Soutenez le forum !
1234
Partagez

Suivre la bonne odeur [Pv. Yukino Shizune]

Yuki Akira
Yuki Akira

Suivre la bonne odeur  [Pv. Yukino Shizune]  Empty
Sam 25 Avr 2020 - 20:01
Hiver 204, Port Naragasa

Une journée à Kiri parmi tant d'autres, au port de Naragasa comme à son habitude fort animé malgré la reconstruction de la zone qui encore et toujours ne cessait de continuer. Les geôles administrés par le Clan Yuki n'étaient pas les seuls lieux à avoir subi des dégâts, toute la zone proche du Palais de la Brume dont le port Naragasa était en proie de reconstructions qui ne voyait jamais la fin. Néanmoins la continuité des commerces montrait la capacité de Kiri à tenir toujours debout malgré les batailles !

En début d'après-midi, alors que l'on pouvait voir quelques infimes particules de soleil traversé les nuages pour illuminer un peu la cité ninja qu'était Kirigakure no Sato, la jeune Yuki comme souvent lorsque le temps libre permettait cela se vouait à sortir du Domaine Yuki afin de profiter de l'ambiance animé et des commerces qui se présentaient, fidèle à leur clientèle. On pouvait voir la jeune pré-adolescente avec un sorte de petit sac en carton marron qu'elle tenait de sa main droite.

Alors qu'elle continuait sa petite marche à travers les allées commerciales, la petite brune finira par s'arrêter sur un yatai au nom d'Hacchando-sama, connu pour leur divers Takoyaki, un met qui fait fureur de nos jour. Des petites boulettes remplis de poulpes en générales. Ce n'était pas vraiment la première fois qu'elle s'était attardée à ce lieu, même si sa venue en cette petite échoppe ambulante remontait à plusieurs mois. Le temps passe si vite qu'elle n'y pensait plus parfois. Avec cette marche son ventre avait crié famine, et marcher à travers les rues commerciales avec au nez les divers odeurs de nourritures toute plus variés les unes des autres incitait toujours plus à la faim. Un vrai attrape nigaud en y pensant ! À force de sentir les odeurs, la faim prit le dessus. Ce qui l'adonnait à finalement s'installer sur le long banc qui longeait le comptoir de l'échoppe. Le gérant l'accueillait avec le sourire, signe de bonne ambiance dans Hacchando-sama.

- Bonjour petite, que puis-je te servir ?
- Bonjour,venait-elle à s'exclamer en disant cela. Je prendrai une boite des Takoyaki aux poulpes, avec les petites pattes de poulpes par dessus.

Aussitôt dit, aussitôt d'un acquiescement de la tête de la part du chef de l'échoppe les petites boules de pâtes allait se mettre au fourneau pour les préparer. Akira appréciait pouvoir regarder les gérants de stand de nourritures faire leur travail sous ses yeux, une habitude qu'elle avait prise durant son enfance à voir sa mère faire des petits plats à emporter à l'Académie Ninja. En parlant de l'académie ninja, cela ferait presque un an désormais qu'elle était devenu genin, peut-être devrait-elle fêter ça tiens ? Pour l'instant, elle profitait juste du moment en face d'elle, et bientôt à ses takoyaki au poulpes !

Spoiler:
 

_________________
Akiki Akiki ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6306-akira-yuki#52152 https://www.ascentofshinobi.com/t7474-carnet-de-bord-yuki-akira
Yukino Shizune
Yukino Shizune

Suivre la bonne odeur  [Pv. Yukino Shizune]  Empty
Dim 26 Avr 2020 - 0:20

Une voix qui porte.


Il n’y avait rien de plus vivifiant qu’une matinée à déambuler dans un marché. Ce genre de rassemblement à lui seul reflétait le poumon économique d’une ville et de l’état d’esprit de ses habitants. Fait étonnant à Kiri, malgré les nombreux malheurs s’y étant abattus dernièrement, les stands se posent devant certains décombres et les bâtisses en reconstruction, donnant l’illusion du village shinobi plus en forme que jamais. Ce n’était pas beau de mentir, mais il fallait l’admettre que cela réchauffait les cœurs, surtout de voir les habitants tout sourire, reprendre leurs petites habitudes et se motivant mutuellement sur l’avancement des travaux. On retrouvait toute sorte d’individus, des plus vieux au plus jeunes, de simples civils aux shinobis de renoms, mais surtout des travailleurs du chantier titanesque que représentait la nouvelle Kiri, une certaine grande brune au teint halé, au rire contagieux.

- Ma parole, ce ne serait pas des satsuma-imo que tu as là ? Tu as réussi à en avoir cette saison ? Incroyable. ( La cliente passa en revu ces fameuses pommes de terre à la chair orangée avec un grand sourire. ) ‘Faut pas passer à côté, je vais t’en prendre, avec quelques azuki, disons trois gobelets… Il ne te resterait pas des radis, par hasard ?

Tant de connaissance des légumes du coin qui ravissait le cultivateur reconnaissant une cliente habituelle. Shizune n’avait pas été revu depuis un moment, mais son retour fut immédiatement remarqué, surtout en cause de sa bonne humeur et le réconfort qu’elle pouvait procurer. La kunoichi était bonne vivante et adorait tisser des liens avec tout le monde, après tout, en médecin elle avait une relation particulière avec la plupart d’entre eux, été même confidente à ses heures perdues. En tous les cas, par ses interventions enjouées et sa voix qui portait, impossible de manquer ce singulier personnage revêtant du blanc et du rouge, des couleurs bien chaudes. Après fait ses choix, elle reprit un large paquet de produits frais, remerciant son vendeur de verdure favoris, le gratifiant de son sourire enfantin et le regard flamboyant de ses yeux de biche.

Parmi les dizaines de bonnes choses à faire tant que l’on parcourait le marché, c’était de se laisser tenter et passer en périphérie, où se rassemblaient toutes les roulottes de nourriture sur le pouce. On y retrouvait les affamés, les enfants, mais aussi ceux qui n’avait pas forcément envie de cuisiner pour la journée, ou simplement les curieux que se laisseraient bien tenter par un petit encas. Shizune se demandait si elle pourrait y croiser son petit vieux favori, qui fait d’excellents taiyakis dont elle raffole. Malheureusement, elle bouda en apprenant qu’il eut un contretemps ce matin-là, pas moyen de retrouver ce bon M. Tamasaburō… Bien entendu, ce brave monsieur n’était pas le seul à faire des merveilles aux fourneaux, la rue était bondée de yatai en tout genre, proposant diverses spécialités dont les odeurs attiraient foules de curieux. Yukino la première se laissa attirer par cette douce odeur de calamars grillés, finissant par atterrir en appétit devant le comptoir d’un certain Hacchando-sama. Plus question de reculer, c’était bien trop appétissant pour la kunoichi qui mangeait très peu de viande, voulant un régime sain, mais l’appelle du calamar, met qu’elle affectionnait réellement, était trop fort. Pour se consoler, elle se dira que ce n’était qu’un amuse-bouche, ne comptant pas pour un véritable repas. Shizune demanda une petite barquette de takoyaki et patienta un moment, se laissant bercer par les gestes habiles du cuisinier à l’œuvre. Elle remarqua alors à sa gauche une jeune fille tout aussi captivée par le spectacle offert par le maestro des fourneaux. La chûnin esquissa un large sourire et engagea la conversation, puisque celle-ci semblait aussi attendre d’être servie :

- Ohayo. Tu t’es aussi laissé tenter ? Je vois que je ne suis pas la seule à avoir cédée. ( Shizune posa son paquet près d’elle, s’accoudant au comptoir pour mieux regarder. ) Ca me rappelle une époque où j’ai pu en faire, des takoyaki, quand je venais d’entrer à l’académie.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4276-yukino-shizune-retour-au-pays#33014 https://www.ascentofshinobi.com/t9281-kiri-yukino-shizune
Yuki Akira
Yuki Akira

Suivre la bonne odeur  [Pv. Yukino Shizune]  Empty
Mar 28 Avr 2020 - 23:53
Dans son moment d'observation des gestualités du cuisinier auto-entreprenant de sa petite entreprise de vendeur de takoyaki, la genin avait mis ses coudes sur le comptoir en attendant la suite du récit ou de plutôt sa barquette de boule de pâte rempli de morceaux de poulpes à sa table. Sur le coup elle ne s'était pas attardé vraiment sur le cas de la chûnin qui se laissait absorber elle aussi par la bonne odeur de poulpe grillé au fourneau, la jeune brune elle-même de son côté absorbée par le chef du yatai reconnu. Apparemment elle n'était au final pas la seule à s'attarder sur la cuisine du cuistot.

Néanmoins ce court moment d'attention vers le cuisinier de l'échoppe ambulante venait à être finalement interrompu par la jeune femme qui en se tournant vers cette dernière, réajustant sa position pour se tenir droite et non le dos courbé en C comme elle était depuis tout à l'heure. À la vue de l'inconnue, la première remarque qu'elle eut concernant la chuunin était sa couleur de peau d'un mat qui fut perturbant pendant un instant. Un teint aussi bronzé que cela, c'était bien la première fois qu'elle vit une personne à la peau plus sombre que la "normale". Bien sûr qu'elle savait bien que des personnes à la peau aussi mate et bronzée existaient, surtout à Kumo apparemment, mais voir une personne en chair et en os bronzée, la petite qui n'a connue que des personnes au final à la peau blanche comme elle. La jeunot essayait de pas trop le montrer, mais l'effet de surprise dévoilait un peu ce côté perturbé pendant un bref instant.

Au sourire de la jeune femme, elle eut un léger sourire quelque peu gêné au début de la discussion, peinant quelque peu à s'habituer à voir une femme bronzée. Peut-être une étrangère en y pensant ? Après tout ce n'est pas la première fois qu'il y aurait des marins s'étant amarrés au port Naragasa venait à profiter un peu du village. Le doute lui était écarté quand la chuunin disait avoir déjà étudiée à l'académie ninja. Serait-ce vraiment une ninja de Kiri avec une peau aussi mâte ? Cela serait une première, ou alors une ninja d'un autre village. Encore une fois doute écarté au vu du bandeau qui portait. La genin viendrait à prendre la parole, l'air de balbutié :

- O-Ohayo... Eh bien on peut dire cela... Vous... Vous aussi donc... ?

_________________
Akiki Akiki ! :
 


Dernière édition par Yuki Akira le Mar 28 Avr 2020 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6306-akira-yuki#52152 https://www.ascentofshinobi.com/t7474-carnet-de-bord-yuki-akira
Yukino Shizune
Yukino Shizune

Suivre la bonne odeur  [Pv. Yukino Shizune]  Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 13:34

Bronzage



Tiens ? Un regard perplexe que l’on pose sur la grande brune ? Ce ne serait pas la première fois, il se trouve que Shizune avait le don de se faire remarquer, plus par son air enjoué que son apparence. Semblerait cependant que les deux aillent de pair dans cette situation, une opportunité qui amusa la concerné devant cette timide demoiselle. A en juger par le fébrilement de sa voix, la chûnin se doutait d’avoir aborder une personne pas trop habituée au contact. Loin de s’en vouloir, mentalement elle s’en frotta les mains, l’occasion de débrider quelqu’un anima plus encore sa flamme intérieure. Ne laissant aucun temps mort, Shizune enchaina à la question :

- Oy’, je ne peux pas résister à une bonne odeur comme celle-ci, surtout quand ça cuisine du poulpe. ( Elle s’adossa sur un coude, sa tête reposant dans la paume de sa main, mirant la jeune Akira avec un sourire amusé. ) Il n’est pas nécessaire d’être aussi soutenu avec moi, ça ne ferait que me rappeler mon âge.

Alors que le début d’une conversation s’entamait, le cuisinier s’activait aux fourneaux. La pâte versée dans les moules chauffés dégagea une épaisse fumée à la cuisson, en plus de son crépitement distinct qui sonnait comme une douce mélodie aux oreilles. Le regard de braise de la chûnin pivota dans cette direction, dévorant avec appétit, mais seulement de visu pour l’instant, ces takoyaki en devenir. Reportant son attention sur cette nouvelle connaissance, elle ajouta :

- Je me présente, Yukino Shizune, chûnin et médecin au village depuis sa construction, bien que j’aie pas mal voyagé dernièrement, enchantée.

Suite à cette brève présentation, on interpela la grande brune dans son dos, celle-ci se retournant, alerté par l’évocation de son nom. Un collègue de boulot qui passait par là, lui aussi les bras chargés de bonnes choses, le tout dans des paquets bien garnis. Shizune lui adressa un signe de la main, l’invitant à s’approcher.

- Bah’ alors mon gars, on est bien matinal pour profiter du marché, c’est une bonne chose surtout après la soirée d’enfer d’hier au boulot.

- Je ne te le fais pas dire, répliqua son ami qui réajusta l’équilibre précaire de ses achats, j’espère que tu n’embête personne, ma kazejin de malheurs.

- Moi ? Jamais, et merci de rappeler mes origines, je suis certaine que c’est mon teint qui te fait craquer, coquin.

- Commence pas avec ça, je suis déjà marié, charrieuse vas. Bon, faut que j’y aille, le repas ne se fera pas tout seul, bien qu’il semblerait que tu aies opté pour la facilité.

Il désigna de la tête les takoyakis que l’on commençait déjà à mettre en barquette. Ce à quoi la brune lui sourit et le pressa à rentrer chez lui avant de se faire disputer par sa femme. Shizune s’en retourna au comptoir, reconsidérant l’adolescente :

- Je m’excuse pour cette interruption. Vivement que l’on puisse déguster ces takoyakis, mademoiselle… ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4276-yukino-shizune-retour-au-pays#33014 https://www.ascentofshinobi.com/t9281-kiri-yukino-shizune
Yuki Akira
Yuki Akira

Suivre la bonne odeur  [Pv. Yukino Shizune]  Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 19:39
Un début de rencontre qui semblait ma foi fort différente que celle la genin avait auparavant eut avec d'autres individus. Un petit air enjoué et sympathie que la genin pouvait lire dans le visage de la chuunin, qui rassurait la petite Akira sur l'idée qu'elle avait de l'inconnue qui venait l'interpeller. La familiarité n'était pas vraiment une chose qu'elle avait comme acquise, par principe de respect envers les aînés. Après tout Shizune était plus âgée et plus gradée que la Yuki, et donc devait le respect à la supérieure. L'éducation était ainsi. Elle ne contentait en réponse de simplement hocher la tête en signe d'approbation à la demande, tant bien que rien affirmait qu'elle n'allait plus continuer.

Un léger regard se tournait vers la cuisine qui avançait rapidement, signe que le plat de takoyaki allait bientôt arriver devant elle. Encore un peu de patience avant la récompense de cet attente. Puis de nouveau son attention se posait sur la dénommée Shizune, apparemment une personne qui a pas mal voyagé. À cette mention, une attention plus spécifique se dirigeait vers elle. En y pesant la jeune fille n'a jamais connue en dehors de Kiri, si ce n'est les marécages brumeux qui font en soit parti de aussi. En tant que genin, elle ne pouvait guère sortir du village de la Brume, ayant que pour seul texture de ce que pourrait être l'extérieur son imagination et les divers récits qu'on lui accordaient à pouvoir écouter. Toujours est qu'elle qui n'a jamais connue l'extérieur des murs de Kiri, quand une personne venait à en parler, un certain intérêt s'animait en elle.

Le seul bémol fut le fait est que la Yuki préférait éviter de demander, n'étant néanmoins pas du genre à demander, ou plutôt par peur que l'on peut penser qu'elle "exige". Puis quand l'idée lui était traversé l'esprit, un individu venait à interpeller son interlocutrice. Cela prit un moment où elle ne contentait de simplement se taire et écouter ce que les deux adultes bavardaient entre adultes. De retour sur la discussion, avec la brève discussion cette dernière avait failli oublié de se présenter, la chuunin venant à rappeler ceci. Akira prit alors la parole pour terminer la phrase de cette dernière.

- Akira ! Akira Yuki, enchantée.


_________________
Akiki Akiki ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6306-akira-yuki#52152 https://www.ascentofshinobi.com/t7474-carnet-de-bord-yuki-akira
Yukino Shizune
Yukino Shizune

Suivre la bonne odeur  [Pv. Yukino Shizune]  Empty
Sam 2 Mai 2020 - 16:52

A table



Ayant enfin la réponse à son éternel interrogation, la chûnin pu mettre un nom sur ce visage avec qui elle tentait de communiquer et profiter de leur encas. Sa réaction ne se fit pas attendre, ses pupilles s’élargissant légèrement, comme un félin, la grande brune tiqua sur le clan qui lui rappela bien des souvenirs, qu’elle décida de partager immédiatement :

- Oh, Akira Yuki, une bonne surprise que de retrouver une famille qui m’ait bien familière. J’ai connu pas mal d’entre eux il y a une dizaine d’années, quand on devait encore chasser les criminels du pays, afin de faire une petite place pour notre village. ( Elle rigola de bon cœur, avant de prendre un air plus mélancolique. ) Qu’est-ce qu’on a pu vivre comme aventures à cette époque…

Avant de continuer, sa truffe huma une bien bonne chose qu’on venait de lui mettre sous son nez. Mirant devant elle, posé sur le comptoir, la petite barquette bien garnie qui lui aurait presque fait pendre un filet de bave de sa bouche. Visiblement, la jeune adolescente fut aussi servie à cet instant, un timing parfait. Shizune ne pouvait contenir plus longtemps cette pulsion de son appareil digestif, il serait criminel de laisser la nourriture refroidir. Elle claqua des main, signe de prière, rien de religieux, sinon un culte à la nourriture :

- Itadakimasu !

Fin de la délicatesse, n’allant pas non plus jusqu’au manque de tenue suprême, Shizune mangea chaque boulette comme le ferait un enfant. C’était sans doute son point fort, sembler adulte sans vraiment l’être, c’est ce qui prêtait à sourire quand on la rencontrait en règle générale. Un vrai délice que complimenta la chûnin au cuistot, demandant alors à sa comparse ce qu’elle en pensait à son tour :

- Alors, comment tu les trouve ? Moi je me régale.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4276-yukino-shizune-retour-au-pays#33014 https://www.ascentofshinobi.com/t9281-kiri-yukino-shizune
Yuki Akira
Yuki Akira

Suivre la bonne odeur  [Pv. Yukino Shizune]  Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 2:02
À l'annonce de ces partages avec ces liens du passés qu'elle entretenait avec le clan Yuki, la pré-adolescente s'imaginait que celle-ci aurait pu connaitre l'un de ses géniteurs. Cela serait une bonne chose aussi, peut-être aura-t-elle quelques anecdotes de la part de la chûnin concernant le passé. Cela pourrait toujours bon à savoir. Mais sous ses airs de bonne heureux, la petite avait tout de même eut la remarque de son regard mélancolique, énonciateur d'un passé sûrement pas toujours fort heureux. Peut-être vaudrait-il ne pas s'attarder dessus au final. L'appel à la nourriture viendra à écarter le sujet.

Au bruit des barquettes de takoyaki posés sur la table et de la bonne odeur de poulpes grillées parvenant à ses narines, son regard se tournait vers le comptoir pour en voir le contenu. Pas de petites pattes de poulpes au dessus des boules de pâtes, seulement des herbes et épices de la région par dessus pour donner du goût. L'absence de cette décoration en plus aurait-été la cause de manque de poulpes selon les dires du gérant du Yatai, que la prochaine fois celle-ci aura ses takoyakis avec ses petites pattes de poulpes par dessus en plus. Dommage, une prochaine fois.

Elle prit ses deux petites baguettes pour les décrocher, afin d'ensuite les poser sur main gauche - sa main dominante. L'heure était enfin de passer à table après une petite attente le temps de la préparation. La genin se saisissait d'une boule de pâte fourré au poulpes grillés à l'intérieur de la pâte pour goûter à ceci. Comme toujours, le stand de Takotaki ne volait pas sa réputation. Comme à chaque fois ses petites merveilles était un festival de goût de la mer. La chuunin l'interpelle de nouveau, pour avoir son avis concernant la qualité de la nourriture. La kunoichi hochait de la tête de haut en bas, avec un léger sourire au lèvre.

- Toujours aussi bon !

_________________
Akiki Akiki ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6306-akira-yuki#52152 https://www.ascentofshinobi.com/t7474-carnet-de-bord-yuki-akira
Yukino Shizune
Yukino Shizune

Suivre la bonne odeur  [Pv. Yukino Shizune]  Empty
Lun 11 Mai 2020 - 14:36

Aux nouvelles



Shizune apprécia de voir que sa nouvelle amie partageait le même avis concernant la cuisine de Hacchando-sama, le plat avait beau être simple, mais ses effets étaient grandioses. C’est ce genre de cuisine qui forge l’identité de sa région et ses habitants, bien que les takotaki ne soient pas véritablement une spécialité de Mizu no Kuni, beaucoup de villages côtiers pratique cette cuisine. Ce qui était indéniable, c’était que la fraicheur des produits était facilement vérifiable à portée du port Naragasa, se faisant, ces délicieuses boulettes étaient certainement les meilleurs de toute la région. Un tel régal que la barquette de la grande brune se retrouva vite assez rapidement, fort heureusement, étanchant sa petite faim. Son attention sur la nourriture à présent disparue, la kunoichi s’en retourna vers l’adolescente, ayant remarqué cette petite lueur dans son regard lorsqu’elle évoqua ses précédentes connaissances au sein de sa famille. Peut-être serait-il bon d’en parler un peu ?

- Cela va faire un moment que je n’ai pas visiter le domaine Yuki, à se propos. Je me souviens avoir assisté à la fin de la construction de la demeure principale, quand le village commençait à sortir de terre. A l’époque j’avais une amie qui s’appelait Cho, on a fait les cent-coups ensembles.

La chûnin se remémora cette douce époque des prémices de Kiri, là où on n’avait pas vraiment de temps pour soi, puisque tout était à faire. Fort heureusement, en tant que premier village shinobis, tout le monde y mettaient du sien, la cohésion y était excellente. Shizune se rappela très facilement sa première mission de l’époque, consistant à étudier le terrain et trouver l’emplacement idéal pour la future citée. Le danger avait été écarté suite à la libération du pays, du coup, l’ambiance y était détendue et bon enfant. C’est à ce moment qu’elle rencontra Yuki Cho, une demoiselle tout aussi bon vivant qu’elle, légèrement plus jeune, ces kunoichis s’étaient tout de suite entendu. Bien que ne s’étant pas revu depuis un moment déjà, elles sont régulièrement en contact par écrit, des missives à destination de la délégation que représente son amie, quelque part dans un pays lointain.

- Ah, quand je retrouverais le temps, pour souffler un peu, je devrais songer à vous rendre visite. J’ai d’autre vieux amis que je serais bien curieuse de revoir, je me demande ce qu’ils deviennent depuis le temps. Sans doute que je connais peut-être tes parents, Akira-chan, vas savoir.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4276-yukino-shizune-retour-au-pays#33014 https://www.ascentofshinobi.com/t9281-kiri-yukino-shizune

Suivre la bonne odeur [Pv. Yukino Shizune]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: