Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Se préparer pour la guerre [Teruyo]
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 16:05 par Shizen Seiki

» Prémices du Senbazuru : Pénétrer les terres [Yahiko, Hanae, Ayuu, Kenzo, Shimaenô]
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 14:22 par Sendai Hanae

» Médecine Ancestrale [Meikyû Jotaro]
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 13:20 par Asaara Ôji

» Le mal du pays. [Ouvert]
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 13:19 par Oterashi Yanosa

» Absence d'un trio
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 12:37 par Gôgon Medyûsa

» Absence Yahiko
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 12:27 par Gôgon Medyûsa

» Passe d'armes [Sakura]
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 11:57 par Metaru Hideko

» 02. Valider un Combat/Entraînement
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 11:36 par Okita Sakura

» 思い出 Omoide [Kaya]
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 11:18 par Kogami Akira

» 強力 Puissance — Akira
» Recueillement approximatif pv. Shizan  EmptyAujourd'hui à 11:00 par Kogami Akira

Le deal à ne pas rater :
Nouveaux clients AliExpress : oxymètre de pouls portable, écran ...
0.54 €
Voir le deal

Partagez

» Recueillement approximatif pv. Shizan

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Lun 27 Avr 2020 - 18:30
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?




Les heures étaient passées sans qu’il s’en rende vraiment compte, empêtré dans ses défis stupides. Celui-là le força à frapper un arbre jusqu’à le couper en deux, ce qui n’était pas vraiment concluant et même en y passant la journée, il n’avait qu’abimé l’écorce. Ses phalanges quant à elles suintaient à vives gouttes tant et si bien qu’il dut plusieurs fois arracher son uniforme pour les bander grossièrement.

Torse nu et sentant que le froid de la nuit s’approchait petit à petit, il lui fallut encore une ou deux heures de plus pour complètement lâcher l’affaire. En partant, il déclencha le plus puissant de ses coups de poing dans ce dernier et tourna le dos à son projet avorté, plein de colère contre lui. Au bout de dix pas, elle s’en était allée tandis que lui cherchait une occupation.

Depuis l’attaque de Sanbi, son train de vie lui paraissait morose bien qu’il fit tout pour l’égayer. La solitude ne lui réussissait vraiment pas et sa recherche constante d’entourage avait tendance à en énerver certains. Mais la déprime, malgré l’épreuve et la plaie provoquée semblait n’avoir aucune emprise sur le bougre qui se débattait pour sortir la tête de l’eau.

Et pourtant comme tous les soirs ou presque, il prit inconsciemment la direction du cimetière de Kirigakure no Satô, en quête de quelqu’un à qui parler ? Etrange peut-être mais totalement logique dans son esprit partagé entre l’affect du passé et l’envie d’aller vers l’avant.

L’arche passée, le jeune homme au torse nu et aux mains ensanglantés alla se positionner en seiza devant l’immense pierre où figurait les noms de toutes les victimes de la Tortue Gigantesque.

« Konbanwa, otōsan. Aujourd’hui, j’ai parcouru dix-huit kilomètres en moins d’une demi-heure, j’ai mangé au yakai où tu m’as emmené quand on m’a promu et j’ai même essayé d’étudier le chakra. Beurk. J’avais raison, j’arriverais jamais à rien avec ça. Y avait une vieille dame avec un chat et je crois que je l’ai ébouillanté avec mon ramen, du moins il m’a salement griffé. » Il se gratta l’arrière de la tête l’air benêt puis attrapa dans sa poche une cigarette qu’il mit à son bec. Kyûsei gratta une allumette et se mit alors à tirer dessus. La première bouffée fut fatale et il se mit à s’étrangler, jetant vite cet instrument de mort loin de lui.

« Ehrrr ! Bwrrr, gghhhh. Mon dieu c’est dégueulasse. » Un tel vacarme devant une sépulture. Lui qui voulait se donner un style et imager son chagrin.. Raté.




_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Lun 27 Avr 2020 - 20:17


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Il était facilement minuit passé, et comme à son habitude Shizan buvait seul chez lui. Dans son magnifique logement de fonction, situer dans un quartier très classe, entre la tombe d'un assassin et d'un tueurs d'enfants. Cette miteuse maison en bois, pour ne pas dire cabane, se trouvait en plein milieu du cimetière du Kirigakure no Sato. Offrant une vision à 360° au gardien du cimetière. Encore faudrait-il qu'il soit capable d'ouvrir ses deux yeux en mêmes temps, avec toute la picole qu'il se mettait dans le gosier une fois la nuit tombé. Dans son état, il se trouvait être la personne la plus imprévisible de Kiri et peut être même la plus farceuse. Son humour noir qui n'était pas du gout de tout le monde faisait des ravages quand il était dans cet état.

Il titubait en se dirigeant vers la porte de sa maison, ramassant sa pelle au passage. Il était l'heure pour lui d'aller faire sa ronde nocturne, car après tout c'était son boulot de surveiller le cimetière. C'est pour cette raison en plus de se second métier de fossoyeur, qu'on le laissait vivre dans ce poulailler morbide. En passant la porte de sa maison, Shizan était passer à deux doigt de se casser la gueule en venant buter sur une pierre tombal par encore terminé, la raison étant qu'elle n'était pas encore graver. Grommelant une injure incompréhensible, il continua son chemin.

Dans le noir total, il avançait avec sa pelle dans le dos, l’encensoir au bout de celle-ci laissait une odeur d’encens dans l'air, ce qui n'était pas désagréable. Durant se petit tour de garde, il remarqua la présence d'un jeune homme poster devant l'immense stèle dédié au mort victime de la folie du démon de l'eau. Shizan observa un moment en silence, puis au moment de tourner les talons et laisser le jeune homme en paix, celui-ci fit quelque chose qui vient titiller le fossoyeur. Il sortit une cigarette, en tira une bouffer pour finalement recracher tout ses poumons, en soit rien de bien grave si ce n'est pour sa santé. C'est la suite qui dérangea Shizan, le garçon jeta sa cigarette au sol, dans se lieu sacré, salissant l'endroit ou les morts reposaient en paix.

Le fossoyeur s'avança vers le garçon avec la discrétion de la mort, et vient poser sa main sur son épaule. Affichantun visage livide et terrifiant, certainement causer par la cuite qu'il venait de se prendre. Ses cheveux en bataille lui recouvrait une partie de son visage, ne laissant apparaître qu'un sourie forcer. Vient ensuite une voix cassé , semblable au râle d'un revenant .

« Vouuuus...faites... quoiii ?! »




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Lun 27 Avr 2020 - 23:32
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?




Toujours pas remis de ce poison qu’il venait d’inhaler, ses petits yeux azur pleins de larmes et l’impression qu’il ne pourrait plus jamais respirer correctement commençant à l’inquiéter il lui sembla sentir une odeur particulière qui n’était sûrement pas celle de la cigarette. Et là, il sentit le contact de quelque chose de froid, presque cadavérique sur son épaule. Tournant le visage d’un seul mouvement il se retrouva à quelques centimètres de celui du Fossoyeur et il… se décomposa.

« NANDATOOOOOOOOOOO »

Alors accroupi, il se laissa tomber en arrière et roula sur lui-même plusieurs fois, se couvrant de terre et d’herbe. Qu’est-ce qu’était cette apparition ? Terrifiante et ayant l’odeur des morts qu’elle avait emportée avec elle ; la Faucheuse. Le shinigami lui-même était venu se fritter avec le fine fleur de l’élite Kirijine ?!

« T’approches pas, Shinigami ! Mon heure est pas encore venu et j’risquerais de te botter l’cul alo.. alors Le shinobi reprit sa contenance bien que transpirant à grosses gouttes. Alors tu vas repartir chez toi et on fera comme si rien ne s’était passé. » Soupirant un bon coup, il n’avait pas l’air crédible torse nu au milieu d’un cimetière en pleine nuit, brandissant ses deux mains endolories dans une garde ouverte. Mais ça il n'en avait pas conscience ; c'était même le propre de l'imbécile et sa marque de fabrique.

À bien y regarder le shinigami avait une pelle et pas un sabre. Etrange, un cousin peut-être ?

Il sentait vraiment fort le sake, chose somme toute étrange. Fronçant les sourcils, il fit un pas ou deux en arrière au cas où et se mit à réfléchir à la marche à suivre. La bête le retrouverait où qu’il aille, c’était un kamui après tout.

Le blond pouvait aussi l’affronter mais si il avait du mal contre un autre Genin, une déité ne serait pas une mince affaire. Sa solution de parlementer se révélait parfaite, la meilleure possible dans toutes ses options. Quel crack.

« Et sinon, tu viens souvent ici ? » Autant briser la glace. Être ami avec la mort, ça c'était une relation qui claque.



_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Mar 28 Avr 2020 - 10:59


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Shizan continuait d'observer avec insistance le jeune homme, attendant que celui-ci réalise son erreur. Le fossoyeur avait à cœur d’empêcher les visiteurs de ne pas polluer son lieu de travail. Son état d'ébriété avancé l’empêchait de s'exprimer clairement à se sujet, c'est donc avec des mimiques d'ivrogne qu'il essaya de montrer la raison de son intervention. Le seul soucis, s'est que ses gestes et mouvements n'avaient aucun sens, d'un point de vu extérieur, on aurait pu croire qu'un sorcier essayait de jeter un mauvais sort.

La jeune homme à la tignasse blonde semblait avoir été effrayer par l'intervention de Shizan, le prenant même pour un shinigami. Dans un sens ce n'était pas totalement faux, surtout si on se plongeait sur l'histoire de son étrange pelle et du dons quel procurait à Shizan. En un sens il travaillait pour la mort, enterrant ceux qui avait été faucher par elle. La réaction du garçon était toutefois inattendu, prêt à en venir au mains avec se qu'il pensait être un shinigami, son tempérament ne pu que faire sourire le fossoyeur. Souvent seul dans son cimetière, il n'avait pas l'habitude de tomber sur se genre de personnalité décalé.

Le gardien du cimetière se prit au jeu, son coter taquin lui chuchotant de continuer la supercherie. Pour dessoûler, il n'y avait pas meilleur moyen que de profiter de la crédulité de personne comme le blondinet. Arborant un visage sinistre et effrayant, Shizan continua donc de jouer le rôle de la faucheuse, du shinigami. Il se mit à bouger de façon saccader, d'une lenteur zombiesque. Le fossoyeur semblait s’être tromper d'imitation, il s'avançait lentement en imitant un revenant. Rien avoir avec une faucheuse, bien au contraire. L'alcool semblait éteindre toute logique chez Shizan, son corps ne suivait plus vraiment les ordres donnés par son cerveau, ses pensés rentrait même en conflit avec celui-ci.

Perdu dans ses pensés et ses idées machiavéliques, le fossoyeur n'avait même pas remarquer que le jeune homme lui parlait. Non ce vieux bougre préférait continuer sa mauvaise comédie. Il utilisa une nouvelle fois l'étrange voix qu'il avait utiliser au début, celle imitant le râle d'un mort.

« Vouuuus ... Maaangerrrrr ! »

Tout cela n'avait ni queue ni tête, la situation devait être bien étrange à observer. Chacun des protagoniste parlait, mais aucun ne semblait suivre les dires de l'autre. Une vrai conversation de sourd, ou d'alcoolique pour certain. Fière de sa blague, le Fossoyeur en rajouta une couche, il fit apparaître un revenant sans tête en plantant sa pelle au sol. Ajoutant à ses yeux de la profondeur à son personnage ... Lui le gardien de cimetière, bourré comme c'est pas permis, il était maintenant un acteur et metteur en scène génialissime... Ou pas. Sa prestation était tout au plus médiocre et partait dans tout les sens .




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Mar 28 Avr 2020 - 13:39
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?




Etait-il un espèce de marabout de l’Eau possédé par une force supérieure et mortifère n’ayant à coeur que de posséder son âme ? Voilà qu’il l’ignorait et comme si il n’était qu’un amas de chiffon, le corps presque disloqué, sans articulations s’approcha à une vitesse cadavérique. Une marionnette animé par un kamui professionnel dans l’art du Kugutsu ? Autant de questions auxquelles il n’avait pas de réponse. Déjà, il établissait un plan de bataille en reculant pas à pas. Il trébucha alors sur une petite pierre et se rattrapa à un caveau à côté. Sûrement un événement lié au pouvoir de cette abomination au pelage nacré, pensa le jeune homme.

Il poussa un râle qu’il ne comprit pas bien. Mais Kyûseishu avait entendu manger ! Un point commun à toute chose vivante, l’attrait pour la nourriture. Etait-ce logique qu’un zombie veuille le manger ? Complètement, dans la pensée générale. Lui sortit calmement une barre chocolatée de sa poche et il la posa par terre en continuant de reculer, accroupi comme un chasseur de la toundra voulant apprivoiser un animal sauvage.

« Manger. Chocolat. Bon. » Il agrémenta ses paroles de hochements de tête consécutifs avec un air un peu trop sérieux pour coller avec son faciès oval.

Mais à l’endroit où il venait de poser son offrande, la terre sembla s’agiter et une main s’en dégagea laissant suivre peu à peu un corps humain… Sans tête. La terreur suivit et glaça le sang de l’adolescent qui ne pouvait pas s’empêcher de voir son corps tout entier prit de tremblements compulsifs. Fuir n’était pourtant toujours pas dans ses plans. Même si ses plans se résumaient presque tous pour l’instant à subir la situation.

« Je sais pas où est ta tête raaaah t’approches paaas ! » Hurla-t-il en direction du cadavre, l’air décidé à en découdre. Et c’est ce qu’il fit en courant vers lui. Si il arrêtait cette menace fantôme alors peut-être les morts retrouveraient leur repos. C’était à l’idée de voir la personne dont il était venu faire le deuil sortir de la glaise qu’il retrouva sa combativité signature et sans se faire attendre il se propulsa vers lui tête la première, son crâne blond vers le plexus de la bête immonde.




_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Mer 29 Avr 2020 - 17:49


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Shizan regardait la scène la plus étrange se jouer sous ses yeux, le garçon en face de lui était définitivement unique en son genre. Lui qui avait d’abord pris Shizan pour un ersatz de Shinigami, il essayait maintenant de l'amadouer avec une barre chocolaté. Le maître des lieux eut du mal à se retenir de rire, face aux excentricités du blondinet. Décidément, s'il n'existait pas, il faudrait vraiment l'inventer celui-là. Amuser par le comportement du garçon, le gardien du cimetière sorti de son personnage et en avait oublier qu'il venait d'invoquer un revenant sans tête. Mais l’énergumène en face de lui ne semblait pas pouvoir passer outre se " petit " détail. La terreur pouvait se lire sur son visage, sans oublier le hurlement qu'il venait de pousser. Mais au lieu de fuir , de prendre les jambes à son coup, le garçon préféra foncer tête baisser contre la créature.

La situation était devenu absurde, Shizan éclata de rire, s'étranglant presque. Ce fut à son tour de tousser, mais pas pour les mêmes raisons. Pendant que le Fossoyeur s'étouffait, le blondinet donna un violant coup de tête dans le torse du mort vivant qui tomba à la renverse. Celle nouvelle scène mit ko Shizan qui éclata une nouvelle fois de rire, mais toujours dans l'incapacité de reprendre son souffle. Le garçon était très fort, il arrivait à terrasser le Fossoyeur sans même le toucher.

Le gardien toujours pompette se roula par terre, son rire résonnait dans tout le cimetière, d'ailleurs son rire n'était vraiment pas rassurant, et l'ambiance du lieu n'arrangeait rien. Le fossoyeur faisait de son mieux pour reprendre son souffle et un peu de son sérieux, au moins pour parler avec le jeune homme. L'invocation sans tête continuait de gigoter au sol sans pouvoir se lever, comme une tortue sur le dos.

« Krrrhiaaa hiaaa haaaa ! Toi , t'es un bon ! »

Essuyant les larmes sur son visage, et se massant le ventre pour adoucir la douleur abdominal d'avoir trop ri. Shizan fixa le blondinet avec un large sourire, oubliant même la raison de toute cette situation. Il se redressa pour pouvoir s’asseoir en tailleur sur le sol légèrement humide du cimetière. Toujours assis, il brandit sa pelle pour venir taper l'épaule de son invocation et ainsi le faire disparaître dans un nuage de fumé. Il enfonça ça pelle dans le sol juste à coter de lui et enchaîna avec quelque mot.

« Tu es un drôle d'oiseau, que viens-tu faire au cimetière à cette heure-ci ? »




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 16:12
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?




Inexplicablement pendant que son crâne blond venait heurter le torse de sa proie, il entendit rire à gorge déployée le possible invocateur et Maître de la Mort un peu plus loin, ce qui le rassura. Un homme qui rit est un homme de bonne humeur. Un homme de bonne humeur ne fera pas de l’homme qui le fait rire un potage ou une marionnette.. À moins que.

Alors dans les bras de la créature il resta immobile une seconde ou deux avant que l’odeur ne le fasse se jeter sur ses propres pattes et reprendre une posture normale. Et si il voulait faire de lui un homme sans tête pour le garder à ses côtés et s’en servir de divertissement ? Il soupira de soulagement ; le mort n’avait pas de tête. Dans son esprit, quelqu’un sans tête ne pouvait pas faire rire autrui, il était peut-être sain et sauf.

Maintenant qu’il était assis et sorti d’un fou rire, il paraissait moins dangereux alors Kyûseishu baissa naturellement sa garde. Sa plus grande faiblesse étant sûrement son empathie et son amour du prochain. Sans se soucier non plus de ce qu’il venait de se passer, il s’assit en face de l’homme à la crinière lactescente en seiza, à peine à un mètre de lui.

« Je viens pour me recueillir. Pour apprendre les patronymes de chaque sacrifié, de chaque héros de Mizu tombé. Je sais pas pourquoi mais devant le nom de tous ces héros, je me sens bien. Même si ce qui a autour est vachement glauque. » Le Raibura déglutit avec un air un peu dégoûté.

« Et vous m’sieur ? Vous êtes pas le shinigami, vous avez pas de kimono, je l’ai compris après. Vous aimez bien les environs ? Ou alors vous déterrez des cadavres pour des expériences ? C’est interdit, j’crois. » Il eut alors l’air bien plus sérieux. Si c’était un pilleur de tombe, il devrait le traduire en justice !

Mais affronter des morts c’était pas non plus très ragoûtant alors il espéra que ce n’était pas le cas. D’un mouvement il attrapa la barre de chocolat qui traînait là et croqua dedans, mâchouillant le produit périmé en ne lâchant pas du regard Shizan.

« Moi c’est Kyūsei. »



_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Ven 1 Mai 2020 - 9:17


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Toujours assis en tailleur au sol, le Fossoyeur écoutait attentivement se que le jeune garçon avait à dire sur la raison de sa venu ici. Sa réponse l'étonna une nouvelle fois, il était rare que des jeunes de son age prennent le temps de se recueillir devant les héros trépassés de Mizu. Ses pauvres bougres avaient tendance à très vite être oublier une fois les catastrophes passé, hormis pour les familles et encore ... Il est vrai qu'il valait mieux vivre parmi les vivants, mais les morts ne devrait pas être oublié pour autant. Shizan afficha un sourire satisfait, satisfait qu'un jeune homme plein de fougue comme la tête blonde en face de lui respecte et se recueille devant des trépassés trop vite oublié. Cela dit il ne semblait pas trop apprécier le décor austère, glauque du cimetière de Kirigakure no sato.

Le jeune homme poursuivit, renvoyant la question à son interlocuteur. Effectivement Shizan n'était pas un shinigami. Et pour une raison qui échappa au Fossoyeur , le blondinet se demanda si celui-ci ne déterrait pas les cadavres pour de sombre expérience. Puis il finit par se présenter, il s'apellait donc Kyūsei . Shizan se retient de rire une nouvelle fois, et taquina le jeune garçon en lui lançant avec un visage sérieux qu'il s’efforçait tant bien que mal d'arborer.

« Non je n'suis pas un Shinigami, effectivement... Je viens juste faire mes courses ici, je n'ai plus rien à manger dans mes placards ... Tu veux venir manger à la maison ? »

Les yeux fixés sur le dénommé Kyūsei, le Fossoyeur attendait de voir si celui-ci se jetterais la tête la première dans sa blague, une blague douteuse qui ne faisait rire que Shizan d'ailleurs. Pour ajouter à son personnage , oui une nouvelle fois. Il se redressa lentement et commença à se lécher le bout des doigts et à regarder les tombes avoisinantes, comme s'il faisait ses courses sur le marché de Kiri no kuni.

« Tu as une préférence ? Tu préfère la viande séché ou presque " fraîche " ? »

Il mima des guillemets quand il employa le mot " fraîche ", avec un sourire et un rire bizarre.



_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Ven 1 Mai 2020 - 15:44
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?




Il infirmait le fait d’être un shinigami et dans le même temps ne lui rendait pas la politesse en ne se présentant pas à son tour. Kyûsei fronça les sourcils. Il invoquait certes les morts mais en plus d’être bizarre et de sentir le fauve, il était mal élevé !

Faire des courses ?! Là où il y avait une gaudriole le jeune blond ne voyait que de la provocation et un possible criminel de Mizu. Un criminel d’un type dont il ignorait tout, autant sur le modus operandi que sur la marche à suivre pour le punir. L’homme aux cicatrices semblait plus âgé, plus fort que lui. Est-ce que cela pouvait arrêter un garçon aussi zélé que Kyûsei … ?

Il se releva doucement. Son air simplet avait complètement disparu de son faciès. Premièrement, il n’allait pas chez les inconnus bizarres pour manger, surtout quand celui qui l’invitait avait une telle dégaine et un goût étrange pour la Mort sous toutes ses coutures.

Ensuite, la Balance ne pouvait laisser un homme s’amuser avec les cadavres d’hommes et de femmes qui avaient sacrifiés leurs vies pour l’Idéal de la Grande. Tandis qu’il faisait des guillemets, Kyûseishu serra le poing et bondit d’une impulsion du pied droit vers l’homme à la pelle avec une intention très claire.

Sa main droite vint à bloquer de la paume l’articulation qui pourrait attraper la pelle pour l’empêcher. La gauche elle se mua en un poing dont les phalanges blanchies venaient pour une seule raison ; frapper son visage de toute la force dont il était capable.

« Pour Kiri. » Lâcha-t-il tel un souffle dans les airs alors que son offensive allait porter ses fruits -ou pas.

Le risque de contre-attaque, les possibles morts relevés s’il en avait le temps malgré sa vitesse, tout ça n’était que superflu. Son regard braqué dans celui de Shizan montrait bien cela. Ils reposeraient en paix, coûte que coûte.




_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Ven 1 Mai 2020 - 16:39


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Shizan qui n'était pas devin s'attendait à une réaction explosive de la part du jeune homme en face de lui. Il avait tout fait pour provoquer le garçon et testé ses limités. En voyant le visage de celui-ci s'assombrir après sa proposition déplacer de faire dans la nécrophagie, le Fossoyeur n'attendait qu'une chose, que le dénommé Kyūsei fonce une nouvelle fois tête baissé. Et cela ne manqua pas, il chargea une nouvelle fois . Il faut dire que si Shizan voyait un homme dans le cimetière aussi louche que lui, il l’arrêterait très certainement . Toujours en arborant un sourire carnassier, le Fossoyeur s'assis une nouvelle fois avant de recevoir le coup de point qui lui était destiné. Cela dit il ne pu esquiver le genou qui lui mis un coup au menton à cause de l'élan du jeune homme. Dans le feu de l'action le Fossoyeur essaya d’attraper les jambes du garçons et de se releva d'un coup, pour le porter sur son épaule gauche. Il attrapa sa pelle qui se trouvait à droite de lui avec sa main libre.

« Vilain garçon ! »

Il entreprit de mettre des petits coups de pelle sur le fessier du blondinet tout en rigolant. Il n'y a pas à dire, le Shizan s'en donnait à cœur joie. Son rire continuait de résonné dans le cimetière qui était d'ordinaire silencieux. La situation était vraiment improbable, digne d'une pièce de théâtre satyrique. Le Fossoyeur fit en sorte de calmer la situation avant que celle-ci ne dégénère, il dit d'une voix calme avec un visage nettement moins étrange, tout en se massant son menton endolori par le coup de genou du garçon:

« Du calme. Je suis le gardien du cimetière, mais aussi le fossoyeur du village. Je ne déterre personne ..et je les manges encore moins, je n'fais que les enterrer. Tu as de l'énergie à revendre toi, sa ne fait aucun doute. Et ton corps semble dur comme de la pierre. Dit-il en continuant de se masser le menton.Tu dois êtres très utile aux forces armées de Kiri. »




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Ven 1 Mai 2020 - 18:48
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?




Son coup toucha mais d’une façon qu’il n’avait vraisemblablement pas prévu. Emporté par l’élan, il se retrouva saisi en l’air et bien qu’il chercha à se débattre un peu, l’homme avait de la poigne. Positionné sur son épaule, en hauteur, il s’apprêtait à frapper encore quand il se mit à parler. Kyûseishu se prit quelques coups de dos de pelle sur le bas du dos, ce qui ne l’enchantait guère.

Regardant l’homme qui le tenait encore pour l’instant, il l’écouta et sa version devint tout de suite plus claire et plausible qu’on nécromancien étrange désirant dévorer les corps des Kirijins. Il poussa un soupir de soulagement en le toisant tout de même ; il était bien étrange, ce bougre. Et l’odeur forte de spiritueux elle n’était pas simulée.

« Dur comme la roche et fluide comme le cours d’eau. » Il reproduisit un kata le poing plié bien qu’il ne pouvait pas le voir pour illustrer son propos, avec un sérieux assumé. On ne rigolait pas avec le Taijutsu et par extension sa propre enveloppe corporelle, véritable vecteur de cet art centenaire apparu bien avant le chakra.

Très utile était une exagération, lui qui avait même peiné à passer l’examen Genin. Mais il rendait service à sa hauteur parfois maladroitement, mais service tout de même. « J’imagine que toi aussi. Même si idéalement, les meilleurs temps sont ceux où tu n’as pas de travail. »

Il décontracta enfin ses muscles et glissa d’entre les muscles de l’homme pour atterrir à côté de lui. C’est que Shizan lui avait fait peur !

« Tu t’appelles comment ? T’habites au milieu de tout ça ? » Véritablement curieux, il analysa l’environnement. Pas de murs ou de maisons à l’horizon. Le calme et la plénitude. Pareil à la mort, solitaire, perdu dans un coin du village.

« T’es tout seul ? C’est pas un peu usant ? »




_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Ven 1 Mai 2020 - 19:13


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Shizan se fit craquer le dos et la nuque, son corps n'était plus tout jeune malgré les apparences. Le Fossoyeur avait fait son exercice pour la soirée, il se gratta l'arrière de la tête pendant que le jeune garçon se libérait de son étreinte. Il était évidant que ce n'était pas un garçon ordinaire, celui-ci malgré son coter " décalé " semblait avoir suivi un entrainement très pousser en Taijutsu, c'est du moins se que laissait paraître sa façon de combattre. Effleurant une dernière fois son menton, Shizan continuait de sourire, mais cette fois-ci de manière plus naturelle. Écoutant avec plus d'assiduité se que Kyūsei avait à dire.

« Effectivement... Je préférerais ne jamais avoir à travailler, cela voudrait dire qu'il n'y a plus de mort au village. Mais bon ... On connait tout les deux la réalité de se monde , n'est-ce pas ? Tant qu'il y aura des hommes , il y aura des guerres et autre ... atrocité...»

Le sourire de Shizan disparu après sa phrase, se remémorant des souvenirs douloureux. Des souvenirs que tout les Kirijins devait avoir en commun, au vu des tragédies que le village avait pu connaitre par le passé. Pensif , il revient à lui quand le jeune homme lui demanda son nom. C'est vrai que le Fossoyeur ne s'était pas présenter. Il inclina légèrement la tête et lui répondit avec un petit sourire:

« Je m’appelle Shizan , même si tout le monde m’appelle le Fossoyeur. Effectivement j’habite ici, plus précisément dans une petite bicoque un peu plus loin. »
Le changement d'ambiance se voulait radical, les deux hommes était maintenant calme, prêt à discuter normalement, comme des gens ..." normaux ". Même si ses deux là ne rentrait certainement pas dans cette catégorie. La normalité était certainement un concept qu'ils ignoraient.

« Seul ? J'habite dans un cimetière, je ne suis jamais seul ha ha ha. Usant ... Je n'sais pas ... En tout cas c'est indispensable, de toute manière si ce n'était pas moi, se serait un autre. »

Oui il valait mieux relativisé et taper dans l'autodérision, et dans la bouteille aussi. C'est bien la raison qui entraîna ça rencontre avec ce jeune combattant à la chevelure doré.




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Sam 2 Mai 2020 - 15:53
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?




L’homme n’avait pas tort et le silence de la Balance allait dans son sens, son air quelque peu attristé -chose assez rare pour être soulignée- finissant de clouer le cercueil de cette conviction morbide. Les tombés seraient bientôt rejoins par d’autres. Kirijins, Mizujins et autres peuples tout autour du Yukan. La mort était une déesse capricieuse et bien qu’il fut naïf, il se savait incapable de sauver tout le monde. Mais une personne ? Dix ? Cent ? La limite était là où sa force le lui permettrait. La raison profonde de cet entraînement, des nombreux bleus ornant sa peau, des multiples fractures…

« Enchanté, Shizan. » Il retrouva bien vite son sourire niais qu’il adressa en politesse non jouée à son acolyte du soir. Le Fossoyeur, ça sonnait un peu trop lugubre pour lui de toute façon, même si parfaitement adapté à une personne au métier tel que le sien.

Camouflé derrière ses rires, Kyûseishu put sentir une profonde solitude. Peut-être vivait-il parfaitement avec, l’avait-il domptée ? Lui n’en était pas capable et ressentait presque toujours ce besoin d’être en contact avec autrui. Et Shizan ne mentait pas ; il était nécessaire à cet écosystème mortel, une pierre à l’édifice de Kirigakure no Satô. Certes il ne recevait ni acclamations ni honneurs réservés aux guerriers victorieux. Mais ce serait lui qui les enterrait tous dans la dignité qu’ils méritaient..

Il avait une certaine forme de respect pour ce maillon de la chaîne. Jamais il n’aurait pu ne serait-ce que faire la moitié de son travail.

« Mais tu restes un shinobi, hein ? » Il eut un court sourire. « Le macchabé qui bougeait, c’est lié à une de tes capacités, c’est ça ? » L’air interrogatif, prêt à en apprendre plus sur les différents Kekkei Genkai et autres attributs propre à la manipulation chakratique.

Il eut un court flash. Là, au milieu de tant de cadavres, il n’avait sûrement aucune chance dans un combat singulier comme celui qu’il avait essayé de démarrer tout à l’heure...





_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Dim 3 Mai 2020 - 11:42


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

L'ambiance s'était calmé, peut être un peu trop. Laissant la morosité du lieu l'emporter sur le reste. Shizan était le fossoyeur de Kiri, ses pensés était souvent sombre, l'arriver de ce garçon tout feu tout flamme lui avait vraiment fait beaucoup de bien, même si la morosité l'avait rattraper une nouvelle fois. Travailler avec la mort, voir la mort tout les jours... Difficile d'être joyeux dans se genre de condition. Celà dit plus jeune il arrivait à combler se vide en lui , se noir profond essayant de l'engloutir. La compagnie des femmes et d'un peu d'alcool suffisait à combler ses malheurs, mais avec le temps c'était devenu tout au plus un placebo qui ne fonctionne pas bien longtemps.

Le Fossoyeur sourit en entendant son prénom sortir de la bouche d'un autre, il étai tellement rare qu'on l’appelle par son prénom. Lui qui avait fini par oublier jusqu’à son patronyme, s'il en avait eu un jour. Shizan souriait, contant de cette rencontre lui changeant de son quotidien sans vie.

« Merci, très heureux de te connaitre Kyusei. »

Bizarrement Shizan était maintenant gêner, il ne savait plus quoi dire. Le gamin avait réussit à lui clouer le bec. Décidément, il était vraiment très fort! Heureusement pour lui, celui-ci avait aussi de la conversation, il enchaîna sur quelque question. Il semblait intriguer par l'étrange pouvoir du Shizan, mais aussi de savoir si un Fossoyeur restait tout de même un shinobi. Une question bien compliquer... Le fossoyeur était un combattant de Kiri, même s'il était difficile de le mettre dans une catégorie spécifique.

« Je reste un shinobi de Kiri, même si les missions que l'on me confit sont très certainement bien différente des tiennes. On fait surtout appelle à moi quand sa touche à la mort. Malheureusement , enfin... Il vaut mieux faire se que l'on sait faire le mieux. Mes capacités on finit par refléter mon métier. Le donne une utilité à des morts sans famille, sans nom. Malheureusement ils sont nombreux... De pauvres bougres , seuls ... mmmh »

Shizan avait tendance à avoir plus en commun avec ses morts sans famille , sans nom. Une dur réalité qu'il noyait dans la bouteille et dans les bras de jolie jeune femme voulant bien caresser un employer de la Mort comme lui. Il n'était et resterai que le Fossoyeur, celui à qui on fait appelle quand la tragédie survient.




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Dim 3 Mai 2020 - 20:04
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?




Il inclina rapidement la tête de quelques centimètres à sa réponse, honoré en quelque sorte qu’un adulte soit content de le connaître. Être apprécié par ses pairs était quelque chose qu’il avait plus ou moins toujours voulu et quand les premiers bourgeons de ses désirs se voyaient éclore, cela ne pouvait que l’enchanter ; lui qui était déjà bien joyeux de prime abord.

Il écouta l’air méditatif ce qu’avait à dire Shizan, le Fossoyeur jusque là inconnu malgré ses nombreux allers et venues entre les tombes, depuis l’attaque de Sanbi et même avant cela, le corps de sa mère reposant aussi sous les stèles funéraires gardée par l’homme au chapeau.

« Je vois. » La réponse l’avait satisfait, du moins assez pour qu’il embranche sur la suite logique à ses yeux. Dubitatif du moins, il dessina du bout de son index les kanjis de la détermination et du devoir sur le sol. « Mais ça te plaît ? Je veux dire, tu préfèrerais pas partir en exploration, tout ça ? » Étant lui-même un grand curieux et un hyperactif, il ne pouvait décemment imaginer son quotidien si on le cantonnait entre les murs indéfiniment. Il s’y était plié depuis son passage en grade mais quelque chose en lui n’avait pas manqué de provoquer des frasques par ses tentatives bénignes de sortie improvisée.

« Tu pourrais tout aussi bien aider Kirigakure et honorer ses morts de différentes façons, même si je sais pas trop bien comment ça fonctionne ton truc. Moi j’ai que mes poings alors je me pose moins de question. » L’air un peu bête, il frotta le bout de son nez avec sa manche et termina la gravure à ses pieds avant de fixer Shizan d’une détermination renouvelée. Il ne le mettait pas au défi mais cherchait seulement à comprendre sincèrement son mode de pensée.







_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Lun 4 Mai 2020 - 17:01


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Shizan continuait de parler tranquillement avec le jeune garçon au tempérament de feu. Celui-ci semblait être une bonne âme, il s’intéressait au autre, comme le ferait un enfant n'aillant pas encore vu la noirceur de se monde. Le Fossoyeur continuait de sourire bêtement. Au travers de simple question, à première vu enfantine, Shizan se remettait étrangement en question. Se posant des questions existentiels. Décidément très fort le gamin ... Finalement peut être que se simplet était enfaîte un génie , qui sait. Faisant tourner le manche de sa pelle entre ses doigts, le Fossoyeur réfléchissait sur la question que lui avait poser le blondinet, se métier que personne ne souhaitait faire... lui plaisait-il vraiment. Une question simple... Mais qui ne l'était pourtant pas pour lui. Qui pouvait bien aimer enterrer des morts ? ... Qui pouvait bien aimer être entourer de morts ? ... Disons que Shizan n'aimait pas son travail, ou se que celui-ci représentait en définitive : la fin de la vie, mais il ne le détestait pas pour autant. Il éprouvait parfois une certaine fierté en voyant les familles capable de faire leur deuil , de ce recueillir sur leurs morts grâce à lui.

L'exploration ... L'aventure, Shizan n'est jamais vraiment sortie de Kiri depuis son arriver au village, il y a de ça de nombreuse année. S'occupant principalement du cimetière et de quelque missions aillant besoin de son expérience de la mort. Il était bien loin de ses ancêtres gladiateurs... A qui il devait très certainement faire honte. Bien loin des combats à mort , des arènes ... des duels . Cela dit, le sang de ses combattants coules toujours dans les veines du Fossoyeur, encore maintenant il serait très certainement capable de tailler en pièce un adversaire, mais très vite son métier le rattraperait... Il prendrait la peine d'enterrer ses adversaires , ses ennemies.

« Je dirais que sa ne me déplaît pas ... Et puis comme je le disais, on a besoin de moi ici. La mort frappe trop souvent pour qu'il n'y ait plus de fossoyeur. Dans un monde idéal, je partirais peut-être à l'aventure...Pour affronté les guerriers les plus puissant de se monde, comme mes ancêtres avant moi... Je n'ai pas encore trouver de compromis. Actuellement s'est soit l'un soit l'autre, et je ne peux pas me le permettre. »

Sans s'en rendre compte, Shizan parlait au jeune homme comme à un vieille ami. Il était hors de question qu'il transmette sa mélancolie. Très vite il changea de sujet et demanda au garçon:

« Et toi jeune guerrier, tu aspire à quoi ? »




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Lun 4 Mai 2020 - 21:28
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?





À l’écouter il était véritablement persuadé d’être à sa place, toutefois Kyûseishu pouvait sentir qu’il persistait quelque chose en lui qui s’apparentait à sa même ambition dévorante et son besoin constant d’affronter plus fort pour progresser. Il n’avait en somme de shinobi pas que le bandeau ni les mêmes ordres de missions que lui.

Mais le fait d’apprécier qu’on ait besoin de lui n’était pas étranger au ninja en devenir qu’était la Balance. Il recherchait presque inconsciemment ceci depuis qu’il était devenu orphelin et la hiérarchie militaire pouvait le lui donner. Quelque chose de rassurant qui le poussait tous les jours à se lever et à se battre, le savoir que là quelque part, par ses actions il rendait le monde et Kirigakure meilleurs.

« Tes ancêtres ? Ta lignée remonte à si longtemps que ça ? Je connais pas trop les miens.» À bien y repenser, c’était quelque chose qui ne l’avait jamais trop fait réfléchir, à défaut. Il ne connaissait ni l’ascendance de sa mère ni celle de son père. Il nota dans un coin de sa caboche de se renseigner. Tiens ; que devenait son frère… ?

« Je suis sûr qu’avec la motivation nécessaire, tu trouveras ! » Il eut un court rire plein de confiance et se laissa tomber en arrière sur ses paumes.

L’air niais et plein de rêves qui devenaient presque tangibles, comme une aura l’enveloppant, Kyûseishu regarda le ciel. « Tellement de choses… Devenir plus fort, être respecté à Kirigakure no Satô, servir du mieux que je le peux le Pays de l’Eau et ses habitants.. Un large sourire à lui en déchirer les joues continuait de s’élargir au fil de ses mots. « Devenir Mizukage ! » Il émit encore un rire. C’était la première fois qu’il énonçait l’idée à haute-voix et cela sonnait étrangement ; à vrai dire la Balance aimait bien la sonorité toutefois.

Il se savait bien loin de ce but. Pas fichu de lancer un jutsu. Mais au fond de ses tripes, une motivation magmatique l’agitait nuit et jour…





_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »


Dernière édition par Raibura no Kyūsei le Mer 6 Mai 2020 - 17:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Mer 6 Mai 2020 - 15:39


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Shizan écoutait attentivement le jeune garçon, celui-ci semblait étonné que le Fossoyeur puisse être d'une très vieille ligné. Amusant, surtout s'il connaissait son age réel... Le garçon semblait quand à lui avoir des envies de grandeur. Contrairement à Shizan, il aspirait à de grande chose. Finalement il avait tout à apprendre de se jeune homme. Il semblait avoir la motivation pour arriver à atteindre ses aspirations. Avec un grand sourire bienveillant, le Fossoyeur contemplait la force de la jeunesse. Avait-il été comme lui plus jeune ? Avait-il aspirer à autre chose ? A devenir quelqu'un que tout le monde connait, être respecté des habitants de Kiri en toute circonstance, pas seulement quand un drame frappait à leurs portes. Sans s'en rendre compte, Kyusei donnait à réfléchir... Tant par sa simplicité que par sa motivation hors normes.

« J'appartiens à un " clan " très ancien. Nos ancêtres remonte très certainement au commencement du Chakra... Enfin, c'est ce que les anciens aimaient nous raconter petit hahaha. C'est bien dommage que tu ne connaisse pas tes racines, mais peut importe ça ne fait pas qui tu es, j'en suis la preuve hahaha. »

Se grattant l'arrière de la tête en pensant à ses ancêtres, ses vieux rabat-joies devait le maudire de la haut. Comment un membre disposant du don héréditaire: Ken Tōshi , pouvait s'abaisser à n'être qu'un fossoyeur. Une honte pour ses ancêtres et pour les membres actuel du clan... Des membres qu'il n'avait pas vu depuis des années d'ailleurs. Peut être même que les anciens avait retirer son prénom des registres... Peut importe. Alors comme ça le blondinet voulait être respecté à Kiri et pourquoi pas ... Même devenir Mizukage. Avec un petit rire, qui n'était pas la pour se moquer. Shizan étant bien trop fasciné par ce jeune homme pour ça, il répondit avec un grand sourire:

« Un farfelu comme toi... Je n'ai aucun doute sur le fait que tu puisse devenir Kage un jour ! hahaha ! En tout cas je te le souhaite. Pour ce qui est du respect, suit les ordres, sort du lot. Et normalement d'ici quelque année, les jolies filles devraient scander ton nom hahaha »




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Mer 6 Mai 2020 - 17:22
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?





Il écouta l’anamnèse du balafré à la crinière nacre avec plus d'assiduité qu’il n’en avait fait montre à l’Académie, toujours dans la même position, ses yeux d’un bleu océan dont le tumulte ne lâchait pas le faciès du Fossoyeur.

« Sugooooi. » Il avait une réelle admiration pour ces histoires claniques remontant à plusieurs siècles et de ces guerriers qui fondèrent et érigèrent le monde que ses pieds foulaient maintenant avec parfois -il pouvait l’admettre- un peu trop d’insouciance.

« C’est passionnant puis t’as pas l’air si vieux alors si tu l’veux tu peux toujours rendre tes anciens et tes ancêtres fiers ! Si ils le sont pas déjà ! » Kyûseishu eut un large sourire toujours adressé à Shizan. Il donnait l’impression d’une trentaine bien tassée, à peine. En soit, rien d’extraordinairement handicapant ; il n’était jamais trop tard et il s’en voulait la preuve, passé Genin cinq ou six ans après les gens normaux. Oh, il n’était pas le seul, pour en rajouter à l’équation.

Étant son cadet, il opina du chef vigoureusement aux conseils du garant des lieux et à l’évocation des filles, son visage se teinta d’une étrange émotion, bien loin de l’habituel rougissement des lycéens et autres pubères qui auraient pu jouer dans ce registre d’émotions.

Qu’allaient-ils faire, ou même se dire maintenant ?

« Pardonne-moi Shizan mais depuis que j’ai pu voir tes choses en action, je ne peux pas m’empêcher.. » Il eut un large sourire conquérant. « De vouloir combattre contre toi. Tu penses que tu serais disposé à un petit échange amical ? Je n’ai encore jamais affronté quelqu’un comme toi. J’ai beaucoup à apprendre alors toutes les occasions sont bonnes ! On peut faire ça ailleurs pour éviter d’endommager les pierres si tu veux. »

C’était plus fort que lui...




_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Mer 6 Mai 2020 - 18:40


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Shizan éclata de rire quand son jeune ami lui fit le plus beau compliment qu'un vieux comme lui puisse recevoir. Il ne faisait pas son age, même si ce n'était pas du à sa génétique généreuse, mais plutôt à sa pelle Tomurai. Caressant le manche de celle-ci comme pour la remercier inconsciemment de cet " bénédiction " . La jeunesse éternel... Était-ce utile pour un fossoyeur comme lui? Survivre aux autres pour pouvoir les enterrer, voilà à quoi était destiner Shizan. C'était loin d'être une bénédiction finalement...

« Hahaha ! Ne jamais se fier au apparence jeune guerrier. Tout n'est que tromperie dans ce monde. »

Même Shizan lui même ne conaissait pas son age exacte , c'est pour dire. Il n'était pas juste vieux, mais très vieux... Sa donne une certaine indication sur le nombre de personne qui à put enterrer jusqu’à maintenant, avant même de rejoindre Kiri Gakure no sato. Cette pensé fit sourire une nouvelle fois le Fossoyeur.

Une nouvelle fois cette jeune tête blonde prit par surprise le gardien du cimetière, celui-ci proposa un duel, une proposition sorti de nul part. Mais connaissant un peu le personnage maintenant, finalement cela lui ressemblait bien. Un combat...Cela faisait un moment qu'il n'avait pas participer à se genre " d'exercice ". Son visage s'assombrit, mais un sourire carnassier se dessina sur celui-ci. Le sang de gladiateur commençait à bouillir en lui... L'excitation du combat ... D'une voix forte et différente de tout à l'heure, Shizan répondit à Kyusei:

« Un combat ... D'accord ! Suis-moi, il y a un passage secret au fond du cimetière qui mène au marécage brisé. On pourra se donner à fond. »

Shizan accompagner de son nouveau camarade de " jeu " , se dirigea donc vers le fond sinistre du cimetière. Derrière un énorme stèle était cacher un petit passage vers les marécages brisés. En franchissant celui-ci , ils se retrouvèrent tout les deux les pieds dans une mélasse de terre et d'eau. Shizan s'éloigna le plus possible du cimetière, espérant ne rien endommager durant se duel. Une fois les deux hommes face à face . Sans même prévenir Shizan plaqua sa pelle au sol pour invoquer son guerrier sans tête. Si Shizan n'était qu'un Fossoyeur pour certain, ses nombreuses cicatrices montrait pourtant qu'il était bien plus que ça. Un gladiateur malgré tout, se battant comme un beau diable, ne respectant aucune règle.

« C'est parti ! Hahaha ! Pas d'cadeau ! »

Résumé:
 




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 0:23
[
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?





Généralement voir un homme aux cheveux blanc se caresser le manche n’était pas bon signe mais Kyûseishu n’y porta pas attention. Il ne fallait pas juger son prochain ! Il eut du mal à appréhender l’étendue de la mise en garde de Shizan. Effectivement les shinobis étaient par leurs natures secrètes des êtres sournois mais en général, la Balance était assez naïf pour donner sa chance à n’importe qui en ne tenant compte ni de son ethnie, ni de sa nationalité et encore moins par des premières impressions.

Mais il savait que parfois, la pomme pouvait être pourrie de l’intérieur alors il hocha la tête pour signifier qu’il n’ignorait pas tout de cela.

Sa demande trouva un interlocuteur ravi. Trop ravi ? L’ air de meurtrier psychopathe qui s’installa sur ses traits tira une moue étonné au jeune homme qui se demandait bien ce qui se tramait dans les parois du crâne de son futur opposant. Il avait finalement raison ; sous la carapace mélancolique du bougre se cachait bel et bien un combattant qui répondit à son invitation avec une vigueur renouvelée. Un sourire plein de confiance et quelques frissons trahirent l’excitation ressentie par le jeune blond.

Un… PASSAGE SECRET ?! Kyûseishu s’étouffa presque avec sa bave. C’était digne des mangas qu’il lisait parfois. Finalement il avait cherché des moyens détournés de faire un tour à l’extérieur et voilà qu’il trouvait la réponse auprès d’un fossoyeur, dans un cimetière. Kirigakure no Satô l’étonnerait toujours ; autant que ses membres. Tous uniques.

Ils passèrent donc dans le petit tunnel qui semblait plus vieux que lui dans les confins délimités du sas mortuaire, délimité par l’enceinte. Là, ils se retrouvèrent aux abords du village qu’il n’avait pas vu de ses propres yeux depuis belle lurette. Cette sensation de faire quelque chose d’interdit le grisa, encore plus que la perspective d’un combat. Shizan corrigea ça en donnant le coup d’envoi, le bout de sa pelle invoquant à la manière de tout à l’heure un autre mort-vivant qui semblait lui tatoué d’étranges signes.

Il avait moins d’expérience que le croquemort et se devait de compenser cela, il le savait. Une fois un combat lancé, Kyûseishu changeait beaucoup. Fléchissant ses appuis, il fit deux flexions et ôta son manteau pour se retrouver torse nu, libre de ses mouvements. Avant que le tissu de son veston ne touche le sol, il fonçait déjà.

« Letsuuuugo ! »

Arrivé à quelques mètres du cadavre, il dévia sa trajectoire et poussa le sol d’une impulsion violente pour le dépasser. Pas question de perdre de temps avec une entité qui pouvait possiblement se relever à l’infini. Preuve en était que même sans tête, sa posture prouvait ses capacités possibles.

Sa charge envoyée, il arriva au contact du Fossoyeur en un claquement de doigt et s’apprêta pour son prochain coup. Son poids tout entier sembla basculer sur la droite mais ce fut de la gauche qu’il surgit, envoyant son poing associé vers la mâchoire dans un uppercut à son menton. Une bonne entrée en matière.

Spoiler:
 




_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 1:23


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Face au jeune blondinet, le sang de Shizan bouillonnait à l'idée de le combattre. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas mis à l'épreuve ces capacités. Sa pelle ne servait plus qu'a creusé, alors qu'elle était plus que ça... Une véritable arme de mort. Le sourire carnassier du Fossoyeur n’arrêtait pas de s'élargir, au point de déformer son visage. Le rendant plutôt effrayant. Cela dit sa n’arrêta pas son nouveau camarade. Celui-ci chargea une nouvelle fois, un vrai casse-cou. Il évita le guerrier sans tête de Shizan avec une agilité étonnante.

« Viens m'aider ! Au lieu de rester figer comme un arbre ! »

Shizan ordonna à sa créature de venir se mettre entre lui et Kyusei, mais le gamin avait déjà pris de l'avance. Le zombi n'arriverait que trop tard. Le blondinet avait de la ressource, Shizan serra les dents et accepta le coup que lui préparait son adversaire. Un vilain uppercut, qui fit légèrement vaciller le Fossoyeur, mais grâce à son corps aussi résistant qu'un clou de cercueil, il réussit à encaisser le coup sans trop de bobo, il en profita même pour essayer de toucher l'avant bras gauche du blondinet et de lui imposer un sceau explosif. Son sourire continuait de s'élargir, son visage était toujours aussi monstrueux. On pouvait lire dans ses yeux sa soif de sang.

Le zombie arriva enfin au niveau du blondinet, Shizan fit mine de tomber et dans une pirouette digne d'un gymnaste il s'éloigna de quelque mètre de Kyusei et du zombie. Avec son sourire carnassier et un simple mudra shizan activa les sceaux explosif du guerrier sans tête.

« Kaboom ! »

L'explosion fit trembler le sol, créant même des remous dans la vase des marécages brisés. En y réfléchissant, peut être que Shizan était aller trop loin... Surtout que sa ne devait être qu'un simple combat d'entrainement. Le visage du fossoyeur se figea, espérant que son camarade est eut le temps d'esquiver l'explosion de son monstre. Emporter par ses pulsions guerrière, il en avait oublier qu'il ne s'agissait que d'un combat amical. Inquiet il hurla :

« HEYYYY CA VA ?! »

Décidément Shizan était un piètre représentant de son clan, comment un gladiateur osait demander à son adversaire s'il allait bien...


Résumé:
 




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 1:45
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?





Le coup de poing fit mouche mais comme il pouvait s’y attendre, ce ne fut pas très concluant et loin d’être suffisant pour sonner ou même mettre un adulte en forme hors de combat. Mais c’était autant un test sur lui que contre Kyûseishu lui-même. En se mettant ainsi en danger, l’adrénaline et la situation le poussait à innover et créer. En cela il devenait plus fort après chaque combat dont il ressortait vivant.

L’ordre à la bête dénuée de crâne finit par servir et le jeune homme savait bien ce qui l’attendait depuis le moment où il l’avait ignoré. Il sentit une caresse sur son bras après l’avoir rétracté et remarqua le sceau. À quoi allait-il servir ? Il semblait reconnaître les kanjis…

Quel idiot. S’il avait été plus attentif, jamais il n’aurait pu inscrire aussi facilement sur son épiderme. Maintenant à quelques mètres grâce à sa roulade, Shizan était hors de portée d’une volée de coup hypothétique qu’il n’avait de toute façon pas cherché à mettre de toute façon, ce qui lui laissait de l’espace pour s’occuper du zombie.

Alors près de lui, le macchabé télécommandé fit le même bruit qu’une mèche, si tant était que la mèche avait ramené de la famille. Ses membres inférieurs se fléchirent alors qu’il prenait son élan et il s’éjecta le plus loin possible de la bête, bientôt aidé par le souffle d’une explosion impressionnante. Le blast le projeta et il eut bien du mal à atterrir sur ses pattes, glissant sur plusieurs mètres dans la boue jusqu’à arriver à s’arrêter avec une branche d’un arbre que l’hiver avait fini de mettre à mort.

« Un peu plus et... » Il constata le petit cratère que la bestiole avait laissé et émit un rire de soulagement avant de reprendre une posture de garde décente et de commencer à se mouvoir, se rapprochant tout en continuant de décrire un cercle vers Shizan. De sa main gauche, il frottait le plus fort possible avec un caillou l’encre du fuinjutsu pour le faire disparaître, jusqu’à s’en érafler la peau peu profondément, le sang coulant de son bras gauche.

Il lui fallait frapper vite et fort au risque d’essuyer d’autres jutsus bien plus dangereux alors il continua de s’approcher sans trop se donner et sortit de sa poche deux shurikens qu’il lança dans la direction de l’homme à la pelle. Son lancer était plutôt médiocre et ne toucherait qu’avec de la chance…

Mais déjà pendant la volée de projectile, il avait gagné du terrain. Quelques mètres et il serait sur le Fossoyeur. Ses mains se mirent à composer des mûdras.

« Ninpô.. ! » À lui de décider.


Spoiler:
 




_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Shizan
Shizan

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 2:28


» Recueillement approximatif pv. Shizan  Cake

Étrangement Shizan fut soulagé de voir son adversaire du jour, esquiver l'explosion de sa créature. Vu le petit cratère qu'avait laisser celle-ci, se prendre ça de plein fouet aurait fait beaucoup de dégât, surtout sur de la chair humaine. Le fossoyeur ne le savait que trop bien , aillant utiliser se guerrier sans tête de nombreuse fois. C'était sa technique signature en quelque sorte. Soulager mais aussi énerver que sa technique n'ait causé que de faible égratignures à se jeune garçon, Shizan serra les dents tout en essayant de sourire, et dit d'une voix étrange:

« Tu commence à me plaire toi ! hahaha ! »

Kyusei n'en resta pas là et enchaina en lançant deux shurikens tout en s'approchant de plus en plus du Fossoyeur. Shizan pouvait entendre son cœur battre dans sa poitrine, l'excitation du combat commençait à prendre le dessus sur lui. Il se mit à avancer à son tour, esquivant malgré lui l'un des shurikens mais se prenant l'autre dans l'épaule. L'adrénaline lui permit d'encaisser sans même broncher, c'est à peine s'il avait remarquer le shuriken planter dans on épaule. Faisant le moulin avec sa pelle, shizan continuait de rigoler. Le gladiateur s'était enfin réveillé, mordant sa lèvre inférieur au point de saigner. Le fossoyeur tapa sa pelle sur le sol se qui fit apparaitre un corbeau décharné qui fonça sur son adversaire. Celui-ci battait des ailes pour obstruer la vu de Kyusei. C'est à se moment là que Shizan en profita pour charger à son tour et effectué un mouvement fétiche une fois arrivé au corps à corps , il feinta un coup de poing avant de donner un violant coup de pelle visant l'estomac. Un coup sec à couper le souffle.

« Donne m'en plus ! »

Shizan semblait avoir perdu l'esprit, il voulait du sang. Il voulait des coups. Il esperait que ce combat ne s'arrète jamais. Toute ses veines étaient apparente, on pouvait limite voire les battements de son cœur au travers de celle-ci, sursautant à chaque pulsation.


Résumé:
 




_________________

ぬいもの- Le fossoyeur
Vivez de telle sorte, que lorsque viendra le temps de mourir, même le fossoyeur soit désolé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9066-shizan-le-fossoyeur-lubrique-finish
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 16:42
» Recueillement approximatif pv. Shizan  JScAlEq
La mort ?





Le combat affectait Shizan autant que lui, si ce n’était plus. Kyûseishu en fut véritablement ravi, fier de pousser l’adulte à se comporter en combattant pour lui offrir du spectacle. Il répondit à ses propos par un large sourire qui se voulait toutefois moins bienveillant que déterminé.

Son deuxième projectile toucha par miracle l’articulation supérieure du Fossoyeur qui ne s’en formalisa pas. La plaie était de toute façon superficielle et non pas incapacitante mais il avait au moins dans l’interstice réduit l’écart entre eux. Par chance son opposant ne semblait pas vouloir maintenir de distance de sécurité ; était-il lui aussi un spécialiste du corps à corps ? Du Taijutsu ? À moins que…

Kyûseishu emporté par sa course fut prit d’étonnement à voir si aisément un oiseau décoller de l’endroit d’impact de sa pelle, qui semblait l’élément vecteur de son aptitude. Le cadavre avait été invoqué de la même façon. Il nota ce détail dans un coin de son esprit et passa à la défensive contre le volatile morbide qui se figea en vol stationnaire devant ses yeux et dont les griffes fleurtaient de peu avec ses yeux, le frappant d’un revers du tranchant de la main. Mais déjà Shizan avait initié sa prochaine action ; il avait un instant rejoint le blond avec une vélocité qu’il n’avait pas à lui envier.

Comme lui il commença par une feinte et protégeant le mauvais flanc, Kyûseishu put admirer ladite pelle fuser vers lui. Esquiver à cette distance après avoir été feinté demandait une vitesse qu’il n’avait pas mais au moins pouvait-il réagir, il allait même. Pendant le voyage de l’acier, la mâchoire de la Balance se crispa et il resta là immobile, comme si il ignorait la suite pourtant claire. Avec la force d’un homme de sa carrure, il allait certainement voler un peu plus loin.

Ses pieds semblèrent s’enfoncer dans la tourbe et torse nu, Shizan put constater que chacun des muscles abdominaux de son adversaire était devenu saillant, dévoilant un gainage parfait et un traçage marqué par la contraction, donnant même l’impression que le bougre avait gonflé dans l’intervalle.

» Recueillement approximatif pv. Shizan  AHOrvNH

L’impact eu bien lieu mais il ne broncha pas d’un centimètre, toutefois il était déjà en branle pour son prochain mouvement en contre-attaque parfaite au moment où l’outil le heurta. Ses appuis se fléchirent et il sembla se baisser en un instant ; avec une vitesse qu’il n’avait jamais démontré, son mouvement entraîna son poing serré vers le rein du Fossoyeur. Lui qui était un amateur de spiritueux, l’endroit visé serait parfait pour des dommages incapacitant.

La fulgurance de l’assaut n’eut d’égale que la rapidité de son exécution et ses phalanges vinrent s’écraser contre son rein. « 腎臓パンチ - JINZŌ PANCHI ! » s’écria-t-il, espérant faire mouche. Toutes les circonstances étaient réunies. Son arcane la plus puissante utilisée.

Déjà son corps pouvait sentir le prix de l'effort et continuer à ce rythme n'augurait rien de bon si ça tirait en longueur. Mais qu'est-ce que c'était grisant...




Spoiler:
 




_________________

» Recueillement approximatif pv. Shizan  9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Contenu sponsorisé

» Recueillement approximatif pv. Shizan  Empty
Revenir en haut Aller en bas

» Recueillement approximatif pv. Shizan

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: