Soutenez le forum !
1234
Partagez

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D]

Okunote Senken
Okunote Senken

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Sam 2 Mai 2020 - 17:44
Convoqué pour sa première mission, Senken s’était empressé de se préparer en s’armant de tout son arsenal ninja. Kunai, shuriken, bombe fumigène, l’homme à la jarre métallique était prêt pour la guerre. Quelle ne fut pas sa déception en découvrant, d’une part, les objectifs donnés par un Chunin visiblement débordé par la paperasse, et d’autre, le jeune homme qui avait été choisi pour accompagner le binôme Kazejin. Un regard lui avait tout de même été adressé, peut-être symbole d’une forme de respect né de leur dernier affrontement. Quelqu’un qui osait se battre et se donner à fond pour son honneur ne pouvait pas être profondément haï par le balafré.

Une fois sorti d’un des quelques bâtiments administratifs d’Iwa no Kuni, le jeune homme s’arrêta pour prendre de relire la missive que le shinobi leur avait confié en trois exemplaires. Cela ressemblait plus à de la garderie qu’à une véritable mission ninja, mais soit. Un rictus apparut sur son visage, se rappelant de la fois où des Genin l’avaient rattrapé lui et son frère tandis qu’ils essayaient d’esquiver un cours d’Iruko à l’académie. Etaient-ils aussi dépités que lui actuellement ? Sûrement.

Le but était donc de retrouver trois enfants, dont ils n’avaient que le nom, au milieu d’un village continuellement animé par différents commerces attirant les foules. Pas vraiment enchanté par l’objectif, la seule chose qui motivait Senken à vite attraper ces sales gosses était la prime qui les attendait. Et puis, la réputation d’un shinobi reposait sur son dossier, il allait falloir être efficace.


- Quelqu’un a une idée particulière ? Un lieu qui vous vient en tête, peut-être ?

L’adolescent fixait la missive, se demandant quel « plan » ils allaient bien pouvoir suivre pour un si pauvre objectif. Il la rangea dans la poche, déjà décidé. Senken n’était pas du genre à réfléchir trop longtemps. Tournant les talons, le Genin commençait déjà à s'en aller, bien décidé à se débarrasser rapidement de la mission.

- Bon, je vais fouiller du côté du parc, on se retrouve ici dans une heure ?

Ne pas avoir à supporter la tronche de Shuhei plus longtemps, c’était parfait. Si cette opération avait été confiée à trois personnes, c’était de toute façon pour qu’elles se séparent et deviennent plus efficaces. Devant cette évidence, il avait décidé de ne pas perdre plus de temps et se dirigea donc vers le parc, comme annoncé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Sam 2 Mai 2020 - 19:00
Les trois garçons s'étaient donc retrouvés en cette journée pour préparer leur première mission ensemble. Jugeant visiblement qu'ils allaient former un super trio, le Chûnin les avait convoqué pour une mission de rang D. Quel hasard qu'il se retrouvait, parmi tout les Genin, dans la même petite équipe que Senken avec qui il avait eu cet échange de coups dans le plus grand des respect. S'il ne portait pas vraiment le Kazejine dans son coeur, Senken le respectait comme shinobi, leur combat avait été très intéressant. Nul doute qu'ils pourraient apprendre l'un de l'autre dans le futur, bien qu'aucun des deux ne l'avouerait.

Mais la mission du jour n'était pas un vulgaire combat où Yugure soignerait nos plaies. Les deux garçons, connus pour leurs sales caractères et leur problème criant avec toute forme d'autorité venu du corps enseignant, allaient devoir trouver 3 grosses en compagnie de Shuhei, et de Shugoshin, bien entendu, qui ne quittait pas son porteur d'une semelle. S'il n'avait jamais réellement parler à Yugure, il lui semblait plus ouvert d'esprit et moins dans l'extrême que Shuhei. Seul l'avenir lui donnera ou non raison.

Alors que le bouclier Shugoshin prenait cette mission un peu à la rigolade, le Tsuchijine lui était complètement sérieux et comptait rendre un rapport des plus parfait à la direction. Même si ce n'était qu'une mission ridicule de rang D, tout le fruit de cet exercice consistait à prouver à ses supérieurs qu'il était un shinobi sérieux, à qui on pouvait donner des missions d'un rang supérieur en toute confiance. Il fallait évidemment bien commencer par quelque part ! Ecoutant la question de Senken, il ne semblait pas attendre de réponse et se dirigeait d'ores et déjà vers sa destination sans attendre d'autres informations. Peu importait pour Shuhei, à vrai dire. Il fallait là aussi bien commencer à un endroit !

«Je vais aller aux abords de la forêt pour ma part. A dans une heure, donc.»

Sans en rajouter davantage, Shuhei tournait le dos au trio et se dirigeait dans sa direction, bien décidé à ramener les enfants en lieu sûr. Si ce n'était pas une mission qui allait leur donner la chance de démontrer tout leur talent, il s'agissait tout de même de trois enfants disparus, dont les parents devaient être morts d'inquiétudes. Et s'ils se loupaient dans une mission si facile à première vue, il ne fallait pas espérer plus haut. Une fois le dos tourné, Shugoshin avait une vue parfaite sur le duo qui s'éloignait, et il profitait de l'occasion pour lancer une énième pique.

« Eh, les gosses. Vous perdez pas, par contre, ou c'est vous qu'il faudra chercher !»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Sam 2 Mai 2020 - 21:22
Malheureusement pour Yugure il se retrouve avec les deux plus grandes têtes de mules de l’académie. Enfin il y a peut-être une égalité ex-aequo avec la Nara. D’ailleurs qu’est-ce qu’elle devient-elle ? Enfin aucune importance. La mission quant à elle est loin d’être passionnante mais il faut bien débuter quelque part non ?

- Bon d’accord le sourire est optionnel ici mais essayez de penser positif. Cela nous entraîne à pister des personnes. Je ne sais pas vous mais je crois que ce serait plus malin qu’on reste tous ensemble. Notre seule piste est leurs lieux préférés où ils aiment bien glander.


Le ninja-médical prend un bâton et dessine sur le sol les lieux qu’on leur a indiqué. « Square, Bord de forêt et Parc ».

- Bon je sais que votre combat ne s’est pas très bien passé mais maintenant on est en mission et on doit la réussir. Je pense qu’il se rendre sur ces lieux et interroger des témoins. Et pas juste rendre sur ces lieux, ne rien voir et puis partir. Il y a forcément quelqu’un qui sait quelque chose sur ces disparitions. Espérons juste qu’ils n’ont pas été enlevés. Enfin, si c’est un enlèvement, ça dépasse de très loin la mission de rang D. Shugoshi je compte sur toi pour raisonner Shuhei et en cas de soucis.

Le Kazejin a une relation étrange avec le bouclier. Mais pour faire simple on peut aisément dire qu’il fait bien plus confiance au bouclier qu’à son porteur.

- Bon, vu que vous décidez tous à vouloir partir je vais m’occuper du Square.


Dit-il suivit d’un long soupir. Espérant que sa future équipe avec son senseï montre un peu plus de cohésion que celle-ci. Après, les supérieurs ont pensé que c’était assez grave que pour mettre trois ninjas sur le coup. Ça sera peut-être plus exaltant que prévu.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Sam 2 Mai 2020 - 23:10
Les paroles et autres tentatives de Yugure pour tenter d’établir un semblant de communication au sein de l’équipe fut un échec cuisant. En effet, Senken n’avait pas la tête à faire des efforts, et l’occasion de se séparer était si belle qu’il avait préféré sauter dessus. Il avait tout de même pris la peine d’écouter les consignes et conseils de celui qu’il considérait comme un frère, au courant qu’il était plus doué que lui en élaboration de plans.

Un lieu commun du village choisit par chacun, les membres du groupe prirent donc tous une destination différente. L’apprenti médecin avait tout de même raison en énonçant le fait que les disparitions pouvaient être plus graves que prévues, mais Senken, plus positif en général, restait persuadé que ce n’était qu’une vulgaire tentative d’école buissonnière de la part des enfants.

Ses pas pressés lui firent traverser plusieurs rues commerçantes sur le chemin du parc, où le jeune homme en profitait pour poser quelques questions aux personnes qu’il croisait. Pas franchement enjoué, il se donnait tout de même à fond pour ne pas gaspiller son temps inutilement. Plus le petit groupe était efficace, plus vite ils pourront rentrer chez eux. Et puis, il ne fallait pas oublier l’argent qu’ils allaient toucher. Pour un habitant d’iwakuju, ce n’était pas rien.

C’était bien la première fois qu’il devait se montrer avenant avec les Iwajins. Si cette mission n’allait sûrement pas développer ses compétences au combat, elle avait au moins le mérite de le faire parler un peu. Effaçant son air froid qu’il arborait d’habitude pour repousser les conversations inutiles, le Kazejin s’efforçait de sourire pour ne pas braquer de potentiels témoins. Ainsi, d’allées en allées, le shinobi finit par atterrir au plus grand parc du village.

Pas loin de l’académie et ouvert à tous, cet espace vert accueillait énormément de personnes tout au long de la journée. Que ce soient les enfants, leurs parents ou de simples commerçants essayant de vendre de la nourriture à la criée, n’importe qui pouvait connaître ou avoir vu passer un groupe de trois enfants. C’était l’heure d’enquêter.

Le temps défilait et les hochements de tête négatifs des personnes interrogées s’enchaînaient, démoralisant lentement le garçon qui perdait patience. Personne dans ce foutu village ne donnait l’impression de savoir qui étaient ces fameux Kotaru, Yuna et San. Tandis que l’heure du retour approchait pour le manipulateur de limaille, de jeunes voix enfantines provenant d’un arbre pas loin attirèrent son attention. Il s’approcha doucement, fixant les deux chenapans qui se battaient sur une branche, avant de les interpeller.


- Hey, vous, vous ne connaitriez pas de Kotaru, Yuna ou San par hasard ?

Interrompu dans leur jeu, les garçons prirent le temps d’observer le Genin reconnaissable grâce à son bandeau avant de répondre.

- Pourquoi ? se contentent-ils de répondre, fronçant les sourcils de manière suspecte.

La réponse fut prit comme un succès pour Senken, qui tenait enfin quelque chose. Tout ce qu’il fallait, c’était de leur arracher les vers du nez. Pas compliqué.

- Répondez simplement et je vous apprends une technique.

Les yeux de ses interlocuteurs s’illuminèrent, et après un vif échange de regard, le plus grand des deux reprit la parole.

- Ils sont au port… Je crois. Alors, tu vas nous apprendre quoi comme technique ?!

Alors qu’ils entamaient leur descente de l’arbre, le shinobi prit la fuite et s’échappa sans qu’ils ne puissent le rattraper. Quelle naïveté… Il ne s’en voulait pas vraiment d’en avoir abusé. C’était son travail après tout, ces enfants s’en remettront vite et la prochaine fois, ne trahiront sûrement pas leurs compères. Sa recherche d’indice au parc finie, le Kazejin prit la route pour rejoindre le point de rendez-vous décidé précédemment avec ses compères.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Dim 3 Mai 2020 - 11:50
On se demandait qui allait raisonner qui. Le bouclier était assurément bien plus têtu que son porteur, et peu importe les paroles qu'avait pu avoir Senken pour que Yugure pense que Shugoshin était plus réfléchi que lui, c'était encore la preuve qu'il ne souhaitait pas passer une minute de plus en leur présence. Et même si les paroles et le plan de Yugure partaient d'une bonne attention, Shuhei avait abandonné l'idée de faire des efforts pour ces deux têtes de mules. De son point de vue, il en avait assez fait, s'étant même excusé auprès de Senken, pour repartir sur de bonnes bases. Mais le mauvais caractère du Kazejine n'était pas raisonnable, et à moins d'un effort de sa part, leur relation était visiblement au point mort.

Se dirigeant vers le bord de la forêt, le Tsuchijine avait discuté de tout et de rien avec son bouclier. Ce dernier, bien content qu'ils se soient frictionnés, avait apprécié le combat avec Senken et ne faisait qu'en redemander. Il ne fallait cependant pas perdre de vue la mission, où trois enfants étaient toujours portés disparus. Longeant les arbres qui délimitaient la forêt, le jeune Genin ne voyait pas âme qui vive. Au bout d'une vingtaine de minutes, et ayant longé la forêt deux fois déjà, il fallait se rendre à l'évidence : les enfants ne traînaient pas dans le coin. Shugoshin, qui commençait à s'ennuyer, était également de cet avis.

C'était d'un commun accord que Shuhei rebroussait le chemin, dans l'objectif de retourner au point de départ. Peut-être que les deux malins avaient trouvé quelque chose dans leur recherche. Ce n'était qu'en s'approchant du lieu de rendez-vous que le shinobi aperçu deux enfants qui courraient, cherchant apparemment quelque chose. Shuhei les apostrophait donc pour aller à leur rencontre.

- Excusez-moi, vous connaissez un certain... Yana, Kotar-

Les enfants firent volte face. Le regardant d'un air agressif, le genin ne comprenait pas vraiment l'origine de leur méchanceté apparente. Se faisant couper la parole, l'un d'eux s'exclamait.

- TOI AUSSI ?! Ton pote balafré nous a déjà parlé ! Il nous a promis une technique si on lui disait où aller !

Shuhei haussait un sourcil, commençant pue à peu à comprendre. Il n'y avait pas cinquante balafrés au village qui cherchaient 3 gamins. Arborant un léger sourire, Shugoshin était sur la même longueur d'onde que le genin, ce qui était assez rare pour être souligné. L'idée qui avait émergé en lui était déjà clair comme de l'eau de roche.

- Oh... Je vois. Ecoutez, promettez-moi de ne pas prévenir vos amis qu'on les cherche, et je vous dis le nom de... du type qui vous a arnaqué. Et l'ordre de notre mission, pour que vous sachiez quoi faire pour le coincer.

Et c'est ainsi que l'échange d'informations se réalisait. Shuhei savait à présent que les gamins ne seraient pas prévenu, alors que les deux gamins savaient que leur cible s'appelait Okunote Senken, et qu'il devrait se rendre au port après que les 3 Genins se soient rencontrés au lieu de rendez-vous, ce qui laissait amplement le temps aux deux gosses de se préparer pour lui tendre un piège. Après s'être promis de dire qu'ils ne s'étaient jamais croisés, Shuhei et ses deux partenaires s'éloignèrent les uns des autres. Retournant au point de départ, Shugoshin et son porteur attendait Yugure et Senken... Impatient de voir la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Dim 3 Mai 2020 - 15:28
Dépité par la non réponse de ses camarades et profondément déçu que Shugoshin décide de l’ignorer le garçon se met en marche en direction du Square. Bien sûr ce dernier est peuplé et a du monde, beaucoup trop de monde. Yugure mets un peu de temps à pouvoir interroger les personnes unes à unes. Il commence bien à discuter avec des adultes mais personne ne semble les avoir vu et donc se rabat sur les enfants. Le Genin a toujours détesté discuter avec les enfants. Souvent ils sont trop impulsifs, directs et, bien trop souvent, incapable de voir plus loin que le bout de leur nez. Si le Kazejin s’était entrainé à « parler comme un Iwajin » comme disait Senken sa rhétorique ne fonctionne que rarement sur les enfants.

Alors qu’il finit de parler avec les personnes dites matures, et n’obtenant aucunes informations de leur part, Yugure est obligé de se rabattre sur des enfants. D’ailleurs, du coin de l’œil, il en voit un petit groupe de ces petites créatures qui ressemblent à des brutes venues d’Iwakuju.

- Vous ne connaissez pas Kotaru, Yuna ou San ?

Une des brute-enfants tape du poing contre sa paume comme prêt à en découdre.

- Non mais si tu les trouves je veux bien m’en charger.

Yugure hausse un sourcil face à la déclaration du gosse qui ne fait que la moitié de sa taille. « C’est donc pour ça qu’ils se cachent ? Ils se font victimiser à l’école ? » pense-t-il.

- Je me suis souvenu que j’ai quelque chose à faire. Au revoir.

Dit-il avant d’utiliser une bombe fumigène et de partir rapidement. N’ayant aucune envie de faire affaire avec ces sales gosses.



Rapidement il se rend sur le lieu de rendez-vous et voit Senken ainsi que Shugoshi.

- J’espère que vous avez trouvé quelque chose. Pour ma part je sais juste qu’ils se cachent parce qu’ils sont harcelés à l’école. Dites-moi qu’on a plus que ça pour les retrouver.

Bien sûr c’est lui qui commence à parler vu que Shuhei et son frère ont décidé de se faire la tête.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Lun 4 Mai 2020 - 2:00
Le balafré arriva en premier sur le point de rendez-vous. Assez fier d’avoir obtenu les informations nécessaires quant à l’avancée de la mission, il n’allait pas non plus en jouer. Après tout, ses succès parleront pour lui. Seul, il décida de s’asseoir sur un tonneau vide qui traînait dans un coin de la rue, attendant sagement ses compères.

Le premier qui apparut fut Shuhei. Saluant simplement l’homme d’un signe de tête, Senken fit voyager ses yeux jusqu’au bouclier si spécial. Il avait appris à découvrir cet artéfact au cours de son premier combat d’entraînement en tant que Genin, et même s’il ne le portait pas dans son cœur, il fallait avouer que ce dernier était très efficace.

- On attend Yugure.

Des paroles simples et claires, faisant comprendre qu’il n’avait pas envie de répéter ce qu’ils allaient se dire alors que son frère n’allait normalement pas tarder à apparaître dans la rue. En parlant du loup, sa silhouette était désormais visible par les deux protagonistes qui l’attendirent dans un silence des plus religieux. L’Okunote sembla surpris en apprenant le motif qui poussait sûrement les enfants à fuir l’école, persuadé jusqu’ici de pourchasser une bande d’enfants immatures.

- Personnellement, je suis tombé sur deux rigolos qui ne voulaient pas me dire où ils se cachaient, j’ai tout de même réussi à leur faire cracher le morceau. Apparemment, ils seraient au port.

Alors, le manipulateur de limaille dirigea son regard sur le Tsuchijin, se demandant s’il avait pu obtenir d’autres informations de son côté. Bien que la relation entre les deux shinobis étaient tendue, Senken savait apprécier les quelques qualités qu’il admettait chez le blond. Son sérieux, sa rigueur et en soit, son honneur. Celui-ci ne s’était jamais défilé et n’était pas du genre à faire des coups dans le dos, ils se ressemblaient au moins sur ce point-là. Finalement, seule sa manière de se rendre irresponsable des actes de son partenaire de combat rendait le Kazejin... malade.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Lun 4 Mai 2020 - 22:00
Shuhei avait rendu la rapide salutation à Senken de la même manière. Cachant bien évidemment les informations qu'il avait pu dénicher, le Tsuchijine déposait son bouclier contre un muret alors qu'il s'asseyait à côté. Espérant tout de même que Shugoshin ne gâche pas sa surprise et ne le trahisse pas, le genin n'avait qu'une hâte : que Yugure revienne, et que la mission se poursuive.

L'attente avec Senken était d'ailleurs très pesante, et aucun des deux ne semblait vouloir parler à l'autre. Une ambiance assez froide s'installait rapidement, brisé par le bouclier qui chantonnait une petite musique dont l'air leur était surement inconnu. Au bout de quelques longues minutes, l'ami de Senken revenait finalement, ce qui eut pour effet de faire relever Shuhei, qui s'étirait ensuite.

- Malheureusement, rien ni personne au bord de la forêt.

Des mots simples qui traduisaient bien les recherches de Shuhei. Bien qu'il n'avait pas lésiné dans ses recherches, le porteur de bouclier n'avait en effet rien trouvé. Si ce n'était le groupe de gamin qui cherchait Senken, mais ça, c'était une autre histoire qu'il garderait pour lui. Prenant son bouclier, il l'accrochait dans son dos, avant que ce dernier ne prenne la parole.

- Qu'est ce que vous attendez alors ? Direction le port, qu'on en finisse.

Shugoshin en avait probablement tout autant marre de cette mission que Senken. Le bouclier légendaire espérait autre chose que de faire du baby-sitting à 3 gamins. Mais plus que son ennui, il avait probablement également hâte de voir si les enfants qu'ils avaient croisé précédemment allaient bel et bien en direction du port pour rencontrer Senken. Quoi qu'il en soit, Shuhei, toujours calme et sérieux, commençait à marcher vers ledit port.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Lun 4 Mai 2020 - 22:31
- Le port ? On dirait qu’on a notre destination. Mais je ne sais pas ce qu’il faut faire, en toute franchise, si on les renvoie juste chez eux ils vont continuer à se faire harceler et embêter. Est-ce vraiment une bonne solution ? En même temps on ne va pas aller frapper des enfants qui ne font qu’à peine la moitié de notre taille ?

Yugure est particulièrement soucieux de ce problème. Pourquoi donc ? Parce que même si lui et son frère ne s’étaient pas fait spécialement embêté à l’école, ils ont eu des ennuis à plusieurs reprises en revenant de l’Académie et, plus spécialement, en hiver lorsqu’il commence à faire nuit et, surtout, noir plus tôt. Ça a commencé par du racket puis la basse-grasse se sont vites rendus compte que les deux Kazejins ne possédaient pas vraiment grand-chose et ça a fini par des agressions. C’étaient des enfants plus grand et souvent la même bande. Ils étaient dirigés par un gars de 17 ans. Et vu que Senken refusait de se laisser faire ça finissait toujours en bagarre. La première année a été dure à Iwa mais une fois qu’ils ont appris leurs notions de Taijutsu à l’Académie ça a commencé à aller bien mieux. Enfin « mieux » dans le sens où personnes ne faisaient plus attention à eux. C’était plus une relation de « Chacun reste chez soi et tout le monde est heureux ».

Alors qu’ils sont en chemin pour le port le Genin tente de trouver une solution à ce problème et, une fois sur place, il y a foule ça ne sera pas chose aisé de les trouver tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Okunote Senken
Okunote Senken

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Mar 5 Mai 2020 - 15:50
L’Okunote ne fut pas vraiment surpris d’apprendre que le Tsuchijine n’avait rien trouvé de son côté. Avait-il seulement cherché ? Le balafré douta un instant, puis réalisa qu’il avait tout de même affaire à un shinobi sérieux et appliqué dans son ensemble. Le bouclier, grande gueule comme il était n’avait plus trop l’air de faire le fier, peut-être blessé dans son égo. Le trinôme commença alors à se diriger vers le port dont une bonne partie était encore en chantier.

- On les renvoie chez eux, puis on fait notre rapport comme la mission le demande. Si les faits sont avérés, leurs agresseurs seront punis, on ne peut pas laisser les parents dans l’angoisse.

Plus vite les gosses étaient retrouvés et rendus aux parents, plus vite la prime était empochée. La mission était la mission et Senken n’était pas un éducateur envoyé pour résoudre des problèmes sociaux, il allait se contenter de l’objectif initial. Le balafré fronça les sourcils à la dernière question de son confrère, visiblement surpris par l’idée.

- On ne va frapper personne Yugure, on les récupère et on les ramène, c’est tout. S’ils fuient on les rattrapera facilement… Pas besoin de les brutaliser.

Le groupe arriva donc au port avec pour seul objectif de trouver les garnements qui s’y cachaient. C’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin, avec pour avantage que celle-ci piaillait sûrement d’une voix aigüe reconnaissable de loin. Concentré, l’équipe formée pour la mission grimpa sur un toit à proximité pour prendre une vision globale sur la jetée. Discutant brièvement sur les différents emplacements qui pourraient constituer de bonnes cachettes pour des enfants qui souhaitaient rester introuvables, les Genin se mirent en chemin.

Fouillant d’abord les quais de livraison en interrogeant les différents pêcheurs ou marchands qu’ils croisaient, la recherche les mena doucement vers le chantier du port qu’ils considéraient logiquement comme un endroit intéressant à fouiller. Après quelques minutes, une voix cristalline résonna dans l’enceinte d’un entrepôt en construction et fut capter par Shuhei ou bien son bouclier, appelant les Kazejin qui s’empressèrent de rejoindre le bâtiment.

Traversant alors le lieu lentement, les sens en alerte, la troupe était certaine d’être repérée. En effet, les différents bruits s’étaient estompés pour laisser place au silence de la bâtisse. Alors qu’ils s’approchaient du fond, une pile de caisses en bois empilées se renversa devant eux, dispersant la farine contenue dans un immense nuage nacré. Méfait accompli, les enfants sortirent de la cachette et passèrent par-dessus les shinobi encore novices, profitant de leur attaque surprise pour prendre la fuite.


- Putain… de gosses…

Senken s’élança alors dans la foulée, la respiration encore gênée par la farine qui s’était attaquée à ses canaux nasaux, et atteignit la sortie en premier. Les yeux fixés sur la jeune fille qu’il suivait du regard, abandonnée par ses deux camarades qui avaient pris la direction opposée, le jeune homme fut surpris par deux autres enfants qui semblaient l’attendre depuis un moment à la sortie du bâtiment. Bousculé par les deux en même temps, le manipulateur de limaille ne put reprendre son équilibre et… Tomba dans l’eau du port sous les rires démoniaques des enfants qui l’avaient poussé.

- Merci monsieur !

C’est tout ce qu’il put entendre en ressortant sa tête de l’eau, ne pouvant les prendre en chasse pour punir leur affront. Le visage crispé par la colère, Senken hurla ses mots avant de prendre la direction d’un rebord pour se sortir de là.

- Je poursuis la fille, je sais où elle est partie. Les autres sont sur votre droite.

La mission. La mission. Les ryôs. Le Genin prit sur lui, plus que n’importe qui, pour ne pas se ruer à la poursuite des garnements qui avaient osé s’en prendre à lui. Il n’avait plus qu’un objectif en tête : Yuna. Ses pas vifs et pressés, proches du sprint, lui permirent de rapidement rattraper la frêle silhouette féminine qui semblait plus paniquée qu’autre chose. D’une pirouette agile, le balafré passa par-dessus elle et l’attrapa, la plaquant contre son torse.

- C’est fini.

Sa force ridicule ne lui permit pas de se défaire de l’étreinte, tandis que ses chaudes larmes coulaient abondamment.

- Non, arrêtez, je ne veux pas retourner à l’école ! S’il vous plaît ! Lâchez-moi !

Le Kazejin, à l’écoute de la voix si innocente, se crispa un instant. Ce n’était pas le genre de situation qu’il appréciait. Soufflant pour expier certains sentiments qui refaisaient surface dans ce genre d’instant, il la lâcha doucement en s’écartant de quelques centimètres. La jeune fille avait abandonné.

- Je dois te ramener chez tes parents, je suis désolé. Mais… Si jamais quelqu’un s’en prend à toi, je m’en occuperai personnellement. C’est clair ? Demain je t’accompagne à l’école et tout le monde saura que tu es l’amie d’un Genin.

Voilà des paroles qu’il comptait tenir. Cette jeune fille subissait ce qu’ils avaient toujours subi avec Yugure, mais elle n’avait pas les capacités pour se défendre. C’était le genre de chose qui pouvait toucher le balafré. Désolée et attristée, la plus jeune se laissa aller dans des pleurs interminables, revenant dans les bras du manipulateur de limaille trempé des pieds à la tête. La prenant par la main, il se mit en route pour la ramener directement chez ses parents qu’il prit la peine de prévenir au sujet du harcèlement, avant de retourner au point de rendez-vous pour attendre Shuhei et Yugure qu’il espérait voir revenir vite.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Mar 5 Mai 2020 - 21:30
A l'instar de ses deux compatriotes du jour, Shuhei était également une personne pour qui la brutalité et la maltraitance n'étaient pas permises. Le genin, certes en pleine adolescence, avait de fortes valeurs et le respect en était l'une d'elles. Écoutant avec attention Yugure, ce dernier avait marqué un point qu'il fallait résoudre, même si ce n'était pas vraiment l'ordre de mission.

- Il nous faut régler le problème à sa source, sans quoi ces enfants disparaîtront encore et encore.

Tout en marchant vers le port, ces pensées étaient axées sur les enfants qu'il fallait retrouver. Si ce que disait Yugure était vrai, Shuhei ne se voyait pas simplement ramener les gosses à leurs parents. Il fallait en effet trouver celui ou ceux qui les brutalisaient pour qu'ils puissent avoir une vie des plus normale. C'était donc dans cette optique que le petit groupe se mettait en position sur un toit, prêt à chercher leurs cibles. Ce fut une voix plus aigu qui avait attirer l'attention du Genin, qui indiquait dès lors à ses camarades la direction de la voix.

Une fois à terre et à découvert, les 3 Genins marchaient en direction du bruit et d'une caisse de bois. Shugoshin encore dans son dos, il ne s'attendait pas à voir la pile de caisse s'effondrer, et encore moins à être aspergé de farine. Dans un cri de surprise que le rire de son bouclier avait camouflé, il aperçu du coin de l’œil les trois enfants qui semblaient fuir après leur petite diversion. Se frottant les yeux pour enlever la farine, Shuhei se mit à leur poursuite... Jusqu'à ce qu'il aperçu les deux garnements que Senken avait roulé dans la farine, sans mauvais jeu de mot. Le Tsuchijine vit alors un spectacle des plus plaisant : un joli plongeon de l'arrogant Kazejine, en plein dans l'eau du port. Ne pouvant s'empêcher de sourire face à cette attaque surprise et sans gravité, il dépassait Senken sans vraiment chercher à l'aider pour poursuivre sa cible : un garçon qui avait profité de l'attaque pour se diriger vers la droite.

- Alors, elle est bonne l'eau, gamin ?

Dans un rictus, le genin détâchait Shugoshin de son dos et se mettait à la poursuite de sa cible, ne pouvant apprécier d'avantage le plongeon sans compromettre la mission. Au bout de quelques minutes de course où la distance entre les deux diminuait peu à peu, le gamin était enfin à portée de son bouclier qui, d'un geste délicat de la mâchoire, venait attraper l'enfant par le col de sa veste. Courant dans le vide, ce dernier comprit enfin ce qui venait de se passer et tentait de se débattre, en vain.

- Eh là, c'est terminé. Ta maman est morte d'inquiétude. Je vais te ramener chez elle. D'accord ?

Sur le chemin du retour, le genin avait en effet compris la source de leur problème et de leur disparition. Yugure avait en effet trouvé les bonnes informations. Tout en se dirigeant vers la maison de l'enfant, -Shugoshin l'avait déposé au sol, évidemment-, Shuhei avait pris soin de parler avec le garçon, qui en avait apparemment grand besoin vu les larmes qui avaient commencé à couler.

- Ecoute. Maintenant, tu pourras dire à ceux qui t'embêtent que tu as la protection de Miyamori Shuhei. Et si ce nom ne leur dit encore rien, tu dis que s'ils ne sont pas sages, un méchant bouclier légendaire viendra les manger tout cru.

Shugoshin approuvait d'une exclamation et d'un sourire avant que le genin ramenait le garçon à ses parents. Prenant le chemin inverse, il comptait revenir au point de rendez-vous pour un petit debrief avec ces partenaires du soir, pour ce qui était d'une première mission réussie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D] Empty
Mer 6 Mai 2020 - 3:22
Un sourire en coin se dessine sur le visage du ninja-médical, heureux qu’ils soient sur la même longueur d’ondes quant au sort des enfants disparus qui n’attendent qu’à être retrouvés. Quant à lui il ne pense pas grand-chose fait que Shuhei n’ai rien trouvé. C’est juste que Senken est un très bon pisteur et qu’il n’a pas eu de chance de tomber sur les bonnes personnes. Ce n’est pas grave, ça arrive. Nullement besoin de se soucier.

- Oui inutile de recourir à la violence envers des jeunes enfants dont, leur but initial, est de fuir des agresseurs.

Son frère, comme toujours, a la bonne idée d’observer les lieux à partir d’un toit d’une des maisons peuplant le port d’Iwa. Grâce à ces informations nouvelles ils peuvent aisément établir les cachettes les plus probables et les trouver facilement. Ce qui est, encore une fois, une bonne idée de Senken. Les citoyens de la ville qu’ils interrogent ne sont d’aucune aide. « C’est à se demander s’ils font autre chose que juste se soucier d’eux-mêmes. Des égoïstes. Enfin bref, remettons-nous en route ». Le groupe de Genin finit par se rendre dans la dernière cachette probable : celle du chantier du port.

Alors qu’ils pénètrent le bâtiment des caisses leurs tombent dessus suivit d’un nuage de farine, qui pourrait presque ressembler à de la poussière, fait l’effet d’un fumigène donnant l’occasion aux cibles de s’échapper. Très rapidement le groupe décide, comme un seul homme, de chacun prendre un des enfants en fuite. Mais alors, tout à coup, Yugure voit deux garçons poussant son frère de l’eau et très vite après entend Shugoshi être heureux de ce dénouement. Le Genin-Médical ne peut qu’hausser les sourcils en entend la réflexion de ce gros tas de métal. Une information à garder pour plus tard. Il hésite un bref instant à aller aider Senken qui est tombé dans l’eau mais finalement se décide à se mettre à la poursuite de l’enfant en fuite. En effet, s’ils ratent une mission de rang D, son ami Kazejin serait furieux de voir la récompense des ryos lui voler sous le nez. Et mieux ne vaut pas le voir dans une telle colère.

Yugure se met en position de ninja de course pour rattraper au plus vite la cible. Après seulement quelques minutes l’écart se réduit tellement qu’il suivit plus qu’une portée de bras pour l’attraper par l’épaule. Ce que fais, évidemment, le Kazejin aux cheveux bruns.

- Direction la maison de tes parents. Tu es au courant qu’ils sont tellement inquiets qu’ils ont demandés de l’aide à tous les ninja d’Iwa pour te retrouver ?

Ce n’est bien sûr qu’une hyperbole. La mission étant un simple rang D elle existe réellement que pour les débutants. Mais l’objectif n’est pas de dire la vérité mais de le faire culpabiliser tandis qu’ils se mettent en route en direction du domicile du garçon errant.

- Ma-Mais les autres élèves de l'école sont méchants avec moi et en plus ils volent mon goûter. Et en plus ... Ils me frappent.


Dit le jeune garçon en relevant sa manche dévoilant des blessures encore récentes. Le groupe des harcelés se sont-ils faits trouver dans leur première cachette avant de finalement rejoindre le port ? Difficile à dire. Au moins il y a une chose qui n’est pas difficile à faire. Yugure pose sa main sur le bras avec les blessures, qui sont plus proches d’hématomes en toute franchise, et commence à user de son chakra médical.



- Voilà, ça va mieux maintenant non ?

Réponds Yugure avec un large sourire en direction de l’enfant pour qui il avait beaucoup de peine. Le jeune garçon regarde son bras ouvre et ferme ses yeux plusieurs comme s’il n’en revenait pas avant de répondre à l’adolescent.

- Merci mais … Ce n’est pas ça qui va les empêcher de revenir.

Dit-il d’un air triste pointant vers le sol alors qu’ils arrivent bientôt à destination. Yugure l’arrête un instant avant de lui dire.

- Si jamais ça recommence tu peux venir m’en parler. Mon nom est Shimajima Yugure et je te protégerai pendant une journée toute entière. Ça te va ?

Le garçon ne semble pas vraiment convaincu au premier abord mais fini par simplement hocher de la tête avant qu’ils finissent de se diriger vers la résidence de celui-ci. Le Genin explique rapidement la situation aux parents et leur conseil de prévenir les professeurs de l’école. Mais après tout, c’est aux parents d’avoir le mot final. Ce sont leurs enfants. Suite à cela Yugure se rend au lieu de rendez-vous des deux autres Genin. Après un rapide debriefing, vu que personne n'a rien à dire, ils décident de se diriger vers le bureau des missions des Shinobi pour leur informer de la réussite de l’objectif. L’homme à qui ils font le compte-rendu ne semble pas plus étonné que ça, n’étant probablement qu’une simple mission de Rang-D et hoche simplement la tête pour signifier « bien reçu » surement. « Difficile à déchiffrer ces Iwajin » pense-t-il avant de se sortir de la pièce une fois la récompense empochée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure

ENFANTS DISPARUS [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG D]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: