Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets

Partagez

Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.]

Sora no Yume
Sora no Yume

Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.] Empty
Jeu 23 Avr 2020 - 12:48
Si un jour on lui aurait dit qu'il militerait pour une organisation, qu'il prêcherait sa paroisse et épouserait les idéaux d'un chef en particulier un jour, il vous aurait répondu "Quand les poules auront des dents". Mais dans le monde de fou dans lequel on vit aujourd'hui, dans le monde que l'on nommait "Yuukan" ici bas ; Il était des choses point impossible à se produire ...

Roku faisait partie d'une organisation, secrètement bien entendu -il devait bien garder quelques mystères dans son chapeau et quelques points de réputation en poche, qui œuvrait pour la reconstruction de Kaze no Kuni après les diverses épreuves qu'elle avait traversé ; Reveil d'un dieu, les multiples bandits de grands chemins, le gouvernement tyrannique et les institutions pourries jusqu'à la moelle, corrompue jusqu'à l'os.

Toujours était-il que dans ce désert, il avait trouvé un oasis, qui lui permettait de s'abreuver d'un e nouvelle source de motivation, et de problèmes aussi. Il avait déjà subit les affres d'un combat retors contre Imai Nobume, alias Mukuro, après avoir été engagé. Il avait également rencontrer Mubi, un négligent petit bonhomme plein de talent, qu'il avait déjà dû croiser quelques années plus tôt dans une arène, ou bien dans le désert arride de Kaze.

Et puis il y'avait eu cette rencontre fortuite quelques mois plus tôt, pas loin de son retour en terre promise, dans son foyer. Il avait repéré une caravane de faible envergure, et faiblement gardée. Il l'avait attaqué avec l'une de ses machines monstrueuse, et il avait rencontré Kami, dans des circonstances encore floue pour nous.

Mais qui ne manqueront pas d'être résumé dans notre histoire, pour d'évidente raison pratique.

- Et vois-tu ça, chef, c'est ce qui m'a fait dire que vous devriez la rencontrer, elle est plutôt intéressante, et elle a le profil pour vous rendre service ... Après tout, faire couler plus d'encre que de sang, c'est une autre manière de faire la guerre ...

Fit-il pour introduire sa nouvelle recrue, qu'il souhaitait utile à la petite troupe.

- ... Et qui de mieux qu'un Suzuri pour faire couler de l'encre ... Termina-t-il sur un ton chaud et chaleureux, tout l'opposé de son homologue Asaara.

_________________
Tout s'évanouit dans la fumée ...
Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.] 51ev

... Des dieux courroucés.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12062-sora-no-yume-rester-au-zenith-terminee
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.] Empty
Jeu 23 Avr 2020 - 13:41
-La plume est plus forte que l'épée.

Tous connaissaient l'adage, ce n'était pas foncièrement vrai mais dans le cas présent la demi-géante consentait à sortir des ombres pour se présenter elle même à cette inconnue. Le bouche à oreille fonctionnait visiblement à merveille puisque Nobume avait ramenée Gourmandise qui ramenait lui même une âme perdue de plus sous sa lumière. Cigarette en bouche un regard amusé sur son visage d'habitude si froid et sérieux. Les choses avançaient plus vite dernièrement qu'elle ne l'aurait crue et ce n'était pas plus mal, le temps ne jouait pas vraiment en leur faveurs alors mettre les bouchées doubles était plus qu'apprécié. Une manieuse d'encre, les possibilités étaient infinis avec ces pouvoirs. Mais étrangement le plus dur ne serait pas forcément de convaincre.

-Une Suzuri dans le pays du vent, ton peuple ne provient pas du pays des nuages? Aurais-tu désertée mon enfant?

Un rire qui résonne dans son bureau, la première non Kazejin se présentant à elle. Une seule règle, une seule règle, mais quoi que. Après tout laisser le bénéfice du toute n'a jamais tuer personne, le sable accepte n'importe quel repentit assumant ses fautes et les erreurs du passé. Le sable rassemble et se propage avant d'attirer dans les profondeurs des dunes les hérétiques et les infidèles. Elle tire sur la cigarette, laisse la nicotine s'envoler et fait volte face au duo pour fixer par la fenêtre de son office le décors enivrant de son pays.

-Es tu Kazejin, Suzuri? Je ne perdrai pas de temps à te demander tes motivations, je place ma confiance dans Gourmandise comme je l'ai fait pour la personne me l'ayant fait rencontrée. Tes services me seraient bien utiles, et je ne pense pas que les nuages te pourchassent. Tes limites, tes attentes je peux autant les combler que t'enterrer dans les dunes. Mais je suis franche et honnête avant tout, j'ai besoin de tes talents non pas de guerrier mais d'écrivain si tu l'es comme les rumeurs sur les tiens le prétendent? Prouve moi ici et maintenant. Ecris ce que je te dicte, et les dunes t'accueilleront comme si tu n'avais jamais été du pays de la foudre. Qu'importe le passé, ce qui compte c'est le futur. Le notre, et donc le tient.

Elle s'approche et lui tend une feuille de papier d'un tiroir de son bureau. Les bras croisés Kuuli dicte les premiers mots d'une autre forme de guerre, la plume sert l'épée ou l'épée protège la plume un savant mélange des deux.
Revenir en haut Aller en bas
Suzuri Kami
Suzuri Kami

Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.] Empty
Jeu 23 Avr 2020 - 16:53
… Mais dans quel pétrin c'était-elle fourrée ? La question tournait en rond dans son esprit, rebondissant dans tous les recoins de sa psyché. Qu'est-ce que tu fou, Kami ? Avait-elle été stupide de partir ainsi à l'aventure ? D'abandonner son existence, si paisible, pour un monde qu'elle ne connaissait que peu ? Ses parents l'avaient prévenus pourtant, l'extérieur était un monde violent et cruel. Qu'elle pouvait être stupide.

Les yeux dans le vague, Kami gardait le regard résolument braqué sur le sol. Il lui semblait beau, ce sol, de sa teinte grisâtre et de sa couleur immaculée. Il était terriblement intéressant, ce sol, devenant la toile vierge où elle dessinait ses réflexions. La kunoïchi avait bien entendu envisager la possibilité de sauter par la fenêtre, avant de se rappeler la faiblesse de sa stature et sa pauvre endurance. Il allait sans dire que la rattraper aurait été chose facile. Kami avait perdu le fil du temps, ignorant depuis combien de minutes Roku s'exprimait, sa voix rocailleuse n'étant qu'un bruit de fond dans le tourbillon de ses pensées. A l'entente du nom de son clan, de sa famille abandonnée, la blanche releva la tête, ses pupilles d'or se posant sur le Kazejin qui terminait sa tirade d'un ton chaleureux... Tout le contraire de la voix qui résonna par la suite.

Les délicates lèvres de la kunoïchi s'entre-ouvrirent à la vision de la femme qui sortait des ombres. Une stature haute et imposante, un regard aussi perçant d'un poignard. Un frisson d'inconfort remonta le long de son échine, Kami baissant à nouveau les yeux, rentrant légèrement sa tête dans ses épaules. Oh qu'elle aurait aimé disparaître dans ce sol, elle en avait déjà la couleur après tout. La désagréable odeur du tabac vint alors lui picoter les narines, irritant sa gorge déjà serrée. Agitant sa main devant son nez, Kami ne put retenir sa toux au contact de la fumée.

- L'important n'est pas d'où je viens, ni où je vais, mais le chemin que j'emprunte.

Sa voix était étranglée, plus faible qu'elle ne l'aurait souhaité. Était-elle Kazejin ? Haussant un sourcil, la Kaminarijin eut soudainement l'air dubitative... Ravalant la cinglante remarque qui montrait le bout de son nez à ses lèvres, Kami se contenta d'hocher la tête d'un signe négatif. Non, elle n'était pas une fille des sables. A vrai dire, elle ne pensait même pas être une enfant des nuages, mais une femme de lettres. Un produit ayant grandi au milieu d'une trop grande bibliothèque. Gourmandise ? Son regard se posa sur Roku. En voilà un surnom curieux... Le reflet d'un sourire railleur avait recourbé le coin de ses lèvres, trahissant l'amusement que lui procurait cet étrange sobriquet, Kami reportant son attention sur le dos de la grande dame.

Avait-elle le choix ? Ses doigts graciles apposèrent leur prise sur le papier, son regard mordoré croisant l'azur de l'illustre inconnue. Elle souhaitait la faire écrire ? La surprise était clairement lisible sur ses traits. La Suzuri n'était que trop bien placée pour savoir le poids des mots, leur puissance... Ainsi que les terribles ombres qu'ils pouvaient dissimuler. Les écrits étaient si enclins aux déceptions, les mots, si aisément manipulables. Une seule tournure de phrase pouvait changer le cours entier d'un chapitre, quelques paragraphes bien agencés pouvaient modifier la finalité de l'histoire entière. D'un geste mécanique, bien trop souvent répété, Kami c'était armée de son pinceau, prenant appui sur le rebord du bureau. Déposant son encrier aux côtés du parchemin, elle exécutait pour le moment la demande de la géante, posant avec soin ses paroles sur le papier.

Avant que sa voix ne s'élève, légèrement plus confiante que la première fois.

- Connaissant à présent vos mots, je ne peux m'empêcher d'être curieuse quant à ce futur dont vous parlez... Et de l'identité de l'auteure de cette dictée surprise.

Kami marqua une courte pause, son regard semblant se voiler à nouveau. Sa curiosité allait-elle être mal placée ? Peu lui importait, elle voulait savoir. Elle voulait apprendre.

- Vous qui semblez accorder une si grande importance à ce soit disant futur, il me semble difficile de l'écrire sans savoir où me guide ma plume. Est-ce réellement d'une écrivaine, dont vous avez besoin...

Un mot se détacha du papier, le kanji se mouvant paisiblement entre les doigts de la Suzuri, dont le regard était venu se ficher sur la géante. Un sourire.

- … Ou alors, d'une simple scribe ?

La perspective d'à nouveau passer ses jours et ses nuits à recopier les écrits de quelqu'un d'autre ne l'enchantait guère. Après tout, ne cherchait-elle pas à écrire sa propre histoire, elle aussi ?

_________________

PAINT IT BLACK



I’ll always be the yearning poet | Bleeding i n k | Chasing stars | Drunk on dreams | FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9117-suzuri-kami-hopeless-wanderer-u-c#76875
Sora no Yume
Sora no Yume

Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.] Empty
Ven 24 Avr 2020 - 20:30
Quand deux femmes se rencontrent ... Bref. Il fallait le voir pour le croire, mais c'était la première fois qu'il avait l'occasion de voir quelqu'un tenir quelque peu tête à sa patronne. Elle avait cet aura fédératrice, cette autorité naturelle, ce charisme imposant des grandes personnes de ce monde ; Bien que pour l'instant elle n'ait que le nom de Shoda Kogo Kaze, la première ombre du désert était après tout la plus apte à diriger ce pays d'une main de fer, comme elle le faisait sur l'ensemble de l'organisation de "Suna", qu'il avait intégré depuis quelques semaines déjà.

Il se devait de renforcer l'équipe d'une tête d'affiche capable d'autre prouesses que combative et martiale, ce qui était pleinement dans les cordes de Kami.

Il se mit donc en retrait, surveillant l'échange du coin de l'oeil, appréhendant la suite des opérations, avec deux fortes têtes comme ses deux bonnes femmes. En attendant, il ne pipa mot, histoire de ne pas attirer l'attention et les foudres de ses deux compatriotes des sables. Il réfléchissait, comme c'était passée leur première rencontrer déjà ?

Ah oui, il avait essayé de la tuer ...

- Calme toi Kami, sans doute que le plan de Kuuli-sama est plus complexe que simplement te faire parfaire quelques mots, n'est-ce pas dame Kuuli ? Dame de fer au coeur de pierre, froide statue de granit dans le désert, qui ne semblait jamais se réchauffer pour quoi que ce soit d'autre, que ses ambitions. Je peux vous assurer qu'elle a beaucoup de ressource, elle pourrait très bien devenir un élément prometteur... Faillit-il dire, mais cela aurait été une insulte à l'intelligence de sa maîtresse, qu'il considérait comme l'un de ses esprits supérieurs, moitié mortelle, moitié divine, comme si elle pouvait s’élever au dessus de sa condition de simple humain, du moins, à ses yeux.

Mais il connaissait surtout la nature insatiable de sa recrue, qui était avant tout une assoiffée de gloire et de reconnaissance, ce qu'il faudrait agiter comme carotte pour la faire avancer parmi eux, si Kuuli croyait bon de l'intégrer.



_________________
Tout s'évanouit dans la fumée ...
Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.] 51ev

... Des dieux courroucés.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12062-sora-no-yume-rester-au-zenith-terminee
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.] Empty
Sam 25 Avr 2020 - 5:19
-Non Gourmandise, laisse ton amie débiter ce qu'elle pense être vérité.

Une esquisse de sourire sur son visage. Des personnalités qui s'affirmaient après un moment, s'effacer devant l'intimidation qu'elle représentait pour certains, la haine et la surprise pour d'autres. Il était amusant de voir combien Roku souhaitait sauver sa camarade d'un pétrin inexistant, son plan était-il plus complexe? Chaque jour elle tissait sa toile qui recouvrirait bientôt ce pays entier, sa cible vivait impunément pour le moment tout comme les symboles de la décadence de Kaze. Ils devaient disparaître, les mots pouvaient sauver des vies mais aussi les condamner. Il y avait un temps pour être libérateur et l'autre pour être bourreau, l'organisation ne se battait pas sur un front ouvert. Ce n'était pas encore un champs de batailles, l'on ne pouvait simplement aller au delà des dangers sans se préparer, c'était cette inconscience qui menaient des idées à leurs pertes. Parce que leur auteur considérant qu'écrire sur papier une déclaration de guerre suffisait, considérant que deux trois lettres ne seraient jamais intercepter. Elle tire sur la cigarette et la fait disparaître entre ses mains et le sable qui dévore tout.

-L'important n'est pas ton chemin, tu continues de parler de toi et de te mettre en avant mais pourquoi serait-ce le cas? Nous ne faisons qu'un, une unité au dessus des personnalités et des ambitions de chacun. Ce projet réunis et rassemble et ne laisse que peu de place à des faits d'armes de martyres. Seul, sur ton chemin comme moi sur le mien nous aurions moins la possibilité de faire changer les choses, je n'ai rien promis à Roku si ce n'est de l'aider pour ses propres objectifs tant qu'il me prête sa force et je tiens toujours parole. Mais toi errante, toi qui ne semble n'appartenir à rien, apatride ne serait-ce pas d'abord le jour ou tu choisis de d'installer et de combattre non guère pour une cause mais pour autre chose que l'errance?

Une écrivaine ou une scribe? Un léger rire cristallin, aucun des deux ne l'intéressaient si cela était ce dont elle était tout juste capable. Elle n'avait besoin de rien en particulier si ce n'est d'une détermination et de résilience, Kuuli prenait sur elle tous les maux de ses membres. L'Asaara endurait et sacrifiait ses envies et loisirs, sacrifierait surement sa propre vie pour atteindre son objectif. Cela dépassait désormais le stade de groupuscule, les recrues continuaient d'affluer il y avait un paquet de gens qui exécutaient ses ordres et actions et pour cela sa mentalité changeait à chaque rencontre. Une véritable dirigeante dont le point de vue se façonne au fur et à mesure qu'elle vient à découvrir chacun. Un jour elle régnerait sur ce pays, un jour elle se trouverait sur un trône et instaurerait sa dynastie, ce jour là le repos ne serait pas de longue durée. Le futur? Le futur était sien, était leurs, le futur placerait Kaze comme étant une entité forte et active. Le pays du vent se réveillerait et jamais plus ne dépendrait de qui que ce soit autre que sa propre force.

-Je veux l'autonomie, je veux le changement et ne jamais plus être sous le joug de quiconque. Le futur ne s'écrira pas uniquement avec une plume, les mots ne feront qu'y ajouter une importance ou décréter ce que la tension présente emmagasine. Je suis le prisme par lequel chacun de mes camarades voit le futur dont il rêve, je suis Conquête. Ce pseudonyme à la même utilité que celui de Gourmandise l'anonymat garantie la sécurité des membres, je n'ai besoin ni d'un scribe ni d'un futur auteur de génie. J'ai besoin de tes talents clanique, chacun à son utilité même moi. J'ai besoin que par ta plume tu répandes des rumeurs, la guerre car nous sommes en guerre ne se gagne pas uniquement sur le champs de bataille. Mais par dessus tout j'ai besoin de gens adhérant à notre idéal.

Un silence, nouvelle cigarette qu'elle plume en plongeant ses iris et en surplombant l'autre femme. Caractère intéressant, comportement à la limite de l'insolence mais après tout pourquoi pas. Elle forgerait cette nouvelle née comme les autres, le désert ne recèle pas que de trésors ou de fortune. Le désert donne à chacun un autre objectif, survivre ou construire malgré la chaleur et les dangers, construire et y vivre.

-Mon clan fut accusé des pires maux par le peuple, j'ai longtemps tenu rancune contre ce que j'appelais la fange. J'ai longtemps crue que le pouvoir et le changement que je cherchais passerait obligatoirement par les miens, j'ai jamais été aussi dans le faux qu'à ce moment là. Le pays du vent n'est pas uniquement constitué d'Asaara, il y a des survivants du Colisée, il y a des civils et des innocents. Ma colère, notre rancune se tourne vers les institutions laissant notre nation sombré dans les dunes quand nous devrions construire et s'affirmer dans ces temps sombres et mouvementés. Toi tu peux y trouver ta place, tu peux écrire le plus grand bouquin non oeuvre de l'histoire en étant témoin de ça, de notre tentative ou alors tu peux déposer ta plume et combattre. Combattre comme je le ferai pour protéger mes idéaux.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Faire couler plus d'encre que de sang, voilà une autre manière de faire la guerre [PV SUZURI K. & Asaara K.]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Taiyô
Sauter vers: