Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 5/02. L'âme du Soshikidan
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyAujourd'hui à 3:42 par Tsukada Isamu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyAujourd'hui à 2:16 par Kogami Akira

» 4/03. Unité n°3
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:49 par Borukan Akimoto

» 3/05. Nara et Bakuhatsu
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyAujourd'hui à 1:16 par Nara Karasu

» Feu ! - Rokkaku Goro
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyAujourd'hui à 0:15 par Rokkaku Goro

» 2/07. Watanabe et Meikyû
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyHier à 23:48 par Nobuatsu Saji

» [Délais] Event n°5
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyHier à 23:37 par Hao-Ku Sari

» 2/09. RENCONTRE N°3: Le fossé sans fond
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyHier à 23:31 par Yasei Ketsumei

» Carnet de notes de Kappa Tengoku
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyHier à 22:00 par Kappa Tengoku

» 4/01. Unité n°1
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 EmptyHier à 21:58 par Imai Nobume

Partagez

[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO

Aller à la page : Précédent  1, 2
Imai Nobume
Imai Nobume

[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 Empty
Mer 29 Juil 2020 - 23:14


Mukuro

Nous voilà donc seules avec la Meikyû... Un brève sourire s'esquissa sur mon visage et disparut aussitôt pour laisser place au sérieux... La voyant tenir son arc dans sa main, j'en déduisais une certaine méfiance à notre égard. Mais quoi de plus naturel ? La première chose que je fis fut donc de retirer ma cape pour laisser transparaître mon visage. Et pour témoigner de la non violence que j'étais venue chercher, je levai les mains à la hauteur de mon visage... Et, d'un air parfaitement détendu, je m'avançai vers la jeune femme pour révéler peu à peu mon faciès à la lumière des bougies...

« Mh... Par où nous sommes entrées ? Eh bien, par la trappe de la petite maison dans les quartiers populaires de la ville. Nous nous sommes fondus parmi la masse de capes rouges et nous les avions tout simplement suivis. Quoi de plus easy ? Car... Vous comme moi connaissons l'histoire du Premier Cercle et son rapport à la religion - ainsi que la signification de ces capes rouges... Oui. Rouge comme la Prêtresse Rouge. »

(Pause - j'avoue, je savais pas du tout qu'elle s'appelait comme ça. Je l'ai juste juste lu dans la narration de Manako. Donc si je suis pas sensée le savoir ou si y'a erreur, hésitez pas à me faire signe :wave: ) On reprend sur un ton sérieux - ahem.

« Or... Si Meikyû Manako, ancien bras droit de l'Impératrice Shima, se trouve bien dans cette ville, elle a très probablement un lien avec ces robes rouges - ou du moins, les deux ne sont pas anodins... Et cette déduction ne m'a trompée. Enchantée, mon nom est Mukuro, je suis une mercenaire et une ancienne gardienne de Hayashi. Je viens aujourd'hui pour deux choses. - La première. J'aimerais vous demander de joindre vos forces pour nous aider à détrôner une nouvelle fois le pouvoir en place. »

Je parlais bien évidemment du Yoake - nom qui devait sans doute lui raviver quelque chose...

« Je travaille actuellement pour une femme du nom de Asaara Kuuli, aussi connue comme étant la chef des manieurs de sable... Elle a pour ambition de prendre la tête du pays et m'envoie vous quémander votre soutien - à vous et aux derniers membres du premier cercle. - Ensemble, détrônons et vengeons nous du Yoake pour redorer le pouvoir du Vent. Regagnez ce qui appartient et faisons briller ce pays une nouvelle fois. »

Arrivant à sa hauteur, je tendis une main vers elle (avec une distance raisonnable juste au cas où elle voudrait m'embrocher avec une flèche de son arc). Puis, sans bouger, j'enchaînai.

« Et... La deuxième chose... Est-ce que l'Impératrice Shima vous a transmis le savoir interdit du Kinjutsu ? Celui pour vaincre les dieux. Pourriez-vous, à votre tour, me l'enseigner ? »

À ces mots, je plongeai mon regard dans le sien et laissai flotter un instant silence. Mais cela ne suffirait sans doute pas à la convaincre... Après un silence, je repris.

« Il y a quelques temps de cela, Mokko - le maître moine - a tenu un sommet à Hayashi et plus précisément à Hikari, durant lequel il a révélé aux shinobis le pouvoir et l'objectif de l'homme au chapeau ainsi que l'existence des gardiens et des kinjutsu permettant de sceller les dieux... Je vous ai écouté parler. Ce scénario que vous et le premier cercle craignez est déjà en train de se produire... Les puissances shinobis sont actuellement en train de chercher à s'accaparer des pouvoirs des dieux. - Et Mokko ainsi que le Saint père sont très probablement tous les deux en train de l'enseigner à ces shinobis à l'heure qu'il est... »

Je marquai une pause et repris.

« À vrai dire, je ne sais pas ce qui lui a fait prendre une telle décision. Le pays du bois s'est longtemps tenu à l'écart du reste du monde à tel point que son existence même était inconnue des shinobis. Les choses auraient dû rester ainsi... Mais suite à l'attaque de l'Homme au Chapeau et la résonance provoquée par libération du Dieu des cinq éléments, tout a été révélé à la face du monde... C'est sans doute le fait d'avoir perdu ce qu'ils ont si longtemps protégé - ce que l'on a si longtemps protégé qui lui a fait faire ce choix... Fort regrettable... Je me tourne vers vous, car je suis moi-même à la recherche de ce savoir - pour contrer les shinobis. »

Bon il y avait peut-être un petit peu de faux - je voulais le kinjutsu pour avoir un pouvoir de contrôle sur les bijuus et notamment pour récupérer le dieu des cinq éléments et le replacer dans une stèle - et c'était juste que je ne faisais pas trop trop confiance aux shinobis pour qu'ils fassent tout le travail. MAIS. Il y avait du vrai et rien de totalement faux ! Enfin, à voir, si elle l'avait déjà...

Côté Sasuke...

« Alors crétin ? On s'est perdu ? Beugler comme un taré t'as défoulé ? Non mais sérieusement ... Tu connais le mot discrétion ? Miaouw - t'aurais vraiment besoin de prendre quelques cours auprès de maître achassin Sasuke miaouw... »

De sa petite voix de chat roué reconnaissable entre mille, le voilà qu'il avait enfin retrouver l'autre explosif.

« On a trouvé quelque chose d'intéressant... Tu veux voir ? Enfin... Avant ça... On n'est pas seul. » Murmura-t-il à voix basse en repérant l'odeur humaine aux environs.


Résumé
Mukuro essaie de convaincre Manako - et Sasuke va retrouver Ashura. Il est prêt à dépop si un coup est porté contre lui (notamment de Ashura :eh: )



_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Fuu
Asaara Fuu

[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 Empty
Ven 31 Juil 2020 - 1:57
Fuu voyait cela se passer tranquillement, mais elle détestait cette passivité, bien qu'elle est obligatoire. Pour le moment, c'est Mukuro qui tenait les rennes, et cela ne l'enchantait guère, mais au moins, elle pouvait affirmer que la demoiselle faisait du bon travail. Fuu était même étonnée de la voir aussi bien gérer une affaire comme celle-ci, mais surtout employé des tournures de phrases qui pourrait presque la convaincre de continuer son combat pour Kaze. Mais à vrai dire, Fuu comptait elle aussi avoir son mot à dire, et donc, elle commençait à se reformer, juste derrière celle que l'on nommait la Prêtresse Rouge.

- Tout ce qu'elle dit est vrai.

Dit-elle pour commencer, s'époussiétant de son chapeau, le gardant sous le bras alors qu'elle observait la jeune femme qui se situait entre les deux membres de l'organisation.

- Nous voulons redorer Kaze, nos peuples fuient ce pays, vont se réfugier dans d'autres qui sont à leurs yeux plus accueillant, et le Yoake ne fait rien pour ça. Nous voulons que les kazejins se sentent chez eux, qu'ils n'aient plus à craindre de leur vie, et nous avons besoin de votre soutien pour ça.

Elle remettait son chapeau sur elle, puis la regardait fixamment, elle devait se demander si cela était vraie, si une Asaara venait lui quémander son aide à elle, une membre du premier cercle, ceux qui ont pointés du doigt son clan pour rejeter leur faute.

- Et malgré le fait que vous nous avez choisi comme boucs émissaires pour justifier vos actes, Asaara Kuuli demande en effet votre aide. Malgré ce qui s'est passé, nous devons œuvrer ensemble pour renverser le Yoake, pour Kaze, pour notre pays et ceux qui y vivent.

Disait-elle, convaincue de ses mots, espérant que Mukuro ne va pas se tirer les cheveux parce qu'elle lui vole la vedette, mais la Meikyu pouvait toujours essayé de lui tirer dessus à l'arc, elle verra que ce sera compliqué.

Résumé:
 

_________________
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 1:54
De nouveau libre, le Bakuhatsu semblait avoir du mal à comprendre la décision de l’officier Kazejin. Pourquoi s’être donné tant de mal à le conduire dans ce coin isolé, et à l’encercler avec autant de soldat, avant de finalement le laisser partir ? Avait-il quelque chose derrière la tête ? Très probablement, songeait Ashura, même s’il se moquait pas mal de ce que pouvait prévoir ce mystérieux officier. Durant son très court instant de réflexion, il n’écarta pas non plus l’idée que cet officier ait simplement décidé de le laisser partir sur le simple jugement qu’il ne représentait aucune menace.

En vérité, peu importait, tout ce qui comptait c’était le fait qu’il soit de libre, autant de ses mouvements, que de pouvoir de nouveau circuler librement, sans qu’aucun soldat ne le suive de très près, lance à la main. Il regarda une dernière fois l’officier, avant de simplement hocher la tête, un peu comme pour signifier qu’il avait saisi le message. En réalité, il se fichait pas mal, mais paradoxalement il avait une certaine marque de respect pour cet homme, qu’il espérait secrètement recroiser. Pourquoi ? On le saura très probablement s’ils venaient à se recroiser de nouveau…

En attendant, le guerrier du Mont Shinryoku abandonna la petite ruelle dans laquelle il avait été piégé quelques instants auparavant, réfléchissant alors à un moyen de retrouver la fameuse Meikyu, ou Mukuro. Il avait fallu qu’il songe à elle pour que son invocation déboule de nulle part, lui faisant littéralement la leçon. Comme lors de chacune de leur rencontre, Ashura eut la soudaine envie de shooter dans la boule de poils, mais il se ravisa lorsque ce dernier lui fit comprendre qu’ils avaient trouvé quelque chose. Quoi ? ou peut-être qui ? Manako ?

« Ce n’est rien, dites-moi plutôt ce que vous avez trouvé, maître… Sasuke. » Finit-il par répliquer, conscient que le meilleur moyen de faire parler le félin, c’était de le caresser dans le sens du poil.

Son visage ne laissait rien transparaître, du moins jusqu’à ce qu’il obtienne l’information de la part de Sasuke. Aussitôt qu’il eut ce qu’il désirait, Ashura saisit le pauvre félin par le cou, l’étouffant juste légèrement, histoire qu’il puisse parler si la situation l’exigeait, avant de courir sur le mur d’une maison et de sauter dans les airs, une fois sur le toit de la bâtisse.

« Par où ? » Demanda -t-il, au félin, prêt à serrer l’emprise sur sa gorge s’il refusait de coopérer.

Dans les airs, ils avaient presque une vue d’ensemble sur la ville, ce qui devait normalement aider Sasuke à le conduire vers sa maîtresse. Une fois qu’il eut la destination, le Bakuhatsu libéra une grosse détonation depuis ses membres inférieurs pour quitter la zone et rejoindre Mukuro en un rien de temps. Une fois à l’intérieur de la maisonnette, dont le toit était en partie détruit, Ashura se releva tant bien que mal du choc, étonné qu’il n’y avait personne d’autres que Sasuke et lui. Et encore il n’était pas certain pour Sasuke…

« Rien de cassé ? » Demanda -t-il, pour s’assurer de sa présence.

Quoi qu’il en fût, il analysa rapidement son environnement, avant de découvrir une trappe qu’il ne manqua pas d’ouvrir. Une fois à l’intérieur, il étouffa son chakra, et entendait des voix qui lui confirmèrent qu’il y avait d’autres personnes à l’intérieur.

« Mukuro… » Commença -t-il, lorsqu’il vit sa silhouette de dos.

En s’avançant, il remarqua aussi la silhouette de Fuu, ainsi que celle d’une autre femme, vraisemblablement Meikyu Manako. Dire qu’elles étaient en train de causer au calme, pendant que lui du connaitre pas mal de complications…

« Je présume que c’est vous, Meikyu Manako. » Conclut-il, préférant ne rien n’ajouter de plus pour le moment.


Spoiler:
 

_________________
[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Meikyû Manako
Meikyû Manako

[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO - Page 2 Empty
Dim 9 Aoû 2020 - 17:51
La révélation d’une organisation nouvelle à Kaze faisait sens, surtout avec la passivité du gouvernement face aux événements qui semblaient faire la une des journaux du Kunaï émoussé. La Meikyû dévisagea l’étrangère se présentant sous le nom de Mukuro et qui lui révéla ses intentions de monter une sorte de partenariat avec leur groupe afin de renverser le Yoake comme ils l’avaient autrefois contre le Premier Cercle. Elle identifia la cheffe du clan Asaara comme à la tête de cette organisation souhaitant secrètement prendre la tête du pays, bien que cela ne soit guère quelque chose de très original de nos jours. En même temps, le pays ne pouvait continuer à être méprisé par les autres puissance comme un pays relégué au second plan, alors qu’ils avaient le potentiel de réclamer une place parmi les grands.

La cité “cachée” d’Hikari ne l’était plus, dévoilée suite à l’attaque de l’Homme au Chapeau pour s’emparer du Dieu des éléments. Mokkô qui décide alors de convoquer les villages cachés pour leur apprendre les techniques interdites… Pouvait-on vraiment leur faire confiance pour ne pas les utiliser à leur propre profit? Le monde était-il prêt à recevoir des shinobis capable de maîtriser le pouvoir des dieux? Leur rôle n’avait plus de raison d’être, puisqu’il s’achevait dès lors qu’il trahissait le voeu de secret qui les liait à l’ordre des Derniers Gardiens.

Face à la quête des Dieux par les puissances shinobis, la seule solution était de combattre le feu par le feu, d’après la mercenaire et ancienne gardienne de Hayashi, en lui apprenant ce savoir interdit qui lui permettrait de sceller le Dieu dans un réceptacle humain.

« Intéressant. Cela veut dire qu’ils ont réalisé que le danger était trop grand pour être contenu par eux seuls et qu’il leur fallait reposer sur les ninjas et les ressources des villages cachés. Shima-sama était naturellement contre l’idée de partager ce savoir au plus grand nombre, cela reste dans la continuité du secret du Dieu du Désert, et du désir de protéger Kaze. Il fallait se douter que ce jour arriverait où l’ère shinobi atteindrait son apogée. Mais qui dit apogée, dit aussi décadence. Aucune domination ne dure pour l’éternité. »

Elle vit arriver une nouvelle inconnue puis un homme plus rustre qu’elle détailla comme pour vérifier leur armement, comme Mukuro ils n’avaient rien d’hostiles. L’Asaara apporta simplement son témoignage en tant qu’une des victimes de l’esclavagisme tributaire de l’accusation de la tempête de l’an 40, cela allégeait certainement un peu le poids du sacrifice qu’elle dût supporter pendant des années en préservant le secret sur le Dieu.

« C’est un signe que vous portez le bien-être des Kazejins au-dessus de celui de votre clan, la loyauté envers votre pays doit supplanter celui du sang, seules vos idées sont importantes et vous font mûrir. En grandissant, j’ai compris que mon clan ne partageait pas les mêmes valeurs que moi, je me suis donc séparée d’eux assez tôt en expliquant mon opinion sur la direction du pays. D’après eux, un gardien doit rester incorruptible et fidèle à son rôle, sans prendre parti pour un groupe politique. Pourquoi? Je n’ai jamais vu de mal à cela. »

Après quelques moments de réflexion, elle regarda dans le vide comme pour réfléchir à ce qu’elle allait répondre.

« Bien, je vous enseignerai la technique interdite. A une seule condition: que le moment venu, vous l'utilisez pour défendre le pays et ses habitants. »

Toutes ses actions n’avaient finalement pour seul but que de préserver le peuple, les protéger était sa mission qu’elle s’était donnée dans la vie, qu’elle soit au service du Premier Cercle ou qu’elle continue des les aider dans l’ombre. Elle avait le sentiment qu’ils partageaient la même philosophie.

« Pour ce qui est de votre prise de pouvoir, la seule chose qui m’intéresse est de voir le Yoake se voir retirer les rênes du pays, mais je refuse de m’engager dans une conquête impossible. Toute révolte nécessite des hommes, des ressources. Je suppose que vous avez déjà engagé des opérations? »

Elle tira un grand rouleau (rappelant quelque peu les parchemins que transportent les Suzuri) et s’abaissa pour le dérouler délicatement au sol comme on déroule un tapis, faisant plusieurs mètres de longueur, et suffisamment long pour y pouvoir y mettre plusieurs sceaux.

« Posez tous les sceaux les plus complexes que vous êtes capables de créer et maintenez-le jusqu’à ce que je vous dis d’arrêter. Pendant ce temps je vous attaquerai de toutes les directions pendant que le/les autres, vous défendrez votre allié qui n’aura pas le droit de bouger de sa position. Votre objectif est de le protéger pour maintenir le sceau malgré les assauts. Compris? »

Le combat prenait place dans une caverne avec beaucoup d’espace et des piliers sur les bords permettant de soutenir le plafond ce qui laissait la possibilité de techniques plutôt conséquentes, au centre se trouvait le parchemin où celui qui appose sa main sur le parchemin ne devait pas bouger de sa position pendant que les autres le défendaient.
Tirant l’arc de son dos elle débuta les hostilités. Après avoir composé une série de mudrâs, elle fit émerger du sol de nombreux piliers de terre qui encerclèrent la position du scelleur sur plusieurs rangées, formant une véritable forêt dense réduisant largement la visibilité de ceux qui s’y trouvent sans pour autant les y emprisonner. Un labyrinthe lithique s’était formé, laissant présager une attaque imminente.

A moins de se trouver à l’extérieur de ce terrain de chasse, les deux prochains assauts seraient complètement impossibles à prévoir de la part des défenseurs (qui peuvent donc rester à l’intérieur ou en sortir pour mieux protéger leur allié) car ce fut d’abord un projectile qui ricocha à l’intérieur de la formation de pierre, ricochant de de pierre en pierre jusqu’à fuser subitement sur celui en charge du scellement, ciblant précisément le cou avec risque de le tuer. L’archère se montra impitoyable en décochant une flèche tombant du ciel se multipliant subitement en une centaine de projectiles menaçant de se planter sur les personnes se trouvant à l’intérieur du mégalithe.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

[MISSION/A/SUNA NO FUKAKU-SHA] RETROUVER MEIKYÛ MANAKO

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Porte du Vent du Nord
Sauter vers: