Soutenez le forum !
1234
Partagez

Peut-on luter face au destin ?

Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Dim 5 Avr 2020 - 22:01
Kumogakure no Satô, capitale du pays des nuages voué à son triste sort…
La vie continuait son cours bien que la cité fût aux mains des envahisseurs, après tout, les habitants n’avaient pas d’autres que de s’accommoder de la situation. Certains faisaient comme si de rien était en acceptant la présence de l’Empire au sein du village, tandis que d’autres, refoulaient leur rage en ne désirant qu’une chose : les repousser du territoire.
Cela faisait désormais plusieurs mois que cette annexion était en place.
Des bruits de couloirs circulaient un peu partout dans les environs disant qu’une résistance était entrain de se monter pour faire face aux Teikokujins un peu trop gourmand. Ces mêmes rumeurs s’étaient peu à peu intensifiées jusqu’à s’avérer véridique, grâce ou cause des nombreux tracts qui inondaient les rues. En fonction du point de vue qu’on avait, cette nouvelle pouvait être vue comme un véritable soulagement, comme une terrible menace.
A qui profiterait cette nouvelle donne ? A la résistance ou bien à l’Empire ?
En tout cas les visages haineux firent place à des visages remplis d’espoir, attendant avec impatience le jour de la délivrance, ce changement d’attitude n’échappa guère au Nakamura qui observait tout cela dans l’ombre. Pour lui, cela annonçait de mauvais présages parce qu’il estimait que ce conflit n’allait pas être réglé grâce à des pourparlers mais par un affrontement sanglant entre les deux factions belligérantes. Issue prévisible contenu de leurs antécédents.
Était-il fataliste ? Eh bien non, le flavescent était simplement réaliste et ce n’était plus qu’une question de temps avant que la cité ne devienne une poudrière.
Sur le chemin pour se rendre à l’académie il croisa quelques soldats par-ci et là sans réellement leur prêter attention, pour cause, il souhaitait être le plus neutre possible dans cette fâcheuse situation. Mais malheureusement son envie irrépressible de titiller les gens était trop forte, le borgne alla donc à la rencontre du petit groupe de Teikokujins, ils étaient au nombre de quatre dont un qui arborait une drôle de marque sur le visage. A première vue, ils semblaient regarder le tract de la résistance avec étonnement.
« Ne faites pas ces têtes-là voyons messieurs, c’était à prévoir. » dit-il en rigolant.




_________________
Peut-on luter face au destin ?  A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Lun 6 Avr 2020 - 9:31


Depuis sa prise de fonction en tant que soldat du Teikoku, qui remonte à pas si longtemps d’ailleurs, King avait passé le plus clair de son temps au pays du feu et décida de ce fait d’entreprendre un voyage pour Kaminari ou plus précisément Kumo. Ce voyage avait pour but de se rendre sur le premier territoire annexé du Teikoku pour s’y imprégner et constater de lui-même comment la gouvernance y était assuré ainsi que le comportement des populations vis-à-vis de leurs envahisseurs, mais aussi se renseigner réellement sur ce qu’il en est de cette résistance qui semble se mettre en marche du côté de Kumo. Lui qui de base était pour une unification mondiale de tous les pays du grand continent afin d’empêcher l’avènement d’autres conflits d’intérêt absurde à l’avenir.

Si le jeune homme n’avait jamais entreprit ce voyage plus tôt, c’était aussi en grande parti pour son frère, il ne se sentait pas prêt à laisser le garçon de sept ans livré à lui-même, mais les enfants grandissant a une vitesse folle ces temps-ci, ce dernier avait bien remarqué que son frère n’osait jamais se déplacer afin de rester toujours près de lui et avait vite fait de le sermonner sur le fait qu’il n’était plus un gamin et qu’il pouvait très bien prendre soin de lui-même quelques temps, il fallait juste se montrer généreux dans la quantité et la qualité des provisions laissé pour sa survie, sans oublier de rajouter a tout ça une enveloppe contenant une belle somme en ryos. En effet le gamin avait bien grandi et s’était changé en un bel arnaqueur, comment culpabiliser pour quelqu’un après s’être fait a ce point pigeonné ? Et puis il n’y avait pas trop de quoi s’en faire, Shikki s’était déjà fait pas mal de copains a l’école et King avait prit soin de demander à quelques résidents du quartier de veiller sur lui pendant son absence.

Kumo est un village très développé en soit, avec des technologies encore insoupçonnées du côté du pays du feu, ils avaient acquis cette réputation depuis maintenant de très nombreuses années, mais c’était encore plus impressionnant vu de ci près. A première vu, rien ne semblait anormal dans le village, King avait beau se promener un peu partout dans le village allant à la rencontre d’autant de citoyens que possible, tout semblait normal et paisible, les populations vaquaient à leurs occupations quotidienne, même si tous avaient bien un avis définis sur la nouvelle situation actuelle du village et on en comptait bien quelque uns qui n’arrivaient pas à supporter la présence des Teikokujin sur leur territoire, certains avaient même pratiquement refusé d’adresser la parole au Bakuhatsu.

Quoi qu’il en soit, les rumeurs sur le mouvement de résistance qui courraient un peu partout dans le monde jusqu’à Hi, semblaient fondé, King avait d’ailleurs eu accès à ce fameux tract dès son arrivée au village par des soldats du protectorat qui avaient pris soins d’en garder quelque uns au cas où, même s’ils s’appliquaient surtout à la destruction de tous ces tracts. Le jeune tomba d’ailleurs nez à nez avec un de ces tract encore en place, collé a un mur dans un endroit étonnamment ouvert, il n’auraient quand même pas échappé a la vigilance des soldats étant si exposé. Très rapidement le tract attira aussi l’attention de quelques soldats aux alentours qui confirmaient qu’il n’était pas impossible que le tract ait tout juste été placé, en effet certains s’amusaient à recoller ces annonces au fur et a mesure que les soldats s’en débarrassaient.

C’est alors qu’un jeune homme s’approcha du petit groupe que les Teikokujins semblaient former, pour se payer leurs têtes. King arracha donc l’affiche qu’il froissa dans le creux de sa main, puis il se mit face à son interlocuteur, arborant un sourire chaleureux.

- Yô, ne te méprend pas, j’étais juste surpris que ce tract en pleine rue ait pu échapper à la vigilance de nos hommes. Mais ils m’ont bien fait comprendre que certains rigolos s’amusaient à les recoller dans leur dos. Dis-moi plutôt, tout ça a l’air de bien t’amuser, tu ne serais pas un pactisant de cette rébellion par hasard ? Au fait moi c’est King.




Dernière édition par Bakuhatsu King le Ven 10 Avr 2020 - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 16:11
C’est avec surprise que le blondinet remarqua que l’un des hommes répondit de manière cordiale bien que la situation exigeât l’hostilité. Le Shinobi de la foudre esquissa simplement un sourire à la suite de cette action.
« Est-ce devenu un crime de recoller des affiches ? Faut se détendre ce n’est qu’un bout de papier. Et puis, que je sois ou non pactisant de ce mouvement de révolte tu ne me croiras pas, donc à quoi bon essayer de se justifier, hein. »
Son regard se posa quelques instants sur l’affiche froissée avant de fixer droit dans les yeux son interlocuteur.
« Dis-moi King, je ne t’avais jamais vu dans le coin jusqu’à aujourd’hui. Ça veut dire que tu viens tout juste de débarquer, n’est-ce pas ? Etant commerçant j’ai la chance de mémoriser le visage des personnes que je croise et le tien ne me dit absolument rien… C’est pas bien tu n’es toujours pas passé devant ma boutique. Conscient d’arborer l’insigne kumojin autour du bras gauche, le blondinet allait se justifier ou plus exactement jouer un rôle pour tromper le dénommé King, parce qu’après tout ce dernier ne pouvait pas posséder d’informations sur le Nakamura. Ne fait pas attention au bandeau que j’ai au bras… Je suis un piètre ninja… D’ailleurs je sais même pas pourquoi je suis Genin. Enfin bref, je suis bien meilleur dans la vente ! » ponctua-t-il avec vigueur.
Le jeune homme se gratta l’arrière de la tête toujours sourire aux lèvres.
« Excuse-moi de te poser cette question indiscrète mais ça me turlupine… Pourquoi as-tu rallié le Teikoku ? Par obligation ? Par nécessité ? Ou bien par choix ? Si tu ne souhaites pas y répondre je comprendrais, c’est pas bien grave… »
Il se rappela ne pas s’être présenté au membre impérial et allait rapidement rectifier le coche.
« Au fait, moi c’est Syoto ! Ravie de faire ta connaissance. »
Le flavescent tendit sa main vers King en signe de respect et espérait que celui-ci répondrait à cette poignée de main.

_________________
Peut-on luter face au destin ?  A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Ven 10 Avr 2020 - 0:33


Le blondinet Kumojin avait bien raison, qu’importe la réponse qu’il aurait donné, affirmation ou négatif, ça n’aurait certainement eu aucun effet autre effet que celui de le classer dans la case suspect s’il avait répondu par le négatif et celle de gros blagueur s’il avait répondu par l’affirmation ou alors rien de tout ça, on ne le saura jamais. De toute façon, aucune consigne officiel n’avait été communique concernant les mesures à prendre en cas de rencontre avec un résistant, ils ne craignaient donc rien pour l’instant appart de se faire ficher.

- Tu as raison en fait, je ne sais même pas pourquoi j’ai posé la question. Et pour en revenir à ta précédente question, ça l’est dès lors que l’affiche a pour vocation de porter atteinte à l’ordre public.

Le kumojin repris ensuite avec la conversation avant de terminer en se présentant et tendant la main au Hijin. Le regard posé droit dans les yeux de son interlocuteur, King saisit la main qui lui avait été tendu, sourire aux lèvres avant de faire signe aux autres soldats Teikokujins qu’ils pouvaient retourner à leurs occupations.

- Enchanté Syoto, en effet je ne suis arrivé que plus tôt dans la journée aujourd’hui, j’essaye de me rendre partout où je peux et de rencontrer un maximum de personnes, ta boutique doit être de l’autre côté du village, je ne m’y suis pas encore rendu, j’ai commencé de ce côté-ci expliquait il en montrant les directions du bout du doigt. Et Quesque tu vends dans ta boutique au juste ?! ça ne doit pas être de tout repos de gérer un commerce en même temps que les missions shinobi !

Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontrait un shinobi qui tenait un commerce tout en arborant fièrement l’insigne de son village. L’histoire sentait un petit peu le roussi, et King pouvait le sentir, pour l’allure que son interlocuteur avait il devait être un jeune homme et a cet âge prendre de pareil décisions n’était pas chose courante. Quoi qu’il en soit, le Bakuhatsu trouvait juste cela un peu surprenant plus qu’autre chose. Pour en revenir à la question sur ses raisons pour avoir rejoint Teikoku, le Bakuhatsu reprit.

- On parlera de ça plus tard, pour l’instant le plus important c’est ta boutique, on y va que tu me présente un peu tout ça, comme ça ce sera fait… Allez hop hop hop. C’est un choix de vie bien particulier que tu as fait la, pourquoi faire les deux ?! En plus tu as une sacrée poignée de main, tu devrais bientôt passer Chunin avec ça.

Le blond Hijin restait tout ouie en attendant les reponses de son interlocuteur le blond Kaminarijin.

-


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Sam 11 Avr 2020 - 16:20
La rencontre entre les deux hommes semblait être plutôt cordiale au point même que l’homologue Teikokujin s’intéressait davantage au soi-disant commerce qu’effectuait le flavescent. Après avoir entubé quelques soldats avec ce mensonge, King était le premier à insister lourdement ce qui surpris le Kumojin et se dit qu’il était dans le merdier à présent. Il se devait de se sortir de ce pétrin et vite.
*Non mais il sort d’où celui-là ? J’étais loin d’imaginer qu’il serait autant intéressé par la fausse boutique… C’est bien ma veine de tomber sur un type aussi curieux, les deux idiots de la dernière fois étaient plus simples à berner. Improviser ce n’est pas vraiment mon truc mais là je n’ai pas le choix… *
Le borgne souriait à son homologue du pays du feu.
« En tout cas sois le bienvenu à Kumo. Concernant mon commerce je vends essentiellement des livres ainsi que des parchemins mais actuellement ma boutique est en rupture de stock totale, et la prochaine livraison ne se fera que dans trois jours. Une fois que ce sera fait, ça me fera extrêmement plaisir de te montrer mes produits en espérant que tu fasses des achats. Et pour rebondir sur mes disponibilités, je n’effectue que des missions qui ne nécessitent pas de partir loin du village et je n’en fais qu’une ou deux par mois afin d’arrondir les fins de mois. »
Avec ce type de discours il espérait que le soldat allait lui lâcher la grappe à propos de son commerce factice, et pour en être sûr il se devait d’aborder un sujet sensible afin que la conversation soit déviée sur autre chose.
« … Qu’est-ce que tu penses de cette situation ? Tu crois vraiment qu’un conflit armé peut voir le jour ? Cette instabilité m’inquiète énormément et j’espère qu’une solution pacifique sera trouvée entre les deux parties… Mais bon lorsqu’on voit ces tracts et la présence de nouveaux soldats, cette histoire ne sent vraiment pas bon du tout… »

_________________
Peut-on luter face au destin ?  A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Lun 13 Avr 2020 - 6:07


Les espoirs de King de voir la boutique du Kaminarijin volèrent aux éclats lorsque ce dernier lui avoua être en rupture de stock, c’était dommage, mais la situation devait être vite réglée d’ici quelques jours.
Pour un Teikokujin de pouvoir sympathiser autant avec un Kumojin en cette période était quelque chose d’assez compliqué, les Teikokujins étant vu comme des envahisseurs, des cibles à abattre, un comportement tout à fait légitime étant donné les conditions dans lesquels les Hijins avaient posés leurs valises a Kumo, mais cela ne semblait pas perturber le blond de Kumo, c’était assez étrange, mais bon chacun son avis, son point de vue et son ressenti.

- Je vois, c’est dommage, j’aurais bien aimé voir ta collection, je suis actuellement à la recherche de ce livre… L’empire Kô, voilà c’est ça, on m’en a dit beaucoup de bien, il raconte l’histoire de comment une petite nation est passée de rien du tout a première puissance mondiale en parvenant à unifier toutes les nations se trouvant sur leur continent qui était déjà le plus grand du monde. C’est une œuvre fictive certes, mais le thème traitée me plait bien, apparemment on y retrouve beaucoup de personnages très travaillé et complexe à cerner je ne suis pas encore parvenu à mettre la main sur un exemplaire. Etant du milieu, je me disais que tu pourrais peut être te renseigner dessus ?!

Le Bakuhatsu commençait à se dire qu’il avait finalement de la chance de faire cette rencontre inopinée. Il espérait bien que le marchand puisse lui trouver ce qu’il voulait auprès de ses fournisseurs, mais ça ne se ferait certainement pas tout de suite. Comme pour changer de sujet de conversation, le Kumojin aborda le sujet de la situation actuelle de son village, demandant l’avis de son interlocuteur, ce qui ne dérangeait pas ce dernier.

- Si tu veux mon avis, la situation est un peu délicate d’après moi, je ne saurais te dire comment les choses vont se dérouler, mais j’espère juste qu’il n’y aura pas à en arriver aux armes et éviter les bains de sang inutile. A mon niveau, il n’y a pas grand-chose que je puisse faire pour influencer l’un ou l’autre camp dans leurs décisions. Toi tu dois juste souhaiter que le Teikoku quitte au plus vite ton village ! Je dois t’avouer que moi-même je me demande si on ne devrait pas juste vous rendre votre village au vu de la manière avec laquelle nous l’avons acquis. Tu en pense quoi ?! Syoto.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Sam 18 Avr 2020 - 17:16
Consciencieux il sorti de quoi noter le titre de l’ouvrage que le membre Impérial venait de donner, à vrai dire l’intitulé du bouquin ne lui disait strictement rien et s’en fichait royalement, mais bon en tant que libraire il devait jouer le jeu. Quelle idée aussi…
« Sois rassuré, je ferais tout mon possible pour mettre la main sur cet exemplaire en espérant que mes fournisseurs aient ce que tu recherches. Si je ne t’avais pas rencontré je serais sans doute passé à côté de cet œuvre qui m’a l’air intéressante. Et pour ça je ne peux que te remercier. » un léger sourire en guise de gratitude.
Bien entendu il ne pensait pas un seul mot prononcé précédemment et voulait seulement connaitre la position de l’Hijin face à cette situation. Comme attendu la réponse ne tarda pas à être donné par ce dernier, le borgne l’écouta attentivement pour mieux rebondir dessus.
« Qui aurait cru qu’au sein de l’Empire il y avait des personnes comme toi… Jamais je n’aurais pu imaginer qu’un membre de l’Empire soit en désaccord avec les directives de sa propre faction et pour cela tu as du courage. Je ne peux que respecter cela surtout que tu l’as avoué à un citoyen Kumojin et ça c’est une grande forme de courage. Merci à toi de m’avoir confié tes pensées sur ce conflit qui semble être sans fin. »
Revenir sur le niveau du dénommé King lui semblait important comme ça il pourrait la place qu’il occupait sur l’échiquier de ce vaste territoire qu’était le Teikoku.
« Qu’entends-tu par à mon niveau ? Peu importe la position que tu occupes au sein de la hiérarchie, le plus important c’est d’agir selon tes propres convictions et à te voir tu es quelqu’un avec énormément de valeur, n’est-ce pas ? Ne sois pas défaitiste et prends le problème à bras le corps. »
Le borgne prit quelques instants avant de reprendre.
« Qu’est-ce que j’en pense ? Pour être honnête, ce conflit dur depuis bien trop longtemps et avec les antécédents des uns et des autres cela n’aident pas du tout à aplanir les choses. Du point de vue d’un commerçant comme moi, votre présence nuit gravement à notre économie et tu sais pourquoi ? Les recettes que nous faisons partent directement dans les caisses de ton armée. Comment veux-tu que l’on se développe correctement ? Est-ce que la Régente a conscience de ça ? Je ne pense pas sinon elle aurait fait les choses. Enfin bref, je ne suis pas ici pour faire le procès de celle qui gouverne Kumo. »
Son regard était rempli de déception en tout cas c’était l’imagine qu’il souhaitait transmettre : un homme complètement abattu par l’ingérence de Hokazuka Rie.

_________________
Peut-on luter face au destin ?  A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Ven 24 Avr 2020 - 17:32


- Ah. après ça ne reste que le fond de ma pensée, l’empereur et ses capitaines prendront certainement les décisions adéquates le moment venu. Merci pour ton conseil, je tacherais de m’en souvenir.

Le blond de Kumo semblait désespéré quant à la situation économique de son village, mais le Bakuhatsu ne disposait pas de suffisamment d’information sur le fonctionnement du nouveau régime de protectorat, il ne pouvait donc pour le moment pas porter de jugement objectif sur les dires de Syoto, qui faisaient allusion a du pillage de ressources. Même si c’était effectivement le cas, ça n’aurait été qu’un petit rouage dans le gros problème qu’était l’annexion, en effet une fois que le territoire avait été acquis, toute l’économie l’était aussi de toute façon.

- Je savais pas ça, les autres ne m’en ont pas parlé, je suis désolé, mais avec tous les travaux de rénovation qui ont été engagées, ça justifierait l’utilisation des impositions... Mais en fait tu en veux juste pour ton argent alors dit le Hijin en rigolant après avoir mis une tape amicale sur l’épaule du Kumojin. Du coup tu veux bien qu’on reste tant qu’on touche plus à tes recettes dit il l’air amusé.

Le Bakuhatsu avait fait le déplacement pour aller à la rencontrer de personnes comme Syoto, bien qu’il l’embobinait, le jeune naïf ne se rendait compte de rien. Par contre il avait encore plusieurs endroit à visiter et de personnes à rencontrer, du coup ce serait une bonne occasion d’être guidé par quelqu’un du coin, Syoto pourrais certainement jouer ce rôle de guide a merveille pour la suite de son exploration, à condition qu’il ait le temps ou qu’il le veuille bien sûr.

- Au fait Syoto vu que tu connais bien le coin et si bien les gens ça te dirait de me montrer les meilleurs lieux à visiter ? Bien sûr si tu le veux hein.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

Peut-on luter face au destin ?  Empty
Jeu 14 Mai 2020 - 23:25
Jouer la comédie pour apprendre que ce Teikokujin n’avait pas réellement d’importance auprès de sa propre faction, c’était une perte de temps. Le manipulateur du pays de la foudre souhaitait soutirer d’importantes informations, mais il renonça aussitôt à cette idée en constatant la faible valeur qu’avait ce King. Bien que le blondinet ne pût rien tirer de cet individu, il lui fallait donc trouver un autre moyen de rendre cette rencontre plus captivante en déviant la conversation.  C’était une question de bon sens, afin de ne pas éveiller de soupçons auprès de son vis-à-vis, une règle pour tout manipulateur qui se respecte.
« Me reprocherais-tu d’être égoïste ? Le jour où tu auras une autre personne que la tienne à nourrir, tu pourras l’affirmer. A la vue de ta réaction, je peux facilement présumer que tu n’as pas d’enfants à ta charge. N’aies craintes, je ne t’en tiens pas rigueur. » le flavescent tapota frénétiquement l’épaule du flavescent de l’Empire, comme si ce dernier était un camarade de longue date.
Une telle proximité de la part du Nakamura était aussi rare que voir un grippe-sou partager ses économies. Peut-être qu’avec ce geste fort sympathique, son homologue du pays du feu penserait du bien de lui, ce n’était pas tout à fait la finalité mais verrait-il une quelconque différence ? Un soldat de faible envergure comme ce Bakuatsu n’était même pas capable de voir qu’il se faisait mener à la baguette.
« Eh bien camarade, bien que je connaisse le village comme ma poche, je ne peux pas prétendre être qualifié pour te le faire visiter. Je suis qu’un simple marchand et non un guide… Mais comme le courant semble bien passer entre nous, j’accepte de te rendre ce service. » dit-il avec beaucoup de malice.
« Par quoi voudrais-tu commencer ? Il y a l’Assemblée calcinée, la Grande Bibliothèque et… » pendant un court instant son visage laissait place à de la réflexion. L’homme ne connaissait pas d’autres lieux touristiques au sein de la cité, il ne s’était jamais posé la question avant ce jour. Comme quoi tout pouvait arriver.
« … Je crois que c’est tout. » un simple sourire fut esquissé par l’usurpateur.

_________________
Peut-on luter face au destin ?  A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke

Peut-on luter face au destin ?

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: