Soutenez le forum !
1234
Partagez

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ?

Mukuro
Mukuro

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Lun 11 Mai 2020 - 21:13


Mukuro

Je traversai le couloir silencieux des dortoirs des cavaliers jusqu'à arriver devant la porte de la chambre de Genji - aka le cavalier fantôme. À vrai dire, de tous les cavaliers de l'organisation, c'était sans doute celui avec lequel j'avais le moins d'affinité... Ko, bien que par moment insistante, était une gentille fille. Shacho, bien que par moment obnubilée par la conquête, n'était pas une mauvaise femme. Mais Genji, bien que par moment insultant... Était toujours insultant.

Oooooooh, oui... Il avait une de ces têtes de blasés de la vie (pire encore que Mubi !) et il dégageait constamment une aura lugubre autour de lui - sans oublier bien évidemment son masque qu'il portait à longueur de journée... Il ne parlait que très peu et lorsqu'il parlait, c'était soit pour être désagréable, soit... Pour être désagréable. Oui. En somme, il était la définition du mec chiant et du parfait associable qui avait passé sa vie cloitré et confiné dans une cave.

Seulement, j'étais venue aujourd'hui car j'avais un service à lui demander. Et de ce fait je ne pouvais pas vraiment l'esquiver... Je lâchai un léger soupire et finis par toquer à sa porte. J'attendis une réponse avant d'enclencher la poignet.

« Yo ! Guerre ! » Dis-je d'un ton amical.

Prêt à partir pour la guerre ? (Oui, je sais, blague très nulle. Mais en même temps, tous nos surnoms sont une perche pour lancer des bagues nulles - dont le mien tout particulièrement.) Enfin, sans m'étaler d'avantage en absurdités, j'entrai directement dans le vif du sujet car lui comme moi, savons que nous n'avions aucune raison de nous rencontrer en dehors des choses importantes.

« Je suis venue te demander un service. De ce que j'ai vu, tu m'as l'air de bien maîtriser des arts shinobis. Par le plus grand des hasards, ne voudrais-tu pas m'enseigner le Kage Bunshin ? »

À vrai dire, j'aurais bien aimé demander à Kuuli étant donné qu'il s'agissait de sa technique fétiche. Mais elle était bien trop occupée dans son bureau - sans compter cet entraînement qui était toujours en cours à l'heure actuelle. Ce fut la raison pour laquelle j'avais décidé de me tourner vers un autre membre de l'organisation, à savoir, Genji.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Genji
Asaara Genji

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 16:14
Le fils du désert s’était enfermé depuis plusieurs heures dans son bureau, travaillant sur des plans de guerre qu’il comptait très prochainement soumettre à Kuuli, sa cousine, l’impératrice de Kaze. Beaucoup se refusaient de la reconnaître encore comme telle, mais ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne changent d’avis à son sujet… avant qu’ils n’accourent tous à ses pieds pour implorer sa miséricorde et demander sa protection. Seulement à ce moment-là, il sera bien trop tard pour la plupart de ces hérétiques, songeait-il.

Ciblant plusieurs lieux stratégiques sur une carte, Genji se lança alors dans une longue réflexion en vue d’imaginer toutes les scénarios possibles et d’y anticiper par avance tous les obstacles. Les frontières, le port, les renégats, il y avait bien de choses qui le préoccupait, et il se devait naturellement de trouver les meilleurs solutions possibles. D’autant plus que maintenant que certaines de leurs opérations ayant été lancées, le temps jouait contre eux.

Après des longues réflexions, l’homme masqué, portant son masque en toutes circonstances, se décida de se focaliser d’abord sur les renégats qui pouvaient, en l’absence de toute mesure contre eux, s’avérer être problématique. Il triangula plusieurs zones sur la carte, notamment en se basant sur des récentes informations obtenues grâce à Kuuli et son cousin Ôji. Il se recula alors de quelques mètres, main sous le menton, observant attentivement la carte. Alors qu’il se lançait dans une nouvelle réflexion, une personne frappa étonnement à sa porte, chose très rare pour être souligné. Il lâcha naturellement un « entrez ! », tandis que ses pupilles restaient rivées sur la carte schématisée qui stimulait grandement son imagination.

Une fois la porte ouverte, il attendit la voix de Mukuro, qu’il avait suffisamment entendu pour ne pas la reconnaître.

« Mort… » Finit-il par lâcher, tandis qu’il se retournait lentement pour faire face à la jeune femme.

C’était sans doute la personne qu’il s’attendait le moins à voir, mais il ne laissait rien transparaître sur son visage, qui était de toute évidence bien dissimulé par son masque de fer. Le regard inquisiteur, il attendait de voir ce qui pouvait bien amener celle qu'il considérait par moment comme une clown jusqu’à lui. Étonnement sa présence ne le dérangeait pas le moins du monde, peut-être parce qu’elle venait le détourner un petit moment de ses interminables réflexions, qui avait de quoi donner mal au crâne ? Possible.

Qui qu’il en fût, Mukuro s’exprima en lui confiant qu’elle avait besoin de son aide pour apprendre le Kage Bushin no jutsu, technique qu’elle pouvait apprendre des autres, mais elle avait malgré tout choisi de venir le voir, songeait-il en cherchant à comprendre la démarche. Si elle espérait se rapprocher de lui, il allait être sacrément déçue, c’était le moins qu’on puisse dire. Toutefois, Genji ne pouvait se refuser de répondre à sa requête, tout simplement parce que Mukuro était indispensable à l’organisation, et ce peu importait ce qu’il pouvait penser d’elle. D’autant plus qu’ils allaient bientôt être amenés à réaliser des missions ensembles, alors il avait tout intérêt à lui rendre ce service, pour le bien de l’organisation.

« Je peux te rendre ce service, pour le bien de l’organisation. Si tu as du temps devant toi, nous pouvons d’ores et déjà nous y mettre. » Finit-il par répliquer, tandis qu’il indiquait le chemin de la sortie à la jeune femme.

Prendre un peu l’air ne pouvait que lui faire le plus grand bien…


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8297-pour-la-grandeur-de-kuuli#69361
Mukuro
Mukuro

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 16:45


Mukuro

Je lançai un coup rapide d'œil sur les nombreux plans étalés sur son bureau. On pouvait y voir une multitude de schémas et un nombre inqualifiable d'itinéraires tracés au feutre rouge...C'était assez intriguant, mais tout autant incompréhensible.. Peut-être étais-je trop loin de leur idéal imaginé ? À mes yeux, ça ressemblait d'avantage à des gribouillis... Je demandai par simple curiosité.

« Mh, ce sont des plans ? Vous prévoyez de refaire la carte et d'installer des routes ? »

Et des cochons ? -kof kof- Enfin, là n'étais pas le sujet du jour. J'enregistrai dans ma mémoire les images de ces plans (peut-être était-ce une avant première de ce qui était prévu pour la suite !) avant de reprendre la parole pour revenir sur le sujet de l'apprentissage - ce dont pourquoi j'étais venue.

« Oui, j'ai parfaitement le temps si toi tu es disponible. »

C'était sans doute le plus occupé de nous deux. Mon travail consistait surtout à courir à l'extérieur et à me tenir informée de toutes les nouveautés. À l'inverse, lui travaillait d'avantage en intérieur et souvent à l'ombre des regards. Il faisait énormément pour l'organisation et il était le second de tout ce système - ce qui faisait de lui un homme extrêmement chargé au même titre que Kuuli. Je me devais donc de m'adapter.

Sur ces dernières paroles, nous marchâmes jusqu'à l'extérieur du manoir, dans un petit coin reculé qui composait le jardin. - Un jardin relativement grand qui permettait de servir de terrain d'entraînement pour tous les résidants et qui était parfaitement à l'abri des regards voisins grâce aux structures de pierres englobant l'espace.

« Mh, d'ailleurs - une curiosité... La technique de multiclonage est avant tout une technique enseignée et utilisée par les shinobis. D'où tires-tu ton apprentissage ? De ton clan ? De ta famille ? »

Les villages shinobis formaient leurs membres un à un, mais qu'en était-il de ceux ne faisant parti d'aucun village ? J'étais légèrement curieuse - il détenait après tout une certaine proximité avec Kuuli, peut-être avaient-ils suivis le même enseignement ? Enfin, cela ne m'importait pas des masses non plus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Genji
Asaara Genji

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 17:48
Refaire la carte et installer des routes ? Pensait-elle qu'il était une espèce d’architecte qui n'avait que cela à faire de ses journées ? Genji était et restait avant tout un homme de guerre, et ce peu importait que la résonance l’eût privée de sa force d’antan. Bien que ce ne fut pas chose aisée, il avait accepté le fait qu’il ne puisse aujourd’hui se déchaîner sur un champ-de-bataille, il avait accepté sa faiblesse, sa vulnérabilité, et il faisait avec. En somme, il s’adaptait, il le devait autant à son clan que son pays pour lesquels il avait après tout voué toute sa vie, et continuerait sans doute de le faire jusqu’à sa mort.

« Des plans, en effet. Tu connaîtras les détails, bientôt. » Répliqua -t-il, simplement.

Mukuro avait toute la légitimité pour demander des explications, mais il semblerait que le fils du désert ne soit enclin à ne rien partager avec elle, du moins pour le moment. Ce n’était pas une question de confiance, ni quoi que ce soit du genre, mais plutôt pour la simple raison que Genji était ainsi. Il ne partageait rien avec personne, en dehors du Kuuli, du moins pas tant qu’il ne jugeait pas nécessaire de le faire.

Quoi qu’il en fût, la jeune femme lui fit savoir qu’elle était disponible et disposée à entreprendre cette apprentissage, comme le suggérait l’enfant des sables. Acquiesçant d’un léger signe de tête, Genji laissa la jeune femme sortir la première, avant de la suivre et de fermer la porte derrière lui.

Longeant les longs couloirs du manoir, les deux partenaires finirent par quitter le labyrinthe de Kuuli, trouvant alors un parfait petit coin pour l’entraînement dans l’immense jardin de l’impératrice. Se tenant droit, les mains derrière le dos, l’homme masqué posa son regard sur son « élève » du jour, tandis qu’il s’interrogeait sur la méthode à suivre pour lui enseigner cette technique. Pendant ce temps, bavarde comme toujours, Mukuro ne manqua pas de briser le silence en l’interrogeant sur la source de sa technique.

« De mon clan, en effet. C’est une technique qui a beaucoup circulé dans le Yuukan, au point qu’elle n’a plus aucun secret pour personne désormais. » Lâcha -t-il, tandis qu’il réalisait un mudra, faisant apparaître deux doubles parfaitement identique à lui.

L’un s’avança de quelques pas, avant de disparaître en laissant une certaine quantité de sable derrière lui.

« Comme tu peux le voir, ma version me permet de créer des doubles constituées entièrement de sable. Elles ne peuvent cependant réalisées que des techniques liées à mon don héréditaire, ce qui peut, j’imagine, vite être contraignant pour une personne telle que toi… » Fit-il, d’un air songeur. « Ainsi, il serait peut-être plus judicieux pour toi d’apprendre la version originelle. » Ajouta -t-il, en la fixant de ses pupilles dorées. « As-tu une base sur laquelle tu pourrais travailler ? Comme par exemple une vulgaire représentation de ta personne pour tromper des bandits incapables de voir plus loin que le bout de leur nez ? Sinon, nous allons débuter ça : maintient ce mudra, et matérialise une représentation de ta personne, aussi éphémère soit-elle. » Conclut-il, mains derrière le dos.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8297-pour-la-grandeur-de-kuuli#69361
Mukuro
Mukuro

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 18:25


Mukuro

D'un simple mudra, il fit apparaître deux doubles identiques à lui-même - presque comme un tour de magie. Je lâchai un petit sifflement admiratif suite à cette démonstration digne du grand manieur de sable qu'il était. On pouvait dire que la technique ressemblait en tout point à celle de Kuuli - et même avec un petit air familier. Était-ce dû au fait qu'ils utilisaient tous les deux du sable ?

Enfin, c'était loin d'être un tour de magie. J'avais pu observer cette technique à de nombreuses reprises et je savais que parmi ces deux clones de sables, un seul était vrai. Calmement, j'effectuai un mudra pour recentrer mon attention pour détecter par le biais du chakra lequel était l'original et aussi (et surtout) pour mieux comprendre comment fonctionnait cette technique...

Et de ce que je pus percevoir, chacun d'entre eux dégageait une petite dose quantité de chakra, mais parmi les trois celui au centre dégageait une quantité légèrement plus importante. C'était le vrai Genji. Ainsi, il avait partagé une part de son chakra pour former ces clones... Lorsqu'il les fit disparaitre en un tas de sable, je mis fin également à ma détection.

« En effet, il me faut plutôt des clones neutres pouvant utiliser l'ensemble de mon panel de techniques. Mais le principe de clonage devrait être pareil ou alors très sensiblement différent. »

Ce n'était qu'une question de variante. J'étais sûre que malgré son air méchant, le masqué saura jouer à la perfection le rôle de professeur et répondre à mes besoins.

« Et pour te répondre, je ne connais aucune technique de clonage. - Toutes sont en validation -mais j'ai une bonne maîtrise du ninjutsu. »

Enfin, disons que si je devais donner une raison, c'était parce que j'avais séché trop de cours durant ma jeunesse de gardienne. Les cours sur le clônage, je les avais passés à glandouiller dans un arbre. Mais cela dit, j'avais relativement confiance en mes capacités en ninjutsu pour parvenir à apprendre correctement cette technique. Tout n'était qu'une question de maîtrise après tout - et j'avais déjà un bon panel derrière moi.

Je fis ce qu'il me dit - j'effectuai un mudra et fermai momentanément les yeux pour tenter de modeler un deuxième moi à côté de moi - un peu comme si je voulais invoquer une boule de flamme ou encore une bourrasque de vent. Oui. Mais je n'y incorporai aucun chakra élémentaire.

Toutefois, à la manière d'une flamme ou d'une brise de vent, aussitôt apparut, et aussitôt disparut... Chose qui me fit étirer une légère grimace.

« Éphémère oui, on peut dire ça. Plus éphémère encore qu'une illusion.. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Genji
Asaara Genji

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 20:00
Genji opina d’un léger signe de tête, puis laissa tout le temps nécessaire à Mukuro pour s’exécuter. Il s’était suffisamment exprimé, et n’avait plus rien à rajouter à ce stade de l’apprentissage. Il incombait désormais à la jeune femme de matérialiser une représentation de sa personne afin de s’en servir comme base pour donner formes à ses futurs doubles. Techniquement, compte tenu de sa maîtrise du ninjutsu, cela ne devrait pas représenter une grande difficulté pour elle, songea -t-il, tandis qu’il l’observait, prêt à lui apporter des conseils ou émettre des remarques en fonction de son résultat.

Maintenant le mudra nécessaire à la technique, la jeune femme fermait les yeux pour se concentrer, avant de matérialiser une entité abstraite d’elle-même, qui disparut aussitôt qu’elle apparut. L’enfant des sables comprit alors que sa méthode n’était peut-être pas la bonne, du moins pour Mukuro, et se décida de reprendre la base avec elle.

« ... Nous allons faire ça autrement : commence par maintenir ce mudra pour mobiliser la bonne dose de chakra. Ensuite rajoute ces deux mudra pour matérialiser et donner un semblant de forme humaine à ton chakra. » Fit-il, tout en appliquant ses consignes.

Il crée ainsi une petite entité ayant vulgairement une forme humaine à ses côtés. Comme la mercenaire pouvait le voir, la chose ne ressemblait pour l’heure à pas grand-chose et avait grandement du mal à tenir sur place, et il avait d’ailleurs fallu que Genji souffle en sa direction pour que l’entité s’évapore, laissant derrière lui un petit nuage de fumée.

« Ne tiens pas compte de l’apparence pour le moment. Applique-toi pour la première étape, car tant que tu ne mobilises pas la bonne dose de chakra, il te sera impossible de matérialiser et maintenir un double, quel que soit sa forme. » Ajouta -t-il, avant de porter ses mains derrière son dos.

Il attendait alors de voir la démonstration de la mercenaire pour voir s’il devait passer à l’étape suivante ou non. Techniquement, cette phase était la plus simple, et Mukuro ne devrait avoir aucune difficulté à la réaliser correctement. La prochaine étape consistera à donner une vraie forme humaine à l’entité matérialisée, puis la dernière lui donner l’apparence de l’utilisateur ainsi qu’une meilleure consistance pour en faire un allié indispensable lors des missions.

Puis, une fois terminé, Genji comptait bien vaguer à ses occupations, en vue de préparer les plans de bataille à venir. Il allait avoir beaucoup affaires, c’était le moins qu’on puisse dire…


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8297-pour-la-grandeur-de-kuuli#69361
Mukuro
Mukuro

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 20:28


Mukuro


Je l'observais me montrer les trois mudras, les enregistrant quasi instantanément dans ma mémoire... Chose pas bien difficile ; c'était un peu comme une poésie où il suffisait d'aligner les mots l'un à côté de l'autre pour la retenir. Après quoi, je lâchai un petit ;

« Oké ! »

Pour valider. Et, sans perdre de temps inutilement, je m'exécutai de nouveau en effectuant cette fois-ci un premier mudra pour doser une bonne quantité de chakra avant d'enchaîner aussitôt avec un autre mudra pour pour lui donner vie à côté de moi - et le tout, avec une bonne concentration...

À vrai dire, j'avais tendance à limiter le nombre de mudras pour les techniques de faible ampleur car c'était une perte de temps en combat... J'avais une bonne maitrise du ninjutsu et notamment dans la branche affinitaire qui était une spécialité - voir même un domaine j'excellais parmi les meilleurs. Tout était presque comme un jeu d'enfant, de ce fait, j'aimais éviter les longues séries inutiles pour quelques boules de feu.

Toutefois, reprendre des bases n'était pas une mauvaise chose. Quand j'y repensais, c'était la première fois que j'utilisais le ninjutsu à son état neutre - ce qui était légèrement moins naturel pour moi dont le chakra avait été grandement influencé par la présence du dieu à cinq queues. C'était un peu comme apprendre à jouer aux shinobis - et c'était ce qu'il en était. Cela passait donc par un enseignement basique des mudras permettant de malaxer l'énergie du corps à travers nos membres et d'en constituer des créations.

Je fermai à nouveau les paupières pour ne pas me laisser déstabiliser par l'apparence du clone et ressentir pleinement le flux de chakra parcourir mon corps. Puis lorsque je sentis mon chakra stable et la création tout autant stable, j'effectuai le dernier mudra pour lui donner ma forme. (Un peu comme un henge - technique que je maîtrisais déjà).

Après quoi je rouvris mes yeux et lui lancer un petit regard. Ce dernier était immobile et m'observait sans rien dire - chose qui me fit étirer une légère grimace. En effet, c'était assez étrange de voir un deuxième soi juste en face - et ce qu'elle avait une de ces têtes blasantes ! - mais c'était le principe de la technique... J'étirai donc un léger sourire et vins passer ma main autour de son cou avant de me retourner vers Genji.

« Ce sont vos exercices de bases et ceux que tu as effectué durant ta jeunesse ? Plutôt intéressant. »

À vrai dire, ils étaient légèrement différents de ceux enseignés à Hayashi où on aimait passer par beaucoup de théorie et beaucoup de méditation - du moins c'était ce qu'il en était pour mon temple. S'entraîner à l'aide des mudras, ça faisait bien shinobi tout ça.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Genji
Asaara Genji

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 21:33
La mercenaire assimila les consignes de son professeur du jour et s’exécuta sans perdre plus de temps. Elle se concentrait et s’appliquait pour réussir cette première étape qui n’avait rien de sorcier, pourvu qu’elle ait un semblant de connaissance en ninjutsu ; ce qui était son cas, à n’en point douter. Attentif, le fils du désert observait et laissait la jeune femme aller au bout de sa démonstration sans intervenir. Il serait contre-productif de l’interrompre, estimait-il le guerrier, et ce quand bien même si elle faisait des erreurs dans sa pratique, ce qui n’était de toute façon guère le cas.

Comme il s’y attendait, Mukuro était finalement parvenue à matérialiser une représentation d’elle-même, un double parfaitement identique et stable, mais manquant encore visiblement de consistance et de conscience. Le résultat ne restait pas moins parfait, Genji n’en attendait pas autant de la part de la jeune femme pour cette première étape.

« Bien. » Fit-il, tandis que ses pupilles fixaient la jeune femme qui lui posait une question sans intérêt, sans doute pour faire la conversation.

Il opina d’un léger de tête, notamment pour ne pas devoir s’expliquer, puis il réitéra lentement les mudras qu’il avait réalisé lors de sa dernière démonstration, rajoutant un dernier mudra pour parfaire la technique. Un double parfaitement identique apparut alors à ses côtés, puis se mit à progresser lentement vers la mercenaire.

« Maintenant tu dois donner vie à ton clone. C’est sans doute l’étape la plus difficile. Il te faut être consciencieuse, car tu dois répartir équitablement ton énergie entre ton double et toi, et lui insuffler une conscience ainsi que lui transférer toute ton expérience. » Fit le clone, qui s’arrêta à quelques pas de la mercenaire. « Veille à bien reproduire les précédentes étapes et concentre-toi pour donner vie à ton clone. Au moment où tu donnes forme à ton chakra, imagine-le se mouver, s’exprimer, imagine-le faire ce que tu aimerais qu’il fasse... » Ajouta le clone avant de se dissiper, laissant l’original prendre le relais.

Il ne s’était jamais imaginer enseigner une technique à quelqu’un, encore moins à une mercenaire, mais il fallait un début à tout, songeait-il.

« Il est possible que tu éprouves quelques difficultés au début, alors tâche de bien malaxer ton chakra pour maximiser les chances de réussite de ta démonstration. » Conclut-il, l’invitant à s’asseoir, si elle le souhaitait, pour prendre un moment de bien malaxer son chakra...


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8297-pour-la-grandeur-de-kuuli#69361
Mukuro
Mukuro

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 23:23


Mukuro

Toujours aussi peu bavard - pensais-je intérieurement. Enfin, cela n'avait rien d'étonnant venant de la part du manieur de sable. Il avait toujours été ainsi et sera -sans doute- toujours ainsi. Il avait déjà la gentillesse de me partager son savoir ce qui était amplement suffisant pour moi. Je me contentai de hocher la tête suite à ses nouvelles consignes avant de prononcer un petit ;

« Ok ! »

Un mots simple, une phrase courte - exactement comme il aimait. Suite à quoi, je fis disparaître mon deuxième moi que j'avais sous le bras et repris une nouvelle fois la manœuvre en venant cette fois-ci m'installer sur le sol dans une position de méditation. C'était à force de répétition et d'enchaînement que l'on devenait à l'aise avec les mudras et surtout dans notre capacité à malaxer le chakra d'un bout à l'autre de notre corps. Et la méditation, ça me connaissait plutôt bien.

Ce fut donc avec une plus grande aisance que je recomposai la première partie de l'exercice, mais aussi avec une plus grande concentration que j'effectuai le dernier mudra qui avait pour objectif de donner vie au clone. Quelque part, c'était comme créer un automate à notre image - capable de bouger, capable de parler et qui exprimait la même pensée. La concentration était importante si je voulais le rendre le clone plus "complet" possible. Je devais également lui partager de mon chakra, de ma signature, de mon odeur - de sorte à le rendre en tout point identique à moi. Et ne rien oublier de ces détails.

Sur ce point, mes connaissances dans le domaine de sensorialité ainsi que l'illusion m'étaient bien utiles. Mais je me basais aussi sur ma capacité à maîtriser le chakra et à le modeler avec mon domaine du ninjutsu. Ce fut donc après quelques instants de silence complet que se forma ce nouveau clone - identique à moi dans sa forme et identique à moi dans sa démarche... Donc une réussite ?

Il se leva et se dirigea vers Genji - avant de lui cracher dessus. (Non, c'était faux, mais il en avait bien envie). Au lieu de cela, il étira juste un léger sourire narquois peut-être un peu provocateur ce qui me rendis, en tant que créateur, quelque peu fière. J'affichai un petit air admirative devant mon propre clone.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Genji
Asaara Genji

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Mer 27 Mai 2020 - 23:54
La mercenaire s’exécuta une nouvelle fois, en se posant cette fois-ci sur le sol, en tailleur, commençant alors par malaxer son chakra comme Genji le lui avait indiqué. Cela prenait naturellement un certain temps, durant lequel le fils du désert restait débout à l’observer, les mains toujours bien derrière le dos. Il pouvait rester ainsi toute la journée s’il le fallait, s’il n’avait rien d’urgent qui l’attendait. Cependant, il savait que Mukuro, notamment de part sa grande maîtrise du ninjutsu, ne prendrait pas autant de temps à réaliser cette technique. Toutefois, s’il devait déborder dans le temps qu’il avait décidé de lui consacrer, il le ferait, même à contrecœur, car il lui avait donné sa parole pour l’aider, et il était du genre à tenir ses engagements.

Restant débout sous le soleil de plomb, qu’il avait tendance à considérer comme une bénédiction, le fils du désert se perdait quelque peu dans ses pensées, où les images de guerre et de sang revenait inlassablement, jusqu’à ce que Mukuro l’extirpe de force, en matérialisant notamment ce double tant attendu. Un clone parfaitement identique à elle apparut à ses côtés dans un léger nuage de fumée, avant de se lever et se diriger vers l’enfant des sables, sourire provocateur aux lèvres.

S’il y avait une chose dont le fils du désert avait horreur c’était les personnes insolentes, peut-être parce qu’elles lui rappelaient son stupide grand-frère dont l’arrogance et l’égoïsme l’avaient conduit à sa propre perte. Cela dit, il restait de marbre face au sourire provocateur du double, et n’éprouvait étonnement aucune forme d’animosité. Il n’en pensait ni du bien ni du mal, en somme il était totalement indifférent.

« Bien. Affronte désormais ton double pour voir s'il ne comporte aucun dysfonctionnement. » Déclara -t-il, en lançant son regard vers l’original, ne portant aucune considération au clone qui se tenait en face de lui.

Ils allaient très vite savoir si le double était aussi parfait qu’il devrait l’être, ou s’il comportait quelques failles que la mercenaire devrait corriger avant de se réjouir de la sorte. Après cette petite étape, il lui demandera d’en produire un autre, ce qui nécessiterait de la mercenaire un dernier effort, consistant à diviser équitablement son chakra en trois parties. La tâche pouvait paraître de prime abord simple, mais ce n’était pas aussi évident qu’on pourrait le penser.

Quoi qu’il en fût, l’enfant des sables restait pour le moment satisfait de son « élève » du jour, elle avait su se montrer très efficace, pourvu qu’elle ne gâche pas tout.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8297-pour-la-grandeur-de-kuuli#69361
Mukuro
Mukuro

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Jeu 28 Mai 2020 - 9:05


Mukuro

Mon double et moi-même affichâmes un petit air étonné lorsque le manieur de sable nous demanda de nous affronter... Vous imaginez frapper une personne avec exactement la même dégaine que vous ? Le même visage, la même voix, la même odeur - tout !

Je n'étais pas particulièrement égocentrique, mais on ressentait tout de même un petit pincement au cœur de frapper son propre reflet - surtout quand l'on savait que cette personne était un clone et qu'elle allait très probablement rendre les coups donnés... Nous nous regardâmes mutuellement, confirmant notre pensée d'un hochement de tête, avant de nous retourner en même temps vers l'homme masqué pour répliquer.

« Oy oy, c'est chelou de se frapper soi-même... »
« ..Oui, on va croire que je suis masochiste. »

Enfin, c'était tout autant chelou de voir ses propres paroles complétées par un deuxième « soi ». On avait presque l'impression de jouer une scène de théâtre avec un texte d'ores-et-déjà écris - même si rien n'était prévu mais que nous partagions simplement la même pensée. Au lieu de cela, nous nous retournâmes vers le manieur de sable avec une meilleure proposition.

« Pourquoi tu ne ferais pas toi aussi un double ? Pour savoir qui entre nos deux clones est le plus solide. » Dis-je simplement.

Mon clone hochai de la tête pour appuyer mes propos. Cette fois-ci, il n'y avait rien de provocateur, mais une proposition honnête et raisonnée. Bien sûr, s'il me demandait de l'affronter malgré tout, je serrai prête à le faire. Je n'étais pas une enfant de cœur, sadique comme je l'étais au fond, ce n'était pas son apparence qui allait me faire reculer. Mais s'il affrontait un clone de Genji, cela me permettrait de mieux observer ses agissements et percevoir si dysfonctionnement il y avait - et le manieur de sable pourra tester et confirmer par lui-même la résistance de mon clone. Il devait connaître mieux que moi la résistance nécessaire à un clone.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Genji
Asaara Genji

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Jeu 28 Mai 2020 - 23:54
Restant de marbre face aux remarques pour le moins futiles de l’élémentaliste et son double, Genji préféra n’émettre aucun commentaire, attendant simplement de la jeune femme qu’elle s’exécute. Seulement, il semblerait qu’elle n’entendait pas la chose de cette oreille, faisant alors une contre-proposition qui laissait l’enfant des sables perplexe. Quel était l’intérêt de savoir lequel de son double ou de celui Genji était le plus solide ? En l’état actuel des choses, aucun, songea le guerrier, dont le regard dépourvu de toute émotion se posait sur la concernée.

« Je ne vois aucun intérêt à procéder de la sorte, si ce n'est perdre du temps. » Finit-il par glisser. « Au mieux, ton double sera aussi solide que le mien, et au pire, il ne sera même pas en mesurer d’exécuter une technique. » Ajouta -t-il, avant de faire apparaître un double de lui-même, malgré tout.

La méthode de Mukuro lui paraissait clairement être une perte de temps. Cependant, la jeune femme ne pouvait rêver mieux si elle était à la recherche de distraction, bien qu'un confrontation entre son double et elle-même aurait pu tout aussi faire l’affaire, songea le protecteur du désert.

« Tu me sembles être facilement distraite, Mukuro. Mais peu importe, voilà mon clone, je te laisse t’amuser avec. » Fit-il, en ordonnant à son double de rejoindre celui de la mercenaire. « Sur ce, je retourne à mes occupations. » Ajouta -t-il, avant de se retourner et de partir vers le manoir.

Il estimait avoir enseigné la base de la technique à la mercenaire, à elle désormais de faire le nécessaire pour parfaire la technique. Son double était là pour l’aider, mais encore fallait-il qu’elle ne lui porte aucun coup de nature à le faire disparaître.

Quoi qu’il en fût, Genji s’éloigna de la zone, laissant son double prendre le relais. Ce dernier, identique à lui en tout point, tant en apparence que dans sa personnalité, observait la jeune femme et son clone, avant de tenter quelque chose pour jauger de la qualité de la technique de Mukuro.

Ainsi, après un mudra, cinq autres Genji, intangibles et inconsistants, apparurent autour de lui. Le clone de Mukuro sera -t-il en mesure de faire la différence ? Était-il capable de leur porter des coups physiques ? Pouvait-il réaliser des mudras et lancer des jutsu complexes ? Il n'allait pas tarder à la savoir…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8297-pour-la-grandeur-de-kuuli#69361
Mukuro
Mukuro

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ? Empty
Ven 29 Mai 2020 - 19:14


Mukuro

C'était justement la question - mon double allait-il être capable de résister à ses assauts ou au contraire était-il encore imparfait et méritait-il d'être retravaillé ? Enfin, le temps semblait manquer pour le manieur de sable. Ce dernier quitta la partie et retourna dans sa chambre pour se replonger dans ses multiples travaux de cartographie. Il me laissa donc seule avec ses clones.

« Toujours aussi froid, hein. »

Cela dit, je lui étais déjà bien reconnaissante d'avoir pu me partager un peu de son temps. À partir de là, je pensais pouvoir réussir à me débrouiller seule pour parfaire ma technique de multiclonage. Calmement, je me retournai vers le clone qu'il avait laissé derrière lui et affichai un léger sourire.

« Je compte sur toi ... Cher clone de Genji. »

Je crachai sur le sol et repris un air sérieux. Quelque part, ce n'était pas plus mal - sa tête me donnait encore plus envie de la frapper et ma force s'en voyait même décuplée ! Concentrant tout mon chakra, j'effectai un seul et unique mudra et invoquai autour de moi deux clones déjà en position de combat. Tous les deux possédaient ma réserve d'énergie ainsi que mon apparence et tous les deux étaient d’une bonne consistance - une première étape répétée et encore répétée.

Il était désormais l'heure pour moi de tester leur puissance de frappe. Sans le moindre échange de parole, je les envoyai attaquer les clones du manieur de sable. Un premier vint au corps-à-corps, un deuxième effectua un mudra pour cracher cinq boules de flammes et un troisième invoqua cinq lame de vent. Mes clones devaient être capables de maîtriser tous mes éléments. S'ils parvenaient à détruire les ombres de genji grâce à ces techniques, j'aurai alors réussi mon apprentissage.

Et en effet, dans cet enchaînement bien que court mais rapide, je mis à mal tous les doublons du manieur de sable - ne laissant alors plus qu'un dernier debout. Mes copains cloner avancèrent alors en harmonie telle une armée et attaquèrent ensemble - moi compris. (Allez savoir si ce n'était pas une vengeance cachée) Mais grâce à cela, nous parvînmes à vaincre les clones du masqué jusqu'au dernier. Suite à quoi, mes doubles disparurent ans un nuage de fumée et moi, je pus enfin souffler un bon coup.

« Piouff. »

Je regardai la paume de main avec un petit air songeur. Jusqu'à présent, le ninjutsu était surtout pour moi un moyen d'utiliser les cinq éléments. C'était la première technique qui n'était basée sur aucune de mes affinités. Mais cela venait m'ouvrir une nouvelle voie.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Vous saviez que les narutomaki ce sont ces machins au poisson que l'on trouve dans les bols de nouilles ?

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: