Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Foward [Ashina]

Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Foward [Ashina] Empty
Ven 1 Mai 2020 - 6:39
L'esclavage.

Une tradition continuant d'exister sans être inquiété dans certaines zones de Kaze, son propre clan oscillait entre esclavagistes et esclaves dans les geôles du Colisée. Kuuli n'était pas exempte de pensées parfois relativement extrêmes à ce sujet. Elle n'avait jamais été esclave, du moins pas comme le nom le laissait entendre. Prisonnière d'une volonté d'un dirigeant, soumise à ses désirs et ordres et ceux des anciens Asaara certainement, mais jamais ouvertement enchaîné comme elle voyait ses frères et sœurs. Pour autant, pour autant dès son réveil de son comas et comme sa défunte cadette la demi-géante prônait le fait que les faibles étaient esclaves et les forts dirigeaient. C'était logique pas vrai? Si on était esclave c'est qu'on ne se donnait pas vraiment les moyens de se défaire des étreintes, et puis les dociles créatures étaient éduquées par leur maître qui dans leur grande mansuétude forgeait de ces pathétiques humains une volonté et au moins un objectif. Servir, servir devait être le résultat d'une longue réflexion et pas être ordonné sous peine de se voir priver de nourriture ou pire encore. Cette pensée abjecte et l'ouverture de l'organisation à des non Asaara fit naître quelque chose en l'exaltée du sable, un sentiment de réunion toute classe sociales. La politique n'avait pas sa place, elle ne donnerait pas le pouvoir au peuple. Ce n'était pas une utopie géante grandeur nature ou chacun vivrait comme il le souhaitait.

Elle serait Impératrice, elle renverserait les pouvoirs du passé et ceux de demain. Elle guiderait son peuple, sa nation vers un horizon qu'ils ne pouvaient rêver d'atteindre. Asaara Kuuli instaurerait une dynastie qui perdurait longtemps, elle verrait ses descendants grandir et se saisir du pouvoir. Une révolution monarchique, une révolution pour un futur meilleur. Le dernier soulèvement du pays du vent, premier cercle, Yaokage qu'importait ils avaient tous échoués et les siens réussiraient là ou les aïeux n'avaient rien fait de probant. Mais pour cela, pour cela il fallait se baser sur un groupe et des unités distinctes. Il fallait séparer pour garder une cohésion et il fallait quelque chose dans l'ombre, un groupuscule au sein de l'organisation. Pas forcément les plus vaillants mais ceux en qui Kuuli voyait autre chose que du mercenariat, du zèle ou un partenariat. Ils deviendraient ses yeux invisibles, ils effectueraient des missions à l'encontre des valeurs que l'organisation ne pouvait ouvertement accepter. Ils seraient récompensés non pas par l'or ou la renommée, ils deviendraient les membres fondateurs des élus méritants.

Ils seraient bientôt les protecteurs de sa personne et de sa dynastie. Ses Shidan, et chacun mettrait sa personne et Kaze au dessus de tout.

-Entre Ashina.

Le premier membre venait d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Ashina Mitsuhide
Ashina MitsuhideEn ligne

Foward [Ashina] Empty
Mer 6 Mai 2020 - 13:22
« Relève-toi ! »

Lentement, l'Ashina poussa sur sa main couvert de sable pour se redresser. Il tapota ses vêtements pour y ôter les grains de sable et replaça les diverses bagues sur ses doigts. En esquissant un regard noir, il essuya le sang qui coulait au niveau de sa lèvre inférieure. Le jeune homme venait de se prendre un coup violent qui l'avait obligé à mettre son genou à terre. Cette position de faiblesse n'était pas sans lui rappeler son passé, alimentant au passage sa colère et sa frustration. Il était habitué à se retrouver dans ce genre de position lorsqu'il s'entraînait avec son instructeur, mais ce n'est pas pour autant que cela lui plaisait. Tout en s'étirant, Mitsuhide reprit position sur le sable chaud de Kaze no kuni afin de faire face, une fois de plus, à Isshin.

« Tes mouvements sont toujours trop lents. Je ne devrais pas être capable de te coller une beigne aussi facilement. Le sable est omniprésent ici et si tu n'arrives pas à te déplacer correctement dessus, je ne donne pas cher de ta peau. Je ne suis pas ici pour entraîner un futur cadavre ! »

C'est le poing serré et le regard déterminé qu'Isshin prononça ces paroles à l'intention du manipulateur de la lumière. Celui-ci répondit seulement avec un soupir d'agacement. Il était parfaitement conscient de sa faiblesse, ce qui rendait les paroles de son professeur encore plus dur à encaisser.

La joute reprit de plus belle. Le Kazejin enchaîna une série de mûdras avant de cracher une dizaine de sphères de vent en direction de son adversaire. Ces boules d'airs affûtées par le chakra de leur créateur fendirent l'espace dans un but clair et précis, blesser Isshin. Celui-ci ne put s'empêcher d'avoir un rictus face à cette attaque au demeurant meurtrière. Enfin, il passait aux choses sérieuses, se disait-il. Néanmoins, l'Ashina avait à la fois le pire et le meilleur instructeur pour lui. Tout bon être manipulant le chakra sait que l'affinité élémentaire du vent possède une et une seule faiblesse, le feu. Je vous laisse donc deviner l'élément principal maîtrisé par l'ancien rebelle du désert. Une grande boule de feu sortit de la bouche du sensei qui balaya les misérables petites sphères de vent. En plus de cela, l'attaque incendiaire continua son périple en direction de l'Ashina qui devait maintenant se défendre. Le sable offrait un terrain compliqué pour se mouvoir efficacement, surtout lors d'un affrontement, mais cela permettait un apprentissage des plus efficace. Comme le fait de s'entraîner tous les jours face à l'élément qui naturellement plus fort que vous. Le manipulateur de la lumière effectua un bon sur le côté pour éviter de justesse les résidus de flammes provenant de son maître. Très rapidement, le blondinet reprit son souffle pour entamer une course effrénée afin de réduire la distance et porter diverses attaques au corps-à-corps. L'échange fut intense pour le bougre que nous observons, mais d'une facilité déconcertante pour l'instructeur. Ce dernier enchaîna parade sur parade avant d'asséner un coup de pied rotatif pour faire tomber le jeune marchand sur le dos dans le sable chaud.

« Quelque chose occupe ton esprit, ça se voit. Tu n’es pas concentré à 100 % sur l'entraînement. »

Isshin proposa sa main au jeune homme en guise d’invitation à se relever, mais aussi à s’ouvrir et à lui parler de ce qui tracassait son esprit.

« Mes employés en ont trouvé un autre. », indiqua l’Ashina en se relevant avec l’aide de son ami. « Un petit village reculé dans le désert où une saloperie de bandit a pris le contrôle. Il exploite les femmes, enfants, bref, tout ce qu'il trouve sans la moindre hésitation... J'ai dû mal à me concentrer sur un autre sujet que sa mort. ». L'ancien rebelle posa une main tendre et pleine de compassion sur l'épaule de l'ancien esclave dont le regard s'assombrissait. « Enfin, ce n'est pas tout si je dois être complètement franc avec toi. J'ai reçu une invitation de la part d'Asaara Kuuli, cheffe du clan Asaara. Je ne sais pas trop ce que je dois en penser pour l'instant... »

« La cheffe du clan Asaara ? Je suis étonné que ton nom soit parvenu jusqu'à ses oreilles, mais sois prudent ! On raconte beaucoup de choses sur elle et qu'importe si les informations colportées sont vraies ou non, j'observe toujours une chose à chaque fois que j'entends ce nom. La peur des hommes qui rapportent ces nouvelles. Bref, arrêtons notre entraînement pour aujourd'hui, nous reprendrons demain. »

Tapotant l'épaule du blondinet, Isshin prit ses affaires et partit en direction du désert pour rejoindre son habitation. L'Ashina fit de même en direction de Taiyô pour passer quelques heures dans l'édifice où il gère son commerce. Quelques réunions plus tard, Mitsu' prit la route pour se diriger vers la résidence de la fameuse Kuuli. Un garde accompagna le manipulateur de la lumière en direction des quartiers de la cheffe qui annonça sa présence lorsque le duo arriva à destination. Entendant les paroles de la dirigeante, le garde ouvrit la porte permettant à notre protagoniste d'entrer. Ce dernier avança de quelques pas avant de se courber en guise de respect et prononcer ces quelques mots.

« Asaara-sama. »

Après quelques secondes, Mitsuhide releva sa tête pour observer une très grande femme au regard froid et aux cheveux lumineux. La Kazejin était bien plus grande et imposante que l'Ashina qui faisait pâle figure. Un seul coup d'œil suffisait à l'ancien esclave pour comprendre les paroles de son instructeur. Cette femme inspire la peur et le respect et le jeune homme ne tenta même pas d'imaginer ce que l'Asaara avait dû endurer pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui. Nerveusement, Mitsu' replaça l'une de ses bagues avant de regarder droit dans les yeux son hôte.

« C’est un honneur pour moi de vous rencontrer. »

Le marchand abaissa légèrement sa tête en marque de respect avant de recroiser le regard de la cheffe de clan. Le jeune homme était tendu, mais si la jeune femme à l'imposante présence l'a invité, ce n'est pas pour rien et cela devait forcément mener à quelque chose d'intéressant à minima. Au tour de notre cher Ashina de bien jouer les cartes qu'on lui a distribuées.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Foward [Ashina] Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 11:08
-Enfin pourquoi tant de politesses nous sommes deux fières patriotes n'est ce pas? Je suis Conquête.

La première partie de la phrase était amical, au contraire de la conclusion entièrement froide et pourtant contrastant avec le visage, pas joyeux mais ouvertement et avenant avec son invité. Se levant hors de son siège la demi-géante se dirigea au devant du blond et marchand de son état avant de lui tourner autour en mâchouillant le bout de sa cigarette et en tirant dessus. Elle revint finalement s'asseoir sur son bureau en croisant les bras. Elle l'avait choisie, parce que lui représentait la partie de la population qu'elle ne pouvait cerner. Et c'était donc par lui que passerait son discours auprès de cette tranche de septiques, du moins remerciant envers la dernière révolution. Un sourire malsain sur son visage avant d'écraser le mégot contre le sable glissant le long de sa main droite.

-Je serai limpide Mistuhide, ton cas me passionne pour la suite des opérations qui vont, je crains frapper Kaze de plein fouet. Le vent se parfait dans cette sorte d'attentisme et de paresse que je ne peux cautionner, lentement mais surement ceux ayant prit le pouvoir n'ont guère fait mieux que les précédents. Mon clan fut faussement accusé des derniers événements, l'esclavagisme continu et que fait le 'gouvernement'? Rien, pourtant certains comme toi ont une tout autre vision de la chose j'imagine, après tout on ne peut mordre la main qui vous a libéré. Ce que je comprends parfaitement, néanmoins jusqu'à quand garderez vous des œillères comme des chevaux?

L'intonation n'était pas froide, tantôt cynique peut-être mais avant tout il n'y avait aucune menace ou pression dans ce que la demi-géante énonçait. C'était des faits, la révolution approchante, l'idéalisme des Kazejins ayant bénéficié de la dernière prise de pouvoir et de l'intervention des héros de Kaze. Chaque camp avait des arguments pour contrer l'autre, et Kuuli et les siens balayeraient ces ridicules prises de têtes pour imposer un tout autre régime. L'ultime bafouille, l'ultime mouvement décidant du futur du pays.

-Je ferai tomber Ketten et ses lieutenants, j'installerai ma dynastie et j'unirai le pays tout en entier en le guidant vers un avenir meilleur. Maintenant ce discours combien de personnes l'ont tenus avant moi? Combien ont finit en tyran, combien ont laissés leurs utopies les avaler avant de se rendre de la difficulté de la chose? Garder les pieds sur terre c'est là ou tu interviens Ashina, pas uniquement toi mais je chercher à créer une unité en parallèle des rangs grossissant de mon organisation. Je veux réunir une poignée d'individus disparates n'étant guère lié à moi par dévouement ou zèle ou mercenariat, je veux convaincre chacune de ces personnes sur le long terme et que si ils sont en désaccord ils pourront lever la main sur ma personne. Des Shidan, je veux que tu en fasses parti toi pour me rappeler que rien n'est jamais acquis et que je ne dois oublier personne. J'ai mes cibles mais la population ne doit pas être prise entre le feu des affrontements à venir.

De nouveau une cigarette, un silence ses iris plongeant dans ceux du jeune homme.

-Qu'en penses tu Ashina Mistuhide, es-tu prêt à marquer l'histoire?
Revenir en haut Aller en bas
Ashina Mitsuhide
Ashina MitsuhideEn ligne

Foward [Ashina] Empty
Ven 8 Mai 2020 - 21:49
Tant de politesses ? Peut-être que oui. Après tout, l'Ashina est habitué au milieu du marchandage où les apparences et la politesse sont très importantes lorsqu'on négocie avec des hauts placés de Taiyô. Le moindre mot de travers peut annuler tout bonnement un arrangement. Qui plus est, les premières impressions sont importantes. Le blondinet s'adresse quand même à une cheffe de clan, il vaut mieux trop en faire que pas assez, n'êtes-vous pas d'accord ?

L'impressionnante et imposante Asaara se leva afin de s'approcher lentement du manipulateur de la lumière. Tel un prédateur, la jeune femme tourna autour de sa proie à la tête blonde, qui resta fixe. Il ne pouvait pas s'empêcher de nerveusement tourner ses bagues. Un tic qui trahissait très rapidement son état d'esprit. La dirigeante des enfants du sable rythma ses pas par des expirations de fumée venant perturber légèrement le marchand. Dois-je intervenir ? La situation pourrait très vite devenir de plus en plus tendue et je ne sais pas si c'est une bonne chose de laisser gérer ça... Que feriez-vous ? Suis-je bête, vous ne répondez jamais à mes interrogations, je ne sais même pas pourquoi j'essaye encore de dialoguer avec vous. Finalement, la demi-géante regagna son siège et le but de cet entretien se dévoila enfin. Le Kazejin écouta en silence avant de répondre, d'un air un peu amusé.

« Je vois que vous avez fait vos devoirs. Après tout, je suppose qu'un esclave qui profite de la chute du Premier Cercle et de l'Impératrice pour tuer son maître et reprendre son entreprise ne passe pas inaperçu. Toutefois, vous vous méprenez sur un point. »

Le poing de Mitsuhide se serra légèrement et son regard devint bien plus sérieux qu’avant.

« Mes yeux sont grands ouverts sur la situation du pays du vent. Je ne peux pas, en mon âme et conscience, cautionner tout ce que le gouvernement fait ou plutôt, ne fait pas. Cependant, comprenez bien que j'ai simplement eu de la chance. J'ai eu l'opportunité de briser mes chaînes grâce à la dernière révolution, mais je ne suis qu'un cas isolé, un dommage collatéral positif. Je ne peux fermer les yeux face à l'esclavagisme qui continue de sévir dans notre nation. Néanmoins, je n'étais et je ne suis toujours pas assez puissant pour réellement changer la donne. J'ai œuvré à mon niveau en utilisant le réseau que je possède pour traquer quelques esclavagistes. Ils ne sont plus de ce monde pour en témoigner, mais ce ne sont que des grains de sable dans le désert. Je peux stopper quelques esclavagistes, mais je ne peux guère arrêter l'esclavage par moi-même. Alors, en attendant de devenir plus fort et plus influent, j'ai décidé de jouer le jeu. Je m'intègre, je remplis mon rôle et dans l'ombre, en silence, j'œuvre à devenir plus fort et je guette, sans relâche, une opportunité de mettre fin à tout ce triste spectacle. »

Au fur et à mesure que l’Ashina évoquait à haute voix le fond de sa pensée, ses poings devenaient aussi serrés que sa poitrine. Il essayait de rester calme et stoïque, mais il était impuissant face à ce sujet. Évoquer l’esclavage fait ressortir tellement d’émotions chez Mitsu’ qu’il peine à garder le contrôle. Heureusement pour lui, il n’est pas seul pour affronter cette vague de sentiment. Je pris le contrôle pour seulement quelques secondes afin d’apaiser notre blondinet et pour qu’il puisse appréhender avec sérénité le reste de la discussion qui était plus qu’intéressante.

Le marchand fut assez déstabilisé par les paroles de la cheffe de clan. Il ne s'attendait pas à apprendre autant de choses et encore moins à répondre à une proposition intrigante. Bien des gens seraient sortis de leurs gongs en entendant les intentions claires et nettes de prise de pouvoir de l'Asaara. Ce n'était pas le cas de manipulateur de la lumière. Ce dernier n'attachait pas vraiment de valeur à la tête en haut du pays du vent. L'important résidait dans les actions faites, non dans la personne à l'origine de ces dernières. Si Kuuli désire prendre le pouvoir afin de rendre Kaze meilleur, qui l'Ashina est pour l'empêcher ?

« Votre honnêteté est surprenante. Dans les mauvaises oreilles, ces propos pourraient vous apporter bien des problèmes, même pour une cheffe de clan. Enfin, je suppose que vous ne vous aventurez pas à dire tout ceci à n’importe qui. »

Terminant ces paroles sur un ton léger, la tête blonde fixa l’Asaara et reprit la parole sur une note bien plus sérieuse.

« Bien trop de personnes ont tenus ce discours avant vous et d’autres le tiendront après vous. Cependant, vous semblez avoir assez de recul pour analyser avec pertinence le rôle que vous visez. Vos intentions sont louables et vos paroles paraissent sincères, mais j’aimerais en apprendre un peu plus sur ces fameuses opérations que vous allez mener. Loin de moi l’idée de paraître impertinent, je veux simplement avoir le plus d’informations possibles pour prendre une décision éclairée. »

L’Ashina marqua une légère pause en reprenant son souffle et en affichant un regard plus doux.

« Vous connaissez mon histoire et mon fer de lance. Si votre plan est en adéquation avec mes motivations, je pourrai vous épauler dans votre quête en intégrant les Shidan et en devenant une des voix du peuple de Kaze no Kuni. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Foward [Ashina] Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 22:03
-Je n'ai guère de quiconque en ce désert, ce n'est pas forcément uniquement de l'orgueil ou un excès de confiance, mais le fait que je peux déléguer et relayer certaines tâches à des gens de confiance. Il n'est pas uniquement question de zèle, de politique ou de promesses quand nous parlons de prendre le pouvoir et de le ravir à une faction déjà en place. Nous nous ancrerons, nous recruterons et ferons prospérer les notre. Et je parle pour nous, car je ne suis pas la seule loin de là à défendre et faire avancer la véritable face de Kaze. Tu n'étais pas assez puissant, mon clan était trop lâche pour vouloir faire bouger les choses. Tu veux posséder des informations, j'ouvre avec franchise et honnêteté ce que je pense pour l'avenir. Il est évident que la réponse que j'attends de ta part est positive, mais j'en dit assez pour te faire miroiter ce que nous recherchons et pas assez pour que tu ailles colporter notre entretien à mes ennemis. Ils deviendront les tiens si tu nous rejoins, rien n'est facile mais le Vent mérite plus que simplement un abandon de ses institutions dirigeantes.

Son regard se plissa, elle croisa les bras et un instant le temps sembla s'arrêter. Le firmament d'une ancienne vie et l'aube d'une nouvelle, il deviendrait l'un de ses protecteurs non par convictions ou ambitions mais parce que si lui comme les autres voulaient s'assurer que l'Asaara ne trahisse ses engagements, il fallait être mieux proche d'elle pour lui asséner un coup fatale. Kuuli n'était la tête de rien, de son clan tout au plus et de l'organisation en défervescence, le reste n'était que rêves et ambitions s'entremêlant dans son esprit. Savoir manier les mots, autant que l'épée et avancer en zigzaguant entre les pièges et les obstacles que mettrait sur son chemin les hérétiques et élèves de l'ancienne école. Mais cela lui convenait, le sang coulerait mais pas suffisamment pour qualifier sa prise de pouvoir de sanguinaire, ou de despotique. Les tyrans ne vivaient jamais réellement longtemps dans un monde ou chacun se trouvait doter de capacités spéciales létales.

-J'abolirai l'esclavage du Colisée, je ne viserai que les membres fantomatiques du Yaoke se terrant dans les confins de la Capitale. Les civils ne doivent souffrir d'un conflit ouvert, je préfère un assaut rapide et unilatéral en saisissant en un seul moment les institutions belliqueuses et hostiles à notre égard, une guerre ou une révolte sur le temps ne ferait qu'empirer la situation. Le sable renaîtra pour et par les siens, j'ai des idées concernant la politique extérieur mais je ne veux guère faire des plans sur les comètes à venir. Ton unité, tes collègues seront autant mes protecteurs que les véritables ombres du Vent à venir. J'ai beaucoup à te dire, et d'autre aussi mais pour cela comme j'ai fait un pas en avant tu dois faire de même Marchand. Nous ne sommes guère entrain de faire affaires, je me plierai à tes revendications tout ce que je demande c'est que tu me prêtes ta force et cela est déjà un sacrifice conséquent je le conçois.

Elle alluma une autre cigarette, laissant échapper la nicotine vers le sommet de son office puis se rapprocha de son interlocuteur. Le ton de ses propos était neutre, jamais sa voix ne s'élevait. La demi-géante ne faisait qu'annoncer des faits, des actes passés ou à venir mais en ne mentant jamais. Elle se réservait ces fourberies, ces ruses et astuces pour la politique et le monde extérieur envers lequel elle était si hostile. Asaara Kuuli se distinguerait par sa force, elle ne ferait guère de cadeaux à ses opposants mais l'Immaculée privilégiait pour ses partisans la discussion et la diplomatie autant que cela était possible. Lui, lui était un bon parleur et possédait un esprit relativement affiné de ce qu'elle pouvait entendre et deviner. Confondre la franchise de la maîtresse du manoir avec de la stupidité serait sa première erreur, le visage angélique de la native des dunes cachait en vérité une autre facette, quelque chose de foncièrement plus sombre et dangereux. Un monstre à l'apparence humaine, hantant le désert le soir pour se repaître des insolents et misérables empiétant sur son territoire. Il fallait comme chacune une dualité, que réservait donc cette apparence et ce minois enjoliveur? Kuuli le découvrirait ou non, ce n'était pas ce qui comptait maintenant. Mais plutôt son adhésion, ainsi avait résonner la demi-géante. Elle tendit sa main, une poignée pour l'officialiser avant qu'il ne rencontre ses camarades.

-Es-tu prêt à transformer tes grains en une tempête, que tous redouteront?
Revenir en haut Aller en bas

Foward [Ashina]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: