Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Dans la Lumière de l'Ombre

Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Mer 6 Mai 2020 - 20:55
À toute vitesse, les deux shinobis s'étaient lancés à l'assaut des dunes. L'un, un jeune marchand aux vêtements faits de tissus rares mais dorénavant poussiéreux, l'autre, un protecteur du désert au mutisme sélectif. Le point commun entre les deux : leur Affranchissement.

Le premier nommé était désormais un partenaire du second. Le marchand ayant officiellement rejoint les Hérauts du Désert quelques instants auparavant, ils étaient ce qu'on pouvait appelés frères d'arme. Un marchand certes, mais avant tout un shinobis au talent certain et qui lui avait valu sa place au sein de l'Organisation.

La raison de leur empressement n'était, en revanche, pas du tout lié à la Première Impératrice des Sables et ses activités. Non, plutôt celles du marchand dont un convoi de denrées, qui étaient censées arriver le soir-même dans la Cité du Vent et avaient été victimes d'une attaque ce matin. L'information venait d'être relayée jusqu'au Manoir de la Femme d'Argent, que le clan du riche blondinet savait être la localisation de ce dernier.

Ni une ni deux, celui-ci se lança en personne à la recherche du convoi, dont la dernière position était relativement proche. S'était joint à lui Colère, étant donné le peu d'informations connues sur les commanditaires de l'attaque. Valait-il mieux être prudent sur ce coup-ci.

Entre plusieurs larges enjambées visant à escalader une série de dunes, le Silencieux jeta un coup d'oeil en biais à son désormais partenaire. Malgré la gravité de la situation, celui-ci semblait particulièrement tendu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 19:47
Le Colisée.

Endroit emblématique du pays du vent qui attire bien des regards et des visites. Pour l'Ashina, cet édifice, ancré dans le sable, est comparable à une pièce. La première face représente la gloire, le prestige et l'honneur. Bien des combattants se sont démarqués au sein de cette arène au combien sanglante et formatrice. Les plus grands guerriers, que le pays du vent a engendrés, se sont illustrés par des passes d'armes meurtrières et leurs noms perdurent encore à travers le temps, comme les grains de sables de cette arène. L'autre face représente la décadence, la servitude et l'abject manque d'empathie de l'humanité. Des hommes et femmes réduits en esclavage que l'on force à combattre dans cette structure circulaire pour le simple plaisir d'une foule en manque de sensation. Un nombre incalculable de vies se sont arrêtées en foulant le sol poussiéreux de cet endroit qui n'est autre qu'un tombeau à la forme particulière. Deux faces d'une même pièce. Deux points de vue d'un même endroit.

Observons quelques secondes les spectateurs du Colisée si vous le voulez bien. C'est plus une forme de politesse qu'autre chose, après tout, vous n'avez pas d'autre choix que d'observer avec moi. On trouve un beau panel hétérogène de ce que le pays du vent peut offrir. Des hommes lourdement armés observant le combat à distance, les bras croisés et le visage stoïque. Des combattants venant améliorer leur tactique de combat par le biais de l'observation. Des voyageurs assistant probablement à leur premier combat, terrifiés par la brutalité qui s'offre à eux. Des habitués, gesticulant et beuglant divers cris avec ardeur. Parmi tout ceci, on trouva même un blondinet, assis, le poing serré. Mitsuhide avait le regard rivé sur les deux hommes qui s'entretuaient plus bas. Plus l'affrontement avancé, plus le poing du Kazejin se serrait. Que faisait-il ici ? Une question simple. Un rappel. Au moins une fois par semaine, le manipulateur de la lumière venait assister à ces sanglants affrontements pour ne pas oublier son passé et se concentrer sur ses engagements futurs.

Néanmoins, son séjour au sein de l'arène fut rapidement écourté. Un employé du blondinet traversa bon nombre de rangs pour accéder au marchand et lui transmettre des informations sensibles. Lâchant un soupire de mécontentement, notre protagoniste se leva et sortir du Colisée, direction ses quartiers. Sur place, on lui expliqua l'affaire et il avait été rejoint par son homologue des Hérauts du Désert. Un jeune homme toujours caché par une cape qui dissimule à la fois son corps, mais aussi son passé qu'il partage avec Mitsu, dû moins sur le fond. La situation était complexe et la haine de l'Ashina ne faisait que grimper. Ce convoi devait absolument arriver à Taiyô aujourd'hui et sans faute pour honorer les diverses commandes que le marchand avait reçues. Cette attaque surprise n'était pas au goût de Mitsuhide, qui avait pourtant renforcé la sécurité pour éviter ce genre de problème. Heureusement pour lui, il était accompagné par l'élément parfait pour cette situation. Colère se fera une joie d'arriver en piqué diagonal sur ces énergumènes afin de faire résonner un hymne à la cruauté. Replaçant nerveusement les bagues sur ses doigts, l'Ashina prit une grande respiration.

« Shinji, tu iras transmettre un message aux mercenaires que j'ai engagés. Explique-leur grossièrement la situation et précise bien que je déteste gaspiller mon argent dans des futilités. Si je paye des hommes pour assurer une protection, j'attends en retour un convoi sain et sauf. Précise bien que la prochaine fois qu'une chose pareille arrive, ils découvriront que je ne suis pas qu'un simple marchand. »

Les alliés du groupuscule de Kazejins amorcèrent leur course effrénée afin de retrouver ce convoi si important pour l'Ashina. La piste était encore assez fraîche pour que l'espoir subsiste. Les deux hommes traversèrent bon nombre de dunes en remontant l'itinéraire initial du convoi pour y trouver l'endroit où l'attaque avait eu lieu. Après plusieurs minutes sous le soleil pesant du pays du vent, Mitsu observa au loin un objet qui n'avait habituellement pas sa place dans le désert. S'abaissant au niveau de ce dernier, il constata qu'il s'agissait d'un rouleau de soie destiné à la clientèle du marchand. En soupirant, le blondinet se redressa, tapotant au passage ses vêtements pour y enlever ce sable qui ne cessait de ternir la parure du bougre. Il ramassa au passage le rouleau et ferma les yeux dans le but de se concentrer. Affûtant ses sens, il concentra par la même occasion son chakra afin de détecter des présences dans les environs qui n'étaient pas la sienne. Il repéra rapidement Colère qui était proche de lui et en se concentrant d'avantage, il ressentit une présence autre, plus lointaine. Non. Il y avait plus d'une présence, mais ces talents de senseur n'étaient pas encore assez affûtés pour repérer avec exactitude le nombre d'ennemis. Il avait, cependant, une direction dans laquelle aller, ce qui était déjà ça. Attachant le rouleau de soie sur son dos, il se tourna vers son homologue.

« J’ai repéré leur présence direction Nord, Nord-est. Je ne peux pas te dire combien ils sont exactement, mais ce qui est sûr, c’est qu’ils sont plusieurs. Nous allons devoir être méfiant. Ils doivent forcément s’attendre à une contre-attaque de notre part. Ce qu’ils ne savent pas, en revanche, c’est que nous avons un maître dans l’art de manipuler l’essence même du désert. Utilisons ceci à notre avantage lorsque nous les aurons rattrapés. »

Le manipulateur de la lumière replaça son collier et souffla longuement avant d’emboîter le pas, à la poursuite des brigands. Cependant, le blondinet s’arrêta brusquement.

« Au vu de la situation, je suis bien content d’être tombé sur toi. Merci pour ton aide, Colère. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 23:22
Aussi longtemps que le Désert s'en rappelle, ceux qui l'ont arpenté dans leur quête insatiable de commerce avaient pour habitude d'organiser et préparer de lourds convois, composés de nombreux chameaux. Les caravanes vinrent s'y ajouter plus tard, permettant de transporter toujours plus de marchandises. Les expéditionnaires avaient également leurs réserves de vivres pour survivre dans des voyages qui duraient souvent plusieurs jours.

Les auteurs de l'attaque devaient certainement être des spécialistes. Pour mener à bien leur assaut et déplacer autant de matériel, ils devaient être préparés et habitués à ce genre d'activités. Mais sauraient-ils être plus rapide que deux shinobis ?

Doué de sensorialité, le riche marchand détecta rapidement la direction de ceux qu'il pensait être les assaillants. Une première occasion pour Ôji de voir son partenaire à l'oeuvre. Si celui-ci avait été choisi par la Femme d'Argent, nul doute qu'il serait un atout essentiel à l'organisation. Il fit un bref point sur la situation. Il était vrai que les Fils du Désert étaient redoutables sur leur terrain de jeux, mais il n'empêchait que les auteurs du vol n'étaient sûrement pas au courant que le marchand à qui ils venaient de s'attaquer était également un Shinobi. À moins qu'ils soient plus proche de lui qu'on ne le pensait...

Le Silencieux hocha de la tête en regardant le Blond, puis ils se remirent en route.

Ils avalèrent rapidement la distance qui les séparaient de leur objectif, avant de les rattraper presqu'une demi-heure plus tard. Arrivés non loin de la position de ce dernier, ils observèrent. Ils virent alors le convoi, à l'arrêt. Autour, personne. Les chameaux s'étaient arrêté, mais nul trace de ceux qui avaient dorénavant pris le contrôle du transport.

Le Silencieux se mit sur ses gardes, son chakra déjà malaxé. Avaient-ils été repérés ? Peut-être que le camp adverse possédait un shinobi permis leurs rangs...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Dim 10 Mai 2020 - 11:39
Panique.

La situation est catastrophique. Chaque pas dans le sable chaud de Kaze no Kuni venait confirmer cet âpre constat. L'esprit de l'Ashina fonctionnait à plein régime pour observer et comprendre les causes et les conséquences de cet incident. La réputation du marchand allait forcément en prendre un coup et c'était probablement ce qui était le plus agaçant pour le blondinet. Lorsqu'il s'est libéré des chaînes de son maître, personne ne lui faisait confiance pour reprendre l'entreprise de son ancien bourreau. C'est par la sueur et le sang qu'il a montré à tout Taiyô ce dont il était capable. Cette attaque menaçait d'annihiler tous les efforts produits depuis des années. Une chose que le Kazejin ne pouvait pas se permettre. D'une manière où d'une autre, la situation sera réglée, qu'importe les moyens employés.

Au-delà du fiasco, quelque chose sonnait faux. Cela faisait plus d'un an qu'il travaillait avec ces mercenaires et jamais un problème de la sorte s'est manifesté. Sont-ils tombés sur des mercenaires plus puissants ? Plus nombreux ? Sur des shinobis ? Si la dernière option est la réalité, les cadavres des mercenaires doivent joncher le sable à l'heure actuelle. D'ailleurs... Voilà qui est étrange. Cela fait maintenant des dizaines de minutes que le duo remonte l'itinéraire du convoi et aucun corps n'a été retrouvé. Je dirais même plus, aucune trace d'un réel affrontement a été laissée. Quelque chose ne va pas. Qu'en penses-tu toi ? Rien ? Même pas un élément de réponse ? Quand arrêteras-tu d'être un simple observateur silencieux ?

C'est avec l'esprit tourmenté que Mitsuhide s'attela à combler l'écart qui le séparait des réponses qu'il cherche absolument. Ces présences, qui l'avaient détecté, lui apporteront la lumière qu'il nécessite sur cette histoire ombragée. Dune de sable après dune de sable, les originaires du pays du vent arrivèrent non loin de la position désirée. Le manipulateur de la lumière fut brièvement soulagé à la vue de son convoi. Les coffres étaient encore scellés ce qui était un bon présage. Bon nombre de pierres précieuses brutes représentaient le contenu de ses coffres et perdre ses marchandises était inconcevable. Les chameaux et le reste de la cargaison semblaient non altéré. Néanmoins, tout était trop beau pour être vrai. Le calme régnait en maître sur l'endroit qui était plongé dans un silence monacal. Aucune trace des ravisseurs. Inspirant profondément, l'Ashina ferma les yeux afin de se concentrer de nouveau. Son esprit se vida pour laisser place à une concentration prodigieuse. Il ressentait maintenant le chakra de son partenaire et tenta, de nouveau, d'étendre la zone. Au fur et à mesure que celle-ci grandissait, des gouttes de sueur perlaient sur le visage du marchand. La sensorialité n'était vraiment pas son domaine de prédilection et cela lui demandait une grande concentration pour ne serait-ce qu'entrapercevoir une présence. Brutalement, la tête blonde ouvrit les yeux apportant, en silence, une triste nouvelle à son coéquipier.

« Ils nous encerclent. J'ai eu le temps d'en détecter surtout deux qui pourraient poser problème. Le reste est largement prenable. Prépare-toi, l'affrontement est inévitable. »

Sans plus tarder, notre protagoniste malaxa son chakra afin d'invoquer deux copies de lui-même. Il était prêt à affronter quiconque se dresserait entre lui et ses marchandises. Il reprendra par la force ce qu'on lui a lâchement dérobé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Dim 10 Mai 2020 - 15:14
Il y avait donc bel et bien des shinobis dans le camp adverse. Deux, pour être plus précis. Si le marchand les avait directement détecté, cela devait être probablement dû à leur émanation de chakra qui les distinguait des autres. Ils étaient donc encerclés par plusieurs mercenaires ainsi que deux shinobis. On était bien loin d'une simple partie de plaisir...

Ils ne perdirent pas de temps avant d'attaquer.

Parfaitement et synchroniquement.

Une multitude de projectiles tranchèrent l'air chaud du désert, menaçant le duo de toute part. Ni une ni deux, le Silencieux effectua plusieurs madras avant d'ériger un cylindre de sable qui vint complètement contenir les projectiles. Ayant malaxé son chakra au préalable, il fut particulièrement réactif mais ce fut également le cas de leurs adversaires qui ne perdirent pas de temps avant de poursuivre leur assaut. Dès qu'ils virent leurs projectiles se loger dans le sable, quatre d'entre eux, masqués et légèrement équipés, bondirent de leur cachette. De manière symétrique et de manière à créer deux duels où ils possédaient l'avantage numérique, les deux hérauts devant chacun affronter deux assaillants.

La suite fut particulièrement bien calculée.

Peu avant le moment où, de chaque côté de l'assaut, les mercenaires auraient les deux hérauts à portée de leur sabre en croissant de lune, deux autres hommes surgirent. Deux avantages : ils pouvaient asséner le coup fatal à l'ennemi qui serait déjà en train de lutter face à deux personnes ou bien de tout simplement leur permettre de profiter du nouvel effet de surprise et surprendre l'adversaire. Une attaque travaillée, créant deux situations de un contre trois, qui montrait toute la préparation de l'opération.

Mais qui ne suffirait pas.

Tandis que le cylindre de sable était retourné à l'état de nature et que la voie semblait libre pour les assaillants, six lances de sables contondantes vinrent les frapper chacun au niveau de l'abdomen. L'impact était sévère et les dommages internes potentiellement fatals. Les six hommes retombèrent au sol, meurtris.

Tant qu'ils restaient dans le Désert, les Asaara ne sauraient être défaits.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Mer 13 Mai 2020 - 20:53
Inévitable.

Alors que les clones fraîchement créés vinrent épauler leur créateur, une pléthore de projectiles fendirent le bref silence qui s'était installé. Leur cible ? Le duo Kazejin qui n'allait pas laisser faire. L'exécution était prodigieuse, mais anticipable par un shinobi un minimum entraîné. Ce fut la tête brune qui déploya ses talents en premier. Un cylindre de sable se manifesta sous l'impulsion du chakra de Colère afin d'enlacer les deux membres des Hérauts du Désert et les prémunir des attaques. Néanmoins, c'était loin d'être fini.

Telle une chorégraphie travaillée des centaines de fois, quatre des mercenaires bondirent afin de maintenir la pression et continuer leur assaut. Le quatuor s'était séparé afin de menacer les deux hommes venus ici pour récupérer les biens du marchand. Muni de lames bien aiguisées, leur but était simple à deviner. L'Ashina malaxa son chakra, près à esquiver les coups des bretteurs quand deux autres mercenaires quittèrent leur cachette ensablée. La charge menée était prodigieusement coordonnée, mais Mitsuhide n'était doublement pas seul.

Sans même en donner l'ordre, les clones du marchand se mirent dos à dos avec l'original pour former une défense infranchissable. Qu'importe la force des opposants, les trois manipulateurs de la lumière allaient tenir le front et contre-attaquer. Ils malaxèrent tous leurs chakras, se préparant au pire, quand soudain, Colère rappela à toutes les personnes présentes dans les environs pourquoi les Asaara sont surnommés les enfants du désert.

Avec une vitesse folle, six lances de sables se formèrent à partir du sol et se logèrent avec fracas dans l'abdomen des assaillants. Le choc fut violent, laissant les mercenaires à terre et dans un état critique. Le porteur du nom que l'on peut traduire par "Lumière supérieure" inclina légèrement la tête en regardant le manipulateur du sable en guise de remerciement. Sans son aide dans cette aventure aux péripéties inattendues, le blondinet aurait eu bien des difficultés à s'en sortir en un seul morceau.

Les yeux des différents Ashina se rivèrent sur deux silhouettes qui se dévoilèrent enfin. Les deux shinobis sortaient enfin de leur cachette. Encapuchonnés, les inconnus avançaient lentement et côte à côte, sans dire un seul mot et sans possibilité de les distinguer. Remettant en place ses bagues, l’ancien esclave brisa le silence.

« Nous vous laissons encore une chance. Dites-nous qui vous a payer pour dérober ce convoi et peut-être que quitterez ce désert encore vie. Restez muet et... »

Un puissant rayon électrique sortit subitement de la bouche d'un des shinobis. Bougeant légèrement son corps sur le côté par réflexe, Mitsu esquiva sans difficulté le laser qui venait de marquer la fin des brèves négociations. Tapotant ses épaules pour enlever le sable chaud de sa tunique, la tête blonde conclut ce qu'on peut difficilement appeler une conversation.

« Qu'il en soit ainsi. »

Il se tourna vers son partenaire pour lui chuchoter quelques mots.

« Je prends celui qui vient de m'attaquer et je te laisse l'autre. Je vais garder le mien vivant pour l'interroger. Libre à toi de faire ce que tu veux de l'autre. »

À peine ses paroles terminées, le manipulateur de la lumière original commença une course effrénée vers sa cible, alors que les deux clones malaxèrent leur chakra. Il était temps pour l'Ashina de montrer le fruit de son entraînement intensif.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Dim 17 Mai 2020 - 13:26
Les deux shinobis ne tardèrent pas à sortir de leur cachète, tandis que les mercenaires qu'ils avaient envoyé plus tôt gisaient dans le sable. Bientôt, le Désert allait dévorer leurs corps. Il ne resterait alors plus aucune trace de leur vie et c'est comme s'ils n'avaient jamais existé. La Vérité des Sables.

Ceux-ci virevoltaient autour du Silencieux, qui, pour mener son combat, s'était éloigné de son partenaire, ce dernier ayant jugé préférable de séparer les combats en deux affrontements singuliers. Le choix fut judicieux, étant donné que l'attaque précédemment cordonnée par les opposants avaient montré une certaine préparation. Qu'en serait-il de ses deux shinobis ? Il valait mieux les affronter séparément, sinon ils pourraient bénéficier de l'avantage de combattre par pairs.

L'opposant du marchand semblait être un utilisateur de la foudre, puisqu'il envoya un laser électrique que le blond put toutefois éviter. Le combat allait débuter.

L'autre shinobi, pourtant, resta sur place. Il bénéficiait d'un avantage puisqu'il connaissait les capacités de l'Affranchi, mais il put en déduire qu'il était en position désavantageuse. Comment contiendrait-il un manipulateur de sable dans son propre berceau ?

La réponse ne tarda pas à venir.

La vitesse.

En une fraction de seconde, il sembla disparaître. À vrai dire, sa rapidité fut telle que ses déplacements étaient à peine visible. L'adverse vint asséner un surpuissant coup de poing que le sable put cependant amortir, sinon quoi le Silencieux aurait potentiellement put avoir la mâchoire totalement disloquée. Il fit plusieurs bonds en arrière et utilisa le sable pour se prémunir des attaques qui ne tardèrent pas à arriver massivement.

L'opposant semblait être un utilisateur de Taijutsu mais sa vitesse, ainsi que sa force étaient prodigieuses. Sa force, surtout. Chacun de ses coups semblaient potentiellement mortels et quand bien même Colère tentait de l'immobiliser grâce au sable, il était plus rapide et restait en perpétuel mouvement. Quid des eux finirait fatigué en premier ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 19:57
Confrontation.

Ces gestes, l'Ashina les avait répétés plus d'une centaine de fois. Un clone à sa gauche, un clone à sa droite et lui, au milieu, fonçant sur l'ennemi. C'était avec les conseils d'Isshin, son instructeur qu'il avait adopté cette stratégie. Mitsuhide n'était pas un shinobi depuis son enfance comme beaucoup d'autres. Bien au contraire, cela ne fait que deux ans qu'il a découvert cette puissance qui sommeillait en lui depuis tant d'années. Combler autant de retard n'était pas aisé et globalement impossible. L'élève et le maître avaient passé des semaines d'entraînement avant d'appréhender correctement la tactique que le manipulateur de la lumière devrait employer dans ses prochains affrontements pour s'en sortir.

Le surnombre.

La première grande technique qu'Isshin enseigna à la tête blonde était le multiclonage de l'ombre. La capacité pour l'utilisateur d'invoquer des copies de lui-même, certes fragile, mais très utile. Chaque Mitsu avait son rôle propre et défini. L'orignal, pouvant encaisser des coups, devait réduire la distance qui le séparait de son assaillant pour concentrer ses attaques au corps-à-corps. La première copie, elle, devait se tenir à distance pour avoir le temps de malaxer son chakra et attaquer à distance. La deuxième et dernière copie avait un rôle de pivot, principalement focalisé sur la déstabilisation de l'ennemi. Cette trinité formait la formation du Kazejin pour combattre en duel, malgré son retard dans l'art des shinobis.

Alors que le créateur des clones entama sa course vers ce shinobi masqué, les copies firent un bon latéral pour s'écarter de l'ancienne position du marchand et les deux commencèrent à malaxer leur chakra. L'encapuchonné ne bougea pas d'un centimètre, observant simplement ses adversaires se déplacer. Vexé, le Kazejin original accéléra le pas en direction de son adversaire. Au même moment, le clone de soutien effectua une série de mûdras avant d'utiliser l'aptitude particulière de Mitsuhide. La lumière près de l'homme masqué s'intensifia légèrement ce qui détourna le regard de la cible sur cette altération de la réalité. L'ancien esclave en profita pour asséner un coup direct sur le shinobi qui se protégea avec son avant-bras par réflexe. Le coup était bien trop faible pour réellement inquiéter ce mercenaire, mais il n'était là que pour faire une deuxième distraction. Par la droite, une dizaine de sphères à haute pression se logèrent sur le flanc du bougre qui grimaça de douleur. Le premier assaut était une réussite, mais pour qui ?

L'encapuchonné recula en grognant et l'Ashina ne fit rien pour l'en empêcher. Après ce bref échange, de fortes brûlures se firent ressentir sur la main droite du manipulateur de la lumière. Déplaçant son membre avec difficulté, Mitsu grimaça à son tour. La défense du mercenaire était à la fois une attaque que le blondinet n'avait pas vu venir. Un corps brûlant de la sorte pouvait être problématique pour le marchand, d'autant plus que sa main droite allait être difficile à utiliser à partir de maintenant. Garder vivant ce genre de personnage n'allait sûrement pas être possible... Je vais devoir prendre le relais et me battre avec tout ce que j'ai.

Il n'y a pas d'autre choix possible.

_________________
Dans la Lumière de l'Ombre Lnwa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Lun 25 Mai 2020 - 20:37
Des deux côtés, l'affrontement semblait difficile. L'utilisateur de la foudre mettait le marchand et ses ombres en difficulté, ce qui témoignait d'un niveau bel et bien élevé. De même pour son comparse, qui alliait vitesse et puissance. Deux caractéristiques qu'il semblait avoir poussé à l'extrême, sans que le Silencieux puisse rivaliser avec.

Il jeta un rapide coup d'oeil à son partenaire, tandis qu'il gardait son opposant à distance. Si ce dernier parvenait à le toucher, les dégâts pourraient être mortels. Et ils ne pouvaient se permettre de faire durer l'affrontement, les deux shinobis ayant l'air endurants et accoutumés à la chaleur aride du Désert. Des adversaires redoutables.

Colère fit un bond jusqu'au blondinet et ses clones, alors que ces derniers s'étaient également éloigner de leur vis-à-vis. Semblerait-il que les deux soient particulièrement dangereux au corps-à-corps.

Le seul moyen de les neutraliser était de les immobiliser, notamment l'adversaire direct de l'Affranchi. Il ne semblait utiliser que des techniques de Taijutsu, et étant immobilisé il ne saurait les utiliser. En revanche, son homologue était capable d'utiliser la foudre et nul doute que même privé de sa mobilité il pourrait en faire usage.

La technique qui suit avait beau être coûteuse en chakra, Ôji se devait de jouer franchement le coup. Il espérait toutefois pouvoir compter sur le marchand.

Après avoir effectué plusieurs mudras, il plaqua ses mains au sol et les sables semblèrent se densifier un instant, avant de devenir mouvants. La manœuvre fut difficile puisque les deux shinobis adverses tentèrent de s'éloigner rapidement, ce qui força le Silencieux à étirer le champs d'action de sa technique. Lorsqu'ils furent finalement prisonnier du piège, il n'était pas loin de ses limites.

Le shinobi de la Foudre formula des mudras à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Dim 31 Mai 2020 - 2:07
Tsss...

Toujours appelé dans les moments difficiles. J'aimerais parfois sortir pour siroter un petit cocktail, allongé sur le sable chaud à me détendre. Malheureusement pour moi, je n'ai pas été créé dans ce but. Je ne suis qu'une marionnette de l'esprit de mon cher Ashina qu'il manie inconsciemment pour se protéger de ce monde. Je ne peux pas vraiment lui en vouloir, après tout, je suis lui.

Cette douleur dans la main était insupportable. Cela me rappelait, avec un goût amer, les coups de fouets que j'encaissais il y a maintenant plusieurs années. À l'époque, je ne pouvais que subir et accepter le triste sort qui m'était réservé. Les choses ont bien changé depuis et lorsque j'entre en scène, je peux enfin riposter librement. Le blondinet s'était bien défendu, mais face à un tel ennemi, il avait vite compris qu'il ne pouvait triompher sans mon aide. Aussi loin que ma mémoire remonte, c'est le premier ennemi que nous affrontons depuis qu'Isshin nous avait initié aux arts des shinobis. J'aurais préféré une confrontation plus aisée, mais ainsi soit-il. Je me dois démasquer ces hommes et ramener les marchandises de Mitsu à Taiyô. Ce convoi est pour moi que futilité, mais il compte aux yeux de mon hôte et c'est tout ce qu'il compte.

Craquant mon coup et les doigts de ma main encore valide, je me tenais près à de nouveau effectuer la fameuse danse du combat avec mon ennemi du jour. Mes copies me regardèrent brièvement, comprenant qu'il était temps de s'y remettre. Mon adversaire direct se tenait le flanc qui devait être douloureux après mon assaut venteux. Alors que je peaufinais ma stratégie dans mon esprit assoiffé de revanche, le fils du désert rejoignit ma position. Son adversaire était un homme rapide et puissant privilégiant le combat au corps-à-corps. L'Asaara avait usé de son don pour le tenir à distance, mais la moindre erreur de calcul pouvait être fatale. Le membre des hérauts du désert l'avait bien compris et il avait une stratégie en tête. Usant de son contrôle du sable, Colère plaqua avec fracas ses mains sur le sable chaud du désert. Avec vitesse prodigieuse, le sable se densifia avant de devenir une lise piégeant les encapuchonnés. Leurs mouvements étaient maintenant limités aux membres supérieurs et c'était à moi d'en tirer parti.

Mes clones, qui avaient suivi la scène avec attention, se tournèrent instantanément afin de faire face à l'adversaire d'Ôji. La stratégie était simple. Attaquer le plus lourdement possible en visant les jambes de l'immobilisé pour qu'il ne puisse plus nuire. La cible étant éloignée, combler une telle distance ne pouvait se faire qu'avec l'aide du Ninjutsu. Leurs mouvements furent synchronisés à la perfection lorsque les clones s'exécutent. Une série de mûdras plus tard, chacune des ombres envoya dix sphères de vent en direction des membres inférieurs de l'expert en Taîjutsu. Les copies se placèrent, par la suite, près de Colère afin de l'assister si le mercenaire désirait encore lutter en vain.

La menace imminente se trouver dans ma direction. D'un regard noir, j'avais indiqué clairement à mes copies que le manipulateur de la chaleur était pour moi. Au moment où mes clones concentrèrent leur chakra pour attaquer, je fis de même avec le mien afin de me projeter en avant vers ce manipulateur de la foudre. J'avais remarqué que ce dernier était déjà en train de composer des mûdras, mais j'étais confiant. Je pouvais le prendre de vitesse... Du moins, c'est ce que je pensais. L'inconnu cracha des dizaines de senbons de foudres dans ma direction. Plusieurs choix s'offraient à moi. Devais-je esquiver ? Riposter ? Dans les deux cas, j'allais perdre du temps. Je ne sais pas combien de temps Colère peut maintenir ces hommes immobiles. Je ne peux pas louper cette opportunité en or. Dans ce cas, prenons la décision la plus intrépide ! Alors que les aiguilles chargées en électricité fendirent l'air, je mis mon bras droit en opposition pour encaisser la technique. Foutu pour foutu, autant utiliser le bras qui a déjà une main défaillante non ? Je rigole là, mais la douleur était bien plus intense que prévue. Pour le bien de ma santé mentale, je n'avais pas compté le nombre d'aiguilles planté dans mon bras, car celui-ci était bien trop élevé pour ne pas l'avoir évité. Mon bras devint instantanément un poids mort, complètement engourdi, alors que le sang commençait à couler, lentement sur le sable chaud du désert. Surpris par cette défense audacieuse, le manieur de la foudre tenta de préparer une nouvelle attaque, mais il était trop tard. Arrivant devant lui, je concentrais mon chakra dans mon poing gauche afin de lui coller un uppercut d'une violence inouïe. La mâchoire se brisa sous le choc, assommant le mercenaire au passage. Quelle jouissance ! J'avais enfin eu l'occasion d'utiliser la technique de l'autre explosé de la cervelle. Il ne m'a pas appris n'importe quoi cet Amejin et je lui en dois une. Je te dédie cette mâchoire, cher Ashura !

_________________
Dans la Lumière de l'Ombre Lnwa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Sam 13 Juin 2020 - 10:42
Maintenir une technique sur une telle zone était exigeant physiquement, d'autant plus que l'Affranchi commençait à atteindre ses limites, suite à ce combat qui s'était prolongé. Haletant, toute sa concentration était dédiée au maintien du jutsu. Il alla même plus loin en créant un chemin pour le marchand lorsqu'il se lança à l'assaut de son opposant au corps-à-corps, de telle manière qu'il put facilement lui asséner un coup surpuissant à la mâchoire. Il s'écroula dans les Sables.

Son compère, lui, venait de se faire broyer les jambes par l'attaque venteuse lancée par les clones.

En voyant les deux shinobis à terre, le Silencieux put enfin relâcher sa technique et manqua de peu de s'écrouler à son tour, complètement épuisé. Son contrôle du chakra n'étant pas encore optimal, les lourdes techniques comme celle des sables mouvants lui pompaient encore bien trop d'énergie. À l'avenir, il devrait faire plus attention, étant donné les risques d'une réserve de chakra épuisée.

Le Blond, lui, semblait légèrement blessé lui aussi. Mais ses clones étant toujours présent, il devait avoir encore suffisamment de chakra. L'Impératrice avait déniché un bon élément, ce qui n'était sûrement pas étonnant à la vue de ses capacités visionnaires.

Bien qu'amochés, les deux shinobis adverses n'en étaient pas morts pour autant. Le marchand avait donc l'occasion d'en savoir plus sur son convoi de marchandises. Quant au sort des deux adversaires, il avait bien entendu le choix. Sa nouvelle place au sein des hérauts lui conférait les pleins pouvoirs quant à son choix.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Mar 16 Juin 2020 - 4:05
Sourd fut le bruit du coup résonna lourdement à travers le sable dense du désert. L'encapuchonné avait la mâchoire bien disloquée sous l'impulsion de mon poing gauche galvanisé par mon chakra. La technique de l'explosif Ashura était simple, mais d'une efficacité démoniaque. Une libération pure et simple du chakra concentré dans les tenketsus du membre assénant le coup. Rien de plus, rien de moins. Sommaire sur le papier, cette habilité demandait une grande concentration et un timing parfait pour provoquer de lourds dommages sur la cible. Mon hôte l'avait pratiqué à mainte reprise avec son sensei Isshin, mais l'exécuter en combat, sous la pression et les blessures, était une toute autre histoire. Si je n'avais pas pris le relais, Mitsu n'aurait sûrement pas réussi à passer outre la douleur pour concentrer son chakra avec minutie. Il peut encore me remercier celui-là.

Prenant une grande respiration, j'auscultai rapidement mon bras droit meurtris par les assauts que j'avais subis. Les aiguilles électriques avaient disparu, mais les blessures étaient bien là. Mon membre ne répondait que partiellement aux instructions que je lui donnais, ce qui était problématique. La douleur était intense et je luttais de tout mon être pour ne pas m'écrouler et crier. J'attrapai, par le col, le vaincu afin de le faire glisser avec difficulté sur le sable. Au bruit agonisant que j'entendais au loin, je pouvais déduire que mes clones n'avaient pas chômé. Lentement, je me déplaçais vers eux en traînant le mercenaire inconscient. La victoire était acquise.

Les sables précédemment mouvants retournèrent à leur forme d'origine, signe que Colère avait relâché sa technique. Couvrir une aussi large zone devait être épuisant pour l'Asaara, mais il n'a pas bronché et a maintenu la technique le temps qu'il fallait. Cette organisation était vraiment composée d'éléments incroyables. Sans lui, je serais mort, gisant dans le sable à l'heure qu'il est. M'approchant de lui et de mes clones, je lui fis un signe de tête pour le remercier de cet éprouvant combat.

« Putain ! On se sent vivant là ! »

Galvanisé par l'adrénaline, j'avais qu'une envie, continuer à maraver du mercenaire toute la journée. Alors que je voulais frapper amicalement mon clone dans le dos pour le féliciter, ma vision se troubla et mes copies retournèrent dans le néant. Je mis un genou à terre et tentai de reprendre difficilement mes esprits. Il semblerait que j'aie un peu abusé de tout, que ce soit de mon chakra ou de mon corps. Prenant une grande respiration, je me relevai avec peine. Le travail n'est pas terminé.

– Je te rassure, ton pote n’est pas mort… Du moins, pour l’instant. Si tu coopères, tout se passera bien pour vous deux. Inutile de t’expliquer ce qui arrivera si tu ne réponds pas à mes questions. Est-ce que je suis clair ?
– P’tain… Ouais ouais, très clair.
– Parfait ! Alors, c’est parti ! Qui est votre employeur ? Pourquoi cette attaque sur mon convoi ? Où sont les hommes et femmes qui s’occupaient du convoi ? Hmmm, je pense que c’est tout pour l’instant.
– Arg...
Le mercenaire plaça ses mains sur ses jambes meurtries avant de reprendre avec un visage contracté par la douleur. Un mec qui s’appelle Kenshin, c’est un marchand de Taiyô j’crois. Rien de personnelle, nous sommes des mercenaires, tu nous payes, on fait le boulot demandé et c’est tout. Tes gars sont attachés un peu plus loin direction nord, à deux minutes d’ici. On avait pour ordre de tuer seulement ceux qui résistent. Content, gamin ?

Ce putain de petit marchand de merde de Kenshin. Je ne l'ai pas vu venir celle-là. C'est donc ça la fameuse concurrence de Taiyô. Enfin, ce n'est pas comme ça qu'on fait affaire voyons, un peu de bon sens et de civilité ! Bon, calmons-nous. On va aller lui rendre une petite visite après, mais pour leur, occupons-nous du convoi.

« Est-ce que j'ai l'air content, abruti ? » Je marquai une légère pause avant de me tourner vers Ôji. « Je te les laisse, je vais vérifier si mes employés sont bien là-bas et je reviens avec eux. »

Luttant contre la douleur, je traînai mon propre corps avec peine en direction du nord. Heureusement pour moi et pour l'autre mercenaire, il avait dit la vérité. Après quelques minutes de marches, je vis quelques personnes agglutinées en contrebas d'une dune. Ils étaient pieds et poing liés, mais personne ne les surveillait. Je détachai le premier, qui détacha les autres, avant de m'asseoir sur le sable pour reprendre un peu mon souffle. J'expliquai brièvement la situation et mes employés m'aidèrent à retourner auprès d'Ôji. Les mercenaires n'avaient pas bougé d'un poil, ce qui me rassura. J'ordonnai à mes hommes de charger tous les corps sur le convoi et de le remettre en route. Rester ici, immobile et blessé n'était pas à notre avantage. Si jamais des renforts arrivent, nous ne serons pas capables de les affronter. Une fois tous les mercenaires chargés, ligotés et avec un de mes hommes à leur chevet pour prodiguer les premiers soins, nous étions fin prêt à partir.

« Où allons-nous, Mitsuhide-sama ? »

Une très bonne question, en effet. Je pris quelques secondes de réflexion. Je devais assurer mes engagements auprès des clients, mais je ne pouvais pas m'en occuper personnellement au vu de mon état. Prenant une grande respiration, je donnai finalement ma réponse.

« Retournez à nos locaux et prévenez Shinji de tout ce qui est arrivé, il sera quoi faire. Par contre, avant ça, vous allez faire un petit détour et nous emmener quelque part dans le désert. Je vais vous indiquer le chemin route. Tout le monde en marche, on y va ! »

Après tout, nous ne sommes pas très loin de la demeure de Kuuli. L'endroit idéal pour se faire soigner et voir ce que nous allons faire de ce petit groupuscule de mercenaires.

_________________
Dans la Lumière de l'Ombre Lnwa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Ôji
Asaara ÔjiEn ligne

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 0:34
Un changement, léger mais flagrant, invisible mais réel, semblait s'être opéré sur le Marchand. Plus tranchant, il semblait animé d'une animosité meurtrière qui s'était particulièrement sentie lors du dernier coup qu'il avait assené à son adversaire.

D'une puissance effrayante.

C'est lorsqu'il s'exprima, après avoir ramené le corps de son opposant - l'autre gisant toujours dans le sable - que le Silencieux eut remarqué le changement. En croisant son regard, l'énergie bestiale qui dansait dans ses orbites était prenante. Le Marchand n'était plus ce qu'il était.

Malgré la douleur, sa présence menaçante fut suffisante à dissuader l'utilisateur de la foudre de répondre autrement que par la vérité, aussi les informations désirées furent rapidement collectées. Il ne tarda pas à s'en aller retrouver les siens.

Durant ce temps, le Silencieux, tant bien que mal, fit glisser le corps de l'autre Shinobi qui fut amené à côté de son partenaire. Nul besoin de les ligoter ou de les immobiliser, ils savaient très bien qu'ils ne sauraient aller loin.

Et puis, il serait préférable de les garder vivants. L'Impératrice serait ravie de les posséder, notamment l'utilisateur de Taijutsu...

Lorsque le Blond revint, accompagné d'un groupe dont le nombre semblait conséquent, il ne se fit pas tarder :

- Tous. L'Impératrice aura besoin de tous. Surtout de ces deux-là...

Il fit un mouvement du menton en direction de l'utilisateur de la foudre.

Il ne semblait pas comprendre ce qui allait lui arriver.

Peu importe.


Dernière édition par Asaara Ôji le Jeu 25 Juin 2020 - 4:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

Dans la Lumière de l'Ombre Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 2:23
La plus étonnante des surprises dans cette épopée insoupçonnée résidait dans la manifestation verbale de Colère. Le surnommé Silencieux ne portait pas ce sobriquet pour rien. Il ne perdit pas une seconde en m'indiquant que l'Impératrice aura besoin de tous les mercenaires vaincus, en particulier les deux plus puissants qui ont donné du fil à retordre au duo insolite que nous formons. J'acquiesçai d'un simple signe de tête alors que mes hommes terminèrent de charger les corps blessés au sein du convoi. La route vers la demeure de Kuuli n'était pas très longue, mais je restai sur mes gardes au vu des récents événements.

La combinaison de mes blessures et du soleil mordant rendirent ma vision trouble, au point je manquai de m'évanouir. Si je rendais le contrôle à mon hôte maintenant, vous pouvez être sûr qu'il tombera instantanément dans les pommes. Comme à mon habitude, j'allais endurer la souffrance le temps que le corps soit rétabli pour que l'esprit encore frêle de mon alter ego n'en pâtisse pas. Surmonter la douleur représentait la clé de tout ce périple. Ignorer l'information arrivant jusqu'à mon cerveau, la rejeter, la nier en bloc. Je devais tenir, pour notre bien.

Dans la foulée, je guidai tant bien que mal mes hommes en direction de la demeure de la demi-géante, mais se repérer dans le désert s'opère toujours dans la difficulté. Je faisais pression sur mon bras afin d'étouffer l'hémorragie et à minima de la ralentir. Mes connaissances en médecine se limitaient à ce genre de pratiques amateurs. Après tout, la vie m'a habitué à endurer les blessures en attendant leur cicatrisation, pas à les soigner.

Le convoi atteignit finalement ce que je visualisais comme une oasis du désert dans ce moment de douleur intense. Avec difficulté, je posai les pieds sur le sol ensablé avant de marcher lentement vers notre comité d'accueil. J'expliquai rapidement la situation avec Colère à mes côtés. Des membres de l'organisation commencèrent à récupérer les divers mercenaires pour les emmener à l'intérieur. J'insistai fortement pour que quelqu'un fasse rapidement un rapport à l'Impératrice ou à Mukuro pour les mettre au parfum et de bien surveiller la joyeuse petite troupe qu'on venait de ramener. Je fis signe à mon convoi de reprendre la route, mais avant cela, je pris un petit rouleau dans un des grands sacs en toile du cortège. Une petite emplette que j'avais faite auprès du pays du bois qui devait être revendu cher dans la capitale, mais j'en avais décidé autrement après ce contretemps.

Un médecin des hérauts du désert nous fit signe de le suivre à l'intérieur du domaine. Sans attendre, Colère et moi-même talonnions le doc vers une grande pièce possédant quelques lits de fortune. Le médecin m'installa sur l'un d'eux avant de commencer les soins. Étant le plus amoché, il avait priorisé ma guérison avant celle d'Ôji. Après une dizaine de minutes immobile, le praticien mobilisa mon bras dans son entièreté pour vérifier l'efficacité de ses soins. Le membre était encore un peu raide, mais la douleur s'estompait rapidement, indicateur d'un rétablissement efficace. Il passa ensuite à Colère qui avait surtout besoin de reprendre un peu de chakra suite à sa puissante technique déterminante dans l'affrontement précédent. Pendant l'attente, je fis quelques tours de la pièce en effectuant une rotation horaire puis antihoraire avec mon bras de nouveau valide. Une fois les soins prodigués, le toubib se hâta de sortir nous laissant seul avec le Silencieux. Je remerciai rapidement le médecin avant de sortir le fameux rouleau de ma poche et le tendre à mon comparse.

« Sans toi, je ne serais sûrement plus de ce monde à l'heure qu'il est. Tiens prends ça, en gage de remerciement pour m'avoir épaulé. C'est un petit rouleau que j'ai acheté au pays du bois. Ça vaut son pesant d'or, crois-moi ! »

Je m'étirai les bras avant de me retourner, regardant la sortie des yeux.

« Bon, ce n'est pas tout ça, mais j'ai un collègue marchand à qui je dois rendre une petite visite si tu vois ce que je veux dire. Motivé pour pousser le vice jusqu'au bout ? »

Spoiler:
 

_________________
Dans la Lumière de l'Ombre Lnwa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305

Dans la Lumière de l'Ombre

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: