Soutenez le forum !
1234
Le Deal du moment : -29%
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en ...
Voir le deal
127 €

Partagez

Charge narcoleptique (PV Saji)

Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 0:03
w3docs logo

Charge Narcoleptique — en featuring avec ce bg de Mizukage-sama aka Nobuatsu Saji aka Sami aka Le Cavalier de Feu aka celui qui a tout vu d'Akane aka ce best bro de Kuzan

Le ninjutsu. L'art principal chez un ninja qui peut faire de sa renommée une crainte mondiale. La maitrise de certains des éléments primaires, voir de la totalités de ces derniers pour les plus talentueux, est une base chez le shinobi. Il lui permet d'être un guerrier redoutable et de, grâce à ces facultés, survivre quand le danger est à leurs portes et leur permet de protéger ceux qu'ils chérissent.

Seiya en est totalement dénué.

Dénué de la moindre goutte de chakra, du moins dans le domaine élémentaire et de construction chakratique, le Yoarashi affiche un certain talent pour ce que certains appellent "l'art du pauvre" — le Taijutsu. Un domaine dans lequel le jeune garçon aux cheveux ronds excelle par-dessus tout, même si la plus part du temps, il ignore totalement le talent qui l'habite. De manière désuet, le genin est une nouvelle fois présent au complexe shinobi pour s'entrainer en compagnie d'autres Kirijin pouvant lui apporter leur savoir et leur force. Toutefois, mit de côté à cause de son candide, le bougre n'est l'ami de peu de personne présentes dans ce village si reconnu. Un aspect de sa vie qui l'importe peu, son grand frère est là pour lui apporter ce côté social à sa vie. À côté, seul l'entrainement et le service rendu à la Brume sont importants.

Malgré cela, sans ami et semblables pouvant s'entrainer avec lui, le jeune Yoarashi se contente de copier dans son coin ses jeunes camarades pour tenter d'effectuer une charge de combat, chose qu'il n'arrive pas encore à effectuer.

D'un point A à un point B, il observe de ses yeux fatigués le talent des autres, voyant que lui, il ne fait que courir simplement sur le terrain du Complexe Shinobi. Pas à pas, il réessaye. Y mettant une intensité de plus en plus poussée, il s'exécute une nouvelle fois sur la terre poussiéreuse de la coure.

« Cette fois, c'est la bonne ! »

Prenant alors appui, la pointe des doigts sur le sol, le Narcoleptique se propulse à peine que, comme son surnom l'indique, le voilà qui s'évanouie partant en voyage sur le dos de Morphée.

Mais quel est le secret de la charge ?? On veut savoir ! Seiya, relève toi !


_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Lun 11 Mai 2020 - 16:07
Suite au retour du Directeur de son voyage à Wasure, il était temps pour le Complexe de reprendre de l’activité avec une réforme que le Nobuatsu souhaitait apporter afin de favoriser l’apprentissage parmi les forces de la Brume. La visite du Daimyô lui avait fait prendre conscience de la perfectibilité de leurs défenses, et la dernière édition du Kunaï émoussé qui avait fait l’apologie des genins en qui ils voyaient des grands ninjas en devenir, occultait pourtant le fait qu’il leur manquait les armes pour combattre les Dieux et d’autres menaces équivalentes.

Les héros de Mizu étaient la preuve que mêmes des genins étaient capables de participer à des actions d’envergure, comme lors de l’attaque du Dieu de l’Eau, et pourtant ils ne pouvaient être certains que si une telle chose se reproduisait, ils sauraient y faire face. Il leur fallait une structure, une méthode qui leur permette de répondre à des situations critiques.

La force d’un village caché, surtout dans le cas de Kiri réputé pour la force de son armée plutôt que leurs connaissance scientifiques ou leur réseau commercial, se mesure avant tout à l’aune de ses shinobis et du système pédagogique dans lequel ils évoluent. Maintenant qu’il était investi du rôle de Mizukage, Saji avait le pouvoir de changer les choses à son niveau, encourager les gradés à former les non-gradés, le partage de connaissance et le développement de techniques

Comme le rappelait le Kunaï émoussé, le Complexe était le fruit d’un projet de longue date porté par les Kaguya, et qui fut publiquement communiqué via une réunion où tout le monde fut invité à donner son avis, ses idées… Intervenants dont il faisait partie, en donnant sa vision sur la philosophie que devrait relayer l’établissement, à savoir la discipline autant que la préparation à des missions sur le terrain, des aspects qui pour lui manquaient cruellement à l’époque, et qui ont tendance à s’améliorer aujourd’hui.

Il était de son devoir de chef de la Brume de proposer un système éducatif complet qui ne laisse personne de côté, tous les pouvoirs, tous les profils devaient être pris en compte dans la réforme qu’il était sur le point d’apporter. Il y avait certainement des bons élèves et des mauvais, mais aucun cas qui ne soit irrattrapable au point qu’il soit désespéré, et qu’il faille qu’il abandonne ses espoirs de devenir un grand shinobi un jour.

Tel était le credo du Nobuatsu… jusqu’à ce qu’il dépose son regard sur un jeune homme à la coupe au bol courant tout seul dehors, faisant des tours de terrain à l’écart des autres groupes. Peut-être préférait-il la solitude pour ne pas être dérangé, ou évité d’être jugé par les autres. Mais il suffisait d’un simple coup d’oeil sur la course du genin pour se rendre compte qu’il était dépourvu de la moindre bribe de talent. Il était essoufflé, son jeu de jambes était chaotique, et son corps d’apparence malingre ajoutait au caractère pathétique du personnage.

Mais en même temps, quelque chose invigora le Nanadaime en observant les efforts du garçon… Qu’en dépit de ses difficultés manifestes, de sa faible condition, il se montre aussi déterminé à s’entraîner, bien que les résultats soient peu engageants. Intrigué par le genin, il alla à sa rencontre en le voyant s’affaler au beau milieu du terrain. Il s’approche de l’enfant qui s’était évanoui et le secoua à l’épaule dans le but de le réveiller.

Tout va bien?

Accroupi à la hauteur du genin, le masque du Sabreur brillait dans le reflet du soleil au point que le gamin pouvait s’y contempler.

Tu t’entraînes tout seul?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Lun 11 Mai 2020 - 18:05
w3docs logo

Charge Narcoleptique — en featuring avec ce bg de Mizukage-sama aka Nobuatsu Saji aka Sami aka Le Cavalier de Feu aka celui qui a tout vu d'Akane aka ce best bro de Kuzan

Essouffler comme par permit, l'enfant sans la moindre endurance s'effondre au sol après de multiples tentatives afin d’accéder à la fameuse charge offensive que tout shinobi est capable de faire. Mais lorsque l'on rajoute sa pathologie en plus, s'éveillant au moindre effort physique, encore plus que naturellement à la moindre occasion, voilà le jeune Yoarashi s'effondrer de fatigue au sol, dormant alors à point fermé.

Lui le garçon aux multiples défauts, que tous traitent de manière désuet, s'endort encore une fois aux yeux de tous et inconsciemment, il sait que les moqueries fusent alors qu'il ne peut être présent à cette heure. Mais cela va très vite changer avant d'être secoué légèrement, le retirant de ce sommeil aléatoire.

Ré-ouvrant alors les yeux, ne reconnaissant même plus le complexe shinobi, lieu où il s'entraine, Seiya malgré son habitude à s'endormir n'importe où et n'importe quand a toujours du mal à se remettre de ce genre de situation. Surtout quand on sait que la suite des évènements est amenée par un homme bien particulier.

« Na ... Nanadaime ?! » dit-il d'une voix fatiguée avant de se rendre compte que l'homme en face de lui est bien le septième du nom.

En un éclair, il se relève alors droit comme un pic, face à celui qui vient de s'agenouiller pour le sortir de son sommeil. Même s'il est rare de l'apercevoir, le Mizukage est connu de tous et, pour un grand timide et respectueux comme Seiya, l'homme surnommé Le Cavalier de Feu reste impressionnant en toutes circonstances. Et alors que le reflet de l'acier formant le visage de l'Ombre, l'ancien Amejin s'excuse comme à son habitude.

« J.. Je ... Excusez-moi Mizukage-sama .. ! J'essaye désespérément d'apprendre une technique de charge mais ... mon endurance est catastrophique. »

La mine attristé, Seiya le sait bien. C'est un comble pour un membre de clan dont le taijutsu est la spécialité.

« Et oui. Il semblerait que les autres ne souhaitent pas réellement être partenaire d'entrainement en ma compagnie. Mais ça va, je sais me débrouiller. »

Un sourire à l'intention de la septième ombre, lui adressant le plus grand respect sans vouloir attirer sa pitié. Le jeune Yoarashi sait que même s'il n'est pas accompagné, c'est aussi bien. Il ne voudrait pas blesser quelqu'un d'autre ...

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Sam 16 Mai 2020 - 22:16
L’enfant finit par sortir de son sommeil, curieux qu’il ait choisi ce lieu d’entraînement pour dormir, il ne pouvait pas se permettre de rester allongé là, au beau milieu de la cour du Complexe, qui sait ce qui pourrait lui arriver pendant qu’il n’est pas conscient? C’est dans un esprit d’inquiétude mais aussi par intérêt pour le garçon s’entraînant seul dans son coin qu’il choisit d’aller à sa rencontre, afin de mieux comprendre ce qui le poussait à s’entraîner à l’écart des autres, même s’il en devinait quelque peu la raison, il ne se privait pourtant pas d’avoir un échange avec le genin qui venait de fournir un effort intense, quoique celui-ci n’aurait pas dû le fatiguer autant. Un manque d’endurance peut-être, ou est-ce qu’il arrivait à la fin de sa séance? Il était toujours plaisant de voir un jeune ninja au début de son parcours montrer autant de persévérance et d’abnégation.

La réaction du gamin à la coupe au bol fut la surprise, celle de se trouver en présence de l’Ombre de la Brume ici-même, à son chevet. Il l’avait reconnut immédiatement à son masque à visière métallique qui ne laissait personne indifférent à Kiri puisqu’il s’agissait en quelque sorte du signe distinctif du chef du village, le Septième. Saji n’était pas encore suffisamment habitué à ce que les gens dans la rue le considèrent avec autant de déférence, signe que le rôle ne lui collait pas encore tout à fait à la peau, il appréciait néanmoins le fait de pouvoir apporter au village bien plus qu’il ne pouvait le faire auparavant. Par son action, par sa présence permanente, et par le sentiment de sécurité qu’il pouvait inspirer.

Ce même sentiment qu’il espère transmettre au jeune initié en Taijutsu, faisant ses premiers pas dans le monde ninja. Même si cela ne faisait pas vraiment partie de ses obligations de chef de village, le Nobuatsu souhaitait toujours garder une certaine proximité avec les shinobis de la Brume, partager son savoir comme il a toujours su le faire auparavant. Et face à des situations commes celle-ci, il ne pouvait tolérer de voir un élève mis à l’écart du système, sous peine qu’il n’y est pas naturellement disposé.

T’endormir comme ça dehors, ce n’est pas très prudent.

Le genin expliqua que personne ne souhaitait être son partenaire d’entraînement, ce qui toucha le Sabreur au plus profond de son âme, lui qui à son âge n’était certes pas le plus extraverti des élèves mais avait pu profiter de la compagnie d’adversaires dans son école de kenjutsu pour progresser toujours plus haut, il ne put laisser l’enfant livré à lui-même et prit alors la résolution de devenir lui-même son enseignant, ne serait-ce que pour une journée. Car si le garçon n’avait apparemment pas les qualités physiques pour courir, il avait cette détermination qui le poussait à endurer toujours plus.

Je serai ton partenaire d’entraînement, tu apprendras la charge et tu pourras montrer à tes camarades à quel point tu as progressé. Maintenant on va commencer par s’échauffer et au lieu de faire des tours de terrain, on fera des sprints en ligne droit. Aller et retour. Je montre puis tu reprends.

Il se pencha légèrement et fila à toute allure sur une courte distance, puis revint à la même vitesse. Il avait enchaîné deux charges d’affilée sans que cela ne semble lui coûter le moindre effort. Après quoi il fit signe au garçon de s’y coller à son tour. Il avait besoin d’avoir un aperçu avant de s’assurer d’où venait le problème.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Dim 17 Mai 2020 - 18:10
w3docs logo

Admiratif et impressionné par la prestance que possède l'homme, Seiya reste durant de nombreuses secondes à regarder celui qui vient à son secours. Ou plutôt, celui étant venu pour le réveiller. Le Mizukage Sixième Septième du nom est impressionnant de par son palmarès mais aussi sa présence chakratique. Malgré qu'il soit dans l'incapacité de créer ou de générer la moindre chose à base de chakra, les sens du genin restent assez développés pour ressentir la force des autres et lorsqu'il pose le regard sur son maître et chef de village, le Yoarashi perçoit une aura dévastatrice tout autour de lui.

Voyant alors ce monstre de puissance s'avancer vers lui, le garçon reste pétrifié à l'idée de parler avec quelqu'un portant sur lui l'histoire et la force de tout un pays. Lui, l'éternel timide n'aimant pas trop s'adresser aux autres quand cela n'est pas nécessaire. Mais sa timidité lui permet ou du moins, permet aux autres de l'approcher, calmement. Comme pour ne pas effrayer une biche égarée.

C'est alors que, surprit dans un premier temps par la capacité de l'adolescent à s'endormir dans un tel endroit, l'Ombre Masquée propose un entrainement à la coupe au bol, très certainement peinée de voir l'un de ses Genin en proie aux moqueries et à la discrimination des autres. Un entrainement poussant à apprendre la fameuse charge que se donne tant de mal le garçon à acquérir.

« O .. Ok ! »

Timidement, encore une fois, le garçon accepte la proposition avant d'apercevoir l'homme en noir proposer des sprint au lieu de banal tour de piste pour s'échauffer. Déjà transpirant de ses dernières tentatives, le Yoarashi ne se dégonfle pas et reste spectateur d'un Nobuatsu transperçant de sa personne les longueurs du terrain d'entrainement. Effectuant un aller retour par la précieuse "charge", le Septième du nom se balade sur les longueurs poussiéreuses du Complexe Shinobi, ne montrant aucun signe de fatigue.

Les yeux écarquillés, illuminés par le talent de son aîné, Seiya doit désormais se montrer à la hauteur de son maître, son tour venant.

Se mettant en position sur la ligne de départ, apposant ses mains au sol, prenant appui, le genin fixe le mur se trouvant face à lui. Le stress le gagne, il sent le regard du mizukage peser sur lui. La réussite de cette tentative se doit d'être fructueuse, la plus belle possible. Quelques longues secondes d'hésitation plus tard, l'ancien Amejin donne tout ce qu'il a bien déterminé à faire son maximum ! Ikusooo !

Charge narcoleptique (PV Saji) Tumblr_oavskqpdnv1rnbh24o2_540
« REGARDEZ MOI MIZUKAGE-SAMAAAAAAA ! »
— peut alors penser le bougre.

Mais avec la plus grande douleur du monde, celui pouvant ouvrir les légendaires portes célestes nécessitant une endurance à toute épreuve, démontre une difficulté sans précédente, lui appelant un effort sur-humain. Premier aller effectué, à une allure moindre, le retour se fait encore plus ardument mais Seiya ne lâche rien, montrant une détermination des plus fabuleuses. Même si, pouvant voir le garçon s'approcher de plus en plus de lui, le Mizukage peut apercevoir le genin trempé de sueur tout en affichant un faciès fatigué par la douleur que lui requiert cet effort pourtant basique.

Quel comble pour un expert en taijutsu, la course est son plus grand défaut ... Essoufflé jusqu'à la mort, le Narcoleptique tente de trouver la force d'adresser ses plus plates excuses à son Mizukage, mais rien ne vient.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Sam 23 Mai 2020 - 23:23
Le Narcoleptique accepta la proposition de l’Ombre de recevoir son enseignement le temps qu’il assimile la technique de la charge. Une technique de taijutsu relativement classique, et qui ne pose en général guère de problème aux genins puisqu’il s’agit après tout d’une technique commune de rang C qui peut être employée en toute circonstance, en particulier pour les combattants au corps-à-corps. Le Nobuatsu se disait donc que l’apprentissage ne serait qu’une formalité, mais c’était sans constater la pauvre constitution de son élève du jour, qui pris sa suite en entreprenant à son tour un sprint en aller-retour d’un bout à l’autre du terrain, conformément à son instruction.

La respiration était déjà forte chez le genin qui était en position quadrupédique, prêt à se lancer. Il semblait nerveux, mais déterminé à faire de son mieux. Quelques instants passèrent avant qu’il ne décolle de sa position pour courir aussi vite qu’il peut, imitant son professeur qui venait de lui faire la démonstration. Ce que Saji redoutait arriva: il constata avec une certaine appréhension la forme de la course du genin mais aussi son endurance qui n’était visiblement pas suffisante pour supporter un effort aussi intense. Quelle utilité d’une charge si elle lui brûle toute son énergie sans qu’il puisse enchaîner derrière avec une attaque?

La première tentative était inquiétante, toutefois, il était possible pour le Nobuatsu d’entrevoir des points d’amélioration qui pourraient aider le coupe au bol à surmonter son manque d’endurance, quoique la difficulté à laquelle il courait laissait deviner une constitution faible, qui pouvait s’expliquer pour diverses raisons. Etait-ce seulement par manque d’entraînement?

Dans son esprit, l’entraînement est la clé pour faire fi des handicaps naturels qui nous contraignent, mais parfois, ceux-ci pouvaient être difficiles à surmonter au point qu’on croit qu’ils sont insurmontables. Mais ce n’est qu’une illusion que le corps souhaite nous faire croire car il se sent menacé car confronté à une difficulté insoupçonnée, dès lors que l’esprit traverse cette barrière psychique, rien n’est impossible.

Le genin revint alors à la ligne de départ, la respiration haletante et la sueur dégoulinant de son front, ses efforts lui avait coupé les mots, mais Saji pouvait lire à sa grimace le sentiment de tristesse qui le rongeait de l’intérieur, celui de ne pas pouvoir être à la hauteur.

Ce n’est que la première tentative, cela m’a permis de voir ce qui t’empêchait d’arriver à maîtriser la technique. Pour commencer, tu bouges beaucoup trop tes bras et tu ne te sers pas assez de tes jambes, lève davantage la cuisse et ne repose pas tes talons au milieu de ta course, mais seulement sur la pointe de tes pieds, cela te permet de gagner considérablement en vitesse. La clé pour un sprint est d’effectuer un minimum de mouvement pour un maximum de vitesse. D’autre part, pense à respirer davantage pour laisser circuler l’oxygène dans ton corps.

Après cette première explication, il lui proposa de prendre une pause avant de recommencer.

Prends le temps qu’il faut pour récupérer, répéter la charge à plusieurs reprises peut être très exténuant. Depuis quelle heure as-tu commencé à t’entraîner?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Mar 26 Mai 2020 - 19:10
w3docs logo

A bout de souffle, trempé de sueur, c'est des derniers pas aussi lent que difficile qu'effectue le Yoarashi pour terminer aux pieds du Cavalier de Feu. Gouttant sur le sol, à quatre pattes aux chevilles du Nobuatsu, Seiya tente de reprendre son souffle tant bien que mal avant de se relever, sous le choc de cet effort encore inhumain qu'il vient d'accomplir.

« J'.. J'ai réussi Sensei ?! »

Pas tout à fait, non. Pour un utilisateur des portes célestes, de la voie du Hachimon, l'endurance de la coupe au bol laisse à désirer et peut être une sacrée contrainte lorsque le jeune homme se retrouvera en combat réel. Il n'aura pas le droit à l'erreur, même s'il le sait bien. Ce défaut aussi grand que malaisant pour lui fait en sorte de le faire considérer comme moins que rien auprès des maîtres du taïjutsu qu'il peut côtoyer. Malgré ça, son frère persiste à l'entrainer car il le sait, un jour son petit frère deviendra un grand combattant.

C'est alors que le Mizukage fixe le garçon derrière sa visière pour lui adresser ses premiers défauts. Ce qui fait qu'il n'y arrive pas. D'une oreille attentive, le garçon se concentre même si à première vue, son visage dénué d'expression laisse penser le contraire. Le mouvement doit être bref et rapide et la respiration maitrisée. La concentration lors de la course doit se faire sur les jambes et le point à atteindre. Tout d'un coup, cela devient plus clair dans l'esprit du Yoarashi.

Donnant le précieux conseil du repos au garçon, le Mizukage attendra le temps qu'il faudra pour qu'il reviennent sur la piste de course. Mais à la surprendre, Seiya le regarde un bref instant. « Je suis prêt. » C'est alors que son cœur se met à battre de plus en plus vite, appréhendant le prochain essai. Mais repensant aux conseils du Septième du Nom, le garçon se calme et se concentre. Il faut être rapide, bouger le moins possible et maîtriser sa respiration.

Top ! Il s'élance soudainement, s’étalant à toute vitesse tout en expulsant un nuage de poussière derrière lui, bougeant les bras le moins possible. Il va y arriver. Il atteint alors la moitié de la phase aller, avant de retomber dans l'horreur de l’essoufflement soudain. Les deux mains sur les genoux, se penchant légèrement en avant tout en s'arrêtant, Seiya suffoque, se remet à transpirer à grosses gouttes. A t-il réussit ?

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Dim 31 Mai 2020 - 22:56
Malgré ses difficultés physiques évidentes, le garçon montrait une volonté à toute épreuve défiant les limites de son corps. Il ne cessait de se heurter à ce mur qu’il ne parvenait pas à franchir du fait de sa constitution qui lui privait de son souffle au moindre effort intensif. Le chétif n’avait rien d’un combattant à première vue, mais son esprit était là , et c’est ce qui importait et marquait la différence entre un cancre et un élément prometteur. Il n’abandonnait pas, en dépit de la médiocrité de ses résultats, de son impuissance à égaler les autres, à laquelle s’ajoutait ce sentiment de discrimination qui l’isolait davantage dans les tréfonds des délaissés du système ninja.

Profitant du repos pour donner des conseils pour corriger les mouvements de Seiya, sa technique qui lui ponctionnait bien plus d’énergie que nécessaire, il lui faudrait faire attention à la posture de sa course, mais aussi à sa respiration afin de pouvoir tenir sur toute la longueur du sprint. Par essence, une charge est un mouvement vif sollicitant un certain groupe de muscles réagissant à des efforts soudains, et sachant que les réflexes et la vitesse d’un ninja sont ce qui déterminent souvent son efficacité au combat, nul doute qu’une fois cette étape maîtrisée, le jeune homme aura moins de problème à diversifier son panel de techniques de Taijutsu.

La flamme dans le regard, le genin se mit en position de départ et après quelques secondes, se propulsa subitement en avant en gardant ses jambes en hauteur - mais pas trop, tout en s’efforçant de maîtriser ses bras pour que ceux-ci ne ralentissent pas son mouvement. Sa posture était bonne, sa respiration correcte mais vite rattrapée par sa faible endurance alors qu’il avait réussi à travers la moitié du terrain à l’aller. Néanmoins, la différence de performance avec la tentative précédente était bluffante, il avait suffi que le Nobuatsu lui donne quelques instructions simples basées sur sa propre expertise du Taijutsu pour que son disciple s’améliore autant.

C’est bien mieux. Tu as compris le principe, maintenant… Courir est une chose, mais la charge te servira souvent à réduire la distance entre toi et un adversaire. Réessaye cette fois en chargeant sur moi dans l’intention de m’attaquer. Tu dois fixer du regard ton objectif et aller de l’avant sans hésiter.

C’était le moment de vérité. Le Nobuatsu fit quelques pas jusqu’au bout du terrain, les bras le long de son corps, faisant signe au genin de se lancer et montrer qu’il avait enfin maîtrisé la technique.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yoarashi Seiya
Yoarashi Seiya

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Mer 3 Juin 2020 - 17:02
w3docs logo

La réussite de l'exercice est encore loin mais flamboyant d'une détermination sans précédente, même si cela ne se voit pas sur l'expression impartial de son visage, Seiya fait tout pour parvenir au succès de cet apprentissage. Le Septième du Nom est son enseignant alors la coupe se doit de rester un minimum sérieux dans la démarche, même s'il ne rend pas compte des bêtises qu'il peut faire. Cependant, s'il est bien conscient d'une chose, c'est que cette charge, il arrivera à l'effectuer sans difficulté d'ici la fin de la journée.

Concentré, l'Insomniaque décide de se remettre au travail car chaque minute de perdue est une tentative de charge en moins. Son dernier essai a été concluant, mais pas totalement. La dose de chakra qu'il a mit dans cette dernière n'était pas assez suffisante et en plus, son souffle lui a causé du tord. C'est alors que l'Ombre de la Brume se rapproche du garçon et lui donne un nouveau conseil: fixer son objectif est essentiel. Et en demandant au genin de le charger, le Nobuatsu donne une bonne raison au Yoarashi de se mettre à nouveau au travail et de réussir.

Fixant le Cavalier de Feu, Seiya contacte légèrement ses muscles pour préparer son corps à l'effort. Le regard vide, totalement neutre, il laisse transparaitre sa désormais impartialité aux yeux de son maître avant d'y aller. « J'arrive sensei. » Comme pour l'usage du Hachimon, le Yoarashi perçoit son environnement et laisse une certaine importance à son corps dans l'espace pour mieux user de ce dernier. Après une légère flexion des genoux, Seiya à quelques mètres de l'homme en noir laisse un écran de poussière derrière lui avant d'arriver à hauteur de son enseignant. Vitesse force, puissance. La réussite.

_________________
w3docs logo
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9020-yoarashi-seiya-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9026-yoarashi-seiya-dossier-shinobi#76024 https://www.ascentofshinobi.com/u1222
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 19:23
La charge ne se réduit pas à un déplacement, il s’agit de la prémisse d’une attaque. Une charge part d’un point A pour arriver à un point B, mais elle permet aussi à quiconque la maîtrise de réduire la distance de combat avec son adversaire et de le forcer à le combattre selon ses propres conditions. Pour un adepte du Taijutsu ou du Bukijutsu, une telle technique était indispensable et constituait la pierre angulaire du style au corps-à-corps et il était hors de question pour un genin aspirant à progresser et évoluer dans ce domaine de poursuivre son apprentissage sans avoir franchi cette étape au préalable. Si l’effort à fournir était immense pour le jeune enfant à la coupe au bol, il ne s’agissait que de la première marche d’une longue ascension à venir.

C’est sans hésitation aucune que le Narcoleptique prit de nouveau ses distances par rapport à son enseignant afin de préparer sa course, cette fois dirigée vers lui. De face, il pouvait voir que quelque chose avait changé dans son regard même si à première vue parfaitement stoïque, une détermination qui se traduisait dans sa posture et la précision de ses gestes au moment de partir. Décollant les jambes de la ligne de départ, le genin soulevait la poussière derrière lui dans une vague de poussière au passage, sa chevelure perdant sa forme rotonde parfaite et ses vêtements d’écolier embrassant la brise du vent et la gravité, les seuls adversaires de son effort surhumain pour briser la barrière de sa condition.

Un pas devant l’autre, il gagna subitement en vitesse et continua d’accélérer au point qu’il ne semblait plus pouvoir s’arrêter. A peine amortissait-il la pointe de ses pieds au sol que ceux-ci rebondissaient aussitôt avec d’autant plus de vigueur, jusqu’à lui conférer une vitesse digne de ce nom.

Félicitations, tu as réussi. Ce sera tout pour l’entraînement, je te conseille de t’exercer encore une à deux fois par jour en te rappelant ce que je t’ai dit, apprendre d’autres shinobis aussi pourrait te permettre de progresser plus vite. A la prochaine fois!

Il le quitta sur ces mots de revoyure. Constatant qu’il n’avait plus rien à lui enseigner concernant la charge, il était tout de même impressionné de ce qu’il a pu voir aujourd’hui. Il était rare qu’un genin semble si faible en comparaison du reste de la promotion, et pourtant, sa faible constitution qui ne lui offrait aucun répit était compensée par sa force de conviction. Il venait de trouver l’équilibre et de faire un premier pas dans sa formation de shinobi. Si le nindô de Seiya était suffisamment fort, alors il n’avait aucune raison de ne pas réussir.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Contenu sponsorisé

Charge narcoleptique (PV Saji) Empty
Revenir en haut Aller en bas

Charge narcoleptique (PV Saji)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: