Soutenez le forum !
1234
Partagez

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Ven 3 Juil 2020 - 16:09
De retour avec ses camarades, Ashitaka acquiesca à l'écoute des paroles de Masami. Elle avait su le rattraper et le tirer un bon nombre d'informations de lui. Elle semblait bien plus aguerrie que lorsqu'ils étaient partis à Tetsu, et pourtant il n'avait pas eu tellement l'occasion de l'aider. Ni elle ni Takeru. Il soupira un peu, se demandant s'il serait véritablement capable d'être Tsuchikage. Il avait déjà échoué deux fois aux affrontements de Toph et de Tenzin, il n'avait pas réussi à aider véritablement ses deux équipiers. Alors tout un village... C'était difficile de garder la foi alors qu'il sentait que ce village n'avait pour lui qu'un intérêt minime. Celui qu'il avait pour tous ses Jônin, de bons guerriers entraînés bien pratiques. Cette pensée lui arracha un sourire. Un sourire qu'il n'avait plus eu depuis que son coeur était devenu de glace. Un sourire sombre, qui ne laissait paraître aucune pitié.

« Bien. Très bien. J'ai survolé leur base grâce à Idoku. Il y a des sentinelles qui surveillent tout le tour de leur base. Si ce sont de bons shinobis, ils se méfieront à mon arrivée, de peur que quelqu'un m'ait suivi. Je pense qu'il faut que tu arrives avant moi dans le camp sinon il y a plus de chances qu'ils te repèrent. »

À son tour, il se pencha sur leur prisonnier. D'un regard redevenu froid, imperméable à toute émotion, il l'examina un peu pour être bien certain de faire un henge correct, puis il ouvrit la bouche pour ajouter une question.

« À qui tu devais faire ton rapport ? Je veux son nom et où le trouver dans votre base en plus des informations que t'as demandé ma camarade. Et quand elle parle des otages, pense bien à nous dire où sont tous les otages, même la fille de maître Saki. »

Sa voix était bien plus froide qu'elle ne l'était en règle générale. Toute cette situation, couplée à ses pensées, le faisaient redevenir bien moins compréhensif qu'il n'avait pu l'être ces derniers mois. Et il haissait tout particulièrement ceux qui s'en prenaient à son pays. Quitte à être un outil, autant en être un efficace qui débarasse définitivement Tsuchi de ses problèmes.


_________________
Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Narrateur
Narrateur

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mar 7 Juil 2020 - 14:40


Les dernières informations demandées vous sont données par votre proie. Le lieutenant est plutôt grand, et finement sculpté, souvent une cigarette au bec et le visage difficilement visible à cause d’un chapeau l’ombrageant beaucoup. Il affiche un air choqué lorsqu’il comprend qu’Ashitaka va prendre son apparence, et ce que cela signifie. Leur sécurité est assez bancale, car ils ne sont pas supposés être capturés comme il l’a été et ainsi dévoiler la position de leur camp. Les otages sont, quant à eux, gardés au fond d’une cavité étroite, sur la droite de la crique, avec deux gardes qui se relaient pour la surveillance. Impossible de les faire sortir sans être repérés, à moins de savoir créer des trous dans la roche sur une bonne centaine de mètres. Cette cavité est l’une des deux seules de la crique, l’autre servant de « bureau » au chef, et étant l’endroit auquel peut accéder le lieutenant uniquement pour faire des rapports.

Enfin, la personne à qui il devait faire son rapport est une sorte de capitaine, un bandit important dans leur hiérarchie, du nom de Kazumo. Il est assez épais, et devrait l’attendre d’ici une heure, aux abords de la plage. Normalement, les gardes en surveillance ne seront pas présents, la relève étant assez aléatoire, il s’agit d’un moment où personne ne surveille vraiment. Encore une fois, vous comprendrez que se faire attaquer n’est pas envisageable pour eux, du fait de leur camp caché.

Le bougre n’ayant plus d’informations à vous donner, vous pouvez donc vous rendre sur place. Comme prévu, vous pouvez remarquer qu’un homme assez épais – voire carrément obèse – semble patienter sur la plage. Aucun garde parmi ceux qu’Ashitaka a pu voir plus tôt, encore une fois comme prévu. Le reste ne dépend que de votre façon d’attaquer : ensemble, séparément, discrètement ou à la bourrin.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jiki Masami
Jiki Masami

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mer 8 Juil 2020 - 12:49
La châtaigne avait quasiment intégré le Sazori, c’était comme déjà fait à ses yeux vus ce qu’elle avait vécu. Alors interrogé un prisonnier, c’était la base de son travail selon l’adolescente. Quoi de plus normal ? Lors de l’opération à Tetsu, elle n’était qu’une enfant, faible, maintenant, beaucoup de choses avaient changé. Elle se sentait plus forte, davantage sûre d’elle. Masami sentait la différence maintenant entre elle et les personnes qu’elle pouvait croiser. Le temps avait passé, et effectivement, elle n’avait pas eu bien l’occasion de côtoyer Ashitaka. Elle avait été bien plus en contact avec Teruyo par exemple, avec qui elle avait partagé beaucoup de choses. Le destin peut-être. L’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni ne comptait que sur elle-même, elle ne respectait quasiment pas les grades, alors elle traitait les gens comme son instinct le lui dictait.



Jiki Masami • « Très bien, alors faisons cela, je me camouffle, j’essaie de me glisser être les gens jusqu’à là où se trouve les prisonniers. Toi tu fais ton entrée dans son apparence, et il faudra régler le problème de tous ces bandits. On a suffisamment de techniques de zone pour les faire tous flamber ou les transpercer. »



Commenta Masami tout aussi froidement et détachée de ce massacre promis dans un avenir assez proche. Elle préférait les méthodes radicales, car cela permettait de régler le problème définitivement et éviter toute vengeance un jour ou l’autre. Elle ne croyait pas vraiment à la rédemption, quelqu’un qui aurait fait le mal à ce point pourrait du jour au lendemain se rendre compte et devenir utile à la société ? La châtaigne nota dans un coin de sa tête la description du responsable. C’était une des têtes à abattre le plus vite possible afin de briser la morale des bandits. Ce genre de personnes ne devait pas être si courageuses, sinon ils feraient un autre métier. Son objectif était révélé pour les otages, au fond à droite, deux gardes, facile à défendre si c’était si étroit. Cela tombait bien.



Jiki Masami • « Très bien, alors mon idée est de sécuriser les otages, je pourrais créer un mur de protection, m’attaquer aux gardes. Ensuite, il te faudra abattre ce capitaine et peut-être aussi le responsable de tout cela. Si tous les otages sont bien rassemblés, je pourrais progresser et m’attaquer à tous les bandis à la fois et voir ceux qui sont encore debout et vaillant à combattre. Je procéderais à une attaque venant du sol, alors … évite d’être dessus hein … En revanche, il va falloir se grouiller pour ne pas être en retard, une heure il a dit. »



Sad allait être chargé de rester sur le chantier afin de surveiller le prisonnier et le lieu, pendant ce temps, Masami et son chef d’équipe allaient s’attaquer à la base. C’était le plan le plus adéquat sans doute. Le temps était compté, Masami devait se rendre à la base des bandits pendant que Ashitaka, dans l’apparence du bandit intercepté, pénètre dans la base en secret. Son idée était de courir le long de la côte, en espérant arriver avant Ashitaka. Quand elle arriverait au niveau de la base, elle utiliserait son camouflage visuel, Une technique qui lui permettait de se déplacer, mais pas d’effectuer d’autres techniques en même temps.







Masami pourrait ainsi par la suite se glisser discrètement le long des rochers, elle n’allait pas prendre le risque de marcher au milieu de tout le monde et de faire trop de bruits suspects. Elle allait se rendre par la suite au niveau des otages afin de les sécuriser en suivant les indications du bandit. Il avait intérêt à lui avoir dit la vérité, sinon, il passera un sale quart d’heure.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Sam 11 Juil 2020 - 16:23
Ashitaka écouta les dires du prisonnier ainsi que les propositions de Masami, le visage de nouveau fermé, impénétrable. Il hocha la tête à la fin du discours de sa camarade de mission, la jeune genin semblant bien capable de prendre desdécisions et peut-être même de diriger une mission par elle-même. Même s'il savait qu'elle n'était pas tout à fait au point par rapport à l'autorité à respecter, il avait remarqué qu'elle était tout de même globalement plutôt conciliante. Il n'avait pas eu trop de problèmes avec elle, sans doute aussi parce qu'il ne l'avait que peu cotoyé au final.

« Faisons ça. N'hésite pas à faire beaucoup de bruit avec tes techniques offensives, ce serait un signal idéal que je peux arrêter de jouer au bandit pour m'occuper d'eux. Idéalement, on veut ce Kazumo vivant, voire leur chef le plus important qui sera présent sur place. Ce n'est peut-être qu'une branche de quelque chsoe de plus grand. En cas de problème, Idoku sera en train de survoler la zone, il pourra intervenir rapidement ou rattraper les fuyards. Enfin, si ça te va, camarade. »

Il se tourna vers l'autour armuré qui hocha simplement la tête en réponse. Noble dans sa posture malgré la gêne que pouvaient subir les oiseaux au sol, en particulier ceux de proie comme lui, le Kuchiyose serait bien là pour les épauler.

« Si jamais tu nous as menti sciemment sur un point, sache que nos geôles peuvent être bien plus cruelles pour certains. »

Terminant les préparatifs, sans plus un regard pour ce bandit égaré, ils laissèrent Sad sur place pour surveiller le prisonnier et que personne ne s'en prendrait aux ouvriers ou à maître Saki. Ils avaient une heure, mais ils avaient également idoku à leurs côtés. Ce dernier les porta jusqu'à être suffisament proches du camp pour être à l'heure à ce rendez-vous avec Kazumo.

Laissant une petite avance à Masami pour qu'elle puisse s'infiltrer juste avant qu'il s'approche, si jamais un senseur venait à vouloir vérifier son identité, Ashitaka s'approcha finalement sous Henge dudit Kazumo, arrivant par la place comme prévu. Lui faisant un signe de main pour se signaler, il ouvrit la bouche, réutilisant l'accent et les tournures de phrases de l'homme qu'il avait prit le temps d'étudier dans ses réponses. Il avait légèrement utilisé son suiton pour donner l'impression qu'il était en sueur, juste un peu humide, comme après une bonne course sur la durée.

« Oy Kazumo, il a parlé aux shinobis, donc je lui ai cassé la gueule. Il sait que c'est sa dernière erreur maintenant. Il savait rien d'important donc on craint rien. »

Attendant un peu de voir la réaction de Kazumo tandis que Idoku commençait son survol de la zone pour la surveiller, restant à moitié caché dans les nuages du ciel, perdu dans la nuit, le Borukan attendait la réaction de son "supérieur", voir s'il allait en apprendre plus, ou s'il s'infiltrerait simplement dans le camp en compagnie de ce "capitaine".

HRP:
 

_________________
Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Narrateur
Narrateur

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Lun 13 Juil 2020 - 14:43


Kazumo plisse les yeux en voyant son camarade arriver. Il doute un instant, mais ne décèle pas la supercherie, peu au fait des arts shinobis. Il écoute les propos, et esquisse une grimace. Quelque chose semble le déranger dans cette histoire, mais ce n’est pas tant la « trahison » ni le fait que le contremaître ait été tabassé qui lui pose un souci. Non, les choses ont évolué, plus récemment, et le plus dangereux des bandits, qui donne les ordres directs à ses acolytes, aurait annoncé quelque chose :

« Le capitaine a dit qu’il buterait la fille de Saki, s’il balançait… Merde, la gamine à dix ans, mais on a pas le choix, il faut lui dire… Enfin, toi tu n’as pas de problèmes avec ça, tu as failli l’égorger quand tu l’as capturée. »

Il tourne les talons, alors que cinq bandits se dirigent vers leurs postes de garde. Cela réduira les adversaires probables pour Masami. De son côté d’ailleurs, la châtaigne réussira à entrer sans trop de mal en se dissimulant. Il n’y a pas de senseurs parmi ceux que vous attaquez, ils ne sont que des bandits avec un gars un peu plus fort dans le lot. En entrant, l’adolescente pourra voir une dizaine de gardes attroupés autour d’une petite arène improvisée dans laquelle des coqs sont en train de s’étriper. Un peu plus loin, cinq jouent aux cartes autour d’une table – ou plutôt de palettes entassées. Enfin, ici et là, la Jiki peut voir une dizaine de bandits répartis par groupe de deux. Aucun point en hauteur dans cette crique qui est une grotte assez vaste, dont le plafond est très haut.

Au fond, en face de l’entrée – un trou béant dans cette grotte – Masami peut voir un trou de deux mètres de diamètres, qui mène sans doute au « bureau » du chef, d’après les informations récupérées, et sur la droite, un trou identique, là où sont les otages. Un des groupes de deux bandits se trouve juste devant, empêchant quiconque de passer à l’exception du capitaine. Au niveau des infrastructures, il n’y a pas grand-chose d’intéressant, du moins rien qui puisse permettre de se cacher ou de se protéger d’attaques. Pas un mur, pas une armoire, même pas une pile de caisses… Des bruits de pas résonnent tout à coup, de deux endroits. D’abord du tunnel se trouvant au loin, vers le « chef », et aussi depuis l’entrée… Une présence au premier endroit, et une … peut-être deux, à l’entrée.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jiki Masami
Jiki Masami

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Lun 13 Juil 2020 - 17:56
Masami avait sa propre manière de respecter ou non les personnes et les ordres. Si pour le moment, elle avait toujours obéi sans poser de questions, cela pouvait bien changer à un moment donné, si la personne se retrouvait plus faible qu’elle. La jeune fille avait vécu toute sa vie à Wasure no Kuni, alors cela pouvait paraitre ubuesque ou simplement dingue ses réactions, mais il fallait simplement la comprendre. En fin de compte, elle ne venait pas du tout du même monde que les autres. Ses résultats en réussites de missions avaient été exemplaires, jusqu’ici en tout cas.



Faire beaucoup de bruits avec ses techniques offensives, c’était dans ses cordes, même si évidemment, c’étaient davantage ses proies qui allaient en faire. On n’était plus là du tout pour jouer, pour s’amuser, non, il y avait maintenant face à elle de véritables ennemis sans aucune foi, qui n’hésiteraient pas à faire les pires crasses pour s’enrichir. C’était bien ce qu’ils étaient en train de faire actuellement non ? Du vol, de l’extorsion, enlèvement et peut-être même de la traite d’êtres humains. Inutile de parler de meurtres, cela devait être déjà fait pour la plupart de ces hommes.



L’idéal ce serait qu’Ashitaka soit seul avec le chef pour pouvoir s’en débarrasser sans importun. Cependant, ils n’étaient pas maître du temps. Masami ne savait pas trop si jamais les otages allaient être en danger, et plus précisément la fameuse fille du maitre de chantier, en tête de sa liste des gens à faire survivre. Le fait que les bandits survivent n’étaient pas du tout sa priorité, ils n’avaient qu’à résister au mieux à ses techniques d’attaques. Ashitaka allait être face à face avec ce Kazumo, il ferait le nécessaire. Il était plus que certains qu’un maximum allait tenter de s’enfuir, quand les bandits comprendront qu’ils n’avaient aucune chance. Cependant, ce n’était pas non plus une priorité de tous les attraper ou éliminer. Des documents allaient sans doute être trouvés dans les quartiers du responsable, si jamais ils avaient affaire à une organisation plus grande ou payer par des forces extérieurs pour nuire au développement du pays de la roche. Par exemple, Kiri serait le client idéal afin qu’il reste maitre sur les mers.



Ashitaka l'avait vraiment appelé camarade ? Entre intriguant et amusant sans doute, Masami ne pouvait traiter quelqu'un de camarade vu ses manières d'égoïste. Cependant, le piaf allait rattraper les fuyards et il allait en avoir, c'était certain. Elle n'avait rien dit de particulier à ce propos, ce plan lui allait fort bien, car c'était en grande partie le sien ou en tout cas, moralement, elle le prenait ainsi. La difficulté allait d'être suffisamment rapides pour arriver avant la barque, mais ce fut chose faite lorsqu'elle arriva à quelques encablures du camp mal surveiller, mais quoi attendre de simples bandits ?



La Jiki put donc pénétrer dans le camp sans trop de problème, son camouflage fut amplement suffisant pour les bandits. Elle put voir les différents groupes disposés, un groupe de dix s'amusaient avec des animaux, des combats apparemment, d'autres passaient son temps dans des jeux, puérile. Puis quelques patrouilles ci et là disposé un peu partout. Aucun point en hauteur, tant mieux, cela ne sera que bénéfique pour une ninja, la châtaigne allait être maîtresse en ce domaine. D'un côté, le bureau du chef, où allait se rendre Ashitaka, de l'autre les cages. Ce fut dans cette direction qu'elle se dirigea bien évidemment comme le plan avait été décidé. Le futur champ de bataille était exsangue de protection, cela risquait de se changer en véritable carnage pour celui qui aurait l'initiative. Masami fit attention à ne pas marcher sur quelque chose de bruyant, toujours camouflée pour passer derrière les deux gardes qui devaient être proches l'un de l'autre, quitte à marcher sur une paroie rocheuse de la grotte. Elle devait vérifier la présence des otages et surtout de la fille du contremaître. Elle désirait donner un peu de temps à Ashitaka et éviter de le voir au milieu de la base comme cela. Sa technique de camouflage était assez économique en fin de compte. L'adolescente s'apprêtait à frapper les gardes si jamais rien ne se dressait face à elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mar 14 Juil 2020 - 0:37
S'il ne s'attendait pas vraiment à ce genre de réponse de la part de Kazumo, Ashitaka n'eut qu'un instant avant d'afficher un sourire malveillant. Il n'avait eu aucun mal à le jouer puisqu'il était le Loup dans la bergerie. Seul problème pour les agneaux, c'est qu'ils ignoraient leur statut. Et se croyaient même en position de force. Il n'aurait donc aucun mal à s'en débarasser. Et ce... chef... Pourrait bientôt goûter à la lame du katana du Borukan.

« J'pourrais même m'en occuper s'il le veut. »

S'avançant derrière son "supérieur", le Jônin attendit ainsi patiemment, marchant les mains dans les poches, avec un air insouciant. Comme si pour lui tout allait bien. Comme si la vie d'innocents n'était pas en jeu. Mais il était confiant. Tant sur ses capacités que sur celles de Masami, mais aussi sur celles d'Idoku. Grâce à lui, il savait qu'il n'y aurait pas de fuyards, qu'ils seraient automatiquement rattrapés. Et si ce "chef" de zone n'était pas le plus haut gradé, s'il n'était qu'un pion dans un échiquier plus grand, Ashitaka le saurait rapidement. Il n'avait pas eu besoin de rejoindre le Sazori pour apprendre des techniques de torture cruelles qui faisaient parler les récalcitrants. Les quelques interrogatoires qu'il avait suivi lui en avaient beaucoup appris sur le sujet et sur l'imagination sans limite des hommes lorsqu'il s'agissait de faire parler autrui.

Une fois à l'intérieur, il observa un peu ses "camarades" les comptant précisément pour savoir combien n'étaient pas encore visibles. D'après celui qu'ils avaient attrapé, ils étaient 30. Cinq à la garde, dix autour des coqs, cinq autour d'une table avec des cartes et les dix autres étaient dispersés, à discuter ou à surveiller ce qui semblait être le couloir qui menait au coin du chef de cette sale troupe.

Avec une certaine flegme, le Borukan dans son rôle d'enfoiré de bon niveau accompagnai Kazumo histoire de trouver ce chef et de lui faire comprendre à quel point il ne menacerait plus jamais le moindre Tsuchijin.

HRP:
 

_________________
Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Narrateur
Narrateur

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mer 15 Juil 2020 - 14:19


Masami n’a pas de difficultés à se glisser derrière les gardes, sa technique la camouflant face à ces pauvres mercenaires dénués de toute maîtrise du chakra – et même sans doute d’intelligence – et longe les parois de cette petite grotte. Il lui faut parcourir une longue distance pour parvenir aux otages, et lorsqu’elle peut les apercevoir, il semble qu’aucun ne soit blessé outre mesure. Ce sont principalement des ouvriers, et quelques enfants – sans doute ceux qui servent à faire chanter les personnes sur le chantier – ici et là. Si certains hommes ont des cocards ou des bandages, signe qu’on s’assure tout de même de leur bien-être un minimum, les quelques femmes présentes ne semblent pas encore inquiétées, et leur seule captivité laisse paraître une certaine peur.

Kazumo, de son côté, affiche une grimace un peu dégoûté de la façon dont répond son acolyte. Ashitaka joue bien son rôle, car c’est le genre de choses qu’il aurait pu dire, lui qui adore faire le sale boulot. Vous entrez donc tous les deux dans le repaire, et rapidement, le chef vient se tenir face à vous, dévoilant son visage… ou plutôt son masque, couvrant la partie inférieure de son visage, une capuche recouvrant le reste. Un homme bien mystérieux, mais le mystère ne cache pas nécessairement une grande puissance.

le capitaine:
 

« Capitaine, Nakano a rapporté des informations importantes. Il semble que le contremaître ait parlé à des shinobis Iwajins… Qui sait dans combien de temps ils arriveront ici. Je pense que nous devrions quitter… »

L’index du chef se lève, pour lui indiquer de se taire. Il désigne ensuite le tunnel où est passée Masami un peu plus tôt, annonçant la sentence. Tous le savent, lorsqu’il parle, ce n’est pas pour ne rien dire, et s’il annonce une sanction, alors il la mettra à exécution.

« La fille. »

Se contente-t-il de dire, tandis que ses yeux – impossible à discerner sous cette capuche – fixe Nakano, ou Ashitaka, étrangement. Il a peut-être deviné que les choses se sont mal déroulées, et est donc déjà méfiant, il sera difficile de le prendre par surprise. Cependant, son homme de main – ici usurpé par Ashitaka – pourra éventuellement lui parler ou lui demander quelque chose… Tandis que Kazumo traine la patte et entre dans le tunnel, accompagné d’un des gardes couvrant l’entrée.


Revenir en haut Aller en bas
Jiki Masami
Jiki Masami

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mer 15 Juil 2020 - 17:59

Maintenant que la Jiki était en hauteur et toujours camouflée, elle put voir ce qu'il s'y passait. Difficile de dire qui pouvait être la fille du contremaître, et il fallait espérer que dans la tas de prisonniers, elle doit être présente. Elle n'avait pas le temps de pavoiser, il fallait rapidement éliminer les deux gardes le plus silencieusement possible. Cela augmenterait les chances de survie des otages, car elle partait du plus au fond, et il fallait qu'elle soit la plus violente possible. Déjà que Masami n'était pas eu genre à se retenir, mais seule contre trente avec des otages, c'était compliqué.

La longue distance parcourue jusqu'au otages était une excellente chose, cela augmenterait d'autant le temps de réaction ou d'assaut des ennemis. Elle avait vraiment bien fait de se glisser camouflé ainsi. Certains ouvriers ou autres gamins étaient blessés, rien qui ne la choc, elle aurait fait de même pour avoir la paix. La peur pouvait se lire sur de nombreux visages. Quoi attendre d'autres de ceux de l'extérieur ? Il lui fallait agir maintenant.

Masami ne pouvait pas savoir ce qu'avait décidé le chef de ce cloaque. Qu'ils allaient bientôt tous danser pour leurs vies. Juste avant d'attaquer les gardes en rebroussant chemin, elle s'aperçut qu'un des gardes de l'entrée arrivait au cage accompagné d'un autre type. Ce n'était pas le second garde, cela voulait dire qu'il y avait un homme devant le tunnel. L'un des deux semblait ennuyé, pas très pressé d'arriver à la cage. La châtaigne attendit qu'ils arrivent à la cage, pourquoi s'ennuyer quand ils peuvent faire le travail à sa place ? Elle sortit le plus silencieusement possible un kunai dans chaque main pour se préparer. Elle passa derrière le premier et tenta de l'égorger profitant de son camouflage pendant que l'autre s'occupait d'ouvrir la cage. Espérant qu'il soit suffisamment distrait par le fait d'ouvrir la porte, sans attendre, l'adolescente tira sa technique signature du railgun dans la tête du second. La distance ne devait pas être énorme et pour une technique du niveau qu'elle utilisa, c'était sa plus rapide. Elle espérait bien foudroyer les deux et éviter des bruits. Entre la gorge tranchée et la tête percuter, seuls quelques gargarismes se feraient vaguement entendre sans doute.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Ven 17 Juil 2020 - 21:05
D'un calme absolu, Ashitaka sous son apparence trompeuse suivit son "supérieur". Il glissa un petit commentaire, espérant être dans le ton de celui qu'ils avaient attrapé un peu avant et qu'il avait de plus en plus envie de massacrer à son retour au vu de la réflexion de Kazumo. Cette enflure allait regretter ce qu'il avait pu faire et dire. C'était certain. Face à l'homme masqué, il garda ce même air plutôt détendu, peu effrayé par la situation. Il était confiant, et il le montrait.

Alors que Kazumo faisait son rapport, il semblait vouloir éviter la sentance qui allait tomber. Il tenta d'allonger son discours, de rappeler la potentielle arrivée prochaine de shinobis... Si seulement il savait. Cet homme semblait avoir un peu plus de morale que les autres, étant le seul qui avait plus ou moins tenté quelque chose pour détourner l'attention de celui qui était sans doute plus fort que lui. Mais s'il était plus puissant que Kazumo, ce chef ne l'était sans doute pas autant que Toph ou Tenzin, et Ashitaka avait tout à fait confiance en sa capacité à le neutraliser.

Ce capitaine des bandits céda alors, sans doute impuissant par rapport à son chef. Il traîna avec lenteur ses pieds vers un couloir, sans doute celui qui menait aux prisonniers. Si Ashitaka espérait que Masami y était déjà et qu'elle pourrait protéger les otages, il n'avait pour l'instant aucune certitude et il ne pouvait pas agir. Il aurait besoin d'un signal ou alors il devrait attendre que la fille soit ici pour la protéger de ces hommes de manière certaine et filer protéger les autres prisonniers.

« Et maintenant ?.. On se casse ou on continue ? Fin'... Dans ce qu'il a dit, il savait pas où on était ni qui on était... J'sais pas s'ils peuvent remonter jusqu'à nous. »

Comme si le compte de la fille du contremaître était déjà réglé et qu'il n'y avait plus besoin de parler d'une morte, le "brigand" passait déjà à la suite, la tête un peu baissé et sur le côté, comme s'il n'osait pas véritablement regarder son patron en face. En vérité, il essayait juste d'obtenir quelques informations supplémentaires pour ne pas s'arrêter trop tôt et laisser le danger planer sur Tsuchi no Kuni. Quitte à faire le travail, autant le faire bien jusqu'au bout.

HRP:
 

_________________
Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Narrateur
Narrateur

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Dim 19 Juil 2020 - 19:41


Tout se passe trop bien pour vous, sans aucun doute. Bien sûr, votre stratégie est bonne, et les capacités du chef de votre groupe, ainsi que l’ingéniosité de Masami, montrent toute la différence entre ces petits bandits de bas étage et la toute puissance shinobi. Alors qu’Ashitaka, toujours sous apparence d’un ennemi, pose des questions, le chef semble un peu agacé par la situation. Si les ninjas s’en sont mêlés et que le contremaître a parlé, alors il ne reste plus qu’une solution.

« Notre solution pacifique n’a que trop duré, alors passons au plan Blitzkrieg. Les mercenaires dont m’a parlé le chef sont prêts à intervenir. Une dizaine de ninjas, tous aussi forts que moi, qui vont fondre sur le port et éliminer tout le monde, puis le mettre à feu. Si avec ça, on ne retarde pas le projet de quelques mois, voire années, c’est qu’on ne peut rien faire de plus. Si on les prévient dans moins de deux jours, ils lanceront l’assaut, sinon ils abandonneront avec le premier paiement. »

Les choses semblent mal engagées pour vous, il se pourrait qu’un danger bien plus grand que celui de la mission initiale ne se présente. Quelque chose d’imprévu, tout comme ce cri féminin qui retentit avec écho dans le chemin menant aux prisonniers. Seule la Jiki sait : la fille du contremaître a été choquée par la mort rapide et plutôt intense des deux bandits, et n’a su réprimer ce cri. Aussitôt, la moitié des bandits commencent à se ruer dans ce qui pourrait bien être un piège mortel : ne pouvant passer qu’un par un dans la largeur, ils arrivent vite en file indienne jusqu’à la Wasurejine, qui n’aura pas beaucoup de temps pour réagir. A l’exception du chef, qui recule de son côté pour avoir une meilleure vue d’ensemble sur la zone, l’autre moitié des bandits vient faire barrage devant la sortie. Impossible de savoir si le cri est dû à un mauvais traitement de la part de Kazumo, mais tous connaissent sa personnalité. Ainsi, le doute est permis. Que fera donc Ashitaka dans sa position ? Affronter le chef et laissez Masami gérer l’ensemble des bandits, au risque de perdre quelques otages dans le feu de l’action, ou commencera-t-il par aider son alliée, quitte à perdre l’avantage vis-à-vis du seul shinobi confirmé en ces lieux ?



Revenir en haut Aller en bas
Jiki Masami
Jiki Masami

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Lun 20 Juil 2020 - 10:01
Totalement incrédule de la menace grandissante que représentait cette mission, Masami poursuivrait son plan avec les informations qu'elle possédait. Il fallait agir vite et avec discrétion si elle voulait que le plan se déroule sans accroc. Cependant, c'était sans compter la faiblesse de ceux de l'extérieur, une fille hurla en voyant ses méthodes qui lui semblait pourtant normal. La châtaigne avait agit de cette manière de nombreuses fois à Wasure no Kuni. Cela faisait depuis toute petite qu'elle avait goutté au sang.

Jiki Masami • « Mais c'est pas vrai ... Tu as cinq ans ou quoi ? Tu as jamais vu quelqu'un se faire égorger devant toi ? Pfff ... Bon ... Que les plus courageux et doués prennent leurs armes et se préparent au cas où j'échoue. »

Se contenta de dire la genin enguirlandant la pauvre fille qui avait paniqué. Passer de vie à trépas n'était vraiment qu'un détail au final. Elle laissa le kunai planté dans la tête du second, et Masami espérait bien que des hommes capturés en aient le courage, mais elle doutait fortement. Elle entendit de nombreux bruits de pas en courant dans sa direction. Ce n'était plus le moment d'être subtile, la Jiki avait eu une idée géniale pour les avoir tous en même temps, mais elle n'avait plus le temps de le mettre en œuvre. Elle enchaîna les mudras afin de créer un mur de roche et de terre derrière elle afin de protéger les anciens otages en mettant de leur côté les deux cadavres. Cela permettait à des ouvriers de prendre le kunai et les armes que possédaient les bandits. Pour que ses futurs compagnons de danse arrivent à détruire à la main ce mur sans technique, cela allait demander du temps. Évidemment, elle laissa de l'air passer tout en haut et ne remplit pas totalement l'espace. Le but n'était pas de les tuer par étouffement.

Jiki Masami • « Allez ! C'est partie ! »

Si jamais Ashitaka attendait un signal, il allait certainement l'entendre dans très peu de temps. Il fallait juste espérer qu'aucun signal de toute sorte n'avait été prévu par les voleurs. Masami commença à courir hors de portée des voleurs le long des murs de la grotte. En les voyant à la file indienne ainsi, s'en était presque amusant. Elle enchaîna de nouveau les mudras une fois qu'elle était arrivée un peu plus à une distance moyenne du mur de roche qu'elle avait créé précédemment. Ainsi, une véritable forêt de piques de roches ressemblant à des arbres avec des branches firent leur apparition dans une zone moyenne autour d'elle. Ces piques étaient capables de blessés dans toutes les directions ainsi formées. Cette grotte risquait de devenir très sanglant dans très peu de temps, entre l'étroitesse du lieu, le fait qu'ils se bousculaient pour avancer, le résultat risquait d'être amusant.

D'une froideur total, Masami observait ces hommes comme des morts en sursis. Ils ne représentaient absolument rien, des tas de chaires qui s'agitaient dans tous les sens pour survivre. Ils étaient passés de chasseurs à proies en un instant. Elle désirait tous les tuer depuis le départ pour plusieurs raisons, déjà pour éviter à d'autres de se retrouver en prison. Elle avait déjà goûter à cela, et elle savait ce que cela voulait dire. C'était une délivrance que d'en terminer maintenant, alors soit, la châtaigne n'avait connu que Wasure no Kuni, mais elle imaginait que les prisonniers étaient traités de la même façon. Dans sa grande gentillesse, elle désirait simplement qu'ils évitent de souffrir, surtout qu'à ses yeux, il n'y avait pas de rédemption. Elle n'imaginait pas qu'un prisonnier puisse voir un jour là lumière et devenir un saint. Lorsque l'on goûtait à l'ombre, à cette facilité, difficile d'y renoncer. Masami se mettait d'ailleurs également dans cette case. Elle n'était pas quelqu'un de bien, non, elle était mauvaise et capable de tout.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mar 21 Juil 2020 - 10:44
Ashitaka hocha la tête, pensivement. Deux jours. Est-ce qu'ils devaient tous les massacrer et simplement rester ici pendant deux jours pour s'assurer que personne ne venait vérifier pour donner l'alerte et appelle ces shinobis "aussi forts que lui"... Le rouquin préféra pour le moment se dire que neutraliser ce chef et éradiquer les autres était une meilleure solution. Après tout, ils avaient tous fait le choix de se lever contre Tsuchi no Kuni. Mais pourquoi pouvaient-ils bien vouloir aller à de telles extrémités pour ralentir l'avancée de ce port ? Qu'est-ce que ça pouvait bien leur faire, à ces bandits ? Leur véritable chef n'était apparemment pas là comme il s'en était douté. Si, il fallait garder celui ci en vie.

Mais alors qu'il allait parler à nouveau, poser une nouvelle question, un grand cri suivi du mouvement des bandits vers la zone survint de l'intérieur, du côté des otages. Masami était donc en place. Faisant d'abord mine d'être prit par surprise, tournant la tête et observant les bandits, il remarqua que ce sous-chef ne s'élançait pas là-bas pour régler le "problème" lui-même. Un lâche ? Quelqu'un de patient et méthodique qui ne tenait absolument pas à la vie de ses camarades ? Sans doute le second à vrai dire au vu de son regard. Il analysait ce qu'il se passait.

Mais le rouquin ne comptait pas lui laisser plus de temps. Utilisant son chakra pour aller plus vite, il chargea directement sur son adversaire et l'attaqua trois fois, ayant brisé son henge au passage pour attraper son katana et frapper férocement le sous-chef. Un premier coup tranchant au niveau du genou droit de son ennemi, visant à sectionner les tendons pour qu'il ne puisse plus s'enfuir. Le second coup chercha le bras de son ennemi pour lui couper les tendons au niveau de l'épaule cette fois-ci. Le dernier coup, tout aussi rapide et violent, arriva lame inversée dans la tête de ce shinobi pour l'assommer sans le tuer. Il préférait la possibilité de le garder en vie pour le faire parler ensuite, mais s'il était trop résistant, il le tuerait et utiliserait l'autre possibilité, celle de rester ici deux jours après avoir envoyer Idoku donner un message à Sad pour le plan à mettre en place.

De son côté, Idoku survolait toujours la zone, scrutant, prêt à réagir s'il se passait quelque chose. Si le moindre bandit tentait de fuir, il agirait.

HRP:
 

_________________
Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Narrateur
Narrateur

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mar 21 Juil 2020 - 16:13


Les gardes affluent vers Masami, et une bonne moitié d’entre eux surgissent alors que le mur finit de s’ériger. Ils sont un peu dans l’incompréhension, mais cela ne dure pas. Toutefois, cette hésitation leur vaut de recevoir de plein fouet l’assaut, plongeant les sept premiers dans un état fortement amoindri, trois d’entre eux étant même hors combat. Les corps inanimés bloquent légèrement le chemin, et la terre rend tout mouvement difficile dans cet espace déjà restreint. Ainsi, une partie des bandits reculent, rejoignant leurs alliés aussi vite que possible. Quatre restent, deux armés d'épées courtes, prêts à jouer les héros, et deux archers qui visent la jeune fille. Une flèche part dans le dos d'un des épéistes, qui s'écroule sur le coup, tandis que la seconde file assez précisément vers sa cible, et avec une propension à transpercer assez grande.

Ailleurs, une moitié de gardes, soit une quinzaine, sécurisent la grotte menant aux otages, et le chef perçoit le changement chez Ashitaka assez rapidement. Lorsque celui se fait charger, il bondit rapidement en arrière pour ne pas être frappé et éliminé aussi facilement. Finalement, il y avait un infiltré, voire même au moins deux en comptant celui vers les otages. Un peu d’action, par ici, cela ne sera pas de refus. Les bandits gardant l’entrée ne sont pas encore alertés par cette « trahison », ce qui laisse peut-être une opportunité au Borukan de ne pas être gêné, pour l’instant. Le capitaine effectue des mudras puis crache cinq gerbes d’eau qui partent en direction de l’intrus, sous forme de lames qui vont viser à le lacérer profondément. Il crée ensuite une armure qui recouvre sa peau pour le protéger de prochains assauts.

« Alors les shinobis sont déjà là… Je vais me débarrasser de vous maintenant, et j’enverrai les mercenaires brûler le port ensuite. »

Lâche-t-il, avec un air très sérieux.




résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jiki Masami
Jiki Masami

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mer 22 Juil 2020 - 9:31

Masami avait réussi à protéger et isoler les otages grâce à un mur Doton suffisamment résistant pour éviter de se faire surprendre. Elle allait pouvoir se concentrer pleinement sur les ennemis à abattre et ils étaient suffisamment nombreux pour les prendre au sérieux. Avec sa montée sur les murs, beaucoup de ces hommes étaient incapable de l'attaquer, mais elle n'avait pas prévue les arcs. Spécialiste de l'attaque à distance, ce n'était pas un souci. Cette grotte allait devenir un piège mortel, mais ce n'était pas pour les plus nombreux présents.

L'adolescente remarqua le mouvement de recule, ils se repliaient sur ceux capables de l'attaquer. Une réaction normale, mais c'était le signal pour la Jiki d'agir. Elle commença à courir le long des murs en changeant de position lorsqu'il y avait trop de piques rocheux. Cependant, un des archers réussit à lui tirer une flèche, la vitesse était normale, rien d'insurmontable pour la kunoishi. Elle esquiva d'un simple mouvement du buste la flèche qui risquait de s'empaler, tout en glissant ses mains en arrière.

Masami ouvrir deux de ses sacoches au niveau de sa taille en arrière, et elle lança un fumigène au milieu du groupe. Le but était d'aveugler le groupe d'archers et empêcher les autres de s'organiser. Elle devait avancer, toujours avancer pour tous les tuer et garder l'avantage de la surprise et de l'initiative. Il ne fallait surtout pas permettre aux bandits de s'organiser. Il fallait les frapper encore et encore, détruire leur morale certainement déjà précaire face à des shinobis. La châtaigne continua de courir en faisant des mudras. Cinq kunais, cinq shurikens et cinq sembons sortirent de ses sacoches comme animés par leur propre volonté. Au départ, ils semblaient s'envoler par une force invisible, puis commencèrent à tourner autour de l'adolescente formant ainsi une zone à courte portée très dangereuse. Elle sauta au milieu du fumigène afin de lacérer de toute part les bandits présents. Tous les projectiles virevoltaient comme une barrière de lames.

Masami était bien décidée à procéder à la démonstration de son pannel de techniques capable de frapper de zone. Quel magnifique champ de bataille se trouvait alors sous ses yeux. Il n'était pas question de perdre l'avantage du fumigène, assez rare et utile, alors pendant que la mort de métal tournant autour d'elle devait être en train de déchiqueter les pauvres bandits, elle sortit deux grands parchemins que Masami posa à terre. Ils s'envolèrent dans le fumigène, certainement peu voir pas visible à cause de la fumée. Ainsi, elle put libérer une quinzaine de projectiles sur la quinzaine de bandits qui gardaient l'entrée de la grotte. Les armes sortaient du fumigène vers leurs cibles, mais si jamais elle ne voyait rien non plus, elle envoya les munitions dans leur direction. Elle n'allait pas toucher chaque bandits, mais certainement une majorité dans leur blocus de l'entrée de la grotte.

Tel un coup de semonce, Masami annonçait la suite, elle allait être violente et très douloureuse. Elle espérait bien défaire leur position, en faire fuir, les désorganiser, car bientôt elle allait devoir y aller et elle désirait préparer le terrain. Déjà dans sa tête s'organisait la suite des événements. Dans un combat avec la Jiki, rien n'était fait par hasard, tout n'était qu'une suite d'enchaînements.


Spoiler:
 









Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mer 22 Juil 2020 - 10:19
Aucun repentis dans les yeux de l'homme qui lui faisait face, il ne montra rien. Il ne paniquait pas, se croyait sans doute maître de la situation. Le fait qu'il ait esquivé trois coups de sabre était une chose, mais saurait-il s'en sortir pour la suite ? En tous cas, il montra en quelques secondes ses deux affinités. Ses deux manières de se protéger et d'attaquer. Le doton et le suiton. Bien, dans ce cas, le rouquin n'utiliserait pas son répertoire suiton. Il n'était pas dans le même état d'esprit que face à Toph. Il ne cherchait ni à l'épargner de douleurs atroces, ni à tester un combo d'attaques qu'il avait développé. Non. Là, cet homme allait comprendre son erreur. On ne s'en prenait pas au peuple sous la protection du clan de la lave.

Enchaînant les mudras lorsque son adversaire décida de l'attaquer, le rouquin cracha à son tour une grande quantité de lave qui se forma en mur devant lui, bloquant avec aisance le suiton qui grésilla en s'évaporant au contact de la lave en fusion. Alors que cette dernière n'était pas encore retombée au sol, le Jônin d'Iwa enchaîna à nouveau et cracha à nouveau un torrent de magma, s'aidant cette fois-ci du mur déjà présent.

Avec cette gerbe, c'est le sol de toute la pièce quasiment qui se trouva devenir un véritable lac de roches en fusion. S'arrêtant aux entrées de la pièce pour ne pas risquer de faire une mauvaise surprise à sa partenaire plus loin, il empêchait tant son adversaire de fuir que des renforts d'arriver. Et ce dernier allait devoir trouver un moyen de s'en dégager. Il se conserva également une plateforme pour pouvoir manoeuvrer sans être lui aussi prit dans sa propre technique. Malheureusement pour son adversaire, Ashitaka n'avait pas fini.

Continuant ses mudras, il cracha cette fois-ci trois dragons de magma. Si les trois semblèrent filer vers sa cible, deux d'entre eux se levèrent au dernier moment pour frapper fortement les épaules de son ennemi et l'entraîner dans le lac tandis que le dernier visait non pas son ennemi direct mais ses pieds et surtout le sol sur lequel il reposait, se doutant qu'il aurait trouvé quelque chose pour se sortir de là. Et dans ce cas, il comptait bien lui balayer ses chances de rester intact.

Dans les airs, Idoku veillait toujours au grain, prêt à agir.

HRP:
 

_________________
Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Narrateur
Narrateur

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Dim 26 Juil 2020 - 13:12


Les bandits dans la grotte ne peuvent pas se défendre de l’attaque de Masami, et sont tous inconscients, ou morts. Si leurs corps entassés rendent légèrement difficile de se déplacer au sol, cela ne bouche pas le tunnel pour autant. A la sortie, cinq sont touchés par l’attaque, celle-ci étant camouflée par le fumigène, à l’origine. Des dix qui restent, cinq sont alertés par l’attaque d’Ashitaka et se retournent, tandis que les cinq autres lancent tous un shuriken chacun, accompagné d’une note explosive. Le but n’est pas de frapper directement la Jiki mais de condamner l’issue, pour pouvoir l’enterrer vivante et bloquer les otages qui mourront tôt ou tard. C’est d’ailleurs pour cela que les projectiles sont lancés proche de la sortie. Le lac de lave du Borukan ne les laisse pas indemnes, cela dit.

De l’autre côté, le capitaine réagit rapidement à l’arrivée du jutsu de son adversaire, et invoque une créature qui lui permettra de ne pas avoir les jambes brûlées, comme ses acolytes. Il ne peut pas éviter, cela dit, les dragons de magma qui viennent réduire son armure en miettes. Comprenant ses maigres chances de l’emporter, il tente alors de s’échapper, dans le but de prévenir les mercenaires afin qu’ils détruisent le port totalement, en tuant tous les ouvriers. Son goëland tente donc de sortir de la grotte pour prendre de l’altitude, le plus rapidement possible.





résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jiki Masami
Jiki Masami

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Lun 27 Juil 2020 - 16:07

Alors que Masami après son enchainement qui s’avéra assez efficace contre les bandits, l’adolescente commença à courir dans la direction des bandits. Elle découvrit une excellente chose, son attaque envoyée plus ou moins au hasard avait fait mouche partiellement. C’était amplement suffisant, surtout dans son plan d’en finir rapidement. Cependant, elle n’avait pas du tout prévu que les malfrats opteraient pour une approche différente. Si jamais ils ne pouvaient pas vaincre cette ninja, la nature le ferait pour eux. Lorsque Masami vit ces types sortir des shurikens avec une note explosive dessus, son sang ne fit qu’un tour. Evidemment, elle pensait surtout à elle, puis à sa mission. La châtaigne devait tous les abattre rapidement, mais ils risquaient de s’échapper si jamais elle devait s’amuser à sortir d’une grotte écroulée. Elle chargea le plus rapidement possible et le plus loin possible en direction de la zone d’explosion. Sans attendre, Masami procéda à la création d’un mur de terre afin d’impacter sans mal les assauts explosifs.

Quelque soit le résultat, il fallait en finir. C’était en se dirigeant en direction des bandits, que la Jiki procéda à de nouveaux mudras. Comme par magie ou plutôt par magnétisme, la quinzaine de projectiles qu’elle avait envoyé précédemment semblaient s’animer de leur propre volonté. Evidemment, il n’en était rien, ce n’était qu’une autre technique, bien décidée à en finir. Les divers projectiles filèrent dans la direction de Masami, non sans peut-être frapper au passage les bandits non suffisamment attentif et rapide pour réagir, mais ce n’était pas fini. Alors que l’adolescente se jetait dans la mêlée sans aucune hésitation, les quinze projectiles touraient autour d’elle dans le but de frapper tous ceux qui auraient le malheur d’être à courte portée de l’invocatrice.

Ce fut à ce moment-là, qu’elle s’aperçut de la présence du lac de lave, en lieu et place au sol extérieur de la base. Elle avait évidemment une formidable idée pour se débarrasser de tout le monde à la fois, mais chaque chose en son temps. Il fallait faire attention à ne pas se jeter dans la lave, et les bandits allaient donc devoir choisir entre se faire carboniser par de la lave où par le champ de lames virevoltantes dans tous les sens autour de Masami. Elle n’était pas encore en position pour voir le combat entre Ashitaka et le capitaine des bandits malheureusement.



Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mer 29 Juil 2020 - 15:04
Par ce qui sembla être une extrême chance, ce chef des bandits parvint à se sortir à temps du lac de lave qu'avait généré Ashitaka sans même s'en défendre, puis son armure le protégea correctement des dragons de lave. Grâce à son invocation, il commença même à fuir rapidement vers la sortie. Mais si la chaleur ambiante montait rapidement, elle n'était pas si destabilisante que cela pour le Borukan qui utilisait sa lave depuis des années. Elle ne le gênait plus, et bien au contraire, elle lui donna un une envie plus brûlante encore de détruire littéralement son adversaire qui tentait de prendre la fuite. De son côté, Masami s'en tirerait très bien sans aucun doute possible. Le rouquin avait tout à fait confiance en elle et il avait piégé les bandits avec sa technique de lac. Aucun n'en réchapperait.

Utilisant cette source de lave pour enchaîner à nouveau les mudras, le Loup tira trois nouveaux dragons sur son adversaire. Cette fois-ci, au lieu de privilégier le téléguidage, il choisit la rapidité. D'autant que son adversaire ne pourrait pas le savoir sans se retourner, et ne pourrait sans doute pas différencier les dragons identiques à première vue.

Tandis que deux d'entre eux filaient sur les ailes de l'invocation pour le faire chûter dans le lac sous lui, Ashitaka visa le haut du dos de son ennemi. Ce dernier n'en sortirait pas vivant, et il était d'autant plus certain de lui qu'Idoku planait toujours au dessus du camp.

Cachés dans la grotte, Masami, les otages et lui n'auraient pas à subir la tempête qu'allait déclancher son invocation lorsqu'il verrait le chef des mercenaires tenter de fuir. Il siffla de toutes ses forces pour l'avertir si jamais le bandit parvenait à fuir malgré tout, grâce à une défense quelconque.

Et en effet, si le chef des bandits sortait, Idoku était prêt, proche des nuages, camouflé par la nuir. Il battrait alors des ailes et déchaînerait une terrible tempête futon dévastatrice sur ceux qui étaient hors de la grotte, et notamment le capitaine sur son goélan qui serait en plein centre de celle-ci.

Attentif à ce qui l'entourait, Ashitaka observait les résultats des combats de Masami et de sa technique sur ce fuyard qui ne tarderait pas à mourir.

HRP:
 

_________________
Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Narrateur
Narrateur

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 10:15


Les mouvements de Masami sont trop rapides pour que les bandits n’arrivent à suivre convenablement. Très vite, ils se retrouvent acculés, et entre le lac de lave et les attaques de la Jiki, ils se retrouvent à cinq, pour la plupart blessés et lâchent leurs armes. La brune n’a plus qu’à choisir entre les tuer ou les appréhender, mais leur envie de se battre les a quittés depuis longtemps.

Un peu plus loin, proche de la sortie, et malgré la vitesse de sa monture, le capitaine est heurté de plein fouet par les attaques d’Ashitaka, et tombe dans l’étendue ardente tandis que son invocation revient d’où elle est arrivée. Son corps s’enfonce, sans vie, dans la lave, mettant fin à ses manigances… Il semblerait que vous ayez gagné face à ce groupe, opposant des capacités largement supérieures aux leurs. Néanmoins, il reste deux choses à régler avant de considérer cette mission comme une victoire. Les otages et le chef…


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jiki Masami
Jiki Masami

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 11:38
Masami ferait une excellente tondeuse à gazon, si jamais des gens étaient assez tordus pour apprécier ce genre de choses, mais en attendant, elle faisait office de tranchage dans le vif du sujet au niveau des bandits et autres malandrins. Ses suites d’attaques avaient su avoir raison de la motivation de ces hommes, ces derniers qui avaient été très motivés par se battre et tuer il y avait encore peu de temps. Ils n’étaient maintenant plus que cinq à être debout, souvent blessé, mais encore vivant. L’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni aurait il y a peu de temps achevé ces hommes sans aucune hésitation, mais étonnamment, en les voyant déposer leurs armes, elle se contenta de soupirer et de laisser tomber ses projectiles au sol ne poursuivant pas sa technique.

Jiki Masami • « Si l’un de vous fait quelque chose de stupide, je vous découpe tous en même temps, comme les autres … »

Se contenta de dire froidement l’adolescente, qui n’attendait presque que cela. Elle ne pouvait pas non plus sans envoyer une menace ou deux, même pas déguisée. On lui avait appris à rester dure, sans faille, sinon, c’était la mort ou la souffrance dans le meilleur des cas. Elle enchaina des mudras afin de créer deux clones, qui allaient être chargés de surveiller les cinq bandits. Les projectiles étaient toujours sur place, et l’une comme l’autre était tout à fait capable de réutiliser la même technique pour en finir. Les deux clones se positionnèrent de sorte que ni l’une ni l’autre ne se frappe avec cette technique si jamais il fallait agir.

Ashitaka avait neutralisé le responsable du camp, même si le souci avec les mercenaires n’étaient pas tout à fait réglés. Il était temps alors de se diriger vers les otages et son mur de protection. Elle marcha tranquillement jusqu’au mur et elle hurla en dirigeant son visage vers l’ouverture.

Jiki Masami • « Tout est terminé ! Je vais faire sauter le mur, alors mettez-vous à couvert. Vous vous reculez le plus possible. »

Masami pensa dans sa tête que s’ils pouvaient éviter d’hurler ou de s’évanouir de peur, ce serait au mieux quand même. Elle plaça alors deux sceaux de fuinjutsu à la base du mur de son côté. C’étaient des sceaux explosifs, et ils devraient être suffisant pour faire tomber le mur de son côté sans blesser les otages, vu qu’elle fragilisait la fondation de son propre mur de son côté. Après un peu de poussière, lorsque le passage sera libre, elle s’avança en tendant la main.

Jiki Masami • « Vous n’avez plus besoin de mon kunai, vous devriez me le rendre… »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 19:22
Alors que Masami semblait de venir de terminer tous ses adversaires ou en tous cas de détruire leur esprit de rébellion, Ashitaka se remit à faire des mudras. Le corps du "chef" mort était désormais consummé, son invocation n'avait pas su résister. Seules restaient donc les cinq sentinelles à l'extérieur qui continuaient de surveiller, apparemment peu attentives ou trop éloignées pour entendre l'affrontement. Idoku les surveillait toujours de toute façon, le Borukan et la Jiki pouvaient donc s'employer à sauver les otages, attacher les prisonniers et fouiller le bureau du "chef" pour trouver des indices.

Le Loup s'employa donc à faire des creux dans la roche avec sa lave, créant des sillons sur les bords de la salle. Ainsi, la salle était éclairée et chauffée, et surtout, la lave n'obstruait plus le chemin. Il s'approcha donc des bandits qui avaient déposé les armes et confia son fil de fer aux doubles de sa camarade pour qu'ils puissent leur attacher les poignets.

« Votre chef est mort. Il a parlé d'un supérieur à contacter. Si vous avez la moindre information sur lui, elle sera prise en compte pour alléger votre peine devant la justice tsuchijine. »

Laissant quelques instants aux bandits pour se confier, le Borukan se dirigea enfin vers le bureau du chef de ce groupe pour le fouiller de fond en comble, ouvrant et testant le fond de chaque tiroir, vérifiant le meuble tout comme les éventuelles étagères, les murs, les dessous de tapis, absolument tout ce qui pouvait renfermer un secret plus ou moins bien gardé. S'il y avait quelque chose, il le trouverait.

Une fois la fouille faite, Ashitaka refit un henge pour prendre l'apparence de Kazumo et ressortit pour siffler fortement et attirer les cinq sentinelles à lui. Ces derniers revenus suffisamment proches, il brisa la dissimulation basique qu'il s'était faite, puis dégaina son katana, la voix forte et glaciale.

« Votre chef est mort, vos camarades sont prisonniers ou l'ont rejoint. Choisissez maintenant entre le jugement et la mort. »

Si jamais ils se rendaient, alors le Borukan leur attacherait à eux aussi les poignets avec le reste de son fil de fer, et dans le cas contraire, il utiliserait simplement une puissante technique suiton qui aurait tôt fait de tuer les plus faibles et de mettre K.O. les autres, ou au moins de les sonner suffisamment pour les achever ensuite au katana. Il leur avait laissé une chance, c'était suffisant à son goût au vu de leurs exactions.

Dans tous les cas, ils pourraient également interroger les prisonniers encore en vie et les otages libérés pour tenter de trouver des informations sur ce shinobi puissant qui semblait vouloir s'en prendre au port de Tsuchi au point de faire un massacre, qui y avait envoyé ce groupe et avait peut-être même orchestré d'autres sales coups, soit sur le pays de la Terre soit ailleurs.

« Masami ! Tu peux faire sortir les otages, les derniers bandits sont hors d'état de nuire. »

Il fallait maintenant escorter les anciens otages jusqu'au port et ainsi réconforter maître Saki et ses employés.

HRP:
 

_________________
Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Narrateur
Narrateur

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B] - Page 2 Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 19:43


Le capitaine des bandits ayant été tué par vos soins, le nombre d’ennemis restants est ridicule en comparaison à votre force de frappe. Il est évident qu’aucun ne saura vous défaire. Les otages semblent rassurés en voyant Masami les rejoindre, et obéissent sans crier, ni faire quoi que ce soit de stupide. L’arme est rendue à la Wasurejine sans résistance, et la voie semble libre. Les prisonniers de la Jiki ne feront rien d’idiot, ainsi surveillés par ses clones, de l’autre côté du tunnel.

De son côté, en fouillant le bureau du chef, Ashitaka se rend compte de la présence d’un cadavre décapité. Cela explique pourquoi le capitaine ne laissait personne entrer ici : il avait pris le contrôler depuis un bon moment, à en juger par la décomposition du pauvre bougre. Les documents que trouve le Borukan ne servent pas vraiment, il n’y a rien qui mentionne les fameux mercenaires, et les bandits n’ont rien à dire à ce sujet, ignorant de quoi il parlait.

Dehors, les autres bandits sont stupéfaits en voyant le Henge se rompre, et ne doutent aucunement de l’homme qui leur fait face. S’il a pu entrer et sortir ainsi, alors il est assez doué pour vaincre le capitaine. Vous regroupez donc d’un côté les otages, de l’autres vos prisonniers. A cet instant, vous devez avoir compris que personne n’attaquera plus le port : le groupe entier est fini, sans chef ni forces pour se reformer… Vous pouvez donc raccompagner les otages chez eux, et livrer vos prisonniers aux autorités Iwajines, en prenant par exemple le grand navire à l’entrée de la crique. Le port, de son côté, peut recommencer sa construction dès le lendemain…



résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas

Développement Maritime — PV Masami / Ashitaka [Mission B]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: