Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Union sacrée [PV Imekanu]

Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Dim 10 Mai 2020 - 9:52
Union sacrée [PV Imekanu] Xhvf

Quelques jours plus tôt, il avait fait une promesse. Perdu dans la peur de l'inconnu, une évidence lui était apparue : sa proximité avec une certaine urumie n'était pas anodine. Depuis leur rencontre dans le domaine du Temple du Bronze Oxydé, les deux indigènes de Saroruncasi s'étaient mutuellement soutenus contre l'épreuve du dépaysement. Ils avaient partagé des moments de complicité qu'ils ne pourraient jamais obtenir auprès d'un Kirijin, ou d'un quelconque Yuukanjin.

Quelques jours plutôt, il avait décidé de prendre acte de ses émotions, de ses sentiments. Il n'était pas encore prêt à lui révéler la vérité en plein jour. À défaut, il s'était dérobé dans le silence de la nuit pour glisser à sa porte un présent. Un choix en pur accord avec les traditions de son île pour envoyer un signal fort à celle qui au lendemain put constater la présence d'un couteau finement décoré.

À présent, Shitekka était enfin revenu de Wasure. Vivant, et déterminé à tenir sa promesse.

Il manquait encore un peu de repos - et un peu d'assurance, mais il ne le réalisait pas - après toutes ces épreuves traversées en si peu de temps. Cependant, son absence depuis plusieurs jours l'incita à rendre visite à l'ermite kunoichi pour la rassurer sur son retour. Impossible pour lui de témoigner des raisons de sa disparition. Shitekka comptait en revanche s'expliquer sur les pensées qui le poussèrent à offrir un cadeau chargé de sens pour les deux urumis.

Le Kaguya métisse foula l'enceinte du domaine forestier du temple. L'hiver avait recouvert plusieurs arbres d'un fin manteau d'albe. Le paysage était rassurant. Si à chaque passage en ces lieux, il se sentait davantage chez soi, la féérie de la neige lui rappelait encore plus les montagnes de son île. Avec un léger sourire, il mit le cap vers la cabane d'Imekanu. Impossible pour lui de savoir si elle serait présente. Mais après l'avoir fait patienter des jours, Shitekka acceptait d'attendre à son tour qu'elle daigne se manifester, dusse-t-il patienter des heures au cœur des bois.

Comme une évidence, il se présenta en premier lieu aux statuettes de bois qui revêtaient les traits du panthéon majeur des kamuys. Son attention fut plus particulièrement tournée sur la figure du gardien du kotan, kamuy des hiboux; en quelque sorte, son second reflet. Depuis son retour de Saroruncasi, le jeune spirite avait fait au mieux pour cacher cette particularité. Le moment n'était pas encore venu pour révéler au grand public sa seconde nature. Après quelques échanges avec les esprits, le Kaguya prit son courage à deux mains. Son corps fit volte-face, tourné vers la demeure de la jeune adulte. Son pas déterminé le conduisit jusque devant la cabane en bois. L'image du couteau qu'il confectionna lui revint en tête. Plusieurs secondes s'écoulèrent sans que rien ne se passe. Le temps de la réflexion achevée, il déglutit, et se lança enfin.

« Imekanu, je… je suis de retour. »
Impossible de savoir si la dite Imekanu se trouvait à l'intérieur. Qu'importe; son serment était déjà formulé, répété auprès des kamuys même. Il ne partirait pas, pas avant de l'avoir revu pour finir ce qu'il avait commencé. Son expédition sur Wasure lui avait bien appris une chose : sans cesse aux portes de la mort, le shinobi ne doit pas finir ses jours dans le regret.



_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Ven 22 Mai 2020 - 20:03

Union sacrée [PV Imekanu] Jsf1



Grâce à sa rencontre avec Saji et ses connaissances, Imekanu avait trouvé une corde à son arc suffisamment qualitative pour que l’Urumie accepte de l’utiliser. La kunoichi encore novice pouvait se concentrer sur la chasse et continuer le cours de sa vie. Afin de rendre fier son sensei et celui qu’elle affectionnait, la traqueuse essayait de s’intégrer à la vie Kirijin et de progresser en conséquence. Elle comptait bien lui montrer à son retour qu’elle s’améliorait même si c’était doucement. Maintenant qu’elle était la bienvenue au Grand Dojo des sabreurs, la native du Mata Kotan comptait bien s’y rendre pour apprendre. Mais avant cela, la jeune femme devait refaire son stock en flèche.

Dans le froid hivernal qui recouvrait la cabane, seules ses fourrures arrivaient à la tenir chaud. Sa respiration faisait naître une petite fumée, pendant qu’elle cisaillait le bois pour en faire des flèches. Son couteau de chasse caressait la branche, laissant tomber les copeaux sur le sol. Les pointes de la flèche n’attendaient que la finition du corps du projectile pour y être insérées. Recouverte par ses peaux d'animaux, la jeune femme se sentait bien, dans son cocon. Mais il lui manquait quelque chose, ou quelqu’un, une présence.

Un vide qui allait vite être comblé. En effet, en pleine concentration, la traqueuse ne sentit pas la présence devant la porte de son modeste cabanon. Pourtant, elle ne pouvait ignorer la voix qui s’adressa à elle, à travers cette planche de bois. Elle sursauta légèrement et arrêta ce qu’elle faisait, avant de cligner plusieurs fois des yeux. L’azurite se questionna quelques secondes sur la réalité des mots, de son prénom, de cette voix qu’elle connaissait par-dessus tout. Son cœur tapa dans sa poitrine fortement, avant de se lever et de laisser tomber sa cape sur le sol. Elle pouvait remarquer sous la porte de fortune une ombre. Son regard s'agrandit alors, pensant que c’était irréel. La jeune femme s’approcha de la porte avant de la pousser lentement, mais sûrement. Son visage se releva tandis que son organe vital manqua de sortir de sa cage thoracique. Il était là, vivant, en forme, devant elle.

Son premier sentiment fut qu’elle était contente de le voir sain et sauf, puis elle repensa à son cadeau et ce qu’il représentait et ses joues se coloraient. Pour autant, le fait de le voir après ces jours d’absence était tout ce qui comptait sur le moment. Au point où la genin laissa ses pieds l’emmener vers le Kaguya, avant de se blottir contre lui. Elle ferma fortement les yeux, garda ses mains contre sa poitrine, simplement sa tête collée à son torse pour entendre ce coeur qui battait.


« Shitekka… Tu… tu es là… Kotan-kor-kamuy a entendu mes prières… Bon retour parmis nous...»

Elle recula alors, ses pupilles océaniques emplies d’émotions. Imekanu aurait voulu poser ses mains sur ses joues, le questionner sur tout ce qu’il avait traversé, mais elle ne voulait pas le brusquer et surtout, elle avait une réponse à lui donner.

« Avant de te questionner sur tout ce qu’il s’est passé, j’aimerais… Merci pour le… Makiri… J’aimerais te donner quelque chose...»

Son regard se détourna tandis qu’elle sentait le feu monter à ses joues. Elle se tourna et se dirigea dans sa cabane avant de regarder sur le côté. La ceinture de tissu aussi blanche que la neige à la couture des symboles urumis aussi dorées que ses pupilles, s’y retrouver, avec le couteau qu’elle avait gardé précieusement. La jeune femme inspira longuement avant de la prendre dans ses mains. En lui donnant, elle acceptait ses sentiments et lui faisait comprendre que c’était réciproque.

C’était là quelque chose d'évident pour Imekanu. Les deux urumis s’étaient trouvés, avaient appris à se connaître, avaient beaucoup partagé et ce lien s’était renforcé pour se transformer en un attachement très fort. Voir Shitekka faisait battre son cœur plus que la normale, elle se sentait toujours désarçonnée, et était irrémédiablement attirée par lui. Comment ne pas pouvoir accepter sa déclaration indirecte ? Elle espérait toutefois qu’il ne se déroberait pas devant son propre cadeau, cela lui demandait beaucoup, elle qui était n’avait jamais ouvert son cœur à qui que ce soit.

La broderie dans les mains, la Genin sortit de la cabane et se positionna devant lui. Elle ancra ses pupilles océaniques dans les siennes avant de tendre ses bras, paumes vers le haut, ceinture dans les mains. Baissant la tête pour regarder ses pieds, complètement rouge pivoine.


« C’est pour répondre à ce que représente ce couteau que tu m’as déposé, pour… te montrer mon fort attachement pour toi, Shitekka. Alors… voilà...»

Imekanu était plutôt fière de répondre aussi courageusement à ses sentiments. Son minois se releva timidement, mais n’osait pas s’incrémenter sur son visage, elle détournait les yeux ne sachant comment il réagirait.


_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Dim 7 Juin 2020 - 17:22
Union sacrée [PV Imekanu] Xhvf

L'apparition de la chasseresse aux multiples peaux de bête rassura Shitekka. Mais il n'eut le temps de donner forme à ses pensées que l'Urumie réduisit dans l'albe la distance les séparant. Corps contre corps, la poitrine de l'enfant de Saroruncasi épousa la tête de sa protégée. L'air interdit, il accepta finalement cette accolade. Dans le froid hivernal, le ramat du feu qui habitait Imekanu le réchauffait, tant physiquement que mentalement. Une houle de craintes s'échouait par vagues dans l'esprit du guerrier. Cela le rendait encore plus méfiant, plus anxieux. Parfois, il ne trouvait pas le sommeil. Ou bien il décidait d'épuiser son corps, dominé par l'idée vicieuse de se sentir encore trop faible.

Au contact d'Imekanu, Shitekka oublia toutes ses peines. Drapé d'un manteau de douceur, la voix de la kunoichi guidait l'âme de son égal Urumi. Il baissa les yeux, l'observa, et respira sereinement. Elle le remercia de son cadeau chargé de symbolisme. Gêné, Shitekka laissa son élève s'éclipser dans sa petite cabane. Il se doutait de la suite, mais se laissa néanmoins surprendre par le cadeau que lui présenta en retour Imekanu. Une étoffe en tissu d'or et d'ivoire. La broderie arborait fièrement toute la symbolique du peuple de Saroruncasi. Face à pareil travail, Shitekka fut ému. Il contempla longuement l’œuvre de la tisseuse, et passa ses mains pour la saisir afin de mieux l'apprécier. Ses iris miroitaient dans l'ambre des motifs. L'azur des pupilles d'Imekanu, lui, luisait comme un océan pluvieux. Le Chūnin plongea son regard dans cette mer de tranquillité.

« … j'accepte ton cadeau, Imekanu. Je t'accepte toi, Imekanu en tant que… femme. »
Shitekka apposa ses mains sur celles pour qui son cœur battait. Il était temps pour lui de prendre ses responsabilités. D'assumer cette étincelle de folie qui l'avait poussé à trouver le chemin de sa cabane avant de s'aventurer sur Wasure. D'accepter cette douce volupté qui gagnait son cœur, à chacune de leur rencontre. D'embrasser ces sentiments qu'il occultait, sous couvert de se consacrer exclusivement à son nindō, à la cause de l'Archipel de l'Eau. Kaguya Shitekka était un ninja de Kiri, mais aussi le gardien de Saroruncasi. Mais il était avant tout un homme, avec des rêves, des doutes, et surtout ses émotions et ses sentiments. Imekanu le lui avait fait comprendre tout ceci au cours de leurs multiples rencontres.

Le Kaguya métisse empoigna la ceinture, et la passa autour de la taille. L'objet lui donnait fière allure, et il en était entièrement ravi. Un sourire se dessinait sur son visage, entièrement dédié à Imekanu.

« Il est magnifique. Vraiment magnifique. »
Aux côtés d'Imekanu, Shitekka se sentait toujours bien. Elle était tout ce qu'il désirait auprès de Saroruncasi. En la contemplant, il voyait l'esprit de Saroruncasi, l'âme des Urumis prendre forme humaine.

Le vent se leva. Bénédiction gelée des esprits à l'union sacrée des Urumis. Shitekka enserra un peu plus les mains d'Imekanu. Il ne savait à présent plus trop quoi dire. En la contemplant, il songea à la suite. Leur suite à deux. Sa place dans l'équipe créait une ambiguïté certaine dans le cas où un nouveau disciple se joignait à eux. Le Kaguya devait se préparer à accepter une telle situation.

« J'aurais aimé partir avec toi sur Saroruncasi pour annoncer la nouvelle au kotan, et te les présenter. Mais je pense que cela attendra… »
Il y avait d'autres priorités qui primaient effectivement sur leur union. La Coalition commençait à prendre forme, et le secret des Kaguya lui touchait à son terme. Shitekka ne pouvait se permettre de s'absenter lorsque sa présence était plus requise sur Kiri. Du pouce, il caressa la dextre de son égale afin de la rassurer, et lâcha prise pour s'avancer vers la cabane. Un fragment de kotan, à échelle réduite, construite avec les moyens du bord. Shitekka souffla du nez avec amusement. Puis il revint vers Imekanu.
« Je pense qu'il est temps pour nous deux de nous trouver un toit plus décent. Un chez-soi accueillant, où la flamme d'Ape-huci pourra brûler paisiblement. Qu'en dis-tu ? »

_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 0:05

Union sacrée [PV Imekanu] Jsf1



Plus rien ne comptait en ce moment même que de retrouver Shitekka, il n’y avait pas plus beau cadeau que pouvaient lui faire les Urumis que de l’avoir ramené à elle. Elle les remercia d’ailleurs intérieurement, alors que son visage s’était engouffré contre son torse et qu’elle enlaçait. Peu habituée à ce genre de geste, il pouvait paraître maladroit, enfantin, adorable, mais il témoignait de tout son soulagement et son attachement. Ses pensées se transportèrent vers le Makiri qu’il lui avait offert. Avant de se lancer dans une sérieuse discussion, la kunoichi souhaitait répondre à sa déclaration haute en tradition urumie et le quitta quelques secondes pour récupérer sa création qu’elle lui tendit gênée. Imekanu pria tous les esprits pour qu’il aime la broderie et qu’il l’accepte et ne change d’avis, elle avait peur en ce court instant qu’il s’échappe et s’en aille de nouveau.

Mais non, il resta et ancra ses pupilles dorées dans les siennes qui brillaient d’une certaine émotion. Le rouge à ses joues était toujours présent et se renforça aux paroles de Shitekka, qui l’acceptait… Tout simplement, il l’acceptait elle, Imekanu, de Sarocuncasi, du Mata Kotan, de Kiri. Le contact de leur main eut l’effet de réchauffer son coeur instantanément, elle était prise d’une émotion très forte alors que son regard scintillait encore plus. Ses sentiments explosaient alors davantage pour lui, elle qui les gardait enfermé dans son cœur jusqu’à attendre ce moment, depuis qu’il lui avait offert ce couteau.


« Je t’accepte Shitekka, je… merci...»

L’archère n’arrivait pas à s’exprimer, tellement qu’elle se perdait dans ses orbes intenses qui la faisaient voyager. Elle l’observa alors passer la ceinture autour de sa taille et fut ravie de voir qu’elle lui allait bien. Le sourire qu’il lui adressa vint ajouter à son cœur ce pourquoi elle affectionnait le Kaguya. Elle était contente qu’il lui plaise et ne put s’empêcher de lui offrir un sourire éclatant. Alors que leurs mains se joignirent de nouveau et qu’ils ne se quittaient des yeux, sans pour autant prendre la parole, une brise d’air vint caresser leur peau et secoua leurs cheveux. Les kamuys étaient-ils d’accord avec cette union sacrée ? Celle de deux Urumis dont le cœur marqué par la solitude avait été soulevé par ce lien fort en sentiment qui les unissait ? Imekanu ne savait pas quoi dire ni quoi penser de la suite elle savait qu’ils devraient se rendre à Saroruncasi pour l’annoncer au kotan, mais ne savait pas quoi dire ou faire avec Shitekka, juste être là, à ses côtés et profiter entièrement de lui.

Le balafré mentionna d’ailleurs Saroruncasi et leur probable voyage, une petite moue déçue apparut sur son visage lorsqu’il confia que cela devrait attendre. La traqueuse n’était pas du jour à se plaindre, alors elle se contenta de hocher de la tête, elle supposait bien qu’il y avait des choses à faire ici et qu’ils avaient des responsabilités. En parlant d’elles d’ailleurs, la brune se demandait bien ce qu’il avait dans la tête.


« Est-ce que tu veux me parler de certaines choses Shitekka, de tout ce qu’il s’est passé en ton absence ? J’ai l’impression d’être un peu à la ramasse des fois... »

La genin avait beaucoup de mal à se trouver une vraie utilité au sein de la brume. Elle qui était déterminée à progresser pour pouvoir protéger ceux qui lui sont chers, la voici qui avait remis en doute tout cela. Ce qu’il s’était passé quelques secondes auparavant la confortait, elle se disait qu’il ne l’aurait pas acceptée si elle n’était pas à la hauteur. Le monde semblait avoir plus besoin d’eux que de se pencher sur leur union et elle voudrait en être dans ce cas. Parce qu’elle partagerait tout ce qu’elle pouvait avec le Kaguya et qu’elle le soutiendrait. Comme s’il avait senti sa détresse, le jeune homme vint caresser sa peau, elle se déraidit alors et sourit avant de l’observer se rapprocher de la cabane et par la même occasion relâcher ses mains. Curieuse, elle l’attendit alors tout en gardant ses mains contre elle et penchant la tête sur le côté. Il était vrai que sa cabane de fortune ne faisait pas fière allure, elle l’avait fait sous le besoin de trouver une maison, où dormir et pouvoir être à l’abri sans penser à davantage. Mais la proposition de Shitekka la fit sourire alors qu’elle s’approchait d’un des murs en bois de la modeste bâtisse.

« Je pense que tu as raison Shitekka. Il est temps pour Ape-huci et pour nous d’avoir un toit plus décent que… ça... »

Elle en était pourtant fière, mais devant le manipulateur des os, elle faisait triste figure. L’archère se tourna alors vers celui qui détenait son coeur et lui sourit doucement.

« Est-ce que tu as une idée de comment, nous pourrions procéder ? J’aimerais que la flamme d’Ape-huci vive près de cette bâtisse et que nous puissions prier tout autant. Qu’il s’agisse d’un foyer où nous pourrons manger et être ensemble, lorsque nous ne serons pas en mission ou ailleurs. Je souhaite que nous nous sentions comme chez nous au Kotan et qu’on se sente bien et heureux. »

Ses deux mains se joignirent alors, fermant les yeux comme si elle réalisait une prière tout en s’exprimant devant Shitekka. Elle laissait son cœur parler et aimerait vraiment que cet endroit, qui avait témoigné de sa longue et triste solitude, devienne le coeur de leur union sacrée, mais aussi de l’harmonie des Urumies..


_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Sam 11 Juil 2020 - 22:45
Union sacrée [PV Imekanu] Xhvf

« Tu sauras tout en temps venu, Imekanu. Je ne peux rien te dire à l'heure actuelle. Mais sache que ce que j'ai fait pendant mon absence… je l'ai fait pour ceux qui me sont proches, et au-delà. »
Il y eut comme un froid dans la discussion entre les deux Urumis. Si tôt la question de la disparition surprise de Shitekka évoquée, ce dernier se braqua presque automatiquement. Si le tandem de Saroruncasi ne s'était pas uni plus tôt, la réaction du Chūnin aurait sans doute été plus vive, plus sèche. Mais c'était bien l'émotion qui guidait la réponse du guerrier. La même qui alimentait son pouls affolé. De la peine qui remonta en se remémorant son exploration de la sinistre Wasure, le balafré se blinda d'espoir: celui de mettre un terme au plus vite à cette histoire.

Plus tard, Imekanu comme Shitekka avaient convenu mutuellement d'avancer dans leur relation. Les deux shinobis ne pouvaient plus vivre dans cette précarité, tant matérielle que spirituelle. L'une réduite à une vie d'ermite dans une modeste cabane au milieu des bois. L'autre sacrifiant son confort au minimum, afin d'économiser le moindre pécule pour entretenir l'espoir d'un remède à la souffrance de sa génitrice. Le supplice de la fourmi devait cesser : depuis des mois déjà, et de nombreuses heures d'effort, Kaguya Shitekka avait accumulé un important patrimoine financier. Plutôt que de laisser ce petit trésor sombrer dans les eaux troubles d'une guérison pour l'heure improbable, il fallait que le guerrier avance dans sa vie. Au-delà de sa mère, il s'était engagé à protéger les siens en se faisant gardien de Saroruncasi, et par conséquent de l'Archipel. L'austérité dans laquelle il vivait avait besoin de toucher à son terme s'il désirait se mettre dans les meilleures conditions pour parvenir à ce noble but.

Ainsi il contempla à nouveau la cabane de sa douce, avec un léger pincement au cœur. Le regard qu'il porta à l'édifice était celui des derniers instants. Rien n'était cependant décidé, et Shitekka formulait sans réelle réflexion préalable les bases de leur nouvelle habitation.

« Rassure-toi, je souhaite moi aussi que notre toit porte en lui l'héritage de notre peuple. Il y a trop longtemps que j'ai vécu ici sans le réconfort du foyer d'Ape-huci illuminant la maison. Quant à comment procéder… je crois qu'il y a de la place pour s'installer à proximité du Complexe shinobi. Depuis les travaux de construction, j'imagine que des terrains ont été libérés. Qu'en dis-tu ? »
Le Chūnin manqua de s'égarer dans l'azur des iris de sa promise, avant qu'il ne revienne à ses esprits. Il secoua la tête, puis fouilla dans sa sacoche afin d'en sortir un petit rouleau. Une fois le dit parchemin dans sa main droite, il présenta l'objet à la chasseresse avec un léger sourire.
« J'ai failli oublier mais… je tenais à t'offrir ceci. Ce rouleau contient les instructions nécessaires pour maîtriser un jutsu, le Kage Bunshin. C'est une technique assez courante, mais pas évidente à appréhender. Alors je me suis dit que… voilà, je pourrais te le donner. »
Exception culturelle obligeait, il s'obligea à ajouter quelques précisions.
« Je pourrais t'aider à la lecture du parchemin bien sûr. Et à t'aider à faire tienne cette technique qui sera très pratique, je pense. »

_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Sam 11 Juil 2020 - 23:30

Union sacrée [PV Imekanu] Jsf1



« D’accord Shitekka, tu sais que je te fais confiance. J’attendrai le moment venu. »

La traqueuse avait senti qu’il s’était légèrement braqué. Son renfrognement ne plaisait pas à la jeune femme qui ne voulait que pouvoir écouter celui qu’elle aimait et qu’elle comprenne ce qu’il s’était passé. Mais elle comprenait et préférait attendre, parce qu’il méritait, pour tout ce qu’il avait vécu et enduré. Un triste sourire se dessina sur le minois de l’azurite, il était temps de passer sur un sujet plus joyeux. Un espoir était né lors de leur union sacrée, cette promesse de s’être accepté mutuellement leur sentiment. L’étape suivante était de remédier à ce style de vie bien trop précaire et qui ne convenait pas aux deux urumies qui avaient connu des foyers bien plus chaleureux et respectueux de leur tribu. Les économies de la kunoichi étaient assez conséquentes, elle ne savait pas vraiment quoi en faire et vivre ainsi lui avait permis de remplir sa besace. Peut-être que son tendre Kaguya pourrait la conseiller sur cette utilisation pécuniaire qu’elle n’avait pas envie de gérer. Une main se posa sur le mur de son cabanon, une petite esquisse se dessina sur son visage de porcelaine. Elle avait passé du temps à la construire, même si on ne dirait pas vraiment. Mais il était temps de couper le cordon et d’aspirer à quelque chose de plus grand, aux côtés du balafré.

« Cela me fait quand même quelque chose, j’ai beaucoup vécu ici… Mais savoir que tu seras là me donne la force de sauter le pas. J’aime beaucoup aller au Complexe Shinobi, je pense que c’est une bonne idée. On pourra inspecter et trouver des traces d’un endroit confortable. »

Son visage se posa sur celui du Kaguya, hochant de la tête et se perdit quelques instants dans les orbes dorés du manipulateur des os. Ses pupilles océaniques se posèrent sur la main qui attrapa un rouleau, intriguée, elle fronça les sourcils. La surprise put se lire sur son minois de porcelaine, touchée par ce don, elle posa une main contre sa poitrine et entrouvrit la bouche. Sa main attrapa le parchemin, bien évidemment, elle n’y comprenait rien et lui offrit un sourire amusé.

« Il serait peut-être temps que j’apprenne la langue des sisams correctement… Merci Shitekka, infiniment, je ne te décevrai pas. »

La jeune femme se redressa en appuyant sur ses pieds et déposa ses lèvres sur sa joue pour un timide bisou. Rougissant légèrement, elle observa le rouleau dans ses mains. La chasseuse ne savait pas comment l’utiliser, mais elle était vraiment heureuse et fière.

« Quand est-ce que tu voudras qu’on aille voir pour notre nouveau foyer ? Est-ce que tu veux faire quelque chose maintenant de particulier Shitekka ? »

L'enfant du Mata Kotan ne savait pas sur quel pied danser avec le jeune brun. Elle ne voulait pas le brusquer, mais voulait rester à ses côtés. Sa présence lui avait manqué et elle voulait vraiment profiter de chaque instant, comme s'ils pourraient être les derniers. La kunoichi ne voulait pas être un fardeau pour Shitekka mais un soutien et une femme à ses côtés qui saurait être forte et courageuse. L'Urumie n'avait pas connu l'amour qu'échangeaient ses parents car sa mère était morte à sa naissance, alors elle ne savait pas comment le démontrer ou l'exprimer. Simplement être elle, à ses côtés et lui offrir le meilleur qu'il méritait. En espérant qu'il accepterait tout ce qu'elle voulait lui offrir.


_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Lun 3 Aoû 2020 - 22:06
Union sacrée [PV Imekanu] Xhvf

Loin du drame de Wasure, les deux Urumis se rapprochèrent davantage. Avec une certaine mélancolie, Imekanu observait sa petite habitation. Celle qu'elle s'apprêtait à quitter, pour se trouver un nid plus grand. Un foyer qu'elle pourrait partager avec sa moitié. Shitekka l'observa tristement, alors qu'elle se rassurait à l'idée de se trouver à proximité du Complexe Shinobi. Incapable de la réconforter comme il le souhaitait, le balafré confronta ses iris à ceux de la kunoichi. L'alchimie entre l'or et le saphir opérait. Il n'y avait pas besoin de mot pour que la douceur d'Imekanu irradie sur Shitekka. Pas besoin d'échanger quelque parole pour prendre la mesure de la tristesse de sa moitié. Lui-même avait vécu pareille expérience au sein de Kiri.

Il apposa alors une main chaleureuse sur son épaule. Le contact entre les deux êtres suscita une étincelle dans le cœur du guerrier. Lui qui s'aventurait sur le sentier inédit de l'union sacrée découvrait des sensations jamais éprouvées jusqu'à présent. Suite à sa surprise, il se contenta de transmettre tactilement son soutien et réconfort.

Shitekka pensait s'arrêter là pour aujourd'hui en matière de découverte. Ce fut sans compter sur l'audace d'Imekanu qui affronta la taille de son promis pour sceller ses lèvres sur sa joue. Plus qu'un simple baiser, le Kaguya put sentir le parfum de la kunoichi envoûter ses narines. Il put sentir aussi plus qu'une simple étincelle traverser son cœur. L'orage qui électrocuta le guerrier lui fit rappeler son inexpérience en la matière. Il avait beau avoir la vingtaine, connu la guerre, les missions et le goût du sang, Shitekka restait innocent quand il s'agissait de relation. L'expérience n'en était pas moins désagréable pour autant.

« Euh… je… hum. »
Il était une arme que le Shikotsumyaku ne saurait vaincre. Aucune armure, aussi indestructible soit-elle, façonnée par le clan Kaguya ne pourrait protéger son porteur d'une flèche en plein cœur. Et la jeune archère s'était assurée de porter le coup d'elle-même. Shitekka secoua la tête discrètement, avant de reprendre ses esprits, faisant comme si ses hésitations n'avaient jamais eu lieu.
« Si tu te sens prête, je te propose de déplacer tes affaires chez moi, en attendant que nous puissions emménager dans notre cise pour de bon. Ce n'est pas très grand, mais il y a un toit pour déposer des affaires. Qu'en dis-tu ? »

_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Shitenousigna



Dernière édition par Kaguya Shitekka le Sam 17 Oct 2020 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Mar 11 Aoû 2020 - 10:16

Union sacrée [PV Imekanu] Jsf1



En décidant de se rendre à Kiri, Imekanu ne pensait pas que sa vie allait autant changer. Changer de Terre avait déjà été un grand tournant pour elle, qui s’était lancée vers l’inconnu. Si ce fut très difficile au début pour elle, arrivant sans rien connaître du monde shinobi, elle comprit très vite que rien ne serait facile. L’attaque du dieu tortue lui avait fait comprendre que ses parties de chasse étaient de la rigolade face à ce qui se tramait dans le Yuukan. Mais ce fut surtout lorsqu’elle fut touchée par la résonance, que tout changea. Maintenant capable de faire appel au chakra que tout shinobi possédait, il lui fallait apprendre à le dompter et à l’utiliser. Petit à petit, l’archère se faisait une place non seulement au sein de la Brume, mais aussi dans ce vaste monde. Sa rencontre avec Shitekka marqua un grand bouleversement dans sa vie, elle qui ne pensait pas trouver un urumi ici, mais surtout, pas capable de pouvoir éprouver tous ces sentiments à l’égard qu’un homme. Mais le Kaguya avait su atteindre le cœur de la jeune femme et elle comptait bien lui montrer son affection en étant la plus fidèle et la plus courageuse des guerrières.

Aujourd’hui prenait un tournant décisif dans sa vie. Se lier avec son promis était un passage très important pour les urumis, ils s’étaient offerts leurs créations, mais il fallait aussi l’annoncer à Saroruncasi. De plus, de sa petite cabane de fortune, elle se préparait à partager un foyer bien plus précieux et grand aux côtés du balafré. Quitter cet endroit n’allait pas être facile, elle s’y était installée depuis des mois et s’était habituée. Shitekka devait le ressentir et lui offrit une oeillade qui rassura l’archère. La main sur son épaule éveilla en elle quelque chose qu’elle ne saurait exprimer et elle se doutait qu’il en fût de même pour lui. Ses joues se coloraient timidement, et lorsqu’il lui fit don de ce rouleau, elle ne put résister à venir déposer ses lèvres sur sa pommette. Un geste tout en douceur et pureté, mais qui ne laissait pas indifférent les deux Urumis. Face à l’interdit et la surprise, Imekanu se contenta de détourner les yeux et de ranger le parchemin qu’elle devra apprendre.

Un pas après l’autre, le Kaguya venait alors de faire une grande enjambée en lui proposant de déplacer ses affaires dans son propre cocon. Une lueur d’étonnement traversa ses saphirs, elle qui avait toujours vécu seule et avait son propre intimité, c’était là une proposition assez déconcertante pour elle. Mais l’idée d’être aux côtés du brun était plaisante, après tout, il fallait bien commencer le début de leur union sacrée quelque part ? Un long regard se posa sur les murs de son cabanon avant de finir par hocher de la tête positivement.


« Est-ce que tu voudras bien m’aider à emporter mes affaires ? Je dois avouer que j’ai fait beaucoup de réserve, notamment en nourritures, épices et plantes, ainsi qu’en fourrure… Il fait plutôt froid l’hiver... »

Légèrement embarrassée, elle passa une main derrière sa tête avant de s’approcher et d’enlever la planche de bois qui lui permettait d’avoir son intimité. À l’intérieur, c’était sommaire, mais assez bien loti quand on y avait vécu pendant plusieurs mois. Sa fourrure fut pliée tout comme ses vêtements, notamment le précieux kimono que lui avait offert le Kaguya. Son atelier de couture fut rangée dans une boîte en bois, tout comme son attirail culinaire. Elle utilisa par ailleurs un sceau de scellement pour s’alléger un maximum de toutes ces affaires. Les ustensiles et équipements de cuisine y passèrent aussi. Son matériel pour faire ses flèches et ses cordes fut rangé lui aussi. Durant tout ce temps, sans s’en rendre compte, les pupilles océaniques d’Imekanu s’était mise à briller. Touchée de vider petit à petit son timide foyer, elle ne pouvait contenir quelques larmes d’adieu à cet endroit qu’elle avait tant chéri. Ce n’était pas comme si elle n’y reviendrait pas, après tout, l’autel de prière se trouvait tout proche, mais cela ne la laissait pas indifférente.

Une fois qu’elle termina le plus gros, elle passa son avant-bras sur son visage pour essuyer les perles qui s'étaient écoulées sur ses joues et adressa un beau sourire à son bien-aimé.


« Je pense que nous sommes bien. Si cela ne te dérange pas, j’aimerais faire mes au revoirs à ma ponno cise* et nous pourrons y aller. »

Attrapant une figurine en bois qu’elle avait sculpté durant des temps de pluie, la traqueuse la déposa contre le mur extérieur de la cabane et se recula avant de joindre ses mains et de fermer les yeux.

« E an so kaske wa E en utuyaskarapku. Kusu kamuy. Ku tan asir ru kari paye an tura Shitekka. Sarampa. »

Inclinant sa tête après cette déclaration très touchante, la jeune femme ouvrit de nouveau les yeux et les plongea dans les ambres du kirijin. Elle était prête.

« Nous pouvons y aller, Shitekka. »

Spoiler:
 


_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Sam 17 Oct 2020 - 20:18
Union sacrée [PV Imekanu] Xhvf

Le vent du changement soufflait dans la forêt. Il côtoyait le toit de cette chaumière, miniature de fortune de la cise urumie. La même brise bouscula la chevelure de Shitekka, qui observait calmement sa promise se préparer au grand départ. Il y eut naturellement une préparation matérielle. Dans son petit monde, la chasseresse fit le tri parmi ses affaires, à même le sol. Imekanu demande tout juste de l'aide auprès du balafré que ce dernier s'approcha derechef pour lui offrir une paire de bras supplémentaires.

L'émotion était palpable à chaque geste, pour Imekanu. Chaque objet qu'elle emporta avec elle était chargé d'histoire. Au même moment, le Gardien de Saroruncasi revivait intérieurement ses séparations avec les siens, avant qu'il n'intègre les rangs de Kiri. L'émotion était partagée. Difficile pour le brun de garder son calme. Il resta en retrait, silencieux, évitant de briser son masque de confiance auprès de sa douce.

Naturellement, lorsque vint le temps des séparations, Shitekka se mit en retrait. Il laissa Imekanu faire ses adieux à cette petite construction qui l'avait abrité des mois durant. Plus qu'une habitation de fortune, c'était un îlot de culture urumie dans un océan de sasims. Un refuge, un véritable repère pour la jeune fille qui n'avait connu que le monde de Saroruncasi. Alors, une fois les adieux formulés en prière, Imekanu se retourna, prête à rejoindre Shitekka. Ce dernier s'approcha d'elle, et dans un sourire, l'invita à le suivre.

« Allons-y, Imekanu. »
La route fut assez calme, entre les deux habitations. Occupés à ne pas perdre d'affaires en chemin, chacun se concentra sur le poids des possessions d'Imekanu. Finalement, ils arrivèrent devant l'immeuble où logeait le Kaguya métisse. Après quelques étages, le balafré déverrouilla l'entrée de son logis auprès de la kunoichi, la première à découvrir le lieu de vie du guerrier. Avant de disposer ses affaires, Imekanu fut avertie immédiatement par sa moitié.
« Je m'excuse d'avance du désordre… j'ai pas mal d'affaires en ce moment, mais peu de place pour les ranger. Si tu le souhaites, il y a de la place au toit. »
L'appartement de Kaguya Shitekka correspondait effectivement à une sorte de capharnaüm. Ou plus exactement, un véritable choc des cultures. De multiples amulettes urumies, ustensiles en tout genre, se confondaient parmi les différents ouvrages empruntés à la bibliothèque du coin. Il y avait tout juste la place pour dormir à même le sol, et en se tassant bien, pour manger un morceau. Gêné, le shinobi suggéra à Imekanu de le suivre au sommet pour qu'elle dispose ses affaires avec les siennes. Après avoir montré l'endroit, il redescendit aussitôt pour faire un brin de ménage en un éclair afin d'offrir plus d'espace à sa moitié. Il remonta quelques minutes plus tard, en sueur, un peu essoufflé.
« J'espère… que… ça te… conviendra… »
Une légère brume dominait la cime des immeubles de Kiri. Un spectacle apaisant pour les deux enfants de Saroruncasi. Les yeux de Shitekka dévisagèrent un bref instant le visage d'Imekanu. Loin de l'image du bazar qu'il entretenait dans son appartement, il se conforta à l'idée de ne décidément plus être seul dans ce nouveau monde. Les kamuys lui avaient permis de rencontrer une personne comme lui dans cet univers méconnaissable.

_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Dim 18 Oct 2020 - 17:59

Union sacrée [PV Imekanu] Jsf1



Imekanu avait l’impression de quitter un monde totalement différent de celui dans lequel elle faisait son entrée. Être aux côtés de Shitekka l’aiderait sûrement à surmonter cette épreuve qui en était réellement une pour elle. Ayant vécu toute sa vie dans la nature, dans des endroits humbles, mais emplis de précieux trésors, mettre un pas dans la vie citadine était une épreuve. L’archère était une sorte de sauvage au milieu de tous ces habitants : sa carrure, son accoutrement et son comportement le prouvaient pour ceux qui la jugeaient. Rien que changer d’air et d’environnement suffisait à lui faire comprendre que la forêt lui manquerait. Mais une fois de plus, elle était avec le Kaguya et sa présence lui rappelait tout ce qu’elle aimait, et ça lui suffirait à vivre ainsi. Puis, peut-être qu’elle s’y ferait finalement ?

De toute manière, la genin était bien trop préoccupée à garder ses affaires dans ses mains durant le trajet que pour penser à la nostalgie et au manque qu’elle ressentait après avoir quitté son logement de fortune. En pleine concentration, elle ne vit pas le temps passer et le duo de Saroruncasi arriva devant une grand bâtisse avec pleins de fenêtres, différenciant les étages. Dès cet instant, une sorte de chaleur naquit au sein de la kunoichi qui le suivit à travers les escaliers, le rose aux joues. Des murs de pierre qu’elle avait rarement vus dans son kotan, mais elle n’était plus étonnée maintenant avec toutes les avancées dont le Yuukan regorgeait.

Et enfin, ils arrivèrent au petit cocon du Kaguya, un appartement suffisant pour une personne qui y vivait et qui suffira de justesse pour Imekanu qui heureusement, n’avait pas beaucoup d’affaires. La jeune femme avait l’habitude de vivre dans des petits endroits avec beaucoup de désordre, elle ne lui en tenait pas du tout rigueur et était plutôt embarrassée de découvrir son jardin secret. Elle secoua la tête négativement de la tête et lui sourit.


« Ne t’inquiète pas Shitekka, j’essaierai de fabriquer quelques rangements si tu veux pour qu’on se fasse un peu de place. Je ne veux pas empiéter sur ton chez-toi alors pour te remercier, je peux déjà faire cela... »

La chasseresse ne pouvait s’empêcher d'observer tout ce qui se trouvait ici. Elle y retrouvait du Saroruncasi comme du Yuukan ou même des gens qu’elle ne connaissait pas. Beaucoup de livres avaient attiré son œil et elle y jetterait sûrement un coup d’œil durant un moment de pause. Au sommet de son logement, la kunoichi pouvait déposer le plus d’affaires qu’elle possédait. De ses sceaux, elle activa ceux contenant ses affaires de cuisine et de médecine pour pouvoir les mettre à porter du couple naissant. Elle cherchait tout ce qui pourrait lui être utile tout en entassant le reste dans un timide coin. Lorsqu’il revint essoufflé, l’archère se redressa les bras pleins et lui offrit un très grand sourire. Son cœur battait encore plus fort à chaque regard qu’ils s’échangeaient tandis que la brume de Kiri s’invitait à eux. Elle le trouvait adorable de vouloir faire de cet endroit un cocon qui pourrait lui plaire.

« Je ne te remercierai jamais assez pour tout ce que tu as fait pour moi depuis que nous nous sommes rencontrés. Si loin de mon kotan et pourtant avec toi je m’y sens tout comme, et peu importe où je suis tant que tu es là Shitekka. Pour fêter mon arrivée dans ton chez-toi, je vais nous faire une bonne soupe avec toutes mes belles épices, ça te dit ? »

Après tout, elle le lui devait bien, grâce à lui elle ne se sentirait plus jamais seule et son cœur lui appartenait déjà.





_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Union sacrée [PV Imekanu] Empty
Dim 25 Oct 2020 - 18:53
Union sacrée [PV Imekanu] Xhvf

La proposition de l'archère déstabilisa son époux, qui sur l'instant ne sut pas comment réagir. Tout essoufflé qu'il était, il fut bien incapable de rétorquer au souhait d'Imekanu de mettre un peu d'ordre dans sa vie. Pourtant, sa réponse fut toute trouvée, lorsque quelques inspirations plus tard, il trouva le souffle pour lui répondre.
« Oh, ne t'en fais pas ! Je viens de faire le tri dans mes affaires ! Et puis… c'est provisoire. Cet appartement, ce n'est qu'une étape transitoire, avant qu'on trouve quelque chose de plus adapté… pour nous deux. »
La perspective d'une cohabitation troublait encore le guerrier de Saroruncasi. Des mois qu'il s'était accoutumé à vivre seul, loin des siens. Et voilà qu'à présent une jeune Genin pétillante de vie entrait dans la sienne. Conscient des nouvelles responsabilités qui lui incombait, il prit le temps de se poser sur le sommet de son immeuble pour se poser en silence. La présence d'Imekanu à ses côtés l'apaisa. Malgré ses griefs avec son clan maternel, les Kaguya, il sentait que sa vie se stabilisait en la compagnie de la kunoichi de Saroruncasi. Certes, son départ de l'île l'avait bouleversé, au même titre que son installation dans la société Mizujine. Mais cela faisait des mois dorénavant qu'il s'était fait une place, petit à petit, au prix de multiples efforts. Shitekka avait vaincu plusieurs menaces à la stabilité de l'Archipel, triomphé de l'épreuve de l'Agni Kai, et progressait sur la voie de la sensorialité… les péripéties ne l'arrêtaient pas. En ce sens, il était devenu un véritable Kirijin. Et il comptait bien aider Imekanu à en faire de même.
« Un plat de chez nous ? Cuisiné par tes soins ? Comment refuser… ? Pris d'un léger rire, il approuva aussitôt la proposition d'Imekanu. Et n'oublie pas, Ime. Cette impression est mutuelle. Je suis arrivé ici avant toi, mais ta présence m'aide à mieux supporter la distance. Alors… merci.»
Malgré l'approbation de Shitekka, ce dernier tint à prêter assistance auprès d'Imekanu. Si la tradition urumie inculquait aux hommes de se consacrer à la chasse et à la pêche, et aux femmes de s'occuper de la cuisine et de la couture, Shitekka lui avait appris à vivre entre les deux. En l'absence d'une mère à la maison, c'était sa grand-mère qui lui avait donné le goût de la gastronomie. Ainsi les deux natifs de Saroruncasi conclurent leur journée en apprenant à se connaître davantage autour de la marmite.

_________________
Union sacrée [PV Imekanu] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264

Union sacrée [PV Imekanu]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: