Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 5/01. Le Seigneur Daiki
[Arc n°1] En avoir assez EmptyAujourd'hui à 11:16 par Joo Jun

» [Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays
[Arc n°1] En avoir assez EmptyAujourd'hui à 10:57 par Narrateur

» [Mission/A/Teikokumo] La dernière aventure de Shoda
[Arc n°1] En avoir assez EmptyAujourd'hui à 10:24 par Narrateur

» 5/02. L'âme du Soshikidan
[Arc n°1] En avoir assez EmptyAujourd'hui à 3:42 par Tsukada Isamu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
[Arc n°1] En avoir assez EmptyAujourd'hui à 2:16 par Kogami Akira

» 4/03. Unité n°3
[Arc n°1] En avoir assez EmptyAujourd'hui à 1:49 par Borukan Akimoto

» 3/05. Nara et Bakuhatsu
[Arc n°1] En avoir assez EmptyAujourd'hui à 1:16 par Nara Karasu

» Feu ! - Rokkaku Goro
[Arc n°1] En avoir assez EmptyAujourd'hui à 0:15 par Rokkaku Goro

» 2/07. Watanabe et Meikyû
[Arc n°1] En avoir assez EmptyHier à 23:48 par Nobuatsu Saji

» [Délais] Event n°5
[Arc n°1] En avoir assez EmptyHier à 23:37 par Hao-Ku Sari

Partagez

[Arc n°1] En avoir assez

Araho Masao
Araho Masao

[Arc n°1] En avoir assez Empty
Jeu 17 Aoû 2017 - 13:37
Capitale de Hi no Kuni, quelques jours après l'empoisonnement du petit-fils du Seigneur...

Araho Masao était sans doute l’homme d’état le plus puissant du Grand Continent. En tout cas, nul doute qu’il l’avait été durant de longues années. Mais aujourd’hui, il était face à l’un des pires moments de sa vie. Non seulement son pays était toujours plongé dans la pire guerre civile que le monde ait connue, mais il était également impuissant face à la terrible maladie qui avait frappé son petit-fils. Depuis trois ou quatre jours maintenant – il semblait presque avoir perdu la notion du temps parfois – il prenait les décisions depuis la grande chambre du petit garçon.

« Ne vous inquiétez pas, messire, un médecin très réputé du Pays de la Terre est en route. Il est même escorté par des Iwajins. Ils seront là dans les temps. »

Le Seigneur croisa les bras et poussa un soupir bien court et véhément.

« Ces mêmes Iwajins qui ont peiné à repousser un raid qu’ils n’ont pas vu venir ? »

Les deux conseillers de sieur Araho se regardèrent, estomaqués. De quoi parlait-il ? Le village de la Roche avait-il vraiment été attaqué ? Il s’agissait tout de même là d’un des trois grands rassemblements de shinobis. Mais d’où tenait-il cette information ?

« C’est Kâtenshêdo qui me l’a confirmé. Je n’étais pas censé vous en parler, mais les choses sont graves. Les rebelles continuent de nous tenir tête, et ils ont même réussi à empoisonner mon petit Iruko. C’était utopique de croire que nous pourrions écraser l’opposition sans compter sur les grands villages cachés.
Effectivement, monseigneur. »

Les deux conseillers se retournèrent vers la porte par laquelle était entrée… Kâtenshêdo. Le garde royal fit quelques pas et salua l’ensemble des présents. Il se mit juste derrière le Seigneur qu’il servait, et s’inclina une nouvelle fois.

« J’aurais dû t’écouter bien plus tôt. J’ai déjà perdu un fils, et je vais peut-être perdre mon seul petit-fils…
Nous travaillons sans relâche pour qu’il en soit autrement, messire. Mais l’important, c’est que vous ayez pris la bonne décision. Avec l’examen, vous serez en mesure de négocier pleinement avec les trois villages cachés… et la plupart de vos homologues. Mais le plus tôt sera le mieux, si les travaux sont suffisamment…
Ils le sont. »

Araho Masao repensa à ce fils qu’il avait perdu il y a bien longtemps. Certes, il était illégitime car il l’avait eue avec une femme qui n’était même pas de son pays, mais elle le lui avait arraché. Bien des hommes étaient partis à leur recherche, et seule la mère avait été retrouvée… et tuée pour ce qu’elle avait fait, refusant de révéler où elle avait caché leur enfant. Mais non, c’était SON enfant, même illégitime.

Le Seigneur du Pays du Feu en avait assez des trahisons, et sa fierté se devait maintenant d’être mise à l’écart. C’en était devenu trop à supporter.

« Envoyez un faucon aux autres grandes nations, et également aux trois grands villages cachés. Invitez-les… »

Durant les deux courtes secondes de suspend, Kâtenshêdo regarda profondément son Seigneur.

« … pour l’examen. »

Par-delà la fenêtre, des bâtiments semblaient en construction au loin. C’était comme si un petit village était en train de voir le jour…
Revenir en haut Aller en bas
Kâtenshêdo
Kâtenshêdo

[Arc n°1] En avoir assez Empty
Jeu 17 Aoû 2017 - 17:18
L’ordre avait été donné. Enfin, pensa Kâtenshêdo. Les trois villages cachés allaient pouvoir être invités à rejoindre Hi no Kuni. Le pays à qui tout avait été promis et qui avait tout perdu dans une guerre civile qui durait depuis bien trop longtemps allait pouvoir trouver des solutions, dans ce rassemblement qui devrait être accepté par tous les dignitaires.

Il fallait bien comprendre que le jeu de la politique pouvait parfois se révéler extrêmement simple. Si le Pays du Feu au centre du monde – nation qui comptait le plus de frontières et qui était la plus grande avant que la guerre civile n’éclate – invitait les autres pays à envoyer des délégations autour d’un rassemblement international, il était difficile de refuser. Tout d’abord, vu les nombreux pays qui seraient conviés, il était impensable que tous refusent. Et à partir du moment où ne serait-ce qu’une seule nation n’ait décidé de venir, les autres se sentiraient aussitôt exclues de potentielles négociations. Que ce soit par but financier, commercial, militaire ou divers : l’idée d’une telle réunion – surtout la première de l’Histoire depuis la création des villages cachés – ne pouvait qu’être séduisante.

Concernant les trois villages cachés eux-mêmes, le doute était également peu permis. Kirigakure no Satô avait déjà montré des signes d’intérêt clairs envers Hi no Kuni. Seuls eux n’avaient pas recueillis de clans du Feu, et indirectement affaiblis ce dernier. Impossible pour la Brume de ne pas venir. Pour Kumogakure no Satô, les choses étaient un peu plus compliquées, notamment de par l’allégeance des Nara. Mais dans un souci de progressisme, accepteraient-ils de prendre un tel risque en prenant un retard diplomatique considérable ? Iwagakure no Satô était le plus incertain des villages concernant la question de Hi no Kuni. Ils avaient subi un raid, mais à quel point connaissaient-ils leurs assaillants ? Loin de pouvoir toutefois accuser le Pays du Feu, l’idée d’une telle rencontre leur permettrait peut-être d’en savoir plus. Le levier de la vengeance pouvait être intéressant, mais serait-il activé ? Kâtenshêdo avait beau essayer de raisonner comme Alderan, il comprenait le fossé qui séparait leurs intellects. Mais c’était aux Seigneurs de prendre de telles décisions.

« Kâtenshêdo. »

Sous son épaisse capuche, le soldat de la garde royale de sieur Araho fut aussitôt détaché de ses pensées.

« Oui, monseigneur ?
Tu resteras ici avec moi. Tu m’es trop précieux. J’ai le pressentiment que le Nara prépare quelque-chose.
Mais monseigneur, le contrat avec Kiri ?
J’enverrai quelqu’un d’autre le finaliser. »

Non. Non. Non. Il ne fallait pas que ça se passe ainsi.

« Monseigneur, ce contrat est le premier que nous passerons avec une puissance étrangère depuis la guerre civile. S’il échoue, imaginez quelles mauvaises répercussions retomberont sur nous, alors que nous aurons invité le monde entier dans notre nouveau village ? Laissez-moi y aller, assurer le bon déroulement du contrat, et la navigation jusqu’à la date du rassemblement international.
Non, Kâ…
Monseigneur, rétorqua-t-il, conscient qu’il coupait pour la première fois la parole à son Daimyô. Vous avez dit plus tôt regretter de ne pas m’avoir fait confiance plus tôt. Prouvez-le, s’il vous plaît. »

Le visage cerné du Seigneur du Pays du Feu se crispa encore plus. Sa main caressa à nouveau son chaud menton, puis ses yeux se fermèrent, à la manière d’un abandon.

« Vous avez toujours un fils légitime, un héritier. C’est à lui d’être ici pour vous, et pour son propre enfant. Moi, je ne suis que votre bras armé…
Très bien. Vas-y. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

[Arc n°1] En avoir assez

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: