Soutenez le forum !
1234
Partagez

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal"

Mukuro
MukuroEn ligne

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Empty
Sam 4 Avr 2020 - 17:51
C'était un soir dans le pays de la pluie. Une petite boule de poils noirs arpentait les rues de la capitale à la recherche de sa cible. D'une démarche silencieuse, il longeait les murs des bâtiments et grimpait sur les toits des habitation, tout en esquivant l'attention et le regard des passants. Son pelage noir se fondait dans la pénombre et son regard de chasseur telle une lumière dans la nuit guettait les alentours ; vigilant, attentif, et méfiant.

Il finit par arriver devant un bar à la façade délabrée, une de ces petites échoppes qui avaient du mal à tenir debout et qui regroupaient en leur sein mercenaires, bandits, et personnes de passage. L'animal se glissa à l'intérieur parmi un groupe de clients. Les personnes étaient bien trop occupées à boire et à rire pour lui prêter la moindre attention. À pas de chat, il se faufila donc vers le fond tout en évitant les regards grâce à sa silhouette fine et agile digne du félin qu'il était.

Il arriva alors devant la table d'un grand colosse de chair. Il leva le regard, nul doute c'était le destinataire que cette femme (moi) lui avait décrit - un grand blond à l'allure féroce et au regard méchant. Il lâcha un miaulement comme pour attirer son attention vers lui, avant de bondir habilement sur sa table et se mettre à parler le langage humain.

« C'est toi Ash', pas vrai ? Je suis Sasuke, c'est Mukuro qui m'envoie, expliqua-t-il de sa voix de chat roué. Tu la connais pas vrai ? Elle est actuellement dans le pays du vent, au service d'une organisation. Quelque chose de grand se prépare là-bas... Elle m'a dit de te faire parvenir le message, à toi et à un certain Oroshi. C'est une invitation à venir, elle dit que le contrat devrait t'intéresser... Grassement payé. Riche en rebondissements. Elle m'a dit de te ramener là-bas. »

Il marqua un temps de pause avant de reprendre de plus bel avec cette fois-ci un brin de comédie.

« Et elle m'a aussi dis que je pouvais te faire payer le trajet ! Pour information, je me fais payer en nourriture - je suis goinfre et gourmet ; de la viande rouge bonne et grassouillet comme poisson de bonne qualité. »

Et pour information, il avait pour unique rivale la grande mangeuse Kinoshita Yuka. Oui, je lui avais envoyé un glouton... C'était plus ou moins une lettre piégée - et attention, il mord quand il a faim.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Empty
Ven 10 Avr 2020 - 13:30
Ashura se trouvait dans une petite taverne regroupant plus d’individus qu’elle ne pouvait réellement en contenir. Le propriétaire s’efforça de faire respecter quelques règles à ses clients, mais en vain. Ils n’en faisaient en effet qu’à leur tête, et certains ne furent d’ailleurs pas loin d'écraser le pauvre vieil homme qui craignait le pire pour son commerce.

Le guerrier jaune fut l’un des premiers arrivés, il se réserva sa table, où personne n’osait s’y approcher, ne serait-ce que pour prendre les chaises dont il ne s’en servait point. Rien d’étonnant, surtout lorsqu’on voyait l’état dans lesquels se trouvaient les rares personnes qui osèrent le défier.

Tirés par les pieds, ses victimes furent rapidement éjectées de la pièce afin de libérer de la place. Car, les clients ne cessaient de se ramener en masse, et le propriétaire ne s’y risquait plus à les refuser. Le vieil homme était, malgré tout l’argent qu’il avait pu gagner, inquiet. Il craignait pour ainsi dire le pire pour sa taverne…

Ashura restait dans son coin, et portait peu d’attention aux autres. Pourtant, les regards ne cessaient de se tourner de temps à autre vers sa personne. Il fallait dire que sa présence rendait les autres pour ainsi dire anxieux.

Soudain, alors qu’il dessinait quelques sigles sur un parchemin, il entendit un étrange miaulement suivi d’une petite secousse de sa table, qui avait déjà du mal à tenir en place, le faisant alors fausser le signe qu’il était en train de transcrire. Son regard se releva lentement, se posant alors sur une petite boule de poils noirs, qui semblait manifestement à l’origine de cette soudaine perturbation. D’abord calme, il entendait la bestiole s’exprimer, un peu à l’image des Kuchiyose, avant que quelques veines ne finissent par apparaître sur ses tempes.

Puis, la fin du monologue de félin fut de trop, obligeant ainsi Ashura à réagir.

« Approche. » Fit-il, tandis que son indexe exhortait Sasuke à se rapprocher de lui.

Espérant que le chat serait surpris et ou perturbé par cette seule réponse, après son long monologue, Ashura l’agrippa soudainement par le cou avant de l’envoyer valser de toutes ses forces de l’autre côté de la fenêtre.

« Allez retournes donc d’où tu viens, saleté de bestiole ! Si cette idiote de Makuro a quelque chose à m’annoncer, qu’elle vienne me le dire d’elle-même ! » Lâcha -t-il, tandis que les regards des autres se tournaient naturellement vers lui. « C’est pour la fenêtre cassée, vieil homme. » Fit-il, après avoir déposé quelques billets sur la table.

Déjà de mauvais poil, il préféra prendre ses affaires et s’en aller avant que cet endroit ne devienne le cimetière de toutes ces vermines.

« Alors comme ça tu as choisi Kaze… » songeait-il en quittant la pièce. « J’espère que cet idiot n'est pas mort pour si peu... »
Il avait des interrogations. Mais peut-être qu'aurait-il dû réfléchir deux fois avant de s'en prendre aussi sauvagement au messager ?

_________________
Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
MukuroEn ligne

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Empty
Ven 10 Avr 2020 - 14:33
« MWIAAAAAAAAOOOOOOOOOOOUU »

L'animal se fit projeter à travers la fenêtre et vint s'étaler sur le sol dans un ramassis de déchets. La pluie continuant de tomber à grosses gouttes le mouilla quasi instantanément de la tête aux pieds. Il se releva d'un bond alors plus furieux que jamais.

« Oy, espèce d'enflure ! Ça va pas la tête ?! »

À croire que c'était maladif chez les humains. Ce n'était pas la première fois qu'il se faisait valdinguer ainsi d'un bout à l'autre bout d'une salle. Non, la première fois, c'était par cette "stupide femme" comme il la nommait si bien... Les humains étaient décidément tous pareils ; des enfoirés sans respect ni honneur.

Le chat rebondit au sol et cracha par terre un mélange de salive mêlé à son sang, avant d'adresser un regard mauvais en direction du blond qui sortait de l'auberge. Ce dernier semblait s'apprêter à repartir comme si de rien n'était. Afin de retenir son attention, l'animal lâcha un nouveau miaulement mais cette fois-ci, emprunt d'un petit rire moqueur.

« Oy oy, tout ça parce que tu t'es foiré dans ta calligraphie ? Tu as débordé tout seul et tu remets la faute sur moi en usant de la violence contre la première créature que tu rencontres... Si ce n'est pas lamentable ça ! Eh quoi ? Veux-tu que je t'apprenne comment on fait ? »

Une petite pique de trop ? Peut-être bien, son instinct animalier le mit en garde. Il fronça les sourcils et prit une position de défense, gardant ses sens en éveil sans quitter le géant une seule seconde du regard. Il avait bien perçu la démonstration de sa puissance et se tenait prêt à esquiver la prochaine offensive, à moins que celle-ci ne s'avère mortelle, mais ce n'était pas la peur qui allait retenir son audace. Le chat avait sa propre fierté. Bien que intérieurement, il pestait plus fort que jamais contre cette femme qui l'avait envoyée ici.

« lle (Mukuro) ne peut pas venir, cela demanderait une demande de déplacement HRP, mais elle m'a envoyé au lieu d'une lettre - ce n'est pas sans raison ! Enfin, j'ai fais passer le message, forcer le destinataire à l'écouter ne fait pas parti de ma mission. Préviens aussi... Un certain Oroshi de venir aussi à Kaze. Mh, il aurait peut-être mieux valut pour moi passer par lui avant cela dit... » Termina-t-il en messes basses.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Empty
Dim 12 Avr 2020 - 14:17
« Oh, t’es encore en vie, toi. » Lâcha Ashura, en dévisageant le félin de Mukuro.

Sasuke était furax, c’était le moins qu’on puisse dire. Mais s’il espérait impressionner le guerrier jaune, il se trompait lourdement.

Une main dans la poche, l’Amejin se tenait droit et desserrait légèrement sa cravate qui commençait à l’étouffer. Plongeant son regard dans celui de la petite boule de poils, Ashura l’analysait et écoutait ses invectives d’un air totalement indifférent. Sasuke ne mâcha pas ses mots, bien au contraire, il se montra particulièrement virulent à l’encontre de celui qui l’avait projeté comme une balle de tennis. Pouvait-on lui en vouloir de réagir ainsi ? Certainement pas. Toujours était-il qu’Ashura se demandait ce qu’il allait bien pouvoir faire de lui.

« Allez crache le morceau ! Soit plus explicite ou dégage de ma vue ! » Lâcha -t-il, curieux d’entendre ce qu’il avait à dire sur Kaze, même si cela ne se lisait pas forcément sur son visage.

La pluie continuait de tomber. Si cela ne posait aucun problème à l’Amejin, on ne pouvait sans doute pas dire autant de Sasuke.

Alors qu’il attendait une réponse de la part du félin, Ashura entendit l’estomac de la boule de poils crier famine. Un sourire moqueur se dessina sur son visage.

« Je ne suis pas ta mère. Ne compte pas sur moi pour te nourrir. » Fit-il, en avançant vers le chat.

Il le trouvait vraiment minuscule à côté de lui. Rien à avoir avec les invocations qu’il avait connu à Hayashi. Cela l’étonnait qu’il ait réussi à faire le voyage jusqu’à Ame sans se faire tuer.


_________________
Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
MukuroEn ligne

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Empty
Mar 14 Avr 2020 - 0:54
« C'est donc ta réponse devant un petit chat affamé qui a fait un si long trajet pour t'apporter un message ? Enfoiré sans cœur... Les humains sont décidément tous les mêmes... Allez, avoue ! C'est surtout que tu as peur de mon estomac d'ogre ! Rien que le bruit a suffi à te faire reculer, tu as bien trop peur pour ton porte-monnaie... Hmpf. »

En réalité, l'animal eut un instant d'hésitation... Devrait-il lui donner toutes les informations qu'il avait en sa possession ? Ou devrait-il les garder pour lui comme peine pour l'individu qui l'avait si violemment jeté à travers la fenêtre ? Sa fierté lui ferait choisir la deuxième - à savoir, tout garder pour lui et ne rien dire à cet homme sans manières. Mais s'il ne lui disait rien, il irait à l'encontre de la demande de Mukuro. Elle lui avait tout de même demandé de faire parvenir un message et de ramener le colosse à Kaze et il avait plutôt à cœur sa mission. Seulement...

Après une courte réflexion, l'animal finit par se décider.

« Non, je ne dirai rien à quelqu'un qui manque tant de manières hmpf. J'ai encore ma fierté en tant qu'achassin ! Je jouerai au facteur uniquement en prime d'un repas. Si je n'ai rien... Tant pis - je dirai que c'est le destinataire qui n'a rien voulu entendre. Après tout, les enjeux ne me concernent pas - tout comme vos histoires d'humain... Je ne suis pas venu pour être jeté par la fenêtre, hmpf. »

Et il dira fuck à Mukuro ! Tant pis pour elle. Elle n'avait qu'à pas l'envoyer auprès de cet homme si peu réticent. Sur ces dernières paroles, l'animal s'apprêtait à lui tourner le dos et retrouver le deuxième destinataire de sa liste - un certain Oroshi... À moins, bien évidemment, que le géant ne veuille revenir sur sa parole... Le félin lui adressa un dernier regard comme pour confirmer ses intentions. M'enfin, c'était sans importance. Sa fierté était déjà blessée.

« Mukuro viendra d'elle même si elle veux - hmpf. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Empty
Dim 26 Avr 2020 - 21:36
Ashura dévisageait la petite boule de poils d’un air totalement indifférent. Il n’avait que faire de ses jérémiades. Tout ce qui l’intéressait en cet instant c’était d’en savoir plus sur ce fameux contrat que Sasuke avait évoqué, quelques instants auparavant. Bien que l’idée de partir du côté du grand désert ne le dérangeait pas, il n’était pas question de s’engager dans quoique ce soit avant d’avoir suffisamment de détails. Logique. Seulement, il fallait que le chat parle, et pour le moment, il semblait privilégier tout, sauf le sujet qui intéressait le guerrier jaune.

« C’est bon, tu as fini de geindre ? » Fit-il, en passant sa main dans sa chevelure, décoiffée par la pluie qui tombait. « Alors, quelle ta réponse ? » Demanda -t-il, d’un air neutre.

Visiblement hésitant, le chat fini par refuser de coopérer. Il se refusait de donner la moindre information supplémentaire sans une prime de repas. Son refus, au-delà de ce qu’il exigeait, n’étonnait pas vraiment Ashura, qui aurait très certainement agi pareillement s’il avait eu le même traitement que Sasuke. Rien que par fierté. C’était pourquoi il ne lui en voulait pas de refuser de coopérer. Mais il ne comptait pas non plus lui courir après, encore moins le supplier.

« Soit ! » Fit-il, avant de s’avancer de quelques pas.

Une main de la poche, il regardait de gauche à droite, réfléchissant déjà à ce qu’il comptait faire après sa rencontre avec l’animal. Il semblait hésiter entre partir chez lui ou aller vers un petit tour chez son associé, Oroshi. Il opta finalement pour la première option, tournant ainsi le dos à son interlocuteur du moment.

« Je l’attendrai ! » Lâcha -t-il, en jetant un parchemin, qu’il avait récemment trouver, au félin.

Quelques billets suivirent, atterrissant ainsi devant son interlocuteur. C’était sa façon de le remercier, lui ainsi que Mukuro pour l’information. Seulement, il était bien trop fier et orgueilleux pour l’exprimer sincèrement, comme le ferait une personne normale.

« Tâche de ne pas mourir, sinon tu seras le seul responsable de ta mort. Le seule responsable… » Conclut-il, avant de partir, en marchant d’un pas très lent.

Sasuke avait fait le choix de venir à Ame, à partir de là, il était le seul de responsable de ce qui pouvait advenir de lui. Ni Ashura ni Mukuro ne seront responsables, du moins pas selon la conception des choses du guerrier jaune...

Spoiler:
 

_________________
Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
MukuroEn ligne

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal" Empty
Mar 28 Avr 2020 - 0:40
L'animal rattrapa le rouleau par réflexe, mais se montra fort étonné devant ce cadeau. L'acte et les paroles du guerrier jaune se voulaient généreux, mais son comportement comme son regard se voulaient dédaigneux, ce qui laissait le chat dans l'incompréhension totale qui l'observa alors silencieusement partir.

La boule de poils finit par récupérer les pièces et le rouleau qu'il accrocha à sa taille - d'une façon ou d'une autre en coinçant les pièces sur le rouleau et en tenant le rouleau dans sa gueule - et repartit dans le pays du vent - pays voisin - avec tout cela, pour partir faire son rapport à Mukuro et récupéré ce foutu repas que l'on lui avait fait miroité jusqu'ici.

Et du coup, voilà toute l'histoire... C'est un méchant ton copain !
Donc si je comprends bien, tu y es allé... Mais tu ne lui as pas délivré le message ? Oy oy... Pourquoi je t'ai envoyé là-bas alors ?
Je lui ai dit que tu iras toi même et il m'a dit qu'il t'attendra, miaouw !


Je levai les yeux au plafond et vins claquer ma main contre mon front. Les kuchiyoses n'étaient pas supposés être de bons facteurs ? Pourquoi le mien était un raté ? Je me tournai vers le rebord de la fenêtre et lâchai un soupire.

« J'imagine que je n'ai pas le choix, hein... »

Je devais partir pour Hayashi prochainement. Je ferai un détour avant de rentrer à Kaze. À ce moment-là, pour aller le voir avec Oroshi et leur proposerai l'affaire avec Kaze. En attendant... Je me retournai avec un visage dépité vers l'animal en train de dévorer son poisson avec entrain - lui ne semblait pas du tout affecté.

D'ailleurs, j'en fais quoi du rouleau ?
Garde-le, c'est pour toi.
Mais il est vierge !
Passe. Je vais t'écrire une technique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Comme on le dit bien souvent : "Tel maître tel animal"

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: