Soutenez le forum !
1234
Partagez

Au clair de la lune [Rika]

Souhei Toji
Souhei Toji

Au clair de la lune [Rika] Empty
Sam 4 Avr 2020 - 16:18
« Au clair de la lune »



Il fait nuit noire. Les seules lueurs qui agrémentent cette obscurité sont les quelques rares lanternes laissé allumé par les commerces. La lune quant à elle rechigne à donner de sa clarté. Les nuages obstruant le ciel n'aident guère à cette tâche. Isolé dans la pénombre. Toji. Le bruit de ses sandales frottant le sol résonne dans les ruelles assoupies d'Iwa. Il ère tel une âme en peine. Il n'arrive pas à dormir. Une insomnie passagère l'empêchant de sombrer dans les bras de morphée. Il s'était décidé à marcher et s'occuper plutôt que d'attendre que le marchand de sable daigne venir à son chevet.

Il s'installa sur une sorte de belvédère offrant une très belle vue sur une bonne partie de la ville, voir le scintillement des halos de lumières lui donnait un sentiment de satisfaction inexpliqué. Il s'accouda au garde-corps en fer forgé, écoutant le paisible silence qui régnait. C'était aussi l'occasion de réfléchir à sa situation et tout ce qu'il lui était arrivé depuis qu'il était au village. Son intégration aux forces armées d'Iwa, les rencontres avec les différents shinobi, ses projets futurs…Il avait de quoi faire.

Un son d'herbe foulé arriva à ses oreilles. Se retournant, il remarqua la présence d'une autre personne. Installé dans un petit carré d'herbe, un arbre faisant office d'appui dorsale, l'inconnue était silencieuse. L'obscurité l'avait dissimulé aux yeux de Toji jusqu'à ce qu'elle ne fasse du bruit en bougeant. Le moine resta silencieux quelques instants. Il était venu ici pour rechercher de la tranquillité, probablement que cette personne souhaitait la même chose.

"J'imagine que c'est ici que tous les insomniaques se retrouvent." Dit-il d'un ton un brin ironique.

Difficile à dire si son interlocuteur était un homme ou une femme, les traits de son visage étaient cachés par la pénombre. De temps à autre les nuages filtrant la clarté lunaire se dissipait pour venir lâcher un halo de lumière à mi-distance entre les deux personnes mais jamais sur l'un ni sur l'autre. Le moine s'inclina poliment.

"J'espère que ma présence ne sera pas de trop. Je ne compte pas m'éterniser de toute manière." Lâcha le moine en se redressant.

Il s'était indirectement excusé d'avoir perturbé la tranquillité de la personne et demandé s'il pouvait rester. A la demande de l'inconnue il quitterait les lieux et il le comprenait. La liberté des uns commence là où s'arrête celle des autres. Il ne souhaitait pas empiéter la liberté de l'individu camouflé. Il se retourna calmement et repris appui sur la rambarde. De là où il était, il voyait le temple de fortune construit par Iwa. Une lumière s'éclaira à l'angle d'une fenêtre d'une habitation. Encore un insomniaque. Décidément. La pleine lune ne réussit pas à tout le monde.

@Iijima Rika

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville https://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji
Itö Luna
Itö Luna

Au clair de la lune [Rika] Empty
Sam 4 Avr 2020 - 22:53



Le doux souffle frais de la nuit frissonnait la nuque de tous les insomniaques du village. Dans les ruelles pavées d'Iwa, quelques marcheurs voguaient à leur occupation. Pour mon cas, j'étais ressortie du bureau de Toph avec un grand sourire. Cette nouvelle, je l'attendais depuis pas mal de temps maintenant et j'allais pouvoir enfin repartir sur de bonne base pour atteindre mes objectifs. Toutes ses nouvelles avaient provoqué une vague d'excitation en mon âme qui m'empêchait de dormir en cette magnifique soirée. Je me retrouvais alors dans ses rues éclairées brièvement par la lumière naturelle de la lune et des flammes des lampadaires.

Errant tel un fantôme, j'observais la vie nocturne dans toute sa splendeur. Voir des gens étaient une vraie privation durant ma période de redressement. Quelques-uns m'avaient particulièrement manqué, comme ses poireaux sortant des bars à alcool dont à l'époque je me serais empressée d'aller cogner par pur plaisir. Ou alors ses genres d'individus un peu louches collants les jeunes femmes trop imprudentes. Eux aussi je me serais fait un plaisir d'aller frapper, avant de me rendre compte que ce n'était que des enfants en train de se cacher pour frauder l'heure de couche.

Finalement, je m'étais retrouvé sur les hauteurs du village, la marée des lumières rappelait les flux de va-et-vient des mers orientales, une vision magnifique en outre. C'était ici qu'un homme en face de communiquait bizarrement.

Au milieu du parc qui prônait au-dessus d'Iwa, celui-ci se tenait à quelques mètres d'un tronc d'arbre. Tourner vers cette verdure, il parlait avec comme ci celui-ci allait lui répondre, usant de thermes très courtois pour cette heure. « Excusez-moi de vous déranger, mais je doute que cet arbre ait les capacités motrices de vous répondre. »


Ricanant doucement dans mes lèvres, je regardais d'un air taquin cet individu éclairer par les lumières de la ville. D'une taille imposante et de traits marqués, on pouvait ressentir son expérience de la vie. De ce que j'analysais en lui, je pouvais voir qu'il n'avait pas abusé de certaines boissons ou d'autres drogues. Je pouvais qu'impliquer la fatigue pour expliquer son monologue à sens unique. « Sinon, je pense que votre présence n'est pas de trop en compagnie de ce conifère, vous pouvez même tenter une approche ! Il se laissera faire. »


N’arrivant plus à me contrôler, j’explosais de rire brisant le silence des lieux et encore en train d’essayer de reprendre ma respiration, je lui rétorquais : « Je m’excuse... Je m’appelle Iijima Rika. Enchanter de faire votre connaissance. »


_________________
Au clair de la lune [Rika] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Souhei Toji
Souhei Toji

Au clair de la lune [Rika] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 11:50
« Au clair de la lune »




Accouder à sa rambarde, une voix lui répondit. Une voix au grain doux et équilibré. Une femme assurément. Celle-ci lui fit savoir de manière subtil qu'un arbre ne pourrait lui répondre. Se retournant une nouvelle fois, le moine resta silencieux. La jeune femme lui suggéra ensuite de flirter avec le résineux avant d'éclater de rire.

Tandis qu'elle se fendait la poire, Toji restait de marbre. Il n'était pas forcément bon public. Du moins il ne savait pas saisir la subtilité de certaine boutade. Les relations sociales au temple n'était pas forcément très axé plaisanterie. Il se contenta d'attendre qu'elle se présente. Elle s'appelait donc Rika. Une petite voix dans la tête de Toji lui soufflait le jeu de mot. Rika bien qui rika le dernier. Mais niveau des rimes et de l'inspiration, le moine était loin d'être Jean Jacques Goldman. Il avait encore du chemin à faire avant de pouvoir plaisanter avec les personnes rencontrées. Il se contenta d'à nouveau s'incliner légèrement.

"Je suis Toji. C'est également un plaisir de vous rencontrer."

Les nuages s'écartèrent enfin pour laisser l'entière clarté de la lune se répandre sur le village et par extension, sur le belvédère. Il découvrit alors le visage de la jeune femme. Des traits fins, une sorte de tatouage sur le visage. Un physique affuté…Le moine n'aimait pas juger sur l'aspect physique des personnes ni tirer des conclusions hâtives mais elle semblait en bien trop bonne condition physique pour n'être qu'une simple civile. Elle faisait probablement partie des forces armée Iwajin. Mais il serait tout à fait inapproprié de lui demander directement.

"Noctambule ? Insomniaque ?...Ou peut-être de garde ?"

La question sur son éventuel engagement dans les rangs shinobis était plus ou moins dissimulé. Mais elle était bien plus polie qu'une demande directe. Quel que soit la réponse, le colosse ne probablement pas surpris. Une légère brise de vent vint caresser les feuilles de la dulciné de Toji. Resserrant sa veste de kimono afin d'éviter tout effet de voile assez incongru, le moine croisa ensuite les bras et attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville https://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji
Itö Luna
Itö Luna

Au clair de la lune [Rika] Empty
Mar 7 Avr 2020 - 0:22



Les éclats d’argents transperçaient enfin ses sataner nuages, laissant place aux brutaux traits de notre homme à arbre. Son physique collait très bien avec son visage, brûlé par le temps et l’entrainement, aussi robuste et fort que son corps. D’apparence, il avait l’air menaçant au premier égard, mais si on analysait correctement le timbre de sa voix, on pouvait entendre du respect et de l’honneur.

Me questionnant sur ma présence en ce lieu, j’écoutais attentivement les hypothèses qu’il me proposait. Finissant par être de garde, je ne pouvais pas l’affirmer en cette soirée. En temps normal, j’aurais pu être mise à disposition pour les rondes de nuits, mais venant de revenir au village, je n’avais pas encore repris mes fonctions de shinobi. Avant cela, l’homme me proposait de l’insomnie. Dans un sens, il était vrai que je ne dormais plus vraiment beaucoup depuis quelques semaines. Les raisons, je les connaissais que trop bien. C’était donc du noctambulisme qui me faisait défaut. N’ayant que trop peu de chose à faire dans mon domicile, j’étais partie malgré l’heure dans une balade nocturne. L’ennui était un lourd fardeau pour certaines personnes et j’étais malheureuse parmi elle. « Je vais choisir le premier choix ! Je ne savais pas trop quoi faire chez moi et puis Iwa m’a manqué. J’ai donc profité de la douceur de cette nuit pour vagabonder dans les sombres ruelles. C’est vrai que je n’ai pas un lourd sommeil en ce moment et je pense cela va durer. Quant à vous, je doute également que vous soyez de garde en ce moment. » Affichant de nouveau un sourire. « C’est l’arbre qui m’a confier ce petit secret. »

Profitant de ce petit temps mort, je fouillais ma mémoire pour essayer de me rappeler d’un dénommé Toji. Malheureusement, je n’arrivais pas à mettre la main dessus. « Bien que je ne sois pas d’ici, j’ai séjourné un petit moment dans le village pourtant, je n’ai pas l’impression de vous connaitre ou d’avoir déjà entendu parler de vous. Vous êtes d’ici ou venez-vous d’ailleurs ? »

Le jeu des questions réponses étaient lancés. Où est-ce que cela allait nous emmener ?


_________________
Au clair de la lune [Rika] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Souhei Toji
Souhei Toji

Au clair de la lune [Rika] Empty
Mar 7 Avr 2020 - 21:28
« Au clair de la lune »



C'était sa première sortie nocturne en étant résident du village de la roche et par extension, sa première rencontre sous un ciel étoilé. L'atmosphère dégagé par cette ambiance feutrée lui plaisait. D'ordinaire il avait rencontré les gens dans des endroits bondés et bruyant. Ici c'était l'inverse. Tout était calme.

La réponse de Rika à sa question ne l'avait guère étonné comme à l'attendu. Elle était donc noctambule. Mais elle avait fourni d'autres informations qui intriguèrent Toji. C'est aussi pour ça qu'il aimait écouter plutôt que parler. Lorsque les gens parlent, ils divulguent inconsciemment des informations. L'iwa lui avait manqué ? Revenait-elle de mission ? Maintenant que la glace était plus ou moins brisé, il pourrait probablement demander sans détour. Mais le moine préféra patienter encore un peu. Elle retourna ensuite la question à son interlocuteur, mentionnant le fait que l'arbuste l'avait trahi.

"Il n'a jamais su tenir sa langue…" plaisanta Toji.

Oui ça y est. Il tenait un petit quelque chose. Ce n'était pas Zavatta mais il avait réussi à faire une petite boutade.

"Croyez-moi j'aurais préféré être de garde, mais c'est malheureusement l'insomnie qui m'a poussé à faire cette petite escapade nocturne. Je devrais peut-être demander mon affectation pour monter la garde. Je ne pensais que les nuits à Iwa serait si agréable."

Rika resta silencieuse un court instant mais repris la parole pour demander les origines de Toji. Une nouvelle fois elle divulgua des informations. Le moine se devait de saisir la perche.

"Cela n'a rien d'étonnant. Je fais partie d'un groupe de moine qui s'est porté volontaire pour prêter main forte au village pour les affrontements à venir. Mon arrivée est donc très récente…Et vous ? J'ai cru comprendre que vous n'étiez pas native d'Iwa. Vous avez également mentionné le fait que vous étiez revenu après avoir séjourné ici…Que vous est-il arrivé ?"

Le moine prit quelques instants pour prendre conscience de sa question légèrement intrusive. Demander les origines de quelqu'un est une chose, demander son historique sans même connaitre la personne était peut-être un peu trop poussé.

"Si ce n'est pas trop indiscret bien entendu…"

Ça rattrapait un peu le tableau mais il avait quand même mis les deux pieds dans le plat.






Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville https://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji
Itö Luna
Itö Luna

Au clair de la lune [Rika] Empty
Mer 8 Avr 2020 - 1:58



Il était incroyable de constater de quels manières deux personnes pouvaient se rencontrer dans la vie. Quand je suis sortie du bureau de Toph cet après-midi, je savais que j’allais, pour cette nuit, veiller tard, mais à aucun moment, je pouvais imaginer que j’allais faire la connaissance d’une personne comme ce dénommé Toji. De ce qu’il me révélait, comme moi, sa demeure se trouvait à plusieurs lieux d’ici. Autre chose étonnante, l’homme en face de moi était un moine ! Je n’en avais jamais rencontré par le passer et je n’avais pas fait la similitude avec ses vêtements. Maintenant qu’il avait spécifié ce détail, il était vrai que l’habit faisait le moine. Comme moi, il ne venait pas de la ville et était récemment arrivé en ville. « Je viens de très loin, il faut dire. Les frontières Ouest du pays sont mes demeures natales, mes parents y étaient gardiens et j’y ai donc vécu quasiment toute ma vie. » Le sourire aux lèvres, j’avais plaisir de parler avec un confrère contadin. « Pour moi, cela fait environ six mois que j’ai débarqué en ville et puis de fil en aiguille, j’ai dû m’absenter de force il y a deux mois pour enfin revenir tout fraîchement aujourd’hui. »

Mais pour expliquer ce que j’avais fait durant ce temps, c’était une tout autre histoire. Heureusement que la nuit était présente, cela empêchait les gens de voir les marques et les cicatrices que j’avais subi durant deux longs mois. « Malheureusement, je ne peux pas vous conter ses aventures. » Sinon il serait surement choqué pour le restant de ses jours.

« Mais dite moi, pourquoi un groupe de moine viendrait en renfort à Iwa ? Les moines ne sont pas censés prôner la non-violence ou être des émissaires de la paix dans ce monde ? » Voulant détourner le sujet, rien de tel qu’un beau changement de sujet. Et il fallait l’avouer, j’étais curieuse de la manière qu'un moine pouvait rejoindre des ordres combattantes et guerrières.

La discussion était maintenant bien avancée et je commençais à apprécier notre petite parlote nocturne.


_________________
Au clair de la lune [Rika] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Souhei Toji
Souhei Toji

Au clair de la lune [Rika] Empty
Mer 8 Avr 2020 - 19:26
« Au clair de la lune »



La curiosité est un vilain défaut. Mais ça, il ne le savait que trop bien. C'était peut-être là son trait de caractère le plus prononcé, après sa constante mine dépitée bien entendu. Il essai de compenser ce défaut en rajoutant des formules de politesse mais le mal était fait. La kunoichi répondit aux premières interrogations de Toji. Il écoutait attentivement son interlocutrice et hochait la tête en guise de compréhension. Elle ne put malheureusement pas lui conter son histoire d'antan. Probablement par pudeur. Ou par censure qui sait. Le moine ne pouvait guère lui en vouloir, certaines histoires doivent rester secrète. Il eut un moment de flottaison.

Puis Rika surenchérit sur le pourquoi du comment un groupe de moines soient arrivé en renfort. Toji ne put contenir un léger sourire en coin. Elle su retourner la discussion pour faire oublier ce petit moment de gêne lié à son passé. Habile. De son sourire satisfait, le moine croisa les bras.

"La réponse à tout ceci se trouve dans la question…Nous sommes effectivement des émissaires de la paix et cette même paix n'est-elle pas en danger en ces temps troublé ? La menace de l'Homme au chapeau prévaut sur nos dogmes. Comme a dit un vieux sage un jour : Qui veut paix, prépare la guerre."

Il soupira.

"Mais malheureusement si ne nous sommes qu'une poignée à être venu c'est que cette pensée ne fait pas l'unanimité. Certains préfèrent suivre aveuglément des dogmes désuets au nom de "la volonté du Seigneur", pensant que si le chaos doit arriver dans ce monde, c'est que nous avons mérité ce châtiment venu d'un être supérieur…"

Il hocha les épaules.

"J'imagine que les fanatiques sont un mal inévitable…"

Il secoua la tête comme pour reprendre le fil de ses pensées.

"Mais passons…A moins que vous ne souhaitiez un sujet soporifique, les querelles moniales sont guère intéressante.

Il désigna Rika d'un léger signe de tête.

"Et vous ?...Pourquoi être revenu au village après avoir voyagé ? Les nuits étoilées d'Iwa vous manquaient ?" Dit-il d'un ton plaisantin.







Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville https://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji
Itö Luna
Itö Luna

Au clair de la lune [Rika] Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 16:18



Et bien, je ne m’attendais pas à ce que des moines aient la volonté de se battre pour instaurer une paix durable. Dans un sens, je comprenais très clairement son point de vue, mais l’autre aussi parlait à mon esprit maintenant. Il n’y avait pas vraiment de bon ou de mauvais côté dans l’histoire qu’il me contait. Et je n’avais pas mes mots à dire sur ça. « Je vois bien ce que vous en pensez et je le respect. » Il fallait dire que j’étais moi aussi adepte du dicton : qui veut la paix, prépare la guerre. Voir un peu trop…

Je pouvais très bien voir que la question était quelque peu dérangeante. Je voyais également qu’il avait une position bien trancher, mais par respect, ne dirait pas de mal de l’opposition. « Vous savez, j’imagine bien ce que peuvent penser ses autres moines à suivre comme vous le dit « aveuglement la volonté du seigneur ». Certains individus ont des principes de base et s’y tiennent durant toutes leurs vies, même si de mon point de vue, l’être humain doit évoluer au fur à mesure de ses expériences et ne pas rester à stagner sur ses idiots, car tant que les convictions profondes sont respectées, chaque homme ou femme peuvent mourir en paix. »

Ce n’était clairement pas un débat des plus soporifiques qu’il me proposait là, mais il était vrai que ce n’était pas non plus l’heure d’avoir ce genre de discutions. La douceur de la nuit se faisait de plus en plus ressentir et si nous continuions sur cette lancée, j’étais capable de voir le lever du jour avec le même sujet.

Quant à Toji, pensant que cela pouvait me déranger, préférait changer de chemin et partir sur ma personne. Me demandant les raisons de mon retour au village, il ne se doutait toujours pas que ne contait pas lui répondre. Ce n’était d’ailleurs pas pour rien que j’avais détourné, il y avait quelques minutes, quasiment la même question. « On va dire que oui ! Et il fallait bien que je revienne voir mes camarades. » Répondais-je avec un large sourire. Mais voyant comment il avait réussi à ramener se sujet sur la table, j’allais devoir couper cours à notre discutions. Imitant un léger frisson, je rapprochais mes mains sur mon corps, comme pour montrer que la fraîcheur commençait à atteindre mes os. « Je pense que je vais vous laisser à votre nuit d’insomnie. La rigueur de la nuit commence à m’atteindre et je ne vous cache pas que la fatigue aussi. »

Bien sûr, tout cela était un prétexte pour éviter les questions indiscrètes, même si la compagnie de se moine n’était pas un mal. Je ne voulais simplement pas plus me dévoiler à une personne que je ne connaissais pas. Et puis qui aurait envie d’avouer qu’il était une des plus grandes criminelles du pays, il y avait seulement quelques années.

« Ce fut un plaisir de vous rencontrer. J’espère également que nous aurons l’occasion de se revoir un jour ou l’autre dans le village. » Tout en le remerciant de sa politesse, je m’éloignais lentement de la place où nous avions finalement passé près d’une demi-heure à débattre.




_________________
Au clair de la lune [Rika] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Souhei Toji
Souhei Toji

Au clair de la lune [Rika] Empty
Ven 10 Avr 2020 - 13:43
« Au clair de la lune »



Une telle conversation à une heure si tardive pouvait sembler étrange, d'ordinaire on ne discute que très rarement de religion aux beaux milieux de la nuit. Mais là tout semblait couler comme un long fleuve tranquille. Rika partageait l'avis de Toji avec tout de même quelques nuances. Ses paroles étaient sages, les mots touchèrent le moine. C'était-il déjà mit à la place de ces personnes ? Assurément que non. Peut-être qu'il devrait le faire pour comprendre leurs points de vue. Il y réfléchirait. Mais pas ce soir.

Il détourna la conversation pour revenir sur un sujet tout aussi délicat. L'histoire de Rika. Un ping-pong de question tabou dont la Kunoichi répondit avec un grand sourire. Elle avait donc eu le mal du pays lors de son voyage. Un retour au village semblait nécessaire. Cette réponse contenta Toji, la camaraderie est une vertu devenu rare dans un monde de plus en plus individualiste. Le colosse défroissa sa mine d'enterrement. Un semblant de sourire était pratiquement affiché sur son visage. Chose étonnante.

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin, cette conversation n'échappa pas à cette règle. La fraicheur avait eu raison de la Rika qui fit poliment ses adieux à Toji qui lui rendit ses hommages en s'inclinant.

"Plaisir partagé. Il ne fait aucun doute que nous nous reverrons. D'ici là prenez soin de vous Rika."

Il se releva et regarda un instant la Kunoichi s'éloigner avant de retourner s'accouder à la rambarde et observer les flammes des lanternes danser dans leurs geôles. Il prit une grande inspiration et expira longuement. Finalement les insomnies n'ont pas que des désavantages.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8328-un-moine-dans-la-ville https://www.ascentofshinobi.com/t8675-souhei-toji

Au clair de la lune [Rika]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: