Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori]

Konran Tenzin
Konran Tenzin

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Dim 17 Mai 2020 - 11:40
Le début de la journée avait été assez calme. J'étais resté terré dans mes bureaux le plus clair du temps et je ne les avais pas quitté une seule minute. A la suite de la réunion du Conseil, même si celle-ci ne s'était pas déroulée comme je l'aurais voulu, il y avait énormément de choses sur lesquelles je devais me pencher. En tant que shinobi de le Roche, mais plus encore en tant que Chef du Sazori, j'avais bien des choses sur le feu. Et l'une de ses premières choses étaient de réunir les membres du Sazori pour leur faire part de ce que nous allions faire dans l'avenir. J'avais dû réfléchir une grande partie de la journée pour savoir ce que nous allions faire, et pour le mettre correctement en place. Les décisions de Toph-dono ne m'avaient pas facilité les choses. Nous allions devoir nous mettre sur plusieurs fronts, et cela risquait fort de nous affaiblir. Il fallait de ce fait que je tente du mieux que je le pouvais de couvrir ses angles morts que nous pourrions laisser, tout en accomplissant la tâche que Toph nous avait confié.

En milieu de journée, j'écrivis des lettres pour tous les membres du Sazori, et bien qu'elle n'en faisait pas encore officiellement partie, j'en écris une à l'intention de Masami aussi. Si je comptais l'inclure dans le Sazori, et c'était bien mon intention, sa présence à cette assemblée serait de bonne augure. Je laissai mes autours apporter les lettres aux membres de la section d'espionnage et d'assassinat, et je quittai mon bureau. Je leur avais donné rendez-vous lorsque le ciel se ferait le plus sombre, sur les plus hautes montagnes d'Iwa. Ils allaient très certainement se demander la raison pour laquelle j'avais organisé une réunion secrète dans un lieu aussi ouvert. Et c'était pour la simple et bonne raison qu'à l'air libre, et sur le haut d'une montagne, il était beaucoup plus facile de repérer quelqu'un qui tentait de s'incruster que dans un bâtiment. Je comptais bien évidemment mettre des mesures de sécurités, des shinobis capable de détecter des présences, d'autres capables de nous couper à l'oreille et à la vue du reste du monde.

Lorsque la nuit fut tombée et bien avancée, je sortis de chez moi et me diriger vers la plus haute montagne d'Iwa. J'arrivai bien évidemment à l'avance et j'y attendis tous les membres que j'avais convié. Les Tengus que j'avais assigné à la surveillance et la protection des lieux arrivèrent juste après moi et se mirent au travail immédiatement, sans que je n'ai à dire quoi que ce soit. Ils se postèrent aux quatre coins de la montagne et établirent un périmètre de détection et de dissimulation des bruits. Ce soir, je portais mon manteau sur lequel était brodé le signe du Sazori dans mon dos, le manteau qui asseyait ma place en tant que chef de cette section. Bien que chacun des membres me connaissaient, ce dernier n'étant pas nécessaire pour ma reconnaissance, il servait surtout à officialiser l'importance de cette réunion. Il virevoltait légèrement dans mon dos sous l'effet du vent, tout comme le faisaient mes cheveux azurés qui semblaient noirs malgré les reflets faiblards de la lune. L'air était frais et agréable, bien qu'un peu plus rare qu'en bas, et c'était toujours un plaisir que de le sentir glisser sur ma peau.

Lorsque les membres du Sazori finirent par arriver, un autre Tengu alluma une petite flamme dont la lumière ne quitterait pas le périmètre de cette montagne pour qu'on puisse se voir correctement. La plus part d'entre nous possédions des capacités sensorielles poussées, ce qui rendait la lumière optionnelle. Mais il était toujours plus agréable de se voir dans ce genre de réunion. Je saluai tours à tours les membres qui arrivèrent, sans plus de mots, et lorsqu'ils furent tous présents, j'élevai un peu la voix pour prendre la parole.

-Bonjour, membres et apprenti membre du Sazori. J'eus un petit regard vers la brune aux yeux verts pour cette petite mention avant de continuer. Si je vous ai réuni ce soir, à l'écart de tout et de tous, c'est parce que nous avons du pain sur la planche. Et pas qu'un peu...
Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Lun 18 Mai 2020 - 14:33
Ce genre de missive pouvait apparaître comme de mauvais augure pour certains mais, la vérité, c’était que c’était pour ce genre d’anticipation et de préparation que l’Oterashi avait signé d’emblée lorsque l’opportunité lui avait été donnée de rejoindre le Sazori. Ils étaient, par excellence, l’unité qui pouvait accomplir le plus avec le moins de circonvolutions possible en allant chercher directement les intérêts du village là où il se trouvaient. Que ce soit pour sécuriser un atout… ou supprimer une menace. Se voir convoqué ainsi au sommet de la plus haute montagne d’Iwa était donc pour Yanosa un signe d’activité à venir et, dans le contexte, il y avait effectivement fort à faire. A moins, bien sûr, qu’en dépit de toutes ses précautions et de toute la rigueur qu’il avait déployé, l’un de ses coéquipiers l’avait finalement repéré durant les sept jours de sanction que lui avait imposé Tenzin ? L’hypothèse pouvait être plausible, mais le Tellurique en doutait : le délais était arrivé à son terme il y a plusieurs lunes déjà, et il ne doutait pas que si il avait échoué sans le savoir, son chef d’unité lui aurait fait savoir sans attendre. Cette convocation, songea-t-il, ne pouvait donc rimer qu’avec action.

Au point le plus profond de la nuit, Yanosa se mit donc en route pour le sommet indiqué sur la missive confidentielle qu’il avait reçu, missive qui avait bien évidemment déjà brûlé depuis longtemps. Ses sens en éveil, sans faire de grande démonstration, le Chûnin gravit donc à grandes enjambées le relief imposant et millénaire qui faisait en certaines heures et certaines saisons darder son ombre vers le village, veillant à se déplacer dans le silence et dans le feutré le plus total. Avant même d’arriver au sommet, l’Oterashi perçut l’aura caractéristique de son Hanchô qui l’attendait sur ce dernier, ainsi que celle des autres membres de l’unité chargés de surveiller le secteur tout autours. De grands moyens avaient été déployés par l’éolien, ce qui ne faisait que renforcer l’idée que cette réunion n’allait pas être un simple tête à tête. Pour l’occasion, Yanosa avait pris avec lui le masque que lui avait confié le Konran et l’avait placé sur son visage, le reste de son corps totalement recouvert d’un drapé à capuche qui le transformait en véritable ombre furetant dans la nuit. Rien qui ne puisse empêcher un senseur compétent qui le connaissait déjà de l’identifier, cependant, mais ce peu de décorum ne lui serait de toute façon que rarement utile dans d’autres circonstances.

Lorsqu’il eu terminé son ascension, le Tellurique se plaça à quelques mètres face à Tenzin, dont il devinait à peine la silhouette dans l’obscurité, le son d’une cape flottant dans l’air parvenant à ses oreilles. Sans salutation quelle qu’elle soit, il attendit que les autres convoqués se présentent. Il reconnut sans grand peine l’aura de Tsuyoshi, ainsi que celle de.. Masami ? Un sourire se dessina sous son masque l’espace d’un instant : peu surprenant, en réalité, que la jeune châtaigne se soit rapproché du Sazori. Tenzin avait le nez creux pour enrôler les bonnes recrues. La réunion, sitôt qu’elle le put, commença sur l’initiative de l’éolien.

« Tu l’as déjà briefée, Hanchô ? Dans le cas contraire, je crois.. que Masami va avoir quelques chapitres à rattraper. »


Masque de Yanosa:
 


Dernière édition par Oterashi Yanosa le Mar 19 Mai 2020 - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Mar 19 Mai 2020 - 19:27
Masami était très loin de savoir ce qui se passait loin d’elle, comme dans le monde, où d’obscure réunion où elle n’était pas convié et d’ailleurs tant mieux. Elle se moquait éperdument du sort des autres, seul son petit cas, mesquin j’en conviens, l’intéressait. Cependant, elle suivait les ordres des gens plus puissants, c’était dans cette optique qu’elle approchait tranquillement en étant à l’heure pour une fois à une réunion. Elle ? Mais pourquoi et qui ou quoi ? C’était signé de la main de Tenzin, le responsable du Sazori, la châtaigne n’allait certainement pas laisser passer ça outre mesure. C’était là une chance à saisir de toutes ses forces, peut-être que son invitation surprise chez le courrant d’air, ben quoi ? Il lui avait bien dit qu’il passait chez lui que très rarement, avait finalement marqué les esprits. Cela voulait dire également qu’il avait fini d’y réfléchir, alors qu’à leur dernière rencontre, rien n’était moins certains. Sa bonhomie habituelle, froide, calculatrice et exemptée d’une quelconque moralité n’avait pas noircie de trop son dossier. Elle estimait être efficace, sans compter qu’elle avait depuis peu de nouvelles armes à sa disposition.

Le rendez-vous allait se faire en toute discrétion en pleine nuit dans un lieu discret, rien de plus normal après tout. On n’allait pas non plus mettre une enseigne géante sur un bâtiment pour dire où les espions les plus secrets résidaient. Quitte à se rendre à une réunion si discrète, alors autant y mettre les bouchés doubles. Elle utilisa une simple technique de métamorphose, afin de prendre une apparence quelconque d’une femme adulte, de longs cheveux noirs, plutôt jolie dans un kimono noir. Elle avait rencontré une femme comme cela au village un jour, alors autant froisser les cartes pour ne pas se faire repérer ou suivre. Inutile d’en faire davantage, ce serait étrange sinon.



Masami n’essaya même pas de tenter de se cacher ou de voir si elle était suivie, ce serait un peu suspect. Lorsqu’elle arriva, et vit qu’elle n’était pas la dernière, et c’était tant mieux d’ailleurs. Alors qu’elle avait pénétré sur les lieux, elle dut se faire aisément reconnu par les techniques de détections, et ce fut alors lorsqu’elle vit Tenzin et son guerrier de pierre préféré qu’elle reprit son apparence normale. Cependant, à voir le manteau avec le symbole si reconnaissable, elle se dit que ce n’était tout de même pas très très discret. Elle fit une légère moue sur le visage, sans faire de commentaires. Quoi qu’il en soit, avec tout ce décorum, cela voulait bien dire que c’était une réunion du Sazori, ou alors qu’il n’avait plus que cela de propre !

Jiki Masami • « Mais … qu’est-ce que tu fais là toi ? »

Lança la Jiki, qui était tout de même assez surprise de voir Yanosa présent. Elle ne savait pas du tout qu’il était du Sazori, ce petit cachotier ! Elle croisa les bras doucement en écoutant les mots du chef, il devait avoir des trucs à dire et que actes à faire procéder. Elle devait faire de son mieux pour remplir les directives, quoi qu’il en coute. Si jamais il l’avait reconnu, c’était bien grâce à sa voix, car il portait un drôle de masque. C’était particulier quand même, c’était dans la panoplie ? Croisant les bras derrière la tête, la Jiki plissa des yeux.

Jiki Masami • « Briefée de quoi d’abord ? Et c’est quoi Hanchô ? Encore un titre ? Il y a un bizutage ? »

S’enquit alors l’adolescente, quelque peu méfiante et presque sur ses gardes, mais bon, ils étaient en bonne intelligente, pas de méfiance à avoir, surtout aussi bien accompagné. Elle n’avait pas prononcé de prénom ou de nom, règle de base vue la réunion discrète. Elle se pencha légèrement vers Yanosa en glissant une main devant sa propre bouche pour chuchoter.

Jiki Masami • « Hey ? Hey ? Je peux en avoir un moi aussi ? Le masque c’est cool, même si à la première attaque, on comprendra qui je suis … »

Peu véritablement respectueuse de protocole, titre ou autre, Masami leva la main, bien trop curieuse et totalement pas au fait des actes dramatiques qui se tramaient dans l’ombre. Elle ne s’était pas glissée dans la roche pour écouter aux portes …. Elle !

Jiki Masami • « Heuuu …. Chef … il se passe quoi en fait ? tu attends quoi de nous ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Mer 20 Mai 2020 - 10:42
Le Hyûga avait reçu une missive de la part de Konran Tenzin. Cette lettre était liée à la tenue d’une réunion du Sazori. Le Hyûga relu la convocation à deux reprises avant de la brûler. Cette unité était une unité secrète. A priori tout ce qu’elle ferait devait rester dans l’ombre, connue des seuls Capitaines d’unité et du chef du village. En pratique le Hyûga se demandait comment faire pour maintenir secret les activités de ses membres. Il trouverait certainement une réponse bien assez vite. S’étant équipé de façon à être prêt au combat, Tsuyoshi avait attendu que l’heure du rendez-vous approche, soit la tombée de la nuit, pour rallier la position indiquée. La rencontre devait se tenir dans les hautes montagnes d’Iwa. Un endroit à première vue exposé et pourtant bien pensé en un sens.

En faisant route vers ladite montagne, Tsuyoshi ne se fit guère d’illusions quant aux motifs de cette rencontre. Elle aurait pour principal sujet : le Yonbi ainsi que toutes les actions à mettre en place en vue d’une parfaite réalisation de son scellement futur. Quelle serait la part du Sazori par rapport aux actions à mettre en place ? A priori le Sazori est l’unité par excellence devant se salir les mains. Mais mis à part cette mission vers le dangereux pays de Wasure ou l’affrontement final contre Yonbi, qui avait-il de dangereux à faire ? Si Toph avait validé l’assassinat du St Père après que celui-ci ait enseigné les kinjutsu, cette action aurait été du domaine du Sazori. Mais en l’état…

Tsuyoshi usa, une fois au pied de la montagne, de sa technique doton de voyage souterrain, après avoir pris le temps d’activer son Byakugan et de vérifier que personne ne le suivait. Qui pourrait le faire d’ailleurs et pour quelle raison ? Mais c’était une précaution à prendre compte tenu de la nature de la réunion qui allait se tenir. Il s’orienta sous terre grâce à ses yeux et fini par arriver à l’endroit d’où il apercevait des flammes s’élevant vers la sombre ciel. Trois individus étaient autour de cette flamme et d’autres semblaient étudier les environs. Ces derniers ressentirent la présence chakratique arriver d’ailleurs ce qui poussa le Hyûga à sortir de terre et à montrer patte blanche, avant d’accéder à la zone où se trouvait Tenzin et ses camarades. Une fois arrivé à leur niveau, le Hyûga les salua :

_ Salutations camarades… Avait-il dit. Il marchait lentement et vint se positionner à l’endroit qui lui semblait vide comme s’il s’agissait de sa place. Visage serein, le Hyûga regarda de part et d’autre via son Byakugan activé. Il reconnut sans peine Yanosa et la prometteuse Masami ainsi que Tenzin évidemment.

Croisant les bras sur sa poitrine, Tsuyoshi attendit la suite des événements.

_________________
Spoiler:
 


Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 16:20
Le premier des arrivants fut le Berceau, le guerrier tellurique que tout le monde connaissait sous le nom d'Oterashi Yanosa. Ce dernier avait assisté au Conseil, de manière tout à fait illégale. Mais son audace et sa parjure seraient passées si ce dernier était resté caché dans les murs du bureau de l'Intendante. Au lieu de cela, il s'était laissé emporter, et avait non seulement perdu son camouflage mais s'était en plus permis d'intervenir dans la réunion. Ce qui lui avait valu une punition d'une semaine, qui pourrait paraître certes dérisoires pour beaucoup, mais qui était d'avantage là pour lui faire travailler sur son tempérament plutôt que de le punir. Il était arrivé avec le masque de Tengu que je lui avais remis lors de son entrée dans le Sazori, mais je n'avais eu aucun mal à le reconnaître pour autant. Autant par son chakra que grâce au reste. Comme pour tous les autres, je le saluai d'un hochement de tête avant de me concentrer sur les prochains arrivants. Par la même occasion, je me permettais de réfléchir à l'ordre exact dans lequel j'allais aborder les choses.

Quelques temps plus tard, ce fut au tour de Masami de rejoindre la réunion. Cette dernière était déguisée sous la forme d'une autre personne, d'une personne plus mure qu'elle ne l'était. Un jutsu de transformation, le Henge. Un truc simple et efficace, que personne ne soupçonnerait de prime à bord sans raison. Une transformation facilement détectable pour n'importe quel senseur, qui disparaîtrait au premier coup, mais qui faisait en attendant une parfaite couverture. Cette dernière arriva sous mon regard calme et avisé, et elle ne tarda pas à reconnaître le fraîchement promu jonin. Leur petite conversation alla bon train, lorsque Yanosa et Masami m'interpellèrent pour me faire part de leurs interrogations. Les bras toujours croisés, je leur souris à tous les deux brièvement.

-Cela viendra, elle n'est pas la seule à avoir des choses à rattraper.

Ce fut ensuite au tour de Tsuyoshi d'arriver. Son Byakugan était activé, les veines étaient présentes autour de ses yeux nacrés, d'habitude aussi banals que le reste d'entre nous. Une fois arrivé, il salua le reste d'entre nous et je lui rendis son salut avec un hochement de tête. Quelques instants plus tard, tout le monde fut arrivé. Et après une courte inspiration, je pris enfin la parole en m'adressant à l'ensemble des membres du Sazori d'une voix forte.

-On va la faire courte. L'homme au chapeau a enfermé un "Dieu" à l'intérieur de lui, un Dieu capable de manipuler les cinq éléments. Il est aussi capable de contrôler le temps, de l'arrêter, et à priori de voir dans le futur. Je vous laisse imaginer sa puissance... Pour affronter cette menace, les grands villages et puissances de ce monde se sont réunis pour former une alliance : La Coalition. Mais utiliser ces capacités lui demande beaucoup de chakra, et pour parvenir à ses fins, il aura besoin de cette énergie si précieuse à nous, shinobi. Pour ce faire, il a besoin d'un autre Dieu : le neuvième Dieu, dont les légendes racontent qu'il possède un chakra infini. Comment on rencontre ces Dieux ? Il faut les réveiller un par un. Comment on les scelles ? Le Saint-Père et le Gardien peuvent nous apprendre des techniques interdites pour les contenir et les sceller à l'intérieur de quelqu'un. Pourquoi nous, Iwajin, avons besoin de ces techniques ? Parce qu'il y a un Dieu enfermé sous Iwa, dans la lave.

Je pris une courte pause pour que tous puisse assimiler les informations que je venais de délivrer. Ces dernières n'étaient peut-être pas aussi exactes et détaillées qu'elles devraient l'être, mais elles représentaient l'essentiel de ce qu'ils devaient savoir. Auquel j'ajoutai rapidement.

-Toutefois, le Saint-Père comme le Gardien, bien que désireux de nous apprendre ces techniques interdites, ne sont pas enchantés de nous voir sceller leurs précieux Dieux à l'intérieur d'humains. Je vous avoue que je ne suis pas des plus enchantés non plus, mais c'est la voie que nous allons prendre. Car nous en avons besoin pour affronter une menace encore plus terrible, et je n'ai pas besoin de répéter son nom pour que vous l'identifiez. Nous avons d'ailleurs peut-être un moyen d'avoir plus d'information à propos de ce Chapelier, l'une des nôtres, Yume Byakuren, a réussi à performer une technique d'illusion sur lui grâce à un miroir. Miroir qui se trouve à Wasure no Kuni, dis-je en glissant un regard vers la Jiki, avant de détourner mes yeux. Une mission avec la Coalition va être lancée sous peu pour le récupérer, et tenter d'en savoir plus.

Je pris une nouvelle pause, cette fois-ci un poil plus longue.

-Je suppose que vous avez compris que nous avons du travail sous les bras...Alors je vous écoute. Avez-vous des questions ? Des suggestions ?

J'avais déjà réfléchis à tout cela, et je savais un peu ce que je comptais faire. Toutefois, je comptais bien les écouter et, si ces derniers avaient des propositions qui différaient des miennes, je les envisagerais et en déciderais en fonction. J'étais ouvert à la discussion, car, tout Chef que j'étais, j'avais confiance en mes subordonnés et leur avis comptait pour moi. J'étais celui qui prendrait la décision finale, mais pas avant d'avoir réellement considérer l'avis des miens.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Ven 22 Mai 2020 - 18:32
Tous les membres du Sazori, ainsi qu’une Masami au chakra tout à fait reconnaissable mais camouflée sous les traits d’une femme plus mûre, étaient à présent rassemblés. Et à en juger par la confusion qui semblait légitimement avoir gagné les esprits de la châtaigne, il allait de soit que Tenzin allait avoir un travail d’explication initial important à fournir. Un travail qu’il n’attendit pas pour le prendre à bras le corps, en étant le plus direct et synthétique possible. Une version taillée à la serpe du compte rendu qui avait été fait au Conseil par Hyûga Toph, mais tout aussi informative, et qui permettrait à Masami ainsi qu’aux autres membres du Sazori rassemblés tout autours d’eux d’emmagasiner toutes les informations capitales qui allaient sous peu définir leurs axes de travail.

L’Oterashi, en ce qui le concernait, et pour Tsuyoshi également, entendait là simplement en substance un écho de ce qu’il avait entendu au Conseil, un Conseil où il n’avait jamais eu le droit de se trouver. Mais en tant qu’auditeurs « privilégiés » de la première version de ce compte-rendu, le guerrier tellurique et le Hyûga non loin à ses côtés avaient eu le temps de déjà réfléchir à des pistes concrètes pour les préparer le mieux possible aux événements à venir. Même si, de son côté, le Juunin avait été celui à émettre le plus de réticences concernant les objectifs qui avaient été fixés, ce qui n’allait certainement pas empiéter sur sa détermination à suivre son devoir, songeait Yanosa.

Sceller les Dieux. Entendre à nouveau cette expression déclencha un bref haussement d’épaule chez le Tellurique, qui percevait parfaitement bien la nécessité de se mettre au niveau des autres Nations, mais qui aurait souhaité aborder la problématique de façon autrement plus radicale. Une façon de voir les choses qu’il aurait du mal à faire partager par ses pairs, il en était certain, mais qui pouvait permettre d’éviter de réitérer les erreurs du passé. Car si il était à ce point impossible de traiter avec les Dieux, de communiquer et de vivre sainement avec eux comme cela semblait être le cas, comme il voudrait le confirmer en premier chef, alors il fallait selon lui les supprimer. C’était, comme bien des choses à ses yeux, aussi simple que cela. Et si d’autres avant lui, avant eux, avaient pu avoir la même idée mais avaient échoué… alors il relèverait le défi avec plaisir pour faire valoir les chances de sa génération à vivre sans cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Cependant… ils n’en étaient pas là.

« Une mission avec la Coalition… ? Il va falloir jouer des coudes pour être sûr de pouvoir exploiter le cristal nous-même… L’une des nôtres est à l’origine de cette piste, ça nous donne une plus grande légitimité pour la suivre jusqu’au bout, mais il ne faut pas exclure la possibilité que certains shinobis étrangers envoyés sur cette opération chercheront à nous doubler d’une façon ou d’une autre. Il nous faut un Juunin expérimenté pour cela, un soldat avec l’expérience et la technique nécessaires » termina-t-il en tournant légèrement son visage masqué vers Tsuyoshi.

Le Hyûga, par sa seule hérédité, faisait déjà figure de candidat sérieux pour participer à ce genre de mission. Le fait qu’il ait déjà atteint un degré de maîtrise particulièrement élevé dans ses domaines de prédilection finissait de dépeindre pour lui un tableau très flatteur. Si cette Yume se rendait à Wasure en compagnie de shinobis de la Coalition, elle aurait besoin d’un ange gardien capable et expérimenté.

« Sur un autre sujet, Hanchô… La nécessité absolue d’armer nos troupes avec ces Kinjutsu est établie, mais sceller un Dieu dans l’un des nôtres… ? Je doute que ce soit la bonne voie à prendre. Je suis à peu près sûr que mon avis n’obtiendra aucune forme d’unanimité, ou même qu’il aura le moindre soutien, mais le voilà : si il s’avère qu’il est bel et bien impossible de cohabiter avec ces créatures libres à l’état naturel, alors… mieux vaut les abattre. Cela vaut autant pour Yonbi… que pour le Renard que convoite le Chapelier. Nous nous préparons à nous battre contre un adversaire capable de plier le temps à sa volonté, de l’utiliser comme un outil : tuer des bêtes millénaires ne devrait pas représenter un défi beaucoup plus important... » finit-il d’un ton teinté à la fois de détermination, de fol espoir mais aussi d’ironie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 16:36
Masami observa le troisième larron se ramener à la petite réunion au coin du feu. Ce ne serait pas une entrevue du Sazori, elle aurait pensée qu'il était possible de faire griller des trucs et également de chanter des chansons pour les gens de l'extérieur. Elle hocha la tête doucement en direction du Hyuga qu'elle ne connaissait vraiment que de vue, mais si jamais l'adolescente était amenée à rester, ils risquaient de d'appréhender bien davantage. Camarade ? Voilà une étrange manière de parler de sa petite personne. Elle était une trop égoïste pour penser à de la camaraderie, au-dessus de ses forces. La Jiki afficha un large sourire en toisant du regard Yanosa qui se voyait renvoyé sa petite phrase sur les éléments à rattraper. Comme quoi, chacun avait encore à apprendre, même Tenzin d'ailleurs. C'était tout à fait dans sa manière de penser.



Masami croisa les bras en écoutant le pourquoi de leur présence ici, et il fallait bien avouer qu'elle ne fut pas déçue de prendre part à la petite réunion secrète. L'homme au chapeau, étrangement, elle ne pouvait que le connaître vu que c'était grâce à lui qu'elle avait pu fuir la seule maison qu'elle avait connu précédemment. La châtaigne pencha la tête doucement sur le côté gauche, et elle leva un sourcil perplexe.



Jiki Masami • « L'homme au chapeau a surtout un poids certain dans une certaine catégorie, mais si en plus, il a ce genre de capacités, je ne vois pas comment le vaincre. Tout ce que l'on pourrait penser, créer ou quoi que ce soit, il l'a déjà vue ou il est au courant. Le voyage dans le temps ... Si jamais ça utiliser tant d'énergie que ça, c'est sans doute pour ça qu'il a pris en lui un de ses démons à queues. Donc si on veut le surprendre, il faut déjà l'épuiser au maximum en le traquant encore et encore le forçant à aller voir dans le futur et quand il n'en pourra plus, par manque d'énergies, on pourra penser à une manière de le vaincre sans qu'il soit au courant. »



Commenta alors Masami qui ne voyait pas vraiment d'autres manières de le vaincre. Cela devait bien être l'objectif des gens de l'extérieur, même si tant que cela ne menaçait pas sa propre vie, elle s'en moquait éperdument. Jusqu'à présent, les agissements de l'homme dit au chapeau ne l'avaient pas du tout dérangé, bien au contraire. C'était surtout l'inverse en fin de compte. L'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni se refusait d'appeler ces monstres très puissants des dieux, ce n'étaient que des êtres forts, très anciens, mais des dieux non. Ils n'étaient pas au niveau de l'esprit du feu ou de la chance par exemple.



Jiki Masami • « En fin de compte, vous appelez l'homme au chapeau une menace, mais est-ce que l'on sait vraiment ce qu'il veut faire ? »



Demanda Masami, même si elle doutait que les villages ou cette coalition savait véritablement ce qu'il avait en tête. C'était important à ses yeux pour savoir comment agir pour son propre chef. Elle était bien d’accord avec Yanosa quant à l’extermination des soit disant dieux.



Jiki Masami • « Ouais, on ne peut pas les tuer les démons à queues ? Car bon ... Les sceller c'est bien gentil, mais l'homme au chapeau et son groupe doivent avoir les moyens de briser ce scellement. Et protéger les lieux où seraient enfermés ces monstres est impossible, car personne n'a été en moyen de stopper les agissements de l'homme au chapeau. On peut toujours sceller ces trucs dans des gens, mais pas question de les cacher, car il pourra connaitre la position de chaque en voyageant dans le temps. Ce serait quand même un gain de temps. »



Par contre, lorsque Tenzin mentionna qu’un gros machin devant être sous Iwa, donc juste sous ses pieds. Masami baissa son regard vers le sol, comme si elle s’attendait à le voir percer le sol pour venir la prendre. Elle tenta de ne rien montrer de ce qu’elle pensait, mais c’était quand même un gros risque. En termes de survie, ce n’était vraiment pas une bonne idée que de rester ici dans cette ville. L’idée d’avoir elle un démon à queue dans le ventre ne lui plaisait pas plus que cela. C’était une manière certes de gagner en puissance, mais cela attirait beaucoup trop l’attention, surtout celle de l’homme au chapeau, très peu pour elle. La jeune fille ne savait que trop comment finissaient ceux qui avaient eu le malheur d’allécher son regard.



Jiki Masami • « J’imagine que ces types n’ont pas le choix de nous apprendre leurs techniques, sinon ils feraient autrement. Cela fait également que l’homme au chapeau et ses sbires doivent avoir un intérêt à les tuer. Qui vont être les heureux élus ? Car il faut qu’Iwa en ait le maximum de porteur, car en cas de survie, on augmente nos chances de survie face aux autres pays pour l’après cette crise. Heuuuu sinon … c’est quoi cette histoire de chapelier exactement ? »



Demanda en fin de compte la châtaigne en levant un peu la main après ses tirades. Quoi qu’il en soit, lorsque le chef du Sazori commença à parler d’une mission pour la coalition qui se rendrait à Wasure no Kuni, elle commença à rire jaune.



Jiki Masami • « Hahahaha … vous êtes vraiment désespéré pour vous rendre à Wasure … les pauvres types qui vont y aller, sans savoir où aller en plus. Si jamais les bandes d’avant l’invasion sont encore présent, vous avez intérêt à débarquer à nombreux, car il y a beaucoup de prisonniers puissants. Je les plains franchement ! Hahaha ! Si jamais une bande ou une autre à récupérer votre miroir et qu’elle sait que cela a une certaine valeur, il vaut mieux négocier avec eux pour espérer ressortir vivant de l’ile. Les habitants de l’ile originels se sont fait massacrer surement jusqu’au dernier. Sans compter les assimilateurs dans la jungle … »



L’envie d’un retour à la maison ne lui plaisait pas du tout, et Masami espérait bien que l’on ne vienne pas le lui demander, mais d’ailleurs, c’était étrange que l’on ne lui ait pas demander des informations afin de remplir correctement cette mission sans sa présence. Bon après, elle s’en moquait un peu, tant que ce n’était pas elle qui allait s’y coller, c’était tant mieux.



Jiki Masami • « Dans tout ce merdier, vous attendez quoi de moi exactement ? Car, je vois plein de voie possible, mais on est que quatre ici autour du feu, et je ne suis même pas du club officiellement. Je ne donnerais les informations transmises ici uniquement sur commande, sinon je dirais que je ne suis au courant de rien. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 21:13
Le Hyûga, bras croisés sur la poitrine, écouta sans broncher le résumé de Tenzin. Globalement ce résumé était top, parfait, clair, limpide. On pouvait difficilement faire mieux en matière de résumé. Pour un chef d’unité, c’était excellent. Conscient que ledit résumé concernait surtout la nouvelle venue, la championne du tournoi inter Genins, Masami, Le Hyûga concentrait sa vue panoramique sur elle de temps en temps, sans tourner la tête afin de guetter ses réactions. Il fut surpris de remarquer qu’elle n’était guère surprise. Non pas qu’elle semblait être au courant, mais que la perspective même des supers pouvoirs adversaire, dont on venait de faire l’explication, ne lui faisait pas peur.

*C’est quel genre de tarée celle-là ?* Avait-il pensé.

Yanosa parla le premier. Il s’intéressa en premier lieu à la mission de la coalition à Wasure no Kuni. Pour une fois, il évoqua des éléments sur lesquels le Hyûga était également d’accord : soit le fait de réclamer le miroir et de le ramener à bon port, du moins, si l’entente entre membres de la coalition ne donnait aucune indication claire sur où ramener le miroir. Quand Yanosa le regarda, Tsuyoshi fronça les sourcils il ne put s’empêcher de réagir :

_ Quoi ? Moi ? J’aurais préféré débusquer le gardien tsuchijin ou aller apprendre le kinjutsu auprès du St Père. Fit-il avec un sourire évocateur au visage. C’était une petite vanne. Ceux qui avaient assisté au Conseil sauraient ce que ces mots signifiaient. Bien entendu, le tout était dit sur un ton assez particulier qui indiquait clairement que le Hyûga déconnait.

Yanosa parla d’un autre sujet. Il aborda cette fois ci l’inévitable sujet du dieu sous Iwa. Le Hyûga fut très surpris lorsqu’il entendit l’Oterashi vouloir supprimer l’entité. Un sourcil s’arqua au-dessus de l’œil droit de Tsuyoshi. Il n’en revenait pas. Combien de membres du Conseil auraient validé cette idée si l’Oterashi en était membre ?

*C’est fou ce que les hommes sont curieux !*avaient pensé Tsuyoshi.

_ Je ne pense pas que Toph validerait cette idée Yanosa. Il me semble que l’idée de base est de sceller l’entité afin d’en profiter dans un combat contre l’homme au chapeau… Mais du coup, c’est curieux, tu étais de ceux qui voulaient libérer le dieu. Mais alors tu penses que les shinobis peuvent vaincre l’invincible manitou sans pouvoirs bonus ? Qui l’eut cru !

Le Hyûga était véritablement surpris. Jusqu’ici, il était le seul à avoir abordé la thèse d’un assaut de coalition sur l’homme au chapeau une fois qu’il serait débusqué et sans l’aide des dieux. Finalement… Cela dit, à bien y réfléchir, aussi radicale que puisse être la position de Yanosa, elle faisait sens. Éradiquer les dieux c’était presque définitivement régler le problème avec l’homme au chapeau. Presque… Parce qu’après tout, faut-il rappeler la batterie de capacités de ce sur-homme ? Dire que le chakra est son point est quasiment une vaste blague à ce stade.

_ J’étais persuadé que ton titre de clairvoyant était galvaudé quand je t'ai vu faire irruption au conseil, mais il n’en est rien… Fit le Hyûga avec un hochement de tête. Il était vraiment surpris par cet homme qu’il prenait pour un gros immature.

Ce fut Masami qui se prononça. Elle mit le point sur quelque chose d’important, le fait que l’homme au chapeau était presque invincible en rappelant que sa capacité à prévoir le futur faisait de lui un adversaire plus que redoutable. Elle posa une question pertinente question à laquelle aucun shinobi visiblement ne pouvait répondre. Tsuyoshi lui répondit dans la foulée :

_ Je crois que personne ne sait ce qu’il veut faire. A moins qu’il ait des acolytes cachés dans la coalition, ce dont je suis presque sûr d’ailleurs… Nul ne sait ce qu’il veut vraiment.

Masami évoqua elle aussi l’idée de tuer les dieux. Elle parla également de la possibilité que l’homme au chapeau puisse briser les scellements, ceux qui pourraient être effectués sur les futurs porteurs des dieux. En voilà un nouveau paramètre qui n’était pas pris en compte par tous les partisans de la libération des dieux. Ce serait fou d’en libérer, avec tous les risque que cela implique et de les voir se déchaîner à nouveau peu après avoir été scellés dans un corps humain.

Masami parla ensuite des kinjutsu en affirmant qu’il fallait le maximum de porteurs au sein d’Iwa. Un bon point pour elle. A ce sujet Tsuyoshi rebondit :

_ Personnellement je pourrais être un apprenant et du kinjutsu fuinjutsu et du kinjutsu ninjutsu. J’ai néanmoins une préférence pour le fuinjutsu. Tsuyoshi s’adressait au chef du Sazori.

Masami parla de Wasure. Elle semblait bien connaître ce lieu. Tsuyoshi nota mentalement qu’il faudrait qu’il lui parle après la réunion afin d’en savoir plus sur Wasure au cas où on aurait besoin de ses yeux là-bas.

_ Si tu es là c’est bien parce que t’es du club. Répondit Tsuyoshi par rapport aux derniers questionnements de Masami. S’étant tourné vers Tenzin, il poursuivit :

_ Je pense que le Sazori devrait entre autres évidemment s’atteler à rechercher le gardien de Tsuchi et pourquoi pas celui de pays proches ou… à portée. Je pense à Hayashi, à Ame… Bien entendu, le gardien de Tsuchi devrait être la priorité… On devrait commencer par enquêter auprès du clan Borukan pour ce qui est du gardien Tsuchijin puis voir du côté du Daimyo. En principe, la tradition du gardiennage du dieu devrait se perpétuer entre shinobis de Rokkusu étant donné que le village a été construit au-dessus du dieu.

Tsuyoshi attendit. Il n’avait pas beaucoup réfléchit à ce que devait faire le Sazori. Il n’en était pas le chef. Tout ce qu’il savait c’est que Iwa devait mettre le focus sur les Gardiens. Le Sazori pouvait appuyer.

_________________
Spoiler:
 


Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Mer 27 Mai 2020 - 23:03
Si ma décision de tenir au courant les membres de mon unité était à la fois logique et nécessaire, je ne m'attendais cependant pas à ce qu'elle m'apporte autant. J'avais exposé les faits, faisant un résumé aussi bref et complet que possible pour ceux qui n'avaient pas assisté au Conseil, et ces derniers les avaient accepté sans broncher. Certains avaient émis quelques hésitations, teintant l'air de leur crainte sans jamais la formulée à voix haute. Quant à Masami, elle ne cilla pas le moins du monde et procéda aux informations comme si celles-ci étaient presque anodines. Je ne pus que remarquer le regard étonné que Tsuyoshi lui lança devant son manque de réaction et son aplomb, et j'aurais certainement eut la même réaction si je n'avais pas rencontré et observé la genin de près. Sans plus m'attarder sur ces détails, j'écoutai attentivement les remarques de mes congénères et avec un air sérieux, j'intégrai leurs doutes et leurs questionnements pour y répondre les uns après les autres. A commencer par leur inquiétudes à propos du miroir de Wasure no Kuni.

-Ce miroir a été créé par Yume, et de ce fait, ne répond qu'au chakra de cette dernière. Si nous arrivons à le récupérer, la Princesse sera la seule à pouvoir en tirer les informations nécessaires. Mais si nous avons accepté de former cette Coalition, c'est bien évidemment pour partager les informations. Réclamer nôtre des informations qui pourraient servir à tous serait instiller des tensions inutiles au sein de notre alliance. Car au final, ces informations devront être partagées à tous. C'est le but de la Coalition, et je ne tiens pas à ce qu'Iwa faillisse à son devoir par fierté ou par égo. Par ailleurs, le ninja qui sera assigné à cette mission aura, en plus de la nécessité de repérer le cristal inhérente à la mission, pour priorité de protéger la princesse. Masami, je te chargerai de briefer cette personne sur ce que tu connais de Wasure.

Toutefois, le second point sur lequel une partie de mes camarades semblaient s'accorder soulevait possiblement plusieurs problèmes. Outre le fait que Toph ne serait pas d'accord avec leur idée de tuer les Dieux, malgré le bien fondé de cette pensée, mon désaccord à moi relevait d'un tout autre point. Voir de plusieurs autres points à vrai dire. C'est donc naturellement que je pris un poil plus de temps pour considérer leurs paroles et ainsi prendre le temps de leur répondre.

-Outre une quelconque question d'esthétique, ces entités portent le nom de Dieu -ou de démons, selon certains...dis-je en jetant un regard à Masami. Savons-nous pourquoi ? Ils existent depuis des millénaires et sont toujours là. C'est surement parce qu'ils représentent une menace pour l'humanité qu'ils ont été scellés. Scellés...et pas tués. Et cela m'étonnerait que d'autres avant nous n'y aient pas pensé. Que d'autres avant nous, malgré la puissance de leurs techniques, n'aient pas pensé à les tuer. Ma question c'est plutôt : est-ce seulement possible de les tuer ? Et si c'est possible, quelles en seraient les conséquences ? Il paraît que ces entités soient les créatrices de ce monde, et si le monde ne pouvait exister sans elles ? Si leur mort entraînait la destruction de ce monde et des choses qui leur sont liés ? Il y a bien trop d'inconnus pour se tenter à risquer une telle chose à mon sens. Qui plus est, même si tout ce que je viens de dire avant est faux, nous nous retrouveront face à un homme plus puissant qu'une armée de shinobi d'élite, renforcée par la puissance d'un Dieu. J'ai beau ne pas apprécier la solution de les réveiller, mais elle reste l'une de nos meilleures options.

Je pris une petite pause, me rappelant d'une chose que la Jiki avait dite auparavant. Est-ce que l'Homme au Chapeau était vraiment notre ennemi ? Ses actions laissaient penser que oui, mais uniquement parce que nous ne comprenons pas son but. Et ce que l'homme ne comprend pas, il en a peur. Et il en fait son ennemi. Sa question n'était pas bête, et je ne savais pas si cette dernière lui était venue car c'était grâce à cet Homme qu'elle était maintenant en liberté, mais elle méritait réflexion.

-A l'heure actuelle, nous en savons trop peu pour affirmer quoi que ce soit à propos du but de l'Homme au Chapeau, surnommé le Chapelier par ailleurs. Je ne sais personnellement pas s'il est bon, ou mauvais. Mais ce qui est par contre sûr, c'est qu'il a envoyé sa lieutenante Mamushi ici. Et son but était très probablement de réveiller Yonbi sous nos pieds. Son réveil aurait causé la mort de toutes les personnes de notre village, et certainement du Pays de la Terre. Cela me suffit pour avoir une raison de l'arrêter, tu ne crois pas...?

J'avais bien dit ici "arrêter" et pas forcément "tuer", même si dans ce contexte, il était fort probable que les deux soit liés. Je me doutais que L'Homme au Chapeau n'était pas simplement un meurtrier de masse. Il devait voir des choses que nous, simples mortels, ne percevions pas grâce à son don. Mais cela ne suffisait pas pour moi à excuser ses actions. Tsuyoshi prit alors un peu plus longuement la parole, exposant son désir d'apprendre les kinjutsus auprès du saint-père, et bien que j'avais entendu son désarroi un peu plus tôt concernant la mission de Wasure no Kuni, je pris une grande inspiration avant de m'adresser à lui.

-Les kinjutsus, nous enverront des ninjas les apprendre, et ces derniers les apprendront au reste d'entre nous qui sommes intéressés, je n'en doute pas une seule seconde. Dans le cas contraire, on ne peut pas confier à n'importe qui cette mission à Wasure no Kuni, et avec les inconnus là-bas, ton Byakugan sera très utile pour cette mission. De nous tous, je pense que tu es le plus à même de mener cette mission. Tu auras l'occasion d'apprendre ces kinjutsus à ton retour...

En ce qui concernait le gardien de la Terre, il avait fait de bonnes remarques. Surtout concernant le Chapelier tentant d'attenter à la vie de ceux capable de nous aider. Je hochai la tête à cette remarque et déclarai.

-La mission pour surveiller le Saint-Père et le Gardien pourrait aussi être l'occasion de s'assurer qu'il ne leur arrive rien...tant qu'on a besoin d'eux.

Et cela impliquait de savoir jusqu'à quand on aurait besoin d'eux. Quelque chose me disait que si ces derniers nous aidaient, cela ne viendrait pas sans contre-partie. Qui savait quel coup foireux ils pouvaient préparer.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Ven 29 Mai 2020 - 16:23
Un nœud de problématiques qui semblait insoluble, tant que leurs équipes n’auraient pas été chercher les informations nécessaires… et tant qu’ils ne forçaient pas le destin, en se frottant à leurs ennemis et aux dangers innombrables que recelait la situation. Masami était fidèle à elle-même, à cette survivaliste un tantinet cynique que le guerrier de pierre avait appris à connaître. Qu’il ait s’agit d’une carapace qu’elle laissait à voir à l’extérieur ou simplement du peu de naïveté et d’innocence que son enfance avait daigné lui laisser, la Jiki faisait preuve d’un stoïcisme voire d’un entrain tout à fait remarquable face au bombardement d’informations que venait d’asséner Tenzin, à elle autant qu’à tous les autres membres du Sazori rassemblés autours d’eux. Cette jeune fille, songea Yanosa, serait un atout dans la crise en cours, l’un des nombreux éléments du village capable d’opérer efficacement sous la pression. Restait à voir si sa volonté inébranlable de faire passer sa vie avant tout le reste allait pouvoir s’aligner avec les intérêts d’Iwa assez longtemps…

« La même chose qu’auparavant, Masami. On attend de toi que tu suives les ordres. Les atouts de chacun seront mis à contribution, et bien plus encore : à toi de te montrer à la hauteur. Beaucoup de choses se mêlent… des secrets ancestraux, de la politique, des jeux de pouvoirs… Mais ce dont il est question au final, c’est bien de survie. »

En appeler à ce concept, il n’en doutait pas, aurait son petit effet sur la châtaigne, car si certaines de leurs prérogatives semblaient la laisser relativement de marbre voire dubitative, il allait falloir qu’elle se fasse à l’idée que chaque pièce du puzzle était indispensable pour former un tout qui pourrait leur donne une chance de vaincre. Yanosa connaissait le penchant individualiste de la Jiki, un penchant qui entrait en directe contradiction, en dépit de leurs nombreux points communs, avec le Grand Tout, le Berceau de sa nouvelle vie que représentait pour lui Iwa. Il était le village, et réciproquement, et ne pourrait pas accepter d’une particule de celui-ci fasse sécession.

Tsuyoshi, en dépit de ses idées différentes et qu’il avait explicitement exprimé au Conseil, demeurait un pilier de l’unité, un soldat méticuleux qui avait à coeur les mêmes objectifs finaux que l’Oterashi. La divergence fondamentale qui demeurait était le niveau de risque qu’il était prêt à prendre pour les atteindre.

« Oui et non, Tsuyoshi. Sceller un Dieu dans un être humain pour en faire une arme me paraît être une demi-mesure : que ce soit en communiquant avec l’un d’eux ou en le manoeuvrant méthodiquement, mon avis est qu’il faudrait en mettre un à contribution pour qu’il monopolise l’attention de notre Homme, le pousse à faire l’erreur qui créera la faille dont on aura besoin. Libérer les Dieux, oui… Rester dans l’illusion que nous pourrions les maîtriser sans risque quand ils seront hypothétiquement scellés dans les nôtres… A mon sens, non. »

Leurs avis divergeaient. C’était inévitable. Yanosa, il le savait, n’aurait certainement pas le dernier mot dans cette histoire, il n’était tout simplement pas destiné à l’avoir, mais verbaliser son avis ne coûtait rien, tant qu’il ne se mettait pas en travers des ordres que leur chef d’unité leur communiquait. Tsuyoshi comme Masami formulaient des points intéressants, des points que l’éolien s’apprêtait sans nulle doute à reprendre et à repréciser, et si le reste de l’assemblée restait silencieux, il y avait fort à parier que tous ici s’entendaient sur les étapes inévitables par lesquelles ils allaient devoir passer. Point par point, Tenzin reprit donc leurs différents objectifs, remettant en premier lieu en avant la nécessité d’une coalition efficace et synchronisée. Un point sur lequel Yanosa ne désirait pas revenir, mais sur lequel il espérait que tous étaient bien au clair concernant les potentiels coups fourrés que leurs « alliés » pourraient avoir envie de tenter.

Concernant les Dieux, il fut rapidement bien clair que tout Juunin et Chef du Sazori qu’il était, l’éolien n’était visiblement pas prêt à risquer de chambouler l’ordre naturel du Yuukan tout entier sur la base d’une simple hypothèse, hypothèse selon laquelle ces créatures légendaires n’étaient pas indispensables à l’équilibre du monde. La prudence, la mesure : des traits qui caractérisaient tout autant Tenzin que sa détermination à accomplir un objectif et son tempérament de faux calme que le Tellurique avait pu observé de façon fugace. Dans un recoin de son esprit, Yanosa nota la façon dont son Hanchô expliquait les choses, ses réticences, son degré de conviction. Il n’était, à cet instant précis, pas prêt du tout à envisager des solutions trop extrêmes, des plans trop risqués. Si, toutefois, les paramètres de leur survie à tous changeaient en cours de route… son point de vue changerait sans aucun doute du tout au tout.

Un point qui ne sembla pas soulever débat fut l’affectation de Tsuyoshi à la protection de Yume Byakuren lors de leur future incursion à Wasure : c’était pour ce genre de discernement que le guerrier de pierre respectait au plus haut point son supérieur en dépit des quelques divergences qui les séparaient. Mais à l’image des réelles ambitions du Chapelier, la façon dont allaient s’enchaîner les événements restait pour l’heure un mystère un tantinet anxiogène.

« Nos prérogatives sont claires. Ce qui nous fait le plus défaut, c’est l’information : à nous d’aller la chercher là où elle se trouve. Tous les plans qu’on pourrait formuler ne seront que des ébauches lacunaires tant qu’on n’en saura pas plus.

Le Shishiza… pose déjà les bases des infrastructures dont on aura besoin pour mettre la population à l’abri le moment venu. J’aiderai à accélérer les travaux. En parallèle, j’essaierai de déterrer tous les renseignements que je pourrai relatifs au Dieu Singe : on doit savoir ce qui le retient sous nos pieds, connaître le raisonnement de ceux qui ont cru intelligent de construire une cité au-dessus de sa tête. En ayant connaissance du passé… il nous sera plus facile de formuler notre plan d’action.

C’est bon pour toi, Hanchô ?
 »

_________________
Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Mar 2 Juin 2020 - 13:04

Masami ne semblait pas montrer de peur, de crainte ou une surprise quelconque. Malgré les informations dramatiques qu'elle venait d'entendre, ce n'était que des nouvelles comme les autres. Le flots de bonnes nouvelles dans la vie n'était éternel, elle se préparait pour les mauvaises en permanence. C'était le moment de démontrer que son acharnement se justifiait aujourd'hui. Chaque journée de vie supplémentaire était vu comme une chance et non un droit. Elle s’attendait à mourir d’un moment à l’autre, l’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni était même étonnée d’être en vie après son séjour prolongé dans la fameuse prison. Elle avait tant subit jour après jour, qu’apprendre qu’un type maitrisait le temps et que tout un tas de grosses bestioles risquaient de s’attaquer au monde ne l’impactaient pas plus que cela. Il était évident que la châtaigne avait tellement vécu de moments difficiles dans sa jeune vie qu’elle était capable de tout endurer. La peur était mauvaise conseillère, elle était du genre à garder la tête froide, même si le monde tombait en ruine autour d’elle.



Masami survivrait à cela également, comme au reste. Elle se contenta de croiser les bras en écoutant le Hyuga et Yanosa discuté entre eux sur leur préférence d’action. Pour son compte, elle se moquait bien de ce que l’on lui donnerait de quoi faire. Elle suivrait les ordres tant qu’elle ne sera pas la plus puissante du village.



Jiki Masami • « Si jamais l’homme au chapeau voyage dans le temps ou voit l’avenir, il ne sera pas surpris de voir débarquer des humains avec des démons à queues scellés en eux. Il pourra d’ailleurs se préparer à combattre une telle force ou de trouver un moyen de détruire le sceau de contenance. Résultat, on pourrait bien lui apporter les démons à queues sur un plateau d’argent si jamais il y arrive. »



Commenta alors la jeune fille quant à l’idée d’utiliser en combat des hommes avec ces monstres en eux. Cela apportait une terrible puissance, mais c’était extrêmement dangereux également. Haussant les épaules, elle répondit à Tsuyoshi.



Jiki Masami • « C’est une évidence qu’il doit avoir des hommes partout, il apprendra rapidement les plans possibles de la coalition. D’ailleurs, faire de la désinformation en espérant que les espions de l’homme au chapeau lui balance de informations erronées me semble être une bonne idée. »



Si jamais Masami se moquait éperdument du sort du pays de la Roche, et elle ne s’en cachait pas du tout, tant qu’elle serait présente sur ses terres, elle fera tout pour s’avantager et ce peu importe les conséquences ailleurs. Ce n’était pas son problème, tant que son petit sort s’améliorait. L’adolescente ne dit rien quant à la volonté ou non d’apprendre ces fameuses techniques spécifiques. Être détentrice d’un pareil savoir ne l’intéressait pas particulièrement, et si jamais elle dirigeait la coalition, elle ne se risquerait pas à donner une pareille puissance à une ancienne prisonnière de Wasure no Kuni. C’était bien trop risquée.



Jiki Masami • « Ouais … ben officiellement … non, mais si je suis nommée au Sazori, alors tant mieux, c’était mon objectif. »



Déclara simplement à haute voix, ce n’était qu’un membre qui le disait, et la châtaigne savait qu’elle devait être tester avant que ce soit officiel, mais c’était un bon point. Elle n’aurait pas été invité à participer à une pareille réunion, si jamais elle était une parfaite étrangère, c’était certains, mais c’étaient davantage les mots du chef d’unité qui l’intéressait sur ce point. Elle toisait alors du coin du regard Tenzin comme pour lire sa réaction sur son visage.



Jiki Masami • « Comment sait-on que ce fameux gardien est encore en vie ? Il y aurait donc un type chargé de protéger la bestiole sous nos pieds ? Et il se passe le flambeau par-delà les siècles ? »



Lorsque Tsuyoshi parla de demander au Daimyo, la Jiki eut bien un bref moment d’absence et une sérieuse envie de meurtres. Il était quelqu’un qu’elle ne pouvait que détester, même si elle travaillait pour lui quelque part en servant l’armée de la Roche, mais il était un des responsables de l’utilisation de Wasure no Kuni. Patience, son temps viendra bien un jour, comme les autres également.



En entendant Tenzin parler de Yume qui était la clé du fameux miroir, il fallait espérer qu’elle soit honnête, car elle pouvait donc dire tout ce qu’elle désirait, personne ne pourrait vérifier. Enfin peu importe, cela ne la concernait guère, elle n’allait pas être envoyée à la mission de Wasure no Kuni, et tant mieux d’ailleurs. Elle ne courrait pas après l’idée de retourner à l’endroit où elle avait été enfermée quasiment toute sa vie.



Jiki Masami • « Si jamais elle est la seule à pouvoir avoir cette information, et que l’homme au chapeau le sait, elle sera sa cible principale. Cela me semble normal. Il suffit de la tuer pour éteindre cette piste. En tout cas moi, c’est ce que je ferais. Je pourrais faire un plan précis de la prison de Wasure, les structures que je connais en tout cas, mais sachez que de ce que j’ai entendu à propose de cette ile, c’est qu’avant que ce soit une prison, il y avait des habitants natifs de cette région, des nomades ou des gens comme cela. Il y a eu pas mal de batailles entre les différents pays pour le contrôle de ces terres si particulières, jusqu’au jour où les pays se sont mis d’accord pour tous l’utiliser de concert. Ils ont préféré mettre fin à de nombreuses années de guerre pour avoir la chance de se débarrasser de tous ceux qui devenaient gênant, les meurtriers, les utilisateurs de chakra incontrôlables, des ennemis politiques ou de pauvres types qui étaient utiles à faire disparaitre. La population locale a disparu ou a été décimée. J’imagine qu’il ne fallait pas laisser de traces, vu que cela devait rester secret, comme ça plus de témoins, car moi, je n’ai jamais vu de locaux à part les armées des différents pays pour tournaient pour surveiller l’ile et les prisonniers.



En tout cas, dans la prison de Wasure, il y avait la présence de prisonniers de marques qui étaient isolés et séparés des autres comme les fanatiques, enfin c’est le nom que vous leur avez donné. Il y en avait d’autres, mais en tout cas, si jamais les mâtons étaient présents pour éviter que l’on s’échappe ou que l’on les dérange, on pouvait s’entretuer plus ou moins sans que cela pose de soucis. Certains étaient utilisés pour des expériences, de la distraction ou des combats … parce que c’était marrant à voir pour les gardiens de prisons. Le gagnant pouvait manger ou avait un avantage comme une couverture ou d’autres trucs, le perdant souvent crevait. Cela faisait de la place, car il y avait souvent des nouveaux. Pas mal était utilisé pour faire des expériences sur eux, l’utilisation de leur pouvoir ou bien d’autres trucs encore trop pervers pour que je ne le comprenne moi-même. L’important, c’était de suivre les ordres, de survivre une journée de plus, rien d’autres. On m’a déjà fait tous ces trucs, souvent même. Sinon, je déconseille la jungle, il y a tout un tas d’assimilateurs de toutes sortes, et s’ils voient des ninjas de pays débarqués, je doute qu’ils vous laissent en vie. C’est la même chose pour les bandes de prisonniers dans la prison elle-même, si jamais ils sont encore là-bas en tout cas. Je vous conseil de retirer vos bandeaux ninjas, mais de toute façon, les prisonniers de Wasure se connaissent tous entre eux. Vous ne ferez pas illusion bien longtemps si vous ne prenez pas leur apparence. Pour ce qui est de leurs capacités, je dirais multiples et de tous les genres et types.
»




Déclara alors toujours aussi froidement et détachée, alors que Masami racontait sa vie, sa réalité, son monde aux personnes du Sazori. Elle ne cherchait sûrement pas de la compassion, un regard ou un geste, aucun intérêt. Elle se contenta simplement de toucher légèrement son bras gauche à l’aide de sa main droite, alors qu’elle touchait une des nombreuses cicatrices sur son corps provoquées lors d’une énième expérience. Sans perdre de temps, la jeune fille se posa au sol en sortant de quoi écrire et un parchemin afin de commencer à faire un plan précis de la prison. Il y avait plusieurs blocs de cellules, la partie laboratoire, des cours de promenades, les cellules d’isolement, l’endroit où résidait les mâtons, le passage souterrain qui reliait les deux parties de l’ile, et d’autres joyeusetés. Rien qu’en traçant les lignes sur le papier, elle revoyait mentalement les pièces, les odeurs de métaux et de sang, de nombreuses de scènes.



Jiki Masami • « Ouais ben je paris que les gardiens ont la réponse aux questions à propos du résultat si on tuait les démons à queue moi. J’imagine qu’il doit avoir quelque part de vieux écris sur cela qu’ils doivent garder précieusement. »



La réflexion de Tenzin à propos de tuer ou non les démons à queues était logique, peut-être que ce n’était pas possible, mais c’était la première réflexion de Masami, s’en débarrasser. C’était sa méthode pour nombre de situations également, définitif et pérenne. L’homme au chapeau, le chapelier, ouais, un truc sur la tête quoi. Mamushi était venue jusqu’ici, et sans doute que les combattants d’Iwa avait réussi à la stopper ou la repousser en combattant.



Jiki Masami • « Ouais sans doute … cela suffirait peut-être, mais en tout cas, si jamais j’étais l’homme au chapeau, sans doute que je ne dirais pas vraiment mes objectifs finaux ou mes pensées à mes sbires, seulement ce qu’ils ont besoin d’entendre, à moins qu’il ait un confident. Alors si cela vous intéresse d’en savoir plus, soit on voyage dans le temps aussi, soit on capture et on fait parler un de ces lieutenants. »



Commenta Masami, qui au final se moquait bien de tout cela, tant qu’elle survivait. Elle ne s’était pas plus posé la question que cela si jamais elle avait une dette envers le chapelier ou non. Il n’avait pas libéré tous les prisonniers pour la justice et la liberté, il ne fallait pas rêver. C’était un homme d’intérêt.



Jiki Masami • « Suivre les ordres, ça je ne sais faire, dites-moi quoi faire et rien ni personne ne se dressera sur ce chemin bien longtemps. »



Répliqua alors la châtaigne qui répondait à Yanosa. Il fallait bien lui donner des instructions claires et précises, car elle allait toutes les appliquer jusqu’à la dernière. Survivre, c’était bien un concept qui lui parlait, et c’était sans doute pour cela qu’il y faisait mention. Elle n’en dit rien à ce propos, se contentant de simplement le regarder. Aider à faire survivre ce monde était une bonne idée évidemment, tant qu’elle trouverait un endroit pour y vivre quelque part.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Lun 8 Juin 2020 - 12:26
Le Hyûga écouta les différents protagonistes. Le capitaine du Sazori répondait aux différentes interrogations des membres de l’équipe. Il rappela que Byakuren Yume était au cœur du dispositif concernant la mission à Wasure no Kuni. Elle était celle à la base de la technique du miroir ayant enfermé les secrets, ou plutôt la plus grande crainte de l’homme au chapeau. Elle était aussi la seule à pouvoir décoder ce secret. N’empêche, aux yeux de Tenzin, en réaction aux propos de Yanosa, le capitaine rappela que certaines réactions de la part d’Iwa pourraient fragiliser la coalition. Le Hyûga hocha de la tête. Le capitaine avait raison sur ce point.

Tenzin poursuivit en parlant des dieux et de l’idée originale de Yanosa de les supprimer. Il rappela que si ces dieux avaient ce nom de dieux ce n’était probablement pas pour rien. Il remettait en doute la possibilité de les tuer et rappelait que d’après les légendes ces dieux étaient à l’origine de la création du monde. Tsuyoshi soupira légèrement. Il trouva intérieurement dommage que Tenzin n’ait pas été plus ferme durant le conseil iwajin. Cela semblait assez évident que l’entreprise de réveiller le Yonbi et le sceller s’avérerait suicidaire rien qu’aux motifs avancés tout de suite par le capitaine. Cela dit, il était inutile de revenir là-dessus. Ce qui avait été décidé avait été décidé.

Le capitaine parla ensuite de l’homme au chapeau particulièrement puis évoqua les kinjutsu. C’est à ce moment qu’il répondit à Tsuyoshi en lui indiquant qu’il apprendrait les kinjutsu auprès des autres iwajins qui iraient eu l’apprendre auprès des gardiens. La mission qui lui serait probablement assignée serait celle d’accompagner Yume à Wasure.

Yanosa parla des travaux entamés par le Shishiza, travaux qui avaient déjà débuts. Tsuyoshi était bluffé. Ryoko était une speed. Le Hyûga réalisait de plus en plus qu’elle était diantrement efficace. Le conseil qui s’était tenue dans la journée et qui avait vu son élévation au grade de capitaine du Shishiza, avait conduit le soir aux premières actions de sa part. Il était donc évident qu’elle avait tout un plan précis au moment du conseil.

Masami mis à nouveau en évidence la quasi infaillibilité de l’homme au chapeau tout en mettant en exergue le fait que la course aux dieux pourrait faire l’affaire de l’ennemi public numéro un. Ça, la plupart des pro-dieux ne considéraient pas beaucoup cette hypothèse. Elle finit par faire un long discours concernant Wasure no Kuni. De tout ce qu’elle affirma, Tsuyoshi ne retint qu’une chose : la dangerosité et le nombre de ninjas de haut niveau dans ce pays oublié. Si jamais il était retenu pour cette mission, il faudrait qu’il soit particulièrement sur ses gardes.

Pour le reste, le Hyûga ne dit rien. Il attendit éventuellement d’autres décisions du capitaine.

_________________
Spoiler:
 


Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Konran Tenzin
Konran Tenzin

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Mar 9 Juin 2020 - 22:18
Si tous les protagonistes présents semblaient d'accord sur pas mal de points, j'avais longuement réfléchi à tout ce que la situation sans précédent à laquelle nous allions nous attaquer requérait. Si longtemps réfléchi, et ce surtout après le sommet et la décision de Toph au Conseil, que j'en étais venu à une conclusion qui ne me plaisait guère. Il était évident que nous voulions tous ce qu'il y avait de mieux pour le village, mais il semblerait que nous ayons aussi pour beaucoup des opinions différentes quant à ce qu'il fallait faire. Quant à la démarche à suivre pour nous assurer la sécurité de ce dernier. Si il y avait peu, j'aurais simplement suivi les ordres et je n'aurais posé aucune question, aujourd'hui j'étais un membre du Conseil et Chef d'une Unité. J'avais la possibilité de faire entendre ma perception des choses, et de me battre plus activement pour le village et pour ce en quoi je croyais profondément. Et au vu des agissements de Toph ces derniers temps, il allait peut-être falloir que je fasse les choses sans qu'elle ne s'en rende compte...

Revenant à la conversation, je remarquai que la Jiki semblait se poser énormément de questions, que cela soit sur les gardiens ou sur les capacités de l'Homme au Chapeau. Certes, elle semblait avoir accepté la situation avec un grand calme et une certaine nonchalance, toutefois les informations lui manquaient cruellement. Et c'était tout à fait naturelle. Si je l'avais invité à cette assemblée, c'était non seulement parce que je comptais l'intégrer au Sazori, mais aussi parce qu'elle allait être importante pour la suite des opérations. Quelque chose me disait que le système de grade qui régnait au sein du village ne pouvait être appliquée à la demoiselle, et même si cette dernière pouvait rester genin toute sa vie, ses capacités étaient indéniables. Je ne comptais pas laisser cela entraver sa venue dans mon unité. Sa détermination et son origine orthodoxe serait un atout en tout point... Mais tout d'abord, je devais répondre à ses questions.

-Il est en effet fort probable que les gardiens en savent beaucoup sur la chose, et nous gagnerons tout à en parler avec eux. Nous allons faire tout pour en savoir le maximum sur ces bêtes. En ce qui concerne les pouvoirs de l'Homme au Chapeau, s'il est capable de voir dans le futur, nous supposons qu'il ne peut le faire quand il veut et comme il le veut. Il doit certainement remplir des conditions, et surtout, du chakra. Si l'on pensait qu'il lui était possible d'absolument tout entrevoir, alors il n'y aurait aucun intérêt à ce qu'on fasse quoi que ce soit, en effet. Mais si on s'active, c'est bien parce qu'on pense avoir une fenêtre de tir, aussi mince soit-elle.

Puis il était maintenant l'heure de leur faire part de ce que j'avais choisi en dernier de leur révéler. Si, pour tout le reste, je savais que nous étions à peu près sur la même longueur d'onde, les choses suivantes risquaient d'être bien plus délicates à placer. Je finis par prendre une grande inspiration, puis lorsque je la relâchai, je regardai chacun des membres de l'unité droit dans les yeux. Si, en apparence, rien n'avait changé, l'aura que je dégageait à présent était tout à fait différente. Une aura qui se voulait plus sombre, plus déterminée que tout ce que j'avais pu dire auparavant. Et après un court instant, je leur révélai mes véritables intentions.

-Mon rôle est de défendre le village d'Iwa coûte que coûte, même si pour cela il me faut agir dans l'ombre et me recouvrir de ténèbres. Et c'est aussi votre rôle, à présent. De ce fait, notre mission sera une mission contre la montre. Une course de vitesse. Non pas uniquement contre l'Homme au Chapeau, mais aussi contre le village d'Iwa...

Je laissai un instant à mes interlocuteurs pour entendre ce que je disais avant de m'expliquer.

-Toph compte placer un de ces Dieux dans un des nôtres. Et nous ferons tout pour que cela se passe bien. Et pour cela, il faudra que nous en sachions le maximum sur ces démons. Et aussi, où se trouve tous les autres démons. Ou au moins qu'on en ait des idées assez précise. Il faut s'assurer que tout, absolument tout, soit prêt avant que nous libérerions ce Dieu. A tout prix.

Et cela ne concernait pas uniquement le fait de mettre la population à l'abri, car c'était ce qu'entendait Toph par "être prêt". Non, pour ma part, je voulais dire réellement prêt. Que nous en sachions plus sur ces dieux, ou ces démons, peu importait leur appellation. Et que nous en sachions plus sur leurs localisations respectives, quitte à le découvrir seul. Il allait falloir qu'on se mette rapidement en mouvement, autrement, nous allions devoir tout simplement...retarder les plans de l'Intendante. S'il le fallait, j'irais jusqu'à kidnapper ces utilisateurs de Kinjutsus pour ralentir le processus s'il était absolument nécessaire -sans les blesser bien évidemment. Je soufflai un instant, espérant que nous n'aurions pas à arriver jusqu'à de tels extrémités.

-J'espère que vous me faites confiance. Parce que j'aurai besoin de vous pour cela...Et ce ne sera pas forcément plaisant. Je vous recontacterai quand l'heure sera venu.

Sur ce, je fis quelques pas de recul, faisant signe aux shinobis qui surveillaient le périmètre qu'ils pouvaient arrêter leurs entreprises.

-Sur ce, cette réunion est finie messieurs et dames. A bientôt...

Et je m'évanouis dans l'air de la nuit, me fondant dans le vent pour disparaître aux yeux et aux sens de ceux qui pouvaient épier cette réunion.

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Dim 21 Juin 2020 - 15:02
Masami avait beau ne pas encore faire officiellement partie du Sazori, et malgré le fait que ses ambitions demeuraient ultimement toujours tournées vers sa propre survie personnelle, les réflexions qu’elle mit en avant rejoignirent celles du guerrier tellurique et apportèrent un peu d’eau à son moulin, en parallèle à ses propres propositions. Oui, leur adversaire pouvait prévoir un certain nombre de choses, et sans aucun réel besoin de réseaux d’information qui plus est. Il avait réussi à rassembler les ressources nécessaires pour faire mener un assaut d’envergure incroyable à l’un de ses Lieutenants sur Iwa tout en faisant sceller en lui le Dieu des Éléments à Hayashi : la probabilité qu’il soit préparé, le jour J, à contrer les efforts des villages cachés dans leur ambition de contrôler et canaliser les Dieux était donc particulièrement haute. Yanosa ne releva pas : Tenzin était assez grand, amplement même, pour entendre et comprendre les avis de ses subordonnés sur la question et, en temps voulu, l’Oterashi espérait que tous ces éléments pourraient finir par faire infléchir sa courbe de décision.

S’ensuivirent des explications de la part de la jeune Jiki concernant Wasure : décidée à porter assistance à ses coéquipiers, notamment à Tsuyoshi, elle exposa donc toutes informations dont elle disposait sur cet endroit oublié et retrouvé, qui avait ensuite rapidement été laissé à nouveau à l’abandon. Des données importantes, qui pourraient s’avérer très utiles au Juunin une fois sur le terrain avec la dénommée Yume. Le Hyûga écouta en silence, en grand professionnel qu’il était, et Masami souligna à nouveau à juste titre l’importance de l’information au coeur de toute cette histoire. Le guerrier aux cheveux rouges l’avait dit lui-même : c’était là que se situait leur véritable lacune et, si ils ne parvenaient pas à la combler, il y avait peu de chances qu’ils parviennent à quoi que ce soit au terme de toutes leurs gesticulations militaires et politiques.

Un message que Tenzin reprit également à son compte, sans surprise étant donnée l’importance de leurs tâches à venir, avant d’adopter un ton encore plus grave qu’à l’accoutumée et de se lancer dans ce qui, dans les faits, ressembla très fortement à un manifeste. « Contre l’Homme au Chapeau. Contre Iwa ». Tels avaient été ses mots. Des paroles qui pouvaient paraître très controversées, mais dont l’Oterashi comprit immédiatement le sens, pour avoir lui-même nourri l’idée au fil de cette réunion qu’il devrait certainement s’en remettre à oeuvrer en partie en marge des directives officielles qu’il allait recevoir. A son oreille, ce qu’exposait l’éolien était donc très clair : tant qu’il n’estimait pas leur niveau de préparation suffisant, il ferait en sorte que la mise en branle du plan arrêté soit repoussée, et ce autant que nécessaire. Une vision avec laquelle Yanosa pouvait s’estimer aligné, pour la plus grande partie, d’autant qu’au-delà de ses quelques divergences d’opinion avec Tenzin, il accordait à ce dernier une confiance absolu.

Un hochement de tête compréhensif. Ce fut tout ce qu’il lui répondit, avant que l’éolien ne disparaisse dans les vents nocturnes. Il en accorda un de plus à chacun de ses collaborateurs autours de lui, dont notamment à Tsuyoshi et Masami, avant de conclure.

« A nous de jouer. »

Et à son tour de disparaître, s’enfonçant pour sa part dans les profondeurs de la Terre.

_________________
Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 17:53
Tout ce qui était politique internationale lui passait largement au-dessus, et cette histoire de coalition des pays également. Masami n'irait pas contre les ordres, certainement pas, mais elle était bien trop égoïste pour saisir cette importance. Maître de la manipulation, l'homme au chapeau devait déjà avoir tendu un nombre impressionnant de pièges et il ne devait pas tellement craindre la coalition. D'ailleurs, cette alliance de tous les pays n'était pas une première à ses yeux, même ennemi ou craintif les uns envers les autres, ces mêmes pays depuis bien longtemps avaient réussi à s'entendre pour enfermer des gens sur une île. La Jiki ne voyait pas bien eu coup ce qu'il changeaient entre le pays de la Roche, de la Foudre ou de l'Eau. Sujet sensible, bien évidemment.

Jiki Masami • « Si les gardiens ne sont pas venus nous parler, c'est bien parce qu'ils doivent penser que la situation n'est pas aussi dramatique ou alors que l'homme au chapeau compte sur tous les pays pour faire le sale boulot à sa place. Après tout, il doit avoir des espions partout, donc si tous les pays cherchent et trouvent les démons à queues à sa place et battent les gardiens sans qu'il ait se fatiguer. J'imagine que cela doit le satisfaire. Courir partout dans tout le pays pour dénicher lui-même ou ses sbires, ce n'est pas discret, mais engagé tous les pays, c'est plus efficace. »

Masami n'avait confiance en personne, et elle dirait ce qu'elle pensait. C'était bien pour cela que ce genre de réunion était faites non ? Agir et procéder à des agissements contrevenant à la morale publique ne lui faisait rien du tout, bien au contraire. Elle s'était même vendue ainsi pour être certaine d'intégrer le Sazori. Les risques avaient dû être inférieurs aux gains, car elle était bien présente ce soir. Restant de marbre devant les intentions de Tenzin, elle croisa les bras.

Jiki Masami • « Très bien, et j'imagine que le choix n'est pas encore fait ? Même si elle se prendra sûrement elle-même. »

Dans son esprit égoïste, Masami pensa immédiatement que dans sa situation, elle aurait choisi d'augmenter sa propre puissance afin de rester au sommet. Elle ne répondit évidemment pas à la demande de confiance de Tenzin, ni n'afficha aucune réaction sur son visage, il savait sans doute quoi s'en tenir. Elle n'avait pas peur de plonger ses mains dans la boue tant elles y avaient déjà traînées. La vie n'avait aucune valeur à ses yeux, une armée en avait davantage car cela avait au moins le mérite de servir à quelque chose. Elle croisa les bras en admirant la technique de disparition de Tenzin, puis ce fut le tour de Yanosa de s'enfoncer dans le sol. Elle pencha la tête sur le côté en levant un sourcil. Masami confia le plan dessiné à Hyuga à propos de Wasure no Kuni, il allait en avoir besoin.

Jiki Masami • « Puisque c'est la norme ... »

La Jiki fit quelques mudras rapidement et sembla disparaître dans les airs, mais ce n'était qu'un camouflage. Elle commença à s'éloigner l'air de rien. La châtaigne allait maintenir la technique autant que cela soit nécessaire pour être suffisamment éloignée pour se découvrir sans paraître suspecte. Revenant des hauts plateaux, l'excuse était toute trouvée, elle reviendrait d'un entraînement qui avait duré tard. Ce ne serait pas la première fois ni la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 11:19
Le Hyûga ne bronchait plus. Il avait dit ce qu’il avait à dire et il lui semblait que la plupart des membres présents à la réunion avaient épuisé leurs arguments également. Au stade où ils en étaient, il appartenait à Tenzin de mettre fin à cette rencontre on donnant ses directives. Il était clair qu’il n’avait pas réuni le Sazori uniquement pour demander des idées, faire du benchmarking. Après avoir tâté le pouls de ses subordonnés, après avoir recueilli leurs avis et vision des choses, normalement les assignations ou ordres devaient suivre.

Tsuyoshi ne fut donc pas particulièrement surpris lorsque Tenzin commença à demander des gages de loyauté après avoir dévoilé une partie de son plan. Ainsi, au-delà des missions classiques auxquelles allaient s'atteler tout le village, le Sazori devait se tenir prêt à agir dans l’ombre et d’après ce que le Hyûga avait compris, sans l’approbation de l’Intendante. L’idée que le Capitaine du Sazori avança plut au Hyûga. En réalité, Tsuyoshi était un défenseur de cette voie ; cette voie qui prône la sagesse, la prudence quant à cette gestion des dieux. Aux yeux du Hyûga, Yonbi ne devait être titillé qu’après qu’Iwa ait obtenu des informations claires, précises sur la puissance réelle des dieux. Il fallait bien l’avouer, le conseil tenu récemment avait suffisamment montré qu’Iwa jouait l’avenir du pays sur un lancer de dés. Toute mission, qui plus est d’importance, devrait démarrer à partir d’informations claires, précises, fiables. Et là, le village s’apprêtait à faire face à la plus grande menace de son histoire sans même prendre le temps d’en connaitre l’ampleur. Une pure hérésie. Le fait que Tenzin souhaite poser quelques garde-fous, même en dehors de l’approbation de l’Intendante, montrait à suffisance son attachement pour Iwa et pour Tsuchi no Kuni, mais aussi sa parfaite compréhension de son rôle : celui d’un protecteur de l’ombre.

_ Tu peux compter sur moi Tenzin… Avait répondu le Hyûga, regard déterminé. Tsuyoshi n’aurait pris aucune initiative de lui-même, du moins pas en tant que Jonin du village. Cette idée du capitaine du Sazori venait à son heure.

Portant son regard vers les autres acteurs de cette réunion qui se voulait secrète, le Hyûga attendit que chacun d’eux disparaisse pour à son tour plonger dans la terre et s’en aller.

_________________
Spoiler:
 


Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Le Scorpion se met en mouvement [Team Sazori]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: