Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

» le Guide pv. Daisuke

Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» le Guide pv. Daisuke Empty
Mar 28 Avr 2020 - 14:24
» le Guide pv. Daisuke JScAlEq
le noble et le roturier




Affublé d’un espèce de foulard attaché sur sa tête comme une vieille dame et de lunettes de soleil, Kyûseishu guettait à la sortie des bureaux désignés comme donneur de missions pour les shinobis la moindre occasion de s’illustrer dans l’art du camouflage dont il était passé maître. Tendant l’oreille, le dos collé à un mur, l’adolescent attendait avec autant d’impatience que d’excitation de saisir les bribes d’une conversation. D’abord, ce fut deux femmes qui discutèrent un moment à la faveur d’un couloir de la saillante musculature des membres Kaguya et de leur rêve commun de côtoyer de plus près ce clan réputé. Cela ne tira à la Balance qu’un air de dégoût prononcé.

Puis ce fut un vieil homme pestant contre les shinobis Kirijins qui venaient de refuser son ordre de mission, le jugeant trop désuet pour y engager des troupes de la faction. Et finalement, enfin ! Un homme paré de vêtement qui semblait coûter plusieurs mois voir années de son salaire passa devant lui avec l’air des nobles ; celui qui ignore votre existence comme si vous étiez une partie du décor, un objet qu’on ne côtoie ni ne contemple.

Ce dernier ne prononça que quelques mots à l’employé en déposant une bourse assez dodue pour que le jeune homme l’entende choir sur la table. Il parlait de faire visiter la capitale à un homme, Kyûsei n’ayant pas l’oreille assez fine pour en saisir plus de détails ; mais c’était suffisant. Après quelques minutes, il ôta son ensemble d’infiltration et s’approcha l’air de rien mètre par mètre du bureau.

« Je viens pour la mission. Je vais escorter le jeune blind.. Seigneur à travers la Grande. » Son imitation du sérieux kirijin impliqué n’ayant pas de temps à perdre eut son effet. Ou plutôt, son interlocuteur était trop préoccupé par la montagne de documents devant lui et se contenta de pousser un papier vers lui.

Oubliant qu’il était sous couverture il se contenta de le signer de son vrai patronyme et s’en alla vite aux portes accueillir le Mizujin en question afin de prendre de vitesse celui normalement dépêché sur place. Enfant du pays, il avait vécu la fondation et la consolidation du village caché dans son jeune âge alors ce serait facile. Qui plus est avec de la chance cela se saurait et il deviendrait enfin jugé à sa juste valeur !




Adossé au point de rendez-vous, le martialiste attendit avec une myriade d’idées en tête. Qui était ce bonhomme, pourquoi un homme si puissant se préoccupait de ses connaissances de l’endroit, combien avait-il donné, son sang était-il réellement bleu ?




_________________

» le Guide pv. Daisuke 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Naragasa Daisuke
Naragasa Daisuke

» le Guide pv. Daisuke Empty
Mar 28 Avr 2020 - 19:35
Bien que cela faisait que quelques semaines que je pris mes fonctions dans le village de La Brume, j’étais toujours autant déboussolé d’arpenter seul ce vaste endroit. Pour éviter de me perdre à chacun de mes déplacements, il était nécessaire d’être accompagné par un local, à mon sens c’était la solution la plus adaptée. De plus, être un Kenpeiste et ne pas connaitre de fond en comble la cité était un véritable paradoxe. D’ailleurs, les membres se faisaient appelés ainsi ou bien possédaient-ils une autre dénomination ? J’aurai dû demander lors du concours mais bon tant pis…
Voici les quelques mots rédigés pour ma requête bien particulière :
Lettre:
 

Une lettre certes assez courte mais toute fois très explicite, je me demandais qui allait bien répondre à cette demande qui était des plus inattendue. Heureusement que je ne faisais pas mention de mon ancien titre de noble, ni même celui de soldat de la légendaire police du village. Je préférais garder un anonymat c’est pour quoi j’employais le pseudonyme « Nagasama », après tout il ne fallait pas que d’autres personnes découvre mes véritables origines, tout cela pour ne pas causer du tort à Père.
Peu de temps après l’envoi de ma demande, je reçu une missive de demandant de rejoindre quelqu’un à un point précis, une sorte de point de rendez-vous. Il n’y avait peu voire pas d’informations sur cette personne, était-ce voulu ? Peu importe, j’aurai bien fini par découvrir l’identité de cette dernière.
Comme à mon habitude j’arborais une tenue assez originale surtout en connaissant le milieu social où j’avais grandi. Je portais donc : une veste en cuir sans maches, des gants noirs, une longue écharpe qui dissimulait la partie basse du visage. En plus de cet accoutrement j’enroula le bandeau Kirijin autour de la cuisse droite et le brassard de la Kenpei, quant à lui je le rangeai dans la poche. Voilà j’étais à présent prêt à m’en aller rejoindre mon guide pour la journée.
Au bout d’une dizaine de minutes environ, j’arrivais enfin au point de rendez-vous. Il y avait un jeune homme sur les lieux et celui-ci semblait attendre quelque chose ou plutôt quelqu’un. Était-ce lui le guide ? Allons voir ça.
« Bien le bonjour. Est-ce vous qui m’accompagnerez ? Si c’est le cas, je me nomme Nagasama Daisuke. » dis-je calmement.

_________________
» le Guide pv. Daisuke Yikj
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» le Guide pv. Daisuke Empty
Mar 28 Avr 2020 - 23:35
» le Guide pv. Daisuke JScAlEq
le noble et le roturier





Il ne fallut pas longtemps au freluquet pour assister à la venue de quelqu’un qui ressortait dans le décor. Kyûsei aperçut d’abord une silhouette plus grande que lui et des cheveux aux teintes presque carmins ainsi qu’une écharpe qui camouflait la moitié de son visage. Sa morphologie était impressionnante et sans nul doute il lui parut obligatoire que c’était le résultat d’un entraînement acharné et pas un simple cadeau de la nature. Pas de fourreau, pas d’arc ou autre ustensile destinés à cuisiner les ennemis. Un adepte du Taijutsu comme lui ?

« Yosh ! Ouep tout juste, c’est bien moi. » Au final quelqu’un d’autre allait venir et sûrement passer la journée à attendre Daisuke mais bon, il fallait saisir sa chance. Il répondit au tac au tac à la question en affichant un immense sourire à la vue du colosse. Cela aurait fait mauvais genre de lui demander un combat en place publique alors même qu’il avait à charge de l’escorter dans Kirigakure no Satô alors même un filou comme lui sut se retenir et d’un mouvement de bras il l’invita à commencer la marche.

« Je suis Raibura no Kyūseishu, mais tu peux abréger en Kyūsei. Tu as des préférences sur l’ordre ou quoi ? Sinon j’te propose de commencer par les lieux vitaux. Les endroits que tu ne peux pas ignorer sous peine de rater ta vie. » Il hocha la tête à son propre propos. « Nous sommes à côté du Port Naragasa, nous pouvons commencer par là, aussi. » Ignorant totalement la ressemblance avec le patronyme de son invité du jour, il continuait d’avoir l’air amical, sortant de sa poche en lui tournant le dos une petite carte. “ Vers les ramens = est” “Là où on peut se castagner = ouest” et d’autres petits moyens mnémotechniques d’illustrer les endroits où ils devraient aller. À vrai dire il pouvait aisément se réperer et évoluer dans Kirigakure no Satô. Mais lui demander de montrer ces points sur une carte…

« Y a le cheval aqueux si t’aimes boire, des temples pour prier, des restos en tout genre.. » Il avait décidement du mal à se taire et à laisser parler autrui…




_________________

» le Guide pv. Daisuke 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Naragasa Daisuke
Naragasa Daisuke

» le Guide pv. Daisuke Empty
Mer 29 Avr 2020 - 13:59
Sacré petit luron celui-là dis donc…
Mon interlocuteur n’avait pas la langue dans sa poche, cela me déstabilisait légèrement puisque je n’étais pas habitué à côtoyer des individus bavards. Il fallait absolument m’y accommoder parce qu’à présent j’étais un Kirijin à part en rien et non plus un descendant de la seigneurie. Une chose me frappa depuis mon arrivée : les quelques locaux rencontrés jusqu’ici étaient plutôt chaleureux bien que certains paraissaient bien étrange. Peut-être une spécificité du village… Dommage qu’Hidan ne m’avait pas prévenu avant sinon je m’y serais préparé.
« Enchanté Raibura-san. »
En tout cas Raibura-san me faisait une bonne impression malgré un phrasé familier, je ne pouvais pas lui en tenir rigueur pour ça. Il avait l’air de prendre à cœur son rôle de guide, était-ce véritablement son métier ? Ou faisait-il ça par passion ? Une personne aussi investie telle que lui pouvait qu’être intéressante. Lors de notre mise en marche, je l’écoutais attentivement, scrutant même les alentours pour essayer de trouver le port qui possédait le nom de notre famille. Les autres lieux avaient également leur importance, mais à mon avis je devais me rendre au port afin d’assister à l’hommage fait en l’honneur d’oncle Kira.
« Vous ne voyez pas d’inconvénient à commencer au plus près ? Pour la suite, je vous laisse la possibilité de me conduire au lieu de votre choix. »
Le temps que celui-ci réponde, je l’analysais du regard. Son physique ne sortait pas de l’ordinaire, en soit c’était assez difficile d’estimer ses compétences. Kiyonoga-kun était taillé plus ou moins comme mon guide touristique du jour, et se destinait plutôt à des domaines techniques tels que le Ninjutsu, la Sensorialité et j’en passe. Est-ce que le jeune homme qui m’accompagnait, était lui aussi un adepte de la discrétion ? Possiblement.
« Excusez mon indiscrétion, je présume que vous êtes un brillant Shinobi de la brume ? »

_________________
» le Guide pv. Daisuke Yikj
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» le Guide pv. Daisuke Empty
Mer 29 Avr 2020 - 16:15
» le Guide pv. Daisuke JScAlEq
le noble et le roturier





L’homme le nomma par son patronyme, ce qui n’était pas étrange ni même déplacé, au contraire. Cependant, il n’en avait pas l’habitude, d’aussi loin qu’il se rappelle cela datait de la dernière fois où il avait fait des formalités pour l’Académie. On se contentait sinon de “Zéro” ou simplement Kyûsei. Une forme de politesse et d’éducation dont n’était pas pourvu le jeune blondinet qui se contenta de sourire. Le -san aussi était nouveau pour lui.

« Aucun, faisons comme ça ! » Lâcha-t-il en commençant en bouger vers le grand Port, les lèvres ornées d’un sourire ravi. Etait-ce car il rendait à sa façon service au village ou parce qu’il avait de la compagnie ? Dur à dire.

La topographie des alentours n’avait pas de secret pour lui et il emprunta une longue avenue pavée pour l’emmener vers l’endroit de son choix, où les dégâts des divers événements n’avaient pas trop marquer le paysage de gravas et autres bâtisses ravagées. Longeant donc au pas cet ornement de la côte, les mains dans ses poches, sa queue de cheval voletant parfois par un courant d’air marin dont on pouvait d’ici sentir les effluves salées, il fut quelques minutes silencieux et à l’écoute mais avant que le temps ne devienne long, Daisuke engagea la conversation.

« Saji-san est un brillant shinobi. Inja-san aussi ; je suis un shinobi tout court, c’est déjà pas mal ! » Peu de le dire vu les épreuves et le temps qu’il avait mis à obtenir son bandeau ninja. Mais il n’y avait sur son visage aucune jalousie envers ces hommes, seul l’admiration et l’envie de les rejoindre sur leur piédestal. Une terrible détermination brillant dans ses yeux assortis à la mer qu’on devinait au bout des quelques ruelles qui se croisaient ça et là. Il émit un petit rire.

« Tu es un shinobi aussi ? Vu ta carrure tu dois cogner fort ! » Il illustra son propos par ses poings fermés en boxant le vent devant lui, s’intéressant sincèrement à son prochain. « Regarde de là on peut apercevoir la proue d’un galion ! » Ce dernier avait la forme d'une pieuvre tenant dans ses tentacules divers objets ninjas. « Le Port et sa construction ont été lancés par Yuki Sôsuke, le Nidaime. Il a eu un règne court, mais c’était un bon chef pour Kirigakure. Grâce à ces bateaux, les Kirijins peuvent intervenir sur toute l’archipel en un temps record héhé. » Bien qu’il n’avait jamais posé le pied sur le pont d’un de ces monstres de bois et de toile, il éprouvait une fierté certaine à faire partie de son peuple, à cet instant.

Au loin, deux gardes semblaient discuter d'il ne savait quoi mais leur vigilance, elle, était bien réelle. « Vu que c’est un endroit stratégique, faut décliner son identité et tout le toutim. C’est pour empêcher n’importe qui de rentrer et sortir comme dans un moulin. »




_________________

» le Guide pv. Daisuke 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »


Dernière édition par Raibura no Kyūsei le Jeu 30 Avr 2020 - 15:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Naragasa Daisuke
Naragasa Daisuke

» le Guide pv. Daisuke Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 1:59
Pendant notre avancé au port mon compatriote étalait ses connaissances sur les lieux en question mais également sur les précédents Mizukage. Et c’est d’ailleurs ce dernier point qui titilla ma curiosité. Ce n’était pas très poli mais j’ignorais totalement la plupart de ses dires pour pouvoir rebondir sur son admiration des chefs de village.
« Vous m’avez l’air très bien informé sur l’histoire globale de ce port mais également sur les Ombres de la Brume. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de rencontrer une personne comme vous. Pendant que j’y suis, pourquoi pensez-vous être qu’un simple shinobi ? Dites-moi si je me trompe, mais toutes les personnes qui obtiennent l’insigne du village, elles sont en quelque sorte utiles à leur manière. Je suis persuadé que c’est également le cas pour vous. Vous avez l’air admiratif devant ces grands hommes, pensez-vous suivre leurs traces ? Si oui, comment allez-vous faire pour vous y prendre ? Avez-vous des objectifs autres ? En y repensant, vous devez maitriser un voire plusieurs arts shinobis. Puis-je les connaitre ? Si ce n’est pas indiscret bien entendu. » termine-je sur un ton calme.
Si cela ne tenait qu’à moi j’aurais plus ou moins évité sa remarque sur ma force brute, mais étant donné l’avalanche de questions que je venais de lui poser, je devais l’éclairer sur ce qu’il pensait de moi. Son insouciance me faisait sourire, de plus il me faisait penser à quelqu’un mais qui…
« Sachez que vous m’êtes fort sympathique cher camarade, je vais donc vous dévoiler mon petit secret. Il est vrai que j’ai un physique assez impressionnant pour un jeune de dix-huit ans, pour arriver à ce résultat, je me suis tué à la tâche depuis ces deux dernières années. Le travail et rien que le travail. Je l’avoue que ce n’était pas de tout repos, j’en garde encore des séquelles de cet acharnement. Vous vous souvenez du phénomène qui s’est produit l’été dernier ? Cette vague d’énergie étrange, eh bien depuis ce phénomène j’ai obtenu un don. »
Je m’arrêtais sur ces mots en attendant patiemment sa réaction.

_________________
» le Guide pv. Daisuke Yikj
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» le Guide pv. Daisuke Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 15:46
» le Guide pv. Daisuke JScAlEq
le noble et le roturier





Il aurait presque ondulé de joie devant un tel compliment mais il essaya de se contenir et se contenta pour seule réponse de sourire de façon béate. Effectivement, Kyûsei avait passé bien des années à se renseigner et à porter en semi-culte les têtes pensantes du village, qui selon lui avait chacune plusieurs choses à apprendre aux Kirijins. La façon de communiquer du Naragasa avait mis à l’aise le jeune blondinet tant et si bien qu’il n’eut aucun mal à s’ouvrir, lui qui était déjà plus proche de la fenêtre ouverte que celle verouillée.

« J’adore l’histoire du village ! Mais je suis sûr qu’on est beaucoup dans ce cas, après tout ce n’est pas difficile. » Il hocha la tête trois fois comme pour valider son propos. Kyûseishu n’avait rien d’unique ou n’en avait pas conscience mais se l’entendre dire lui procurait une sensation inédite. « Tu as raison, chaque shinobi de Kirigakure no Satô est une pierre dans le grand édifice, haha ! J’essaie mais y a du chemin. » Pour une fois il subissait les questions et n’avait pas à en mitrailler quelqu’un, ce qui lui parut agréable, le confortant dans son comportement exubérant.

« À part l’entraînement et l’implication... » Il haussa les épaules, l’air profondément interrogé comme s’il tentait de répondre à une question existentielle.. « Des objectifs ? Hum. Protéger Kirigakure no Satô à tout prix. » C’était plus ou moins tout, à l’heure actuelle. Devenir plus fort n’était qu’un moyen d’être parfaitement efficace.

Voilà que venaient les questions qui fâche… Il se mit à rougir de honte quelques instants puis réunit ce qu’il y avait de plus sérieux et énuméra sur ses doigts ses “nombreux” talents.

« J’ai toujours pratiqué le Taijutsu, aussi loin que je me rappelle. Et… C’est tout. » Il passa la main qui comptait dans les cheveux derrière sa tête, défaisant sa queue de cheval par la même occasion. Mais étrangement, il n’avait pas honte. C’était un beau domaine qui pouvait prendre une vie à maîtriser.

Sans qu’il ait à le harceler en retour, Daisuke se mit alors à dévoiler des pans de sa personne et de son anamnèse ce qui ne manqua pas de laisser la Balance coi, assidu à ses propos. Il fut honoré d’être trouvé agréable, effectivement ce n’était toujours pas quelque chose qu’on lui disait souvent. Décidément, il avait bien fait de venir. Il lui parla d’entraînement et Kyûsei se retrouva dans ses propos.

Ce titan avait dix-huit ans ?!

« Wakata ! Oui, le truc qu’ils ont appelés la Résonance. Perso’ ça m’a rien fait. » Le visage aussi plat et expressif qu’une feuille blanche, il se demanda pourquoi. « J’imagine que t’es aussi un utilisateur de Taijutsu.. Ton “don” a un rapport avec ça ? »

Sans s’en rendre compte ils arrivaient déjà au port et Kyûsei se contenta de montrer l’ordre et de décliner son identité pour passer.

« Tu sais faire autre chose ? On raconte que certains shinobis peuvent maîtriser jusqu’à TROIS affinités ! » Lâcha-t-il en vadrouillant dans les ruelles les yeux se jetant sur n’importe quelle source qui avait de l’intérêt pour un garçon de son âge ; donc principalement de la nourriture.




_________________

» le Guide pv. Daisuke 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086
Naragasa Daisuke
Naragasa Daisuke

» le Guide pv. Daisuke Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 17:37
« Intégrer La Main de la Justice de Kirigakure no Satô serait pour vous une suite logique, vous ne pensez pas ? Une personne avec de nobles ambitions telle que vous aura nécessairement sa place au sein de la très réputé unité du village. Mais cela dépendra que de vous, si vous vous en donnez les moyens vous y arriverez. J’en suis persuadé. » aborder un tel sujet était si passionnant que je ne pouvais y répondre qu’expressément.
Peut-être qu’en parlant de la Kenpei cela donnerait des idées à mon camarade, qui sait… Etant moi-même membre actif de ce groupuscule, je ne pouvais que partager les idéaux de Raibura-san, en espérant qu’un jour nous soyons amenés à effectuer une mission ensemble. Cette idée me plaisait fortement.
D’après ses dires il semblait limité en termes de compétences, était-ce la vérité ou se voilait-il la face ? En y réfléchissant, je ne faisais guère mieux. Dans ma panoplie shinobi il n’y avait que le Taijutsu et le Kenjutsu qui étaient fait pour moi, ou du moins les domaines que j’avais déjà pratiqué avant d’acquérir les Portes Célestes. J’avais honte de n’être réduit qu’à ces deux arts ninja mais lui n’avait pas cette gêne. Pourquoi donc ?
Au moment où j’allais de nouveau le questionner, il me donna la raison du phénomène qui s’était produit il y a plusieurs mois de cela. La résonnance donc. Grâce à lui je pouvais mettre un nom sur cet évènement, maintenant il ne restait plus qu’à en apprendre plus. Pour ne pas le déranger davantage avec mes nombreuses questions, j’allais le laisser tranquille pour cette fois-ci. Après tout, il était bien aimable d’avoir gentiment répondu jusque-là.
La discussion était si entrainante que je n’avais pas remarquais que nous étions arrivés à destination, comme quoi lorsque nous sommes absorbés par quelque chose, nous ne faisons plus attention à se qui nous entoure. Là, c’était bien le cas.
« La résonnance dites-vous ? Je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à ce jour. C’est peut-être une chance que vous ne soyez pas impacté. » dis-je de manière amicale.
« Vous avez visé juste en pensant que j’étais un adepte du Taijutsu, d’autant plus que la pratique de cet art est extrêmement liée à ce don. »
Lorsqu’il aborda le sujet épineux sur la maitrise du chakra, intérieurement je transpirais à grosse gouttes. Je venais à peine de connaitre la nature élémentaire de mon chakra, alors savoir que l’on pouvait en posséder jusqu’à trois, cela m’était complètement inconnu.
« Il faut être sacrément doué pour maitriser jusqu’à trois affinités…Pour ma part, j’affectionne également le maniement du sabre et sinon c’est tout ce que je sais faire pour le moment… » S’il était suffisamment attentif, il pouvait desceller une part de gêne dans mon regard.

_________________
» le Guide pv. Daisuke Yikj
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» le Guide pv. Daisuke Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 19:00
» le Guide pv. Daisuke JScAlEq
le noble et le roturier





Daisuke lui parla de la Kenpei. S’il avait été malin il aurait pu le soupçonner d’en faire partie mais ce n’était point le cas et il se contenta de réfléchir à sa question. Maintenir l’ordre dans la capitale, finir par rejoindre une unité spéciale ? Voulait-il finalement passer par ce chemin-là s’il devait entamer une escalade de la hiérarchie Kirijine ? Kyûsei ne pouvait y répondre. Certes il tenait à son village et si on le lui imposait alors il plierait cependant était-ce vraiment là où était sa place ?

« Tu as peut-être raison, hmm. Ca mérite réflexion. » Mériter réflexion chez Kyûsei était quelque chose d’impressionnant, presque surnaturel. Allait-il s’en préoccuper ? Selon ses rencontres et ce qu’il allait subir dans les jours et mois à venir plutôt. Demain il songerait à son repas et de la façon la plus rapide de faire l’aller-retour de chez lui au palais sur les mains…

Une chance ? Il n’en savait rien, ayant entendu ce terme de la bouche d’un haut-gradé à un autre lors de ses missions d’infiltration quotidienne près du palais, quand il tenait encore debout. Il haussa les épaules encore une fois avec une moue interrogative. Kyûseishu était bien comme il était et n’avait jamais jalousé aucun Kekkei Genkai. Le destin avait décidé de ne pas lui adjoindre la Glace des Yuki, la possibilité de manier un des Sept Sabre ou le Shikotsumyaku des Kaguya et il faisait avec. Cela ne faisait que renforcer son goût de l’effort.

Il continuait de l’intriguer avec sa capacité secrète, ce qui ne manquait pas d'attirer son attention déjà croissante au point que la visite était désormais passée en second plan. « C’est clair. J’ai essayé le truc du papier mais rien, pas mon truc j’imagine. » Cela n’entamait toujours pas sa bonne humeur. L’hiver offrait un climat doux et son compatriote semblait l’appréciait, était même appréciable. Que demander de plus ? Cracher des flammes ? Bof.

« Nous avons les meilleurs sabreurs du monde, tu seras à ta place alors ! » Lâcha-t-il en riant, continuant d’avancer jusqu’à arriver au bord de l’eau. Il se pencha face à son reflet et trempa le bout de ses doigts dans l’eau glacé. « Pour le moment ! Gambatte*, Daisuke-san ! » lâcha-t-il en le regardant via le miroir aqueux avant de se remettre en branle. Le long de la mer, il lui montra les bateaux et énuméra leurs noms quand il les connaissait, lui montra de petits stands où des pêcheurs vendaient leurs proies.

Après une dizaine de minutes, il s’arrêta l’air pensif.

« Je t’aurais bien fait visiter le Palais mais il est tout cassé.. On peut traverser les ruines pour aller au Grand Dojo, si tu veux. »


ne renonce jamais!*



_________________

» le Guide pv. Daisuke 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu https://www.ascentofshinobi.com/u1086

» le Guide pv. Daisuke

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: