Soutenez le forum !
1234
-42%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
40 € 69 €
Voir le deal

Partagez

Entraînement partagé [PV Eishun]

Okunote Senken
Okunote Senken

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 23:07
De nombreux shinobi se rendaient sur les hauteurs pour trouver un lieu adéquat à l’entraînement. C’était le cas de Senken aujourd’hui, jeune Genin promu récemment, le ninja ne comptait pas se tourner les pouces en attendant d’être affecté à une équipe. Après s’être débarrassé de sa veste qui aurait pu l’encombrer dans ses gestes, le jeune homme laissa sa jarre au sol pour commencer sa séance par quelques étirements rudimentaires.

Le froid de l’hiver rongeait déjà ses extrémités, rappelant au natif du désert les raisons qui le poussaient à détester cette saison. Il accéléra alors son échauffement, commençant quelques exercices physiques classiques pour se maintenir en forme. Après deux aller-retours sur les mains, le début de sueur perlant sur son visage lui suffisait à se dire qu’il était prêt.

Son regard concentré, particulièrement froid, se déposa alors sur sa jarre posée au loin. Avec attention, les mains orientées vers celles-ci firent des gestes fluides et mesurés, décomposant le conteneur noir de jais en une traînée de poudre dans l’air. Celle-ci s’approcha doucement de l’homme qui la manipulait, se laissant guider par le chakra et l’esprit de ce dernier, résistant au vent qui pourtant soufflait fort en ce début d’après-midi.

La limaille de fer vint tourner autour du Genin tel un prédateur guettant sa proie. Les gestes agiles de son possesseur vinrent arracher deux masses qui, après quelques mudras, se transformèrent en lances puis fusèrent sur un rocher au loin. Un sourire satisfait apparut alors sur les lèvres du garçon, fier des progrès qu’il avait pu faire dans la discipline ces derniers mois.

Ramenant la limaille à lui, n’en omettant pas une particule, cette matière si spéciale et infusée de son chakra était comme une véritable extension de lui-même. Son problème principal, pour l’instant, était la consommation colossale de chakra que lui demandait ces simples exercices. Encore néophyte chez les shinobis, le Kazejin n’en était qu’aux prémices de son apprentissage.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Nizawara Eishun
Nizawara Eishun

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Ven 1 Mai 2020 - 15:56


Petite garçonnière dans les quartiers les plus modestes d’Iwagakure. Un espace intime assez clos, souvent dérangés par les cris au dehors, qu’il s’agisse des querelles ostensibles d’adultes, ou des rires gais des enfants. Deux fenêtres sur l’extérieur. Des vêtements partout au sol. Un homme sur son lit, les draps non faits. Malpropre. Chaotique. Seul dans son monde. Un couteau.

Sur le mur gris qui était celui de son exigu domicile, le Nizawara avait à son goût peint quelques fresques. A défaut d’avoir voulu dépenser ses deniers dans des peintures, il s’était contenté d’utiliser son propre sang. Plus précisément, il avait dessiné trois silhouettes humaines, la première représentant le schéma des muscles, la seconde celui de son squelette, et la dernière, ses différents systèmes métaboliques. Autour, de grands élans d’artiste, des formes confuses, l’empreinte de sa main, des crânes de mort, et d’autres choses plus sordides les unes que les autres.

Lui était assis, les coudes sur ses cuisses, sur le bord de son lit ; sur le matelas, une forme se mouva. Une main sortit tout à coup des draps, et lui caressa le dos. Puis, tel un suricate sortant la tête de son terrier, un visage se découvrît.

« Eishun… alors mon apollon… que vas-tu fais aujourd’hui ? »

Il avait le regard fixe, et sans son masque, on voyait bien à son sourire de l’ange, des cicatrices poursuivant les commissures de ses lèvres jusqu’à ses oreilles, reflets d’une torture physique et morale qu’il s’était infligé à lui-même, qu’il n’y avait dans cette âme que violence et destruction. Ce même sourire de l’ange lui permit de passer sa langue au milieu de sa joue droite et de la sortir au dehors ; la chose, particulièrement abjecte et rebutante, était assez incroyable. Car c’était bien des entailles qu’il avait au milieu de chaque joue ; des entailles qu’il cachait sous le masque, fort au courant que son faciès avait un quelque chose… de particulièrement dérangeant. C’était encore pire lorsqu’il mangeait et qu’on pouvait voir, ses entailles s’ouvrant en même temps que ses mâchoires, le fruit de sa mastication. On voyait ses dents à travers les entailles sur ses joues ; et il était capable, passant sa langue à travers ce sourire diabolique, de se lécher les pommettes.

« En quoi ça te regarde ? T’es qu’une putain. J’te paie pas pour être fliqué. Dégage de chez moi, maintenant. »


Celle qui était derrière lui se nommait Urena. Elle était grosse et laide, mais c’était bien l’une des rares qui acceptaient de s’offrir à lui. Urena avait, en réalité, un petit faible pour son client. Pour sa violence, sa psychologie morbide, et sa rudesse. Elle s’exécuta ; embrassa les entailles sur ses joues, acceptant au passage son haleine putride, puis s’éclipsa. Lui s’empara de son couteau, tendit son bras et se donna quelques instants de plaisir en faisant glisser le tranchant.

Deux heures plus tard, il arriva sur les hauts-plateaux. Des plaies qu’il s’était fait, plus rien n’était apparent ; ses talents d’eisenin aidaient à corriger ses plaisirs sadomasochistes. Il vit, sans s’y attendre, un garçon faire danser de la limaille de fer. Jamais il n’avait pu affronter ce genre de spécimen. Il lança un kunai dans sa direction, non pour le toucher, mais pour le déranger. Derrière son masque, on ne put voir son sourire, mais à la plissure de ses yeux, on pouvait aisément se rendre compte que cela l’amusait.

« Hé toi ! T’es qu’un tocard ! Viens t’battre que j’te botte le cul ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8205-nizawara-eishun-termine https://www.ascentofshinobi.com/u967
Okunote Senken
Okunote Senken

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Ven 1 Mai 2020 - 16:31
Le souffle lourd, résultant de son entraînement qui durait depuis quelques dizaines de minutes maintenant, Senken ne prenait pas la peine de faire attention aux quelques personnes passant ici et là. Suffisamment isolé du village, l’adolescent ne risquait pas de blesser ou de gêner quelqu’un, sauf si cette personne était assez bête pour se jeter dans un jutsu voué à la pratique de sa limaille.

C’est pour cette raison qu’il ne remarqua pas l’arrivée du shinobi d’iwa. Pour une fois, nos deux protagonistes pourraient s’emparer du surnom de « balafré », l’un même plus que l’autre. Mais cela, le Kazejin n’en savait rien. Son attention ne fut captée qu’au moment où le kunai passa à quelques dizaines de centimètres de ses yeux, provoquant un réflexe purement défensif chez le Genin qui fit un bon en arrière tout en faisant voyager ses pupilles alertes sur l’étranger.

Vent balayant ses cheveux, son regard froid et loin d’être amical fixait le nouvel arrivant qui s’empressa de prendre la parole. Les sourcils du manipulateur de limaille se froncèrent, touché dans son égo tel l’adolescent susceptible qu’il était. Senken n’était pas du genre à se défiler, encore moins après une provocation puérile mais efficace.


- Qu’est-ce que tu viens de dire, le dégénéré ?

Le Kazejin était prêt à se battre, attendant patiemment la réponse ou l’attaque potentielle du ninja adverse, qui lui était inconnu. Il n’était pas encore tout à fait conscient des intentions de ce dernier, ni de son niveau. Même si Senken était vexé, il n’en était pas bête pour autant. Était-ce un entraînement ? Ce shinobi avait-il d’autres idées derrière la tête ? Qui était-il et quel était son niveau ? Ces questions l’empêchaient pour l’instant de se lancer dans une attaque frontale pleine d’inconscience.

La limaille vint alors rejoindre son maître, prête à servir. Bien que débutant, si tout ce que souhaitait son adversaire était un combat d’entraînement, il allait être servi. Vigilant, le Genin d’Iwa restait stoïque et patientait, guettant la réaction qu’allait avoir l’homme masqué.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Nizawara Eishun
Nizawara Eishun

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Mar 5 Mai 2020 - 19:43


La provocation de l’eisenin fit mouche. Alors que celui qu’il jugeait comme un simple primate, assimilant l’espèce humaine à tout ce qu’il y avait de plus animal simplement par mépris pour son propre genre, répondit par le même ton provoquant à ses impertinentes paroles, il vit que la limaille de fer se concentrait autour de son maître comme pour s’apprêter à le défendre. L’eisenin eut l’espace d’une seconde la sensation de vouloir se confronter au dieu des mouches ; mais de l’analyse qu’il pouvait faire, la nature bourdonnante des particules de fer n’augurait rien de bon. Tant pis. Au pire s’ajouteraient à tout le lot de ses sutures quelques entailles supplémentaires, desquelles il s’accommoderait bien vite ; mais le nombre de ses ennemis, lui, semblait encore promis à s’agrandir.

Eishun, après s’être fléchi sur ses appuis, glissa son pied droit en arrière. Sous son masque, on devinait un sourire machiavélique, tout habillé d’espièglerie, un des défauts notoires du médecin. Il monta sa main gauche à autour d’épaule, les doigts bien serrés et rétractés comme s’il voulait imiter la forme d’une patte armée de griffes ; une attitude purement martiale. Puis, comme de rien, il se retourna et ne montra à son antagoniste que son dos. S’agissait-il d’un coup de pied ou d’une attaque pivotante, retournée ? Il était évident qu’à cette distance, l’entreprise était vouée à l’échec. Mais alors qu’il se retourna, le tranchant de sa main effectua une trajectoire courbe qui se transforma en lame de vent ; cette dernière fonça en direction de Senken.

Il n’avait tourné le dos que pour créer du doute et composer ses signes incantatoires que son antagoniste ne puisse les voir. Ayant achevé la technique et officiellement débuté les hostilités, il attendit la réplique de son adversaire, mais s’autorisa du reste une petite provocation supplémentaire pour le pousser à donner le meilleur de lui-même :

« Rien n’est plus dégénéré que ta race, misérable primate ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8205-nizawara-eishun-termine https://www.ascentofshinobi.com/u967
Okunote Senken
Okunote Senken

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Mer 6 Mai 2020 - 16:54
Crispé par l’étrange attitude d’Eishun, seul le vent agitant ses mèches animait le visage ferme du garçon. Concentré pour ne pas être surpris, sa posture changea en même temps que celle de son adversaire, comprenant clairement les attentions de ce dernier. Ses appuis se fléchirent, prêts à être utilisés, tandis qu’une main se rapprocha doucement de sa ceinture qui lui servait d’arsenal ninja.

Attentif aux différents gestes du masqué, Senken, qui s’attendait à un assaut, fronça les sourcils d’incompréhension. Celui-ci venait de se retourner, dévoilant son dos à son adversaire. C’est alors que le « Dieu des mouches » baissa sa garde, se demandant l’espace d’un instant si son adversaire souhaitait réellement se battre, si son adversaire n’était pas qu’un de ces fous peuplant les ruelles sombres d’Iwa. Cette fenêtre, aussi courte soit-elle, fut exploitée par l’espièglerie du plus malin des deux.

Une lame de vent fusa de sa paume, transperçant l’air dans un sifflement presque inaudible, avant de venir scalper l’épaule droite du Genin qui s’était décalé au dernier moment. Les yeux écarquillés du novice vinrent observer la blessure localisée grâce à la vive douleur ressentie sur l’instant. Plaie ouverte, un filet de sang s’échappait déjà, réjouissant sûrement l’homme qui venait de lui faire découvrir l’assimilation primaire la plus discrète de toutes.

Sa main, qui était venue couvrir son épaule par réflexe, la quitta pour venir composer différents Mudrâ tandis que ses jambes entreprirent un bond sur le côté. Ce geste fourbe avait réussi à réveiller le Kazejin sommeillant jusque-là, le poussant à régler le compte de l’homme lui faisant face. Il allait payer son manque d’honneur. De la masse informe et granuleuse s’élevèrent deux javelots, qui furent, aussitôt lancés, suivis de deux autres plus espacés. Ces derniers étaient prévus pour couvrir les zones d’esquive latérales.

- Ferme-la, bouffon !

Le masque stoïque avait volé en éclat pour laisser place à l’instinct plus animal de l’enfant du désert. Fier comme un coq, il ne comptait pas se défiler face à l’homme dont il ne connaissait même pas le niveau.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Nizawara Eishun
Nizawara Eishun

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Ven 8 Mai 2020 - 17:04


Sa mesquinerie eut l’effet escompté, et toucha même mieux que ce qu’il n’avait pu espérer. La lame déchira l’épaule de son adversaire sans que ce dernier ne pusse anticiper une esquive ou une défense. Comme s’il avait plongé son couteau dans du beurre ; mais prendre confiance trop promptement ne pouvait qu’être synonyme de défaite, aussi avisa-t-il de poursuivre avec certaines précautions.

Bientôt, la limaille contrôlée par le Satetsu et qui formait au-dessus de lui une spectre composite de particules de fer se dessina sous forme de javelots qu’il précipita sur l’eisenin. Il eut le temps de composer ses premiers mundras, et avant que les deux premiers ne pussent l’atteindre, il cracha un souffle venteux qui les chassa spontanément, les empêchant de l’atteindre ; mais deux autres, sur le côté, vinrent finir le travail. Celui de gauche lui perfora le bras du même côté, laissant une sorte de sillon dans sa chair. Le second vint se ficher dans sa jambe droite, et lui arracha un cri de douleur.

« Aaaaargh ! Chien ! »

Il lança à son antagoniste des yeux emplis de colère. Il observa son bras et plus particulièrement son biceps désormais troué ; pour peu, le muscle se serait rompu, et il aurait pu perdre la mobilité de son membre. Fort heureusement, quelques fibres musculaires continuaient de pouvoir recevoir les commandes motrices. Dans sa jambe droite, l'autre projectile semblait le mordre, tel une sangsue s'accrochant à sa peau ; et le contact froid et électrique du fer magnétisé lui lançait quelques petites vagues de frissons.

« Misérable cloporte ! Je vais découper tous les ligaments de ton corps et séparer la tête de ton crâne ! »

Il recomposa des mundras, et effectua derechef une nouvelle coupe venteuse ; puis une autre, dans la seconde qui suivit. Il voulait le dépecer vivant, avant de le disséquer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8205-nizawara-eishun-termine https://www.ascentofshinobi.com/u967
Okunote Senken
Okunote Senken

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Sam 9 Mai 2020 - 13:07
Si le Kazejin était atteint d’un sadisme particulier, un sourire aurait sûrement étiré ses lèvres suite aux blessures infligées à son adversaire du jour. Ce n’était pas le cas, bien au contraire, et Senken ne put réprimer une moue soucieuse à l’égard de l’Eisenin. Ce combat n’était pour lui qu’un entraînement, pas une scène de crime. Le regard enragé de l’homme à la blouse lui glaça cependant le sang, l’obligeant à se reconcentrer rapidement pour ne pas être – de nouveau – surpris. Cet affrontement était une première expérience… particulière.

Les paroles du Tsuchijin ne firent qu’accentuer la prudence de l’Okunote. Était-ce la démence ou la douleur qui le faisait parler ainsi ? Il n’en savait rien, mais les conséquences d’un combat face à un déséquilibré pouvaient être désastreuses. L’adolescent comptait bien garder sa tête sur ses épaules. Ainsi, composant ses mudrâs en même temps que l’homme lui faisant face, Senken eût le temps d’arracher deux remparts au troupeau de limaille, solidifiés pour encaisser les assauts adverses. Ceux-ci tinrent aisément, dispersant le vent qui ne fit qu’agiter les mèches trop longues de l’enfant aux cheveux parmes. D’un coup d’œil, il surveilla son épaule dont le sang s’exfiltrait toujours, la blessure présente était handicapante mais loin d’être suffisante pour lui faire plier le genou.

Face à ce type d’adversaire, il allait falloir se montrer patient et plus rusé, abuser de sa folie pour en faire une faiblesse. Son adversaire manipulant le vent, il eût une idée. Sa main droite vint décrocher une bombe fumigène de sa poche arrière qu’il éclata contre le sol, tout près d’Eishun. Senken, son plan bien en tête, se tenait prêt à l’assaillir de deux nouveaux javelots au moindre contact visuel. Si tout se passait comme il l’avait prévu, le Nizawara allait soit la traverser, soit, encore mieux, profiter de son affinité venteuse pour la disperser d’une technique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Nizawara Eishun
Nizawara Eishun

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Mer 13 Mai 2020 - 16:27


Le tintamarre de fer frappé vint confirmer aux oreilles de l’eisenin psychédélique que ses lames courbes de vent n’avaient aucune chance de rencontrer sa cible de cette manière. Le balafré qui lui tenait lieu d’adversaire de circonstance avait à priori prévu les défenses nécessaires pour avorter ce genre d’assauts et il n’était pas invraisemblable de songer que sans une tactique plus élaborée il ne parviendrait pas à toucher celui qui faisait danser les particules de fer tel une chimère intangible et vibrante. Au regard de son échec il commença à envisager quelque autre stratégie mais alors même que la dernière de ses lames de vent s’éclatait contre son rempart de fer il vit son adversaire utiliser son matériel, souhaitant à priori lui ôter toute vision possible.

Le Nizawara eut un sourire. Cette astuce aurait pu être parfaite pour tenter de le décontenancer s’il manipulait d’autres affinités que le vent par aventure ; mais en l’occurrence cette dernière était bien son héritage et force de constater qu’un nuage se formait devant lui, il ne mit pas longtemps avant de trouver une solution des plus simples pour déjouer son plan.

« Semblerait-il que tu ne veuilles pas comprendre que le vent est mon ami… »

Il composa les signes incantatoires et cracha une bourraque venteuse qui fit se dissiper le fumigène en direction de Senken et modifia de fait la trajectoire des javelots qui ne l’effleurèrent qu’à peine. Puis une fois sa vue dégagée il observa son antagoniste droit dans les yeux comme s’il chercher à s’engouffrer dans son âme, et se mit en posture de garde en lui faisant signe, de la main gauche, de s’approcher, cela en guise de défi.

« T’es qu’un poltron. Viens que je te castagne et cesse de faire semblant. »

Lui déclara-t-il sans même lancer lui-même de technique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8205-nizawara-eishun-termine https://www.ascentofshinobi.com/u967
Okunote Senken
Okunote Senken

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Mer 13 Mai 2020 - 20:29
L’inexpérience du Genin lui avait fait établir un plan plus que bancal. En effet, si l’idée initiale était bien pensée, ses javelots manquaient cruellement de vélocité pour passer les souffles de son adversaire. C’était un problème qu’il allait devoir régler vite, s’il comptait inquiéter le shinobi lui faisant face.

- Je t’ai dit de la fermer.

La provocation de l’Eiseinin fut celle de trop. Ne souhaitant pas se battre contre un dégénéré de son espèce au corps à corps, le manipulateur de limaille décida tout de même d’arrêter de faire « semblant ». Ses mains se joignirent alors devant lui puis enchaînèrent différents mudrâ. Quatre nouvelles formes longilignes apparurent puis partirent, dans la foulée, deux par deux sur son adversaire. Ce dernier, déjà bien blessé, allait devoir se sortir de cette situation tout en gérant celle qui suivait, bien plus dangereuse.

Sans laisser de temps à son adversaire, le Genin malaxa son chakra en étant bien plus concentré que précédemment. De sa nuée de limaille se détacha plusieurs amas, formant au fur et à mesure une vingtaine de projectiles acérés, prêts à l’emploi. Le regard du balafré, fixé sur son ennemi, ne semblait plus transmettre aucune pitié. Ils fusèrent alors, bien plus rapidement que ses projectiles précédents, fendant l’air en direction de son adversaire du jour. Senken était bien décidé à lui clouer le bec pour la soirée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Nizawara Eishun
Nizawara Eishun

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Ven 15 Mai 2020 - 20:00


Sitôt qu’il eut provoqué son adversaire ce dernier répliqua de nouveau avec cette limaille ferrailleuse dont il avait le don et qui lui permettait depuis le départ non seulement de pouvoir se protéger mais en plus de tenir à distance le Nizawara. Ce dernier, ne cachant pas sa haine du genre humain et enclin à poursuivre ce duel qui dans le fond lui plaisait, ne put encore une fois dissimuler parfaitement un sourire emprunt d’un sadisme fondamental que l’on pouvait identifier notamment à la plissure de ses yeux de cabot rachitique ; et ses muscles zygomatiques, en se contractant, vinrent ouvrir davantage les brèches lugubres qui séparaient ses joues en deux, vaste mémoire de son sourire d’ange.

En observant Senken qui recommençait ses mundras et décelant dans son procédé les mêmes signes incantatoires qu’il avait employé la fois précédente, il anticipa de nouveau une succession de javelots de fer sans toutefois être dupe. Si d’aventures son adversaire avait fait preuve naguère d’une tentative de camouflage de ses intentions, il fut cette fois-ci plus direct et déploya tour à tour deux salves de deux de ces projectiles perforants. Seulement, il était impertinent d’oser croire qu’il se laisserait avoir par une stratégie aussi élémentaire que celle d’un harcèlement à distance.

Il poursuivit donc ses provocations, espérant produire un excès d’hormones susceptibles de créer la colère chez son antagoniste.

« Quel manque de conversation… toutefois, tes paroles me semblent aussi riches que ce que peut l’être ton répertoire technique. »

Ayant terminé les mundras, il cracha un souffle de vent puis, plutôt que de répéter l’opération une seconde fois, il décida cette fois-ci de frapper en dépassant l’assaut adversaire. Il envoya une lame de vent qui fendît en deux l’un des javelots de la seconde vague et se dirigea tout droit vers son adversaire ; cependant, affaibli par l’impact avec le projectile, la lame n’était plus très dangereuse, tout au plus pouvait elle lui couper un peu la peau, mais impossible en l’état d’entailler ses tissus musculaires.

Le second javelot le toucha tout de même, perforant également sa jambe gauche et lui arrachant un râle de douleur. Voyant qu'une nouvelle technique advenait, il décida d'utiliser une défense plus sérieux et, une fois les signes composés, il se mit à remplir ses poumons de chakra. Son diaphragme gonflât et en tourbillonnant sur lui-même, l'eisenin expulsa tous les projectiles qui le ciblaient tout en évacuant par ailleurs les javelots encore plantés dans son corps, ne laissant derrière que les plaies de leur passage.

« Sans doute laconiques, du coup.»

Et il continua de l'observer, provocateur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8205-nizawara-eishun-termine https://www.ascentofshinobi.com/u967
Okunote Senken
Okunote Senken

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Dim 17 Mai 2020 - 19:24
Si l'étrange personnage en face de lui semblait amusé par la situation, l'Okunote ne partageait absolument pas les mêmes sentiments. Le sourire d'Eishun, à peine dissimulé par son masque, glaçait le sang de l'enfant du désert. Ce n'était pas le genre de combat qu'il aimait disputer. Même s'il était orgueilleux, provocable et particulièrement immature, le Kazejine ne comptait pas le sadisme parmi ses défauts. Cependant, cela ne l'avait pas empêché de continuer à asséner son adversaire d'assauts, dans l'espoir de prendre un net avantage qui pousserait alors ce dernier à abandonner.

Les arcanes de la tempête sacrée, maîtrisées par l'Eisenin, lui permirent cependant de s'en sortir une nouvelle fois. Pas sans dégats, certes, car une lance du manipulateur de limaille atteignit sa jambe droite, mais mieux que ce que prévoyait Senken en libérant son essaim de matière noire à son égard. Observant l'état pittoresque de son adversaire, se demandant s'il fallait réellement continuer ce duel qui se transformait en mise à mort, le Genin ne réalisa qu'au dernier moment l'arrivée du projectile d'Eishun. Il l'encaissa alors avec son avant bras droit, ajoutant une entaille à sa veste mais aussi à son poignet.

Grimaçant et jetant un coup d'oeil à l'état de ses diverses blessures, l'homme au regard parme souffla lourdement, exaspéré. Les traits de son visage avaient abandonné la froideur pour gagner la colère. Il n'en pouvait plus. Eishun était un dégénéré mental, sûrement le fruit d'une expérience ratée d'un ninja médical trop curieux ou bien le résultat d'une enfance bien morbide. Dans tous les cas, le déséquilibré lui faisant face n'était qu'une anomalie aux yeux de l'Okunote qui ne voulait pas perdre plus de temps en sa compagnie.


- Mais regarde-toi, sérieusement. R'garde ton état ! J'vais pas m'épuiser plus pour un connard dans ton genre.

L'Okunote n'avait ni peine ni pitié, il n'était pas du genre à perdre de son temps si précieux avec des énergumènes pareils. Mentalement instable, son adversaire qui ne se contentait que de se défendre tout en continuant ses provocations n'était de toute façon pas plus intéressant qu'un rocher d'Iwa.

- Dégage de là et va t'faire soigner.

Pour accompagner ses paroles, le Genin forme deux nouveaux javelots anecdotiques, juste dans l'espoir de faire dégager l'homme qui lui faisait face.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Contenu sponsorisé

Entraînement partagé [PV Eishun] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Entraînement partagé [PV Eishun]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: