Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission/Libre/B] Une histoire de sang [Asaara K.]

Otsuki Mizuao
Otsuki Mizuao

[Mission/Libre/B] Une histoire de sang [Asaara K.] Empty
Lun 6 Avr 2020 - 2:36


Même l'hiver, le désert de Kaze restait l'un des endroits les plus chaud de la planète. Aujourd'hui le soleil régnait en main de maître. Une douce chaleur se dégageait de ses rayons, et l'on voyait fourmiller de vie chaque centimètre du sable qui recouvrait l'étendue aride. Roku sortit de sa torpeur nocturne en se levant vivement, posant une main sur le couteau qui ne quittait jamais sa ceinture, ou bien se trouvait sous l'oreiller de sa chambre. Il louait dans une pension en ville, mais l'endroit n'était assurément pas le plus sûr de la ville. Il était même dans un de ses quartiers les plus malfamé.

Après tout, le chasseur était accroc à l'adrénaline, et il aimait vivre dangereusement pour ressentir les même plaisir que le commun des mortels.

C'était avant tout cette tare qui avait fait de lui un candidat au titre de Ninja, avant de se faire chasser du Colisée pour un crime involontaire. Il nourrissait donc une certaine rancœur à l'égard des institutions de Kaze, et n'était dans ce pays que pour mieux rafler la mise. Il connaissait le terrain par cœur, et avait suffisamment pratiquer pour devenir redoutable. Ses voyages l'avaient formé, et maintenant il comptait bien remonter les fils qu'il avait tissé, à la manière d'une araignée.

Les liens que l'on possède sont finalement les seules ressources qui sont aussi instables que nécessaires.

C'est quand le soleil fut à son zénith, qu'on vint le chercher pour une sombre affaire. Ca toquait à la porte, et il ouvrit avec son masque sur le visage. il n'aimait pas trop que l'on pénètre son intimité, et il ne souhaitait pas que son identité soit vraiment reconnue. L'anonymat est parfois une arme aussi redoutable que l'effet de surprise. Finalement, ils sont quasiment cousins.

- Oreishii-san ... Oreishii-san ... C'est terrible ! Fit un jeune homme à bout de souffle.

- Calme toi l'ami, et raconte moi plutôt ce qui se passe après avoir respirer, ce sera mieux pour toi. Qu'il fit en sachant pertinemment que si on venait le voir sans qu'il n'ait provoqué de désastre pour cela, c'était que l'affaire fut grave. Son turban sur le crâne, il pencha la tête sur le côté en faisant tintinnabuler les grelots en or qui y étaient accrochés aujourd'hui.

Il ne proposa cependant rien à boire à son invité surprise, sa compassion s'arrêtant là.

- La foire de Kaze à besoin de vous, monsieur, pour une affaire urgente et importante, question de vie ou de mort ! Commença-t-il par dire, les mains sur les genoux, tandis qu'il haletait un peu moins. Un monstre nous a attaqué il y'a quelques nuits et à tué un de nos agents de sécurité qui faisait une ronde de routine...Un vrai massacre, et des témoins ont vu une chose volante et humanoïde s'enfuir de l'endroit ... Il respirait normalement à présent ... Il ressemblerait à une chauve souris et n'attaque que la nuit ! Il a également volé du sang et de la viande.

- Je suppose que c'est rémunéré ? Fut la première question de Roku, tandis qu'il attrapait ses rouleaux d’invocation, puis refermait la porte derrière lui. La question était presque rhétorique, bien entendu qu'il serait payé, c'était certains. Oreishii Roku ne travaillait pas gratuitement, ce n'était pas son genre, et sa réputation le précédait.

Il suivit le messager jusqu'à la foire de Kaze no Kuni, qui se trouvait accolé à Suna, contre une de ses face escarpés, qui faisait une protection naturelle contre le vent et les brigands, et une enceinte en bois qui interdisait l'accès au piéton non autorisés. Des chapiteaux apparaissaient déjà au centre de cette construction, mélange de nature et de constructions humaines. Roku fut briéffé une nouvelle fois, et on lui apprit que l'on pensait être victime d'un Yasei.

Ce qui était plutôt étrange, c'était que la créature était avide de sang, ce qui ne ressemblait aucunement à un comportement humain, mais plutôt animal. Après tout, il était bien mal renseigné sur cette famille, mais en connaissait une autre, avide de sang ; Les Shimazu. Il se tût, et se garda bien de partager ses pensées. L'idée d'avoir à la fois affaire à un morpheur et un contrôleur d'hémoglobine le terrifiait déjà suffisamment.

- J'aimerais voir la victime, et faire le tour du propriétaire, avant toute chose. Fit-il dans un souffle, tandis que son coeur battait la chamade, et qu'il prenait son pied.

La chasse était ouverte.

Participants:
 

_________________
[Mission/Libre/B] Une histoire de sang [Asaara K.] Gs30

L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari

[Mission/Libre/B] Une histoire de sang [Asaara K.]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: