Soutenez le forum !
1234
Partagez

» Jeunesse kirijine pv. Seiya

Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Lun 27 Avr 2020 - 19:44
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings




Le brouhaha était conséquent, là où s’était positionné le jeune shinobi. Attablé vers le centre de la pièce, le réfectoire regorgeait de jeunes et de moins jeunes, tous unis par et pour la même cause. Quand la fin du mois pointait le bout de son nez, c’était ici que Kyûseishu venait se sustenter afin d’éviter les carences. Un esprit sain dans.. Juste un corps sain, plutôt. Regardant son plateau jonché de riz, d’haricots rouges en pâte et les nouilles aux légumes de saison, la Balance se demanda s’il avait vraiment faim, la bouche pleine à craquer d’un mélange des trois aliments.

Partout autour, de petits groupes d’étudiants semblaient s’être formé au cours de l’année et chacun échangeait avec son voisin avec plus ou moins de véhémence, presque toujours amicale. Manque de chance ou pensée réfléchie par ses pairs, il ne se trouvait personne autour de lui à qui rabattre les oreilles de ses derniers progrès au demeurant inexistant. Ce n’était peut-être pas plus mal donc.

Mâchant avec vigueur le contenu de ses baguettes, il ne porta pas d’intérêt aux éventuelles moqueries possible de ses pairs, aux regards en coin et autres quolibets dont il pouvait être la potentielle victime. Et aujourd’hui, c’était monnaie courante. Son cas s’était peu à peu fait connaître, faute à son exubérance. Le Genin de presque vingt ans incapable de produire un jutsu ou de contrôler son élément. L’éternel benêt que même les récents recrutés dépassaient déjà.

Qui aurait voulu s’associer à tel looser ?

Après avoir débarrassé son assiette, il prit la direction du terrain d’entraînement et comme d’habitude, chercha quelqu’un disposé à l’affronter. Kyûseishu trouva son compte en la personne d’un grand gaillard armé de poings américains.


« Yo ! On se fait quelques passes ? » Lâcha-t-il l’air enjoué, un grand sourire directement adressé à celui qui boxait un mannequin rembourré. L’homme sembla d’accord puisqu’il ne répondit qu’en braquant sa garde dans sa direction. « On parie quelques ryôs ? » Ca semblait visiblement lui tenir à coeur vu qu’il chuchota des messes basses à ses camarades après avoir posé la question, lui jetant parfois des regards. Il avait confiance en lui, le Raibura aimait ça.

« Ok ! » Désormais en position, son adversaire de bien plus gros gabarit fondit sur lui avant qu’il ait le temps de décaler correctement sa garde. Résulta une poussée au niveau de son thorax qui le fit décoller du sol pour atterrir sur les fesses. Sans perdre une seconde, il reprit ses esprits et se releva, faisant signe qu’il était prêt, ce que son adversaire n’attendit pas pour revenir à la charge.

Cette fois il parvint à esquiver un crochet mais quand il vint frapper aux côtes d’un direct, sa main se heurta à une armure Doton qui sembla presque briser ses phalanges, tant il avait mit de force. Le temps de se remettre en position, le poing américain couvert de chakra vint heurter sa mâchoire et le propulsa encore une fois au loin.

Il ne put se relever, sa tête semblant être sur le point d’exploser, un peu de sang coulant de la commissure de sa bouche. Son goût chatouilla son palais tandis que ses pensées peinaient à se remettre en place. L’autre colosse ne se gêna pas pour venir chercher les quelques ryôs de la Balance dans ses poches et de frapper son abdomen d’un bon coup de semelle.

« Me fais plus perdre mon temps. » Lâcha-t-il en tournant le dos au gamin.

« B.. Beau direct ! Tu m’as estomaqué ! » Dit-il sans être vraiment écouté par le vainqueur partit rejoindre sa bande. « Tu m’as.. Bien eu.. » Son poing se serra. Il n'avait aucune rancœur contre lui. Elle était dirigée ailleurs...






_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Sam 2 Mai 2020 - 17:55
w3docs logo

« Poupi Poupi Poupipou ... »

Kiri la Grande. Kiri la Puissante. Kiri la Sanglante. Nombreuses sont les calamités s'étant abattues sur le village caché de la Brume. Une guerre civile, un démon à queue aussi appelé démon, des guerres, des assassinats de hauts dirigeants ... Kirigakure no Satô en a vu de toutes les couleurs. Mais derrière sa Brume, reculé du monde et de son activité nocive, le village grandit affichant un certain intérêt pour les terres perdues de Yuki no Kuni. Pendant ce temps, les pays du Grand Continent persistent à se faire la guerre pour des motifs belliqueux et infondés, mêlant perversité, tromperie et mensonge.

Cependant, la colère des uns de doit pas être celle des autres. Ce pourquoi, depuis maintenant quelques années, le village caché de la Brume ne prend part à aucune des misères qui embrase le monde. Du moins, pas directement. Qu'ils s'entretuent, Seule Kiri sera vivante à la fin de tout ça.

Mais voyant le danger se rapprocher peu à peu, il y a maintenant deux ans, le projet d'un complexe shinobi est mit en place pour former et entrainer les jeunes du village, tout comme les soldats qui le composent. Un bâtiment aussi important qu'impressionnant, au cœur duquel de nombreux élèves s'entrainent désormais. C'est d'ailleurs sur un terrain d'entrainement de ce fameux complexe que se trouve l'Insomniaque le plus narcoleptique de tous, Yoarashi Seiya.

Sur une plateforme poussiéreuse accueillant quelques combattants se donnant à cœur de réussir chacun des trainings qu'ils effectuent, seul une personne ne prend pas part aux festivités. Non ...

« Poupi Poupi Poupipou ... »

Dansant et marchand comme le plus réel des pingouins, le garçon à la coupe au bol est fidèle à lui même, candide et évasif dans sa manière d'être. Si certains peuvent penser qu'il est atteint mentalement, ils ont peut-être raison. Même si au fond de lui, le genin sait que tout fonctionne là-haut.

« Viouuuuuuuuuuu ! Je suis un papillooooon ! » cri t-il les bras tendue, le buste en avant tout en courant sur le terrain d'entrainement, ne faisant pas attention aux élèves présents sur place.


Enfin, peut-être que tout ne fonctionne pas là-haut finalement.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Dim 3 Mai 2020 - 18:51
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings




Alors en proie à des émotions diverses et contraires telles des vagues s’entrechoquant en son for intérieur, il fut sorti de sa torpeur par un événement peu commun. Un garçon sûrement de quelques années son aîné au vue de sa carrure et de ses traits juvéniles avançait au milieu du terrain sous l’incrédulité du peu de personnes lui accordant de l’attention.

Kyûseishu était l’un d’eux, haussant le sourcil en le voyant faire le papillon avec plus ou moins de réussite sans entendre vraiment ce qu’il marmonnait de là où il était. Il oublia son échange avec lui-même pour se concentrer quelques secondes sur l’enfant à la coupe au bol qui vadrouillait ainsi et décida enfin de se relever d’une flexion de ses avant-bras, désormais debout. Sans se presser, il marcha vers l’inconnu qui portait la même tenue noire à boutons dorés.

« C’est un nouveau genre d’entraînement ? » L’interrogea-t-il en oubliant même les premières règles de politesse élémentaire, l’air véritablement interloqué par tant de ‘grâce’.

Assez étrange. À quoi cela pouvait-il servir ? Améliorer l’équilibre ? La rapidité ? La compréhension de son environnement ? Ainsi, en se mettant dans la peau de quelque chose d’aussi insignifiant qu’un insecte, peut-être que…

La Balance frappa dans la paume de sa main en oubliant le garçon qu’il venait d’aborder une seconde. Voilà une bonne façon de s’endurcir et d’acquérir des compétences qu’il n’avait pas. Il ne croyait pas être capable un jour de voler mais s’il pouvait imiter la fluidité du papillon, la carapace du scarabée.. Les possibilités étaient infinies. Il devait en savoir plus.






_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Mar 5 Mai 2020 - 17:55
w3docs logo

« Papiiiiillon ! Papiiiiillon ! »

Les bras toujours tendus, courant vive allure entre les différents élèves présents sur le terrain d'entrainement, le Yoarashi fait preuve d'une certaine naïveté mais cependant, réellement sincère. Ce qui peut bien faire preuve aux professeurs comme à ses camarades pouvant juger le garçon comme mentalement atteint. Toutefois, être aussi naïf peut s'avérer très utile dans de nombreuses situations.

Mais ne faisant pas attention à ce qu'il se passe autour de lui, comme les moqueries qui lui sont adressées, le jeune Seiya n'entend même pas ce que peut bien lui dire un garçon plus âgé que lui habillé de la même manière. Drôle de coïncidence quand la majeure partie des genin du village caché de la Brume possèdent le même costume militaire que leurs ainés.

Peut-être se sentira t-il seul sur ce moment, mais qu'il n'en tienne pas compte au garçon à la coupe au bol, l'Amejin de naissance reste dans son monde ...

« Je suis un MAG-NIFIQUE PAPILLON ! Viiioooooooouuuuuu ! »

Et s'avançant vers lui, alors qu'il continue de voler entre les élèves, un adolescent grassouillet s'avance vers lui, maître d'une confiance absolue.

« Hey regardez ! Simplet c'prend pour une libellule ! » dit-il à gorge déployée vers ses camarades, prenant eux aussi part au lynchage psychologique du candide.
Toute fois, Seiya n'est pas de ceux qui adopte une attitude agressive pour ce genre de situation. Prétendre le déstabiliser mentalement, est quelque chose de quasiment inhumain. Les légendes racontent que même les plus expert en la matière, les Yamanaka, ne peuvent pénétrer dans l'esprit du jeune homme. Soit parce qu'il n'y a rien, ou simplement parce que la folie l'habite. Ou l'inconscience ... Cependant.

« J'suis pas une libellule mais un PAPILLON ! »

Tournant autour du gros tas, affichant une mine neutre voir insoucieuse, le Yoarashi décroche son point dans la mâchoire du bonhomme le faisant valser à plusieurs mètres au loin, ne manquant pas d'exploser au passage un rocher présent sur sa route. La poussière éclabousse la surface tout autour de lui et laisse bouche bée, stupéfait, les camarades du désormais sans-dents.

Faut pas déconner. Se tromper entre un papillon et une libellule ...

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Mer 6 Mai 2020 - 16:48
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings




Ses mots n’eurent pas l’effet escompté ou du moins, n’en eurent tout simplement pas. Le jeune brun à la coupe au bol semblait prisonnier de son propre monde et ignora autant la plèbe aux alentours que le blondinet, qui n’en fut pour le moins pas vexé mais seulement déstabilisé d’être traité de la sorte. En son for intérieur il se demanda ce qu’il pouvait bien faire ou penser quant à ce petit bonhomme. On l’aimait ou le détestait, mais il n’était que rarement ignoré.

Finalement il ne s’en formalisa pas et continua d’observer l’inconnu dans sa danse étrange, se demandant si c’était bel et bien un shinobi ou juste un garçon un peu trop zélé exempté de contrôle parental.

Toujours curieux de cette manoeuvre, il marcha doucement dans ses pas sans plus lui adresser la parole ni s’agiter, se contentant d’être observateur dans cette scène étrange. Bientôt, un homme au sein d’un petit groupe se sentit la fibre d’un humoriste et se ficha ouvertement de l’autre kirijin qui ne tarda pas à lui administrer un coup assez puissant pour le faire voltiger sur plusieurs mètres malgré son faible gabarit.

Un éclair d’admiration pour une technique certes abrupte mais puissante déferla dans le regard de Kyûseishu pour son cadet et sa vigueur.

Mais les camarades du gros tas eux n’avaient visiblement pas l’intention de laisser passer ça. Certains pensèrent à un coup de chance et d’autres eurent profondément peur de ce qui allait leur arriver, se sachant en tort dans cette situation. Ils étaient six et l’effet de groupe fit reprendre du poil de la bête aux éventuels fuyards qui s’approchèrent doucement de lui.

La Balance fit quelques pas pour se positionner à côté du trublion et il détourna le regard sur ses potentiels adversaires, une paume ouverte phalange vers le sol et l’autre muée en un poing le long de son corps.

« T’as l’air d’un vraiment p’tit aimant à problème, le papillon. » Lâcha-t-il, étrangement presque heureux de se trouver dans ce genre de situations. Espérons qu’un professeur ou un adulte responsable ne passe pas dans les environs ; peut-être croiraient-ils à un entrainement en règle ? Peu probable vu que deux dans le groupe adverse sortaient des armes blanches.





_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Mer 6 Mai 2020 - 22:20
w3docs logo

« Bah dis donc, le gros il sait rouler. »

Mine impartial, limite démotivée par les évènements, le belliqueux constate les dégâts qu'il vient de provoquer à l'aide de son poing. La roche que l'obèse vient de fracturer grâce à son adiposité de masse étonne ses collègues qui, après constat de leur ami mal en point décide de se retrousser les manches pour saquer le jeune Yoarashi. Que peuvent-ils espérer faire face à un enfant totalement inconscient de ses gestes ? S'il possédait la toute puissance d'un de ces Dieux, la fin du monde serait plus proche que les gens ne peuvent le croire. A lui tout seul, il pourrait détruire n'importe quelle nation la plus solide par une action ou un mot des plus simples. Nombreux ont déjà été les individus s'étant entretués car passait par là le jeune Seiya.

Affichant des armes blanches, déterminés à faire la peau au garçon, le groupe de six racailles se dirige vers l'insomniaque en ce jour pour lui régler son compte. Quel malheur pour celui qui préfère se nourrir de sucrerie que de manger ses légumes. Peut-être à cause de cela qu'il reste éperdument adepte du candide et de la naïveté, le cerveau ramolli par un taux bien trop important de glucose.

C'est alors que vient à ses côtés un garçon à la chevelure blonde, à la mine un peu plus sérieuse que le causeur de problème. Ce même garçon l'ayant questionné sur son soi-disant entrainement. Et si la première fois, l'ignorance était de mise, cette fois-ci, le garçon à la coupe au bol lui sourit, prenant en compte son commentaire.

« Merci ! »

Un sourire crédule mais franc, à l'image du personnage, se dresse alors sur le faciès de ce dernier. Et si cette énième action démontre un inconscience totale du comportement et de l'analyse de la situation du genin, le Raibura peut être sûr d'une seule chose ; Yoarashi Seiya est totalement irréfléchi dans sa manière d'être et de faire.

« Bon. On y va ? »

Animal, impulsif et insensé, la coupe au bol sur pattes regarde le jeune homme à ses côtés avant d'effectuer ses premiers pas en direction du groupe de délinquant, prêt à mettre des douilles, ce faciès éternellement évaporé.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 0:53
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings




À son remerciement, Kyûseishu n’esquissa un simple sourire plutôt satisfait d’avoir eu le droit à quelques mots de sa part. Tout dans son expression voulait dire ‘il n’y a pas de soucis’, ‘je suis kirijin et tu l’es’, ‘quand tu veux quand il s’agit de mettre des mandales’ mais il ne prononça pour autant aucun mot. Quant au fait que ce furent des Kirijins eux aussi, en face de lui… Il n’en venait pas à réfléchir à ce point, voyons.

Le duo de simplet était plus ou moins sur la même longueur d’onde alors quand l’invitation se présenta de foncer dans un combat presque perdu d’avance, le martialiste acquiesça vivement puis fit craquer chaque articulation de chacun de ses membres et s’élança dans la mêlée avec la fougue d’une panthère enfermée dans une cage depuis trop longtemps.

Et c’était le cas. Tout cet entraînement pour toujours se retenir et ne montrer qu’une partie de ses talents… Enfin.

Sans se faire attendre, le premier coup de poignard frôla un Kyûseishu sur le qui-vive qui esquiva d’un mouvement d’épaule et décocha une droite des familles contre la tempe de l’un d’eux qui s’écroula à ses pieds, le faisant au passage chanceler assez pour qu’un coude heurte sa nuque et le fasse à son tour rejoindre le plancher des vaches.

Sans perdre de temps, une poussée sur ses mains dans la poussière le remit d’aplomb et il échangea quelques coups avec le second antagoniste avant de subitement se baisser et faucher son genou avec son tibia pour le rattraper in extrémis par les cheveux et lui faire déguster le sien dans les dents de devant. Finalement ce n’était pas bien compliqué et d’un rapide coup d’oeil il jaugea son compère et le trouva plutôt efficace, lui aussi.

Le dernier des trois qu’il avait choisi composait déjà des mudras et extirpa de ses poumons une boule de feu conséquente qui fusa sur lui. Inapte à se défendre, il choisit de la traverser en essuyant de larges brûlures sur ses avant-bras croisés devant son visage et le reste de son corps et sa geta quitta sa voûte plantaire pour heurter son oeil. Déjà, un autre se relevait et composait des mudras...




_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 3:02
w3docs logo

Pas à pas, avançant alors vers le groupe de six garçons prêts à en découdre avec celui qui a osé frappé l'un des leurs, Seiya accompagné de son ami du jour sert les poings s’apprêtant à combattre l'essaim de primate sous-développé se dirigeant vers eux armes en mains. Une manière bien lâche d'affronter des individus déjà moins nombreux qu'eux. De toute manière, inconscient de la situation se profilant à l'horizon, le jeune Amejin fonce sans même réfléchir aux conséquences qui pourraient être désastreuses. Pour lui, son ami et les garçons les affrontant. Non pas parce qu'ils risquent tous des remontrances des plus sévères de la part de leurs professeurs et supérieurs hiérarchiques direct, mais bien parce que parmi eux, se trouve un véritable danger humain.

Esquivant comme son compère le premier coup de lame de l'un des bandits, l'Insomniaque s'occupe d'un des gaillards alors que le blondinet virvolte entre trois adversaires. Une prouesse que le Yoarashi applaudit, littéralement.

« Woaw ! Mais t'es trop fort en fait ! Tu t'appelles com- !
SBAFF ! »

Ne regardant pas son adversaire, voilà le poing de ce dernier venant s'écraser contre le faciès du simplet, pile entre les deux yeux endommageant ce point nerveux bien sensible chez le garçon. Étincelles fictives devant les yeux, avant de voir des tâches optiques face à lui recouvrir son espace visuel, revoilà les poings de la potence frappant avec insistance le visage du genin. Et si peu de temps avant le blondinet avait pu apercevoir le Yoarashi esquiver avec impartialité mais efficacité les coups de son adversaire jugeant sa performance elle aussi de bonne augure, il peut dès à présent constater le garçon à la coupe au bol se faire totalement éclater la tronche sur le sol poussiéreux du complexe shinobi. Mais à bien y regarder de plus près, s'il peut penser que Seiya est inconscient par les nombreux coups qu'il reçoit à l'heure actuelle, l'avis du désormais grand brûlé peut changer du tout au tout en constatant un filet de bave à ses lèvres et une bulle de morve se gonflant puis se dégonflant à sa narine droite. Ce con s'est endormit. En plein combat.

*Facepalming* Ouvrant les yeux après une bonne trentaine de coup, le Narcoleptique se réveille comme si de rien n'était, une légère douleur au visage même si visuellement, il est recouvert de bosses et d'hématomes rendant son doux faciès impossible à reconnaître.

« Hein ?! Mais on est où là ?! » émet-il en constatant un énième poing foncer sur lui. « Oh ... je vois. »

Et affichant éternellement ce visage insensible et sans sentiment, Seiya encore allongé au sol explose son plein potentiel laissant sa peau rougir par un afflux sanguin plus qu'inhumain, laissant ses yeux devenir des soleils blancs aussi chaud qu'aveuglant. Le souffle étant puissant, repousse alors les garçons s'attroupant autour du dormeur, lui laissant le temps de se relever lentement sur ses pieds, aussi droit qu'une lance.

« Bien. Par qui on commence ? »

Son flux de chakra s'évapore alors par son épiderme passé du blanc au basané voir rougeâtre, sous la forme d'une vapeur chaude comportant une certaine odeur corporelle légère.

« Tiens, par toi. »

Et d'un seul coup, sans bouger le reste de son corps, le poing du Yoarashi vient percuter la mâchoire du premier gamin venu — le graisseux —, l'envoyant au travers du terrain. Cette fois-ci, il ne se relèvera pas. Désormais à qui le tour ? Peut-être à celui qui tente de composer des mûdras en direction du blondinet. Une menace de plus à éliminer.




et j'ai changé la couleur du dialogue <3

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 17:22
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings




Un bruit sec sortit de sa torpeur combative l’artiste martial. Coupe au bol-kun était en mauvaise posture sans qu’il puisse agir, lui-même bloqué par ses propres vis à vis. Tout ça parce qu’il souhaitait l’encourager, visiblement, ce qui fit déglutir de culpabilité le jeune Kyûsei aux prises avec ses aînés, déterminés à lui en faire baver.

De loin, il sembla voir apparaître une bulle sur le visage tuméfié de l’autre kirijin. Est-ce qu’il… Dormait ?! De là où il était, malgré les bosses et les éraflures, le petit père semblait heureux et apaisé d’un sommeil presque réparateur.

Des serres de terre le remirent dans ses propres belligérances, invoquées très certainement par celui à qui il manquait une dent de devant et l’immobilisant en montant jusqu’à ses genoux. Le bout de ces dernières s’enfonça dans les muscles de ses cuisses, lui tirant une moue provoquée par la douleur de ses chairs lancinées.

Une vague de ce qui s’apparentait à du vent sans en être sortit l’attaquant de sa détermination à terminer Kyûseishu tandis qu’il regardait vers la gauche où se situait Seiya, mouvement que reproduisit la Balance.

Il émergeait de ses pores et d’autour de lui une aura combative qu’il n’avait jamais vue auparavant et visiblement, elle n’était pas que cosmétique. Sans qu’il ait à se battre, sans qu’il ne bouge d’un iota, le flavescent put sentir que sa puissance de combat avait drastiquement augmentée.

Voilà qu’il était incandescent. Kyûsei ne put qu’être bercé d’admiration pour pareille arcane secrète. Quelle classe ! Quelle aura digne des estampes de guerriers légendaires ! Des étoiles dans les yeux, inconscient et insouciant de ce qui pouvait lui arriver, il garda les yeux rivés sur le garçon à la coupe étrange.

Le coup administré sous cette forme fit voler le plus gros d’entre eux comme s’il n’avait été qu’un fétu de paille. Dans l’intervalle le manieur de Doton chargeait déjà lame en main mais le regard déterminé de Kyûseishu qui se retourna instantanément vers lui et sa propre aura qui présageait de son prochain mouvement le fit hésiter une demi-seconde. Une demi-seconde de trop. Reculant sur ses appuis bloqués jusqu’à toucher le sol de son dos, il lui offrit un coup de tête qui résonna dans tout le complexe et brisa sur le coup son nez en basculant avec l’inertie, la lame frôlant ses côtes en les entaillant.


« Sugooooooooi ! Faut que tu m’apprennes ça ! » Lâcha-t-il en criant vers l’autre Genin, des milliers d’étoiles dans les yeux et un air de chien battu avec.





_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Ven 8 Mai 2020 - 17:35
w3docs logo

Fort et expéditif, le somnolant affiche une accalmie légendaire face à la situation qui, de base, semblait désespérée pour les deux Kirijins faisant face au groupe de garçons. Réalisant l'importance des faits, encore allongé, le jeune Seiya se dit qu'après tout, une certaine justice se devait d'être mise en place. Ces soi-disant shinobi se devaient d'être corrigé pour cet affront. Non mais comment ne pas être victime d'un blâme pour cet acte affreux qu'est le dérangement d'un adolescent en pleine sieste. Ne connaissent-ils pas la croissance chez l'enfant ? Condamné à rester petit car interrompu en plein sommeil reconstructif ... ce serait désolant.

La démonstration qu'il expose à tous confirme qui de tous maitrise la situation. Qui de tous est le plus à même de faire cesser ces conflits. Il montre que parmi eux, il est le mal alpha. Et dans toute cette confusion, Seiya recherche cet homme. Celui qui peut mettre un terme à cette rixe. Car pour le moment ...

Le poing de Coupe au bol-Kun , comme peut le narrer son compère Kirijin (juste parfait ce nom), vient s'écraser sur le visage d'un second garçon tandis que son pied vient s'enfoncer dans l'adomen d'un autre. Aussi rapide que puissant, l'homme le plus lent et le plus inefficace de tout Mizu no Kuni affiche une vélocité sans précédent ramenant l'équilibre dans la force. Le pas fumant, l'épiderme rougit et les yeux solaires, le Yoarashi s'avance alors entre le blondinet et le garçon au dôton, avant que sa toute puissance ne disparaisse.

Dans simple revers de bâton, la fumée s'évapore et la peau du narcoleptique revient à ses origines, comme ses cheveux retombant pour former la coupe qui le caractérise tant. Quant à ses yeux, ces derniers se ferment comme le rideau métallique d'un magasin. La boutique ferme ses portes.

Entre les deux shinobi, se retrouve alors Seiya, la bave aux lèvres et le ronflement résonnant durant le court silence qu'il provoque. Narcolepsie vie.

« Rrrrrr .... Rrrrrrr ... Rrrrrr »


_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Ven 8 Mai 2020 - 18:55
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings




La démonstration de la part de coupe au bol-kun n’en était qu’à ses prémices puisqu’il continua de sévir avec une vigueur dont même à plein régime, il ne pouvait que rêver égaler. En deux temps trois mouvement il avait lessivé ses opposants, comme si le temps d’un instant, d’un battement de cil, il avait acquis les capacités d’un homme aguerri.

Pour finir dans un coup d’éclat, il termina par se mettre devant lui puis s’écroula étrangement, comme si tout cela l’avait lessivé. Mais de ce qu’il avait pu voir il était monnaie courante pour lui de s’évanouir comme cela alors il ne tira pas de conclusions hâtives. La terre s’était assez ramollie pour qu’il se dégage et le Genin en profita pour terminer l’énergumène d’un coup de coude au niveau de la glotte. Là au milieu des corps, seul survivant de l’affrontement ou plutôt seule personne consciente, il s’approcha de Seiya et s’accroupit à son chevet en faisant abstraction de son environnement. Le petit bonhomme semblait exténué, quelle étrange technique que celle-ci…

Avec toute la délicatesse dont il pouvait faire preuve, il l’attrapa par les aiselles et le déposa sur son épaule comme un petit sac de patates. Difficile de croire qu’avec le poids qu’il faisait, il était si dangereux. Dans un combat réel avec enjeu, il n’avait pas l’ombre d’une chance contre le gringalet. L’idée l’excita autant qu’elle lui fit prendre du recul sur sa propre médiocrité. Il ne pouvait décemment pas participer au tournoi dont avait fait mention Kiyonaga dans l’état, du moins pas en espérant gagner ne serait-ce qu’un round.

Arrivé dans un coin tranquille du complexe, il enleva sa veste et l’arracha en longs morceaux de bande de tissu dont il recouvrit l'entièreté de Seiya en le saucissonnant bien. Les blessés graves étaient bandés sur leurs blessures et ne sachant pas où exactement se situait les potentielles blessures, il avait paré à toutes éventualités. Assit à côté de lui les mains sur les genoux, adossé à un mur, il regardait l’horizon.

« T’as l’air vraiment balèze. » Une pensée énoncée à haute voix, ni plus ni moins.





_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Ven 8 Mai 2020 - 22:34
w3docs logo

Allongé sur la sol, en étoile de mer, le ronflement du garçon résonne sur le terrain du complexe shinobi attirant l'attention des plus malintentionnés. Laissé seul avec le dernier survivant, le blondinet doit se débrouiller seul face aux détracteurs de la coupe au bol. C'est bien évidemment sans compter sur l'aide du Yoarashi, actuellement dans ses rêves les plus fous.

Au monde des inconscients, seul le raisonnable est roi. Du coup, Seiya n'est qu'une personne banale dans ce monde où tous lui ressemblent. Si les hématomes et les bosses sur son visage ne se sont toujours pas estompés, malgré sa régénération cellulaire hors norme, le Narcoleptique continu de dormir tout en s'épanouissant dans un monde imaginaire où chaque personne est une parfaite copie de lui. En femme, en bébé, en chien, en chat, tous portent la coupe au bol. Un enfer pour la plus part des gens, une ignorance pour le flemmard ne remarquant même pas ce détail. Préférant se consacrer sur cette réelle sensation de vol, le transportant dans le monde réel, le genin reste inconscient plusieurs minutes.

Ressortant de son rêve, mais gardant toujours les paupières fermées témoignant de son état semi-végétatif, le garçon n'arrive cependant pas à bouger correctement, lui qui aime tant se mouvoir durant son sommeil. Ce qui le pousse à se réveiller contre son gré, lui l'éternel dormeur.

« KOoOoUuUAA ?! J'suis devenu une chrysalide ! Je vais véritablement devenir un papillon ! »

Dans son excitation, les bandages posés par les bons sentiments de son acolyte de baston se déchirent, libérant la chenille de son cocon.

« Ah non. » dit-il en passant d'un faciès légèrement paniqué et totalement excité à l'impartialité la plus unanime. C'est qu'en regardant à droite puis à gauche tout en se redressant sur son fessier avant d'apercevoir à ses côtés celui avec qui il combattait quelques temps plus tôt. « Oh c'est toi ?! Me..Merci pour ça ! »

Les yeux remplis de reconnaissance, Seiya affiche le visage d'une groupie face à sa rockstar préférée en acceptant l'aide de nouvel adulte. Et comme pour confirmer que son cerveau tourne au ralentit, il répond enfin au commentaire du blond, entendu plus tôt.

« Balèze ? Hmm non j'pense pas. J'sais même pas créer un clone ! »

Bah oui, logique ! Qu'il est bête ...

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Dim 10 Mai 2020 - 15:59
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings




Le petit bruit qui entama la phrase de coupe au bol-kun fit sortir Kyûseishu de sa torpeur. Pas homme à se lamenter ou à prostrer par doute ou par manque de confiance en lui, le génie de l’entraînement regarda les yeux ronds le petit bonhomme et ne put s’empêcher d’émettre un rire franc à ses propos. Le voir ainsi beugler en arrachant ses bandages était véritablement assez drôle pour lui arracher sa réaction, qui n’était en rien une moquerie.

Il ne répondit à ses remerciements qu’à un signe de tête, signe de respect. Le petit bonhomme l’avait sorti d’une situation assez terrible bien qu’il l’eut provoquée lui même et pour cela, ce n’était qu’échange de bon procédé. Le regard que lui porta Seiya éveilla quelque chose en lui ; c’était le même que celui porté vers le Cavalier de Feu lors de son discours à la reconstruction et en être la proie justifiait tout. Chaque os brisé, chaque effort, chaque décision pour en arriver là même si il le savait, il n’était pas encore digne.

« Pareil. Même le simple bunshin, impossible. » Il n’avait pas l’air plus déçu de lui-même que dégouté par ses propres propos. Chacun était comme il était et sa spécialité était ailleurs ; il ne serait jamais un shinobi polyvalent maniant quatre Grands Domaines, c’était ce que les Kami avaient décidés.

« Puis ton truc de devenir tout rouge et d’pouvoir te déplacer super vite, frapper hyper fort. Ca, c’est mieux que des clones. » Ses yeux brillaient d’une lueur singulière, tant il avait été impressionné par cela. Une envie singulière rongeait ses entrailles, il n’avait pas beaucoup de temps avant d’éclater et il le savait.

« C’est inné chez toi ? »






_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Dim 10 Mai 2020 - 17:38
w3docs logo

À peine réveillé, les muscles encore endoloris, le jeune Seiya se retrouve face à un blondinet dont il ne connait même pas encore le nom. Mais cette idée de se présenter à lui ou même de lui demander son propre prénom ne traverse pas l'esprit du Yoarashi à ce moment-là. Non, le genin reste subjugué par la nouvelle qu'il vient d'apprendre ; son interlocuteur et désormais compagnon n'est lui aussi pas capable de créer un bunshin. L'une des choses les plus simples chez le shinobi de base. Ici, il n'y a que deux bras cassés, dans l'incapacité de faire la plupart des bases du bon ninja. Le Narcoleptique ressent alors un sentiment chaleureux le traverser, il n'est désormais plus seul.

Cependant, alors que les pupilles légèrement noisette de l'Amejin brillent de mille feux à cette découverte, celles de son homologue font de même mais pas pour la même raison. Semblerait-il que les capacités hors du commun du garçon intriguent fortement le blondinet à l'esquive parfaite. Toutefois, comment lui expliquer ...

Pour ceux qui le connaissent — actuellement seulement son frère ainé et anciennement ses parents — ils savent que ce dont est capable le jeune Seiya, il ne peut le faire que par un ressenti sentimentale fort. Ici, l'agression de ces enfants ont débloqués chez lui la capacité de frapper plus fort et plus rapidement ses adversaires. Attention cependant, jusqu'où ce don peut se développer ...

« Oh oui mes ... "pouvoirs". Onisan dit que seules des émotions fortes me procures cette force, que c'est une chose effectivement innée chez moi. Il semblerait que je possède différents niveau en moi me donnant certaines de ces ... facultés. Je n'arrive qu'à en maitriser les deux premiers, quand j'en débloque un autre je suis pris de migraine et je ne me souviens plus des évènements passés ... »

Essayant de se rappeler les derniers évènements, il ne peut mettre d'image sur ses sensations. S'en suit alors une horrible migraine.

« ... Et il semblerait que je ne me souviennes plus de ce que j'ai fais en ta compagnie ... » dit-il se tenant la tête entre ses deux mains, comme pour la compresser légèrement pour en faire partir le mal.

Disparaissant peu à peu, les maux de tête du Yoarashi lui permettent de retrouver ses esprits et tant qu'il est lucide, il en profite pour faire un peu plus connaissance avec son hôte, pour toujours plus de respect.

« Au fait, moi c'est Yoarashi Seiya. Et toi ? Tu me sembles aussi extrêmement fort, à croire que ce village ne renferme que des monstres. Tu dois être capable de grandes choses toi aussi ! »

Humble, le Narcoleptique affiche un regard passionné par la découverte de dons encore inconnus, voyant en la personne qu'il a en face un potentiel partenaire d'entrainement.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Dim 10 Mai 2020 - 22:15
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings





Toujours le dos juxtaposé au mur, il regardait son homologue utilisateur de Goken avec l’air d’apprécier la situation. Ce climat de partage, le simple fait de communiquer avec un autre être humain suffisait à lui rendre le temps agréable.

Il se mit à décrypter de son mieux ce qui même à ses yeux semblait étrange, impalpable. « Ok donc comme tout à l’heure. Et tomber direct après l’utilisation c’est un effet de ta capacité aussi ? » L’air véritablement curieux, il essayait d’appréhender la chose. Une aptitude fonctionnant par palier de puissance et qui semblait-il, augmentait graduellement en lui faisant perdre la mémoire au fur et à mesure ?

Qu’à cela ne tienne, si il avait oublié, la Balance serait le garant de son absence passée. « T’as étalé plusieurs types qui t’ont manqué de respect. C’était vraiment stylé ! » Le large sourire de Kyûseishu finissait de prouver la véracité de sa description.

« Je suis Raibura no Kyûseishu mais tu peux m’appeler Kyûsei ! À vrai dire à part le Taijutsu, je suis une vraie brêle dans les autres domaines et c’est pas faute d’avoir essayé.. » Il eut un petit sourire gêné contrebalancé par le fait que Seiya lui-même était dans la même situation. « C’est un peu audacieux et on se connait à peine mais... »

Le Genin se mit debout puis posa ses genoux au sol. « Apprends moi l’art des différents niveaux qui rendent rouge et puissant, onegaishimass'* ! » La tête baissé il avait peut-être l’air pitoyable, mais Kyûseishu l’avait compris à la seconde où il avait vu Seiya. En tant qu’artiste martial et représentant du Goken, cet art était la voie logique et la suite parfaite ; celle pour développer son école et ses katas. Tant pis s'il devait s'écrouler après l'avoir utilisé, tant pis si cela entraînait des dommages corporels. C'était un risque à prendre pour devenir le Shinobi le plus puissant de Kirigakure no Satô.



s’il te plaît !*






_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Dim 10 Mai 2020 - 23:22
w3docs logo

Intrigué, le blondinet montre un certain intérêt quant aux capacités du simplet, faisant du garçon une menace insoupçonnée pour quiconque ose le menacer verbalement comme physiquement. Il en vient même à lui poser la question vis-à-vis de ce sommeil qui l'a gagné, une fois la troisième porte désactivée. Une question bien intéressante quand on sait ce qui en ait l'origine.

« Et bien ça, à défaut de te décevoir ... » commence t-il à répondre timidement, « ... c'est parce que je suis narcoleptique. je peux m'endormir n'importe où, n'importe quand, à n'importe quel moment. Et ça arrive plus fréquemment lorsque je dépense énormément d'énergie. » et pour finir ... « Je suis également insomniaque par moment. »

Le visage sans émotion, Seiya vient de révéler à son semblable Kirijin son plus gros défaut, ce qu'il fait qu'il est une proie facile pour ses ennemis. La faille parfaite pour les détracteurs souhaitant la mort du garçon. Mais c'est alors que le Raibura raconte ce que le Narcoleptique a effectué durant son moment d'absence ; une raclée monumentale à un groupe de garçon l'ayant insulté et manqué de respect. C'était donc ça, la troisième étape. Et tout comme le Yoarashi, ce dernier avoue ses faiblesses, son don pour le taijutsu en plus de son manque cruel de ninjutsu.

Il semblerait que les étoiles se soient alignées, pour que ces deux là se rencontrent aujourd'hui.

C'est alors que quelque chose d'invraisemblable, inimaginable se produit. Le prénommé Kyūseishu démontre une loyauté sans faille envers des principes et des idéaux qui lui sont propres, la conquête du monde. Cette envie de devenir toujours plus fort et toujours plus puissant démontre sa soif de progression en souhaitant apprendre l'art que connait le Yoarashi. Ce même art qui le terrifie tant, lui qui ne veut pas blesser les siens lorsqu'il débloque un nouveau palier de puissance, quand il perd conscience. Une demande bien particulière laissant bouche-bée le genin face à la Balance.

« Heu ... Ou..Oui si tu veux. » répond t-il légèrement hésitant. « Mais je t'avertis, l'entrainement qui engage cette voie est extrêmement pénible et usante. Mais si tel est ton désir, je peux faire un effort pour t'apprendre ce que je sais. »

Toujours hésitant, il a peur de demander une faveur à cet homme, lui l'éternel timide et respectueux adolescent.

« Et ... Et ... toi de ton côté ... tu pourrais ... m'apprendre ... quelques trucs de ton côté ? » demande Seiya, de son air complexé, désireux d'en apprendre plus sur ces capacités lui aussi.

Qui ne tente rien n'a rien après tout.


_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Lun 11 Mai 2020 - 22:23
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings





Kyûsei eut l’air gêné. Non pas que son collaborateur ait quoi que ce soit de ridicule ou que son propos fut sujet à moquerie de sa part mais simplement parce que Seiya avait l’air de croire qu’il y avait de quoi décevoir le ninja. Ce qui en soit était loin du compte ; vu son intérêt pour ce don, tant mieux s’il ne fallait pas s’endormir après usage… « Soka. Et avec tout ça t’as quand même réussi à devenir ninja ? T’assures kekeke » Il émit un rire significatif et continua de le jauger avec le respect habituel, surpris en son for intérieur qu’avec de tels problèmes il soit déterminé à opérer dans l’armée.

Visiblement peu préparé à sa requête, il opta pour l’affirmative, ce qui grava un sourire plein de reconnaissance encore adressé au sol tandis qu’il relevait la tête vers son nouveau “senseï”. « Yus! Pas de soucis, j’ai l’habitude d’éprouver mon corps ! C’est ma spécialité, même ! » Rien qu’à l’idée du nombre de fois où il allait voir Eri pour soigner ses blessures faites en aidant à la reconstruction ou même en s’entraînant, il perdit le fil.

Il se releva et à sa demande, il s’inclina pareillement. Quelque chose naquit en lui, il se sentait mal. Mal de ne pouvoir faire un échange totalement équivalent avec le brun à la coupe au bol ; car il ne savait au final rien faire de spécial, qui le démarquait de ses pairs. « Tout ce que je sais, si tu veux ! Mais c’est pas énorme et j’ai pas de truc super cool comme tes paliers... »

Il fit craquer ses articulations avec un air de conquérant. Finalement, tant pis pour le Ninjutsu … !

« Et bien, Seiya, si on commençait ?! » Lâcha-t-il enjoué, comme si la journée ne faisait que commencer.





_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Mar 12 Mai 2020 - 19:43
w3docs logo

Étonné, même si Seiya ne sait pas si son interlocuteur est plus admiratif qu'autre chose, Kyusei montre un certain étonnement accompagné d'un sentiment de curiosité quant à la force que possède le Yoarashi. Même si ce dernier ne connait pas encore son plein potentiel, la démonstration dont a fait preuve coupe au bol ait mit de nouvelles idées dans l'esprit du blond se trouvant face à lui. Et comme un compliment, la Balance félicite le Narcoleptique de son parcours, étant donné qu'il est parvenu à devenir un shinobi de la Brume malgré les multiples défauts qu'il détient.

Quant aux efforts que le Raibura se devra d'assumer, sa soif d'apprendre ne semble pas l'inquiéter plus que ça. Le genin s'en réjouit alors, lui connaissant les efforts qu'il faut déjà produire pour arriver à ouvrir la première porte. Si ce n'est pas en plus la spécialité de son clan, il se doit de s'entrainer alors deux fois plus. Même si de son côté, le jeune Yoarashi, comparé à son frère, s'efforce de s'entrainer toujours. Non pas pour maitriser toutes les portes chakratique qu'il peut débloquer, mais bien pour maitriser cette force qu'il ne contrôle ps lorsqu'un nouveau "palier" s'empare de lui. Un danger pour tous, Seiya le premier.

En échange, le garçon souhaite apprendre quelque chose de la part de son homologue Genin, même si le jeune homme semble de pas connaitre grand chose. Affichant alors sa déception, le naïf reboutonne alors son uniforme du parfait écolier avec de se rediriger vers une salle d'entrainement du Complexe Shinobi.

Se trouvant finalement face à lui l'ayant guérit de ses blessures, l'ancien Amejin regarde ses mains, laissant un long silence s'installer entre les deux protagonistes.

« Par où je peux commencer ... ? »

Oui, par où ? Lui qui détient ce pouvoir de famille et pour qui il est inné d'utiliser ce dernier. Il se concentre alors, cette expression éternellement neutre sur le visage, pour se rappeler de ce que lui a alors apprit son frère. C'est ainsi que le garçon pouvant s'endormir n'importe quand et n'importe où, lève sa main face à lui pour dresser son index, son majeur et son annulaire ; passant du timide garçonnet qu'il représente à un sérieux impartial du professeur du jour.

« De ce que mon frère m'a apprit ... il y a trois étapes nécessaire pour entreprendre la voie de la Première Porte. Premièrement, sache avant tout que l'ouverture des " Huit Portes" est quelque chose d'extrêmement puissant mais aussi de redoutablement dangereux pour ton corps. Plus tu iras haut, plus le risque de mourir sera grand. Il existe donc huit portes en tout et pour tout. 開門 Kaimon »

Le Yoarashi fait alors une pause, puis poursuit.

« Deuxièmement, il existe donc huit portes en tout et pour tout.
開門 Kaimon — La Porte Initiale.
休門 Kyûmon — La Porte de la Guérison.
生門 Seimon — La Porte de la Vie.
傷門 Shômon — La Porte de la Blessure.
杜門 Tomon — La Porte de la Rétention.
景門 Keimon — La Porte de la Contemplation.
驚門 Kyômon — La Porte de l'Extase.
et enfin 死門 Shimon — La Porte de la Mort.
»

Sur cette dernière notre quelque peu joyeuse, et ce, en plus de son visage totalement impartial, Seiya laisse le temps à son ami d'emmagasiner les dernières informations avant de continuer.

« Troisièmement et pour finir, sache que chaque porte te pousse un peu plus physiquement et te cause certaines liaisons physiques plus ou moins importantes.
La première porte supprime le contrôle régulateur du cerveau sur l'ensemble des muscles du corps. Ainsi ceux-ci peuvent être utilisés à 100% de leurs capacités, alors qu'en temps normal, une personne ne peut utiliser que 20% de son potentiel musculaire du fait de la régulation cérébrale. Au delà, les muscles pourraient se déchirer voire se désintégrer. Une fois déverrouillée, cette porte permet au ninja de réaliser le Lotus Recto, mais cela le laisse exténué et son corps couvert de meurtrissures.

La Deuxième porte située dans le cerveau. Elle annule les effets de l'ouverture de la porte initiale et du Lotus Recto, augmente la force physique et redynamise temporairement le corps. Elle est un peu la seule porte qui pourra te guérir partiellement des effets dévastateurs des six autres portes. La huitième étant ... la technique ultime de l'Homme.

La Troisième porte située sur la moelle épinière. Elle amorce la mobilisation d'une grande énergie physique et permet à l'utilisateur d'exécuter la Face Cachée du Lotus, ou Lotus Verso. L'augmentation du flux sanguin fait rougir la peau de l'utilisateur et ses yeux deviennent complètement blancs. Celle-la même que j'ai débloqué aujourd'hui et dont tu as pu voir les effets.

Ensuite, la Quatrième porte située sur la moelle épinière. Elle augmente la vitesse de l'utilisateur et ses capacités offensives. L'ouverture de cette porte peut entraîner des déchirures de tissus musculaires.

La Cinquième porte situé dans l'abdomen. Augmente l'énergie physique de l'utilisateur mais déchire déjà ses muscles.

La Sixième porte située dans l'abdomen. Elle augmente l'énergie physique de l'utilisateur et la vitesse de ses coups. L'utilisateur de cette porte est capable de produire de puissants courants de chakra qui forment un vortex autour de lui. Cette porte permet d'utilise la technique du Paon Matinale ou des techniques dérivées de celle-ci.

Après, il y a la Septième Porte située sous l'abdomen. Elle augmente encore l'énergie physique de l'utilisateur. À ce stade, nous avons assez de puissance pour détruire les plus puissantes techniques défensives de chakra pure. L'ouverture de cette porte permet d'exécuter une technique de longue portée : le Tigre du Midi ou ses variantes. En ouvrant l'avant-dernière porte, tout nôtre corps se met à briller d'une aura verte qui est en fait de la vapeur de sueur produite sous l'effet de l'énergie corporelle. Je sais, c'est pas très séduisant ... Le prix à payer pour ouvrir la septième porte est cependant dévastateur. L'utilisateur est complètement vidé de toute énergie physique, ses fibres musculaires sont réduites en lambeaux et il est impossible de le toucher sans lui causer d'horribles douleurs. Mais, ce n'est pas la pire ...

Car enfin, il y a la Huitième et dernière porte, située au niveau du cœur. Pour l'ouvrir, son utilisateur doit plonger son pouce dans sa poitrine afin de porter son muscle cardiaque à son régime maximal et de fusionner en une toutes les huit portes. Il peut ainsi concentrer la totalité de son énergie corporelle. En réalisant la Formation des Huit Portes, l'utilisateur dégage une aura rouge matérialisée par la vapeur de sang émanant de son corps. Cette dernière et ultime porte donne toutefois accès à deux techniques extrêmement puissantes : l'Éléphant du Soir (Sekizô) et le Yagaï. Ou comme la septième et la sixième porte, leurs dérivés. Elles représentent nôtre art à son paroxysme et son des plus dévastatrices.

Cependant ... si nous utilisons la huitième porte, c'est la mort assurée. Très peu de personne sont capable de l'utiliser et même en pouvant l'ouvrir, seul un inconscient se permettrait un tel acte.
»

Suite à son monologue, gardant son regard insensible plongé dans celui de son interlocuteur Kirijin, Seiya termine bêtement.

« Des questions ? »

Très certainement que la Balance en aura, mais s'il n'en a pas, Seiya ne sera pas étonné. À force de recevoir la moral de son aîné, lui expliquant à chaque fois ce baratin, il en connait désormais les différentes facettes.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Mar 12 Mai 2020 - 23:13
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings





Kyûseishu put lire sur le visage de Seiya ô combien il pouvait être déçu de ne pas avoir de répondant à son savoir et cela l’attrista. Mais le Taijutsu était un domaine large et un jour à l’autre, il rembourserait la possible dette. Quand le petit brun partit vers l’une des salles d’entraînement, le blond le suivit au pas les mains dans les poches et l’esprit ailleurs en regardant parfois autour de lui pour discerner le chemin et les possibles rencontres impromptues.

Quand il se mit à se mouvoir, Seiya avait changé du tout au tout, avec la Balance comme seul spectateur de ce changement drastique. Il n’avait plus l’air du jeune écervelé narcoleptique de tantôt et il suintait d’un sérieux militaire. Cela finit de convaincre le martialiste qu’il avait frappé à la bonne porte.

Il resta stoïque et immobile en l’écoutant attentivement, chaque bribe de son attention rassemblée pour être dirigée vers son professeur temporaire. C’était donc des “Portes” dans le sens abstrait du terme et non pas des palliers, bien que le terme ne changeait pas grand chose. Le reste cependant…

Huit Portes, huit segments voués à être déclenchés par les utilisateurs de cette étrange arcane. Chacun plus dangereux que le précédent. Il n’était pas connu de mémoire d’homme un jour où Kyûseishu avait fait montre d’autant de solennité.

Il ne le coupa pas, n’émit aucun bruit superflu. La seule information sur sa façon de recevoir l’enseignement était la flamme inextinguible qui dansait dans ses prunelles. Son corps voulait déjà se mettre au travail ; mais il se contint.

Guérison, Vie, Blessure… Mort. Le récit fut long et laborieux pour un cervelet aussi peu entraîné que celui de Kyûseishu. Mais il écouta et apprit en bon élève, n’ouvrant pas une seule fois la bouche. Quand il eut fini, les membres inférieurs de la Balance tremblèrent d’excitation et il prit une large inspiration, paupières closes.

« Merci pour tout ça, Seiya. Je pense avoir presque tout assimilé et ton explication était très claire, même pour quelqu’un comme moi ! » Il laissa échapper un rire nerveux. Le gamin en avait sous le capot ; ne pas juger trop hâtivement se montrant encore une fois payant.

« Si je comprends bien, je dois faire sauter des verrous à l’intérieur même de moi pour accéder à l'entièreté de ma force, c’est bien ça ? Il y a des moyens pour faire sauter le premier loquet et les suivants ? Dans la théorie, j’ai bien saisi ce que ça implique et les moyens d’y arriver. Ta description était très précise, faut dire. » Il montra ses deux mains tendues à son tour et pointa son index. « Pour exécuter Kaimon, de ce que j’ai compris tu y arrives sans perdre conscience ? Comment tu fais ? J’ai encore mille questions mais je pense que c’est un bon début... »

Tout cela l’avait chamboulé. Comment n’en avait-il pas eu connaissance plus tôt ?!




_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Mer 13 Mai 2020 - 0:16
w3docs logo

De la manière la plus scolaire et la plus lucide possible, le Yoarashi expose concrètement le pouvoir qui l'habite. Les huit portes et les conséquences qu'elles contiennent venaient d'être exposées au Raibura de la manière la plus simple et compréhensible possible. Et si le comportement futile et simplet du garçon pouvait jusqu'à présent donner raison à ses détracteurs, pour l'heure, Seiya se montrait entreprenant et le plus sérieux possible. S'il est de nature futile et évasif en temps normal, lorsqu'il saji de parler de la force qu'il détient et ses caractéristiques, le Narcoleptique sait faire preuve de lucidité et dé sérieux pour son ou ses interlocuteurs.

Cependant, comme il peut s'en douter, Kyū a des questions concernant la maîtrise des dites portes. Rien de plus normal même si c'est aussi bien expliqué comme vient de le faire le Kirijin à la coupe au bol. Les interrogations du blond se portent alors sur la complexité des verrous des différents paliers, de leur moyen d'acquisition. Un point, qu'il est vrai, le Yoarashi a omit d'expliqué.

« C'est vrai que je ne t'ai pas expliquer cet aspect de la chose. » réplique l'adolescent toujours avec ce faciès sans expression, sa coupe au bol parfaitement brossée malgré un léger vent traversant la salle. « Je pense que comme tu es Genin, tu dois connaitre les différents points de chakra qui composent le corps d'un shinobi. Les portes, se débloquent grâce à ces points de convergence. Ce sont les points d'échanges ou de circulation les plus importants de notre corps. La première et la deuxième porte se débloquent grâce au point de circulation se trouvant dans le cerveau. Les cinq portes suivantes tout au long de la colonne vertébrale. Et pour finir, la huitième comme je te l'ai expliqué, se débloque en touchant le dernier point, se trouvant au cœur. »

Voyant le feu grandissant dans les pupilles de l'homme au taijutsu, Seiya prend plaisir à lui expliquer la suite et notamment, comment ouvrir la première porte.

« Donc pour ouvrir la première porte, comme la deuxième, tu dois localiser le premier point de circulation se trouvant dans le premier hémisphère de ton cerveau. Dès que tu le localises, comme toute technique de ninjutsu — même si personnellement je suis incapable d'en produire — il suffit d'y imprégner une dose précise de chakra. C'est ainsi, que tu ouvriras la première porte. »

Même si cela peut paraître facile, il n'en est rien. La difficulté réside dans le dosage et non la localisation.

« Localiser le point de chakra te sera simple, que ce soit pour la première comme la dernière porte. Tout shinobi en est capable. Mais là où seules certaines personnes sont capables de maîtriser ces techniques, c'est que primo — ils sont experts en taïjutsu, et deuzio — ils sont capables d'infuser la dose exacte de chakra pour déverrouiller le 八門 Hachimon. Et cette dernière étape, est bien la plus difficile. Ce qui fait que seuls les membres de mon clan ont la parfaite maitrise innée de cet art. Mais de rare shinobi en sont également capables. »

Regardant la Balance de son regard impavide, l'ancien Amejin relâche cette légère mise en scène draconienne pour reprendre cet air si simplet qui le caractérise tant.

« À toi de jouer. »

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Sam 16 Mai 2020 - 2:13
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings





Visiblement il n’en avait pas fini d’être aussi pédagogue que clair. Là, dans la pénombre de cette pièce et seul à seul, les deux jeunes gens montraient des facettes de leurs personnalités inconnues à la somme des individus Kirijins. Kyûseishu était devenu discipliné et studieux, Seiya un excellent enseignant et un tuteur dévoué. Le genre de scène que les gens qui les connaissaient ne pouvaient décemment pas croire et pourtant…

Quand il émit l’hypothèse de façon avérée qu’il connaissait les points de chakra, Kyûseishu devint livide, l’espace d’une fraction de seconde avant de reprendre sa contenance habituelle. Etait-il aussi mauvais que ça pour ne même pas avoir assimilé les principes basiques de tout genin ayant un peu de respect envers lui-même ? Il ne le coupa pas et écouta ; chanceux qu’il était Seiya venait de décrire un peu lesdits points.

« Wakata. » Lâcha-t-il l’air d’un sérieux presque mortuaire. Etait-ce le trac d’essayer bientôt et de se rater lamentablement face à celui qui lui avait donné sa chance ? Il parla d’hémisphère du cerveau, ce qui termina de décourager le stupide blondinet qui n’en savait pas autant sur sa propre anatomie.

Quand il fut enfin question de mettre en pratique ses propos, il déglutit puis prit à son tour la parole d’un air bien moins assuré que son confrère de grade.

« Donc faut que j’essaie jusqu’à trouver la bonne dose ? Il se passe quoi si j’en met trop ou pas assez ? » Il eut à l’esprit une image, celle de son crâne explosé par son propre chakra sur le sol. Puis il se souvint de son inaptitude caractéristique dans ledit domaine du chakra et poussa un soupir de soulagement. La nullité avait du bon.

Sans attendre une confirmation qu’il n’y risquait pas sa peau, il serra les poings et ferma les yeux, les poings serrés. Il s’imagea un système filaire en son sein et essaya d’y faire transiter son énergie jusqu’à la tête. Plus le temps passa et plus il devint rouge, à mesure qu’il se coupait la respiration pour essayer de faire monter sa force spirituelle et physique à l’intérieur de lui.

Il connaissait tout de même les fondamentaux. Le chakra était un mélange de ces deux entités, qui ensemble permettait son utilisation. Seulement seul l’aspect physique était à sa portée.

Rien.

Il reprit sa respiration et prit la résolution d’être honnête, quitte à perdre l’once de respect dont faisait preuve Seiya envers lui.

« À vrai dire, si je maîtrise seulement le Taijutsu, c’est à cause de ça… J’ai aucun talent quand il s’agit de manier mon chakra de quelque façon que ce soit. Même cette histoire de points de circulations, c’est très obscur pour moi. Pour être honnête dès qu’il faut un tant soit peu réussir à mélanger l’énergie physique et spirituelle, j’échoue. Systématiquement. » Il avait l’air sincèrement désolé, de lui faire perdre son temps ainsi. Un autre aurait peut-être déjà avancé mais lui était bonnement et simplement bloqué.





_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Dim 17 Mai 2020 - 18:10
w3docs logo

La première porte, sans doute la plus difficile de toutes à ouvrir. Car une fois que l'on connait le mécanisme, la façon de faire, le contrôle du Hachimon est des plus simpliste. Trouver la porte, l'ouvrir et libérer la force qui se cache en nous. Néanmoins, Seiya pensant être le shinobi le plus dénué de talant de toute la Brume tombe aujourd'hui sur plus fort que lui dans le domaine de la nullité. Comprenant bien tout ce que peut dire le Yoarashi, Kyūsei montre cependant une réserve sur le fait de ne pas réussir à ouvrir cette première porte et s'interroge sur les conséquences d'un trop plein de chakra afin de déverrouiller cette dernière. Tout comme s'il ne parvient pas à y mettre assez de chakra. Un élément que le garçon ne pourra pas expliquer puisque aussi-tôt demandé, la Balance se destine à son premier essai sur la voie des huit portes.

De ses iris corbeau, le garçon à la coupe au bol observe alors son ami blond fermer les yeux de sorte à se concentrer au maximum pour sa première tentative. Serrant le poing, de toutes ses forces, le Raibura tourne rapidement au rouge et comme toute personne se concentrant physiquement de la sorte, omet de respirer. Chose essentielle pour vivre. Alors lorsqu'il relâche ce court mais intense effort, l'expert en taijutsu se doit de reprendre son souffle durant de longue seconde.

C'est ensuite que l'aîné du Yoarashi lui explique son incapacité de ressentir le chakra tout comme de le contrôler. Et en y réfléchissant bien, Seiya est comme lui, de la même sorte. S'il peut ouvrir "aisément" les portes qu'il contrôle déjà, le Narcoleptique se rend alors compte que, comme il a pu le dire, cela reste innée chez lui. Alors inconsciemment, le contrôle du chakra, il ne le sent même pas. Ce qu'il a pu dire au Raibura, ce n'est que le discours qu'il entend depuis qu'il est bambin, et rien d'autre.

Regardant avec insistance son ami, toujours avec ce même regard impassible et dénué de sentiment, l'ancien Amejin prend la parole.

« L'échec n'est pas envisageable. »

Et s'il n'a pas bien entendu, le genin répond à nouveau.

« Tu ne dois pas échouer. Tu ne dois pas lâcher. S'il existe bien un entrainement les plus durs qui soient, c'est pas celui pour maitriser la voie du Hachimon. Je suis comme toi, un être dénué de la moindre goutte de chakra mais sache que, si nous sommes genin, c'est bien que nous pouvons y avoir recours même si nous le sentons pas couler en nous. Ce "chakra", chez nous autres maître du taijutsu, je pense simplement que c'est nôtre énergie vitale, notre corps à proprement parlé. » Fixant continuellement Kyū, la coupe au bol poursuit sur se propre vision de la chose. « Pense que si tu peux contracter ton biceps, » exemple t-il en tendant le bras horizontalement par rapport à son grand élève, tout en contractant son muscle, « C'est bien par ce que ton cerveau te l'ordonne. Je pars du principe que si tu veux, tu peux. La volonté est quelque chose d'instinctif, d'innée chez n'importe quel être humain. Et ton "chakra" est donc cette volonté couplée à ton anatomie. Tu ressens bien chacun de tes membres et chacune des parties de ton corps n'est-ce pas ? Alors concentre toi sur ta tête ... ton crâne ... puis ton cerveau. Lorsque tu y serras, place un peu plus ta concentration vers la gauche et là, tu pourras alors visualiser ton schéma corporel plus précisément que n'importe qui. En te concentrant sur cette partie bien précise de ton corps, tu pourras alors y placer cette "volonté". Ce qui ouvrira 開門 Kaimon — La Porte Initiale. »

Laissant quelques secondes à son élève des plus assidus, le Yoarashi se rend compte de la bêtise qu'il peut dire. Après tout, chez lui c'est automatique, il ne sait pas trop comment s'y prendre pour lui expliquer ce qu'il ressent au moment d'ouvrir les premières portes.

Ce qu'il ne montrera pas aujourd'hui.

« Schématise ton corps dans l'espace, puis cible ta tête puis ton cerveau. Adepte du taijutsu, la perception de ton corps dans l'espace devrait être des plus faciles, la suite, requiert un peu plus de ... concentration. La méditation te sera également importante. Elle t'aidera à parcourir ton corps spirituellement. Si tu n'y arrives pas c'est normal, c'est une chose qui vient avec de la pratique. Beaucoup de pratique. »

Quant à sa fameuse question sur le trop plein de dosage ...

« Et pour répondre à ta question du dosage, sache que si tu n'en mets pas assez, tu n'y auras simplement pas accès. Si tu en mets trop ... » répond il alors le tenant le menton, affichant une mine des plus songeuses. « A vrai dire ça je ne pourrais pas te le dire. Peut-être que tu exploseras ... »

Qu'il dit sa tête impartial et niais face au blondinet, sans le moindre sentiment !

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Jeunesse kirijine pv. Seiya Empty
Mar 19 Mai 2020 - 1:29
» Jeunesse kirijine pv. Seiya JScAlEq
Younglings





Tout partait d’un rêve fou. Celui d’un enfant qui avait un jour vu un homme perdre son épée immense mais qui n’avait pour autant pas abandonner, faisant de ses poings et de ses jambes des armes plus redoutables encore. Ce jour-là, Kyûseishu avait compris que ce qui faisait un shinobi n’était pas son nombre de jutsu ou leur complexité. Ce jour-là, il avait compris que c’était bel et bien la détermination à vaincre et les raisons pour le faire qui faisait de l’Homme un si effroyable adversaire.

Il eut une pensée pour Lui alors que Seiya essayait d’éclaircir les points noirs, toujours avec une maestria dont aucun Jônin n’avait encore fait preuve avec lui. Peut-être était-ce aussi parce qu’il était si intéressé par le domaine que le blondinet faisait de si larges efforts de compréhension.

Sa mâchoire se serra. Il avait raison, ce n’était pas une possibilité. Dans sa courte vie, il avait côtoyé beaucoup de kunoïchis et de shinobis, et certains lui avaient parlés de prédispositions à certains arts. De facilité. Lui n’en avait aucunes ; et cet Art de l’Effort qui était son nindô s’appliquait parfaitement à ce que s’évertuait à lui expliquer le garçon à la coupe au bol dont la patience inspirait le respect à la Balance.

Son explication tenait la route. Effectivement la force était une composante du chakra et si un pendant était déjà maîtrisé par le gamin alors, s’imager ainsi ce qui restait à faire aiderait.

« Je vois. Tu veux dire que même si je suis incapable de le transformer en feu ou en foudre, il est bien là quelque part et qu’il ne reste qu’à lui imposer ma volonté pour le concentrer à cet endroit précis ? J’imagine qu’au final, s’il ne sort pas de mon corps et que je ne le mélange pas à la force spirituelle pour l’extirper ça rend la manipulation beaucoup plus simple... » Il pensait plus ou moins à voix haute. Même si pour lui il n’était pas un maître du Taijutsu comparé à certains Grands Noms du monde shinobi, il restait d’accord avec les propos du Yoarashi.

Voilà qu’il devait schématiser dans l’espace. Il eut l’impression de faire face au vide à l’énonciation de cette règle, comme si c’était bonnement et simplement impossible, comme s’il se retrouvait suspendu à plusieurs mètres du vide. Certes, sa volonté martiale était incassable mais ô combien de fois avait-il entendu qu’il n’avait pas de cerveau ? Certaines mauvaises langues diraient qu’il ne pouvait pas le trouver sans être un grand senseur…

Mais qu’à cela ne tienne, il comptait bel et bien prouver sa valeur et il fallait en passer par là. « Je suis du genre impatient mais j’imagine que ça va pas se faire en un jour de l’ouvrir, cette fichue porte. » Il émit un rire cristallin, les yeux légèrement plissé par sa moue.

« Je vais prendre le risque ! » Réussir ou mourir. Cela semblait une bien belle aventure à venir… !

« Et bien Seiya, je me laisse une semaine pour faire des progrès. Je serai dans cette même pièce d’ici-là avec quelque chose à te montrer qui te prouvera que tu avais raison de t’embêter à m’apprendre tout ça ! » Il leva son pouce en l’air vers lui avec un immense sourire, le torse gonflé de fierté. Réussir ou mourir. « C’est promis ! »






_________________

» Jeunesse kirijine pv. Seiya 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086

» Jeunesse kirijine pv. Seiya

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: