Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Dim 10 Mai 2020 - 0:16
Voilà plus d’une semaine que le Kazejin avait terminé sa première mission pour le village, ramenant avec succès trois petits garnements chez leurs parents respectifs. Depuis, les choses s’étaient arrangées pour eux, prouvant que même une mission de rang D pouvait parfois s’avérer importante. La prime, synonyme de premier salaire pour le shinobi, lui avait aussi fait plaisir. C’est pour cette raison qu’il fut heureux de recevoir une nouvelle convocation de la part du fameux bâtiment administratif d’Iwa no Kuni.

Senken fut désagréablement surpris dès son arrivée, reconnaissant le Gladiateur blond à des kilomètres. Sans particulièrement le détester, leurs affinités n’avaient rien d’étincelantes, toujours gênées par ces vieilles histoires de provocation en cours de Taijutsu. Malgré cela, les supérieurs hiérarchiques avaient jugé bon de les remettre ensemble pour une nouvelle aventure. Il fallait dire que leur équipe de trois avait été plutôt efficace lors de la dernière mission.

Les ordres, bien différents et plus intéressants que les précédents, firent récupérés et lus par les membres du groupe. Première nouvelle, le trinôme allait devoir quitter le village en direction d’un autre situé plus au nord du pays. Depuis trois ans, Senken n’avait pas mis les pieds dehors et voyager ne l’intéressait pas, mais ce sentiment sédentaire n’était pas partagé par tous les membres du groupe. Le balafré savait que cette nouvelle devait réjouir quelqu’un qu’il jugea du regard.


- Content, non ? On va sortir de ce trou paumé.

Un léger sourire apparut pour son confrère, vite ravalé par la présence de Shuhei. Marchant jusqu’à la sortie du village, le manipulateur de limaille continuait de lire la missive pour se rappeler des différents éléments présentés précédemment par le chûnin. Un « spectre pseudo-loup-garou cambrioleur » ? C’était tout de même tiré par les cheveux comme histoire… Le Genin ne savait pas vraiment dans quoi il s’aventurait, mais cela avait le mérite d’être excitant.

- Vous y croyez, vous, à cette histoire de fantôme ?

Le paranormal n’eût jamais le moindre intérêt aux yeux du garçon. Pour lui, les morts appartenaient au passé et se devaient d’y rester. Le poids du deuil était suffisamment dur à porter pour avoir à garder un espoir inutile sur un hypothétique monde des morts.


Dernière édition par Okunote Senken le Dim 10 Mai 2020 - 22:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Dim 10 Mai 2020 - 4:08
Apparemment le trio a été tellement bon pour retrouver les enfants qu’ils ont de nouveau été envoyés ensemble pour une autre mission et qui plus est en dehors du village ! Enfin, après trois ans de conditionnement, ils peuvent finalement sortir et commencer à rencontrer des personnes en dehors de ces murs. Un sourire, plus large que d’habitude, peut aisément se voir sur le visage du ninja-médical. Inutile de dissimuler sa bonne humeur même face à deux compagnons plus maussade l’un que l’autre. Mais l’un des deux a clairement une bonne raison d’être ainsi et ce n’est pas celui transportant un bouclier parlant.

Son sourire, quant à lui, ne disparait pas même avec l’arrivé de Shuhei. Il se tourne tout simplement vers son frère. « Il doit sûrement être content. On nous a attribué une mission de rang C et qui dit rang C dit beaucoup plus de ryos que les missions de rang D. »

- Bien sûr que cela me rend heureux. On va enfin pouvoir voir autre chose que l’académie ou Iwakuju. Je suis curieux de voir comment les autres civils de ce monde vivent. Sont-ils pareil que notre village à faire des poteries, à élever des cheveux ou font-ils des métiers totalement différents ?


Se demande-t-il en levant les yeux vers le ciel sans perdre une goutte de son entrain. Semblant, au contraire, bien plus motivé après avoir parlé. Mais alors qu’il voit Shugoshin s’approcher il décide de se taire, les derniers mots prononcés étant évidemment pour Senken.

- Je ne sais pas si ça existe ou pas. Difficile à dire il y a vraiment beaucoup de choses étranges dans ce monde. On va devoir enquêter une fois sur place. Si ça se trouve ce n’est qu’une rumeur qui s’est amplifiée avec une vieille dame tellement âgée qu’elle est sur le point de mourir et tout le monde l’appelle « Fantôme ».


« Enfin, franchement j’en doute mais il ne faut jamais accuser trop vite sans s’être un minimum informé. Comme quand j’ai parlé du Sazori avec Teruyo on va éviter une nouvelle fois cette erreur ».

- Vous avez tout sur vous ? Vos armes, vos outils et vos rouleaux ? Parce qu’on ne va pas pouvoir rentrer tout de suite au village.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Lun 11 Mai 2020 - 20:57
Le genin n'avait pas vraiment compris pourquoi l'administration d'Iwa l'avait à nouveau intégré dans l'équipe de Senken et Yugure. Avaient-ils décelé une sorte de complémentarité dans leurs capacités que trois genins ne pourraient comprendre ? Ou bien, avaient-ils tout simplement la flemme de changer un trio qui venait de réussir une mission ? Difficile à dire. Néanmoins, Shuhei n'était pas mécontent de partir en mission de rang C, cette fois. La difficulté augmentée traduisait une certaine confiance de la hiérarchie à leur égard.

Arrivant au point de rendez-vous que les trois garçons s'étaient fixés, il était difficile pour Shuhei et Shugoshin de ne pas sentir les regards pesants des deux camarades. Se sentant clairement de trop, il se contenta d'un faible hochement de tête envers ses deux compatriotes. S'il ne les détestait pas, il ne les portait pas non plus dans son coeur ; cette relation n'avait pas changé depuis la dernière fois. Portant une sorte de sac à dos qu'il avait accroché avec une bandoulière, son fidèle bouclier sur le dos, voilà que le Genin s'était préparé à être fin prêt pour un petit voyage jusqu'au nord du pays.

Il écoutait silencieusement la conversation entre les deux Kazejin, ne préférant pas intervenir pour le moment. Shugoshin, étonnement calme pour une fois, ne semblait pas non plus être dans une humeur très bavarde. A moins qu'il ne se réserve pour le voyage... Qui allait probablement tester la patience des deux autres Genins face aux blagues et autres remarques du bouclier légendaire. Quoi qu'il en était, le trio ne partait pas en vacances mais bien en mission. Une sorte de fantôme terrorisant les habitants d'un petit village... A l'instar de Senken, Shuhei avait du mal à croire à cette histoire. Mais Shugoshin, en écoutant et remarquant le scepticisme de la troupe, brisait le silence.

- Il existe bien des techniques qui nous rapprochent du monde des morts, les enfants... Si c'est ce à quoi nous avons à faire, il faudra faire attention. Même si j'en doute.

Shuhei hochait la tête de gauche à droite à la remarque de son plus fidèle ami présent ici. S'il devait parier, il mettrait une petite pièce sur un Genjutsu, ou simplement une technique d'illusion pour permettre à d'éventuelles voleurs de faire leur méfaits en toute tranquillité. C'était ainsi le 2ème point de la mission : Elucider l'origine des cambriolages dans le petit village. Le jeune Tsuchijine hochait la tête à Yugure, signifiant qu'il avait tout ce dont il avait besoin, et commençait sans plus tarder à marcher dans la direction du village du nord. Pas de temps à perdre !

- Nous en saurons plus une fois sur place. Si nous nous dépêchons, nous arriverons avant la nuit, et nous pourrons peut-être voir ce fantôme de nos propres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 0:45
L’homme à la jarre ne fut pas étonné en apprenant que son confrère était heureux de quitter l’enceinte du village. En moins de deux semaines, il avait émis l’idée plusieurs fois, ce qui montrait son impatience quant à découvrir le monde. Et ce dernier ne se trompait pas, Senken était en effet ravi de partir pour une mission dont la prime était bien plus élevée que la précédente. Comme quoi, leur précédent succès avait bel et bien permis au trinôme de gagner en responsabilité, et ce plus vite que prévu.

- Tu crois qu’on va avoir le temps d’observer leur culture ? On y va, on règle le problème et on rentre illico. Plus vite on finit plus vite on touche la prime, et plus vite on enchaîne avec une autre mission.

L’argent appelle l’argent. Le projet qu’il avait en tête allait lui demander une somme colossale et Senken s’en foutait de passer pour un matérialiste aux yeux de Shuhei. Après tout, s’ils continuaient d’autant se côtoyer, ce dernier découvrirait bien assez vite la réelle nature du manipulateur de limaille. D’ailleurs, s’ils continuaient d’enchaîner les missions, il allait peut-être falloir commencer à faire quelques efforts pour au moins se supporter. Il écouta alors les paroles de son frère, puis celles du blond – ou plutôt celles de son bouclier - au sujet du paranormal, avant de tourner doucement son regard en direction de Shugoshin.

- Le monde des morts ?

Visiblement, l’artéfact légendaire avait gagné l’attention du Kazejine. Fallait-il encore que ce dernier veuille échanger avec lui, et connaissant leur relation particulièrement tendue, ce n’était pas gagné. Il s’attendait déjà à recevoir un pic ou bien à se faire ignorer. Le balafré vérifia l’étendu de son arsenal avant de répondre à son tandem.

- Ouais, j’ai tout. Enfin sauf des vivres, vous avez des trucs à manger vous ? Sinon il va falloir faire un tour à l’épicerie avant de partir.

La triade continuait son chemin en direction de la sortie du village, commençant à échanger plus facilement que lors de leur première mission. Peut-être que ces aventures allaient permettre de créer des liens, et ainsi donner raison aux chûnins qui leur faisaient confiance. Mais avec les caractères bien trempés de nos trois protagonistes, rien n’était encore gagné.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 4:21
Le garçon ne peut décidément pas cacher sa joie. Mais ce n’est pas grave étant le plus franc et honnête du groupe il n’a aucune raison de dissimuler ses sentiments après tout.

- Bien sûr qu’on va avoir le temps d’observer comment ils vivent. Pense autrement, Senken. Si on résout leur problème et les villageois nous accueillerons à bras ouverts. Et ils nous proposeront de souper avec eux cela signifie que c’est quelque chose en plus à ne pas payer de notre poche. De plus, on ne va pas rentrer à Iwa alors qu’il fera nuit noire. C’est l’occasion de dormir dans ce village, que ce soit dans une auberge ou dans une maison, et de faire connaissance avec eux. Qui sait ? Peut-être que Shugoshin va pouvoir faire connaissance de filles du village.


« Chaque seconde loin d’Iwakuju est une victoire en soit » dit le beau parleur pour tenter de convaincre son ami à la mine renfrogner tout en tentant de réveiller le bouclier de son sérieux, ce qui lui ne ressemble décidément pas. Mais tout à coup celui-ci commence à parler de quelque chose d’inconnu à Yugure ce qui éveille donc, naturellement, sa curiosité.

- Des techniques nous rapprochant du monde des morts ? Pouvez-vous nous en dire plus ? Il existe des Jutsu pouvant réanimer des morts ou amener des fantômes dans notre monde ?


« Si ce que dis le bouclier est vrai on est pas au bout de nos surprises. Cela est une raison de plus pour voyager dans le monde et apprendre tous ses secrets ».

Son regard se porte sur Shuhei et son sac à dos. Au moins il semble s’être préparé pour partir ce qui ne semble pas être le cas pour Senken. Comme d’habitude … Il ne pense jamais à grand-chose quand il s’agit de sortir du village hormis de la prime.

- Ne t’en fais pas j’ai pris assez à manger pour nous deux. Bon ce sont des gâteaux séchés et des boules de riz mais ça suffira pour arriver sur place.


Dit-il en désignant du regard son sac à dos que Yugure porte, habituellement. En effet, Senken a déjà une jarre assez lourde à porter.

- Comme à dis Shuhei dépêchons-nous.

Le garçon se met en avant du groupe pour marcher en direction du village se trouve non loin au nord d’Iwa. Après plusieurs heures de marche ils commencent à voir à l’horizon le village qui commence à pointer le bout de son nez. Au vu de leur vitesse de marche ils y seront dans une heure tandis que le soleil, auparavant à son zénith, commence à présent à se coucher illuminant de ses derniers rayons orangées le paysage rocailleux si commun à Tsuchi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 11:19
Au fur et à mesure que la conversation se poursuivait, Shuhei avait tout le loisir d'en apprendre un peu plus sur ses camarades. Si Yugure semblait être le plus réfléchi et posé des deux, les Kazejins avaient bien un point commun : leur manque cruel d'argent, qu'ils n'essayaient pas de cacher. Shuhei n'était pas le plus riche des Genin, loin de là, mais il avait eu la chance d'avoir une petite bourse de son ancien mentor qui l'avait grandement aider le temps de commencer les missions. Il prit soin d'éviter toute remarque qui pourrait les irriter, étant de toute manière contre toute forme de moqueries, le Tsuchijine trouvait même cela un peu triste. Mais ce n'est pas cela qui lui fera payer le futur repas des deux Genins qui avaient été désagréables avec lui, surtout qu'il avait également son bouclier à nourrir.

Shuhei avait passé le début de son voyage à réfléchir à cette mission et à ses deux camarades. Décidément, absolument rien ne semblait les rapprocher, et encore moins leur désir d'argent. Pourquoi donc l'administration d'Iwa avait décidé de lui faire faire équipe avec ces deux types ? Cela n'avait définitivement aucun sens. Shugoshin dans son dos, c'était bien lui que les deux amis apostrophaient. Visiblement, le monde des morts les intéressait. Encore quelque chose que Shuhei n'avait pas en commun avec eux. Les yeux de l'arme légendaire semblaient les regarder alors qu'il poussait une exclamation de plaisir, un sourire se formait sur l'écu.

- Eh bien... Y'a pas que l'argent qui vous intéresse, hein ? Huhu... Réanimer des morts ? Voyons... Je ne pense pas qu'une telle chose soit possible. Mais contrôler des cadavres... J'ai déjà affronté un ninja qui utilisait ce genre de technique. C'est... impressionnant.

Shuhei avait tendu l'oreille aux propos de son bouclier qu'il ignorait jusqu'ici. Fronçant les sourcils, il trouvait répugnant l'idée d'utiliser un cadavre comme d'une arme mortelle. Il osait à peine imaginer ce qui traversait la tête des ninjas utilisateurs de ce type de technique. Shuhei ne pouvait se taire davantage, et il répondit rapidement aux paroles de son bouclier d'une voix plus froide, clairement destinée aux deux Kazejins.

- La mort est quelque chose d'absolue. C'est une insulte que d'utiliser le corps des défunts pour de telles techniques.


Convaincu que les deux genins derrière lui ignoraient absolument tout de la mort pour poser de telles questions, son regard scrutait brièvement le ciel. Feu son père lui avait écrit dans sa lettre que lui et sa mère le regardaient, de là haut. Paradoxalement, c'était depuis qu'il avait appris leur mort et leur histoire dans cette lettre que Shuhei se sentait plus proche d'eux. L'idée même de faire revenir leur corps sur Terre pour les voir s'affronter... Non, ce n'était même pas une option. Et si c'était le but des deux frères, inutile de dire que leur collaboration allait s'achever plus tôt que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 15:54
Mouais, le shinobi armé de sa jarre n’était pas franchement convaincu par le discours de son frère, bien que son argument quant au repas gratuit faisait son effet. Au fond, Yugure avait raison et cette balade en dehors du village ne pouvait être qu’intéressante, mais Senken ne pouvait se résoudre à partager le même avis que lui.

- Shugoshin ? Il risque plus de les faire fuir qu’autre chose. Vu son caractère, ça ne m’étonnerait pas d’apprendre qu’il vienne de Kaze.

En prononçant ces mots à voix haute, le regard mauve de l’adolescent s’était déplacé sur Shuhei, qu’il jaugeait du regard. Allait-il réagir à cette tentative d’humour, ou allait-il continuer d’être aussi expressif qu’une roche d’Iwa ? Nul doute que le blond était un Tsuchijine pur souche, toujours trop sérieux.

Il écouta alors le discours de l’artéfact légendaire, qui pour une fois, prit la peine de répondre à leur question. Ce n’était pas réellement ce qu’il attendait en s’intéressant au monde des morts, visant à savoir si quelque chose les attendait après celle-ci, plutôt qu'apprendre que quelques décérébrés jouaient de cadavres pour se battre. Là-dessus, l’Okunote partageait l’avis du gladiateur.


- Je suis bien d’accord. Je n’aurai jamais imaginé que cela soit possible, encore moins que cela soit utilisé par certains shinobis.

Les heures passèrent, alimentées par la discussion qu’échangeait exceptionnellement la triade, et les menèrent jusqu’au village tant attendu. Les lueurs du crépuscule leur permettaient d’avancer dans le peu de forêt qu’il leur restait à traverser. Fermant la marche, Senken restait tout de même aux aguets, n’oubliant pas que le groupe n’était pas en vacances mais en mission de rang C.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 21:38
- Tu as sûrement raison Senken. Disons qu’à Kaze … La manière des gens de faire la cour aux demoiselle se résument à faire fuir les plus farouches pour se concentrer sur celles qui ne fuient pas, en effet, de mon humble observation.

La remarque de Sugoshin ne semble pas vraiment étonner Yugure, ou alors il ne réagit pas vraiment hormis d’un simple haussement de sourcil. « Bon c’est vrai que Senken le cri sur tous les toits et qu’on cherche à faire des économies à tout prix, sans jeu de mots, c’est peut-être normal qu’on nous voit comme ça, de l’extérieur. Au final il n’est pas si différent que tous les autres » pense-t-il sans vraiment être déçu. Cette réalité est la leur depuis trois années auparavant. Commençant à s’apitoyer sur ce fait maintenant serait stupide.

- Contrôler des cadavres ? Mais c’est dégueulasse. Vous pensez que c’est pour ça qu’on enterre les morts ? Pour éviter qu’un ninja les utilisent pour combattre avec des macchabés ? Enfin ça ferait sens … Je dois en savoir plus sur ça à présent. Tu ne peux pas me laisser sur ma faim comme ça, Shugoshin.

Demande-t-il interloqué sans perdre de sa bonne humeur naturelle que même Shuhei ne peut lui faire perdre avec son sérieux constant. « C’est déjà lui arrivé de se détendre ? ».

- Mais imagine, Shuhei, qu’un corps réanimé ou un fantôme puisse nous parler ce serait super intéressant. Imagine toutes les histoires et les secrets qu’il pourrait nous raconter. Et je ne parle même pas de techniques qu’il aurait pu voir au cours de sa vie. Tu ne te demandes pas comment c’était avant ?


Espérant que sa curiosité soit plus réceptive de côté de l’homme au bouclier que son frère dont il ne partage pas le sang.

C’est par une nuit sans lune, obscure, que le groupe arrive finalement au village. Alors qu’ils traversent la petite forêt ils ont pu entendre comme des branches à terre se briser sous des pas. Probablement des animaux voulant s’éloigner de la récente activité humaine venait perturber ce si paisible village. Enfin pas assez paisible au point de demander de l’aide au village ninja voisin. Alors qu’ils avancent un peu plus dans le village, qui est vide de toute vie les villageois s’étant probablement enfermés chez eux pour éviter de tomber nez à nez avec le fantôme, ils ont l’impression de distinguer des formes dans le ciel mais difficile à dire au vu de la pénombre mais des petits cris étouffés, quant à eux, se font bels et bien entendre.

- Ah je n’ai pas pensé à ça … Quelqu’un à penser à apporter de la lumière ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 22:12
Shugoshin, qui avait décidé d'ignorer la petite blague qu'avait lancé Yugure sur sa rencontre avec une potentielle fille, ne pouvait se taire d'avantage. Shuhei sentait qu'il commençait à s'agiter dans son dos, pour son plus grand plaisir. En effet, il aimait bien quand son arme vivante aux airs supérieurs se faisait un peu charrier, ce que Senken avait décidé d'entreprendre. Courageux, quand on connaissait la rancune de l'arme.

- Je ne suis pas intéressé par vos femmes. Mais le toucher d'une lame... La force d'un marteau... La douceur des Sabres... Oh...

Shuhei s'était arrêté d'une traite, plus qu'étonné de la réponse de Shugoshin. Un toussotement venait tout droit du Genin pour lui signifier de se la fermer, alors que la tête du blondinet se retournait dans son dos comme pour lui faire une remontrance. Croisant le regard des deux Kazejins, le porteur du bouclier était visiblement très gêné de la situation, et il se retournait rapidement pour presser le pas.

Préférant grandement une conversation plus sérieuse, même si elle traitait de la nécromancie, Shuhei était d'ailleurs assez étonné de la discussion. Lui qui pensait qu'un blanc allait s'installer pendant tout le voyage et que les deux autres Genins allaient rester entre eux, il semblerait que la conversation soit bien plus active.

- Eh l'infirmière, jsuis pas une bibliothèque. J'en sais rien moi, de pourquoi vous enterrer les morts. Je me suis juste déjà battu contre des macchabées, c'est tout.

Le Tsuchijine avait diminué l'allure de ces pas pour arriver au niveau de ces deux compatriotes lorsque Yugure l'apostrophait. Son regard fermé ne changeait pas vraiment quand on lui demandait son avis.

- L'héritage que nous ont laissé nos ancêtres est bien là. Je ne vois pas ce qu'ils peuvent nous raconter de plus. Si on ne sait pas certaines choses, c'est qu'ils ne voulaient pas nous le dire et qu'ils préféraient l'emporter avec eux dans leur tombe.

Toujours aussi direct et froid, le Tsuchijine avait pourtant fait un effort pour leur adresser la parole. Continuant le chemin jusqu'au village, la nuit était déjà tombée rapidement. Le reste du voyage s'était passé tranquillement, et Shuhei s'étonnait lui même de presque apprécier la compagnie des deux camarades, qui discutaient même de tout et de rien. Mais dès lors qu'ils approchaient du village, le Genin s'était tue pour mieux entendre les bruits des alentours. Ecoutant la question de Yugure, Shuhei se grattait la tête. Il n'avait en effet amener aucune lumière, ce qui n'était pas très malin. En revanche, il avait senti la une opportunité de parler pour détendre l'atmosphère.

- Oui. Moi, je suis là.

Disait-il d'une voix sans réelle conviction, ce qui accentuait encore plus le malaise qui s'installait peu à peu. Cette tentative de blague n'allait probablement pas porter ses fruits, et Shugoshin en avait d'ailleurs profiter pour soupirer bruyamment. Même si sa petite blague n'avait pas fait effet, Shuhei la trouvait très drôle, et un léger sourire se dessinait même sur son visage, perceptible si le trio avait de la lumière, ce qui n'était visiblement pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 22:57
Les Kazejine n’étaient en effet pas connus pour leur douceur ou leur sensualité, qualités dont le pavois de Shuhei semblait lui aussi être dépourvu. Un discret sourire se dessina sur les lèvres de l’Okunote qui s’étonnait à apprécier la conversation, d’autant plus après la réponse que venait de donner Shugoshin. Visiblement, même l’artéfact légendaire semblait d’humeur à participer, apportant un humour particulier à la scène. Enfin… si c’était de l’humour ? Il semblait tout de même un poil trop sérieux.
 
- Ne m’dis pas qu’il est sérieux, Shuhei ?
 
Senken commençait à comprendre pourquoi le blondinet s’exprimait si peu. Aux côtés de cet artéfact, il devait être très compliqué d’exister tant sa forte personnalité prenait de la place. Même si le manipulateur de limaille n’avait toujours pas bien compris comment un pavois pouvait parler, il avait depuis le temps cerné que ce n’était pas un simple tour de magie. Le bouclier était bel et bien un être à part entière.
 
La théorie énoncée par Yugure lui parut particulièrement logique et bien pensée. En effet, cette tradition était peut-être née de là, pour éviter que les personnes maniant des arts obscurs ne salissent l’honneur de personnes décédées. Replaçant sa jarre correctement, le balafré se surprit même à rire à la suite de la réponse cinglante de Shugoshin pour son confrère. Si Shuhei était bien trop sérieux, son arme jouait sur le même terrain que le binôme. Cependant, il fallait évidemment que la curiosité trop envahissante de Yugure ne vienne en rajouter une couche qui déplut fortement à son compatriote.

 
- Tais-toi Yugure, sérieusement.
 
Sans en rajouter plus, on pouvait sentir que cette phrase avait été prononcée dans le but de mettre un terme à ce sujet. Senken n’avait pas besoin d’en dire plus pour que Yugure comprenne le problème quant à ses propos. Les morts étaient déjà bien assez difficiles à enterrer comme ça.
 
Dans un silence lourd apporté par sa phrase sèche, la triade atteignit l’entrée du village. Trop calme, on aurait dit le début d’une mauvaise histoire d’horreur. Le genre que l’on conte aux abords d’un feu de camp lors d’un soir de pleine lune. L’ambiance força le Genin à se montrer observateur, jetant des coups d’œil ici et là, cherchant des indices quelconques sur les différentes bâtisses présentes dans l’allée empruntée.

 
- Là-bas, vous avez vu ?
 
Son doigt pointant la direction appropriée, espérant que ses camarades puissent le voir, l’adolescent au teint mat n’eut la temps de répondre à Yugure, Shuhei ayant prit l’initiative d’une intervention osée. L’enfant du désert n’esquissa pas la trace d’un sourire. Muet, la « blague » du troisième homme venait de le foudroyer sur place. Comment avait-il osé ?
 
- Humour d’iwajine. s’exclame-t-il d’un ton glacial.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mer 13 Mai 2020 - 5:29
Yugure ne peut pas s’empêcher de rire à l’humour, plus que particulier, du bouclier de Shuhei. Une chose est sûre c’est qu’à défaut de son porteur il est hilarant.

- J’espère qu’il est sérieux en tout cas. Je ne savais pas que notre ami Shuhei était plus intéressé par les lames que les femmes.

Dit-il d’un ton taquin volontairement pour agacer leur ancien camarade de l’Académie des Shinobi. Mais tout à coup le bouclier se décide à une attaque directe envers sa personne. Est-ce pour défendre son maître ou uniquement par orgueil ? Difficile à dire et il n’est clairement pas assez proche de l’un ou de l’autre pour en connaître davantage.

- OH LE BOUCLIER LA ! Tu ne me traites pas d’infirmière sale tas de ferraille ! Si un jour quelqu’un casse ou coupe le bras de Shuhei tu serais bien content qu’un eisenin s’occupe de soigner le bras de ton porteur. Je te rappelle que si tu tombes à terre sans personne pour te manier tu es inutile et si tu m’appelles encore une fois comme ça c’est ce qui va t’arriver.


« Enfin je pense ? En tout cas je ne l’ai jamais vu s’animer tout seul ou agir de son propre chef. Bon de toute façon ce n’est pas bien grave » pense le ninja-médical du groupe. Sa phrase est dites avec un trait d’humour et un léger sourire de la part de Yugure même si la menace est réel.

- Vous n’êtes vraiment pas curieux.

Se contente de dire Yugure avant de subir les foudres de son ami. Il comprend sa souffrance, ayant étant présent lors de cet événement funeste, mais le ninja-médical fais tout pour penser à autre chose. A un tel point de dénis qu’il n’a pas pensé une seule seconde que ça pouvait blesser son frère. Son objectif est d’en parler et d’y penser le moins possible en espérant que ce chagrin cesse de le meurtrir et qu’il finisse par disparaître comme si c’était un mauvais rêve.

- Oui je crois avoir vu quelque chose …

Mais tout à coup alors qu’il tente de se concentrer pour tenter de mieux distinguer la forme ou les bruit voilà que Shuhei, je répète bien, SHUHEI se décide à faire un trait d’humour. Son visage sans sourire, et hagard, se tourne lentement en direction du porteur de bouclier et après quelques secondes, après que les neurones aient connecté le fait que c’est le blond qui venait de parler, Yugure éclate de rire et ne parviens pas à dissimuler son rire. Ce dernier résonné dans le village effrayé.


En parlant du village, les cris étouffés se transforment en vrai cri de terreurs et il n’y a plus aucun doute. Juste au-dessus de leur tête se dresse le fantôme, enfin difficile de distinguer avec la pénombre, criant à plein poumons. Il est haut, très haut même, à environ une trentaine de mètre au-dessus de leurs têtes.

- JE VOLE ! JE ME RAPPROCHE DES OISEAUX ! JE ME SENS TELLEMENT EN VIE ! JE SUIS SUPÉRIEUR A L'HUMAIN DEVANT RESTER SUR LE SOL !


Peut-on distinguer à travers les cris. Des paroles étranges d’un soi-disant spectre.

- Des idées pour l’atteindre ? Je peux faire un mur de terre mais je doute que ça l’atteigne.


Demande Yugure se tournant vers son équipe.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mer 13 Mai 2020 - 11:34
Alors que Shuhei regardait vers la direction que pointait Senken, il écoutait d'une oreille les paroles plus que déplacés de Yugure envers son bouclier. Pire encore, il faisait allusion à une éventuelle raclée que se prendrait Shuhei pour que Shugoshin tombe à terre sans se relever. Le Genin fit dès lors volte face, et lança un regard noir au camarade médecin, visiblement très contrarié par les menaces qu'avaient proféré le Kazejine.

- Si tu veux te battre, vu que cela semble être la spécialité des Kazejine... disait-il en déplaçant brièvement son regard vers Senken, tu conviens d'une heure et d'un lieu, et nous verrons qui coupera le bras de qui.

Shugoshin, admiratif de la scène, explosa de rire devant la petite querelle qui s'était installée entre les deux Genins. Shuhei, lui, semblait passablement énervé de l'attitude de celui qu'il croyait être le plus sage. Mais cette menace gratuite qu'il avait eu droit pour une bêtise de son bouclier était de trop. Insulter son bouclier était une chose qu'il pouvait tolérer si ce dernier le méritait, mais insulter sa propre personne de la sorte n'était pas une option.

Shuhei se retournait finalement, ne perdant pas de vue la mission malgré les débordements de son camarade Yugure. Chaque minute qu'il passait auprès d'eux le confirmait dans son hypothèse que les trio n'avait absolument rien en commun. Finissant enfin de rire, le bouclier arrivait dans la main de son porteur alors qu'il apercevait le fantôme faire des tours dans le ciel en proférant des inepties. D'ici, il semblait plus d'être un clown que d'un simple fantôme, mais il fallait rester prudent et être sur ses gardes.

Le Genin gardait le silence alors que son regard se déplaçait sur Senken, qui avait probablement quelque chose pour l'atteindre, contrairement à lui. Dans le doute, il cherchait dans sa besace un Kunai qu'il plaçait dans sa main libre. Si le manipulateur de limaille n'avait rien dans son éventail, il faudrait penser à une manière un peu plus direct, malheureusement. La technique de Shuhei n'était pas encore au point pour qu'elle soit utilisée en mission.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mer 13 Mai 2020 - 17:42
L’ambiance qui régnait au sein de la triade plaisait à l’Okunote, adepte des pics et autres provocations tant que celles-ci servaient l’humour. A la place de son frère, il aurait sûrement réagi de la même manière, si ce n’est pire. Mais le fait que ce soit Yugure qui soit la cible des attaques de Shugoshin l’amusa plus qu’autre chose. Son compatriote semblait piqué au plus profond de son orgueil, logique lorsque l’on savait qu’il détestait les critiques sur l’iroujutsu. Dans le fond, il avait raison, et Senken attendait impatiemment le jour où Shuhei allait avoir besoin des services de ce dernier. Un Kazejine pardonne, mais n’oublie pas.

- Vous pensez que c’est le moment ? Vous réglerez vos comptes plus tard. Evitez-moi une querelle d’adolescent vaseuse, s’il vous plaît.

Le toupet dont faisait preuve le balafré était immense, car s’il n’était - pour une fois - pas impliqué dans la dispute, tout le monde savait qu’il en était friand. Des trois, le Kazejine était sûrement le plus immature, et cette remarque qu’il avait lancé en était la preuve. Il avait presque envie de participer, en fait.

Mais au lieu de continuer à verser de l’huile sur le feu, le shinobi préféra se concentrer sur la voix étrangère qui venait de percer le silence ambiant. Des cris… entre le ridicule et le terrifiant, venant d’une voix dont ils ne pouvaient pas distinguer le propriétaire. Seule sa silhouette voltigeant bien au-dessus de leur tête était observable. Le manipulateur de limaille prit alors la parole, premièrement pour répondre à ses acolytes, puis pour gagner l’attention de la créature mystérieuse.


- Je pourrai tenter de le toucher d’ici, mais il est quand même loin… Ou bien plus simplement en accompagner un de vous deux sur lui tout en m’occupant de gérer votre chute ensuite. Mais il faut me faire confiance et… ce sera technique. A base de dalles de limailles et de sauts de votre côté, qui se sent d’humeur agile ?

Les potentielles pics faites à son égard ne baissait pas l’estime que portait le Kazejine pour Shuhei. S’il était un vieux con trop sérieux et doté d’un beau balai dans l’arrière-train, le blond n’en demeurait pas moins un bon ninja. Enfin, au moins passable. Et puis, il avait moins de pression à envoyer le Tsuchijine plutôt que son frère à trentre mètres de haut.

- Je pense que ce serait mieux que ce soit Shuhei. On préserve toujours le médecin, pas vrai ?

Un argument de taille qui allait sûrement empêcher son compatriote de vouloir jouer les héros. Après, peut-être que ses compagnons avaient une autre idée qui pourrait s’avérer plus pertinente. Ce n’étaient pas des ordres. Avant tout, il fallait au moins tenter une approche pacifiste.

- Qui êtes-vous ?! hurla-t-il alors dans le noir presque total, essayant de capter l’attention de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mer 13 Mai 2020 - 20:41
Les deux mains de Yugure se posent sur sa taille puis secoue la tête de gauche à droite en soupirant.

- Et maintenant tu passes aux remarques sur notre nationalité … Ce n’est pas très gentil tout ça. Mais si tu insistes pour te battre je suis ton ninja. Je vais devoir gagner rapidement contre Shugoshin sinon je ne risque de ne plus avoir assez de chakra pour te soigner des dommages infligés. Ce serait dommage pour nous deux, tu ne penses pas ? Enfin, plus pour l’un que pour l’autre.


Une chose est sûre c’est que l’Eisenin à la langue aussi affutée qu’un scalpel de chakra. Ensuite face à la remarque de son frère il cesse une nouvelle fois de parler. « J’espère que ça ne va pas devenir une manie de m’interrompre à chaque fois ».

- Oui enfin … Je ne sais pas si les fantômes ont peur des kunaï mais si c’est vraiment un spectre il y a des grandes chances que cela le traverse et que l’arme nous retombe dessus. Ce qui arrivera sûrement à part si vous avez un don pour esquiver des objets en pleine nuit.

Yugure écoute attentivement le plan de son ami avec qui il a fait la route depuis Kaze. « Il semble sans faille et même s’il y en avait c’est Shuhei qui prend les risques ça me semble parfait ».

- Tu as raison, Senken, le médecin doit toujours être là pour soigner l’équipe. Ce serait dommage qu’il m’arrive quelque chose, n’est-ce pas Shugoshin ?


Dit-il se tournant vers le bouclier qui avait osé de le traiter « d’infirmière » et il y a une chose qu’il déteste c’est qu’on se moque de l’Iroujutsu et c’est quelque chose qu’il ne laissera jamais passer. Il en va au-delà de son honneur et de tout ce qu’il croit en ce monde.

- JE VOUS SUIS SUPERIEUR VU QUE JE SAIS VOLER ! CRAIGNEZ-MOI ! VENEREZ MOI PARCE QUE JE SUIS AU SOMMET DE LA PYRAMIDE ALIMENTAIRE !


Répond ce qui semble être le fantôme se trouvant toujours à une trentaine de mètres au-dessus de la tête des Genin d’Iwa.

- Je pense, en toute sincérité, qu’on va devoir suivre le plan de Senken.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Ven 15 Mai 2020 - 12:06
Shuhei n'en pouvait plus de ces réactions puériles. Avaient-ils donc le même âge que lui ? Un tel manque de maturité était un grand désavantage pour un shinobi. Cela lui faisait faire des choses totalement idiotes et irréfléchies. Alors qu'il pensait Yugure bien plus réfléchi que son ami, voilà que la balance s'était inversé. Shuhei préférait bien plus un Senken arrogant mais sérieux, qu'un Yugure irrespectueux. Se retournant une dernière fois vers Yugure pour clôturer leur discussion pour le plus grand plaisir de Shugoshin, Shuhei répondait.

- N'inverse pas les rôles. C'est toi qui parle de me couper le bras. Il s'agirait d'assumer maintenant.

Entre deux éclats de rire du bouclier qui n'attendait qu'un combat, il ignorait à présent l'infirmière pour se concentrer sur ce qui était réellement important ici : le fantôme. Ou bien, ce qui s'apparentait à un fantôme, car ses dernières paroles avaient plus l'air de provenir d'un fou à lier que d'une quelconque entité.

Ecoutant le plan de Senken, Shuhei posait le pour et le contre. S'il avait déjà eu affaire à son pouvoir, le Tsuchijine savait bien ce dont il était capable. S'il pouvait faire preuve de vantardise, il ne fallait pas ignorer ses réelles capacités. Mais pouvait-il réellement le faire voler sur trente mètres sans se louper ? C'est ce que nous allons voir très bientôt. Une équipe devait se faire confiance, n'est-ce pas ? Shuhei s'approchait du Kazejine, le regard toujours aussi fermé.

- Ok. Si tu arrives près de lui, je pourrais le toucher. Mais j'espère que tu as de quoi amortir la chute.


Se tenant prêt à voir la fameuse limaille l'entourer et le propulser dans les airs, le Genin se dégourdissait les membres en ciblant le fantôme qui faisait des cercles dans le ciel. Son plan était tout tracé : être assez proche pour charger le fantôme et l'emmener avec lui au sol. Senken se chargerait bien de contrôler sa chute. Espérons-le ! Car la distance qui les séparait du fantôme était tout de même assez grande. Senken avait intérêt de savoir ce qu'il faisait. Dans le pire des cas, son bouclier amortirait sa chute... Un tant soit peu. Il fallait bien que le trio montre qu'ils pouvaient travailler ensemble ! Shugoshin se tournait brièvement vers Yugure, tout sourire.

- C'est surtout car tu sais que tu n'y arriverais pas, gamine !

D'un geste de son bras, Shuhei envoyait un message à son bouclier ; celui de se reconcentrer sur la mission.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Ven 15 Mai 2020 - 16:43
Presque invisible sous la nuit sans lune, sa jarre de limaille se désagrégea d’un signe de main. L’amas formé se mit alors à serpenter gracieusement autour de son propriétaire dans une danse envoutante et protectrice. Si ses deux camarades continuaient de pester l’un contre l’autre, l’Okunote était quant à lui complètement focalisé sur l’objectif de leur mission. Permettre à Shuhei d’atteindre le « spectre » puis le raccompagner sans se rater n’allait pas être chose aisée. Premièrement car anticiper ses déplacements dans les airs n’était pas simple, mais aussi parce que la luminosité manquante allait pénaliser le binôme dans cet exercice. Heureusement pour le groupe, la confiance débordante du Genin lui servait dans ce genre de situation.

- Tu vas sauter une première fois, le plus haut possible. Soit très attentif car j’attendrai la fin de ton saut pour former une dalle à tes pieds qui te permettra de reprendre appui pour un second. Si tu n’es pas trop mauvais, tu atteindras le Spectre. A toi de voir ce que tu fais là-haut mais tu n’auras que quelques secondes pour agir. J’essayerai ensuite d’amortir ta chute avec deux nouvelles dalles, donc surtout reste bien attentif. Je tâcherai de te prévenir à chaque fois que j’en forme une.

S’assurant que le Tsuchijine avait bien tout compris, le manipulateur de limaille se mit en position. Après un signal échangé pour signifier qu’ils étaient prêts, le blond s’élança dans les airs en direction de la mystérieuse créature dont la voix semblait bien trop humaine. Au point culminant de son ascension, Senken exécuta un mudrâ, envoyant de la limaille former une dalle aux pieds de son compagnon d’armes.

- Maintenant !

Ce fut un succès et le Miyamori se propulsa de nouveau, gagnant une hauteur trop importante pour rester clair aux yeux de nos amis encore à terre. Les améthystes du Kazejine voguaient dans l’espace, cherchant de ses prunelles le moindre indice quant à la chute de son camarade. Alors, au milieu des ténèbres ambiant, il eût la chance d’apercevoir sa silhouette.

- Shuhei, maintenant !

La dalle, à la surprise générale, craqua. Le genin dont les yeux s’écarquillèrent suite à son étrange échec enchaîna d’un autre signe incantatoire pour permettre à son compagnon d’amortir sa retombée comme il le pouvait.

- Encore !

Ralentissant à deux reprises la chute du shinobi envoyé dans les airs, celui-ci atterrit tout de même de manière abrupte au sol. Inconscient de son état et de ce qui avait bien pu se passer plus haut, le binôme Kazejine s’empressa de rejoindre le gladiateur tombé plusieurs mètres plus loin, Senken particulièrement soucieux quant à son état. Il ne comprenait pas comment ses créations n'avaient pas pu être plus efficaces, ne soupçonnant pas ce qu'il s'apprêtait à découvrir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Ven 15 Mai 2020 - 23:25
Le ninja-médical n’insiste pas plus longtemps voyant bien que leur discussion ne mène absolument nulle part. Il se contente d’un long soupir suivit d’un regard vers le ciel. « Qu’ai-je fais pour mériter qu’on reparte en mission avec Shuhei ? Enfin en tant que médecin j’imagine que je vais souvent être affecté dans des groupes avec des gens peu appréciables. » pense-t-il tandis qu’il lève la tête pour tenter de distinguer quelque chose dans la pénombre ambiante.

- Je pense que tout le monde est capable de sauter, sauf quand on est un bouclier, Shugoshin.


Réponds simplement Yugure souhaitant à présent se concentrer sur la mission comme le reste des camarades même s’il ne pouvait pas tout simplement ignorer celui qui l’avait blessé dans son orgueil.
Shuhei commence donc à sauter de plus haut en plus haut grâce aux dalles créé par son ami Kazejin. Un plan qui semble se déroulait sans accroc mais plus le Tsuchijin monte dans l’obscurité plus il est difficile de distinguer. Mais, tout à coup, Shuhei semble interrompu dans son ascension. La forme qu’ils sont en train de chasser se rapproche très rapidement de lui.

- Je ne savais pas que des shinobis d’Iwa avaient aussi appris à voler.

Alors que le garçon au bouclier lève la tête pour distinguer de plus près le fameux spectre il peut aisément voir un vieillard qui semble avoir vécu plus d’une septantaine de printemps. Il n’y a aucune distinction entre sa barbe et son visage formant un tout de couleur blanche unie. Dans son dos, il peut voir une sorte de cerf-volant dans le dos du vieillard mais celui-ci ne semble pas être raccorder à quelque chose de tangibles. En plissant les yeux de plus près il peut distinguer comme des fils de chakra partant de ses doigts.

- Hoho mais tes ailes sont faites de métal. J’ai toujours voulu savoir ce qu’était le plus lourd entre un kilo de plumes et un kilo de fer.


Le vieillard sort sa canne et d’un coup sec brise la dalle où se trouve Shuhei qui commence à chuter. Heureusement pour lui, Senken fait du mieux qu’il peut pour le rattraper mais est-ce suffisant ? Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Le vieil homme entame sa descente avant de rester à une dizaine de mètres de nos protagonistes.

- Et donc c’est arrivé. J’ai vécu assez vieux pour voir Tsuchi être envahi par de Kazejins. De mon temps ce ne serait jamais arrivé.

Puis regarde à gauche et à droite sans réel objectif comme si ces yeux n’arrivaient pas à trouver le repos.

- La prochaine fois tu apprendras à battre des ailes.

Dit-il en direction de Shuhei qui est à terre.

- Si vous voulez voler des innocents comme les autres vous devriez vous dépêcher héhéhéhéhé. J’ai déjà le plus grand cadeau : celui de voler comme un oiseau. Ces problèmes d’humains ne m’intéressent plus. Faites comme bon vous semble.

Yugure se précipite vers le lieu où le blond de leur équipe est tombé uniquement pour tenter d'inspecter si ses blessures sont graves ou, espérons le, superficiels.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Sam 16 Mai 2020 - 0:45
Le Genin écoutait attentivement les consignes de son partenaire. Le fixant droit dans les yeux, il était dorénavant totalement concentré sur sa mission, si bien qu'il en avait presque oublié sa querelle avec Yugure. Hochant la tête en se retournant brièvement vers le Kazejine, Shuhei sautait le plus haut possible, bien aidé par son bouclier qui lui fit gagner quelques centimètres de détente.

- Vas-y !

Sentant la première dalle se former sous ses pieds, il prit appui dessus à l'aide de sa jambe droite, afin de le propulser encore plus haut vers une deuxième dalle après avoir concentré son chakra. Montant ainsi assez haut dans le ciel, Shuhei aperçu le fantôme s'approcher de plus en plus. Levant son bouclier comme un réflexe, le Genin apercevait peu à peu un visage humain, celui d'un vieillard. Voilà donc qui concluait le mystère du fantôme ! Cependant, le vieil homme ne semblait pas être si bienveillant.

- Un spectre qui sème la terreur, hein... Bah voyons.

Ses yeux balayèrent la silhouette du vieillard, avant de cibler les fils de chakra qui le reliaient à son cerf volant. Quel était cette technique ? Il semblait pouvoir conduire son engin volant avec une extrême dextérité. Quoi qu'il en était, Shuhei ne voulait pas en rester là. Sa mission étant encore la priorité numéro une, il concentrait du chakra dans ses pieds, prêt à prendre appui sur une dalle de limaille pour charger le "spectre"... Mais c'était sans compter la contre-attaque du ninja qui détruisait d'un coup de canne sa seule plateforme.

Alors que la chute était inéluctable, Shugoshin fut tendu vers l'avant pour tenter une dernière morsure... En vain. Le vieillard était hors de portée, et il sentait déjà le vent parcourir sa peau, signe qu'il était... en train de faire une chute vertigineuse. Qu'est ce qu'attendait Senken pour amortir sa chute ?!

- SENKEN !

Après un temps qui lui semblait affreusement long, il sentait une première dalle se former sous son être, qui se détruisait assez rapidement sous le poids du duo. Freiner mais pas stoppé, Shuhei et Shugoshin continuèrent leur chute. Se retournant pour que le bouclier absorbe le plus possible le choc, il avait eu l'impression de sentir une dernière dalle se former, bien qu'il n'en était plus sûr. Ce qui arrêtait bel et bien le jeune shinobi, c'était le sol !

- Tention' là dessous !

Shugoshin s'écrasait en premier au sol, formant un petit cratère autour de l'impact. Son porteur s'écroula vers le côté dans un hurlement qui traduisait plus de la surprise que de la douleur. Grimaçant, il lui fallu quelques secondes pour comprendre qu'il venait de chuter de quelques mètres.

Se redressant difficilement, il passait sa main droite vers sa tête pour se frotter le visage. Quelques douleurs, notamment au dos et au genou droit se faisaient sentir, mais rien d'insurmontable pour le Genin qui suivait les entraînements de Yanosa, son Sensei. Observant une dernière fois le vieillard en lui jetant un regard noir, Shuhei répondit.

- Un cerf-volant guidé par des fils de Chakra... Bien loin du fantôme qu'on pensait. Il est inoffensif... Enfin si on vient pas voler à ses côtés, hein...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Dim 17 Mai 2020 - 19:56
Le manipulateur de limaille, dont la jarre s'était déjà reformée dans son dos, accourut au secours de son compère qui venait de s'écraser au sol. Heureusement, il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour se réaliser qu'il ne l'avait pas tué avec son plan approximatif. Le blondinet anti-charismatique était bel et bien toujours vivant, s'exprimant encore avec ce même ton atrocement barbant.

- Des fils de chakra ?

Les prunes du jeune homme se dirigèrent alors jusqu'au vieillard qui était dorénavant visible par la triade. Parcourant sa silhouette, ses yeux s'arrêtèrent sur les traits bleutés qui émanaient de ses doigts pour l'aider à piloter sa machine infernale. En effet, on était bien loin d'un terrible spectre supposé hanter les lieux. L'Okunote ne comprenait pas bien l'histoire, et les mots du vieillard ne l'aidait pas à voir plus clair.

- Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous faites ici ? Pourquoi vous faites vous passer pour un esprit depuis des mois ?

Sur ses gardes, Senken restait vigilant pour ne pas se laisser surprendre par un geste brusque de l'étranger. Il était prêt à décomposer sa limaille au moindre danger. Cet homme était bien trop suspect pour ne pas être impliqué dans ces fameux cambriolages. Le Kazejine réfléchissait déjà à un moyen de l'arrêter si le vieil homme tentait de prendre la fuite.

- "Comme les autres" ? Comment ça ? Vous connaissez les auteurs de ces cambriolages ? Allez, répondez !

Impatient et particulièrement tendu par les risques qu'ils venaient de prendre pour s'approcher de ce vieux sénil, le balafré n'en pouvait plus d'attendre les réponses aux questions qu'il venait d'asséner. Senken ne comptait pas passer sa semaine dans ce village paumé, plus vite il aurait les informations, plus vite la prime de mission sera empochée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Sam 23 Mai 2020 - 23:52
L’Eisenin pousse un soupir de soulagement en voyant que Shuhei n’a rien. Enfin presque rien plutôt. Il se serait senti mal de le laisser pisser du sang partout et ne pas le soigner au vu de ce que le duo a osé dire sur l’art ninja qu’il a développé : les soins.

En effet, les trois garçons peuvent le voir à présent : le soi-disant spectre n’a absolument rien d’un spectre et semble bien en chair et en os. Enfin, plus en os que chair au vu de son âge avancé et de sa pâleur prononcée qui est distinguable même au milieu de l’obscurité.

- Oui des fils de chakra.

Dit-il en regardant curieusement Senken avant de lâcher un sourire des plus malicieux.

- Une vraie prouesse presque scientifique ! Voyez-vous …

Ensuite le vieillard commence à raconter en long et en large comment il est arrivé à voler à l’aide d’un cerf-volant et de fils de chakra. Les mots les plus prononcés lors de son long monologue sont « innovations », « voler » et « génie ». Pour le dernier mot il l’utilise uniquement pour se désigner lui-même comme si la vieillesse lui avait fait oublier son propre nom. Mais alors qu’il ne semble qu’arriver à la moitié de ses explications Senken ose l’interrompre pour lui poser d’autres questions.

- Mais je ne me fais PAS passé pour un esprit. Mais pour un spectre déjà, jeune homme mal-éduqué du pays des sables.

Son regard fixe un à un les membres du groupe avant de s’attirer sur celui de Shuhei et plus particulièrement sur Shugoshin.

- Un génie. Sinon on peut dire … Que j’ai pris ma retraite.

Dit-il de manière élusive comme pour éviter de répondre à la raison de sa présence dans le village avant de se tourner une nouvelle fois vers le garçon aux cheveux mauves.

- J’étais un grand shinobi et pourtant personne ne semble le reconnaître dans ce village au milieu de nulle part. Disons que les villageois …

Puis semble rapidement s’interrompre comme si la prochaine phrase n’allait pas jouer en sa faveur.

- Disons qu’ils méritaient une leçon donc j’ai utilisé mon savoir shinobi pour terrifier le village les nuits sans lunes mais voilà que des cambrioleurs ont commencés à venir de la forêt. Donc j’ai tenté de faire comme avec les habitants en tentant de les effrayer mais cela n’a pas vraiment fonctionner… Suite à ça j’ai tenté de prévenir les villageois en criant mais comme vous vous en doutez … Ils avaient déjà trop peur que pour m’écouter.

Le vieillard regarde à gauche puis à droite.

- Normalement ils viennent de la forêt et ils ne devraient pas trop tarder.

Tout à coup, le groupe peut entendre une branche à terre qui se brise comme si quelqu’un avait marcher dessus venant de derrière eux par là où ils sont arrivés au village.

Yugure n’aime pas vraiment être pris par surprise et se tourne vers ses camarades.

- Je ne sais pas si on peut lui faire confiance mais, en tout cas, il y a clairement quelque chose qui ne va pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Dim 24 Mai 2020 - 0:19
Alors qu'il se redressait sur ses deux jambes, Shuhei s'assurait que son bouclier n'avait subit aucun dommage. Bien qu'il n'avait jamais réellement vu son arme légendaire être égratigné, c'était devenu un réflexe pour le jeune Genin de s'assurer de la santé de son partenaire. Le portant à nouveau, le Tsuchijine imitait son camarade Kazejine et restait sur ses gardes, prêt à bondir sur le vieillard si ce dernier avait le moindre comportement suspect. Il lui devait une chute de quelques mètres...

- Eh bien étant donné que nous sommes là pour arrêter ces voleurs, vous n'aurez plus besoin de les prévenir, n'est ce pas ?

Cette situation devenait de plus en plus étrange. Le vieillard semblait assez sincère aux yeux de Shuhei. Il ne l'imaginait aucunement voler le coffre de la ville ! Et même si ses explications étaient assez bancales, voilà qu'ils avaient affaire à un vieillard qui n'acceptait justement pas de vieillir. Enfin, c'était l'hypothèse de Shuhei, et le craquement qu'il entendait dès lors qu'il avait terminé sa phrase lui fit presque sursauter.

- Oh, oh...

Shugoshin l'avait également entendu. Se retournant d'une traite vers la forêt par laquelle ils étaient venus, Shuhei plissait les yeux pour tenter d'y apercevoir un quelconque mouvement. S'approchant de deux petits pas, c'est alors qu'étaient perceptibles trois silhouettes qui s'étaient immobilisées alors même que le Tsuchijine les avait remarqué. Serrant son bouclier dans ses mains, il chuchotait à ses deux compatriotes, afin d'être certain qu'ils les avaient aperçues, également.

- Là... Juste à gauche, vous les voyez ?

Le Genin voulait être absolument sûr de ne pas être le seul à les voir. Hésitant un instant à donner l'assaut, il aurait été assez cocasse d'y aller seul, sans l'approbation des deux autres. Après tout, ils étaient une équipe et devaient agir comme tel ! Peut-être même que les deux Kazejine préféreraient une approche plus douce... Shuhei n'était pas un expert dans ce domaine, il préférait frapper avant, et poser les questions après.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Dim 24 Mai 2020 - 16:01
Le vieil homme n'était qu'un ancien shinobi aimant un peu trop discuter. Peut-être la solitude l'avait-elle rongé de l'intérieur, peut-être que ses glorieuses années lui manquaient cruellement, mais leur interlocuteur n'en demeurait pas moins sénile. Il fallait être atteint mentalement pour s'amuser à jouer le spectre les soirs de nuit sans lune. C'était ainsi que le le plus impatient de la triade voyait les choses.

- Mal éduqué ? C'est à moi que tu parles vieux schnock? Si vous étiez si doué vous auriez pu vous débarasser d'eux sans qu'on soit obligé de se déplacer jusqu'ici.

Visiblement, le Genin avait été blessé dans son égo et sa fierté n'avait pas pris longtemps pour se réveiller. De bien mauvaise humeur, d'une part parce qu'il se sentait obligé d'écouter le monologue de ce vieux croulant, mais aussi parce que ce dernier venait de l'insulter, l'arrivée des antagonistes n'allaient rien arranger. Si ses camarades étaient de nature calmes et savaient se maîtrisier, le tempérament de l'enfant du désert était plus explosif.

- Restez-là, surtout.

L'Okunote, bien moins observateur et attentif que ses compagnons, mit du temps à repérer les silhouettes que Shuhei avait détecté. Ses iris violacées encrées sur les potentiels ennemis observables au loin, elles s'écarquillèrent lorsque le soupçon de luminosité lui permit de déceler un projectile arrivant dans leur direction. Glissant une main dans sa poche pour en sortir un Kunaï, Senken dévia celui qui était supposé l'atteindre.

- Attention ! Ils nous ont vu aussi.

Le shinobi d'Iwa n'attendit pas une seconde de plus pour se lancer dans leur direction, envoyant deux kunaïs pour couvrir sa course. D'un signe de main, il emmena sa limaille avec lui, qui lui servit à former deux formes longilignes fusant directement sur ses adversaires. Pas certain qu'il touche qui que ce soit à cette distance, mais cela servait au moins en tant que tir de sommation.

- Rendez-vous bande de lâches !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Lun 25 Mai 2020 - 8:55
Le vieillard semble plus qu’hésiter face aux paroles de Shuhei qui mets un petit temps à percuter et, à donc, répondre.

- Oui c’est … C’est possible que je ne devrais plus les prévenir.


Mais soudain le Kazejin semble l’agresser verbalement mais celui-ci fais mime de ne pas comprendre.

- Pourquoi tant de médisance envers un vieillard ? Vous faites du mal à un homme qui a vingt fois votre âge ? Cela prouve encore une fois votre manque d’éducation. Aie … Ouch mon pauvre vieux dos
.

Le génie des cerfs-volants auto-proclamé joint l’acte à la parole et fait mine de se tenir le dos pile au moment où celui-ci mentionne sa douleur. Mais ce petit jeu ne trompe personne tellement il est mal exécuté mais celui-ci se relève normalement, et étonnement rapidement, lorsqu’il entend Shuhei les prévenir qu’il y a du mouvement comme si tout avait été oublié. Un kunai adverse est lancé vers le vieillard qu’il dévie en faisant tournoyer son cerf-volant devant lui mais celui-ci est à maintenant percé. Mais lorsque celui-ci tente de se lancer à la poursuite des cambrioleurs ses genoux, dont l'un semble être une prothèse maintenant que les garçons le voit de plus près, flanchent et tombe au sol.

- Ouch. Je n’aime vraiment pas la terre ferme.

« Bon au moins ça résout une partie du mystère » pense-t-il mais sa réflexion est très vite interrompue par deux kunai fusant dans sa direction. Il compose quelques mudras et les dévies à l’aide d’un bocle fait de terre qu’il vient tout juste de créer. « Bon je vais régler ça en un coup » mais alors qu’il concentre du chakra bleuté dans son poing rapidement en finir il voit Senken se lancer à leur poursuite et soupire « Le vieux l’a vraiment mis de mauvais humeur » le garçon met du chakra dans ses pieds pour rapidement charger en direction d’un des voleurs.

Concernant les lances de Senken. L’une d’elle se plante dans la jambe d’un des fuyards, qui arrête momentanément sa course, tandis que la deuxième se plante un peu plus loin dans le décor ce qui stoppe momentanément les fuyards mais que pendant un bref moment.

Du côté des bandits l’un d’eux attache un sceau explosif à son kunai et le lance en direction de Shuhei. Le deuxième sort de sa sacoche des makibishis et les lancent à terre pour tenter de stopper, ou du moins dissuader, la charge des deux Kazejin tandis que le dernier, celui qui est blessé à la jambe, sort ce qui semble être une bombe fumigène qu’il semble être sur le point de lancer à terre.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamori Shuhei
Miyamori Shuhei

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 12:02
Bien concentré, Shuhei était prêt à parer les éventuels Kunai qui se dirigeraient vers lui. Par chance, les voleurs ne l'avaient pas visé directement. Si un projectile avait été contré par Senken et un autre par Yugure, le troisième avait troué le cerf-volant de notre vieil ami, dont le nom leur était d'ailleurs encore inconnu. Constatant que le vieillard voulait visiblement se battre, Shuhei haussait un sourcil, et à raison, puisque l'homme n'avait pas fait 3 pas qu'il s'écroulait lamentablement, blâmant son dos et ses genoux. Alors que Senken s'était déjà lancé à la poursuite des voleurs et que Yugure le suivait de près, ils avait donc laissé à Shuhei le soin de protéger l’aîné. Ainsi, il passait sa main libre derrière son dos pour l'aider à se relever.

- Vous feriez mieux de vous mettre à l'abris. Nous nous occupons du reste, ne vous en faites pas.

- Place aux jeunes !


Alors que l'homme se déplaçait lentement mais surement vers un lieu plus sûr, Shuhei constatait du coin de l'oeil qu'un Kunaï explosif se dirigeait dangereusement vers lui. D'un réflexe, il levait Shugoshin qui prit un malin plaisir à avaler le projectile, de la fumée ressortait de sa bouche suite à l'explosion de ce dernier. Visiblement satisfait de son coup comme en témoignait son sourire, le Genin accumulait du Chakra dans ses pieds afin de bondir vers l'ennemi qui avait osé le viser.

Arrivant à grande vitesse vers le voleur, ce dernier croisait les yeux verts de son adversaire. Le premier coup de poing que tentait Shuhei était esquivé par le ninja adverse, mais c'était bien là qu'était toute la stratégie du Genin, comme Yanosa lui avait appris. Se servant de ce coup comme d'un leurre, il visait les genoux de son adversaire avec son bouclier. Bien trop lent pour tenter une quelconque esquive, le voleur criait de douleur avant de tomber au sol. Profitant alors de cette position de soumission, le Tsuchijine enjambait le corps du pauvre Ninja pour s'asseoir dessus. A moins qu'il ait un atout dans sa manche, le prisonnier ne pourrait pas se relever devant le poids du Genin et de son compatriote Shugoshin qui reposait aussi sur son corps.

Levant les yeux, Shuhei suivait les faits et gestes de ses deux partenaires. Si besoin, il irait bien entendu les aider, mais il était intimement convaincu que les adversaires n'étaient pas si puissant que ça. Connaissant la puissance du manipulateur de limaille, il ne devrait faire qu'une bouchée de son adversaire. Concernant Yugure, il connaissait bien moins ses capacités, mais même un Ninja médical devrait pouvoir s'en sortir... Sans quoi Shugoshin s'en souviendrait pendant longtemps. Très longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9181-termine-miyamori-shuhei-nul-ne-merite-ce-qu-il-ne-veut-defendre https://www.ascentofshinobi.com/t9264-dossier-shinobi-miyamori-shuhei
Okunote Senken
Okunote Senken

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 23:06
Parfois, les Kazejines n'avaient pas besoin de parler pour communiquer. Le binôme se connaissait par coeur, pouvant même anticiper les actions ou réactions de l'autre dans la plupart des cas. Ici, le lancé de makibishis de la part du brigand força le manipulateur de limaille à créer deux nouvelles dalles. Une pour lui-même, l'autre pour son compagnon, ce qui leur permirent de passer facilement par dessus la zone couverte par les armes ninjas. Senken n'avait même pas eu besoin d'un regard pour son confrère qui avait su deviner ses intentions.

- Je prends celui-là !

Ses intentions étaient claires, l'Okunote fonçait en direction du voleur qu'il avait blessé à la jambe. Plus ils neutralisaient rapidement un membre du groupe, moins la menace globale était élevée. C'est pour cette raison qu'il préférait d'abord en finir avec l'adversaire déjà touché. Faisant s'élever deux nouveaux javelots de particules noires ébènes, le Genin visa cette fois-ci la bombe fumigène qui avait commencé à prendre la direction du sol. Embrochée, celle-ci fut emmenée au loin par un projectile de l'enfant du désert.

Senken arriva au corps à corps de son ennemi handicapé par sa précédente attaque. Un premier coup de poing vint se loger dans son ventre, tandis que le second fut bloqué par l'avant bras de l'adversaire. Armé d'un kunai en main droite que l'Okunote n'avait pas aperçu à l'avance, le voleur entailla le triceps du Genin qui eut le temps de faire un pas de côté pour éviter de se faire embrocher. Le Kazejine plaqua alors son adversaire au sol en le chopant à la taille, avant lui bloquer le bras à l'aide du sien. Un coup de tête vint alors fracasser le nez du brigand, qui perdit connaissance sur le coup.

Après s'être aperçu que sa blessure n'était pas si grave, même si la douleur était bien présente, l'homme aux iris violacées lia les mains de l'adversaire vaincu dans son dos à l'aide d'un morceau de fil d'acier. Sûr et certain que l'inconnu n'était plus une menace, l'Okunote jeta un oeil en direction de ses compagnons pour savoir si l'un d'eux avait besoin d'aide.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi

Le faux spectre [PV Shuhei, Yugure] - [MISSION LIBRE RANG C]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: