Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 11:47
Tsuyoshi avait pris le chemin des hauts plateaux. Ses journées se résumaient à ces deux activités habituellement lorsqu’il ne se prélassait pas chez lui ou qu’il n’était pas en mission : se promener dans le quartier Hyûga ou s’entraîner dans les hauts plateaux. Bien entendu, depuis qu’il avait été désigné représentant des Hyûga, Tsuyoshi passait désormais plus de temps avec les membres de son clan entre promenades beaucoup plus réduites et rencontres avec les dignitaires de la famille ainsi qu’avec les gens du peuple. Il était devenu un catalyseur de doléances, un intermédiaire entre le clan et la direction du village aux mains de l’ex représentante clanique d’ailleurs. Bien entendu, à cause de ce changement dans l’organigramme du clan encore récent, bien des doléances claniques allaient directement sur la table de l’Intendante, Toph. Petit à petit les choses changeraient certainement.

Ayant eu une petite heure à lui, Tsuyoshi avait filé en direction des hauts plateaux. Il ne comptait pas se laisser endormir par le train-train quotidien au point de redevenir ce Chuunin qu’il avait été à un moment donné : un ninja ayant perdu du terrain en termes de puissance. Le Jonin et représentant de clan qu’il était ne pouvait se le permettre. Arrivé sur place, Tsuyoshi se rendit directement à l’endroit où il s’entraînait habituellement, le terrain d’entraînement numéro 4, celui dédié à son équipe. Là il entreprit de faire des exercices à base de fuinjutsu. Il lui était nécessaire de progresser un peu plus dans cette voix qu’il maîtrisait depuis des lustres mais qu’il n’avait pas encore poussé à son paroxysme. La faute à une trop grande application sur les techniques Hyûga et sur les techniques taijutsu ou encore à base de doton. Désormais, le fuinjutsu serait la compétence qu’il développerait prioritairement.

Alors qu’il avait commencé son entraînement, Tsuyoshi remarqua l’arrivée d’un personnage assez singulier…


_________________
Spoiler:
 


Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Sad
Sad

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 16:23
Je vais te démonter


Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] Manj
Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] 3f41


La vie routinière du soldat était sans cesse parsemée de sa plus importante récurrence, celle qui faisait justement en grande partie qu'on l'appelait "guerrière" ; l'entraînement. Combien de temps passaient hommes et femmes destinés aux péripéties sanglantes, à s'épuiser dans la répétition de geste et en réflexions martiales intenses ? Réitérer des techniques et des opérations jusqu'à les rendre aussi naturels que de respirer, acquérir l'instinct du prédateur et ancrer la notion de survie, toutes ses similarités et ses réflexes dans les gènes jusqu'à être capable de le transmettre par parenté ? Ce métier de malheur jamais clairement défini, comportant autant de définitions que de pratiquants. Il amenait à se poser moult interrogations sur la condition des hommes, le sens de la vie, mais surtout de la mort. On peut s'exercer à fendre l'air avec de l'acier, on n'est pourtant jamais tout à fait préparer à pourfendre un homme. La confrontation à mort entre deux individus, les yeux dans les yeux, main contre main, arme contre arme, il n'existe pas de mot pour l'expliquer. On s'efforce avec des livres et des métaphores de le faire entendre aux novices, qu'ils sachent que ce jeu pour adultes, dès qu'on s'y plonge, tout sentiment de beauté, de poésie ou d'héroïsme s'y perd, s'y meurt avec un peu de soi chaque fois un peu plus. Chaque fois... Chaque fois... Chaque fois que l'on tue, le coeur se ferme davantage, jusqu'à ce que la porte soit définitivement scellé, la mort en emporte la clé.

De sad les années de servitude martiale n'altérèrent pas que ses vicissitudes humanistes, elles lui emportèrent aussi un bras et conséquemment le diminuèrent singulièrement. Qu'importent ses qualités d'antan, quelle force il eut déjà possédé, désormais devant compenser ce handicap, supportant une douleur physique et morale si intense qu'il vivait littéralement grâce aux antidouleurs, il ne s'entraînait plus que pour conserver le peu qu'il lui restait de ce qu'il fut. L'expérience lui sauvait désormais la vie bien plus que ses qualités physiques ou ses dispositions pyrotechniques. S'il ne fut pas autrefois officier de campagne, organisateur émérite des plans de bataille, depuis dix ans qu'il traînait ce bras ballant, il aurait sûrement déjà pris sa retraite. Cependant, peut-être par habitude, parce qu'un espoir même réduit en cendres dans les tréfonds d'une âme entretient toujours une idée de renaissance, il ne le fit pas, il perdura et continua son combat jusque-là.

Les hauts plateaux d'Iwa étaient toujours plus ou moins fréquentés par les shinobis. Ils étaient des forcenés de l'entrainement pour la majorité d'entre eux. Ce jour présent, tentant d'éviter une rencontre, Sad avait décidé d'attendre que la nuit fut proche de tomber pour s'y rendre lui-même. Il ne lui dérangeait en rien de s'épuiser à s'exercer durant la nuit, son raïton illuminant suffisamment la pénombre de manière à lui offrir de quoi y voir. D'ailleurs, à dire vrai, la nuit, avait toujours un quelque chose de moins fatigant, de plus supportable, du moins à son égard. Malgré cette précaution, grimpant sur l'un des terrains hasardeusement choisis, il tomba néanmoins sur un shinobi s'afférant à ses propres entreprises. Un jeune homme de bonne stature, brun, dont l'éducation noble se lisait sur le visage. Même sa tenue, disait qu'il n'était pas un manant, et certainement pas genin. Pas seulement à cause de son âge, mais du tissu et de l'ensemble (sans parler de posture). Le bâtard, paisiblement, ne lui renvoyait qu'un hochement de tête. Ne souhaitant pas l'ennuyer dans son entraînement, sans se présenter plus que cela, conclut pour lui-même qu'il lui fut préférable de choisir un autre terrain et commença à reprendre son chemin.




_________________

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] L15d


Dernière édition par Sad le Lun 18 Mai 2020 - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] Empty
Ven 15 Mai 2020 - 18:52
Le Hyûga avait remarqué l’individu. Comment manquer pareil individu, pareil phénomène. Un shinobi au bras ballant, raide se balançant seul au gré des va et vient du bonhomme. Tsuyoshi s’était arrêté un moment. Il avait été attiré par la particularité physique de ce personnage atypique mais aussi par autre chose. Une lumière bien connue de lui fit battre son cœur plus rapidement que de coutume. Cet individu maniait le raiton, il se servait de cette énergie d’ailleurs pour illuminer la pénombre naissante qui baignait désormais le village. La nuit était tombée et le Hyûga ne l’avait même pas remarqué.

_ Hey ! Toi là bas ! Tels étaient les mots qui étaient sortis de la bouche du Hyûga. Cessant toute activité, Tsuyoshi s’était avancé vers son futur interlocuteur. A moins qu’il soit sourd, il avait bien entendu son appel. S’il n’était pas muet, ils pourraient échanger. Non repoussé de prime abord par cette vision presque sortie d’une autre dimension, le Hyûga s’était approché.

_ Ça va ? Tu as l’air peiné… Dit le Hyûga sourcils froncés. Ces mots lui avaient échappé, ce n’était que le rendu général du bonhomme qui l’avait poussé à prononcer ces mots. S’ils avaient été dans un cimetière, cet homme avec sa main ballante et son raiton aurait pu largement passer pour ce qu’il n’était pas. Et que dire de cette arme…

_ Excuse-moi… Je ne me souviens pas t’avoir croisé dans le village… Es-tu un étranger ? Ou ne sors-tu que la nuit ? Avait questionné le Hyûga.

_ Moi c’est Hyûga Tsuyoshi… Et toi ? Le Hyûga, direct dans son style interrogeait l’individu comme l’aurait fait un enfant croisant un autre dans la cour de récréation. Bien qu’ils ne soient pas des enfants et qu’ils ne soient pas dans une cour de récréation, adopter un style naturel, direct, était ce qui lui semblait le mieux dans ces circonstances.

_________________
Spoiler:
 


Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Sad
Sad

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] Empty
Mer 20 Mai 2020 - 13:31
Je vais te démonter


Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] Manj
Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] 3f41

Interpellé tandis qu'il comptait s'éloigner, un peu abruptement, mais pas impoliment, le samouraï s'en retourna sans se méfier ni l'air renfrogné. Une succession de questions en suivit, chacune posée sur un ton direct qui n'eut à la fois rien de menaçant jusqu'à ce que le Shinobi se présentât sous le nom de Hyûga Tsuyoshi. Un patronyme qui parlait un peu au bâtard. Pas seulement parce que les Hyûga étaient relativement connus, mais aussi ce prénom. Pas moyen pour le samouraï de se rappeler où et comment il avait déjà entendu ce nom cependant.

Il avait notamment souligné parmi ses plusieurs questions de n'avoir jamais croisé Sad dans le village. S'il n'était guère étonnant qu'un Shinobi ne connaisse pas tous les membres de l'armée, qu'il pensa en connaître la majeure partie prouvait cependant à cela seul qu'il devait être un minimal important dans le village d'Iwa, jusqu'à quel point en revanche cela fut difficile de le dire. De plus Sad n'étant que récemment Iwajin, c'était souvent qu'on lui faisait cette remarque et toujours, il devait répéter une partie de son parcours. Parfois bien reçu, parfois beaucoup moins. Ne ressentant chez cet homme aucune agressivité et une franchise saine, le samouraï lui répondit donc paisiblement, mais conservant une certaine distance d'instinct. On ne se refaisait pas et tout guerrier qu'il était, il avait de ses réflexes qui ne le quittaient jamais, égaux à des respirations au sens où il n'y pensait même plus.

« Je suis Sad. Sad le bâtard qu'on m'appelait chez moi. Je ne suis Iwajin que depuis la guerre contre Tetsu alors il n'est pas étonnant que tu ne m'ait jamais rencontré. J'étais dans mes pensées et je me rendais vers un coin où m’entraîner sans te déranger. Vu que tu avais l'air occupé je ne voulais pas, disons m'imposer. J'admets volontiers que la nuit me sied mieux. Une habitude prise du temps où je chassais les nécromanciens. Un genre de proie plus nocturne qu'autre chose. Mais je pourrais te faire la même remarque. Ordinairement je ne croise pas qui que ce soit à cette heure si tardive. Les shinobis d'Iwa, eux, ne paraissaient pas être des animaux nocturnes. Les Hyûga seraient-ils aussi nyctalopes ? »



S'avançant dès lors légèrement, les éclairs légers émanant de l'espadon dans le dos éclairèrent suffisamment pour permettre de voir même à travers la pénombre le symbole d'Iwa gravé sur le casque du samouraï. Peu bruyant car d'un courant faible, cette lueur était telle le brasier, la cendre incandescente dans le coeur du bâtard, qui se consumait encore d'un espoir autrefois réduit en cendre par la force des choses. Timbre et voix en quiétude et le corps affable, le caractère direct du samouraï équivalait ainsi à celui du Hyûga, mais nuancé de cette touche en apparence plus lancinante.

_________________

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] L15d
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 21:25
Le Hyûga était content que son interlocuteur daigne s’arrêter et même engager la conversation. Il s’attendait à tout en réalité. S’il avait pris sur lui de la jouer cool et de se présenter immédiatement, c’est qu’il espérait que cette approche calme, sereine, permettrait d’échanger tranquillement avec l’inconnu. L’individu qu’il venait d’intercepter dirons-nous, était un sacré animal. Un homme grand, très grand, avec une énorme arme dans le dos. Il renvoyait une impression de lugubre, quelque chose de difficile à expliquer. C’était un tout, un rendu d’ensemble. En s’étant approché, le Hyûga avait pu jeter un œil sur cette main qui lui semblait plutôt raide. Plus que jamais, elle semblait peu mobile, presque inerte voire morte.

_ Qu’est-ce que tu me racontes là ? Tu es un tetsujin ? Ne me dis pas que tu étais de l’armée du Shogun Taira Fugaku ?

Le Hyûga était curieux. Etait-ce sûr de recruter un ancien tetsujin ? Si jamais en plus il avait été dans le camp ennemi, la folie ou le pari des hautes sphères du village serait trop important pour que ce soit acceptable. Après qui sait, les affaires shinobies sont toujours ce qu’elles sont : sombres et emplies de terreur.

_ Les Hyûga ? Des petites salopes ? Tsuyoshi sourit, puis il rigola un peu. Il ne pouvait le prendre qu’avec humour. Il était extrêmement rare qu’il se fasse insulter. Son clan était respecté dans le village, le pays et au-delà. Ce ne pouvait être qu’une vanne. T'es un marrant toi hein ?

Le Hyûga remarqua ce qui était si difficile à zapper : l’énorme arme du tetsujin. Tout en se demandant comment l’individu pouvait manier ce type d’arme, Tsuyoshi laissa son regard trainer sur ces éclairs émanant de l’arme. On aurait dit du raiton. Le Hyûga était même sûr, c’était bel et bien du raiton. Le hic, il était rare de voir un ninja avec une arme parcourue en permanence par cette énergie. Voilà qui avait de quoi rendre toujours plus étonnant l’image renvoyée par ce bretteur.

_ Ne me dis pas que c’est une arme spéciale ? Si ?

Il écouta puis poursuivit :

_ Quoi qu’il en soit, si tu es là pour t’entraîner, ça te dirait un petit face à face ? J’ai n'ai plus combattu d’épéiste depuis un bout de temps.

Une mudra et le Byakugan s’activa. Si Sad le bâtard était d’accord, ils pourraient alors commencer.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Je vais te démonter... [Sad l'bâtard] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Je vais te démonter... [Sad l'bâtard]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: