Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Ajout de molécule [Assimilateur]

Itö Luna
Itö Luna

Ajout de molécule [Assimilateur] Empty
Mer 29 Avr 2020 - 12:55



Mon retour à Iwa c’était relativement bien passer. Récupérant mon appartement, un petit deux pièces dans les bordures du quartier résidentiel, j’avais dû passer une bonne après-midi pour nettoyer et dépoussiérer les six meubles qui occupaient le parquet en bois. Ce n’était pas le plus agréable dans un retour chez sois, mais une fois le travail fini, je pouvais de nouveau me relaxer sur mon balcon avec un verre d’eau bien frais. D’ici, je voyais un splendide panorama sur le village tout entier. De l’académie au centre-ville, rien n’échappait à la beauté du paysage que m’offrait la ville de la roche.

« Assez perdu de temps, j’ai des choses à faire. » M’encourageais-je hautement sur ma chaise de bronzage. Les heures défilaient bien trop rapidement et le crépuscule n’allait pas m’attendre avant d'apparaître entre les pics rocheux.

Mon absence avait été assez longue et de nombreux visages étaient arrivé en ville. Ses âmes naissantes avaient apporté avec elles leurs lots de nouveauté. Des magasins, des services, et même des nouvelles religions avaient éclos entre les bâtiments atypiques d’Iwa. Mais je vadrouillais dans les ruelles pour une autre raison que d’admirer les nouveautés des lieux.

J’avais ouï dire qu’un nouveau Dojo était en pleine construction était dans les discussions de tout les shinobis de la région. Un espace d’entrainement dédié aux personnes de même nature que moi et qui accueillait leurs semblables. C’était alors pour moi, un parfait endroit où m’entrainer et peut-être trouver un maître Samouraï pour enfin acquérir l’expérience d’utilisateur qu’il me manque.

C’était donc armé de mes deux sabres que je découvrais l’entrée de ce fameux bâtiment. Accueillie par un magnifique arbre d’une vingtaine de mètres de haut, l’atmosphère était paisible pour un bâtiment en situer en centre-ville. Un mélange de bois et de roche structuraient l’édifice tout aussi immense et splendide. Marchant tout en observant autour de moi, je remarquais quelques détails dans l’architecture qui laissaient entrevoir les sentiments de l’architecte. « C’est vraiment sympa. » Parlais-je à haute voix.

Arrivant à la porte, je frappais de mes poings émerveillés. J’espérais avoir une réponse rapidement et pouvoir découvrir plus en profondeur les méandres du Dojo, car je sentais que de nombreux petit secret y étaient dissimulés.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Ajout de molécule [Assimilateur] Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 15:15
Ce jour-là, sitôt qu’il était rentré de mission, le Tellurique n’avait eu qu’une envie : s’entraîner. Petit à petit, les arcanes du Mitsudo se dévoilaient à lui et il sentait qu’avec encore un peu plus de persévérance, il serait capable de commencer à réellement tirer partie de quelques techniques basiques sur le terrain sans risquer que son chakra ne parte en vrille. Toutefois, il dut bien faire face à l’évidence : étant données les quantités monstrueuses d’énergie qu’engloutissaient ces entraînements en particulier, et constatant bon gré mal gré où son niveau de chakra se situait à cet instant précis tandis qu’il repassait au-dessus des Crocs rocheux, Yanosa dut se faire une raison. C’était en effet par la case repos qu’il allait devoir passer, avant d’espérer accomplir quoi que ce soit vis-à-vis du Mitsudo.

Par réflexe, au lieu de se diriger vers son appartement, il prit cependant la direction du Dojo qu’il avait participé à bâtir avec les autres Assimilateurs il y avait quelques semaines de cela. Le bâtiment, pour toute sa simplicité et ses infrastructures rudimentaires, lui permettait malgré tout de récupérer bien plus vite, dans un cadre bien plus calme et maîtrisé qu’aucun autre endroit à Iwa. Se savoir entouré de roche et de bois, d’eau et de feu, entendre le silence envahir les lieux ou au contraire le son des assimilateurs en plein entraînement étaient des délices sensoriels pour le guerrier tellurique, et c’était donc sans aucune hésitation qu’il décida qu’il se rendrait à l’étage du Dojo pour entrer en transe dans l’un de ses cocons de pierre.

Mais alors qu’il approchait à vitesse modérée du bâtiment, une silhouette qu’il ne connaissait pas attira son attention, là en contrebas en face de l’une des entrées que comportait le Dojo. Les longs cheveux blancs ne furent pas sans lui rappeler ceux de Kagura, mais les lignes du corps ne trompaient pas, et l’Oterashi avait appris avec le temps à se faire fin physionomiste. Tout le monde était le bienvenu en ces lieux, pourvue que la motivation de chacun soit en phase avec ce que proposait le Dojo en terme d’aménagements, mais un ou une nouvelle venu méritait toujours d’être guidée et accueillie, surtout quand la personne en question semblait attendre qu’on vienne l’autoriser à entrer. Les Assimilateurs, qui n’étaient pas reconnus comme un clan à proprement parler, ne disposaient d’aucune hiérarchie interne, et personne n’avait l’autorité de venir accepter ou non l’entrée d’un individu ou d’un autre.

Yanosa infléchit donc sa course et atterrit une dizaine de mètres dans le dos de la jeune femme, dont les sabres à son côté trahissait l’expertise en Kenjutsu. Sans s’arrêter après cet atterrissage plutôt bruyant, le Tellurique avança vers elle, habille de son kimono marron brut et abîmé, de son pantalon ample beige et de ses bottes utilitaires.

« Hey, si ce n’est pas un nouveau visage… ? Moi c’est Yanosa, si tu veux entrer, tu es évidemment la bienvenue. » dit-il en la dépassant et en franchissant le seuil qui menait à l’intérieur.

Ayant plus qu’explicitement invité la jeune bretteuse à entrer, il espérait bien qu’elle était dès lors sur ses talons.

« Cet endroit.. a été bâti par et pour des Assimilateurs, en premier chef. Mais tout le monde peut venir s’y entraîner, pourvu que les règles d’usage soient respectées. En résumé, pour les entraînements grandeur nature… c’est direction les Hauts plateaux. On ne veut pas avoir à reconstruire sans arrêt les différentes salles, même si ça ne requiert pas de matières premières à proprement parler.

Alors, dis-moi
, dit-il en se retournant finalement vers la jeune femme tout en continuant de marcher à reculons en direction de l’atrium, où trônait l’arbre géant au milieu de la mare, qu’est-ce qui t’amène ici... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Itö Luna
Itö Luna

Ajout de molécule [Assimilateur] Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 23:40



Derrière moi, un poids sans fin atterrissait lourdement sur la terre du Dojo. Vibrant les roches aux alentours, je comprenais rapidement à qui j’avais affaire. D’une masse bien plus élever à celui d’un homme, de ses cheveux flamboyant, je reconnais le dénommer Oterashi Yanosa, si je ne me trompais pas. On m’avait compté qu’il était un des créateurs de cet endroit qui avait l’air fabuleux. Un homme plein de ressource, au cœur de pierre et la première impression que je pouvais avoir sur lui à ce moment-là était tout autre. Habillé de simples tissus, ça façon de se présenter à moi était des plus arrogantes, mais sous ce défaut un brin de respect se laissait apercevoir. Il fallait avouer que peut de monde pouvait se venter de faire une entrer comme celle qu’il venait de me faire.

Une main sur le Tsuka de Krygh, l’un de mes deux sabres, je m’abaissais pour saluer le golem devant moi. « Tu peux m’appeler Luna, je suis ici pour visiter un peu l’endroit. » Ce qu’il fit sans même attendre la fin de ma réponse. L’arrogance était bien présente en lui, accompagner d’une très grande confiance en lui. Marchant devant moi, la visite guidée du bâtiment se déroulait comme l’achat d’une maison. Me présentant les diverses pièces, je pouvais remarquer la simplicité de l’infrastructure comportant des pièces hauts de plafonds, voir même sans plafond. Certains endroits étaient d’ailleurs surement en travaux, rien n’était aménager. M’expliquant comment fonctionne les entraînements, Yanosa m’indiquait que pour les grosses compétences, l’habitude était d’aller sur les hauts plateaux. Apparemment, il n’y avait pas que des débutants s’il me précisait cette information.

Se retournant vers mon regard, je remarquais des traits d’interrogation à ma présence ici. « Je reviens de deux longues années d’entrainement dans le domaine familial. N’ayant pu finir ce que j’ai commencé il y a vingt-six mois maintenant, je suis à la recherche d’un endroit pour parfaire mes compétences. En rentrant au village, j’ai entendu dire qu’un Dojo avait été créé par des assimilateurs et aussi que les lieux étaient relativement calme par rapport au reste du village. C’est exactement ce que je cherche, un petit coin calme où je puisse méditer en toute tranquillité. » Ne voulant en dire plus pour le moment sur l’entrainement que j’étais en train de faire, je restais relativement vague en ne dévoilant que la méditation. S’il était capable, je ne doutais pas qu’il trouve rapidement que je cherchais à posséder les facultés des Samouraïs.

Arrivant au centre du Dojo, un immense tronc prônait en face de nous. La hauteur de sa cime n’était pas ce qu’on pouvait appeler de naturel ou bien cet arbre avait plus de deux cent et était arriver à pousser dans un environnement qui ne lui était pas propice.

« Je suis une assimilatrice Inkuton. L’encre coule dans mes veines depuis la résonance que le monde à subit. » Expliquant mes origines, j’espérais bien avoir accès à cette endroit si particulier. L’atmosphère de pureté qui s’en dégageait me procurait un grand bien et me rappelait même mon petit chez moi, surement dû à l’odeur du cèdre géant. Une place dédiée me permettrait de pratiquer la méditation pour améliorer mes capacités et atteindre mon objectif plus rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Ajout de molécule [Assimilateur] Empty
Sam 2 Mai 2020 - 21:35
Celle qui se présenta comme Luna ne sembla pas réceptive outre mesure à l’engouement par lequel était porté l’Oterashi. Un engouement tout relatif, mais qui était malgré tout bien réel quand on considérait l’état de fatigue dans lequel il se trouvait et son tempérament naturellement plus monotone que la plupart des gens. Notant l’attachement tout à fait physique qui reliait la jeune femme à l’un de ses sabres, il en vint même à se demander si elle s’attendait à un coup fourré d’un genre quelconque ou si elle ne lui faisait pas confiance au point de penser qu’il allait lancer les hostilités sans le moindre préambule quel qu’il soit. Une rigidité dans sa posture qu’il avait déjà vu et connu auparavant chez d’autres personnes, et qui trahissait quoi que de façon très subtile l’attachement de cette Luna à une rigueur stricte issue d’un code qui l’était tout autant. Le Bushido.

Aussi, lorsque l’épéiste en vint à répondre à ses questions quant à la raison de sa présence ici, Yanosa fut prompt à en déduire la nature de l’entraînement que la kunoichi avait réellement suivi, même si cela ne restait pour l’instant que des conjectures. Il se dégageait de Luna un étrange mélange d’assurance et de fragilité, songea-t-il, comme si celle-ci avait suivi toute sa vie et encore jusqu’à aujourd’hui une pelletée de règles contraignantes et qu’elle devait à présent découvrir comment les contourner sans briser un serment solennel.

« Du calme… Oui, tu pourras en trouver ici, c’est indéniable. Même si… quand plusieurs salles sont occupées en même temps, les sons et vibrations auront forcément tendance à se propager un peu partout il faut l’avouer. Mais, chacun a sa façon d’appréhender ce genre de bruit. Personnellement, je le trouve apaisant, rassurant même. A toi de voir, à l’usage… si l’ambiance te plaît. »

Un soupçon de défiance transparut dans la voix du Tellurique lorsqu’il prononça ces derniers mots, comme si il attendait encore que cette Luna lui dévoile la véritable raison qui l’avait poussé à tenter l’expérience ici plutôt qu’ailleurs. Car si une vague réputation de tranquillité suffisait pour promouvoir un Dojo plutôt qu’un autre, cela se saurait. La réponse à ce questionnement en particulier finit toutefois par arriver de lui-même, alors que le duo se rapprochait de plus en plus du bord de la mare qui cerclait l’arbre géant. D’autres assimilateurs étaient là, eux aussi, de l’autre côté de ladite mare, discutant amicalement les pieds dans l’eau et, que ce soit par imprégnation ou parce qu’elle arrivait finalement à faire un peu plus confiance à l’Oterashi, le visage de Luna se détendit quelque peu.

« Oh, je vois, tu es une enfant de la Résonance… Inkuton… Tu es la première avec cette spécificité à pénétrer ici. J’imagine… que tu maniais déjà ces sabres bien avant que ta nature ne change comme ça, je me trompe ? Je ne sais pas, au final, ce qui doit être le plus perturbant : pour un shinobi déjà entraîné de subir ce phénomène, ou pour un civil tout à fait lambda…

Enfin, si tu avais déjà des prédispositions en Fuuinjutsu, je gage que cette nouvelle corde à ton arc a du te simplifier la vie, ou peut-être… est-ce un raccourci un peu facile de ma part. En tout cas je te le redis avec d’autant plus de conviction, tu es ici comme chez toi. En théorie, n’importe qui peut s’installer dans les baraquements dans les étages qui bordent l’atrium, mais aucun non-assimilateur n’y a encore vraiment séjourné. De la pudeur, sans doute.
 »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Itö Luna
Itö Luna

Ajout de molécule [Assimilateur] Empty
Mar 5 Mai 2020 - 17:25



Le fracas des combats ne me dérangeait pas pour pratiquer mes exercices quotidiens, au contraire cela m’arrangeait si des vibrations et des sons se faisaient ressentir dans les locaux. L’art de la méditation était une pratique extrêmement précise qui nécessitait un véritable calme dans son environnement, mais les samouraïs devaient réussir à trouver cet apaisement dans un champ de bataille où le carnage régnait en maître. Cela me ferait donc de très bons moments de méditation pour atteindre mes objectifs.

Voguant dans les couloirs et les pièces, je pouvais admirer l’effort fait sur l’aménagement du lieu.

« J’ai bien appris le maniement des sabres bien longtemps avant la résonance et je ne te cache pas que cela a bouleversé un peu ma formation. Devant apprendre de mon corps avant de retrouver à mes armes, j’ai dû apprendre à faire avec l’utilisation de l’encre. D’où ma venue ici pour finir ma formation en tant que Samouraï. » Cela n’avait pas été simple pour moi. L’assimilation n’était pas quelque chose de naturel, surtout pour une personne avide de pratique stricte et précise.

« Malheureusement, mes compétences dans le Fuinjutsu sont pour ainsi dire, nulles. J’ai donc du faire évoluer mes connaissances dans le domaine du Ninjutsu pour ne pas être inutile. Qui au passage m’a pris plusieurs années de recherche pour trouver mon propre style. »

« Si ma présence vous convient à tous, je pense m’installer une pièce dans votre Dojo. Un endroit calme et paisible où n’importe qui pourra venir s’isoler un instant. Je pense que cela ne peut pas faire de mal. »

Dans mon esprit, j’imaginais déjà une pièce idéale pour pratiquer mes séances. Un petit espace où la verdure serait florissante tout autour d’un ilot central en bois véritable. Une souche d’arbre pourrait être un bon support pour la méditation, entourée d’un petit réseau de mini-cascade pour écouter le clapotis de l’eau sur des pierres naturelles. Un espace dédié notre mère à tous, où chacun pourrait juger son âme et celle des autres.

En indiquant une zone en chantier, je demandais à mon hôte s’il était disponible pour ce que je voulais créer ici. S’il acceptait ma proposition, je pensais commencer les travaux le plus rapidement possible pour poursuivre mon entrainement.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77592 https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Ajout de molécule [Assimilateur] Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 15:11
Tandis que les deux Assimilateurs évoluaient lentement dans le bâtiment en pierre et bois brutes, les hypothèses et assomptions de l’Oterashi finirent par se vérifier lorsque Luna lui répondit au sujet de ses facultés. Une samouraï de formation, qui avait donc vu son entraînement aux armes se faire parasiter, en quelque sorte, par l’irruption de ce nouveau pouvoir. Yanosa aurait même été jusqu’à dire que c’était là une nouvelle identité à part entière que la kunoichi avait du endosser car pour autant qu’il était concerné, être un Assimilateur que ce soit de naissance ou à la suite d’une Résonance était le synonyme d’une toute nouvelle existence. Coupler cela à une vie de samouraï, à la rigueur qui accompagnait le Bushidô et la maître attendue de l’ensemble des armes naturellement associées à cet art de la vie et du combat, cela n’avait effectivement pas du être évident.

« Hm. Une transition pas évidente, oui. Dommage que tu ne sois pas formée en Fuuinjutsu, ça aurait pu t’être hautement bénéfique… Le chemin qui mène à la maître, en matière d’assimilation, peut sembler périlleux, mais il s’avère beaucoup plus simple à arpenter, quand on est entouré de ses semblables... »

Une pensée un peu chauvine, qui ne venait cependant pas obscurcir la visée d’ouverture et de partage promue par le Dojo des Assimilateurs de façon générale. Il y avait simplement des priorités, se disait sans cesse Yanosa : il imaginait par exemple assez mal le quartier Hyûga soudain accueillir une pelletée de shinobis n’appartenant pas à leur clan avec le sourire et sans sourciller, et il en serait de même pour ce bâtiment, cette structure sur mesure, qui appartenait effectivement in fine à Iwa mais avait été construite avec un but précis en tête. Écoutant les idées et requêtes de leur nouvel hôte, le Tellurique hocha mollement la tête en regardant droit devant lui, à l’endroit indiqué par la jeune femme, en signe d’accord.

« C’est tout à fait faisable. Laisse-moi une seconde, je vais m’occuper de ma partition... »

Se muant rapidement en roche, le guerrier tellurique forma alors en quelques instants les aménagements dont il pouvait s’acquitter avant de retrouver sa forme humaine et de jeter un dernier coup d’oeil à ses créations.

« Voilà. Hésite pas à faire le tour et à te présenter surtout. Moi.. je vais aller me restaurer un peu en haut. » dit-il finalement en s’en retournant vers l’atrium.

Là, observant l’ouverture dans le très haut plafond où les branches de l’arbre allaient chercher la lumière du timide soleil hivernal, il arqua un sourire avant de fermer les yeux pour se concentrer tout en formant quelques mudras. Une manœuvre encore assez inhabituelle pour lui, mais à laquelle il s’habituait pour le plus grand bien. Un instant plus tard, rouvrant les yeux vers le haut, le Chûnin sauta apparemment sans effort en une extension minimale de ses jambes, se propulsant à plusieurs dizaines de mètres pour passer dans l’ouverture et s’accrocher au rebord du toit, où il disparut finalement aux yeux de tous en terminant son escalade à la force des bras.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Ajout de molécule [Assimilateur]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: