Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Dynastie[Sharrkan]

Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dynastie[Sharrkan] Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 10:32
-Faites le entrer.

Lui, lui dont le nom lui était encore inconnue il y a quelques temps. Lui, éphèbe à la peau mate son total opposé et sur qui pourtant la demi-géante poserait ses sous. Elle constituait autre chose que des soldats, que des mercenaires, elle formait l'épine dorsale l'épaulant et qui constituerait assurément le dernier échelon dont elle avait besoin. D'aucun diraient que son prochain interlocuteur n'était pas vraiment un natif, mais il avait des faits d'armes, des bruits de couloirs qui outrepassait sa légitimité ou non à réellement être Kazejin en ces temps troubles. La chef de clan avait besoin de gens extérieurs, qu'elle lierait à sa personne avec autre chose que des promesses ou des accomplissements. Des âmes perdues, ne voyant en elle qu'autre chose que ses origines tout en étant prêt à se sacrifier pour l'objectif et ce qui en découlerait. Une dynastie, la sienne, la mise au pouvoir de son clan trop longtemps écarté de la scène géopolitique. Et elle en serait le réceptacle, elle deviendrait le prisme par lequel la lumière et la chaleur de Kaze étoufferait ses adversaires qu'importe la force et les ressources dont ces misérables disposeraient.

-Heureux de te voir à nouveau à Kaze entouré des tiens Sharrkan. Je suis Asaara Kuuli, présentement chef de mon clan. Mais, tu t'en doutes je ne t'ai pas fait venir ici pour des histoires de châteaux de sables.

La cigarette entre ses lèvres passe entre son index et son majeur, elle en tire une bouffée et propose à son invité de quoi boire et manger à sa convenance. Inutile de tourner autour du pot, le tout n'est pas de cerner l'ancien Kumojin mais de lui offrir de quoi oublier, sans renier ses anciennes allégeances, de proposer un avenir sur lequel il pourra bâtir ce qui importe le plus. Le futur l'emporte toujours sur le passé, le pays de la foudre fut toujours un allié historique de Kaze pour des raisons politiques et pour la participation des shinobis de Kumo dans la 'libération' du pays du vent, bon cela découla sur un échec et une tragédie mais qu'importe l'intention qui compte non?

-Je serai donc franc, le pays du vent va bientôt vivre un tournant, son épilogue ou sa suite mais quelque chose marquant son histoire à jamais. Je ne peux, tu t'en doutes, dévoiler l’entièreté de la situation avant que notre discussion ne débouche sur une entente ou un accord pour nos deux personnes. Ton passé ne m'intéresse pas, je ne suis pas ici pour te vendre des fausses promesses ou te dire que je compte engager le pays dans une guerre avec l'Empire car c'est tout bonnement impossible, je préfère structurer et construire une nation forte avant de songer à déclarer quelconque guerre. Toi, tes services, ce que tu dégages j'ai besoin de ce que tu peux m'apporter et de ton expérience, à toi de me dire ce que je peux concrètement faire pour rendre ton séjour et prolonger peut-être à vie ta présence dans ton pays.

C'est vrai qu'il avait un charme. Un charme dont Kuuli se servirait pour assassiner les femmes de ses ennemis.

Tout revenait autour de la guerre à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

Dynastie[Sharrkan] Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 21:47
« Asaara Kuuli. »

Dit-il simplement en entrant dans la pièce, inclinant légèrement son torse en guise de salutations. Il avait été plutôt étonné en apprenant qu'il était invité chez la toute nouvelle chef de clan des manieurs de sable. Sans plus d'informations à sa disposition, il avait néanmoins accepté cette entrevue. Même si c'était sa propre personne qui avait été invitée et non son nom, un refus aurait pu être mal vu si cet entretien était politique et la bonne entente entre les clans était primordiale dans le désert. Mais aussi parce qu'il n'avait pas vraiment mieux à faire en ce moment. Et aussi, les rumeurs disaient que cette Asaara Kuuli était impressionnante ; il voulait voir ça de ses propres yeux.

En tout cas, elle semblait directe et honnête. Elle ne s'embarrassait pas des formules de politesses habituelles et allait droit au but. Et effectivement comme Sharrkan s'en était douté, ce n'était pas simplement un rendez-vous de courtoisie. Imaginant que la conversation allait devenir sérieuse, il prit la liberté de s'installer dans un siège en face de son hôtesse.
Il écouta attentivement l'Asaara, la laissant finir son monologue avant d'intervenir. Puis, il s'adossa contre son siège, un sourire provocateur sur le visage.

« Mes... services ? Hm, j'ai gagné une réputation ? Mais normalement, je ne fais pas payer les belles femmes... »

Il laissa son sourire planer quelques instants pour prolonger le sarcasme. Puis, redevenant sérieux, il posa ses coudes sur la table et son menton sur ses doigts entrecroisés.

« Pardon pour la plaisanterie. Je n'ai pas trop l'habitude des conversations sérieuses alors, laissez-moi le temps de réfléchir quelques secondes. »

Il avait néanmoins gagné un peu d'expérience dans ce domaine grâce au Fukkatsu. Tout ça, ça faisait beaucoup d'informations à digérer. Un épisode marquant l'histoire à Kaze. Si cette femme en était l'instigatrice et qu'elle continuait son ascension fulgurante, la première chose qui venait à l'esprit était un coup d'état. Mais lui, que venait-il faire ici ? Elle semblait plutôt bien renseignée sur sa personne. Est-ce que c'était... inquiétant ?

« Je peux tout de suite vous rassurer sur un point : je ne veux absolument pas mêler Kaze à la guerre contre l'Empire. Ou du moins pas pour l'instant. Tant qu'ils ne viennent pas fouler le désert... »

Il n'était pas encore sorti de ses embrouilles actuelles qu'il se retrouvait déjà mêlé à d'autres. Qu'est-ce que ça impliquait réellement, cette conversation ? Quelles seraient les conséquences s'il refusait ?

« D'après vos dires, il va se passer quelque chose d'important. Mais vous comprendrez aussi que je ne peux pas m'avancer ou m'engager sur une situation dont je ne connais rien. J'aurais besoin de plus de détails concrets ; qu'est-ce que vous attendez de moi exactement ? Je ne suis pas mercenaire. Mais je comprends aussi que vous ne pouvez pas beaucoup dévoiler à un étranger. La seule chose que je peux vous dire pour l'instant c'est que... vos plans ont l'air intéressants. »

Construire une nation forte. Cette situation sentait la sale histoire à plein nez. Mais Sharrkan était joueur ; le gain, le danger, voilà qui titillait son attention.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dynastie[Sharrkan] Empty
Ven 8 Mai 2020 - 7:47
-Tu joues avec le feu Sharrkan.

Mais c'était ce qu'il voulait, son désir de curiosité et de tenter le tout pour tout pouvait payer comme échouer. L'observant s'asseoir sur une chaise dans son office, la demi-géante passa comme une brise d'été sa main sur sa joue, ses iris reflétant le caractère froid de l'Asaara. Un beau parleur, un charmeur une image de nonchalance qui cachait autre chose, il était certainement fort pour draguer mais des deux qui flirtaient réellement avec l'autre présentement? C'était bien la responsable clanique qui l'attirait doucement vers les sujets qu'elle souhaitait aborder. Qu'attendait-elle de lui? Il ne perdait guère de temps, c'était une qualité qu'elle recherchait entre autre. Fermant un instant ses yeux, Kuuli laissa son imagination la projeter dans un futur pas si lointain que ça, ou elle poserait son impérial postérieur sur le trône d'une nouvelle ville. Promettant la mort aux ennemis de Kaze et de sa personne, s'attirant des ennuis certainement à l'étranger.

-Deviens Shidan Sharrkan sans nom de famille. Je ne veux plus de mercenaire, je veux des patriotes objectifs tu en es un entre autre. Tu me demandes de la franchise, c'est que tu sais que celui qui s'ouvre comme un livre sur une table de chevet n'attends d'autre réponses que l'affirmatif. Je vais prendre le pouvoir, je vais rétablir le prestige de Kaze, je vais mettre le pays du vent sur la carte internationale. Mais je vise autre chose qu'une simple révolution, je vise la stabilité et le travail sur le long terme, je n'ai pas besoin de zélotes ou de mercenaires pour ça, j'ai besoin d'une unité assurant ma protection et œuvrant dans l'ombre. J'ai besoin d'inconnus n'ayant pas peur de me donner leur avis, toi tu es comme les autres profils que j'ai étudié. Tu n'as rien à gagner à t'engager dans un nouveau conflit, tu n'étais pas encore là quand les miens et moi avons commencé de zéro. Tu es de retour comme un nouveau né dans ton pays, dès lors tu es à même de comprendre les enjeux à long terme de notre nation unie et soudée.

Un blanc, le temps que son interlocuteur assimile les faits que venait d'énoncer la futur Impératrice. Il voulait des détails concrets? Elle répondait à sa demande, s'exécutait pour lui fournir de quoi désormais ne plus provoquer de marche en arrière. Pourquoi le convaincre en tentant d'être de son côté quand c'était l'inverse qu'elle voulait? Par l’honnête et l'absence de mensonges ainsi conversait la manieuse de sable. Elle n'était pas politicienne, l'immaculée était une guerrière en quête de rédemption.

-J'attends de toi que tu rejoignes les Gardes Impériaux, les Konoe Shidan, que tu en sois le lieutenant et que tu œuvres avec des individus aux passés et aux idées disparates ne me devant rien mais travaillant de concert pour protéger ma personne, car mourir ne me fait pas peur mais si mon travail devait s'arrêter subitement après ma prise de pouvoir avant d'avoir fait les travaux nécessaire dans notre glorieuse nation. Si c'est le cas, tout serait à recommencé et cela donnerait raison aux nations avides de s'étendre. Je refuse de voir mon pays subir le triste sort de la Foudre, je ne suis pas shinobi d'un village, je suis une enfant de Kaze comme toi et c'est tout ce que j'ai à défendre.

Le défendrait-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

Dynastie[Sharrkan] Empty
Ven 8 Mai 2020 - 16:20
« Sans nom de famille pour l'instant. » rectifia-t-il. « C'est justement pour ça que je suis ici. »

Il avait purgé sa peine. Il était maintenant temps qu'il retrouve ses droits et c'était primordial pour lui de le faire avant la grande bataille qui s'annonçait. Il ne voulait pas mourir sans nom maintenant qu'il y avait droit. Qu'il avait récupéré son droit, du moins ce qu'il jugeait. Mais ce n'était pas vraiment les affaires de l'Asaara et cela ne l'intéressait sûrement pas.

Non, c'était pour des affaires beaucoup plus... globales et dangereuses qu'il était ici. Prendre le pouvoir à Kaze ? Un coup d'état donc. Sharrkan essaya de garder un visage neutre malgré l'information plus que sensible qu'il venait d'entendre. Il l'avait demandé, il avait été servi. Le Kazejin n'avait jamais été passionné par la politique même s'il se tenait au courant des événements, mais il savait néanmoins ce qui se tramait ici... une trahison.

Mais alors que son instinct lui criait de faire marche arrière de cette situation délicate, une remarque, bien que subtile, fit taire son esprit pour mieux écouter ses émotions. Sa colère. L'Asaara semblait avoir un informateur bien qualifié et savait exactement sur quelle ficelle tirer. Il verrouilla son regard sur celui de la dame.

« Kaze ne tombera jamais aux mains d'une autre nation. »

C'était ce qu'il voulait croire, mais avaient-ils vraiment une chance si l'Empire du Feu venait frapper à leur porte ? Si un village militaire grouillant de shinobis entraînés était tombé aussi facilement, qu'en serait-il d'un pays sans cohésion, où chacun agissait avant tout pour son propre intérêt ? Petit à petit, les pièces se mettaient en place et si l'idée lui avait apparue totalement folle de premier abord, il se retrouvait à y réfléchir sérieusement.

« C'est un beau programme mais sans vouloir vous offenser, pensez-vous que vous réussirez mieux que le dirigeant actuel ? Que lui arrivera-t-il si vous vous emparez effectivement du pouvoir ? Comptez-vous le prendre par la force ? Qu'allez-vous faire à vos opposants ? »

Il n'avait pas été présent lors de la révolution d'il y a bientôt deux ans, mais il avait entendu parler des exploits du Yoake. L'élimination du premier cercle avait été une chose bénéfique pour le pays. Sharrkan d'adossa à nouveau contre son siège, sachant qu'il allait balancer des questions potentiellement sensibles. Il plissa les yeux, comme pour essayer de voir les réelles intentions de l'Asaara.

« Est-ce vraiment pour le bien de Kaze et des Kazejins que vous souhaitez prendre la tête du pays ou pour laver votre nom ? »

Leur nom avait été justement lavé lors de la mort du Premier Cercle, mais il fallait du temps avant de changer ce qui était profondément ancré dans les moeurs des gens.


_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dynastie[Sharrkan] Empty
Lun 11 Mai 2020 - 8:31
-Aucune révolution ne se fait dans la zénitude et la contemplation Sharrkan. Le pouvoir viendra avec le prix du sang, je ne vise que ceux qui sont coupables. Les esclavagistes du Colisée, les riches bourgeois nageant dans leurs fanges graisseuse, et les incapables du Yoake gouvernant un pays fantôme. Sendai Ketten doit mourir pour qu'un nouveau dirigeant émerge, c'est comme ça depuis la nuit des temps dans des pays ou aucune instance ne dure dans le temps. Je n'ai jamais eu la prétention de dire que mon âme serait plus blanche que la sienne, car c'est faux.

Ses iris violacés miroitant le reflet de ses propos, de son ton froid et pourtant la facilité avec laquelle la demi-géante annonçait des vérités. Devenir l'ultime pentacle de son pays, gravir les échelons de la hiérarchie nationale pour quoi au final? Se faire assassiner était une possibilité, elle ne pourrait jamais convaincre l’entièreté du pays, et Kuuli en avait guère besoin. L'éphèbe posait des questions dont les réponses venaient comme des banalités, souhaitait-il qu'elle lui expose ses comptes bancaires aussi? Un léger rire cristallin, une bouffée de plus avant d'hausser les épaules.

-Je ne suis pas la Mère du peuple, je ne suis pas non plus entrain de devenir le tyran que certains pourraient craindre. Rien n'est blanc ni noir mais une chose est certaine je n'ai aucunement besoin de laver mon nom, car je n'accorde et les miens désormais aussi aucune importances à ce que l'autre peut penser de nous. Qu'ils craignent les miens, qu'ils redoutent le tremblement de terre à venir. Je ne compte plus simplement sur mon clan, et mon orgueil m'aurait déjà fait commettre de mauvaise décisions si je n'étais entouré de personnalités disparates. Les individualités façonnent mon projet, je suis la tête pensante mais je n'oublie personne. Kaze ne sera jamais aux mains d'une autre nation pourtant si nous ne réussissons pas, cela pourrait se produire un jour. Je ne m'intéresse pas à la politique en dehors des frontières de notre nation, j'ai tant à faire je le ferai pour que les prochaines générations grandissant à Kaze puissent vivre librement sans esclavage, sans inquiétude et dans une société riche et prospère. L'égalité est une utopie, je préfère viser la sécurité de chacun et le développement du désert, Kaze ne deviendra pas une démocratie mais ne sera non plus un Empire sanglant comme d'autres. Le mérite, voilà ce qui sera le mot d'ordre Sharrkan. Et je pense mériter le titre d'Impératrice.

Si la propre instigatrice du mouvement ne croyait pas en ses qualités et le bien fondée de son mouvement, qui le ferait? Ils pouvaient ne pas être d'accord ou réfuter ce qu'elle venait d'énoncer mais c'était la même chose. La demi-géante était à la tête du projet, chacun en devenait une extension pour former un corps puissant et robuste, capable d'endurer les épreuves à venir. Le discours pouvait continuer et le jeu d'échanges de questions réponses également, mais la pratique prévalait sur la théorie. Ainsi résonnait et agissait celle qui rassemblait sans différences ceux capable de croire en sa personne, et de faire confiance à la multitude de membres dont dépendait son organisation. Ensemble, ils façonneraient l'histoire de Kaze, ensemble ils deviendraient ce que personne n'avait jamais réussi à accomplir dans le désert. Une génération soudée et prônant une amélioration sociale et militaire de ce pays trop longtemps délaissé.

-Nous sommes tous éphémères, Kaze ne l'est pas. Kaze doit renaître pour résister aux épreuves du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

Dynastie[Sharrkan] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 0:08
« J'essaye seulement de faire le bon choix. » soupira-t-il.

Car Asaara Kuuli n'était qu'une inconnue pour lui. Il ne la connaissait pas personnellement, il n'avait aucune idée de son fonctionnement ou de sa personnalité. Il ne savait rien de ses objectifs ou de ses idéaux, quoi qu'elle en disait. Elle pourrait très bien être en train de bluffer ; il n'aurait aucun moyen de savoir la vérité dans la situation actuelle. Son charactère n'était pas non plus le plus charismatique et c'était difficile d'avoir envie de lui faire confiance de premier abord. Mais si ses mots étaient crus, il étaient au moins honnêtes. Elle ne cherchait pas à enrober la réalité sous de beaux discours.

Au Fukkatsu, ils avaient été un groupe soudé d'abord, puis ils avaient choisi communément d'élire leur chef. Ici c'était le contraire : le leader était déjà désigné et c'était à lui de choisir s'il voulait se rallier au projet ou tracer sa route.

« Je pense assez bien connaître le prix de la révolution, mais vous ne pouvez pas m'en vouloir d'hésiter à plonger Kaze dans une éventuelle guerre civile, ni de vous accorder ma confiance aveuglément. Si le pays venait à se déchirer par votre prise de pouvoir et que d'autres en profitaient pour nous attaquer de l'extérieur... »

Car c'était des éventualités à prévoir, malgré tout. Il n'avait pas prononcé le nom de l'Empire, mais son fantôme planait néanmoins au-dessus de la conversation. Lui, ou d'autres ; aucun étranger ne devait fouler le désert avec l'idée de le soumettre.

« Et moi je pense mériter une villa au bord de la mer avec une femme de ménage. » lança-t-il en riant.

Mériter le titre d'Impératrice semblait bien présomptueux mais encore une fois, il ne connaissait rien de cette personne. Peut-être qu'elle le méritait vraiment comme elle le prétendait, peut-être pas ; il ne pouvait rien en dire. Mais un ancien adage disait "Tout Homme qui doit dire 'je suis le roi' n'est pas un vrai roi".

« Mais avant tout, je pense qu'il est bon de vous informer que je suis engagé auprès d'autres personnes. Je suis totalement libre, mais je tiens mes engagements. Donc, le moment venu, j'irai leur prêter main forte et je reviendrai à Kaze. Sachant que rien ne pourrait m'emmener à briser cet engagement, à voir si vous voulez encore de moi en connaissant cette information. Ensuite, de quel genre de poste parle-t-on vraiment ? Chien de garde ? »

Il avait dit ça en souriant, mais il repensait à ce que Midori disait des shinobis.

« Quelle place avez-vous prévue pour moi, Impératrice Kuuli ? Qu'est-ce que j'y gagne personnellement, à accepter votre proposition ? Et qu'est-ce que je risque à la refuser ? »

Il avait accentué sur son nom et son titre. D'abord par sarcasme, et finalement... parce que ça sonnait plutôt bien.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dynastie[Sharrkan] Empty
Sam 13 Juin 2020 - 10:27
-Je n'ai menacé personne, tu ne seras pas l'exception malgré ta dualité. Je ne demande que ton silence en signe de politesse, je respecte les promesses et les engagements de chacun. Va aider les tiens, n'oublie juste pas ton pays. Car qu'importe si Kumo venait un jour à se libérer, si tu décidais de t'installer de nouveau là bas, je comprendrai mais je maintiens que ton futur peut se jouer et se trouver ici.

Elle y croyait vraiment, le fait qu'il pense aux puissances étrangères pouvant envahir le sable prouvait certainement que son allégeance malgré ses auto convictions pouvait tout à fait s'aligner sur les intérêts du vent. Cela arracha un sourire sincère à la demi-géante, qu'ils se moquent de son titre. Elle n'était dirigeante de rien si ce n'était son clan, elle aspirait au sommet n'était qu'à la moitié de son ascension. Mais qu'importe, la volonté la consistance pousserait son projet et les siens au sommet de la chaîne alimentaire du sable. Il ne suffisait certainement pas d'y croire, mais la conviction et le dévouement acharné que montrait l'Immaculée ferait même céder les plus douteux de sa nation. Elle vaincrait, elle mettrait au sommet ceux l'ayant aidé et punirait ceux se mettant sur son chemin.

-Tes suspicions, ton pragmatisme voilà pourquoi je te propose et te demander de m'aider, d'aider ton pays et le vent à sortir unifié rapidement. Je ne veux pas de zèle de ta part, et de toute façon je me doute que tu m'en donneras un jour. Étouffement de rire cristallin. Tu gagneras ce que tu négocieras ou voudras, une maison et une servante? Je paierai les deux, l'argent n'est pas ce qui m'importe.

Le bon choix? Il était encore dans son office malgré ce que montrait comme comportement neutre et froid son interlocutrice, le prix de la révolution le connaissait-il vraiment? Kuuli secoua la tête. Elle ne lui en voulait de rien, et le sujet de la confiance avait été réglé plus tôt. Le pays déchiré? Il l'était déjà.

-Tu confonds révolution et conquête, si Kumo venait à se libérer ce serait d'abord à mon humble sens sous l'impulsion de résistants internes. Nous n'avons rien, enfin nous n'avons pas à se soucier de quelconque besoin d'agents ou de shinobis infiltré. Le vent porte bien son nom tant il est vide d'institution centralisé, mon projet sera rapide et chirurgicale, un coup de scalpel à la carotide de Ketten et laissé les civils en dehors de nos affrontements. Mais encore une fois, ton rôle est justement là ou ta confiance et tes idéaux rencontrent les miens. Disons que je monte une unité, en dehors de mon organisation, en dehors de tout ce que les autres auront comme informations. Des gens comme toi, emplis de doute et n'étant pas forcément le premier publique prêt à m'épauler, ceux là veilleront à la sécurité de Kaze lors de déploiements officieux, ceux là seront mes gardes Impériaux et si quelqu'un devait m'ôter la vie ils seraient les mieux placés ne crois tu pas?

Son regard plonge dans le sien, elle tend sa main droite dans sa direction. Kuuli ne dirigera pas par le fouet et l'épée, elle gardera ces instruments pour ses ennemis. Non pour les ennemis du vent, pour que son pays perdure éternellement. Pour que le sable s'étende et grandisse, sans jamais avoir à retomber dans l'anarchie.

-Qu'en penses-tu? C'est pas exactement détruire et ravager, plus sérieusement je pense que les pays neutres ont une horloge au dessus de leur tête. Et quiconque osera poser le pieds sur le désert, sera renvoyé chez lui les deux pieds devant.
Revenir en haut Aller en bas
Sharrkan
Sharrkan

Dynastie[Sharrkan] Empty
Sam 13 Juin 2020 - 14:52
Les deux Kazejins se jaugeaient du regard, se jugeaient sans pour autant laisser transparaître une quelconque animosité. Chacun avançait ses pions sur l'échiquier, espérant arriver à une entente avant que les deux camps s'affrontent. Mais dans l'ensemble, leurs objectifs étaient les mêmes.

« J'ai beaucoup d'affaires à résoudre à l'extérieur mais à moins de mourir entre temps, ma priorité reste Kaze no Kuni. Ne vous en faites pas pour ça, ce n'est pas la dernière fois que je foule le sable. »

Il sourit sincèrement ; la dame semblait l'avoir assez bien cerné.

« Vous n'aurez pas à douter de ma fidélité si je vous la promets, tant que vous êtes bien au courant que je ne serai jamais un chien qui obéit aveuglément aux ordres. Mais j'ai l'impression que vous m'aviez déjà percé à jour sur ce sujet. »

Une maison et une servante ? C'était des propositions alléchantes, mais il devait garder les pieds sur terre et ne pas se jeter sur la carotte qu'on lui remuait sous le nez. Il avait déjà posé sa première condition, mais les négociations n'étaient pas terminées. Et si cette dernière proposition était acceptée, alors peut-être qu'il s'autoriserait à demander des biens plus futiles.

« Juste un salaire décent suffira pour le moment, même si je garde vos généreuses propositions dans un coin de la tête. J'ai quand même une requête, même si ce n'est pas matériel. »

Il inspira un moment, plongeant son regard dans le sien.

« Je vous demande la protection pour mon clan, dès maintenant et pendant toute la durée de votre règne ; pas l'immunité bien sûr, mais votre soutien en cas de problèmes. Et... vos moyens pour ma propre sécurité, en dehors de ce qui concernerait mes tâches. Même si je ne crois pas avoir besoin de m'inquiéter pour l'instant. »

Il pensait au Teikoku bien entendu, même s'il n'y avait pour l'instant eu aucune manoeuvre officielle contre les déserteurs de Kumo ou les membres du Fukkatsu. Il préférait assurer ses arrières ; que ce soit l'Empire ou d'autres, il n'avait certainement pas fini de se faire des ennemis.

Il saisit la main de l'Asaara tout en soutenant son regard.

« J'espère que nous n'aurons jamais le besoin d'en arriver là. »

Puis, à la place de serrer sa main pour sceller un accord, Sharrkan déposa légèrement ses lèvres sur celles de la demi-géante dans un bref contact. Il repoussa sa chaise en se levant et fit le tour de la table, pour finalement mettre un genou au sol aux pieds d'Asaara Kuuli.

« Impératrice, vos intérêts sont les miens ; considérez-donc ma force comme vôtre. »

_________________

Doomkatsu Gang:
 


Dernière édition par Sharrkan le Dim 21 Juin 2020 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dynastie[Sharrkan] Empty
Dim 21 Juin 2020 - 11:00
-Moi Asaara Kuuli, dirigeante du clan éponyme et futur Impératrice de Kaze si le désert le veut, m'engage à dès maintenant rassembler et assurer la protection de ton clan toute circonstances et ce jusqu'à ce que je redevienne poussière. Toi qui assurera ma protection et veillera à ma sécurité, je m'engage à faire de même.

Elle n'avait pas rougie, la demi-géante restait de marbre. Il voulait provoquer un changement dans son attitude, il voulait surement la voir délaisser ce 'masque' qu'il pensait être une façade, il en était rien. Un golem à l'apparence humaine, ne se concentrant que sur la cause en tête. Kuuli laissait le soin à d'autre de pratiquer les vices et de se perdre dans les plaisirs charnels, elle préférait d'avantage tisser sa toile et songer au futur problèmes que rencontrerait son organisation. Entendre son nom partout, se faire aduler par les foules, voir prospérer le Vent. Sortir de terres des nouvelles villes, étendre le réseau de Mort. Il y avait tant à faire, et dans son agenda une quelconque relation n'entrait pas en compte.

-Lève toi Shidan, tu es désormais membre et Lieutenant de la même unité. Tu rencontreras tes camarades bientôt, à vous de faire prospérer et de recruter d'autre candidats pour gonfler les rangs des gardes Impériaux. Tu auras ton salaire, si tu dois retourner à la foudre n'oublie jamais que les absents ont toujours tort, tu pourrais perdre ta magnifique villa.

Un sourire moqueur, Kuuli avait encore vaincue un septique de plus. Si il n'était pas son plus fervent admirateur, il était honnête et travaillerait vers la même direction que le reste du navire. Un village ne lui offrirait jamais ce que l'Asaara mettait sur la table, ce n'était pas simplement une jolie offre pour gonfler son orgueil ou l'attirer. Avait-il fait son temps dans les rangs des organisations et institutions décadentes et déjà en place? N'était-il pas plus excitant de se préparer à ce qui frapperait bientôt de plein fouet les dunes? Elle se pencha légèrement en avant, en signe de respect et pour mettre fin à leurs premières rencontres. L'homme au teint ébène était un sacré individu, surement un boute-en-train mais jamais l'Immaculée ne s'imaginait le voir devenir un traître ou un problème.

-Pour Kaze, nous vaincrons. Que les dunes veillent sur toi et les tiens, nous nous reverrons bientôt mon cher.

Elle le dépassa, et claqua son postérieur en sortant de la pièce en ricanant, il était amusant et elle le laissait jouer à un jeu dangereux, il le savait et elle aussi. Mais qu'importe, si il n'y avait que ça pour s'assurer qu'il reste en place.

L'avenir serait radieux.
Revenir en haut Aller en bas

Dynastie[Sharrkan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: