Soutenez le forum !
1234
Partagez

24h Chrono [Mission C]

Nakamura Syoto
Nakamura SyotoEn ligne

24h Chrono [Mission C] Empty
Lun 18 Mai 2020 - 3:51
Mission:
 

A la veille de l’opération « 24h Chrono » …
Une missive arriva aux alentours de dix-sept heures au domicile du shinobi de la foudre. A la réception du dit courrier, le flavescent s’empressa de découvrir son contenu, non pas par hâte de reprendre du service mais plutôt par curiosité. Après une première lecture puis une autre, le Nakamura semblait étonné d’être mandaté pour si peu, parce qu’il n’avait que faire des récoltes de ces fermiers. Une pensée bien égoïste pour un gradé de la cité des nuages. Mais soit, il ne pouvait pas déroger à un ordre direct de la hiérarchie sous peine d’être sanctionné, l’homme soupira donc pour manifester son mépris.
Tellement mécontent d’effectuer ce type d’affaires, il pensa même à « bâcler » le travail en creusant un fossé tout autour de la parcelle agricole, grâce notamment à son don d’assimilateur. L’idée ne paraissait pas idiote, mais que feraient son partenaire et lui durant le laps de temps indiqué ? Se tourner les pouces peut-être ? Discuter avec les prioritaires ? Finalement, le blondinet se ravisa et se résigna à faire tout ceci de manière conventionnelle, afin de ne pas trouver l’ennui.
Dans un second temps, le jeune homme de vingt-trois ans s’attarda quelques instants sur le nom de la personne qui l’accompagnait. L’identité de ce Hiruko lui était inconnu, se demandant même si ce dernier était un haut gradé ou bien un subalterne. Qu’importe, cette information n’allait pas changer grand-chose sur la mission. Il espérait intérieurement ne pas se retrouver avec un incompétent, parce que se trimballer un boulet pendant vingt-quatre heures n’était clairement pas envisageable.
Le Chûnin prit le temps de rédiger un court message à l’attention de son équipier mystère, en lui indiquant le lieu et l’heure du rendez-vous. Le destinataire était sonné de le rejoindre le lendemain matin à sept heures devant les grandes portes du village. C’était de la folie de se réunir à une heure aussi matinale, mais ils n’avaient guère le choix, surtout en connaissant les détails de l’opération.  
Au lendemain…
Le Nakamura se réveilla aux aurores ce qui ne différait pas de sa routine quotidienne. Il ne lui fallut pas longtemps pour s’apprêter et organiser son équipement pour ce travail un peu particulier, il emporta donc avec lui : kunais, shurikens, parchemins explosifs, ainsi qu’un fil d’acier. Chose importante, il n’oublia pas non plus de recouvrir son œil droit à l’aide d’un cache. Nul ne savait réellement ce qu’il tentait de dissimuler, ni même s’il était véritablement borgne. Une fois ce détail passé, le flavescent enroula l’insigne Kumojin autour de son bras gauche, puis quitta son domicile en prenant soin d’apporter un livre et se mit en route vers l’Arche Grise.
Bien que la fraicheur hivernale régnât sur le village cela ne le dérangeait absolument pas, appréciant même les brises qui caressaient son visage. Son trajet était animé par une démarche nonchalante -les mains enfuient à l’intérieur des poches- le shinobi arriva sur les lieux avec une dizaines de minutes d’avance. Personne d’autre que lui attendait devant cette grande entrée, pour passer les quelques minutes qu’il restait avant l’arrivé de son comparse, le flegmatique décida d’entamer la lecture du livre qu’il avait emporté. Adossé contre un mur c’est ainsi qu’il patientait durant les prochaines minutes.

_________________
24h Chrono [Mission C] A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)


Dernière édition par Nakamura Syoto le Dim 14 Juin 2020 - 12:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Hiruko
Hiruko

24h Chrono [Mission C] Empty
Lun 18 Mai 2020 - 13:34


Enfin ! Il attendait depuis des semaines sa première mission maintenant qu’il était diplômé de l’académie. L’invasion de Kumo avait causé des soucis dans l’organisation et l’encadrement des jeunes genins, faute aux départs ou décès de nombreux ninjas gradés du village. Mais aujourd’hui c’était le grand jour, Hiruko avait reçu un message d’un chunin accompagné d’un ordre de mission à son nom. Une famille de fermier avait besoin d’aide pour se protéger d’une meute de loups qui semblait s’acharner sur le troupeau des habitants de Kaminari no kuni. Le village avait prévu des travaux pour sécuriser les bêtes mais il fallait tout de même protéger le bétail et la zone toute une journée entière en attendant que les bâtisseurs arrivent et construisent les défenses.

Le message était signé de Syoto Nakamura, un nom qui résonna dans le crâne du genin… Natsumi avait mentionné cette personne comme étant son senseï mais aussi en précisant qu’il était dangereux… Cet avertissement en tête, le marionnettiste prépara ses affaires.

Le lendemain de la réception de la missive, Hiruko avait rendez-vous à sept heures du matin pour un départ vers la ferme en question. Le genin s’était levé bien en avance, consciencieux, il vérifia son équipement plusieurs fois : des kunais, des shurikens, une poignée de makibishis, un long fil d’acier, son rouleau d’invocation de Juuro, il était prêt. Une fois tout bien rangé dans sa veste, son étui de cuisse et sa sacoche à la ceinture bien remplis, le ninja accrocha son bandeau protecteur à sa taille et se mit en route.

Le froid de l’hiver planait sur le village des Nuages. Bondissant de toits en toits pour éviter les rues et se déplacer plus rapidement, Hiruko sentait l’air glacial fouetter son visage mais il savourait cette sensation, enfin il partait en mission hors de l’enceinte de Kumo. Avec quelques minutes d’avance, le genin arriva à l’Arche Grise, porte d’entrée et de sortie de Kumogakure. Sur place, il repéra une personne qui attendait, un livre à la main. En s’approchant, Hiruko l’observa attentivement, il pouvait correspondre à la description de Natsumi : « un homme à l’apparence androgyne ». De toute façon, il n’y avait que lui qui semblait attendre quelqu’un et à une heure si matinale, à part les gardes de la porte, il n’y avait personne.

- Bonjour Syoto-daicho. Je suis Hiruko, genin de Kumo. C’est moi qui vais vous accompagner sur la mission de protection des fermiers de Kaminari contre les loups aujourd’hui. – lança le genin en s’inclinant devant son capitaine du jour.

Hiruko se redressa, il était prêt à partir et n’attendait que l’ordre de se mettre en route.

- Cette histoire de loup qui semble s’acharner de manière systématique sur un troupeau est plutôt étrange. Vous ne trouvez pas cela trop organisé pour des animaux sauvages, de plus il parait qu’ils sont de plus en plus nombreux, les meutes respectent généralement un système de territoire et ne s’associent pas pour monter des assauts… - dit le genin pour entamer une conversation pendant le trajet.

Effectivement, Hiruko trouvait le comportement de ces loups pour le moins intéressant. Il espérait entendre en retour l’avis de son supérieur sur l’ordre de mission. Mais il était convaincu d'une chose, aujourd'hui il allait faire ses preuves.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9424-hiruko-100#79633
Nakamura Syoto
Nakamura SyotoEn ligne

24h Chrono [Mission C] Empty
Mar 19 Mai 2020 - 20:28
Dans ce silence presque mortuaire, des bruits de pas se firent entendre et semblaient se diriger vers le passionné de lecture. Une voix interpella le Chûnin, celle-ci appartenait sans aucun doute à celle d’un jouvenceau, certainement était-ce lui le partenaire mystère. Le doute ne plana pas longtemps puisqu’il se présenta auprès du blondinet. Lors de cette entame de conversation une chose l’interpellait, l’emploi de marqueur pour signifier son respect envers son aîné, cela était totalement nouveau pour lui. Selon lui, les codes sociaux n’étaient là que pour flatter l’égo des anciens et certains profitaient de cette situation. Il n’en fallait pas plus pour voir le Nakamura pousser un soupir.
« Ravi de te faire ta connaissance… »
A peine qu’il eut terminé sa phrase que le Genin entra dans le vif du sujet en abordant ses doutes concernant la mission qu’ils devaient effectuer. L’argumentaire prononcé par son jeune acolyte avait du sens, beaucoup même, à cet instant le gradé fût agréablement surpris par cette analyse. Même s’il ne s’était pas véritablement penché sur la question, elle devait tout de même être posée, bien que celle-ci sortait du garde de l’opération. L’homme se laissa quelques instants de réflexions pour exposer sa pensée, du moins c’est ce qu’attendait son comparse. Intérieurement il espérait que le clan Inuzuka n’était pas derrière toutes ces attaques, sinon il irait toucher deux mots à Sakka.
« Ta réflexion est intéressante mais n’oublie pas que nous ne sommes pas mandatés pour ça. Sinon ils auraient fait appel à l’unité scientifique, pour essayer d’analyser le changement soudain de comportement de cette espèce. » dit-il calmement en regardant le juvénile.
« Tout ce que nous avons à faire c’est : survivre. On va bien s’amuser ne t’en fait pas ! » Le flavescent sourirait tout naturellement comme s’il n’était pas conscient du danger, à y regarder de plus près c’est comme s’il prenait cela pour un jeu.
La phase de présentation étant terminée, le borgne prit les devants en mettant en route les deux compagnons, pour les faire quitter l’enceinte du village, et cela dans le but de se rendre à la position fixée dans la missive.
Durant le trajet, le Kumojin aux cheveux dorés devait s’assurer des compétences de son acolyte afin de ne pas se retrouver au dépourvu au moment de la menace. Pour le mettre à l’aise, il commença par donner les siennes et espérait que Hiruko fasse de même.
« Pour ce type de mission, nous devons être honnête l’un envers l’autre au sujet de nos aptitudes respectives, d’accord ? Mon affinité principale se trouve être le Doton, ce qui oriente mon style vers les duels à moyennes et longues distances. Mis à part le Ninjutsu, j’affectionne également le Fuinjutsu qui concorde également avec ma méthode d’appréhender un affrontement. » dit-il tout sourire.

_________________
24h Chrono [Mission C] A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Hiruko
Hiruko

24h Chrono [Mission C] Empty
Mer 20 Mai 2020 - 9:47

Alors que le duo se mettait en chemin, c’était au tour de Syoto de prendre la parole, Hiruko l’observait en hochant la tête. Effectivement, si Hiruko portait un intérêt certain à la raison d’un tel comportement de la faune, le chunin lui rappela que l’ordre de mission portait sur la protection des civils et non sur une enquête. Hiruko acquiesça, les ordres sont les ordres. Le genin remarqua quand même le sourire troublant du Nakamura qui parlait de survivre et s’amuser, s’attendait-il à un bain de sang ? Est-ce qu’il l’espérait ? C’était à cause de ce penchant vers la violence que Natsumi avait qualifié Syoto de « dangereux » ? L’avenir allait répondre à cette question.

Syoto approfondit alors les présentations, il demanda une honnêteté totale et il partagea avec son équipier ses compétences et talents respectifs. L’objectif de cette discussion était clair pour Hiruko, son partenaire souhaitait savoir comment allait se comporter Hiruko en cas de combat, et peut-être même mettre au point une stratégie adaptée aux qualités du duo. Le marionnettiste enregistra dans son esprit les informations partagées par son homologue kumojin, c’était un combattant à moyenne et longue distance, utilisateur du ninjutsu, du fuinjutsu et d’affinité Doton. Une description qui correspondait pratiquement exactement au style de combat d’Hiruko.

- Très bien. Moi, je suis un adepte du Kugutsu. S’il faut être honnête, je dois dire que je suis récemment diplômé et je n’ai pas eu le temps de développer beaucoup de techniques, j’ai plutôt perfectionné celles enseignées à l’académie. Je possède un pantin de combat que j’ai construit moi-même, il est équipé de lanceurs en tout genre, notamment des senbons empoisonnés avec un toxique paralysant. Je suis un utilisateur du ninjutsu aussi, d’affinité doton également et j’ai des bases solides en fuinjutsu. En ce qui concerne le matériel, j’ai amené des shurikens, kunais, un fil d’acier, des makibishis et mon rouleau d’invocation.

Une description détaillée et honnête des compétences du Genin. Hiruko était prêt à entendre le plan (si il en avait un en tête) de son supérieur, alors qu’ils approchaient du lieu de la mission. Vu qu'il s'agissait d'une mission de protection, le marionnettiste s'attendait à devoir déterminer un périmètre de sécurité et attendre l'arrivée des renforts, en protégeant les civils même si pour cela il devait éliminer toute menace, animal sauvage... Ou pas.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9424-hiruko-100#79633
Nakamura Syoto
Nakamura SyotoEn ligne

24h Chrono [Mission C] Empty
Jeu 28 Mai 2020 - 19:53
A écouter les aptitudes de son compère de mission, Syoto se disait qu’ils avaient beaucoup de choses en commun, étant tout deux des combattants à distance. Cette information lui semblait importe, de plus c’était bien la première fois qu’il se retrouvait à travailler avec un marionnettiste, une belle occasion pour observer cet art méconnu. La curiosité animait le flavescent au point de concocter une stratégie afin d’observer le potentiel du jeune Hiruko.
« On dirait que nous avons plus ou moins la même façon de combattre, c’est plutôt intéressant aux vues de ce qui nous attend. J’ai vraiment hâte de voir ce que tu as dans le ventre. Etant donné ta récente promotion j’irai mollo avec toi, et avant de t’exposer le plan à suivre, que dirais-tu de faire un pari ? il se tourna vers son collègue avec le sourire. C’est très simple, celui qui aura le score le plus élever d’élimination gagnera. Si tu gagnes, je serais prêt à t’aider à apprendre une technique. Mais si je gagne, tu devras m’inviter à manger à tes frais. Ça te va ? »
Les deux shinobis de la cité des nuages avançaient à un rythme soutenu, passant par des chemins escarpés, ce qui était un raccourci pour atteindre le terrain agricole. Certes, le chemin choisi était sinueux mais couper de cette façon leur faisait gagner de précieuses minutes, et le temps était une ressource qu’il ne fallait pas gaspiller. Au bout de la traversée, ils apercevaient enfin le lieu de leur opération.
« On va commencer par un repérage des alentours, afin de savoir par où pourrait venir la menace de cette fameuse meute. Ensuite, on ira se renseigner auprès des propriétaires sur les fréquences des attaques, si c’était en journée ou plutôt en soirée. En fonction de leur réponse, ça nous aiguillera sur les prochains raides et on pourra se préparer en conséquence. Surtout, reste bien sur tes gardes parce que ce serait dommage d’annoncer à ta famille la perte de leur enfant. Donc pas de risque inutile. » cette fois-ci le gradé perdit le sourire qu’il arborait jusque-là et afficha un regard des plus sérieux.
Ce changement de comportement montrait qu’il ne prenait pas cette affaire à la légère, malgré les apparences qui pouvaient dire le contraire. Le borgne était déterminé à ramener son partenaire en un seul morceau, quitte à lui-même y laisser quelques plumes. Etrange pour quelqu’un qui ne supportait pas collaborer avec ses équipiers…
Le marionnettiste et lui pénétrèrent dans ladite parcelle, à la recherche d’empreintes d’animales. Et pour maximiser leurs chances le blondinet fit un signe de tête au Genin pour l’inciter à effectuer la fouille à l’opposé de sa position.
« On se retrouve devant la maison dans environ vingt minutes. » il pointa du doigt la bâtisse qui leur faisait face au loin.

_________________
24h Chrono [Mission C] A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Hiruko
Hiruko

24h Chrono [Mission C] Empty
Ven 29 Mai 2020 - 23:27

Pendant que Syoto exposait son plan à son camarade, Hiruko fut étonné de la tournure que prit ses propos. Le chunin voulait faire un jeu… Quelle idée macabre, l’idée fit frissonner le marionnettiste alors qu’il comprenait que son chef d’équipe était du genre sadique, même s’il ne s’agissait que d’animaux, Hiruko ne se voyait pas les massacrer de sang froid ni y prendre du plaisir. Mais le chunin fit une proposition qui tira le natif de Kaze de ses sombres pensées, si le jeune garçon était vainqueur de ce triste jeu, alors il gagnerait le droit d’apprendre une nouvelle technique et en cas de défait il devrait soulager sa bourse de quelques ryos pour offrir un repas à Syoto. Même si le principe était immoral, Hiruko avait une envie dévorante d’apprendre et de s’améliorer, à contre cœur, il hocha alors la tête pour accepter le défi…

Le duo progressait à grande vitesse à travers le territoire de la Foudre pour se rendre à la ferme en danger. Sur le chemin Syoto continuait d’énoncer sa stratégie. D’abord une reconnaissance du terrain, puis l’interrogatoire des civils pour obtenir plus d’informations, une méthode logique et efficace. Encore une fois, Hiruko acquiesça mais son visage se ferma étrangement quand le chunin évoqua le risque que sa famille perde un enfant, le marionnettiste ne comptait pas en parler, mais le clan Saizen l’avait perdu depuis déjà plusieurs années et Hiruko savait très bien comment allait se passer les retrouvailles, un jour il éradiquera son clan de la surface du Yuukan.

Enfin, le duo arriva sur le terrain des fermiers. Syoto marqua un temps d’arrêt pour donner ses directives, le genin lui adressa un regard trahissant son sérieux,

- Très bien. Dans vingt minutes, vous pouvez compter sur moi Syoto-daicho. – lança-t-il d’un ton froid en saluant son chef.

Vingt minutes… Hiruko se tourna face à la partie du champ qu’il devait fouiller. Devant lui, une vaste plaine, avec quelques parcelles couvertes de céréales, des enclos et la lisière d’une forêt qui marquait la fin du domaine des fermiers. Pour commencer, Hiruko patrouilla parmi les céréales, observant le sol à la recherche de traces. L’ombre des plantes permettait à la terre de rester assez humide et donc de retenir les empreintes plus facilement. Rapidement, le marionnettiste identifia quelques traces, d’abord des sabots surement des herbivores inoffensifs puis de temps en temps des traces plus « canines » mais les pistes étaient espacées les unes des autres, des loups solitaires ? L’idée traversa l’esprit du garçon, mais comment pourraient-ils s’organiser…

Ensuite, Hiruko fit le tour des enclos, il remarqua des barrières renversées, des fils barbelés arrachés avec des poils et du sang séché à plusieurs endroits isolés. Le genin attrapa une de ces touffes ensanglantées et il l’analysa : le poil noir et gris était dru comme le pelage d’un loup, le sang était noirci et complètement coagulé donc la brèche dans la barrière était vieille de quelques jours, encore une fois des traces du passage d’un seul canidé, la piste venait de la forêt et se dirigeait vers les abris des troupeaux, mais pourquoi cette brèche n'avait pas été réparée...

Pour finir, le garçon s’approcha de la lisière de la forêt. Son regard écarlate scruta l’horizon, étrangement il n’y avait pas de bruits d’oiseaux, tout était très calme mais l’obscurité du bois l’empêchait de voir correctement mais il remarqua quelques taches de sang séchées sur le sol.

Les 20 minutes étaient écoulées, sur le chemin vers l’habitation des fermiers, le genin prit l’initiative de semer sur les traces de passage des makibishis cachés dans l’herbe tout en réfléchissant sur la situation après avoir vu tout ces indices. Devant la porte, Hiruko fut rapidement rejoint par Syoto, il s’adressa discrètement à lui,

- Syoto-daicho, voici mon rapport : J’ai remarqué des traces de passage à trois endroits, dans les céréales, au niveau des enclos et aussi à la lisière de la forêt. C’est étrange, car a chaque fois il n’y a les traces que d’un seul animal, on ne dirait pas le passage d’une meute, de plus j’ai repéré des traces de sang qui vont de la forêt vers l’intérieur des terres, les barbelés de l’enclos sont vraiment épais et l’animal a du vraiment forcer et beaucoup souffrir pour les traverser et les arracher, un loup aurait reculé devant cet obstacle si il voulait simplement attaquer le bétail... C'est une certitude...

En synthétisant son rapport, Hiruko eut une idée. Peut-être qu’attaquer le bétail n’était pas l’objectif des loups, mais plutôt un dommage collatéral d’autre chose. La peur, l’instinct de survie pourrait pousser un animal à se mutiler dans ces barbelés.

- Je préfèrerais vous laisser mener l’interrogatoire des fermiers et je vais bien observer leurs réactions, mais j’ai la sensation que les loups ne sont peut-être pas la menace principale de cette affaire. – souffla doucement Hiruko.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9424-hiruko-100#79633
Nakamura Syoto
Nakamura SyotoEn ligne

24h Chrono [Mission C] Empty
Mer 3 Juin 2020 - 23:29
A présent que les rôles furent répartis, le flegmatique sillonna la zone de recherche qu’il s’était attribué, à la vue de l’immensité du terrain agricole il ne pu qu’être dégoûté. Devant autant de superficie le jeune homme se demandait s’il était possible de trouver le moindre indice, parce qu’il faudrait de nombreuses heures pour tout passer au peigne fin, et malheureusement son comparse et lui n’avaient guère ce luxe. De plus, utiliser ses capacités d’assimilateur risquaient d’effacer les possibles empruntes laissées par la meute, Syoto n’avait pas d’autre choix que de procéder de manière classique en étant à l’affût de détails anormaux.
Au bout du chemin qu’il arpentait, il y avait une grange, rien d’étrange à première vue mais celle-ci était laissée grandement ouverte. Probablement un oubli de la part des paysans ? Surpris de cette négligence, l’homme s’empressa de se rendre sur le lieu pour rattraper leur erreur. Ce n’était donc pas une grange comme il le pensait mais une étable. Ayant cette information, pour lui c’était de l’inconscience que de laisser le bétail à la portée de prédateurs tel que les loups, peut-être qu’il eut des pertes durant la nuit. Pour s’en assurer, il compta les animaux présents dans leur enclos individuel, à priori aucune perte n’était à déplorée. Quelle chance.
Par la suite, il remarqua des traces fraiches qui lui semblait étrange, par leur nombre mais également par leurs formes. Ces dernières appartenaient bien à des êtres humains, c’était indéniable, le blondinet pouvait estimer qu’il y avait au minimum trois personnes à cet endroit il y a peu de temps. Peut-être qu’elles appartenaient aux fermiers, ce qui était fort probable à la vue des horaires contraignants que subissaient cette profession. Mais où étaient-ils donc ? Parce que depuis leur arrivée, le Nakamura n’aperçut aucun d’entre eux ce qui le rendit perplexe. Pour le commun des mortels, il était impensable de travailler à une heure aussi matinale, mais les fermiers, quant à eux devaient non seulement être réveillés mais aussi être à l’œuvre dans le domaine.
Beaucoup de choses lui échappaient d’autant plus cette absence de travailleurs.
*Quelque chose cloche dans cette histoire, mais quoi ? J’espère que de son côté les recherches ont été plus fructueuses. Parce qu’une étable laissée ouverte ainsi que quelques empreintes de pas ne sont clairement pas suffisantes, surtout que nous sommes ici pour une meute de loups et non pour de simples effractions. Voyons voir ce que les propriétaires ont à dire sur cette affaire. *
Comme prévu il rejoignit son partenaire au point de rencontre, ce dernier ne semblait pas avare dans ses propos puisqu’il énonça ses quelques découvertes. A l’écouter, il pouvait écarter temporairement la thèse de la meute puisque cela ne corroborait à une attitude de prédateurs vivants en groupe. Pourquoi il y avait-il à chaque fois les empreintes d’un seul animal ? Hiruko aurait dû en trouver d’autres si c’était bien une mute à l’origine de ce désagrément.
« Tu as recueillis de précieuses informations à ce que je vois. De mon côté, je n’ai rien trouvé d’anormal mis à part l’étable laissée grande ouverte. De ce que j’ai pu constater aucun animal n’était à déplorer malgré cette négligence, mais quelques choses m’ont paru bizarre…-il marqua une pause puis regarda en direction de la propriété où logeait les fermiers. As-tu vu quelqu’un ? Aucune âme qui vive à l’horizon, alors que des traces fraiches sont présentes dans cette même étable, il y avait certainement trois individus à l’intérieur peu avant notre arrivée. Allons saluer les maitres des lieux. »
D’un air suspicieux, il demanda au genin d’emboiter ses pas jusqu’à l’entrée de la demeure, tout naturellement il frappa à la porte. Quelques secondes plus tard, une personne venait leur ouvrir, à première vue c’était une femme qui semblait avoir la quarantaine.
« Bonjour madame, nous avons été envoyés par Kumo à la suite des récentes plaintes concernant une meute de loups. Je suis le Chûnin Nakamura Syoto, et voici mon collègue Hiruko. Pouvons-nous entrer ? »
« Bonjour messieurs. Oui bien sûr… Faîtes donc. »
La propriétaire laissa les ninjas des nuages pénétrer l’intérieur du pavillon, elle leur proposa de s’installer ainsi que de leur offrir quelque chose à boire, ce que le borgne déclina respectueusement.
« Pouvons-nous connaitre le nombre de résidents ainsi que celui de travailleurs ? »
« On est que tous les deux avec mon époux à travailler et vivre dans cette exploitation, d’ailleurs il ne devrait pas tarder. Il est sous la douche. »
« Si vous le voulez bien, nous aimerions attendre votre conjoint. »
« Chéri, y’a les messieurs de Kumo qui sont là ! » s’écria la quarantenaire à son mari.
Hiruko ainsi que Syoto attendaient patiemment l’arrivée de l’homme en question, ce n’était que le début de leur investigation.

_________________
24h Chrono [Mission C] A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke

24h Chrono [Mission C]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: