Soutenez le forum !
1234
Partagez

Il faut toujours planifier les vacances un mois à l'avance pour éviter toute mauvaise surprise.

Mukuro
Mukuro

Il faut toujours planifier les vacances un mois à l'avance pour éviter toute mauvaise surprise. Empty
Dim 19 Avr 2020 - 11:42
Cela faisait tout juste deux jours que j'étais arrivée dans le pays des moines. J'avais pu assister au sommet réunissant les quatre grandes nations du monde et j'avais pu faire un détour dans le Vieux Temple pour récupérer les parchemins et les rouleaux de mon maître. Il était désormais l'heure pour moi de reprendre la route. Rester trop longtemps n'avait rien de bon.

Assez tôt dans la matinée, je pris mes affaires et quittai l'auberge dans laquelle j'étais restée deux nuits. Je remerciai l'aubergiste et le payai en bonne et due forme. (Pour une fois que je ne gaspillais pas mon salaire pour des broutilles, mais il fallait dire qu'il n'y avait pas vraiment de casino dans le pays, et c'était tant mieux !) Je pris le soin de trafiquer mon identité pour ne laisser aucune trace de mon passage et je repartis la route comme le fantôme que je suis pour ce pays.

J'avais déposé une demande de congé dans le bureau de Kuuli avant de m'en aller pour Hayashi, mais je n'avais précisé aucune date de retour. J'avais donc encore du temps devant moi où j'étais libre de mes mouvements. Je décidai d'en profiter pour aller faire un petit détour au pays de la pluie avant de rentrer dans le pays du vent. Ça allait me changer du soleil écrasant de Kaze et de plus, j'avais quelque peu à faire là-bas...

Vêtue de mon manteau et de mon chapeau de paille, je traversai de longues routes et arpentai de nombreuses forêts boisées, croisant rizières et plantations, paysans et ouvriers, jusqu'à arriver vers les frontières du pays. Ah, malgré les années écoulées, j'étais toujours familière avec chaque recoin de cet arbre géant que représentait notre pays. Je savais m'y fondre mieux que personne. Ce qui, d'ailleurs, me permit de quitter la frontière sans encombre et sans croiser le moindre bandit ou shinobi. J'étais comme le fruit de cet arbre.

Après plusieurs kilomètres de marche, la pluie commença à tomber. Tout d'abord goutte à goutte puis un déluge. C'était le signe que j'étais bien arrivée dans pays de la pluie. Il n'y avait plus aucune habitation de bois dans les parages, mais uniquement des tours métalliques résistant à la dégradation de la pluie. Un paysage et une population qui m'était tout autant familière...



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Il faut toujours planifier les vacances un mois à l'avance pour éviter toute mauvaise surprise.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: