur de l’établissement.

Comme à son habitude, le pays pleurait, offrant une douche gratuite pour l’occasion à tout individu qui avait le malheur de sortir maintenant dans les rues. Il se tournait vers l’inconnue.

Alors, préfères-tu aller chez moi ou chez toi ?

Demandait-il, ne savait-on jamais ce qu’elle avait comme préférence. Pour lui, ça n’avait que peu d’importances. Il était de toute façon toujours sur ces gardes et si elle tentait un coup foireux, ça serait le dernier qu’elle ferait. Allait-elle préférer ouvrir la marche pour l'accueillir chez elle ou allait-elle préférer qu'il ouvre la marche ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Sam 2 Mai 2020 - 20:53
Face à sa question, je pris un court instant de réflexion. - Chez lui ou chez moi ? - Après quoi, je finis par me décider.

« Que dirais-tu de venir chez moi ? J'habite dans un appartement assez modeste mais avec une belle chambre et un grand lit. Le cadre sera idéal pour poursuivre cette soirée... De plus, tu as gagné au jeu de cartes, alors je te dois bien ça. » Dis-je avec un sourire.

J'attendis un acquiescement de sa part avant d'entamer la route, vêtue de mon manteau noir à capuche me protégeant de la pluie.

« Ce n'est pas très loin. Je viens de la périphérie mais je loge en ce moment en plein centre-ville pour une question de pratique... Regarde, nous y voilà. »

En effet, il ne nous fallut à peine quelques dizaine de minutes pour arriver devant l'auberge où je résidais actuellement. Calmement, j'ouvris la porte et entrai à l'intérieur tout en invitant le jeune homme à me suivre derrière. Disons que le cellier n'était pas assez grand pour entrer à deux en même temps.

C'était un petit appartement modeste avec un vieux parquet qui recouvrait l'entièreté du sol. Celui-ci était légèrement fragilisé à cause de l'humidité et du temps tout comme les murs faits de béton armé. Mais le tout était assez propre et ordonné - sans aucun déchet ni aucun vêtement traînant au sol. (Il fallait dire que je ne passais pas beaucoup de temps dans l'appartement et je rentrais juste pour dormir.) Le tout était donc assez sobre et propre.

D'une attitude nonchalante, je déposai mon manteau sur le côté et défis mes bottes pour entrer pieds nues. Je m'aperçus à ce même instant la fenêtre ouverte qui donnait sur la chambre et le salon. Une fenêtre que je ne fermais jamais, mais qui aujourd'hui serait bien mieux fermée.

« Ah ah, j'ai oublié de fermer la fenêtre ce matin. Quel temps pluvieux... »

Oui. Je ne voulais pas être dérangée à l'instant où je m'occuperai de son cas. Je m'empressai donc d'aller la refermer. D'ailleurs, la fenêtre aussi était assez fragile. C'était comme ça pour quasiment tous les appartements à louer en centre-ville. Mais elle suffisait à étouffer le son. Après quoi, je me tournai vers mon placard et mon frigo, en prenant l'air de chercher.

« Mh.. Veux-tu que je te serve à boire ? J'ai quelques bonnes bouteilles chez moi... Ou alors... veux-tu prendre une douche ? »

Je m'arrêtai et me tournai vers le jeune homme, penchant légèrement la tête sur le côté tout en lui adressant un regard enjôleur. À ce même instant, un petit sourire se dessina sur mes lèvres. Doucement, je me rapprochai de lui. Laissant la pénombre envelopper nos corps, effaçant peu à peu la distance qui nous séparait, je vins presque me coller à lui... Puis relevant la tête, regard plongé dans le sien... Je vins lui donner un VIOLENT coup de manche dans le bide et mon sourire enjôleur devint aussitôt carnassier.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Dim 3 Mai 2020 - 18:00
Ça me va, je te suis.

Disait-il purement et simplement, la chose lui convenait après tout. Il n’était pas paranoïde au point de refuser d’aller chez eux une personne ! Il fallait savoir profiter de la vie et prendre des risques, même si ceux-ci étaient risqués et de toute façon, le risque zéro n’existait pas à Ame.

Le centre-ville attire beaucoup de monde aussi.


Il observait le bâtiment vers lequel elle l’emmena avant d’y entrer, c’était une auberge et comme il pouvait se douter, on ne parlait pas d’un appartement de luxe. La chose lui convenait, il avait connu des choses similaires dans le passé, pour ne pas dire pire. Il n’allait pas faire sa petite diva juste parce qu’il s’était habitué à vivre un peu mieux aujourd’hui. Il laissait son regard parcourir et observer les environs comme pour essayer de trouver un quelconque élément qui puisse lui indiquer un piège ou une situation dangereuse, mais il n’avait rien.

Charmant comme lieu.

Disait-il purement et simplement avant de la suivre jusqu’à l’appartement plus que modeste. A nouveau, il balayait les lieux de son regard pour se faire une idée générale des lieux. Elle semblait plutôt bien l’entretenir, autant qu’on pouvait entretenir un lieu si miteux ! Mais ça en était presque rassurant pour lui, elle semblait être une personne appréciant un lieu rangé. Il pouvait avoir la possibilité que le lieu était habité que depuis peu ou qu’elle l’utilisait que trop rarement, mais en principe rien n’indiquait qu’il devait se méfier de ses paroles.

Un peu tête en l’air hein ?


Il déboutonnait sa veste de costume, laissant son regard la détailler pendant qu’elle ne se dirige vers la fenêtre car après tout, pourquoi se gêner ? Il fallait savoir apprécier un peu les choses également. Il s’avançait un peu plus dans l’appartement, continuant d’observer un peu les alentours avant de reporter un peu plus son attention sur elle, affichant un léger sourire à sa proposition.

Et si on commençait par un verre ? Nous pourrons voir où cela nous mènera, non ?


Disait-il en l’observant et après tout, il n’était qu’un homme avec ses faiblesses. Il se laissait aller dans ce petit jeu, peut-être de trop, allez savoir. Il gardait son regard dans le sien, ne faisant guère attention au katana qu’elle allait utiliser pour l’attaquer et bien sûr, quand elle allait le faire, il n’était guère en position de faire quoi que se soit. Il ne vit que trop tard le coup de manche arriver vers son ventre, il tentait encore de réagir mais en vain, trop lent. Peut-être que s’il était un expert en combat rapproché, il aurait eu les outils pour se défendre, au moins partiellement mais ici… Il se recroquevillait sous le coup plutôt douloureux et c’était bien la moindre des choses que l’on pouvait dire.

Peut-être que c’était bien son passé qui venait de l’aider à savoir encaisser le coup, malgré sa violence. La situation était devenue plus que claire pour lui et il savait à cet instant précis qu’il n’était pas question de perdre plus de temps que nécessaire. Il allait agir et vite, ou du moins aussi vite que le corps allait le permettre. Il soufflait et redressait un peu plus son torse avant de donner un coup de pied contre la partie interne de l’un de ces genoux afin de la déstabiliser. Le coup n’était pas assez fort pour lui faire des dégâts mais il allait suffire pour lui faire perdre l’équilibre. Il profitait ensuite de cette potentielle ouverture pour lui donner un bon coup de poing en direction de son visage, la regardant d’un regard noir.


Crève salope !



Dernière édition par Toyohara Oroshi le Mar 5 Mai 2020 - 2:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Lun 4 Mai 2020 - 2:45
Le jeune homme répliqua. Je me fis surprendre par son coup de pied qui vint me frapper en plein dans l'articulation. Instantanément, je perdis l'équilibre et me retrouvai genoux au sol face à lui... Il vint alors immédiatement enchaîner un coup de poing plein de colère en direction de mon visage. Par réflexe, je vins positionner mon arme dans sa trajectoire et bloquai de justesse son poing qui s'arrêta à quelques centimètres de mon visage. Le bras légèrement tremblant face à sa force de frappe et à l'effet de surprise, j'étirai une grimace.

« T'es plutôt tenace hein... »

Oui, c'était le cas de le dire. Il semblait énervé et ses paroles me le confirmaient. Était-ce le fait de l'avoir fait miroité jusqu'ici ? Ou était-ce le fait de lui avoir donné un gros coup dans le bide qui l'avait rendu à ce point de mauvaise humeur ? ...Ou peut-être bien était-ce un mélange des deux ? Quoiqu'il en soit, ce n'était pas une bonne chose pour moi qui espérais lui régler son compte en seulement un coup - nous voilà désormais pris dans une confrontation !

J’utilisai la proximité pour souffler un nuage de fumée en direction de son visage et de ma main libre, je vins empoigner la manche de mon sabre pour porter un coup dans le vide en direction de sa gorge - le tout pour m’écarter. Je profitai de la diversion provoquée par mon attaque pour immédiatement me relever et reprendre de la distance par rapport à lui et me cacher dans l'ombre de la pièce.

J'étais désormais plus prudente que jamais après cette tentative échouée. Sans un bruit, je le guettais du regard. Au moins, j'avais pour avantage de bien connaître la structure de mon appartement et de savoir où se trouvait chaque élément présent - ce qui entrait grandement en ma faveur, notamment pour l'interrupteur qui se trouvait juste à côté de moi. Une assurance...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Lun 4 Mai 2020 - 18:30
Les hostilités étaient lancées, il n’était plus question d’une partie de jambes en l’air amusante et fatigante, mais d’un combat à mort, ou potentiellement à mort car il restait la possibilité de fuir également. Le coup de pied pour la déstabiliser avait eu son effet comme Oroshi l’avait espéré et même mieux, elle posa un genou au sol telle une bonne soumise, mais elle n’avait pas la décence d’encaisser son coup de poing. Elle avait réussie de justesse à le bloquer avec son arme, elle était bien plus douée qu’il ne l’espérait. Une assassin ? Une chasseuse de prime ? Qui pouvait le savoir, mais il savait qu’il n’allait pas devoir la prendre à la légère sinon il en payerait le prix.

La jeune femme ne tardait pas à son tour de répliquer, elle commençait par lui cracher un peu de fumer en pleine figure, chose qu’il tentait, en vain, d’éviter en reculant un peu la tête en arrière. Un simple réflexe qui ne suffisait vraiment pas pour cela et la fumée était particulièrement désagréable. Elle lui irritait la gorge, le pousse à laisser échapper quelques légères toux. Malheureusement pour lui, elle n’allait pas en rester là car la chose aurait été bien trop simple, elle visait cette fois sa gorge avec la lame. Il n’était plus ici question de lui donner un coup particulièrement douloureux, mais bien de lui trancher la gorge.

Il déviait la lame d’un revers de main pour l’éloigner de lui tout en faisant un léger bon en arrière. La lame coupa une partie du tissu de la main gantée encore proche de sa bouche, il en fallu peu pour y échapper mais il avait bien réussi la chose. Il remarquait qu’elle n’avait pas l’intention de continuer le combat au corps-à-corps et la chose lui convenait parfaitement, il profitait de cette situation pour faire une rapide série de mudras, continuant de la suivre du regard. Il prit une inspiration et cracha en sa direction un nuage violet et empoisonné, heureusement pour elle il n’était guère opaque.

Ce poison avait la fâcheuse faculté de réduire la vue de toute personne qui entrait en contact avec, en soi ce n’était pas grand-chose, mais dans un combat, cela pouvait s’avérer être un sacré handicap. Il profitait que le gaz se trouvait entre eux deux pour refaire une rapide série de mudras, il concentrait une bonne quantité de liquide visqueux dans sa bouche avant de cracher à grande vitesse 5 aiguilles légèrement violacées en sa direction. Il espérait que la forme des projectiles ainsi que le nuage violacée entre eux deux allait l’empêcher de voir venir les projectiles.




Dernière édition par Toyohara Oroshi le Mar 5 Mai 2020 - 2:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Lun 4 Mai 2020 - 23:46
Un nuage de fumée vint se mêler au mien. Mais ce n'était pas de la nicotine contenu à l'intérieur. Non, c'était un nuage de gaz toxique ! Ma vision se brouilla immédiatement à l'instant où le produit étranger vint se faufiler dans mes narines. Il m'était alors impossible de distinguer les éléments présents dans la pièce. Je ne voyais plus que de vagues silhouettes aux contours flous, et mêlé à la sombre luminosité de l'espace, ma vision devint une entrave à mes gestes.

Je reculai autant que me permettait l'espace réduis de la pièce, mais à ce même instant, il m'envoya ce qui semblait être des projectiles. Par réflexe, je bondis sur le côté pour les esquiver. Mais à cause d'un mauvais calcul de distance et de ma vision semi brouillée, je ne pus compter le nombre exacte de projectiles et quelques uns firent mouche. Je sentis ma peau brûler comme si l'on venait de me jeter un acide corrosif sur le corps. Et c'était bien ça ;

* Il utilise du poison !

J'ignorais d'où il sortait tout ça. Était-ce de sa sacoche ? Ou était-ce de son corps ? Une chose était sûre ; c'était un utilisateur de poison. Gaz toxique. Liquide corrosif. Et il devait sans doute avoir d'autres atouts dans sa manche. À cet instant, je regrettais de ne pas avoir gardé mon manteau. Mais je n'avais pas le temps pour ça.

Je tirai une grimace et effectuai un mudra dans l'ombre avant de venir ouvrir la lumière de la pièce. Aussitôt j'aperçus la position de ma cible, j'envoyai deux grands tranchants de vent en direction du jeune homme. Ma vision était encore floue, mais la lumière me permit de reprendre mes repères et doucement, je commençais à m'habituer à ma vue et reprendre de la netteté. Je posai momentanément mon sabre pour effectuer quelques mudras et souffler cinq boules de feu qui vinrent accompagné mes premières tranchants de vent en direction du jeune homme.

Le vent arrivait de face et les boules flammes sur le côté un court instant après.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Toyohara Oroshi
Toyohara OroshiEn ligne

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Mar 5 Mai 2020 - 2:20
Oroshi ne pouvait pas dire avec certitude si son nuage avait touché sa cible ou non, mais les chances que cela arrive étaient plutôt élevées et il fut d’autant plus satisfait lorsque certains de ces projectiles avaient touchés la cible. Si maintenant elle n’avait pas comprise dans quelle merde elle venait de se mettre, alors il ne savait pas ce qu’il lui fallait de plus pour le réaliser ! Mais il n’avait pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin.

Ceci dit, c’était bien au tour de la jeune femme de montrer ce qu’elle savait faire. Elle allumait la lumière, probablement pour mieux voir, une vue floutée ? Peut-être et l’effet allait encore durer un moment. Voyant qu’elle plantait son arme dans le sol, il s’attendait à une attaque à distance et anticipant quelque peu de potentiel projectiles ou tout autre chose qui allait demander une certaine défense, il fit une série de mudras pour former un bouclier doton sur son avant-bras gauche.

L’attaque ne tardait pas à venir, deux lames de vent qu’elle envoyait en sa direction. Il se protégea derrière son bouclier de terre qui, il n’en doutait pas, allait suffisamment le protéger. Il la vie enchaîner avec d’autres mudras, s’attendant à une seconde attaque qu’il envisageait de bloquer avec son bouclier également. La première lame toucha le bouclier, l’endommager grandement mais il tenait bon, suivi d’aussitôt de la seconde qui le brisait. Il ne subissait aucun dégât, mais il avait largement sous-estimé la puissance des lames et maintenant il se retrouvait avec des boules de feu. Conscient qu’il n’allait pas pouvoir former à temps une défense digne de ce nom pour contrer cette attaque, il concentra rapidement du chakra dans ses pieds, faisant un léger bon sur le côté pour esquiver quelques projectiles, mais loin de suffire pour tout esquiver. Inévitablement, il se mangeait dans la plus grande joie possible quelques uns des projectiles, le brûlant légèrement à la jambe et au torse, ruinant au passage ces fringues. Il ne remarquait pas réellement la douleur de ces petites brûlures, elles étaient toujours masqués par la douleur au ventre, bien plus forte.

Agacé, il décidait qu’il était l’heure de mettre un peu plus de pression. Après tout, si elle voulait combattre dans un lieu si confiné, il allait en faire une prison mortel pour elle. Tout gaz qu’il allait répandre dans ce lieu allait y rester en grande partie tout comme chaque liquide qui en serait déversé. Il fit une rapide série de mudras, faisant sortir de tout son corps un liquide violacé corrosif qui rapidement formait une créature à une tête, certains dirons une forme de dragon aqueux, d’autres parlons d’hydre… Bon d’accord, seul Oroshi parlerait d’hydre mais chut ! Sans attendre, il envoya cette monstruosité liquide vers Nobume et même si l’attaque ne la touchait pas, il ne doutait pas qu’elle serait heureuse de voir son appartement partiellement inondé d’un poison corrosif, n’est-ce pas ? Oroshi n’avait pas à se soucier de son propre poison, il pouvait même y baigner, mais pour les autres… C’était une toute autre histoire.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit ! Empty
Mar 5 Mai 2020 - 23:19
Ma vision était encore brouillée à cause de son foutu poison. Mais je pouvais encore distinguer les formes et les couleurs, ce qui me permit de voir une énorme masse violacée se diriger vers moi peu après mon attaque. Il semblait définitivement sérieux sur ce coup, l'ampleur de la chose le démontrait bien... Heureusement ou malheureusement pour moi, il m'était impossible de dire à quoi elle ressemblait, mais sa couleur suffisait à me prévenir de sa nature dangereuse.

Instinctivement, je me jetai sur le côté pour esquiver. À cause de l'étroitesse de la pièce, je me cognai contre un meuble et je me pris quelques gouttes du liquide corrosif au passage - de quoi m'arracher une grimace... Mais je me rendis vite compte d'un léger détail oublié ;

« MON APPART' ENFOIRÉ ! »

Oui. Sans même avoir à regarder, je pouvais entendre les crépitements de mon parquet qui se faisait consumer à côté de moi par le liquide corrosif. Le bois ne tenait déjà plus très bien à cause de l'humidité et du temps, et maintenant il y avait de l'acide qui venait se déverser dessus...

Vénère, j'effectuai alors trois mudras et soufflai un puissant jet de flammes droit en direction de mon adversaire. Ok, je contribuais à la destruction de l'appartement... Mais c'était lui qui avait commencé ! Aussitôt, j'effectuai un nouveau mudra et je profitai de la gêne visuelle générée par la lumière des flammes pour traverser mon petit salon à pas de course et me rapprocher du jeune homme et surgir sur le côté pour envoyer un éclair jaune sur lui.

Il me fallait finir vite.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Traquer les méchants ne fait pas forcément de toi un protecteur de la justice, tout n'est parfois que profit !

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: