Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le Cairn du Desert [Ft.Ashura]

Shimada Ichirō
Shimada Ichirō

Le Cairn du Desert [Ft.Ashura] Empty
Mer 13 Mai 2020 - 2:35

La cité de l'Or




Sous le couvert de la nuit, le chercheur des ténèbres continuait son errance à travers les Royaume de l'Humain. Vagabond nébuleux à la recherche de la singularité, le démon blanc laissait ses traces dans le sables depuis de longues journées depuis qu'il avait entendu parler d'un parchemin dans une langue ancienne qui n'avait pas pu être ajouté à la Collection de l'Academie de Joheki. Un savoir ancien qui ne laissait pas indifférent le chercheur dans sa quête aussi infinie que les sables qui s'étendaient à perte de vue.

Ichiro n'avait rien de plus comme indice qu'un bout de texte parlant d'un ancien cairn qui contenait en son sein des tas de secrets d'un ancien passé et parmi eux peut-être des informations sur l'apparition du chakra et d'autres informations capitales dans sa quête.
Cependant le désert recelait bien plus de danger que ce qui était imaginable et ces recherches vont certainement être plus longue que prévus. Les 1001 nuits que proposait Kaze à notre Chercheur n'était que le prélude d'une série d’événement à la portée bien plus grande.

Se familiarisant avec les dunes de sable, le démon blanc commençaient à ressentir de mieux en mieux son environnement sans pour autant savoir se localiser parfaitement si bien qu'il finirait peut être par mourir de soif ici, mais il l'acceptait si c'était sa destinée. Cependant il savait que quelque chose de bien plus grand l'attendait et cela était encore plus avéré quand il senti grâce à ses talents de senseurs qu'il était aux dessus de quelque chose de bien différent de d'habitude, persuadé qu'en dessous de lui il se trouvait des ruines d'une cité le Chercheur se mit à creuser avec frénésie jusqu'à l'aube. Malheureusement pour lui après avoir soulevé des tonnes de sable il ne semblait rien n'y avoir, cela ne décourageait pas pour autant Ichiro qui continuait inlassablement le même geste jusqu'à s'évanouir dans le désert la main droite agrippé à quelque chose qui semblait bien plus solide que du sable...

@Bakuhatsu Ashura
Revenir en haut Aller en bas
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Le Cairn du Desert [Ft.Ashura] Empty
Mer 20 Mai 2020 - 21:08
Exténué par une aventure dont il avait visiblement sérieusement sous-estimé l’ampleur, le guerrier jaune se vit contraint de ployer le genou sur le sable, tandis que son regard se perdait sur le cadavre de l’individu qui l’avait embarqué dans cette épopée. Pourtant, c’était censé être une mission comme une autre, et à la place de ça, ils s’étaient retrouvés dans une zone où les tempêtes étaient manifestement telles que même le Bushin ne pouvait rien y faire. Ajouté à cela les sables mouvants, les vers géants, et les plantes carnivores qui se dissimulaient parfaitement dans le décor sableux, il était clair que même le plus valeureux des guerriers ne pouvait s’en sortir sans laisser y laisser quelques plumes. C’était aussi ça la force de la nature…

Quoi qu’il en fût, le Bushin regrettait que le vieil homme ne l’eût pas suffisamment préparer pour une telle aventure, qui sait peut-être que s’il lui avait dit davantage sur les dangers qui les attendaient, le vieil homme serait peut-être encore vivant. Mais bon il avait préféré minimiser l’ampleur du danger, sans doute pour avoir moins à payer au mercenaire. Cela en valait-il la peine ? Il ne saurait le dire, et à vrai dire il s’en fichait désormais.

Ce qui l’intéressait désormais c’était de poursuivre l’aventure pour savoir ce qui s’y cachait véritablement derrière la quête du défunt. Cette histoire de cité d’or était-elle vraiment réelle ? Sachant qu’il était encore dans la zone des recherches, autant passer la zone au peigne fin et voir si quelque chose ne s’y cachait pas par hasard, songeait le guerrier alors même qu’il avait du mal à se relever. Repenser à ces tempêtes de sable et autre dangers qu’il avait rencontré durant cette aventure semblait étonnement l’exciter de l’intérieur.

Il fallait être fou pour vouloir retenter l’aventure, c’était le moins qu’on puisse dire. Cependant, était-ce vraiment surprenant venant d'une personne qui se pensait capable de se mesurer aux « dieux » ? Certainement pas.

Ainsi donc, le Bushin finit par se relever et s’hydrata avec ce qui lui restait dans sa gourde d’eau. Puis, il s’approcha un peu plus du cadavre du vieil homme, commençant par fouiller son corps, ne se gênant pas de prendre les parchemins qu’il détenait, ainsi que ses deux gourdes. Il n’allait pas en avoir besoin, alors autant que cela serve aux vivants, songeait-il, tandis qu’il observait la nuit tombé. Un peu de fraîcheur, cela ne pouvait que lui faire du bien.

Alors qu’il commençait à s’éloigner de la zone, un puissant vent se levait et se dressait contre lui, ralentissant sérieusement son rythme. Le sable se levait naturellement, tandis que le corps du vieil homme se faisait naturellement ensevelir au beau milieu du désert, à des centaines de kilomètres de son domicile. Un endroit où personne ne saurait retrouver son corps, ce n’était peut-être pas plus mal, songeait le guerrier qui plaçait son bras devant lui pour faire face à la tempête de sable qui se profilait.

Quelques temps plus tard, alors qu’il poursuivait sa route, à la recherche de cette fameuse cité d’or, Ashura vit sa course soudainement freinée, tandis qu’il se trouvait entre deux immenses dunes de sables. Quelque chose semblait en effet le retenir, et il était bien entendu prêt à user de la force pour s’en libérer. Cependant, en jetant un coup d’œil vers son pied, il réalisa qu’une personne le retenait de force, elle s’était limite agrippée à lui. Il songea d’abord au cadavre du vieil homme, ce qui n'avait pas de sens, avant de réaliser qu’il s’agissait d’une autre personne, visiblement vivante mais inconsciente. Étrange qu’une autre personne se retrouve perdue dans ce coin du désert avec lui. Il fallait dire que les probabilités pour qu’une telle chose se produise étaient très minces pour ne pas dire nulles.

Quoi qu’il en fût, il s’abaissa pour retirer la main de l’inconnu de son pied, puis retira étonnement le sable qui l'avait en partie ensevelit avant de s’asseoir près d’elle. En s’asseyant, le guerrier eut une drôle de sensation, mais ne dit sur le moment rien, se contentant de jeter une gourde d’eau à l’inconnu qui ouvrait visiblement les yeux.

« Le désert et ses surprises... » Dit-il, tandis qu’il avait toujours cette étrange sensation, comme si la partie sur laquelle ils étaient assis allaient céder d’un moment à un autre. C’est ridicule, songeait-il. « Moi c’est Yasha. Et si tu me disais ce que tu fiches vraiment dans cette zone, étranger ? » Demanda -t-il, avant de s’allumer une clope.


_________________
Le Cairn du Desert [Ft.Ashura] Cbvh


Dernière édition par Bakuhatsu Ashura le Mer 3 Juin 2020 - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Shimada Ichirō
Shimada Ichirō

Le Cairn du Desert [Ft.Ashura] Empty
Mer 27 Mai 2020 - 2:35

La cité de l'Or




Jonchant au sol tel un cadavre son corps était fixé à un objet plus solide que le sable tandis que son esprit lui vagabondait bien plus loin que les frontières de Kaze no Kuni, aussi loin qu'il était possible d'imaginer pour un être de tel que lui. A quoi pouvait-il bien penser alors qu'il était pas loin de rendre son dernier souffle ? Sa famille ? Avait-il un lien qui pouvait plus où moins se rapprocher d'une famille, quelqu'un qui l'avait attendu pendant son long séjour à Wasure no Kuni ? Il ne me semble pas...Qui voudrait encore avoir un lien avec quelqu'un qu'on a voulu faire disparaître de l'histoire ? Est-ce à cela qu'il pensait ? Son histoire ? Qu'avait-il accompli, qu'avait-il trouvé ? Son esprit était en train de lui faire revivre tout les moments de sa vie à la recherche vaine d'un semblant de vérité sur ce que l'on appelle le monde. A quel instant de sa pauvre vie le chercheur c'était-il rapproché de son objectif ? Cette question tournait en boucle tandis que son esprit vacillait jusqu'à se rapprocher de l'au delà.


C'est à cet instant que l'homme qui se faisait appelé Yasha décida de sortir notre protagoniste de sa torpeur presque éternelle : Son corps avait des tâches rouges comme brûlés par l'astre divin tandis que ses yeux peinaient à faire face à se dernier, tout était flou pour notre ancien prisonnier. En position assise il mis quelques dizaines de secondes avant de pouvoir analyser son environnement, ses yeux carmins se posèrent sur tout ce qu'il y avait autour de lui avant de s'arrêter sur le seul être vivant qu'il semblait y avoir à des kilomètres à la ronde en prenant soin d'attraper la gourde d'eau au passage. Prenant soin de bien s'hydrater avant de prononcer le moindre mot le chercheur des ténèbres avait un sens des priorités assez banal,Ashura était quelqu'un à l'allure mystérieuse et n'avait pas manqué d'intriguer notre protagoniste.

"Je vous remercie Yasha, je me nomme Ichiro et je suis un simple chercheur en quête d'un pan oublié de l'histoire de se pays. Comment se fait-il par contre que vous vous retrouviez dans ce lieu si éloigné de la civilisation ? "

Prenant quelques instant pour finir la gourde comme si c'était la sienne, le moine se leva et de ses trois mètres de hauts observa l'horizon afin d'essayer de déterminer l'heure qu'il était. Il semblait avoir oublié quelque chose d'important comme ce qu'il était en train de faire auparavant par exemple, la perte de connaissance l'avait quelque peu déboussolé.

"Dites-moi Yasha, comment pensez vous que la force que nous appelons chakra ait réussi à se connecter à notre âme humaine ? "
Revenir en haut Aller en bas
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Le Cairn du Desert [Ft.Ashura] Empty
Sam 27 Juin 2020 - 4:07
« Un chercheur, dis-tu ? Hm, peut-être sommes-nous ici pour les mêmes raisons… » Commença -t-il, avant d’interrompre son monologue.

Après s’être acharné sur la gourde d’eau généreusement offerte par le vagabond, le dénommé Ichiro semblait pour ainsi dire quelque peu ailleurs. Peut-être n’avait-il pas encore tout à fait retrouvé tous ses esprits ? Chose que le guerrier jaune serait en mesure de comprendre, surtout au regard de l’état dans lequel il l’avait retrouvé, quelques instants auparavant. Il serait d’ailleurs incapable de dire si l’étranger aurait survécu ou non sans son intervention, même s’il lui avait plus ou moins semblé jongler entre les deux mondes, au moment de l’extirper du sable dans lequel il avait été enseveli.

Ainsi, le vagabond jugea bon de laisser le temps nécessaire à son interlocuteur pour recouvrir ses esprits. Il était préférable pour lui de discuter avec quelqu’un qui était en possession de tous ses moyens qu’une personne débosselée, à peine capable de suivre le fil d’une conversation.

Bien qu’intrigué par le personnage d’Ichiro, le guerrier jaune s’efforçait de laisser ses interrogations de côté, projetant son regard vers l’horizon, l’air visiblement songeur. C’était à cet instant, où il commençait à se remémorer une partie de sa conversation avec son mandataire, dont le cadavre avait été enseveli par le désert, que la voix du « chercheur » l’extirpa de ses pensées. En effet, le géant de trois mètres l’interpella contre toute attente, et l’interrogea sur un sujet qui ne l’intéressait pas le moins du monde. A vrai dire, il n’y avait jamais vraiment songé à cette question, celle de savoir comment le chakra était parvenu à se connecter à l’âme humaine, et ne trouvait par ailleurs aucun intérêt d’en connaître la réponse. Cela ne l’avancera à rien. Cela ne changera en rien sa vie, du moins songeait-il. Ainsi, était le vagabond. Mais au fond les choses n’étaient pas aussi simples qu’il pourrait vouloir le faire croire.

« Je l’ignore. » Finit-il par répondre, avant de daigner tourner sa tête vers son interlocuteur.

Il aurait pu se contenter de cette simple réponse, mais il décida d’aller plus loin :

« ... D’aucuns disent que c’est par la volonté divine, un peu à l’image de l’âme humaine qui est parvenue à n'en faire qu'un avec le cocon vide qu’était initialement notre corps physique. Mais encore faut-il que tu crois en dieu ou aux dieux, et toutes les croyances qui vont avec, pour que tu puisses te contenter d’une telle réponse, j’imagine. » Poursuivit-il, en desserrant légèrement sa cravate.

Il s’alluma une cigarette, et tira une longue bouffée avant d’exhaler la fumée dans un long soupire.

« … Moi je dis que tout ça c’est des conneries. » Ajouta -t-il, d’un air neutre. « Après la question que j’ai surtout envie de te poser, c’est à quoi bon connaître la réponse à une telle question ? A quoi cela t'avancera -t-il ? » Reprit-il, en se relevant. A rien, absolument à rien, estimait-il.

Cela lui faisait bizarre de se trouver face à une personne mesurant un peu plus d’un mètre de plus que lui, mais cela ne l’impressionnait pas pour autant, loin de là. Il tira une nouvelle fois dans sa cigarette, recrachant la fumée dans la foulée, avant de chercher à savoir si ce Ichiro allait, finalement, lui être utile ou non. Il n’avait pas l’intention de parler longtemps de métaphysique, oh que non. Il avait eu sa dose de ce genre de sujet barbant avec son maître, à l’époque…

« Bon, ce n’est pas tout, mais maintenant que tu as l’air d’être en possession de tous tes moyens, et si tu me disais un peu plus sur ce que tu cherchais dans le coin ? » Conclut-il, d’un air curieux.

Et s’ils étaient tous les deux à la recherche de cette fameuse cité souterraine ? Cela l’arrangerait bien, c’était le moins qu’on puisse dire. Dans le cas contraire, il était fort possible qu’il poursuive son chemin seul…



_________________
Le Cairn du Desert [Ft.Ashura] Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Shimada Ichirō
Shimada Ichirō

Le Cairn du Desert [Ft.Ashura] Empty
Ven 3 Juil 2020 - 15:03

Dans le désert




Toujours bloqué dans cette mer de sable Ichiro et Yasha ne semblait pas directement avoir d'atome crochu, tandis que le premier encore perdu dans ses pensées se perdait dans à exprimer ses objectifs, le second plus rationnel ne donnait pas l'impression de prendre sa nouvelle rencontre totalement au sérieux. Répondant assez froidement aux interrogation d'Ichiro, Yasha alla même jusqu'à dénigrer les motivations du démon blanc, ce qui ne manqua pas de le faire tiquer. En effet qu'elles étaient l'origines de tel motivations, pourquoi avait-il besoin de connaitre l'origine d'une telle énergie ?

"Pour tout vous dire Yasha, je ne peux véritablement vous dire mes motivations. Je les ignore moi même, cependant ce désir est ancrée en moi."

Reprenant son souffle Ichiro prit de la hauteur et retira les longues bandelettes sur ses bras faisant apparaître aux yeux de cet inconnu sa véritable forme : ses bras carmins recouvert d'une membrane rocailleuse laissant voir quelques excroissances pointues ne laissait pas de doute sur l'aspect monstrueux du protagoniste.

"As-tu déjà vu un être tel que moi ? Je ne suis même pas sur de faire partie de la même espèce que vous autres. J'ai besoin de réponses."

Observant son interlocuteur tirer sur sa cigarette, l'immaculé se rappelait soudainement pourquoi il était venu jusqu'ici. Il avait entendu parler de ruines d'une cité ensevelie sous le sable il y a de celui plusieurs centaines d'années. Cette découverte allait peut être lui permettre de mettre a jour sa quête de savoir inaccessible.

"Une légende raconte que dans cette région existait auparavant une immense cité qui prospérait, aujourd'hui ensevelie, elle doit certainement regorger de secret et de trésors."
Revenir en haut Aller en bas

Le Cairn du Desert [Ft.Ashura]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: