Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Départ. Et rencontre ? Libre

Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 14 Avr 2020 - 11:52

Départ. Et rencontre ?

Hiver 204 - Sur la côte

Fukkatsu - et ceux qui sont dans le coin






Quitter cette nation tardait à la scientifique et revoir la mer, ces côtes et cette plage lui extirpait un soupir. Et ce fut le navire qu'ils avaient acquis à Joheki qu'elle vit ensuite, ancré à un demi miles environ de là. De la plage elle put distinguer une embarcation s'en détacher, cette même barque qui les avait débarqué sur ce rivage.

Bientôt, ceux alors présents regagneraient le navire et ils vogueraient vers un nouvel objectif. Lequel ? Cela restait à déterminer. Il y avait beaucoup à faire et malgré cela, l'Uzumaki se demandait si tout ceci était valable, après tout... Avait-elle un si réel attachement que ça au pays de la foudre, à Kumo et ses habitants ?

Elle leur était redevable, ce n'était pas à débattre pour elle; mais dans le fond, en quoi cela lui importait ? Elle l'avait elle même dit, Kumo n'était qu'un village; un amas de murs et de bâtiments, rien de plus. Devait-elle réellement s'emmerder à vouloir délivrer un peuple qui semblait déjà après à peine quelques mois d'occupation, souffrir d'un syndrome que l'on aurait pu appeler, dans un autre monde, de Stockholm ?

S'ils se plaisaient tant à perdre leur identité, à ne pas pouvoir agir sur leurs propres vies, s'ils étaient si individualistes que l'assimilation de leurs traditions, de leur culture les indifférait; pourquoi Sazuka devrait-elle s'en occuper ? Si le peuple préfère le mensonge et le crime à un monde plus juste; pourquoi devrait-il en être autrement, tandis qu'une main invisible les guidait ?

Au final, les problèmes de ces Shinobi étaient-il réellement les siens ? L'Uzumaki n'avait jamais été une personne prompte à diriger volontairement. Elle y réfléchissait. Ce qui l'intéressait réellement en dehors des capacités techniques de Kaminari; ne se trouvait au final pas à Kaminari, ni à Kumo.

La "Raikage" pouvait, à vrai dire, s'extraire à ce monde, vivre en marge comme elle avait toujours fait; et ses ennemis, cet empereur et même cet homme au chapeau mourraient avant elle, quoiqu'il arrive. Ils n'étaient que de simples humains jouant avec des capacités que la chance ou le destin leur avaient confié. Elle, elle était en marge de tout cela, comme l'avaient été tous les Uzumaki avant elle, bien que cela les eut desservi dans le temps...

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 14 Avr 2020 - 12:59


Départ. Et rencontre ?

L'azurite longea les côtes du pays de la roche pendant au moins une semaine, espérant trouver par chance le fameux village où avait élu domicile sa soeur. Azaya n'était pas trop d'accord avec les choix de sa frangine, aller dans ce d'endroit, les villages shinobi, ça voulait dire se laisser asservir et avoir des contraintes qu'un Uzumaki ne pouvait pas admettre.

Mais malgré ça, elle allait essayer de la revoir, juste pour discuter et voir si elle allait bien. Leurs différends ne les empêchaient pas de se parler, et comme elles étaient toutes les deux Uzumaki, Azaya ne pouvait pas se payer le luxe de la renier. Mais en fin de compte ce n'est pas le fameux Iwa qu'aucun Tsuchijin ne semblait connaître la direction, qu'elle trouva.

Sur la plage il y avait des gens et au loin un bateau. La bleutée se demanda d'abord s'ils n'étaient pas des pêcheurs revenant de... la pêche. Mais à les regarder attentivement... Ils n'avaient rien de pêcheurs ! Et leurs tenues...

▬Ooooh...

Elle les avait reconnu ces capes. Et là pour le coût ce fut vraiment très marquant. Ils portaient tous les couleurs, les armoiries ou symboles... Du clan Uzumaki ?! C'était très bizarre, elle était pourtant persuadée que son clan était largement plus en voie d'extinction que ça ! Comme quoi avoir passé tout ce temps à Hayashi n'avait pas eu que du bon pour la Gardienne.

Avant de descendre, elle prit des précautions, assez minimes. Elle restait en alerte, c'était peut être un piège destiné à attirer des Uzumaki pour les éliminer ! Ca se trouve, c'étaient eux les ennemis de leur clan ?

▬Hey Yo ! Vous faites quoi tous ici ?!

Une présentation un peu, non trop ? directe. Elle baissa la capuche du long manteau noir et blanc qu'elle portait pour dévoiler ses longs cheveux naturellement bleus. Elle allait vite être fixée sur qui ils étaient... Et si elle avait de la chance, ils lui diraient où est Iwa !

▬Et pourquoi vous portez ces... capes ? C'est...

Elle cherchait ses mots, mais n'osait pas dire celui qu'elle avait trouvé...



_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)


Dernière édition par Uzumaki Azaya le Mar 14 Avr 2020 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 14 Avr 2020 - 15:31




Étrangement, malgré la présence de plusieurs Kyoujin, aucunes paroles n'étaient émises, rien du tout à par le silence et le son des vagues se brisant gracieusement sur la plage. La barque avec à son bord d'autres Kyoujin s'approchait aussi lentement, semblant un éternité, d'ailleurs...

Le silence ambiant mais loin d'être pesant qui marquait leur arrivée sur ces côtes fut subitement brisé par une voix que l'Uzumaki sembla reconnaître, assez étonnée d'ailleurs de l'entendre à cet endroit. C'était un événement qu'elle n'avait pas pensé connaître.

Elle s'était alors retournée pour voir apparaître une femme au long manteau noir et blanc, décapuchonnée; à la chevelure bleutée aussi intense que le saphir. Un coup d’œil, étonnée; Sazuka ne sut quoi dire. Son esprit oscillait entre la joie et l’abasourdissement. Que faisait-elle là ? Comme avait-elle pu ?

-Izaya ? Tu as finalement réussi à quitter Iwa ? Comment nous as-tu retrouvé ? Lui adressait-elle souriante en s'approchant. L'Uzumaki n'avait pas vraiment fait attention à ce qu'elle avait dit à propos des capes, et n'avait pas non plus vu la différence d'intonation qu'avait la Sage, à cet instant; seulement contente de la voir ici. Nous partons, comme prévu ! Ajoutait-elle alors que moins d'un mètre les séparait.

Habituellement, Izaya n'était pas aussi... spontanée, enfin; elle l'était réellement. Mais jamais elle n'abordait des personnes comme ça, jamais aussi frontalement bien qu'elle fut loin d'avoir la langue dans sa poche. Et sa question quant aux capes revint à la Raikage, une question qui n'avait pas de sens. Izaya savait pourquoi ils portaient ces symboles, ce que représentait le clan vis à vis du Fukkatsu. Elle savait ce qu'était le Fukkatsu...

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 14 Avr 2020 - 17:59
Le vent marin caressait la plage tandis que l'eau la dévorait. C'était la marée montante depuis plus d'une heure désormais. Le Loup regardait au loin, seul, pensif. Il était venu là pour mieux se rendre compte de ce qu'était son pays, celui qui l'avait vu naître et dans lequel il grandissait chaque jour un peu plus. À l'aune d'une éventuelle promotion, il avait senti ce besoin de connaître les terres de Tsuchi no Kuni. Des terres qu'il ne pourrait bientôt plus visiter si facilement, le poids du rôle qu'il visait étant si grand, si emprisonnant.

Mais pourtant il y aspirait profondément. Il voulait défendre Iwagakure no Sato et le pays qu'elle protégeait par dessus tout. Il voulait être celui qui prend les décisions pour ne plus avoir à souffrir d'une vision comme celle qu'il avait pu avoir à Tetsu no Kuni. Celle de miliers d'hommes à terre pour l'égo d'un seul. Il voulait être souhaité par le peuple et non simplement vu comme un pion placé là, comme certains avaient pu voir son prédécesseur aujourd'hui mort. Ce dernier avait tout donné pour Iwa, jusqu'à sa vie. Mais certains le verraient encore et toujours comme un homme du Daimyo, là juste pour surveiller la cité et sa bonne petite obéissance. Pas vraiment le genre d'image qu'il méritait. Ni même celle du Bakuhatsu qu'il était.

Ashitaka soupira. La mer ne lui donnerait pas les réponses qu'il cherchait. Ni pour sa quête de position politique et militaire, ni pour sa recherche sur le Hyôton. Mais alors qu'il se perdait dans ses pensées, une barque accosta. Des hommes en sortirent et semblèrent patienter sur la côte. Un rendez-vous apparemment. Après un quart d'heure, du nouveau mouvement. Les personnes se relèvent, une silhouette arrive suivie quelques instants plus tard d'une autre. Des voix se lèvent, celles des deux femmes. Le Borukan avait l'impression de reconnaître la première. Il l'avait entrevu il y a quelques jours, avant que l'Intendante ne parte au sommet puis n'en revienne. Une membre de ce groupe qui était allé la recontrer sans doute. Ils avaient eu un court séjour à Iwa, mais l'homme aux yeux ambrés ne les avait pas croisé. Il ne les connaissait pas et ils étaient probablement là pour affaires, ils ne lui avaient pas semblé avoir le temps de discuter.

Était-ce différent ici ? Peut-être. Peut-être pas. Se redressant et descendant de la roche qui lui avait servit d'assise pendant son emportée onirique, le guerrier roux enfouit ses mains dans ses poches, lui offrant une dégaine on ne peut plus sereine. Il marcha alors d'un pas tranquille, les observant et les détaillant au fur et à mesure qu'il se rapprochait. Il finit même pas reconnaître le signe de l'organisation. Sa supposition était bonne. Ses yeux ne l'avaient pas trompé. Mais quant à connaître qui que ce soit dans leur rassemblement, il n'en était pas là.

Bandeau attaché au bras, il s'arrêta à une vingtaine de mètres du groupe. Silencieux. Il eut un léger sourire qui disparut l'instant d'après. Il devait se confesser, il était curieux. Qu'avaient-ils obtenu en venant ici ? Qu'avaient-ils en tête pour la suite ? Alors qu'il les fixait, deux mots franchirent les lèvres de l'homme habillé sobrement, avec pour seul signe distinctif son bandeau iwajin attaché à son bras gauche.

« Et maintenant ? »

Deux mots prononcés à moitié, comme s'il ne savait pas s'il leur posait la question ou s'il se la posait à lui-même.

_________________
Départ. Et rencontre ? Libre 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Sharrkan
SharrkanEn ligne

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 14 Avr 2020 - 19:06
Un départ, encore un. Ils n'étaient pas restés si longtemps que ça à Iwa, finalement. Il fallait admettre aussi que les négociations - qui n'en n'étaient pas - avaient tourné court rapidement et qu'il n'y avait plus rien à dire sur le sujet. Il ne servait à rien de rester plus longtemps sur le territoire de la Terre, c'était une perte de temps. L'Intendante, aussi capable soit-elle, n'avait pas eu les épaules pour assumer une telle décision. Ce n'était pas un reproche, plutôt une simple constatation. Iwa avait d'autres projets pour le futur et apparemment, venger la mort de ses deux émissaires n'en faisait pas partie.

Il ne restait plus qu'à espérer que la deuxième partie du Fukkatsu en mission à Kaminari avait eu plus de succès qu'eux. Sharrkan était impatient d'avoir des nouvelles de Kumo, parce que les informations qu'ils apporteraient pouvaient changer totalement la donne pour leur bataille à venir. Comment cela se passait-il, entre les murs ? Qui avaient-ils rencontré ? Même si parfois... le Kazejin se demandait ce qu'il faisait ici. Il s'était engagé, il s'y tiendrait, mais il aurait pu choisir une voie tellement plus simple... Rester à Kaze, mener sa petite vie tranquillement. Il avait purgé sa peine ; alors pourquoi vouloir retourner sauver la prison ?

Mais Kumo avait été bien plus qu'une terre d'exil, finalement. Et là-bas se trouvaient encore des gens à qui il tenait profondément, qui luttaient pour ne pas se laisser manger par l'Empire. Il avait fait des promesses et il ne pouvait pas leur tourner le dos.

Et c'était pour ça qu'ils devaient repartir. En bateau, encore, même si Sharrkan se serait bien passé de ce moyen de transport. Sur la berge, tous habillés de la même cape comme un rassemblement sectaire, ils regardaient la barque s'approcher du rivage. Puis ils furent apostrophés par une voix, appartenant à une fille aux cheveux bleus étrangement familière. Izaya, dont ils avaient fait la connaissance à Iwa, les avaient finalement rejoint même si elle n'avait pas pu obtenir sa liberté.

Mais... ses propos étaient étranges. Et quelque chose dans son attitude et même dans son physique ne collait pas. Quelque chose n'était pas normal ici, c'était son instinct qui lui soufflait. En même temps, il avait été sur ses gardes pendant tout leur séjour dans la cité de la Roche sans qu'il ne puisse vraiment expliquer pourquoi. Peut-être l'injonction à bien se tenir qu'il avait pris un peu trop à cœur.

« Ce n'est pas Izaya... »

Les sourcils froncés, il scrutait le visage de la fille aux cheveux bleus pour trouver le détail qui le rendait mal à l'aise. Un henge un peu bâclé peut-être ? Il n'avait pas encore acquis cette base de la sensorialité pour le savoir.

Spoiler:
 

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 14 Avr 2020 - 19:40


Départ. Et rencontre ?

Où est-ce qu'elle avait mis les pieds là ? Cette brune palote était un chouïa trop familière pour la gardienne des éléments. Et en plus elle l'appelait Izaya ? Azaya commençait à comprendre le quiproquo; et que ces gens connaissent sa soeur lui fit tout bizarre. C'était une coïncidence incroyable quand même, qu'en cherchant le village où habitait sa soeur elle tombe sur un groupe portant l'écusson du clan et qui connaissait son alter-égo pas si égale que ça...

L'Azurite leva une main, paume face à cette femme; comme un "stop". Son regard dévia sur croc blanc. Ça devait être lui le chef, le plus perspicace de tous qui avait compris qui elle n'était pas. Un homme si observateur devait être un leader naturel, ça ne faisait aucun doute dans l'esprit de l'Uzumaki.

Il était l'heure de remettre les choses dans le bon ordre, Azaya n'aimait pas trop qu'on l'insulte d'Izaya. Si elle avait pas été aussi nulle comme Kunoichi, elle aurait défoncé cette bonne femme un peu trop sûre d'elle à son goût !

▬Izaya ? Nan, j'connais pas d'Izaya. Aaah si... vous voulez parler de l'autre moche là ? Je suis bien plus belle, intelligente et jeune qu'elle !

Pourtant la distinction entre elles était assez évidente pour ne pas se tromper ! Azaya ne tenait pas compte qu'ils ne se connaissaient pas et que sa jumelle ne l'avait jamais mentionnée. Pas étonnant du tout. Son attitude changea un peu, la gardienne devint plus suspicieuse et dans son crâne ça tournait à toute vitesse !

Si elle est aussi contente de penser que je suis Izaya, alors elle doit être amicale envers les Uzumaki, et elle porte la cape du clan alors elle ne peut pas être une ennemie. Mais si ils connaissent Izaya et qu'ils l'apprécient alors... Vais-je pouvoir les apprécier ? Mais je ne suis pas obligée de les apprécier moi... Alors ce village existe bien... héhé... vous dites qu'elle va bien ? bon beh tant mieux ça m'évite d'y aller alors !

Boom d'une pierre deux coups ! Elle avait trouvé de nouveaux amis et elle avait pas besoin d'aller voir ça soeur. Azaya était géniale, sans le vouloir ! C'était tout elle ça. Elle allait enchaîner histoire de voir à qui elle faisait face, mais une autre voix l'en empêcha; elle referma la bouche en l'entendant et ce tourna. Un rouquin... shit.

▬Et maintenant tu vas peut être dire bonjour sale mal poli, et te présenter ! Moi c'est Azaya Uzumaki ! Tu veux te battre, parce que je te détruis quand je veux !

Son bras levé et le coude plié elle plaqua sa main sur son incroyable et formidable biceps !



_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 14 Avr 2020 - 20:09




-Hum... fit-elle en entendant d'abord Sharrkan émettre l'idée qu'il ne s'agissait pas d'Izaya. Elle la fixa un instant la détaillant un peu plus. Et effectivement, alors qu'elle était en train de leur parler; elle remarqua la présence des mêmes sceaux que la genin, mais sous l’œil opposé. La confusion était facile. L'écoutant, Sazuka réalisa qu’effectivement il ne s'agissait pas de la même personne. Bien observé Sharrkan... Dit-elle fugacement sans détacher son regard de la copie quasi conforme.

S'agissait-il d'un piège ? D'une illusion ? Ces questions furent rapidement effacées de son esprit, puisqu'elle se présenta d'elle même à cet Iwajin qui venait d'arriver de nulle part. Une autre coïncidence... Cela faisait beaucoup pour une même journée, mais c'était moins surprenant que cette rencontre avec une... Uzumaki ? A Tsuchi, quoi de plus normal que de rencontrer un Iwajin en vadrouille dans son pays.

Le sourcil arqué, elle se demanda ce qu'il voulait par ce "et maintenant ?". Et se demanda également quelle étincelle de folie se cachait en cette femme pour aborder un inconnu, d'Iwa, de la sorte. Elle avait l'impression de revoir Umeka à leur première rencontre, bien qu'elle, cette Azaya fut... Sans doute pire. Ou en tous les cas plus drôles bien qu'elle n'avait l'air de plaisanter.

Sazuka leva les mains et fit apparaître un clone.

-Vas prévenir qu'ils ne doivent pas accoster maintenant. Lui glissait elle. Aussitôt il les quitta et courant sur l'eau, se dirigeant tout droit vers l'embarcation qui s'était sûrement déjà immobilisée en voyant ces intrusions. Uzumaki Azaya, je suis Uzumaki Sazuka. Ce jeune homme est un Iwajin. Je vous prierai donc de faire quelques pas dans notre direction. Lui lançait-elle. La confiance qu'elle avait pu avoir en ce village avait été ternie par l'accueil de leur intendante. Nous quittons votre pays, cela vous pose-t-il un problème ? Lui demanda-t-elle avec un certain détachement, sans animosité, comme toujours.

Que leur voulait-il ?

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 14 Avr 2020 - 22:30
Se rendant un peu mieux compte de ce qu'il venait de faire et de l'endroit où il avait attérit, le Borukan se gratta la tête quelques instants, faisant un sourire gêné.

« Bonjour, toutes mes excuses, je crains que mes pas m'aient porté à vous plus vite que mes pensées. Ou en tous cas, ils sont désynchronisés aujourd'hui... Je me présente, je suis Borukan Ashitaka. Et non, je ne tiens pas à me battre, Uzumaki Azaya-san. Désolé de vous faire faux bond. »

Reprenant une contenance, il lui fit un nouveau sourire simple avant de se tourner vers la Raikage tout en faisant quelques pas pour réduire cette distance que son inconscient lui avait fait garder, comme une manière de ne pas trop piétiner une certaine bulle d'intimité qu'ils auraient pu souhaité. Maintenant qu'elle le lui demandait, il en allait autrement.

« Uzumaki Sazuka ? C'est donc vous la dirigeante de Fukkatsu si j'en crois les rumeurs qui parcourent Iwa. Non, rassurez-vous, cela ne me pose aucun problème. Pas plus qu'à Iwa si j'en crois l'absence d'iwajins à vos côtés. Des choix ont été fait par l'Intendante, je me dois de les respecter. Cependant rien ne m'interdit de venir vous souhaiter une bonne route. »

Prenant un instant pour réfléchir à ses mots, il enchaîna.

« Mais ce n'est pas simplement pour cela que je suis venu lorsque je vous ai reconnu de loin. »

Il regarda la barque déjà accostée. Des pêcheurs. Et à bien y regarder, ils n'avaient en vérité rien à voir avec le Fukkatsu. Comment avait-il pu les confondre de loin ? Ils n'attendaient même pas vraiment, ils faisaient griller quelques poissons. Leur proximité n'était due qu'au village où le Loup était passé quelques heures plus tôt, ils devaient y habiter.

« Je suis venu par curiosité à vrai dire. Je ne peux vous aider par décision de ma supérieure, mais pouvez-vous me renseigner sur ce que vous comptez faire maintenant ? Reprendre Kumo ainsi ? Tenter une autre approche diplomatique avec l'Empire ? Chercher d'autres alliés ? Et si vous reprenez Kumo, est-ce que vous vous arrêterez à votre frontière ? »

Il se gratta à nouveau les cheveux quelques instants.

« Je suis un débutant en politique mais j'ai mes aspirations concernant Iwa. Et j'aimerais en savoir plus. Bien entendu, je comprendrais votre refus. Surtout après que l'Intendante ait elle-même refusé de vous aider. Dans un sens je la comprends elle aussi. Elle n'est qu'Intendante. Et si ce titre peut paraître simplement un autre mot pour parler de Tsuchikage, je pense que pour elle, une position qui risquerait d'impliquer Iwa et Tsuchi dans de larges conflits évitables n'est absolument pas acceptable. Pas même pour venger nos morts. Après tout, les vivants sont plus importants, non ?.. »

Reportant son regard sur la mer et ses flots, il observa quelques instants les navires qui attendaient dans la baie. L'un d'entre eux était un navire de pêche et l'autre était un bateau de transport. Sans doute celui des kumojins. Et d'ailleurs, le clone que la femme avait fait se dirigeait vers eux rapidement, sans doute pour les prévenir de ce qu'elle attendait d'eux, qu'importe ce que c'était. Une nouvelle marque de sa position dominante sur son groupe.

« Ça n'est pas mon rôle de prendre des décisions importantes, mais je ne souhaiterais pas que vous gardiez une rancoeur envers Iwa pour ce refus. »

Attendant désormais la réponse de ces étrangers, la jeune femme qui l'avait apostrophé semblant vouloir en découdre. Il ne la connaissait pas, et quand bien même elle aurait une soeur à Iwa, elle même n'en faisait pas partie. Elle faisait donc bien ce qu'elle voulait.

_________________
Départ. Et rencontre ? Libre 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 15:37


Départ. Et rencontre ?

Ah oui ! Ce n'était même pas "où", mais plutôt dans quoi avait-elle mis les pieds ? ça parlait de politique, de guerre et d'autres questions bien lointaines des intérêts d'Azaya. Elle n'y comprenait rien. Mais elle avait fait ce que la brune palote avait demandé; c'est à dire mettre de la distance entre elle et le rouquin malpoli.

Mais lui s'était aussi rapproché dans la foulée, pourquoi ? Il avait cru que c'était à lui que la prénommée Sazuka s'adressait ? Fallait dire... qu'elle n'avait pas été bien claire; mais la gardienne avait parfaitement compris que c'était à elle qu'elle parlait. Et, elle était une Uzumaki, alors difficile de ne pas lui faire confiance à cet instant plutôt qu'à un homme qui avait une plaque en métal sur le bras, comme un militaire.

L'azurée avait un peu de difficulté à comprendre; cet homme était là juste pour poser ces questions ? Y avait pas un meilleur endroit, ou un meilleur moment ? Même elle se doutait qu'on ne parlait pas de sujets aussi délicats au bord d'une plage, et encore moins avec des pêcheurs pas très loin.

▬J'ai fait tout ce chemin pour ça...

Azaya était un peu dépitée sur les bords, les histoires des shinobis et des autres ninjas... c'était pas trop son truc. Participer aux dramas du Yuukan, n'était pas trop son truc. C'était un d'entre eux qui avait amené ruine et désolation sur Hikari...

Et ben alors, t'attends quoi pour répondre, Uzumaki Sazuka. Heeeiiin, réponds au môssieur.

Tournée vers elle elle la fixait et lui lançait comme un défi. C'était le côté hyperactif d'Azaya qui ressortait. Fallait que ça aille vite pour elle. Et en vrai savoir quel genre d'Uzumaki elle était, ça l'intéressait quand même un peu. Déjà qu'elle était cheffe d'un truc, elle devait pas être une quiche comme Izaya...





_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Sam 18 Avr 2020 - 13:00




-Ce n'est pas le refus de votre intendante à nous aider qui pourrait me mener à avoir une forme de rancœur à l'égard de votre village puisque nous n'avons pas pu aborder le sujet, mais ses insultes voilées et son dédain en revanche... Répondit-elle d'abord afin d'apporter une nuance à ce que pouvaient imaginer les uns et les autres. Cracher au visage de probables futurs alliés, sont-ce là les caractéristiques du Bushido, et d'Iwa ? Dans mes souvenirs, votre village avait un réel attrait pour la diplomatie; mais il semble que cela se perde avec la qualité de ceux qui vous ont représenté, à une époque. Haussait-elle les épaules en l'observant. Trop d'orgueil, et de fierté mal placés qui la desserviront, et par extension votre village puisqu'elle en est la représentante. C'est ce qui a causé la perte de Kumo.

La directrice avait l'impression de revoir le même cercle se former, comme s'il s'agissait d'une boucle ne pouvant souffrir aucune rupture, se répétant d'un être à l'autre sans distinction. Ce cercle qui donnait la sensation à ceux ayant bénéficié des largesses de la destinée qu'ils se trouvaient au dessus des autres, et que ces responsabilités qui leur étaient confiée leur conféraient au passage le droit, voire peut-être l'obligation, de revêtir d'une grandeur qui n'existait pas et de tenter d'en écraser ceux qu'ils rencontraient. C'était ce qu'il s'était passé à Yugure, sans que l'Uzumaki ne puisse rien y faire, à l'époque.

-Avez-vous déjà lu dans un quelconque livre d'histoire, que le pays de la foudre ait envahi d'autres territoires ? A l'époque de Yugure, Kaminari était en position favorable pour conquérir le pays du feu, et en asservir le peuple, pacifiquement, grâce au confort technologique. Mais il ne l'a pas fait, pourquoi en serait-il autrement, aujourd'hui ? Lui retournait-elle sa question. Bien sûr l'Histoire, le passé, ne permettaient pas de prédire l'avenir avec exactitude, néanmoins ils offraient une perspective probable. D'autres "approches" ont été tentées avec l'Empire. J'ai offert au pays du feu la possibilité de bâtir un avenir, d'échanger avec le pays de la foudre; de se développer. Ils ont préféré rejeter cette offre, et nous insulter, de nouveau; en retour. Cet empire ne souhaite qu'une seule chose : la guerre. Et si c'est là leur seul souhait, alors ils l'auront. Mais on ne pourra pas dire que la paix et la possibilité de devenir autre chose, de plus grand qu'un état criminel; ne leur ont pas été proposés.

Mais dans le fond, qu'importait. Même si tous ceux présents au sommet d'Hayashi avaient tous entendus sa proposition faite au représentant d'hi, tous ne retenaient qu'une chose, tous préféraient, collectivement, déformer la réalité pour qu'elle leur convienne davantage. Il était plus simple de désigner des ennemis et des boucs-émissaires que des personnes de raison dont les intentions n'avaient jamais revêtu aucune forme de malice. C'était plus simple de réécrire l'histoire, de la transformer; pour qu'elle corresponde aux attentes des shinobis.

-En attendant, il n'y avait aucun Kumojin, ou allié de Kumo parmi les assaillants de votre village par une lieutenante de l'homme au chapeau. Votre intendante devrait faire attention à ses fréquentations, car elles la desserviront, comme son comportement. Et votre village en pâtira. Finit-elle en joignant les mains et s'inclinant légèrement devant l'homme. Se redressant elle posa son regard d'ambre sur cette nouvelle cousine. Azaya, si vous souhaitez venir avec nous, pour que nous puissions discuter davantage; vous êtes la bienvenue. Borukan Ashitaka, je vous souhaite une bonne continuation, et de la chance dans vos entreprises. Avait-elle ajouté en s'étant retournée et marchant vers le bord de la plage, faisant signe de la main à ceux présents dans la barque.

Bien sûr, elle n'interdisait à quiconque de parler avec cet Iwajin, mais c'était terminé pour elle; elle avait donné assez d'informations, et ce n'étaient pas quelques paroles d’apaisement qui répareraient le mal causé par cette gamine autoproclamée.

Comme d'habitude, Sazuka avait discouru avec beaucoup de calme, voire même de sérénité. Comme de nombreux Uzumaki, elle était habitée d'une paix quasi inébranlable; dont n'était pas habitée Azaya apparemment.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Sam 25 Avr 2020 - 12:10


Départ. Et rencontre ?

Borukan Ashitaka ? Inconnu au bataillon. En même temps Azaya ne pouvait pas connaître tout le monde et c'était normal. Elle ne connaissait même pas le nom de cette intendante dont parlait l'autre Uzumaki. Par contre elle connaissait le nom du Seigneur du pays du bois, et c'était déjà très bien pour elle.

Elle croisa les bras en le toisant du regard. Finalement il avait l'air calme pas là pour faire du grabuge. La discussion qui anima les deux protagonistes fut alors assez longue. L'Azurite ne saisissait pas encore très bien toutes les aspérités de leurs propos, ni même tout ce qui les animait. Celle qui devait être la chef du petit groupe devait avoir rencontré sa chef à lui, c'était sûr.

Ça parlait d'attaques, d'homme au chapeau; qu'elle connaissait bien du coup enfin, surtout de nom mais son oeuvre ne lui pas étrangère comme au reste du Yuukan. L'orgueil et la fierté... Elle opina du chef; Azaya en était pleine de ces deux là et elle ne pouvait au final qu'être d'accord; ça l'avait souvent desservi dans le passé, c'était pareil pour tout le monde. Mais est ce que ses déboires passés lui avaient appris à ce sujet ?

▬Euh, j'sais pas, ça dépend d'où vous allez.

Elle se tourna vers la brune à la cape. La Gardienne se demandait justement où ils voulaient aller avec ce mystérieux bateau, mais comme elle avait parlé de guerre... Elle hésitait naturellement à sauter sur l'occasion.

Je n'ai pas envie de retourner à Hayashi et ce pays de la pierre ne me fait pas trop bonne impression vu vos mots... Mais t'as aussi parlé de guerre, alors j'sais pas si je ferai bien de vous suivre.

La tête penchée sur le côté elle regardait le jeune homme aux cheveux argentés; cherchant un signe autre que la cape d'appartenance au clan. Il n'avait pas l'air bien méchant, tout comme les autres d'ailleurs; mais ils étaient des shinobi alors fallait s'en méfier.

Lui aussi c'est un Uzumaki ?

Elle lui fit signe de la main. Azaya était passée à autre chose et le ninja de la roche ne l'intéressait maintenant plus du tout. Elle l'avait suivi jusqu'au bord de l'eau...

Spoiler:
 



_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Mar 28 Avr 2020 - 21:48
Imperturbable vis-à-vis de l'impatiente et belliqueuse jeune femme qui n'était apparemment pas originaire de leur groupe, il écouta avec attention les réponses de l'Uzumaki qui dirigeait le groupe.

« Je vois. Vous m'en voyez désolé. »

Ne voulant pas se perdre en excuses qui ne feraient probablement ni chaud ni froid à Sazuka, il se contenta de ces quelques mots en réponse à sa diatribe. Si c'est ce qu'elle cherchait, elle aurait de toute façon sans doute possible une préférence pour qu'elles proviennent de la principale concernée, puisque c'était bien contre les propos de l'Intendante qu'elle semblait être remontée.

« Ce n'est pas le cas. Mais ce n'était pas le cas pour Hi non plus. Je comprends cependant. Vous m'en voyez rassuré. Ces conflits n'ont causé que trop de morts. »

Et à notre échelle, nous avons fait quelque chose de similaire à Tetsu et je ne l'approuve pas, en fin de compte. Mais ça, le Borukan se garderait bien de le prononcer à voix haute. La terrible combattante qu'elle était semblait sûre d'elle et c'était probablement la meilleure chose qu'il pouvait espérer en gage de sincérité. De toute façon, il ne pouvait que lui conseiller en cet instant de ne pas le faire, puisqu'il ne serait aucunement en capacité de les en empêcher si c'est ce qu'ils souhaitaient. Ce serait au Teikoku de jouer leurs propres cartes dans ce duel.

Lors de sa diatribe pour justifier sa proposition au Conseil par rapport à Hi, Ashitaka ne put qu'hocher la tête. Il ne connaissait pas les détails de ce sommet, pas encore du moins. Il ne pouvait que se baser sur les paroles de son interlocutrice et il se voyait mal la provoquer. Il n'en avait pas l'intérêt.

Lui rendant enfin son salut sans commentaire sur sa dernière phrase qui sonnait comme une alerte, bien qu'une oreille mal intentionnée aurait pu y voir un fond de menace. Ashitaka se contenta d'un sourire franc face aux salutations de l'Uzumaki et lui rendit son salut.

« Bon courage pour votre chemin de retour et pour vos plans. J'espère qu'ils se dérouleront avec le moins de morts possibles. Et... J'espère que nous pourrons combattre dans le même camp malgré tout lorsque l'heure d'affronter l'Homme au Chapeau sonnera. Vos exploits de combattante vous précèdent et je pense qu'il serait dommage que vous ne soyez pas parmi nous pour arrêter cet homme au dessein si sombre. »

Saluant alors les autres membres du Fukkatsu ainsi qu'Azaya qui semblait une étrangère mais n'était pas quelqu'un qu'ils repousseraient, il termina par quelques mots avant de rebrousser chemin, la tête tournée vers la mer, pensif. Il lui restait encore beaucoup à voir, à apprendre et à comprendre pour devenir Tsuchikage. La diplomatie en faisait partie, et pour cela, récolter les avis d'autrui lui paraissait important pour mieux cerner comment chacun pouvait réagir à un même discours. Lui qui en ferait sans doute de nombreux d'ici quelques mois ou années, il fallait qu'il s'y prépare.

HRP:
 

_________________
Départ. Et rencontre ? Libre 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Sharrkan
SharrkanEn ligne

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 20:20
Sharrkan avait vu juste, ce n'était pas Izaya qui s'était manifestée face à eux. A l'entendre un peu plus parler, c'était maintenant flagrant. Elles étaient les copies conformes en statique, mais leurs expressions étaient tout à fait différentes. Azaya alors ? Leurs parents devaient avoir un sacré sens de l'humour. Au moins, ce n'était pas très compliqué à retenir.

En attendant, un Iwajin s'était approché du groupe et sans qu'il ne puisse articuler deux phrases, cette Azaya lui avait sauté à la gorge. Ugh, alors que Sharrkan avait fait des efforts surhumains pour bien se tenir pendant tout leur séjour !

Néanmoins, cette conversation ne concernait plus vraiment le Kazejin, alors il se contenta de se mettre en retrait tout en portant une oreille attentive aux paroles du roux. Il... était au courant de beaucoup de choses et posait beaucoup de questions pour un simple shinobi. Ses intentions apparaissaient louables cependant. Réparer les pots cassés...

Sazuka garda son calme malgré les mots durs qui sortaient de sa bouche et les interventions de sa lointaine cousine. Avec le temps passé à cotôyer la Raikage, le Kazejin avait fini par comprendre que même si son air et ses expressions étaient froides... hé bien, c'était seulement sa personnalité. Difficile à dire donc si elle était réellement énervée ou si c'était simplement son visage de tous les jours.

Il répondit à la question d'Azaya avec un sourire :

« Non. Mais c'est vrai que ça aurait pu être cool. »

Les capes étaient effectivement trompeuses, mais ils n'avaient pas vraiment eu leur mot à dire sur le design de ce qui était devenu le symbole du groupe.

Apparemment, le départ avait été sonné et Sharrkan s'inclina pour saluer l'Iwajin. Le groupe se dirigea un peu plus vers le bord de l'eau, attendant leur taxi-embarcation pour partir vers de nouvelles aventures. Mais le Kazejin avait cependant quelque chose à rajouter.

« Je ne viens pas tout de suite avec vous, au fait. J'ai des choses à régler avant... bah, la grosse bataille. Ce serait quand même dommage de mourir en ayant encore des affaires en suspens, pas vrai ? »

La situation était loin d'être drôle en vérité, mais bon...

« Envoyez-moi un message quand vous êtes prêts ou s'il se passe quelque chose, à la même adresse que la dernière fois. Je ne devrais pas être très long. »

Il adressa un regard plus particulier à Kyohei et Midori. C'était difficile de s'éloigner d'eux, mais il devait absolument régler ces affaires, juste au cas-où. Il ne pouvait pas prendre le risque de mourir avec ça sur la conscience. Il devait lever les malentendus et vieilles rancœurs avec sa famille. Donc... direction Kaze, une nouvelle fois.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Sam 2 Mai 2020 - 0:26


Après le départ de l'Iwajin, Sazuka fit signe à son clone, la barque et ses occupants, d'approcher. Il n'y avait à son bord qu'Umeka qui s'en revenant sûrement de Kaminari. L'Uzumaki avait beaucoup de questions à lui poser; enfin, pas tant que ça, juste une ou deux en réalité. Lorsque la quille de l'embarcation s'enfonça dans le sable grossier et qu'en débarqua la blonde, Sazuka sembla s'illuminer l'espace d'une demi seconde avant de retrouver son habituel stoïcisme.

-Bonjour Umeka. Quelles sont les nouvelles ? Tout s'est passé comme prévu, à Kaminari ? C'était la première question qu'elle lui posait, et de cette première réponses dépendrait la seconde question. Elle garda ensuite longuement le silence, le temps qu'elle débarque et éventuellement présente ses "salutations". Elle se rendrait compte d'elle même que de nouveaux visages les accompagnaient...

Ensuite, elle lui annoncerait qu'à peine arrivé, ils repartiraient; et cette fois pour Mizu, son pays natal. Sazuka tenait toujours ses promesses... Et, se tournant vers Sharrkan après qu'il eut exposé son besoin de retourner à Kaze...

-Nous ne sommes plus à ça prés, Sharrkan. Tu peux te rendre à Kaze, mais tâche de ne pas t'y perdre, ou qu'on t'y perde. Avait-elle souris. Kyohei et Midori pouvaient aussi le suivre, pour l'heure; leur groupe n'avait pas besoin d'être réuni et il y avait encore probablement un peu de temps qui s'écoulerait avant qu'on quémande leurs compétences...


Spoiler:
 


Dernière édition par Uzumaki Sazuka le Sam 2 Mai 2020 - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Sam 2 Mai 2020 - 17:19



Ca avait été un peu décevant tout ça. Toi qui pensais présenter à la Sazuka le chef de la résistance, revenait bredouille de cette longue escapade en terre de foudre. Mais ça importait peu, le plan avait été suivi et accompli; ça... ramener la chouette, ce n'était qu'un bonus...

Sans que tu saches pourquoi au début, un clone était venu à votre rencontre pour vous demander de ralentir l'allure et d'attendre avant d'accoster. Tu regardas au loin, y avait... du peuple là bas, des que tu connaissais, d'autres non. Peut être qu'il y avait danger ?

Mais au final, sur la plage, l'Uzumaki vous fit signe sans que rien de spéciale ne se passe. L'un des protagonistes était parti; c'était lui qui vous avait retardé selon toute vraisemblance. Enfin, vous accostiez sur la plage de Tsuchi.

Pour ne pas changer, la docteure resta très formelle; elle l'était toujours quand vous n'étiez pas seules. Tu devais sûrement être la seule à connaître un autre visage que celui de ce sérieux si glaçant. Mais qu'à cela ne tienne, t'étais une militaire, tu savais !

« Sharrkan s'en va ?.. 'Fin, ça s'est bien passé, on est entré à Kaminari comme dans un moulin. On a fait diffuser le tract grâce à Akina et l'aide de la résistance. Nous devions rencontrer "la chouette", le chef à priori du mouvement... mais il n'est jamais venu à notre rendez-vous. »

Un rapport des plus simples et efficaces. Tu regardas le Kazejin un instant, la tête penchée dépassant de la silhouette de l'Uzumaki et repris :

« Oh et, Anzu est restée sur place. Sûrement pour obtenir des informations. Ou préparer le terrain. Je lui en ai pas demandé plus, elle sait ce qu'elle fait. »

Un petit silence, et te retournes vers Kakusareta le chasseur de trésor tout en déliant Gyomo de ton buste et d'un signe le scelles dans un parchemin.

« Tien, pour t'être bien comporté. »

Sans forme de tristesse tu t'étais défaite de Gyomo. Il pesait de plus en plus lourd et tu doutais pouvoir encore le manier maintenant, le lien semblait être sur le point de rompre alors c'était le meilleur moment ! Heureusement du coup que vous aviez rencontré personne à Kaminari car un combat aurait pu te mettre ainsi que tes équipiers, et très fâcheuse posture.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Sam 2 Mai 2020 - 17:51


L'Uzumaki fit signe à l'accompagnateur de la blonde. Elle était plutôt heureuse d'apprendre que tout s'était aussi facilement passé, un autre signe de l'aspect factice qu'avait cet empire, tout comme son fond. Peut-être à eux trois auraient-ils même pu reprendre le contrôle de Kumo, cela aurait été très amusant.

-Il n'est pas venu ? Eh bien, nous ne saurons alors peut-être jamais ce qu'il s'est passé. J'espère seulement qu'ils ont respecté les consignes du tract. Avait-elle répondit armée d'un sourire sincère. Elle observa les gestes de la Gladiatrice, ce parchemin pourtant des symboles de scellement, et le filet se mouvoir avec une certaine lourdeur.

Le moment était donc venu pour elle de s'en séparer. Sazuka se souvenait parfaitement de leur discussion et savait que sa compagne connaissait déjà la fin de cette histoire la liant à l'entité sans doute la plus énigmatique de leur époque. C'était assez triste, mais il en allait ainsi. Le pragmatisme de la kunoichi la plus professionnelle d'entre eux l'emportait sur les sentiments.

-En effet, mais nous le reverrons. Il a des affaire à régler à Kaze, comme nous à Mizu. Elle observa Kakusareta, et plus loin Midori puis soupira. Vous resterez avec Kyohei et Hoshiyoi; et si nous ne nous revoyons pas dans... quinze jours, vous pourrez considérer votre contrat comme rempli. Adressait-elle à l'homme masqué. Il ne s'agirait qu'ils attendent trop leur retour si quelque chose venait à mal tourner. Et, Azaya, vous venez avec nous ? Son regard se posa de nouveau sur Umeka. C'est une... cousine. Uzumaki Azaya. Enfin, son clone s'approcha, il était toujours là... Bien, si tout le monde est d'accord; partons.


Spoiler:
 


Dernière édition par Uzumaki Sazuka le Mer 20 Mai 2020 - 19:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Dim 3 Mai 2020 - 0:55


Départ. Et rencontre ?

Le rouquin était parti sans demander son reste, apeuré certainement par l'aura de puissance qui se dégageait de l'Azurite. Azaya n'avait pas tout à fait suivi la discussion. Elle s'était surtout contentée d'observer la barque plus loin sur l'eau que Sazuka avait autorisé à venir. A son bord il y'avait une jeune femme blonde et quelqu'un d'autre avec un masque...

C'était une sacrée réunion qui avait lieu là, pleine de monde venu d'un peu partout; plus qu'en avait vu la Gardienne durant ces derniers temps. Elle fit un coucou de la main à celle qui s'appelait donc Umeka. Elle ne comprit pas bien ce qu'elle fit avec ce filet qu'elle avait scellé dans un parchemin; mais elle le donna à l'étrange personnage en tout cas.

Ça faisait beaucoup à assimiler d'un coup, elle qui était si indépendante allait elle réellement se retrouver embarquée dans une telle aventure ?

▬Pourquoi pas ! Mais je vous préviens, je serai pas votre larbin et je tiens à mon indépendance !

Elle fit plusieurs pas vers elles et monta dans la barque. C'était bizarre alors que tout le monde ici devait savoir marcher sur l'eau en principe. Puis c'était la première fois qu'elle montait dans un véhicule flottant alors rien que pour l'expérience; elle le fit.

Bon et ben, Sharrkan, à un de ces quatre ! Pareil pour les autres ! Allé hop on s'en va !

Fallait pas que ça traîne avec Azaya ! Quand on dit qu'on part, on part. Elle était déjà impatiente de voir ce nouveau pays qui les attendait. Ensuite quand elles seraient sur ce navire, elles pourraient discuter car Azaya même si elle acceptait l'invitation n'était pas encore tout à fait persuadée de qui était cette Sazuka.




_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Dim 3 Mai 2020 - 16:35



T'avais bien entendu : une autre Uzumaki. Ca poussait comme des champignons dans une forêt humide ces trucs là depuis que Sazuka avait révélé son véritable nom, ses vraies origines même si certains la dénigraient maintenant pour ça; une raison de plus ? Oué au final ce n'était que ça, une nouvelle excuse. Enfin bref, pas le temps de penser à ça.

La bleude -comme une blonde mais aux cheveux bleus- te paraissait très énergique. Déjà qu'on te qualifiait de pile en général; elle était large au-dessus de toi ! Est ce que tu pouvais t'entendre avec quelqu'un qui te ressemblait ? c'était pas dit, mais si Sazuka l'avait invité et qu'elle avait accepté alors t'avais pas grand chose d'autre à dire.

Et y avait aucun doute sur ses origines à elle; tu reconnaissais ces petits symboles sous son oeil, les même que celui que la Raikage avait à la base de la nuque. Une fois appareillée en direction du navire à plus de la moitié du chemin tu lui dis :

« Vous avez l'air d'être une emmerdeuse vous. »

Oué c'était full gratuit, juste pour voir comme elle pouvait réagir. Ca promettait une bien belle nouvelle traversée des mers du Yuukan. Enfin, sur la forme parceque dans le fond ça enelevait rien à ton impatience de rejoindre Mizu. Votre voyage là bas vous permettrez aussi de faire ce dont vous aviez parlé ça allait être un grand moment !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Hikari no Eiichirō
Hikari no Eiichirō

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Ven 15 Mai 2020 - 21:53
J'avais fait ce que j'avais à faire à Hayashi, je devais déjà partir pour Tsuchi afin de rejoindre l'auto-proclamée Raikage. Je ne pus à peine prendre ce que je voulais prendre, j'avais laissé beaucoup de choses au pays du bois, je devais déjà partir. Ces deux pays avaient beau être limitrophes, mais Tsuchi était quasiment un pays-continent de part sa taille. Le voyage était long, très long, il fallait voyager pendant plusieurs jours afin d'atteindre les côtes du pays de la terre là où était amarré le bateau qui était chargé de transporter le Fukkatsu jusqu'aux terres de l'eau. D'autant que la géographie du pays complexifiaient fortement le voyage.

Il y avait tellement de montagnes, parfois escarpées, impossible à traverser sans les contourner et emprunter des chemins qui vous rajoutaient parfois plusieurs heures de route. Il fallait donc être très patient et longer la frontière sud du pays où la géographie était différente. Je fus quand même bluffé de voir les aménagements que ce grand peuple bâtisseur a pu mettre en place pour faciliter les routes commerciales et la mise en place de comptoir de commerce.

Il y avait des tunnels, des ponts plus ou moins complexes qui raccourcissaient le temps de trajet et améliorait le tracer des routes qui étaient donc plus linéaires, mais cela restait marginale compte tenu de l'immensité du territoire. J'étais proche de la frontière, donc je savais pertinemment que ces aménagements servaient surtout à faciliter l'accès au pays aux commerçants étrangers et que le cœur du pays était nettement différent.

Je passais de comptoir en comptoir, de villes en villes et je ne pouvais me permettre de prendre du temps pour visiter les lieux, les boutiques et acheter deux-trois trucs intéressants. A vrai dire, je n'avais pas le temps pour rien du tout, je ne pouvais même pas réfléchir, j'étais concentré sur mon trajet. Pour éviter tout problème, j'avais utilisé une technique de camouflage visuel et de chakra afin de pouvoir me déplacer sans gène dans un territoire, certes ouvert et accueillant, mais dans lequel se trouvait un village ninja doté d'une puissance militaire importante.

Masqué, équipé de la cape verte ornée du logo des Uzumaki, je courrais tandis que ma cape se déplaçait au grès du vent. J'étais bien sûr très bruyant. D'ailleurs, de nombreux marchands sur le chemin ne comprenaient pas comment ils pouvaient entendre de tels bruits sans voir quoique ce soit. Ils avaient l'impression d’halluciner, d'entendre un fantôme qui courent.

Après plusieurs jours, j'étais enfin arrivé au point de rendez-vous. Il y avait une grande plage avec des bateaux amarrés, mais aucun ne ressemblaient visuellement à la description qu'on m'avait faite. Sazuka m'avait indiqué dans une note toutes les informations notamment le point de rendez-vous à Mizu au cas où je me dirigerais directement vers le pays de l'eau. Je me disais qu'il fallait mieux y aller avec eux, en tant que nouveau Kyoujin du Fukkatsu.

J'avais vite fait le tour des lieux, mais impossible de le trouver, j'avais donc supposé qu'il était déjà parti. Je me mis donc à courir sur l'eau pendant de très longues heures avant d'apercevoir à l'horizon, une silhouette d'un navire qui lui ressemblait. Je me mis à accélérer pour le rattraper avant de bondir sur la coque du bateau, rompant ainsi mes techniques de camouflage. J'étais maintenant visible et on pouvait ressentir ma présence. Ma cape retomba alors, je me redressai puis je m'avançai vers Sazuka.

"Je suis désolé pour le retard."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7344-hikari-no-eiichiro-termine#62034
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Départ. Et rencontre ? Libre Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 0:15


Cela faisait quelques minutes qu'ils avaient quitté la terre ferme. A bord de ce navire militaire; ils allaient voguer jusqu'au pays à l'origine de sa construction : Mizu. Dans ce creux de la vague qu'avait formé le sommet à Hayashi; les Kumojins du Fukkatsu purent, en ayant prévenu les autres; vaquer à certaines de leurs préoccupations. Se tournant vers Ame pour Itagami ou vers Kaze pour Sharrkan.

Les trois femmes n'avaient ainsi pas attendu plus longtemps l'arrivée d'autres Kyoujin, ils n'avaient autant de temps à leur disposition; attendre devenait un luxe, ou une plaie qu'elles ne pouvaient pas se permettre. Celui que Sazuka avait rencontré des suites de la réunion d'Hikari lui avait dit qu'il les rejoindrait; qu'il avait encore diverses affaires à régler; néanmoins, ayant rejoint leur "ordre", il obéissait aux même règles et entre autre celle-ci : après l'heure ce n'est plus l'heure.

Alors quelle ne fut pas la surprise de la Raikage lorsqu'elle vit s'inviter sur la pont du navire le jeune homme aux idées bien tranchée. Un léger sourire et de la main elle l'invitait à les rejoindre. A la barre se trouvait Umeka, et ses clones en charge des manœuvres et au bord d'une des rambardes, Izaya; observant l'océan; ou vomissant... Personne n'aurait su le dire.

-Quel timing, Eiichirô. Avait-elle répondu à son excuse. Elle n'en fit donc rien, au contraire; qu'il les rejoigne ainsi et ne se démonte face à la mer prouvait qu'il avait de la ressource. Les plus important est d'être ici, même si j'aime quand même la ponctualité. En réalité l'Uzumaki ne s'était pas attendue à le voir les rejoindre; tout au moins, pas maintenant. Bien, deux jours de traversée; nous aurons le temps d'échanger à propos de notre visité à Mizu.

Umeka y était habituée; les briefings étaient tous les plus importants que les uns que les autres; ils permettaient à chacun de savoir dans quoi il mettait les pieds.
Revenir en haut Aller en bas

Départ. Et rencontre ? Libre

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: