Soutenez le forum !
1234
Partagez

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi]

Itö Luna
Itö Luna

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] Empty
Ven 10 Avr 2020 - 1:39



La foule était masse en cette journée d’événement. Brillants sur le stade, les rayons frappaient les centaines de visiteurs présents. Voguant à travers les différentes places autour du bâtiment, les gens riaient, s’amusaient et certains jouaient, profitant de la fête organiser pour le tournois des Genins. Des couples, des familles, et mêmes des petites sections de l’académie étaient venu assister à ses importants matchs et épreuves. Pour faire simple, c’était la réellement un jour de fête.

Alors qu’était-ce en train de faire devant une entrer du stade veillant au confort des spectateurs ? Étant moi-même Genin, j’aurais dû être à l’intérieur de l’enceinte pour montrer à tout ce que je pouvais faire durant ses examens. Mais cela, c’était sans l’intervention de notre bien aimée Intendante Toph qui avait littéralement refusé mon inscription au tournoi. Il fallait dire que le jour de mon retour était le dernier jour d’inscription et que d’après lui, si j’étais arrivée aux duels, il m’aurait forcé à combattre en trois contre un. Me lâchant cela dans son bureau, je comprenais que mon niveau était déjà bien plus haut dans son estime que ceux des autres participants et je ne pouvais pas réfuter ses dires.

J’avais donc pour mission de surveiller le bon déroulement et surtout de la bonne tenu des invités. Et à priori, tout se passait bien, dans le meilleur des mondes. Jusqu’à ce qu’un couple de vieilles personnes ne viennent à moi en m’offrant deux bouts de papier, avant de rentrer par l’arche. Surprise, je pris les deux bouts de papier sans dire un mot et ce ne fut qu’après une bonne grosse seconde que je remarquais enfin ce que j’avais en main. « Qu’est-ce que c’est que ça ! Billet pour le tournoi, une personne, cent ryôs… C’est une blague ? » Et à peine ayant fini de m’exclamer, une famille me rejoignait pour me donner cinq nouveaux tickets. « Bon, je crois qu'on a un problème-là. » En effet, des individus payaient des places pour un événement gratuit. Cela annonçait que des rigolos étaient en train de se faire de l’argent sur le dos du village, qui se référait très clairement à des vendeurs à la sauvette.

Quittant mon poste de surveillance, je prévenais un autre shinobi pour me remplacer et ce qui se déroulait également sur une des places.
« Si tu trouves un gradé, prévient le directement. De mon côté, je vais sur place pour essayer de voir ce qui se passe. »


_________________
Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] Empty
Dim 19 Avr 2020 - 22:09


Problème à l’examen


Spoiler:
 

Cela faisait une éternité qu’Iwa ne s’était pas trouvée aussi éveillée. Cela faisait d’ailleurs plaisir de le voir. Mais tout ce rassemblement et ce dynamisme venaient d’un événement d'autant plus important. L’examen chunin qu’avait annoncé l’intendante avait enfin lieu. Comme tout village shinobi, les genins y étaient donc conviés et les participants allaient se battre pour représenter la roche ainsi que leur talent, aux yeux de tous. Familles, élèves, shinobis, camarades, rivaux, tout le monde sera présent pour participer à cet échange qui promettait d’être explosif à en voir les participants.

Comme tout Eiseinin, la rubiconde était conviée à veiller à ce que tout se passe bien et en cas de grosse blessure, intervenir faisait partie de sa tâche principale. Une foule incroyable se rassemblait, l’examen n’avait pas encore commencé qu’on pouvait entendre l’enthousiasme de chacun et les paris qui se lançaient déjà. La kunoichi devait rejoindre l’infirmerie pour faire le point avec ses confrères avant que tout commence. Il lui restait encore du temps, heureusement. La rousse, essayant de se frayer un chemin fut interceptée par des villageois qui lui tendirent des papiers. Curieuse, la jeune femme y jeta un oeil. Les écriteaux surprirent celle-ci qui stoppa l’un d’eux et l’interrogea.


« Excusez-moi, mais… qu’est-ce que cela signifie ?

« Oh, pardonnez moi jeune demoiselle, je pensais que vous vous occupiez de la vente, avec votre brassard...

La kunoichi le dévisagea avant de le laisser partir, pantoise. Qu’est-ce que cela signifiait ? L’entrée pour venir voir l’examen était gratuite non ? Aimi fit donc un petit détour en se faufilant entre les passants, cherchant le poste de surveillance de l’entrée. Lorsqu’elle tomba sur un camarade qui observait attentivement, elle lui fit un signe de la main et s’inclina pour le saluer.

« Bonjour ! Excusez-moi, mais je crois que quelqu’un essaie de vendre des billets aux visiteurs, savez-vous quelque chose ?

« Oh bonjour Aimi-san, oui, nous avons remarqué, Rika-chan s’est rendu sur place pour voir ce qu’il se passe ! Vous devriez aller la retrouver. Oh d'ailleurs, il y a cette missive qui nous est parvenue. Je crois que c'est peut-être en lien.

Il s'agissait là d'une annonce pour une mission qui mentionnait des personnes vendant des billets, qui s’avérerait être bien important que ce qu'il y paraissait. La rubiconde hocha de la tête alors et garda les billets avec elle au cas où ils lui seraient utiles. Rika… Ce prénom lui était très familier et pour cause, l’Irounin avait effectué une opération peu commune il y a quelques semaines qui s’était déroulée sans incidence. Elle ne l’avait pas revue depuis, mais se rappelait bien de son visage et de sa silhouette. Il n’y avait plus qu’à la retrouver dans tout ce beau monde. Au vu de son imposante carrure et de son accoutrement écarlate, le regard vermeil de la jeune femme savait ce qu’elle cherchait. Elle passa, rampa presque entre les individus en s’excusant sur le chemin. Aimi en profitait pour vérifier si elle tombait sur un individu suspect, mais personne sur son passage. La Chiwa fut trop surprise sur le moment pour mieux questionner les personnes qui avaient acheté ces billets, il fallait qu’elle en retrouve une.

Dans les gradins, la combattante prit de la hauteur pour retrouver sa camarade, une chevelure brune était bien trop commune, heureusement celle-ci devait porter le brassard de surveillance.

Jusqu’à ce qu’une silhouette l’interpelle. Celle-ci discutait avec un couple de personnes et celles-ci lui tendaient des billets. Eurêka. La rubiconde sautilla de sa place et s’empressa de rejoindre la jeune femme. À sa hauteur, elle l’interpella de sa douce voix.


« Rikaaa ! Elle s’arrêta à sa hauteur et reprit son souffle, ça commençait bien tout ça. « Je t’ai… cherché… partout ! Tes collègues m’ont dit que je pourrais te retrouver ici, je viens pour enquêter sur les billets vendus, as-tu trouvé quelque chose ?

_________________







Chiwa Aimi

Iwa ♠ Iroujutsu ♠ Patate





Dernière édition par Chiwa Aimi le Dim 26 Avr 2020 - 22:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Itö Luna
Itö Luna

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] Empty
Mer 22 Avr 2020 - 0:59



La foule amassée devant le stadium était en délire suite à l’annonce du début du tournoi Genin. Les innombrables jambes se pressaient pour entrer dans le monument et ainsi pouvoir observer la première épreuve. Cela ne m’aidait pas dans ma tâche de retrouver l’individu qui revendait frauduleusement ses billets au touriste et bien entendu, je devais le trouver avant que l’évènement débute, car à ce moment-là, j’étais certaine qu’il se retire pour aller compter l’argent de son délit.

Je me pressais donc entre les habitants d’Iwa et les touristes tout en observant les alentours à pousser les corps pour me frayer un passage entre ses vagues d’âmes. Je savais que d’ici je n’avais que très peu de chance de trouver l’homme que je recherchais, surtout que je n’avais aucune description physique pour m’aiguiller dans ma traque. « Bah oui, si seulement j’avais pensé à demander à quoi ressemblait le type avant de partir… » Même si j’avais appris à réfléchir et analysé les éléments extérieurs durant les combats, l’intelligence n’était pas encore présente à cent pour-cent dans mon crâne d’œuf…

« Pas le choix, je dois prendre de la hauteur. » Cherchant dans mon alentour, je remarquais une petite étable sur chariote à quelques secondes de ma position. Ce stand de friture allait me servir de point d’observation et je pourrais ainsi plus rapidement trouver des comportements louches.

Poussant le monde devant moi, j’arrivais enfin à la roulotte en bois. Enjambant les roues, je me retrouvais rapidement à un bon mètre au dessus des têtes humaines. Devant moi, une marée de chevelure et de visage d’inconnu… « Une personne discrète et fuyante. » C’est ce que je dois trouver… Encore une fois, je me retrouvais à regarder autour de moi avec une concentration tel que mes yeux se plissaient pour faire un effet de jumelle.

Quand un cri aiguë citant mon prénom vint m’interrompre en pleine analyse tactique. À mes pieds, une tignasse rouge flamboyait ma vision. C’était Aimi, directrice de l’hospice et l’une des plus grandes guerrières d’Iwa. La dernière fois que je l’avais croisé, c’était à l’abord d’un couloir alors que j’étais allongée sur un lit et elle en train de chercher un boucher pour mon visage.

« Oui, là-bas à neuf heures. Je vois un mec en train de courir tout en me regardant ! » Que le sexe masculin était idiot par fois. Heureusement que les vocalises de la belle rubiconde portaient assez loin pour faire fuir les hommes stressés. Comme un bêta, celui-ci m’avait remarqué et était en train de prendre la fuite devant mon regard attrister par cette scène. « Plus intelligent, ça n’existe pas ! »

« Un bon métre quatre-vingt et gilet à capuche orange. Il ne faut pas le perdre Aimi ! »


_________________
Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] Empty
Dim 26 Avr 2020 - 22:12


Problème à l’examen


Dans la précipitation, la rubiconde avait oublié d’en demander plus sur la ou les personnes qui vendraient ces tickets, c’était bien sa veine… Son objectif était donc retrouver sa camarade qui s’était lancée à la poursuite de ces truands. Peut-être qu’elle pourra lui en dire plus sur la situation qui était assez floue actuellement. Après un dur labeur et de longues minutes de recherche, une silhouette se démarqua de par sa prise de hauteur. Celle-ci lui était familière et il ne lui fut que quelques secondes pour se rendre compte qu’il s’agissait de la brune. Une vraie guerrière qui savait en découdre et qui avait un tempérament que la kunoichi rousse appréciait. D’un cri assez imposant pour qu’elle l’entende, ainsi que des mouvements de bras pour qu’elle la remarque. Dans sa main, la fameuse missive qui mentionnait l’objectif de la mission.

La chunin essaya de rejoindre sa camarade, mais elle la stoppa en lui offrant une description brève d’un homme assez grand avec une capuche orangée. Ne pas le perdre ? La kunoichi observa dans la direction montrée et constata qu’un homme bousculait les spectateurs en essayant de se frayer un chemin vers la sortie. Pourquoi prendre ainsi la fuite en remarquant la présence de la rubiconde s’il n’y avait rien à se reprocher ? Même si elle n’avait pas de preuve qu’il s’agissait d’un potentiel suspect, la Chiwa n’avait rien d’autre comme information.


« Essaie de faire le tour pour l’attraper en contournant, il ne faut pas le perdre de vue !

La jeune femme commença une course-poursuite en se concentrant sur sa cible. Elle essayait de faire attention à ne pas bousculer les passants, mais ils ne l’aidaient pas en restant groupé. Se faufilant, la rousse se disait que c’était bien sa veine pour se retrouver dans une mission surprise avant le début de l’examen. Arrivant aux portes, la combattante constata qu’il chercha à vérifier si elle était toujours derrière lui. Malheureusement pour lui, oui et en se retournant pour de nouveau prendre ses jambes à son cou, il fonça droit devant une personne qui n’avait rien demandé, les faisant tomber à la renverse. La jeune femme bondit en concentrant du chakra dans ses pieds pour arriver plus rapidement. Sa longue chevelure écarlate s’envola avec le vent avant que ses pieds se posèrent de nouveau sur la terre ferme. La rousse releva l’homme tombé avant de partir de nouveau à la poursuite du fugitif. Espérons que Rika aura réussi à se frayer un chemin pour la soutenir.

Il prit le côté est du lieu de l'examen et contourna l'extérieur. L'Eiseinin continuait de le suivre en lui demandant de s'arrêter, il allait bien finir par s'épuiser ce bougre ? S'il était lié à cette organisation qui s'amusait à jouer des visiteurs pour se faire de l'argent, il fallait réagir en conséquence. Tant pis si elle sera en retard pour surveiller les épreuves, la sécurité des villageois était aussi importante et ses confrères sauront gérer la situation en attendant.




_________________







Chiwa Aimi

Iwa ♠ Iroujutsu ♠ Patate



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Itö Luna
Itö Luna

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] Empty
Lun 27 Avr 2020 - 19:10



Les statistiques étaient maintenant posées, l’action était lancée et c’était à deux belles femmes de déjouer les pronostics. Courant à vive allure, Aimi s’occupait de la mise sous pression de celui qui s’enfuyait comme un idiot. Courant à vive allure, je pouvais voir de ma hauteur des flammes rouges voyager à travers une foule d’inconnu, tout en essayant de ne pas offusquer les touristes en les bousculant. « Comme si j’allais être aussi tendre avec des inconnus ! » Prenant appui sur mes jambes, je relâchais la tension pour m’envoler dans les cieux. Un doux vol plus loin, j’atterrissais sur la terre ferme, entre un couple près à se bécoter. Donnant un coup de bras, je me libérais de ses filets baveux pour poursuivre moi aussi l’homme à la capuche orange. Ne prenant pas autant de précaution qu’Aimi, je n’hésitais pas à passer en force quand cela était obligatoire. M’obstruant à mon objectif, je ne pouvais pas me permettre de perdre du temps à faire attention à des visiteurs, venu d’ailleurs. Aimi était là-bas seule, là où personne ne pouvait l’entendre dans ce brouhaha de fête foraine.

De ruelle en ruelle, je calculais scientifiquement dans ma tête la vélocité de l’homme à la capuche orange sur une tangible trajectoire. Cela relevait des mathématiques quantiques, mais mon cerveau bouillait à mille degrés lorsque j’étais sous l’action. « Bien, si je tourne par là …. Et maintenant là ! »

Manchette à l’appui, le gilet orange s’arrachait sous mon bras virilement féminin. Tel le soleil levant, l’homme, maintenant sans son gilet orange, décidait se passer ses jambes par-dessus sa tête dans une cabriole digne des plus belles chutes de funambule.

D’un pied acérer, mon talon se retrouvait sans attendre sur sa carotide. Encore surpris de la girl power action, sa respiration hésitait à fonctionné devant une déesse comme moi. « Tu cours plus maintenant petite merde ? » Pas de réponse, surement à cause de ses yeux révulser…

M’abaissant à son niveau, je prenais en main une liasse de faux billets d’examen. « Bon et bien on peut dire que tu es pris la main dans le sac. » Le relevant d’un bras, j’enchainais rapidement quelques claques pour le faire revenir à nous. Je pouvais voir Aimi arriver par-dessus son épaule et je ne voulais pas qu’elle remarque la violence dont j’avais fait preuve avec ce malfrat. Bien que les bouches ouvertes et les têtes choquées des voyeurs alentours montraient que je ne l’avais pas simplement arrêté d’un doux geste amical.

_________________
Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] Empty
Mar 19 Mai 2020 - 15:14


Problème à l’examen


Durant cette poursuite, la kunoichi prenait trop de précaution à ne pas heurter les passants. Les bien moins respectueux se prenaient un coup d’épaule bien placé qui les envoyer tourner en valse sur le côté. Entre deux souffles, la Chiwa s’excusait mais n’avait pas vraiment de temps à perdre. Hors de question de perdre sa trace. Elle ne savait pas où était sa coéquipière, mais se doutait bien qu’elle allait la retrouver très rapidement. La ruelle qui bordait la place de l’examen était étrangement plus calme et moins bondée. Cela permettait à la jeune femme de prendre un peu plus son aise. Concentration à son paroxysme, la jeune femme gardait une certaine distance avec lui, espérant que Rika pointera bientôt le bout de son nez. En usant de son chakra, elle aurait pu le rattraper très rapidement, mais il aurait compris et il aurait été moins facile de le surprendre.

Ce fut sans compter sur l’aide de la jeune femme qui arriva à temps pour l’attraper par surprise et lui faire perdre son gilet ainsi que l’équilibre. Dos à la rousse, elle ne vit pas ce qu’il se passait, seulement qu’il était à tard. L’Eiseinin arriva à leur hauteur et pouvait voir sa camarade tenter de réveiller le fuyard. En regardant autour d’elle, elle constata qu’ils étaient bouche bée de ce qu’il venait de se passer. Qu’avait-elle fait pour qu’il soit dans un tel état ? Aimi soupira et s’agenouilla avant de réaliser des mudras, sa main droite sur posa sur sa gorge et l’autre sur sa tête. Son souffle ralentit tranquillement tandis que son regard reprit d’une lueur vivante.

Reprenant ses esprits, il constata que c’était la brune qui avait ses billets et tenta de se retourner pour fuir. Malheureusement pour lui, il avait affaire à deux kunoichis assez coriaces. La kunoichi usa de sa force pour attraper ses bras et les coincer dans son dos, suffisamment pour qu’il couine de douleur. Elle se redressa avec lui et garda ses deux mains bien fermes pour l’immobiliser.


« Bon, tu nous as bien fait courir, tu te doutes qu’on ne va pas avoir la patience d’entendre tes mensonges. Tu vas nous dire où on peut trouver tes petits camarades, histoire qu’on se rassemble tous pour discuter tranquillement de vos faux billets, d’accord ? Sauf si tu veux que je te laisse en tête-à-tête avec ma coéquipière, qui est bien moins douce que moi.

On pouvait l’entendre déglutir, s’il ne semblait pas vouloir être très coopératif au début. En voyant que la jeune femme le serrait plus et qu’elle menaçait de lui briser les os, sa langue bien réservée se délia très rapidement.

« Ils… ils sont partis refaire le plein de billets…

Son visage s’approcha du sien, haussant un cil. Cela n’était pas suffisant pour la jeune femme. Alors, elle le secoua légèrement, accentuant sa douleur.

« On a trouvé un… hangar abandonné… dans l’arrière du centre-ville… C’était à un vieux gars qui a disparu, alors on...

Le coup partit sur l’arrière de sa nuque, tandis qu’il tomba raide sur le sol. Les poings de la jeune femme se serrèrent tellement que ses bras tremblaient nerveusement.

« S’il parle de ce que je pense… Je vais les tuer. Fais en ce que tu veux, on doit le faire interroger par le Shishiza. Moi, je vais au hangar.

La jeune femme sortit une clé de la sacoche qui était attachée autour de sa taille. Elle n’y était pas allée depuis un certain temps et l’avait complètement laissé. Elle ne voyait pas d’autres endroits que ce qu’il avait décrit. Puis, parler de ce “vieux gars” qui pourrait être son père. S’ils ont osé poser un peu dedans, ils vont souffrir. Perdant du peu de rationalisation qu’elle avait, au fond, elle savait qu’elle réagissait sans réfléchir. Mais sa colère était telle qu’elle l’aveuglait complètement.

Peut-être que Rika saura la faire réagir, mais en attendant, ses pas reprenaient une course en direction du cœur commerçant et plus précisément, les ruelles qui le séparaient d’Iwajuku. Son père possédait deux hangars, l’un d’eux renfermait ses armes forgées ainsi que la forge en elle-même. L’autre était réservé pour la doucereuse et pour le laboratoire qu’elle voulait installer au sous-sol. Aux premiers abords, on pourrait penser qu’ils sont abandonnés et pourtant, ce n’était pas le cas.

Déjà que ces hommes volaient des civils avec leurs faux billets, si en plus, ils avaient souillés ces endroits précieux pour Aimi... Ses pas s'approchaient des lieux. On pouvait voir que le cadenas qui verrouillait les deux portes en bois n'était plus là. Suivie ou non par Rika, la kunoichi s'approcha de la fenêtre salie par la poussière et le froid hivernal. Entre deux buées, elle y constatait âme qui vivait. Elle attendit, essayant de calmer ses nerfs pour ne pas commettre d'imprudence. Il fallait les prendre par surprise pour mieux les arrêter.


_________________







Chiwa Aimi

Iwa ♠ Iroujutsu ♠ Patate



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Itö Luna
Itö Luna

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 23:40



« Fais en ce que tu veux . Vraiment là ? » Voyant la kunoichi partir au loin, je ne pouvais pas m’empêcher de penser que je n’avais pas que ça à faire qu'emmener un idiot à d'autres idiots. Autour de moi, une foule commençait à s’agglutiner, j’allais bien trouver un péquenaud de bas niveau pour faire une tâche aussi facile qu’avait spécifiée Aimi. « Toi là ! Oui toi ! Le rouquin avec le bandeau du village ! Tu es un Genin officiel, oui . Ok, prends le avec toi et emmène-le aux gland… Euh au Shishitruc, là-bas. »

Maintenant que je m’étais débarrassé de ce déchet, je devais retrouver la trace de ma collègue le plus rapidement possible. Il fallait dire qu’elle semblait des plus remonter quand le débile à parler de vieux hangar au fin fond du village, ce qui ne me déplaisait pas. « Bon, c’est par où c’est hangar ? »

M’envolant à vive allure sur les toitures du village, je me dirigeais vers l’arrière du centre-ville, comme avait stipulé le bouffon à la capuche, mais le souci était de quel arrière, il parlait . C’était incontestable que l’arrière pouvait être l’avant suivant les points de vue, et même parfois se transformer en côté ! « Je te jure, comment tu veux que je m’y retrouve avec des idiots comme ça. » Tant pis pour moi, je devais y aller au pif et espérer ne pas manquer d’action, car Aimi n’avait pas l’air de vouloir faire de la dentelle avec ses mecs.

Après une dizaine de minutes, j’arrivais enfin face à ses deux hangars que j’avais tant entendus parler. Finalement, c’était bien l’arrière droit du côté du centre-ville où je devais me rendre.

Observant les alentours, accroupis sur des tuiles, je pouvais voir de la vie à travers les épaisses vitres salies par le temps et la poussière. Aimi était également présente à l’une d’entre elles en train d’observer à l’intérieur. Aussi discrète qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine, je la voyais d’ailleurs regarder tout autour d’elle comme pour attendre quelques choses ou quelqu’un. « C’est bon, j’ai compris ce que tu voulais, j’arrive ! »

M’envolant dans les airs, l’ange de la mort retombait lourdement sur le sol avant de se projeter contre l’entrepôt. Durant cette rapide course, des voiles verts illuminaient les alentours provenant dès mes poings. Les gants cristallins, aussi durs que des diamants avançaient avec destruction vers la grande porte d’entrer. Dans un éclat, un choc, un séisme, celle-ci explosa dans un nuage de fumer, parfois il fallait mieux ouvrir un passage que la porte. À travers, des gants de Jade se laissaient discerner à plus aguerrie et une voix justicière s’éleva dans l’immense pièce. « On ne bouge plus ! Ou on bouge, peu importe ! »

Tombant lentement sur le sol, une trentaine d’individus se présentaient devant moi avec un large sourire. De larges tatouages parcouraient la majorité de ces personnes à l’air peu amical et tous tapotaient des armes forgées bien étranges. Au milieu, un homme assez grand s’avançait tout en me parlant. « Tien donc, une représentante de l’armée d’Iwa… On était en pleine fête, ça te dit de te joindre à nous ? » À la fin de son phrasé, tous ses pseudos mâles hurlèrent de rage pour s’élancer sur mon frêle corps. « Hum, j’aime bien vos sourires,ça m’indique où viser. »

Dans une posture héroïque, mes poings montaient la garde. Un doigt s’élevait lentement vers ses nombreux adversaires et leur signifiait de venir me rencontrer. « Venez goûter à mon punch line ! »


_________________
Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] 1529
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi] Empty
Sam 30 Mai 2020 - 15:12


Problème à l’examen


Aux aguets, la jeune femme surveillait les intrus en attendant sa collègue. Elle s’était précipitée vers le hangar en laissant Rika toute seule avec l’autre encapuchonné. Mais la rousse ne doutait pas qu’elle trouvera le chemin. Et elle allait très vite s’en rendre compte. Un oiseau brun doté d’une tenue rougeoyante et dorée tomba sous son nez. Elle reconnut son ancienne patiente qui ne semblait pas remarquer sa présence, ou était simplement concentrée.

Puis, elle vit ses poings se recouvrirent d’un cristal verdoyant hypnotisant. La rousse n’eut pas le temps de réagir sur le moment, mais lâcha un cri presque coincé dans la gorge. La porte du hangar explosa littéralement et un nuage de poussins vint aveugler la jeune femme qui se cacha le visage avec son bras. Plus de Rika et plus de portes. Toute la colère d’Aimi se dissipa pour faire place à de la stupeur. Complètement immobilisée par ce qu’il venait de se passer, la doucereuse n’assista pas à la rencontre de la genin avec les hommes tatoués.

Un brouaha se fit entendre et éveilla la Chiwa qui n’en croyait pas ses yeux. Poings serrés et sourcils froncés, la jeune femme se lança à travers l’entrée pour trouver une horde d’homme baraqué qui se lançaient sur la manipulatrice du shoton.


« Mon hangaaaaaaar !

Cria-t-elle tant sur le groupe que sur sa coéquipière qui n’avait pas fait dans la dentelle. La jeune femme n’avait d’autre choix que de charger sur les hommes qui furent surpris de voir la rougeoyante arriver, ne s’étant pas rendu compte de sa présence. Son poing, entouré de chakra, frappa le visage de celui qui était plus proche d’elle. Ses pieds décollèrent du sol avant de voler quelques mètres plus loin sous la surprise de ses frères de crime, tombant lourdement sur le sol avec une épaule déboîtée. Les autres semblaient en avoir à revendre et le groupe se sépara pour acculer les deux femmes. C’était le moment pour l’Eiseinin de s’entraîner au corps-à-corps et de donner l'existence à des coups puissants, mais pas au point de tuer. Il leur fallait ces hommes vivants de toute façon, bien qu’elle aurait aimé les anéantir pour avoir souillé la propriété de son défunt père.

« Rika, il nous les faut vivant, alors je compte sur toi pour te contrôler là-dessus !

L’un d’eux, assez costaud, ria sauvagement en écoutant le rubis et enchaîna des mudras avant d’ériger des dragons de feu qui se lancèrent sur les deux femmes. Surprise, la kunoichi tenta de faire des mudras pour activer le sceau fuin de sa main et faire apparaître un mur, mais c’était sans compter sur le troupeau de singes qui sautèrent sur elle et qui l’en empêchèrent. Ces inconscients venaient de se prendre la technique de leur chef et géniait sous les brûlures. La déflagration était telle que le bras de la doucereuse fut touché. Elle grimaça de douleur et frappa le premier qui essayait de l’ensevelir avant de faire des mudras et de faire jaillir du vent face à elle pour les repousser.

Difficilement, la jeune femme se releva. La bourrasque avait fait s'envoler des papiers dont l’un tomba devant elle. Aimi l'attrapa en concentrant son chakra dans ses pieds pour esquiver le coup de l'un des hommes. Assez surprise de voir un article lié à Wasure, la kunoichi profita du désordre pour se pencher, après s'être reposée sur le sol et de jeter un œil sur les documents. Son regard s’écarquilla alors, tandis qu’elle s’étonna de tomber sur une missive adressée à l’homme au chapeau. Ses doigts se refermèrent sur la feuille avant de leur donner un regard si sanglant qu'ils s'arrêtèrent de bouger. Les autres continuaient d'embêter Rika et de la mettre hors état de nuit. Pourtant, lorsque la voix de la Chiwa se porta dans les lieux, parlant assez fort et fermement pour se faire entendre. Tous les regards se posèrent sur elle. Cette affaire devenait bien trop étrange.


« C’est quoi ces articles et ces lettres qui mentionnent l’homme au chapeau ? Qui êtes-vous et qu’est-ce que vous faites chez moi ?

_________________







Chiwa Aimi

Iwa ♠ Iroujutsu ♠ Patate



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037

Problème à l'examen. [Mission r. B, ft Aimi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: