Soutenez le forum !
1234
Partagez

Tentacles against Claws [Moe]

Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Dim 26 Avr 2020 - 15:46
Une mouette venait de quitter son perchoir sur l’une des bites d’amarrage de la jetée. Le vieil ustensile rouillé par le temps abritait quelques-uns de ses volatiles criards. Lorsque le trentenaire s’en approcha, ils prirent peur et décolèrent. Le regard du polymorphe suivit l’envolée alors que son pas ralentissait pour profiter du spectacle. La rumeur marine se mêlait aux sons des navires accostant et des dockers beuglant pour qu’on décharge la marchandise. C’était dans ces moments-là que le raton était bien content d’avoir déjà un métier au sein de la Brume. Passer la journée ici à enchaîner les cargos pour se taper plusieurs kilos à charger et décharger, tout ça sous le regard attentif d’un grand gaillard peu patient. Le genre de confrontations qui ne fonctionnerait au vu du caractère du polymorphe.

Il pouvait donc profiter de sa position pour observer de loin et s’imaginer seulement le fardeau de toutes ces charges. Avec un petit sourire mesquin, il poursuivit sa promenade sur le ponton. Ce petit coin était isolé du reste car inaccessible pour les bateaux, à moins qu’ils fassent le format d’une barque. C’était le meilleur endroit du port pour se poser. Il s’assit sur un des piliers de bois qui soutenait la structure. Le trentenaire laissa place au raton-laveur qui pouvait maintenant profiter pleinement de son siège improvisé. Les moustaches bicolores voletaient sous la brise océanique alors que l’air marin lui chatouillait les narines.

Il comptait profiter de cet instant de solitude pour se détendre. Seulement il ne put même pas s’en délecter plus de deux minutes. Une présence se fit sentir, dans le sens propre du terme. L’odeur n’était pas inconnue au raton qui se transforma de nouveau en homme. Il remit pied à terre et fit volte-face pour retrouver la crinière blanchâtre d’Octofille. Sa cousine l’avait rencontré ici-même, aussi n’était-il pas si étrange que ça de la retrouver à nouveau au même endroit. La coïncidence faisait sourire néanmoins. Une réaction naturelle qu’adopta le polymorphe en guise d’accueil. Il fut rapidement précédé de quelques mots.

- Comme on se retrouve. Faudrait peut-être trouver un autre spot par contre !

Zoku s’écarta alors de son précédent siège de fortune pour s’approcher de quelques pas vers sa cousine éloignée.

- Tu venais profiter de l’air marin toi aussi ? s’interrogea-t-il.

_________________
Tentacles against Claws [Moe] Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Yasei Moe
Yasei Moe

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Dim 26 Avr 2020 - 16:14
« Je pourrais finir par croire que vous êtes un métamorphe d’un raton qui aime l’eau ! » Se mit à rire le céphalopode en plaçant une main fermée devant sa bouche, comme pour dissimuler quelque chose que personne n’avait envie de voir. La femme rigolait toute seule de sa propre blague alors que Zoku, sans doute allait prendre d’une façon décalée les propos de la pieuvre. Remettons tout cela dans son contexte : alors que la jeune femme venait de finir de manger lors d’un jour de repos, sans mission donc, Moe avait décidé de venir se rendre sur les quais, au niveau du port Naragasa pour venir simplement se promener. En tant que Yasei de la pieuvre, les odeurs de l’océan avaient vite fait de lui manquer terriblement, comme un fumeur en manque de nicotine. Là, c’était à peu près la même chose. Poulpy, comme la surnommait le raton, avait autant besoin de cet environnement aqueux qu’un poisson provenant de la mer. A croire que Moe tenait plus du clan Umimori que du clan Yasei. Finalement, au bout du compte, elle avait retrouvé Zoku, qui lui semblait avoir besoin de cet air frais autant que Moe. La première rencontre des deux protagonistes avaient eut lieu ici, d’ou la remarque du trentenaire au béret.

Cela ne faisait même pas une semaine que les deux Yasei étaient revenus de mission. Ils avaient du traquer, raisonner, et escorter Namiko Umimori, une femme-poisson, qui s’était échappée de l’hôpital chez elle sans encombre. Cependant, la mission s’était quelque peu compliquée lorsqu’ils avaient compris que Namiko était traqué par d’autres personnes, visiblement un groupuscule inconnu qui essayait de mettre la main sur le pouvoir des hommes-poissons du clan Umimori. De cruelles expériences furent menées sur Namiko qui avait été kidnappée et séquestrée avant d’être torturée pour des raisons qui échappaient à tout le monde. Dans son rapport de mission, Moe avait bien précisé tout cela, mais elle ne savait pas à ce jour si cela avait été pris en compte et si les autorités avaient œuvrés plus en avant pour découvrir qui était responsable de cette horreur. Moe quant à elle s’était remise de ses blessures. Superficielles, non mortelles, mais dont une laisserait une belle cicatrice sur sa hanche. Une attaque au couteau. Une belle récompense pour une mission menée avec succès.

Depuis tout ce temps, Moe n’avait pas eu le privilège de revoir son compagnon raton, et ce jour était une opportunité grandiose, car elle avait quelque chose de bien précis à lui demander. A son retour de la mission, l’Ambrée s’était mise en tête de devenir plus forte, non pas pour elle-même, mais car maintenant elle avait des objectifs. Elle avait rencontré Reikan qui avait une ambition forte et qui répondait à un désir ardent du céphalopode de connaître les siens du clan Yasei. Après réflexion, Moe désirait plus que tout pouvoir aider à cet objectif qui semblait si irréalisable. De plus, pendant la mission, Moe s’était rendu compte de sa faiblesse. Lors du combat contre le groupe qui était pourtant civil, donc sans pouvoir shinobis, elle avait eu du mal et s’était blessée plusieurs fois. Ou du moins quelqu’un avait réussi à blesser l’Ambrée à plusieurs reprises. Ce qui n’était bien évidemment pas bon.

« Oui, l’air marin est vital pour moi. Moe marquait une courte pause en baissant la tête pendant quelques secondes. Puis avec un air extrêmement sérieux, les sourcils légèrement froncés et une détermination qui semblerait très certainement étrange aux yeux de son compagnon polymorphe, elle reprit. J’aurais un service à vous demander. Entrainez-moi ! »

Moe avait le regard plongé dans celui de l’homme au béret, elle était sérieuse. Très sérieuse même. La femme à la peau neige se devait de gagner en puissance, en force, en contrôle du chakra, en capacités de taijutsu et de ninjutsu, afin de pouvoir réaliser les rêves des Yasei, de devenir médecin et ne plus voir personne mourir. Dans son cœur, tout cela grandissait à très grande vitesse. Peu à peu, Moe comprenait que son désir de vivre sans remous disparaissait, qu’il faudrait lui fournir beaucoup d’effort et de s’imposer une forte discipline afin de devenir une grande kunoichi. Zoku la connassait, Moe lui faisait confiance, c’était la personne idéale pour l’entraîner. Surtout qu’ils partageaient le même pouvoir, et en partie, les mêmes ambitions. Cela serait une très bonne étape dans la vie de kunoichi de Moe. Les poings serrés et sa détermination implacable n’attendaient plus que la réponse de son homologue.

_________________
Tentacles against Claws [Moe] A5v8
Revenir en haut Aller en bas
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Dim 26 Avr 2020 - 16:54
Un simple faux ricanement accompagna la mauvaise plaisanterie de Poulpy. Ça y est elle s’imaginait qu’ils avaient élevé les cochons ensemble ! La susceptibilité du raton restait bien vivace mais il n’irait pas plus loin dans l’échelle de l’énervement puisqu’il lui rendait bien les boutades quand il en avait l’occasion. Il se contenta donc de répliquer par un faux rire mimé de toute pièce et d’une grimace. Un majeur le démangea sur l’une de ses dextres avant qu’il ne se ravise. Souvenir de sa rencontre avec la sauvage qui avait réprimandé sa grossièreté par l’arc. Il se passa une main sur la fesse, où une cicatrice circulaire se trouvait depuis.

- T’as fait l’école du rire toi ! T’as redoublé combien de fois ?

Furent la seule réponse verbale qu’il apporta à cette provocation. Il planta ses mains dans ses poches avant de faire revenir son regard vers l’horizon. Il songeait à chaque fois à ce qui pouvait l’attendre derrière toute cette distance. Le Continent et les quatre bâtards qui devaient l’attendre de pied ferme. Trois et demi pour être précis. Gurūto n’était pas un mauvais gars. Juste un peu simplet des fois mais Zoku l’aimait bien quand même. Il était le seul qui l’avait fait hésiter à lâcher la bande comme il l’avait fait du jour au lendemain. Laissant derrière lui ces songes, il se concentra de nouveau sur sa cousine.

Elle avait naturellement besoin d’être proche de la mer, d’où sa présence ici. C’était bien plus son élément que celui du raton. Sûrement son côté laveur qui prenait le dessus. Après avoir marqué une très courte pause, Moe expliqua sa présence par un service qu’elle souhaitait lui demander. Elle ne fit pas durer le suspense plus longtemps en exprimant son souhait que le trentenaire l’entraîne. Ce dernier cligna des yeux puis partit dans un fou rire.

Un rire bien plus franc que celui d’avant qui le poussa à s’appuyer sur le poteau où il avait été assis. L’expression parfaitement sérieuse de la jeune fille fit réaliser au polymorphe qu’elle était cependant sérieuse. S’essuyant le coin des yeux, il se calma pour s’exprimer à son tour sur cette demande plus que saugrenue qu’il n’aurait jamais imaginé entendre.

- Que je t’entraîne ?! Mais t’es à côté de tes ventouses ma pauvre. J’ai l’air d’être un combattant ?! Je suis un bricolo qui fait ce qu’il peut mais je suis loin d’être le gars qu’il te faut pour t’entraîner. Tu t’imagines que je suis du genre pédagogue et tout le toutim ? demanda-t-il avec ironie.

_________________
Tentacles against Claws [Moe] Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Yasei Moe
Yasei Moe

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Dim 26 Avr 2020 - 17:19
« C’est quoi redoubler ? »

Demandait alors Moe, la tête légèrement penchée en guise de questionnement à la réponse du raton laveur. Celui-ci avait été visiblement vexé par la taquinerie de la jeune femme. Il se mit alors à faire tout un tas de bruitage, de gestes et de grimaces en tout genre. Moe n’avait pas oublié que Zoku était une personne vulgaire et un peu trop franche dans ses façons d’exprimer son sentiment quant aux gens, mais elle n’avait jamais réussi à voir à quel point le manque de maturité était flagrant. Cependant, au départ surprise de la réaction excessive de son homologue métamorphe, elle fut ensuite amusée de cette réaction. Elle se mit à rire de nouveau à vive voix. Visiblement avec Zoku c’était : « fait ce que je dis ne fais pas ce que je fais ». Il aimait beaucoup mal parler aux gens, faire des blagues et des remarques désobligeantes, mais il était rapidement vexé et à court d’argument lorsque l’inverse se produisait. Ce qui faisait bien évidemment rire l’Ambrée.

Mais elle redevint rapidement sérieuse en demandant au raton de bien vouloir l’entraîner. La jeune femme avait besoin de progresser et une succession d’affrontement lui ferait le plus grand bien. Moe avait bien remarqué au combien une simple mission avait changée la jeune femme, donc de l’entrainement aiderait dans ce sens. Et pour ceux, elle avait besoin du Yasei. Mais malheureusement, elle était en train d’essuyer un refus, sous forme de questionnement et de remarque de nouveau désobligeante. L’homme prétextait qu’il était loin d’être un combattant mais plus un bricolo du dimanche, qui survivait en essayant tant bien que mal de subvenir à ses propres besoins. Effectivement, sur ce point il avait raison, Moe en avait eu la démonstration le jour de leur rencontre, quand il s’est avéré que Zoku était un voleur fiché et que le duo avait du combattre un groupe de marchand mécontent. Elle n’avait toujours pas remis les pieds là-bas d’ailleurs depuis ce temps.

« Je ne cherche pas de la pédagogie, mais à combattre pour progresser. ». Comment convaincre l’homme-raton de bien vouloir lui prêter main forte ? En prétextant qu’il y gagnerait aussi à connaître les jutsus de Moe, qu’il gagnerait en expérience de combat et peut-être qu’ils pourraient développer des techniques tous les deux ? Peut-être en lui disant qu’en l’aidant à combattre, Moe allait encore plus s’accrocher à lui et que du coup elle l’aiderait très probablement à accomplir tous les objectifs de Zoku ? En lui disant que si il l’aidait à apprendre de nouvelles stratégies de combat, il gagnerait en estime auprès du clan Yasei. Peut-être en.. Oh ! Une idée parcourut alors l’esprit de Moe, qui, bien que déçue du refus de son homologue, ne comptait pas laisser tomber sans se battre.

« Tant pis, ne vous en faites pas. Excusez-moi de cette demande stupide. Puis elle se tournait avant de faire des petits pas, comme pour quitter les lieux. Je vais dire à Reikan que vous êtes occupé, donc que vous ne pouvez pas m’aider à m’entraîner pour réaliser le rêve de la Tigresse. Je suis sur qu’elle comprendra que vous avez beaucoup de choses à faire et très peu de temps pour une autre Yasei. Elle m’aidera très certainement. ». L’Ambrée se souvenait alors d’une parole prononcée par Reikan lorsque les deux femmes s’étaient entretenues. La tigresse blanche avait dit que le tigre n’avait pas encore bondit à la gorge du raton, prétextant qu’elle ne s’était pas encore battue avec Zoku. Mais cela pouvait changer. La jeune femme semblait forte. Et par ses paroles, Moe voulait faire un peu de chantage au raton-laveur. Bien entendu, si cela ne fonctionnait pas, notre héroïne irait tout de même rejoindre la Tigresse afin de lui demander de l’aide. Car Moe voulait l’aide d’un Yasei, et mis à part Zoku, Reikan était la sele autre Yasei qu’elle connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Dim 26 Avr 2020 - 22:29
Le raton partait de loin. Il fallait expliquer la notion de redoublement. En même temps, à quoi s’attendait-il de la part d’une petite campagnarde ayant grandi dans un village de pêcheurs ? Elle avait fait son éducation auprès d’une vieille dame qui avait dû lui apprendre ninjutsu et culture générale. Pas étonnant qu’elle s’interroge là-dessus. Se frottant le haut du crâne en décalant au passage son béret, il tâcha de réfléchir attentivement à sa réponse.

- Dans leur jeunesse, les gamins vont à l’école pour apprendre la vie, un peu comme ce qu tu as fait avec celle qui t’as appris la voie du shinobi. Puis quand ils sont pas bons, ils recommencent : on dit redoubler.

Après ce bref rôle de Jamy improvisé, Zoku s’étonna de la réaction toujours aussi sérieuse de son interlocutrice qui insista bien sur le fait qu’elle désirait progresser. Ce que le raton-laveur comprenait bien évidemment mais il était surpris qu’elle ait songé à lui pour cet objectif. Il était bien loin des compétences d’un véritable combattant. Un passage au Dojo et elle se trouvait un enseignant digne de ce nom, comme le chef des Sabreurs qu’il avait lui-même croisé là-bas. Il en était d’ailleurs reparti avec un jutsu de détection très utile : le repérage de chakra.

Encore Octofille désirerait développer des aptitudes dans la fourberie comme le camouflage ou la traque, il serait de suite un peu plus qualifié. Mais là, hormis des combats de rue ridicules contre des civils, il n’était pas le plus à même de lui expliquer comment procéder lors d’un combat. La pauvre kunoichi avait toutes les chances de se retrouver en fâcheuse position. Le polymorphe avait la force d’un animal agile capable de s’extraire rapidement de situations complexes. Même si la Pieuvre pouvait en faire autant, il réalisait bien que son souhait concernait la force brute plutôt que des techniques fourbes.

S’ensuivit quelque chose qu’il n’aurait jamais soupçonné. Si la précédente demande l’avait fait rire, ce stratagème pouvait être qualifié de coup de grâce. Vu sa réaction, Moe essaya de susciter un semblant de jalousie de sa part, ou de susciter de la crainte, en prétextant aller trouver la Tigresse pour réitérer sa demande. Il ignorait vraiment quel était le dessein mais son rire éclata une fois de plus sur le ponton, faisant peur aux goélands et attirant les regards des marins-pêcheurs. Elle semblait vraiment décidée à se battre contre lui. Ceci dit, c’était un sentiment parfaitement compréhensible. Ou elle voulait passer du temps avec lui ?! Et dans ce cas sa remarque sur l’étreinte de Namiko durant leur mission serait de la jalousie mal placée ?! Là encore, Zoku ne pouvait que comprendre : il était bel homme et souffrait de ce fardeau.

Se calmant enfin dans son hilarité qui l’avait repris, il essuya une larme encore au bord de ses yeux. Le rire laissa progressivement place à des mots et des phrases complètes.

- Eh bah…toi…alors…t’es vraiment une…marrante. Allez te fatigue pas, je sais pas ce que tu cherchais à susciter mais rien que pour la blague j’accepte. Et après tu pourras aller lui dire que je fous rien, promis.

Mains dans les poches, il lui fit signe de tête de le suivre. Ils n’allaient pas se combattre, même amicalement en plein port. La fin de la zone portuaire était délimitée par un peu de terre et quelques arbres qui marquaient le début d’une forêt. Plus loin, un espace dégagé les attendait, là où ils pourraient s’entraîner convenablement. Il se plaça face à elle puis effectua un petit sourire sarcastique avant d’effectuer un mudra.

- Bonne chance.

Puis il disparut sous terre.



_________________
Tentacles against Claws [Moe] Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Yasei Moe
Yasei Moe

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Lun 27 Avr 2020 - 11:27
Un grand sourire vint arborer le visage pur de Moe alors que finalement, le raton acceptait de l’aider et de combattre. Qu’importe ce qu’elle avait voulu susciter avec sa remarque concernant la tigresse blanche, cela avait marché. Zoku s’était mit à rire, probablement surpris et amusé de la réaction peu banale de la kunoichi afin de le convaincre de l’aider dans sa démarche de progression. Bien entendu, cet affrontement avait pour objectif de montrer à Moe ses faiblesses en terme de combat, afin d’améliorer cela, d’apprendre de nouvelles techniques utiles et d’améliorer sa condition physique ainsi que ses capacités shinobis. Après avoir rit un bon coup, les deux shinobis se mirent alors à se concentrer de nouveau. Zoku affirmait que « juste pour la blague », il allait l’aider et qu’ensuite elle pourrait aller dire à Reikan qu’il ne faisait rien. Moe se mit à sourire, un sourire de victoire quant au changement de décision du raton laveur. Après tout, entre ce qu’il laissait paraître et ce qu’il ressentait, il devait y avoir un fossé. Moe n’était pas très avenante concernant les gens car introvertie, mais elle savait que ce que l’on montre aux gens, n’était que très rarement la vérité et que dans son fort intérieur, l’on ressentait bien différemment.

Le combat commençait alors que Moe sentait des émanations de chakra venant de la personne en face d’elle. L’homme au béret était devenu sérieux, il comptait bien combattre. Après une bonne chance lancée à l’infortunée céphalopode qui s’était mise elle-même dans cette position, Zoku disparu alors sous terre. Il était vrai qu’il était capable d’une telle prouesse. Le mammifère dont Zoku était le polymorphe creusait habituellement un terrier pour se cacher et se reposer. Suivant donc ces possibilités, l’adversaire de l’Ambrée venait de disparaître sous terre. Seule dans ce coin reculé du port, Moe écoutait attentivement. Elle ne savait pas s’il pouvait se déplacer, s’il pouvait attaquer de sous le sol, s’il pouvait entendre ou bien voir de là où le raton se trouvait. En tout cas, cela venait de montrer à Moe sa première faiblesse, elle était incapable de détecter la présence d’un adversaire. Elle sentait quelque chose certes, car la doyenne l’avait aidé à ressentir les choses, mais cela n’était pas suffisant, il fallait absolument qu’elle apprenne des techniques de détection. C’était un art ninjas, de surprendre l’adversaire. Et pour le coup, Moe était mal barrée.

« Je vous demande de ne pas me faire de cadeaux ! »

Criait-elle de peur que son adversaire ne l’entende pas. Etrangement, bien qu’en mauvaise situation, Moe souriait. Elle aimait cette sensation, cette adrénaline qui montait dans tout son corps et forçait tous ses sens à se mettre en alerte. Ses yeux, ses oreilles et même son nez essayaient de capter des choses qui pourraient mettre l’Ambrée sur la piste pour traquer et battre son opposant. Bien qu’elle ne pensait pas pouvoir gagner car trop peu d’expérience comparé à son adversaire, elle en sortirait bien plus grande. Mais pour en revenir au combat, elle ne savait pas comment la suite pourrait se dérouler. Si le Yasei surgissait en-dessous d’elle, il n’y avait que très peu de chance que Moe puisse faire quoi que ce soit, mais ignorant si il pouvait voir, elle se déplaçait sans cesse pour ne marquer aucune position fixe. Lorsque la doyenne s’était occupée de l’éducation de Moe, elle lui avait apprit qu’une cible mobile était toujours plus difficile à traquer et à attaquer qu’une cible immobile. Ce qui semblait logique, mais il fallait tout de même y penser en combat réel.

A vrai dire, Poulpy n’avait pas trop de choix que de compter sur le fait que Zoku ne savait peut-être pas où attaquer. S’il avait visualisé la dernière position de Moe, c’était là qu’il allait attaquer. Mais s’il voyait, il fallait réduire ce champ de vision, mais comment. Elle ne pouvait pas disparaître, elle n’a… Oh ! Une idée vint alors dans l’esprit de notre jeune héroïne aux cheveux neige avant qu’elle concentre du chakra dans la totalité de son corps. Moe ne pouvait pas disparaître entièrement, mais elle pourrait très certainement réduire ce champ de vision du raton, surtout sous terre. Du moins elle l’espérait. Après un seul et unique mudras, une épaisse fumée apparut tout autour d’elle. Puis en se dissipant, l’on pouvait voir que le céphalopode avait tout bonnement disparu. Moe avait disparu ? Non pas totalement. En vérité, elle avait utilisée la technique Henge no Jutsu pour se transformer en un petit insecte endémique de Kiri qui lui continuait de se déplacer sur la zone pour confondre Zoku et qu’il ne puisse pas attaquer, qu’il soit forcé de réapparaître, ce qui faciliterait alors la tâche de la tentaculaire.


Revenir en haut Aller en bas
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Mar 28 Avr 2020 - 22:46
A l’abri dans son tunnel qu’il creusa avec dextérité, Zoku n’eut pas l’occasion d’entendre la consigne distribuée par son opposante du jour. Heureusement ceci dit sinon il se serait montré bien plus incisif que présentement. Il avait souhaité commencer de manière un peu stratégique. Pour s’échauffer. Pour une fois surtout qu’il prenait la peine de réfléchir. Il lui tenait à cœur de se démener pour que l’Octofille comprenne qu’elle n’avait pas forcément à faire avec le petit raton-laveur mignon inoffensif. Il lui fallait un peu de plomb dans le crâne et ce serait l’occasion d’en distribuer en complément des châtaignes.

Aucune réaction en chaîne suite à sa disparition, Moe était donc déjà submergée par ce mouvement ?! Il était un peu tôt pour en déduire quoique ce soit mais le polymorphe s’était tout de même attendu à une réaction plus vive, au moins un moyen de le déloger de son terrier. Rien du tout. Alors qu’il progressait, il revêtit son costume de raton-laveur pour gagner en mobilité et rendre plus difficile la visée. Plus ils sont gros et plus ils tapent fort. Peut-être oui. Mais plus ils sont visibles et donc, plus susceptibles d’être pris dans l’affrontement. Ce que tout un chacun voyait comme une faiblesse, Zoku l’avait toujours tourné du côté positif. Sa taille était un atout malgré ce que les gens pouvaient en dire.

Profitant de son attribut bestial, il usa de ses sens pour s’assurer qu’il ne partait pas dans la mauvaise direction. Il repéra grossièrement une source de chakra mouvante. Elle avait décidé de se déplacer. Heureusement sinon elle aurait été très bête. Qu’à ne cela ne tienne, Zoku avait maintenant envie de sortir dire bonjour, autrement il passerait cet entraînement tapi dans le sol et ça ne serait amusant pour personne. Localisant la zone où elle devait se trouver, elle semblait à présent immobile. Une très bonne chose pour lui. Il était prêt pour sa sortie en trombe.

Il s’expulsa de terre à toute vitesse, prenant ainsi de la hauteur si son adversaire était restée au sol. Profitant de cette position éphémère, il virevolta sur lui-même en aspergeant la zone d’un liquide douteux. Lorsqu’il retrouva le plancher des vaches sur ses deux pattes arrière, l’endroit avait été arrosé d’une petite pluie d’urine. Au-delà de l’exaspération pouvant éprouver l’adversaire, une goutte sur la polymorphe affinerait la détection du raton pour la suite. Il n’allait pas enchaîner de suite après, laissant au moins l’occasion à sa partenaire de se remettre de cet affront.



_________________
Tentacles against Claws [Moe] Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Yasei Moe
Yasei Moe

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Mer 29 Avr 2020 - 17:51
Alors que l’insecte continuait de se balader sur la zone de combat, il attendait patiemment que son adversaire du jour ne puisse sortir de son trou afin de retrouver une brèche pour attaquer. Moe, sous une forme d’insecte, continuait de courir rapidement alors que finalement, un petit raton laveur sortait de terre avant de se mettre à pisser sur une zone courte. Malheureusement, la zone visée était celle où se trouvait l’insecte qui continuait de courir encore plus sous la douleur lancinante de l’urine qui lui brûlait les yeux. Si elle avait eu les facultés pour, Moe se serait dépêcher de trouver Zoku sous le sol avant de l’attaquer, mais malheureusement, elle ne possédait aucune technique de détection, ce qui allait rapidement devoir être réparé. Et ce dès la fin du combat. Pareil afin de trouver une technique qui permettrait de pouvoir attaquer sous le sol son adversaire.

La douleur était faible, mais gênante. Le raton étant alors en ligne de mire, Moe reprenait alors sa forme de magnifique jeune femme aux cheveux blancs et à la peau tout aussi immaculée. Cependant, elle avait toujours les yeux rouges, la douleur faiblissait secondes après secondes, mais dans son esprit, la douleur n’existait pas. A vrai dire, cette fameuse douleur laissait place à une sensation bien plus grande, bien plus forte. C’était une sensation que Moe n’avait connue que peu de fois, et qu’elle adorait ressentir. C’était comme si à cet instant précis, plus rien n’existait en cas bas monde : son frère, son père, son passé, son futur, ses déceptions, ses tristesses, ses joies, son bonheur, ses cauchemars, ses objectifs, jusqu’à son propre nom. La seule chose qui restait bien fixe : c’était l’adversaire à abattre. L’adrénaline du combat lui laissait un frisson qui lui parcourait l’entièreté du corps. Pourtant, c’était bien différent de la Moe que tout le monde pouvait connaitre : timide, réservée, introvertie. Ici elle était déterminée. Même si elle n’osait pas se l’avouer à elle-même : l’Ambrée adorait combattre. Attention, il ne faut pas confondre l’adrénaline du combat et de la survie, avec l’envie de meurtre, la soif de sang et de mort. Moe ne ressentait aucunement cette deuxième sensation, ses envies restaient vivantes : vie simple, gentillesse. Prendre la vie n’était pas une envie ni une option. Elle ne le ferait seulement si le céphalopode n’avait pas d’autres choix.

Mais revenons à notre combat. Alors que l’air se chargeait de fraicheur et d’humidité, Moe essuyait d’un revers de la manche ses yeux larmoyants avant de se concentrer sur son adversaire. Il fallait faire vite et pour le moment, il fallait contre-attaquer. Composer rapidement une série de mudras, les sourcils froncés, elle s’apprêtait à lancer une technique ninjutsu. Comme tout shinobis, Moe avait reçue de sa doyenne un apprentissage des techniques ninjutsu comme les autres domaines. Et en tant que membre Yasei du peuple des océans, elle maîtrisait premièrement le Suiton, le maniement de l’eau. La série de mudras exécutée correctement, elle prit alors une grande inspiration, en regardant directement son adversaire dans l’iris.

« Suiton, Teppō Dama »

En expirant, notre protagoniste aux cheveux neige crachait une grande quantité d’eau qui prit immédiatement la forme d’une boule d’eau qui fonçait à toute vitesse en direction de sa cible. Redressant la tête en direction de son adversaire, elle voulait savoir si elle allait faire mouche, elle voulait connaître la suite de l’action. Son objectif était de progresser, elle était prête à prendre des coups, à perdre du sang et des dents. Tout cela pour pouvoir plus encore ressentir cette sensation, cette puissante émotion, cette adrénaline intense qui lui parcourait l’échine. Tout était question d’expérience. Une personne ayant vécue cent peines, serait capable de survivre deux cents batailles. Le cœur et le corps pouvaient survivre à de nombreux maux : la défaite, l’échec, la perte d’un être aimé. Il pouvait être blessé dans sa fierté, blessé dans son corps, mais toujours il se remettait. Comme dit le proverbe : ce qui ne te tue pas, te rends plus fort.


Revenir en haut Aller en bas
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Ven 1 Mai 2020 - 16:52
Le regard rougeoyant de la polymorphe confirma au raton que son assaut urinaire avait fonctionné. En plus d’améliorer sa perception, il lui permettait aussi de temporairement déstabiliser sa cible si jamais le jet était bien orienté. Ce qui pouvait paraître comme un simple jutsu s’avérait hautement redoutable si le liquide terminait sa trajectoire dans les yeux, ou pire, dans la bouche. Là c’était une petite séance vomitive assurée, offrant là une opportunité en or pour fuir ou attaquer. Dans le cas de Zoku, la fuite était sa préférée. Mais il n’avait jamais eu l’occasion de tester cette application. Pas encore en tout cas.

Maintenant qu’il retrouvait son opposante, il ne put s’empêcher de remarquer, derrière quelques larmes de dégoût, une étincelle vivace dans le regard de la kunoichi. Elle avait dû être stimulée par l’affrontement et ce manque de respect flagrant devait avoir amplifié la chose. Il se pouvait qu’il termine avec une humiliation dans les règles de l’art, pour son affront. Il devrait redoubler d’attention et de vigilance. Il ignorait tout du style de combat d’Octofille. Il ne l’avait pas vu énormément en action non plus, donc rien de probant pour être fixé sur ses compétences au combat. Tout pouvait se produire. Il n’était même pas sûr de ses aptitudes sensorielles. Trop jouer sur ce terrain pourrait être une bonne comme une mauvaise idée. Il attendrait un peu avant de se reposer là-dessus.

Sa cousine éloignée prit une profonde inspiration après une série de mudras, ce qui ne laissait pas beaucoup de surprises sur la suite des évènements. Il fallait se préparer à un assaut direct qui ne manqua pas. Une boule d’eau fila à toute vitesse sur sa position. Chargeant la plante de ses pieds en chakra, il effectua un bon de côté afin de ne pas être heurté par la technique. La boule d’eau fila derrière son ancienne position pour s’écraser et répandre le liquide, dont elle était constituée, un peu partout. Si elle voulait se la jouer tir à distance, Zoku pouvait jouer sur ce terrain également, possédant même un atout supplémentaire résidant dans sa nature de chakra.

Un élément qu’il n’avait pas spécialement pris en compte sur le coup mais qui pourrait lui être utile. Il termina ses mudras par un acte équivalent à celui de son opposante. Il cracha une salve de boules de terre qui filèrent droit sur leur cible, au même titre que l’assaut précédent de la polymorphe. Un simple jeu de miroir s’engageait, pour le moment.



_________________
Tentacles against Claws [Moe] Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Yasei Moe
Yasei Moe

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Ven 1 Mai 2020 - 17:40
Le combat se poursuivait avec férocité. Aucun des deux adversaires ne laissait le temps à l’autre de se reposer ou même de réfléchir. Et pourtant il fallait aller vite pour établir une stratégie digne de ce nom. Alors que Zoku avait humilié Moe en lui urinant dessus, laissant alors dans ses cheveux une odeur nauséabonde, celle-ci avait reprit sa forme humaine en crachant une boule d’eau sur son adversaire. Elle n’utilisait pas cette technique tous les jours, et c’était toujours une grande fierté pour elle de voir cette réussite. C’était la première technique Suiton qu’elle avait réussie à obtenir et à former sous les yeux expressifs et admiratifs de la doyenne de son ancien village de pêcheur. L’eau crachée prit la forme d’une seule grande boule d’eau qui allait s’écraser sur l’adversaire. Mais lorsqu’elle vit la boule partir en direction de son compagnon mammifère, elle avait les mains jointes, prête à une contre-attaque immédiate.

Cela ne manquait pas. Alors qu’un grand sourire s’affichait progressivement sur le visage de notre céphalopode, elle levait alors les yeux en l’air. Son homologue Yasei venait d’effectuer un bon tout en composant une série de mudras. Une dizaine de boules de terre firent alors irruption devant Zoku pour se lancer l’une après l’autre en direction de la pieuvre qui se mit à concentrer son chakra dans ses pieds tout en courant vers Zoku. Grâce à sa maitrise du chakra et du Taijutsu, elle réussissait à esquiver toutes les boules de terres de son adversaire. Une fois à proximité, Moe prit une toute petite inspiration. Elle mit les dents les unes sur les autres avant de planter son regard ambré dans celui de son ennemi du jour. Vint alors une petite dose, un petit jet de liquide noirâtre qui se dirigeait droit sur les paupières de son opposant. Cette technique était liée à ses pouvoirs et à son animal totem. Comme tous le savent, les pieuvres avaient la faculté de cracher une quantité monstrueuse d’encre afin d’échapper à leurs prédateurs. Pour le coup, Moe s’en servait autrement.

Dans son esprit, une stratégie était née.. Ce combat avait beaucoup d’avantages : outre le fait de gagner en puissance et en expérience de combat, notre protagoniste aux cheveux neige en apprenait beaucoup plus sur le style de combat de son adversaire, et sur Zoku en règle générale. Déjà, elle avait pu voir avoir étonnement et dégoût que les techniques du mammifère étaient fidèles à son caractère. Uriner sur son adversaire était une étrange stratégie, mais qui pouvait porter ses fruits. L’urine avait une odeur extrêmement forte et c’était donc un avantage pour marquer sa cible. C’était d’ailleurs pour cette raison que Moe ne disparaissait pas, plus de Henge, pas de métamorphose, pas de dissimulation, car elle se savait désormais marquée par son adversaire. Se cacher ne servirait à rien, car il utiliserait son odorat de raton-laveur pour la retrouver sans mal. Et finalement, Moe n’aurait gâchée que son chakra et son énergie inutilement. Cette fois-ci, il fallait de l’offensif, et en masse.

Il fallait y aller crescendo. Zoku n’était pas au bout de ses surprises, car Moe lui réservait bien des surprises. Le sourire qui ne cessait de grandir sur le visage de notre céphalopode était étonnant et la remplissait de surprise. Comment cela était-ce possible ? Quelle différence flagrante entre les deux.. Qui aurait cru qu’elle aimerait tant que ça combattre ? Peut-être évaluait-elle inconsciemment l’étendue de sa puissance, de ses pouvoirs, des possibilités que de telles techniques pourraient lui offrir ? Mais pour le moment, l’adrénaline était puissante. ..

Espérons que la roue ne tourne pas en sa défaveur…



_________________
Tentacles against Claws [Moe] A5v8
Revenir en haut Aller en bas
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Ven 1 Mai 2020 - 19:08
Avec la même aisance que son cousin, Moe n’eut aucun mal à éviter l’assaut du raton. Elle évita avec agilité les boules de terre, profitant même de l’action pour se rapprocher. Après avoir tenté la distance, Octofille voulait se coller au corps-à-corps. Zoku craignait un peu plus cet aspect. Non seulement parce qu’il n’était clairement pas le combattant le plus émérite mais aussi car il soupçonnait que les compétences de Taïjutsu de la Pieuvre soit très efficaces.

Entre la possibilité d’avoir plusieurs bras, les ventouses qui s’agrippent et le corps insaisissable, le polymorphe sentait venir la plaie pour se dépatouiller de telles caractéristiques. Réfléchissant déjà aux prochaines tournures de cet affrontement, il se surprit à songer à ces détails. Lui qui réservait ça pour ses cambriolages d’antan, il convertissait cette matière grise à quelque chose de plus martial. Il ne comprit pas l’origine du déclic mais il l’accepta en se prêtant au jeu.

Seulement il se fit surprendre, à force de réfléchir et de ne plus se concentrer sur l’instant présent. Moe s’était approchée et elle en avait profité pour user d’un autre atout de son animal totem. Un qu’il avait même oublié dans le décompte précédent : la faculté de cracher de l’encre. Evidente pourtant mais il se fit tout de même prendre au piège. Il en reçut immédiatement dans les yeux, se retrouvant aveuglé aussi tôt. Il ne paniqua pas cependant, n’étant pas homme, ou plutôt raton, à se concentrer sur sa vue et non le reste.

Son odorat lui donnait la position exacte de sa cousine. Non loin de lui, ils étaient séparés d’une maigre distance. Il eut une réaction instinctive qui l’amena à foncer à l’aveugle sur sa position. Sa détection ne pouvait le tromper grâce à l’urine qu’elle avait sur elle. Sa rapidité ne fut pas sa seule force. Au moment de se retrouver au contact, il tournoya pour donner de l’impulsion à son prochain coup. Ainsi, sa queue prit de la vitesse au même titre que lui. Elle allait avoir un peu plus d’impact qu’à l’accoutumée. Mais surtout, le fait qu’elle surgisse comme ça de derrière après une charge directe pourrait surprendre la jeune femme.

Elle avait ses yeux contrairement à lui mais était-ce réellement suffisant pour prévoir ça ?



_________________
Tentacles against Claws [Moe] Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Yasei Moe
Yasei Moe

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Sam 2 Mai 2020 - 14:50
L’encre sortant de la bouche de son utilisateur se mit à se répandre dangereusement en direction de l’opposant de notre céphalopode préféré. Moe était toujours en l’air lorsqu’elle vit que le jet noirâtre du liquide poulpique vint toucher les paupières de son adversaire, pénétrer dans ses yeux avant que les deux opposants ne retombent sur le sol. La première partie de la stratégie de notre protagoniste était une réussite totale. Bien entendu, elle comprenait bien qu’elle avait également été touchée par l’urine de Zoku et que celui-ci avait probablement marqué sa cible avec cette puissance odeur immonde. Mais la gêne dans ses yeux devait être moindre comparé au liquide noir comme les abysses qui coulaient désormais le long des joues du raton-laveur en quête de proies. Cette technique permettait, comme l’auto-défense des céphalopodes, de cracher une encre noir profond afin de gêner la vision de l’adversaire grâce à laquelle le poulpe pouvait échapper à ses prédateurs. C’était la même chose dans ce combat.

Mais comme elle s’en doutait, les actions de Zoku n’avaient pas été faites inutilement. Le raton était également un stratège et seul la vue était annihilée pour le moment chez lui. A quoi cela pouvait-il bien servir de le priver de sa vue alors qu’il avait marqué la jeune femme pour une meilleure utilisation de son odorat ? Car Zoku était également un humain, et que l’Homme se basait principalement sur ce qu’il voyait plutôt que sur ses autres sens. S’il voit un fruit qui sens la fraise, mais qui ressemble à une prune, il sera alors convaincu que le fruit est une prune, sans se soucier de ce que lui fait penser son odorat. C’est la même chose avec les autres sens. Si un homme entends quelque chose, mais ne voit rien, il retournera vaquer à ses occupations sans se soucier du bruit. En immobilisant la vue du raton, Moe s’assurait que son principal sens parmi les cinq ne fonctionnerait plus. Ainsi, elle l’obligerait à se fier à ses autres sens auxquelles les hommes avaient le moins confiance.

La contre-attaque du raton cependant de se fit pas attendre. Alors que Moe était en train de composer une nouvelle série de mudras, continuant sa stratégie, elle fut surprise par le temps extrêmement court avant la contre-attaque. Se fiant alors à son odorat, la vue étant touchée, Moe put voir du chakra sur les jambes de l’homme qui se dirigeait alors rapidement vers son opposante. Une vitesse folle venait la surprendre, mais non la décourager de réaliser son action. Venir au corps à corps était toujours délicat et Zoku allait rapidement s’en rendre compte. Alors que la queue du raton vint brutalement heurter le visage de Moe, elle fit quelques pas en arrière tout en continuant sa série de mudras.

« Suiton : Suikoudan »

Tout en reprenant ses équilibre, une grande quantité d’eau formait alors un immense requin aqueux qui fondit sur sa cible. Le corps à corps n’était jamais évident car l’on exposait son corps à une blessure mortelle. Lors d’un KageBunshin par exemple, l’original était toujours celui qui était le plus en retrait ou celui qui attaquait le moins, donc facilement repérable. Ici, Zoku s’exposait aussi à une contre-attaque brutale de son opposante. Et la distance réduite entre les deux adversaires était dangereuse pour l’un comme pour l’autre. Le grand requin passait à l’attaque. Pour le moment, c’était l’une des techniques les plus puissantes de la polymorphe, une attaque Suiton catégorisée de rang B. Comment allait réagir le raton ?


Revenir en haut Aller en bas
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Dim 3 Mai 2020 - 1:51
Zoku finissait par jouer le jeu et à presque prendre du plaisir dans ce petit combat d’entraînement. C’était peut-être parce qu’il avait réussi à asperger son adversaire, lui permettant ainsi de pouvoir placer une fois dans sa vie « on a combattu et je lui ai pissé dessus ». Le genre de blague vaseuse qu’on fait pour caricaturer l’issue d’un combat. Celui-ci n’était pas fini mais déjà le polymorphe se félicitait de son exploit personnel qu’il ne manquerait pas de rappeler à l’occasion à sa cousine. Même s’il doutait qu’elle était du genre vantarde à vouloir se la ramener. Autrement, il possédait maintenant l’arme ultime pour remédier à ça.

Son coup avait atteint son but. L’impact fut tout de même violent entre la charge et la pirouette. Octofille risquait de s’en sortir avec un beau bleu. On pouvait négliger l’appendice caudal du raton-laveur alors qu’il pouvait se montrer aussi bien utilitaire qu’offensif. Quelques individus avaient eu le droit à une gifle irrespectueuse grâce à ça. Encore le genre de traitements qui valaient de cinglantes remarques par la suite de la part du Yasei. Clairement pas le meilleur combattant mais au moins la première grande gueule du Yuukan.

Malgré sa réussite, Moe ne se laissa pas intimider ou perturber par si peu. Elle avait démontré sa pugnacité dans cet affrontement. Les jutsus s’enchaînaient, ne laissant aucun des deux participants dans l’embarras question réactivité. La polymorphe en fit preuve alors qu’elle usa d’un nouveau jutsu Suiton pour envoyer un requin sur son opposant. Le raton-laveur dû éviter de justesse, se prenant tout de même une part de l’attaque au niveau du bras, malgré son saut de côté. Il se réceptionna, une patte sur la partie touchée. En plus de sa grimace, il réalisa qu’il avait le souffle court. C’était bien beau d’enchaîner de manière fluide ces techniques mais il était loin d’avoir une réserve illimitée. Son adversaire elle semblait moins dans le jus.

Le raton-laveur laissa place au trentenaire qui s’effondra les fesses par terre, béret chancelant dangereusement. Il leva sa main valide avant de la repositionner sur son bras endolori :

- T’as gagné bravo. Je suis cuit !

Il pensait que le combat serait un peu plus équilibré que ça mais sa cousine avait su gérer de manière plus intelligente ses techniques et enchaînements. Il reprenait peu à peu son souffle alors qu’il l’interpella d’une voix mêlant accusation et étonnement :

- Tu te débrouilles bien en fait ! Genre t’avais besoin d’être formée !



_________________
Tentacles against Claws [Moe] Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Yasei Moe
Yasei Moe

Tentacles against Claws [Moe] Empty
Lun 4 Mai 2020 - 22:45
Le requin aqueux partait à toute vitesse en direction de son opposant, mais celui-ci, rapide comme l’éclair vint effectuer une esquive sur le côté en concentrant son chakra dans ses jambes. Cependant, malgré l’esquive, la distance réduite entre les deux opposants avait jouée dans le camp de Moe qui avait tout de même réussir à l’atteindre au niveau du bras. Ce n’était pas exactement l’effet escompté, mais cela avait tout de même fonctionné, et pour notre Pieuvre, c’était le plus important. Elle souhaitait progresser et ce combat était une fabuleuse occasion de réaliser ce vœu. Alors qu’elle tentait de tenir sur ses deux jambes, son homologue métamorphe levait alors la main au ciel, prétextant sa défaite, qu’il était vaincu. Un léger sourire s’affichait alors sur le visage blanchâtre de notre Pècheresse, qui savait bien qu’il n’était pas vaincu, mais juste que le combat d’entraînement était bel et bien terminé. Les deux avaient combattus correctement, même si du côté de Moe, cela manquait un peu de stratégie.

En se dirigeant vers son compagnon au béret, elle se rendit compte qu’elle éprouvait une intense douleur eu niveau de la poitrine, juste au-dessus des seins. En tirant légèrement sur son kimono avec sa main droite, ses yeux observèrent une forme rouge qui tournait gentiment au bleu. Le coup de Zoku avait été plus violent qu’elle ne l’avait pensé. A cet instant, Moe comprit en souriant, que s’il avait réellement voulu, elle serait morte avec ce coup. Si lors du contact, le mammifère avait été armé d’un kunai, elle serait actuellement en train de baigner dans son sang. Mais fort heureusement, ce n’était qu’un simple « entraînement » et elle en était fort aise. Ses yeux piquaient toujours un petit peu bien que moins douloureux, mais l’odeur n’était plus présente, certainement retirée par l’humidité de ses techniques Suiton. De plus, une légère douleur parcourait tout son corps. L’enchainement des différentes techniques avait puisé pas mal dans ses réserves de chakra et ses méridiens étaient un peu douloureux.

Alors que notre kunoichi se rapprochait de son homologue pour s’asseoir à côté de lui, celui-ci fit une remarque généreuse sur la performance de Moe pendant le combat. Clignant rapidement des yeux à cause de la douleur, Moe sourit à Zoku en baissant la tête une fois en guise de remerciement. « Bien sur ! Cet entraînement m’a fait le plus grand bien. Merci à vous. » Dit-elle en continuant de sourire. Cette journée, bien que douloureuse, fut très instructive et ce n’était que le début d’une série d’entraînement. Pour le moment, Moe était une kunoichi de classe inférieure, mais elle avait désormais l’ambition de devenir une grande kunoichi dans son domaine, en plus de devenir médecin, elle voulait se spécialiser et briller. La reconnaissance n’était pas forcément quelque chose qu’elle désirait absolument. C’était plus dans l’autosatisfaction de réussir quelque chose par elle-même. Un besoin d’accomplissement. Tout simplement.

« Dites-moi. J’ai trouvé ça, c’est un parchemin de technique. Il contient la technique élémentaire du requin aqueux que j’ai lancé sur vous. Cependant je connais déjà cette technique. Ce genre de parchemin vous intéresse-t-il ? »

Alors qu’elle continuait de parler à son homologue. Elle mit la main dans sa veste tout en secouant son épaule endolorie. Quelques secondes plus tard, elle en sortie un rouleau de parchemin bleu avec le milieu blanc. Il était maintenu par un fil tout autour le fixant sur celui-ci. Elle le faisait passer entre ses deux mains en le fixant, comme si elle pourrait observer un secret jusque là dissimulé. Puis son regard ambre vint alors se poser sur son camarade qu’elle observait. Lui aussi semblait fatigué de ce combat, c’était peut-être pour cela qu’il l’avait arrêté. Tout en regardant le parchemin, Moe se demandait ce qui se trouvait réellement dans l’esprit de son homologue polymorphe.

_________________
Tentacles against Claws [Moe] A5v8
Revenir en haut Aller en bas

Tentacles against Claws [Moe]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: