Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 5/02. L'âme du Soshikidan
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyAujourd'hui à 3:42 par Tsukada Isamu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyAujourd'hui à 2:16 par Kogami Akira

» 4/03. Unité n°3
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyAujourd'hui à 1:49 par Borukan Akimoto

» 3/05. Nara et Bakuhatsu
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyAujourd'hui à 1:16 par Nara Karasu

» Feu ! - Rokkaku Goro
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyAujourd'hui à 0:15 par Rokkaku Goro

» 2/07. Watanabe et Meikyû
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyHier à 23:48 par Nobuatsu Saji

» [Délais] Event n°5
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyHier à 23:37 par Hao-Ku Sari

» 2/09. RENCONTRE N°3: Le fossé sans fond
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyHier à 23:31 par Yasei Ketsumei

» Carnet de notes de Kappa Tengoku
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyHier à 22:00 par Kappa Tengoku

» 4/01. Unité n°1
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] EmptyHier à 21:58 par Imai Nobume

Partagez

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen]

Shinrin Shinpachi
Shinrin ShinpachiEn ligne

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Lun 18 Mai 2020 - 20:29
PAYS DU FEU | 火の国の物語


Les Ruines de Shitô gisent comme une cicatrice au sein du Pays du Feu en rappelant l’épouvantable Massacre de Yugure qui fut à l’origine de la vengeance de l’Empereur sur la cité déchirée de Kumogakure. Du Temple du Feu qui était autrefois splendide, il ne reste que des débris de roche et de marbre qui semblent agoniser au milieu d’un paysage apocalyptique comme si tout avait été englouti dans un séisme majeur duquel aurait surgi des flammes abyssales. Les maisons qui étaient faites de bois se trouvent être encore calcinés, des morceaux de fers, des outils et quelques armes traînent encore sur un sol couvert de débris en tout genre, facturé et parfois complètement déstructuré, des pans de roches ayant surgi au-dessus de quelques maisonnées comme s’ils avaient cherché à les avaler pour les entraîner vers les profondeurs telluriques. Tout dans ce paysage est évocateur d’un chaos lointain qui n’attend que de recevoir les troupes qui se déchireront dans la débâcle.
Un voile gris domine les cieux au-dessus des ruines amorphes. Les impériaux, en arrivent, ne tardent pas à découvrir à quel point le paysage a pu changer. On y trouve des nids d’oiseaux, quelques arbres naissants, du lichen sur les anciennes structures ; comme quoi la vie existe sous les décombres.

Se dressant sur ce qui était autrefois le Temple du Feu, le Lieutenant s’apprête à prendre les paroles. En contrebas s’est rassemblé une foule d’une vingtaine de personnes, très majoritairement composée de shinobis, et pour la plupart volontaires pour participer à cet entraînement collectif organisé par l’Empire. Le silence s’impose au fur et à mesure, non du fait de l’autorité du Lieutenant qui au contraire ne semble qu’attendre, mais surtout à cause de cette impatience qui règne dans les cœurs. Comme s’il s’agissait d’une contagion, les voix se taisent tour à tour. Cristallisant les attentions, celui qui se revendique comme le Monarque des Bois s’exprime, calme, pour annoncer les groupes qui figurent sur un petit parchemin qu’il tient entre ses mains et qu’il parcourt paisiblement.

« Lieutenants, Soldats. Je vais vous annoncer les duos et leurs zones de combat. Ces affrontements se dérouleront les uns à la suite des autres ; il est toutefois recommandé de se tenir à plus de cent mètres de distance de chacun des échanges. Vous connaissez déjà les règles d’affrontement. Voici les groupes : … »

Il énumère ainsi toute la liste des participants, et indique de la main la zone choisie pour chaque confrontation, permettant à chacun de pouvoir anticiper les déplacements.

Le discours terminé, les groupes se mettent en position. La première confrontation oppose Sendai Yahiko et Nuy Ozuka à Enma Gozen et Uzumaki Ryûgen. Les spectateurs, silencieux, sont négligemment assis ou debout sur les ruines et observent de loin les combattants qui se préparent, à presque cent mètres d’eux. L’aire de combat choisie pour ce duel est un terrain accidenté, en plein cœur des ruines. Des bâtisses éventrées, des pans de roche qui surgissent du sol, quelques coins d’herbe éparses, deux nids d’oiseau, un blaireau qui s’enfuit. Les combattants ont tout loisir de démarrer directement du sol, ou de se hisser sur les débris. Les vestiges forment parfois de rares murets derrière lesquels les impériaux peuvent tenter de s’abriter ; mais ces derniers sont devenus si fragiles, contaminés par les ronces et les moisissures, que ce serait se leurrer de croire pouvoir profiter de leur protection.

Le Lieutenant, impartial et volontairement plus proche que les spectateurs afin de pouvoir intervenir en cas d’accident, s’adresse à chacun d’eux en mettant ses mains autour de bouche comme pour amplifier sa voix :

« A vous ! »

Dans la zone des spectateurs, un homme frappe du plat de sa lame sur un bouclier de fer si fort que le cri du fer et du métal se répand en échos sur presque un kilomètre.



Quelques petites règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 48h pour répondre.
  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'entraînement.
  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu.

    Règles spécifiques :
    • Les groupes sont disponibles ici : lien
    • Le combat se déroule dans un environnement avec beaucoup de débris et des petits murets fragiles qui s'émiettent.

      Ordre de post :
      • Sendai Yahiko
      • Nuy Ozuka
      • Uzumaki Gozen
      • Uzumaki Ryūgen




Dernière édition par Shinrin Shinpachi le Mer 20 Mai 2020 - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Mar 19 Mai 2020 - 20:16
Tout autour de moi, le paysage ressemblait à un vestige de guerre. De tout ce que j'avais pu voir dans ma vie, l'environnement dans lequel j'étais plongé devait être un des plus marqués par l'histoire, par l'horreur. Pour autant, le contexte ne se prêtait pas vraiment à ce qu'on pouvait s'imaginer. Mon camarade et moi n'étions pas forcés de tuer qui que ce soit, ce n'était d'ailleurs pas même recommandé du tout, mais il s'agissait là plutôt d'un combat à forces égales en deux contre deux. Un entraînement, qu'ils disaient ? C'était avec plaisir. S'il y avait bien quelque chose qui me faisait vibrer, c'était ce genre de sensation.

Mais avant de démarrer les hostilités, je préférais plutôt analyser la situation. Nous étions en deux contre deux, et en tentant de ressentir un peu le chakra de chacun, je remarquai une certaine homogénéité dans la formation des duos. Nous devions tous ici être capable de repérer qu'il y avait un ninja plus expérimenté dans chaque duo, et un plus débutant, et cela soulevait d'ailleurs les toutes premières problématiques de ce genre d'entraînement.

Il y avait fort à parier pour que Gozen n'ai pas trop de difficulté à se défaire d'Ozuka, comme je pouvais parier ne pas avoir trop de difficulté pour mettre hors d'état de nuire Ryûgen. Cependant, si Gozen ou moi essayions de défaire une de ces cibles, c'était fermer l'oeil sur quelqu'un qui, à la moindre de nos erreurs, pouvait nous punir fatalement. Cela signifiait bien une chose, c'est que si ce combat paraissait être un deux contre deux, en réalité, il avait plutôt l'air de deux un contre un.

Mais tout ça, c'était de la théorie. Je ne devais pas oublier qu'il y avait souvent une bien grosse différence entre la théorie et la pratique. Il fallait plutôt parier pour qu'en pratique, Gozen ou moi étions capable sur un timing d'attaquer Ozuka ou Ryûgen, comme il était probable qu'Ozuka ou Ryûgen nous attaque Gozen ou moi par surprise. Une seule chose pouvait bien éviter ça, que nous distancions les deux un contre un en faisant pleinement confiance à notre camarade. Une approche qui rendait l'idée du deux contre deux un peu inutile.

Je me tournai vers chacun des combattants ici présents, et je leur adressai ma politesse habituelle, accompagnée d'une salutation tout à fait respectueuse.

-"Camarades Teikoku-Jin, que le meilleur gagne. Bon combat !"

S'il y avait bien une chose que je pouvais faire pour honorer ce deux contre deux, c'était de considérer les intentions de l'Empire. C'était considérer la force d'Ozuka, de Gozen, de Ryûgen, et de ne jamais manquer de respect à aucun d'entre eux. Je commençai des mudras rapide, déterminé premièrement à divertir une personne qui allait avoir besoin d'un peu de stimulation dans ce vis à vis : Gozen. Je créai rapidement un gros bloc de chakra à partir de mes mains, et lui envoyai dessus à pleine vitesse. J'enchaînai ensuite d'autres mudras qui visaient cette fois un bien autre objectif, plus défensif. Parce que s'il y avait bien quelque chose que je craignais de la part du plus puissant d'entre eux, c'était bien sa contre-attaque.


Spoiler:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 10:45
Un entraînement pour mieux appréhender le futur, un exercice qui allait montrer mes faiblesses à tous ici présent. Tant pis, cela aurait peut-être l'effet d'un électrochoc et me pousserait à progresser dans les domaines en question.

Le contexte actuel était le suivant, en compagnie de mon collège Yahiko, j'allais affronter Gozen et Ryûgen. Un deux contre deux pour le moins équitable si on prenait en compte les rangs et puissance de chacun, malgré tout, la roue pouvait vite tourner. Nous n'étions pas ici pour s'entretuer, sinon je savais déjà comment j'allais finir, mais plutôt pour montrer aux autres ce qu'ils doivent améliorer. Même le plus puissant des shinobis à des lacunes dans un domaine alors un exercice de la sorte ne pouvait que faire progresser toute notre armé.

Je me plaçais assez proche de lui, comme ça il pourrait me protéger en cas d'attaque trop puissante, on ne savait jamais de quoi était capable nos adversaires. En fait si, j'avais fini presque carbonisé la dernière fois, donc je savais qu'une attaque de cette envergure serait plus facile à contrer à deux plutôt que seul. Je n'avais pas de plan en tête, agir en fonction de la situation était le propre du shinobis, de plus je ne connaissais pas les capacités de mon binôme, j'allais donc devoir caler mes techniques sur les siennes. Surtout ne pas être une gêne pour lui.

« Bon combat à vous !!! »

Il ne fallut que quelques secondes à Yahiko pour lancer les hostilités, formant un bloc de chakra pur dans leur direction. Cela me donnait déjà des indices sur la nature de son chakra, je devais l'épauler, nous savions que sa technique ne ferait pas mouche, surtout aussitôt, à moi de faire en sorte que l'adversaire soit déstabilisé. Formant rapidement des mûdras avant que le bloc de chakra atteigne sa cible, je fis un léger bruit de bouche et le bruit d'une explosion retentie juste derrière Gozen et Ryûgen. Une bonne manière de commencer, faire peur à l'autre, le déstabiliser, car ici peu de personnes connaissent mes capacités.


Spoiler:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Cmi_de10


Dernière édition par Nuy Ozuka le Jeu 21 Mai 2020 - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 13:35
Aux Ruines de Shîto, de nombreux soldats et lieutenants se regroupent sous le bon vouloir de Shinrin Shinpachi afin renforcer l'armée du feu. Il faut le savoir, étant construite à une vitesse folle, l'armée de l'Empire n'a pu se composer uniquement de soldat puissant et aguerrit d'une certaine expérience au combat. Bon nombres d'anciens shinobi n'étaient à la base que de pauvres paysans recrutés par l'Empereur pour un moment opportun. Aujourd'hui, il faut les former. Le village caché des Nuages, sous l'emprise du Teikoku, démontre désormais son souhait de s'extirper des chaînes impériales. La Rébellion puis le Fukkatsu, les anciens habitants et guerriers de la Foudre semblent se dresser dans l'ombre pour reprendre possession de leurs terres.

L'initiative est alors toute trouvée, ceux ayants gagner la conquête de la Grande Nation, se doivent d'être plus fort. Ils ne doivent pas sous-estimer les anciens Kumojin prêt à tout pour devenir à nouveau résident du pays de la Foudre, librement.

Au cœur d'un terrain remplit de ruines, le public se tient à l'écart alors que le prince du bois se dresse entre deux groupes de combattants prêt à en découdre. D'un air impartial, le cheveux au vent, l'Uzumaki pose son regard braisé sur ses adversaires du jour, Sendai Yahiko et Nuy Ozuka. S'il connait déjà les capacités du Sendai pour avoir affronter une consœur à lui, Gozen ne connait cependant pas celles d'Ozuka présent lors du ... feu de joie en compagnie d'autres Hijin. Quoi qu'il en soit, il reste fier d'être ici en compagnie de son cousin Uzumaki. Il est un allié de taille, ces capacités laisse rêveur le Balafré.

Au milieu de ce champ de ruines, Gozen reste observateur, prêt à en contrer les offensives qui lui seront adresser. Se sachant être la cible à éliminer, il sait qu'il devra fournir bon nombre d'efforts. Et cela se démontre au moment où la manieur de chakra pur envoi un bloc en direction de l'Uzumaki. De par la terre, le guerrier élémentaire fait jaillir une mur de terre de façon à faire avorter l'attaque du Sendai. Cependant, au moment où le mur apparaît, un bruit retentit déconcentrant légèrement le duo d'uzumaki. Derrière eux, une explosion. Regardant brièvement derrière lui, le Balafré ne voit rien. Comment ?! Prenant de plein fouet le bloc de chakra, le mur s’effrite explosant au visage de l'homme.

Expulsé sur plusieurs mètres par la puissance de l'impact, Gozen se retrouve allongé au pied d'une ruine sans émettre la moindre mouvement, le regard fuyant vers le ciel. Il réfléchit, alors que tous à se moment là, peuvent penser que le bonhomme est mort.

Se relevant avec quelques égratignures, dépoussiérant son long manteau corbeau de quelques revers de la main, le guerrier ne se fera plus avoir.

« Un Sendai et un musicien fourbe ... Et bien oui, que le sort vous soit favorable. » Sourit-il ironiquement, assoiffé de combat depuis des années. Reprenant place aux côtés de son compère, Gozen voit que l'attaque qu'il vient de subir est quelque chose de combiné hasardeusement. Mais cela ne doit pas se reproduire. « Et bien Ryū', on dirait bien qu'il va falloir jouer de force commune. Même si le vent est faible face au feu, il reste la force parfaite pour embellir de belles flammes ... Tu ne crois pas ? »

Regardant droit devant lui, le guerrier élémentaire compose une série de mûdra avant de cracher sur ses adversaires, un boule de feu bien deux fois plus grande qu'eux. Par le Feu, il symbolise sa fidélité à Hi, à l'Empire. Et puis ... un peu de nostalgie pour Ozuka, c'est assez plaisant.

Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Uzumaki Ryūgen
Uzumaki Ryūgen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 14:21


Teikoku 帝国
musique




Les ruines de Shito… un lieu iconique de l'empire du feu, synonyme de sa défaite mais également de son renouveau. Cet endroit symbolique était aujourd'hui utilisé dans le but d'un entraînement commun entre les différents utilisateurs de chakra ayant prêté allégeance au Teikoku. Peu importe la brigade, tous étaient rassembler dans l'unique but de montrer sa force.. et de découvrir ses faiblesses.

Les combats avaient été organisés dans différentes arènes et apparemment, le groupe de l'Uzumaki était le premier. Ryūgen devait apparemment devoir faire équipe avec Gozen, appartenant également au clan Uzumaki. Ses adversaires étaient nul autre que Sendai Yahiko et Nuy Ozuka. Des soldats accomplis, il allait devoir se méfier d'eux.

Se plaçant aux côtés de Gozen, il s'incline en face de ses adversaires avant de se redresser, faisant mine d'être prêt.

« Que le meilleur gagne. Et sans rancune, hein ? » Adressa l'Uzumaki à ses adversaires alors qu'un petit sourire en coin se dessinait doucement sur son visage.

Et c'était Yahiko qui lança les hostilités, il envoya un bloc de chakra sur sa cible, Gozen. Celui-ci se défendit de créant un mur, reculant de quelques mètres, Ryūgen évita de se retrouver dans la trajectoire de Gozen, repoussé par son propre mur. A peine audible, la voix de Ryūgen se fit entendre. « Kage Bunshin.»Effectuant un unique mûdra, deux copies de Ryūgen firent leur apparition, ils semblaient tout aussi déterminés que l'original à remporter ce combat.



Instinctivement, une des copies partit, vers la direction du bruit, l'autre se contenta de rester auprès de l'homme qui l'avait créé. Le clone qui était partit avait pour seul but de se dissimuler, pour l'instant. Quant à l'original...

« Je vais leur en donner moi, de belles et grandes flammes ! » Cria-t-il avant de tendre ses mains vers l'avant, provoquant une terrible tornade. « Arashi. »



Une véritable tempête s'échappa des mains de l'Uzumaki, amplifiant les flammes lancées par son aîné. Contournant les flammes, le clone se rapprocha rapidement de Ozuka, se préparant à sa prochaine offensive.

fight:
 




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9034-heros-des-ames-damnes-uzumaki-ryugen https://www.ascentofshinobi.com/t9072-uzumaki-ryugen-memoires-d-un-heros#76484
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Ven 22 Mai 2020 - 6:55
-"Sans rancune", enchaînais-je avec un petit sourire en coin.

C'était évident : un entraînement incluait un combat dans lequel nous nous affronterions sans merci, et cela n'impliquait évidemment que notre envie de gagner, et non pas une quelconque haine. Je comptais énormément sur leurs intentions de ne pas tenter de nous tuer voir de nous handicaper, comme ce n'était pas mon but, malgré toute la difficulté que cela engendrait. Voilà quel était le paradoxe de ce genre d'événement, se donner à fond, mais pas suffisamment pour nuire aux gens contre qui nous nous battions.

Ma première offensive était simple, sans artifice. Il n'y avait qu'un gros bloc de chakra rectangulaire, vertical, rectiligne, qui n'avait que pour objectif de faire démarrer le combat doucement. Les ennemis se prirent évidemment au jeu, ce qui était assez logique s'ils voulaient éviter de se prendre au mur, et une première défense fut crée par celui que je visais. Une défense de terre, ce qui nous donnait une première information sur le type d'élément que pouvait utiliser l'homme massif. Pour eux, la seule surprise que je pouvais représenter était dans les techniques utilisées, ils savaient déjà en quoi consistaient mes techniques. Mais pour ce qui était de mes adversaires, nous ne savions pas grand chose Ozuka et moi.

Le bruit de l'explosion me fit d'ailleurs légèrement sursauter intérieurement moi aussi. Il fallait reconnaître qu'il était troublant d'entendre une explosion sans un quelconque impact visuel. Je me demandais ainsi automatiquement si cela pouvait être un Genjutsu qui m'était imposé, mais cela n'était pas bien logique. Nos adversaires venaient d'être impactés eux aussi par la technique, et mon allié n'avait aucun intérêt à me faire subir une quelconque illusion. Je n'avais pas même entendu le petit bruit qu'avait effectué le Nuy avec sa bouche, ce qui ne m'aidait pas beaucoup dans la compréhension. Une seule information très logique : mon allié était capable de créer des bruits.

Quelque part, j'espérais au fond de moi qu'il avait quelque chose de plus concret, pouvant blesser les adversaires. Si le bruit avait pu aider à faire encaisser à Gôzen une première offensive, quelqu'un de sa trempe ne se ferait pas avoir une deuxième fois, c'était sûr. Il allait falloir ruser... sauf si ?

Si tout cela était fait exprès, si Ozuka savait qu'il avait les outils pour faire en sorte que mes attaques soient plus efficaces en créant des diversions ou autres artifices, ça pouvait être ingénieux. Les sons n'étaient ni visibles, ni évitables, et s'ils se privaient eux-même d'audition, c'était la porte ouverte à d'autres choses pour nous. Cela me faisait voir un petit avantage de notre côté pour le combat, mais il était évident que c'était se leurrer que de penser cela suffisant.

Notre adversaire se releva sans aucune peine suite au petit choc qu'il avait encaissé. Je ne fus pas vraiment surpris de le voir se relever aussi vite, j'espérais même d'ailleurs voir ça. Et comme prévu, c'était à leur tour d'enchaîner. Je remarquai rapidement les clones qu'avait effectué Ryûgen, mais prit dans le timing, il était impossible pour nous de pouvoir y faire quoi que ce soit. Il fallait se rendre à l'évidence : il me faudrait trouver quelque chose pour tenter de les éliminer de manière rentable, ce sans quoi nous risquions mon allié et moi d'être piégé à l'avenir.

Mais pour le moment, nous avions autre chose à nous occuper. Dans un timing relativement similaire, nos deux adversaires exécutèrent des mudras, et lancèrent deux offensives. Si pour l'un il s'agissait d'une énorme boule de feu, il s'agissait pour l'autre une espèce de tempête qui nous fonçait droit dessus, et qui devait même augmenter la puissance et l'impact de l'énorme offensive de Gozen. Si j'avais pu commencer mes mudras en anticipant leur attaque, je dû rapidement me rendre compte qu'il en fallait plus que nécessaire afin de pouvoir nous protéger efficacement tous les deux. Je pris ainsi plus de temps pour effectuer un peu plus de signes de main, et en tendant les mains devant nous, j'érigeai rapidement un énorme mur de chakra, d'une épaisseur qui illustrait parfaitement sa résistance.

-"Si tu as un moyen pour déloger ces deux clones, ça va être ton objectif !", disais-je à Ozuka tandis que les deux attaquent percutèrent violemment le mur de chakra. "J'vais te couvrir !"

Une fois que mon mur fut placé, je fis quelques mudras et je trouvais un angle de vue sur Gozen. Je ne devais pas le laisser respirer, si je voulais que mon camarade puisse pleinement utiliser ses capacités. Mes mudras me permirent de l'ancrer rapidement dans un Genjutsu des plus inoffensifs, mais qui visait à le déconcentrer un court temps.

Je fis apparaître une duplication de moi tout à fait illusoire derrière les deux Uzumaki, visible uniquement par le plus expérimenté des deux, et celui-ci s'exclama d'une voix confiante, grave, presque agaçante.

-"La menace n'est pas toujours visible, Gozen, tu le savais pourtant !""

Il ne fallut que ça pour faire rapidement disparaître mon énorme mur de chakra qui s'évapora. J'enchaînai peu de mudras, décidé à les embêter quelque peu, et je tendis un bras vers Gozen, et l'autre vers Ryûgen. De ces deux derniers s'échappèrent d'innombrables petits projectiles de chakra qui défilèrent sans jamais s'arrêter... enfin, jusqu'à ce que je veuille que cela s'arrête. J'espérais que cela serait suffisant afin que mon camarade puisse soit blesser suffisamment Ryûgen, ce qui ferait disparaître les clones, soit les faire disparaître directement.

Quelque chose était sûr, avec la pression que je venais de mettre sur nos deux adversaires, il pourrait profiter d'un petit timing pour faire ce qu'il souhaitait sans que nous ne risquions une contre-attaque directe.


Résumé:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Sam 23 Mai 2020 - 10:51
Un combo pour le moins étonnant, même si je dévoilais d'entrée ma carte de musicien fou, il n'était pas forcément évident pour eux de bloquer mes attaques. La solution la plus extrême serait qu'ils se détruisent leurs tympans, mais il faudrait être sacrément débile pour faire ça dans un combat d'entraînement.

Gozen avait été touché et expulsé de quelques mètres contre le mur de l'enceinte, pour ma part, je savais que le mur avait eu plus mal que lui. Son compagnon se dédoubla rapidement, on sentait que son instinct guerrier était bien décidé à se donner à fond. Personne ne voulait perdre, rien de fou n'allait sortir de ce combat, mais la fierté d'un homme était parfois si fragile...

* La triche... c'est du 4 vs 2 maintenant... *

Est-ce que la triche pouvait être un réel motif dans un combat entre shinobis ? Non, de plus ce n'était qu'une technique, une technique bien chiante, mais une technique quand même. Pour me rappeler à quel point j'étais un sous fifre, Gozen envoya sur nous une boule de feu pour le moins impressionnante. J'esquissais un léger sourire et n'hésita pas à provoquer mon supérieur.

« Tu es capable de faire bien mieux que ça non ?! »

Oui j'aurais dû sans doute la fermer, car finalement c'est mon camarade contrôlant le chakra qui s'occupa de gérer la double attaque. En effet Ryûgen ajouta avec un timing parfait un vent puissant, une combinaison violente pour rendre la boule de feu plus grosse et donc plus dévastatrice. Mais qu'était-ce face à ce mur de chakra, épais comme ma biiiiiiip. Je devais avoir confiance en lui et ne pas avoir peur que le mur cède, l'un des clones s'avançant vers moi par le côté, il était donc de mon rôle de m'en occuper.

J'avançais vers le clone en question tout en prenant soin d'effectuer quelques mûdras, la suite allait lui faire mal aux oreilles. Un son strident sorti de ma bouche, il allait être le seul à l'entendre, visant principalement son oreille droite, j'allais le rendre sourd pendant quelques secondes. Alors que mon attaque allait l'atteindre, j'attrapais un kunai dans ma sacoche, son utilité allait être grandiose.

Au moment de mon attaque mon inquiétude était la suivante. Est-ce que j'avais bien à faire à un clone ou à l'utilisateur principal. J'avais vu une copie de lui se diriger vers mon explosion factice, il m'avait semblé voir l'un de ses clones passer sur le côté pour venir au contact. En toute logique, à la fois visuelle et tactique, il était logique qu'il s'agisse d'un clone mais l'erreur ne devait pas être permise. Un son aussi puissant dans l'oreille, un clone ne devrait pas pouvoir rester en vie, nous allions vite être au courant.


Spoiler:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Sam 23 Mai 2020 - 15:09
Le Feu et le Vent sont des éléments contraire donnant plus de force au feu. Mais la houle soulève les capacités destructrices du brasier en se mêlant à ce dernier. Gozen représente cette chaleur affamée et Ryugen, cette bourrasque aussi fougueuse que puissante. La boule de feu suprême embrasse le torrent venteux du jeune Uzumaki pour se jeter sur le duo face à eux. Néanmoins, démontrant es talents de shinobi, maître du chakra pur, le Sendai s'oppose à cette attaque en créant un mur de taille impressionnante stoppant la salve des deux confrères.

Face à ça, un léger sourire s'esquisse sur le visage du balafré, à la suite en plus des commentaires de ses adversaires. Et si leur stratégie se met en place, le duo d'Uzumaki se doit aussi de travailler ensemble. En créant deux clones, Ryu va s'attirer des ennuis plus gros car il augmente nombre de combattant face à eux. Il en devient la cible principale.

« Ryu, fais gaffe. Ils vont venir sur toit et tes clones pour les détruire. On doit en profiter pour les mettre à mal. »

Ozuka emboîte le pas pour venir se frotter à Ryugen et ses clones, de son côté, Yahiko émet une nouvelle offensive, envoyant une salve de boule de chakra sur le Balafré. Cette fois, Gozen ne se fera pas avoir, il compose rapidement une série de mûdra pour ériger un nouveau mur de terre face à lui, avortant les projectiles du Sendai. Un nouveau sourire et l'homme continu.

« Bon et si on passait aux choses sérieuses ... Sendai Yahiko ? »

Après une nouvelle série de signes, le Balafré crache une imposante quantité de flammes prenant forme dans le ciel, sous la silhouette d'un grand phénix enflammé. Tombant à pic sur le Sendai, le volatile poursuit le shinobi jusqu'à le toucher.

Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Uzumaki Ryūgen
Uzumaki Ryūgen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Lun 25 Mai 2020 - 11:31


Teikoku 帝国
musique




Le feu attisé par le vent fonça droit vers les adversaires du jour, il serait bien naïf de croire que cette attaque ne pouvait pas mettre fin au combat. Yahiko prouva une nouvelle fois sa maîtrise du combat en générant un énorme mur de chakra, assez grand pour le protéger lui et son acolyte de l'assaut combiné des Uzumaki. Mais il fallait s'attendre à une riposte. Et c'est ce qui allait arriver immédiatement.

« Je gère, regarde ! »

Un nombre impressionnant de balles de chakra fut généré par Yahiko, envoyées droit dans la direction du duo, Ryūgen laissa son allié bloquer l'attaque. Une fois le mur généré, il se place derrière le nommé Enma pour éviter de subir les balles perdues de l'assaut. Quant à son clone… Il allait pouvoir montrer ce qu'il allait faire.

Se décalant, le Ryūgen original généra une flèche de vent -sans aucun mûdra- qu'il projeta sur le Nuy, profitant de la concentration qu'il avait mis sur le clone. La flèche fonça droit en direction de son épaule, dans le seul but de la perforer et de réduire sa capacité à effectuer des mûdras, obligatoirement formés dans une technique de Ninjutsu. Il voulait handicaper son adversaire, avant d'être sûr de pouvoir lui asséner le coup de grâce.



Mais cette attaque fut non sans conséquences, le clone subit un assaut et disparu, dans un écran de fumée. La mémoire accumulée par celui-ci revint à Ryūgen et maintenant il était sûr des capacités de son adversaire.

Quant au clone restant, il restait à l'abri, attendant patiemment son heure...

fight:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9034-heros-des-ames-damnes-uzumaki-ryugen https://www.ascentofshinobi.com/t9072-uzumaki-ryugen-memoires-d-un-heros#76484
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Lun 25 Mai 2020 - 13:01
Ma dernière technique n'était pas la meilleure des idées que j'avais eu. Une technique qui reposait sur le nombre pour être efficace, divisée en deux, et face à des adversaires qui ne se laissaient pas perturber ne l'aidait pas à être efficace. En effet, un nouveau mur avait pu être crée rapidement par Gozen, tandis que la distance séparant mes deux adversaires avait permit à Ryugen de venir profiter du mur de son allié.

-*Tss, je n'aurai même pas réussi à la rendre rentable.*

Je lâchai quelque peu le regard sur mon camarade. Je sentais que l'attention de mes adversaires était centrée sur moi, ce qui s'expliquait aussi logiquement par le fait que mon allié était occupé pour le moment par un des clones de Ryugen. Et lorsque je vis qu'il s'était rendu du côté du clone de l'Uzumaki, je compris qu'il s'était fait berner par notre adversaire. Il s'était séparé de moi, ce qui me rendait la vie compliquée pour le protéger en plus de me protéger, et il utilisait toute une technique pour détruire une duplication.

Ca sentait mauvais, on venait de perdre l'avantage que nous avions en tout début de combat.

Au contact des balles de chakra, le mur s'effrita, et je dû arrêter la propulsion de ces projectiles lorsque je vis un énorme phoenix de feu se former dans les airs. Gozen n'avait pas été naïf, il n'avait pas effectué simplement ce mur pour se protéger en espérant que ma technique avait une fin, il avait plutôt gagné du temps pour effectuer une contre-attaque solide.

Je cessai aussitôt l'attaque, me dépêchant d'effectuer une série de mudras moyennement longue. Le phoenix arrivait vite, ses flammes semblait on ne peut plus ardentes, il me fallait une défense de taille, sûrement comme celle que j'avais effectué auparavant. Dans un timing relativement proche, imposé par la vitesse du phoenix et le temps que me prenait les mudras, je créai juste à temps un nouveau mur de chakra très épais, qui encaissa une nouvelle fois le choc dans une explosion assourdissante.

Il fallait dire, une telle vitesse et une telle force de frappe arrêtée net, ça ne pouvait pas rester indiscret.

Automatiquement, une petite pause s'imposait dans le combat. Un court temps très naturel dans lequel je réalisais que j'étais obligé de laisser Ozuka se défendre tout seul. Car si je tâchais de mettre la pression sur mes adversaires, eux aussi me l'ordonnaient. Je ne pu ainsi rien faire contre l'offensive de Ryugen sur mon allié, comptant sur lui-même pour se défendre. Je n'avais même pas le temps de voir s'il était dans la portée de mon mur.

Tout disparut, et je pu m'informer rapidement de la situation. Plus de phoenix, plus de mur de chakra comme il disparaissait naturellement après avoir encaissé la technique de flammes, et le mur de terre n'était aussi plus en état de protéger quoi que ce soit. J'avais un clone qui pouvait bloquer la vue de Gozen, et une attaque rapide qui ne lui laisserait pas de temps de faire des mudras.

-"Enfoiré...", murmurais-je avec le sourire, le regardant dans les yeux.

Evidemment que j'avais envie de passer aux choses sérieuses. Mais je ne voulais pas en venir à utiliser une de mes plus puissantes techniques, c'était bien trop dangereux. Si lui comme moi serions capable de nous défendre de tout type d'offensives, ce n'était pas le cas de nos alliés.

Je pris une décision rapide. Dans l'illusion qui était toujours en marche, le clone arriva vers Gozen, son épée dans la main. Il courait à pleine vitesse, armant son bras comme s'il se préparait à lui donner un grand coup tranchant, dévastateur.

En réalité, il ne craignait strictement rien, la lame lui passerait au travers, comme s'il était intangible. Mais il n'en saurait rien, et je devais profiter de ce timing pour tenter de le prendre par surprise. Ainsi, au moment où le clone s'approchait de derrière lui et en criant "Ne m'ignore pas !", j'effectuai rapidement plusieurs mudras, créant une lame de chakra verticale, très tranchante.

Celle-ci fusa à pleine vitesse vers ma cible. Elle n'était clairement pas létale, son atout était plutôt la rapidité pour contrer le temps qu'il pouvait mettre afin de créer un mur.

Avec un peu de chance, la balle allait changer de camp.


Résumé:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Mer 27 Mai 2020 - 9:03
Un petit de nuage de fumée apparaît à la place de Ryūgen, c'était donc bien un clone et une partie de son offensive était donc stoppée. Je n'aimais pas vraiment les combats rapprochés, voilà pourquoi j'étais rassuré de le voir disparaître aussi rapidement. Malheureusement la suite allait être bien moins glorieuse, si j'attaquais sur le côté, comment voir quelque chose qui venait sur ma gauche. J'avais beau être un shinobis, mon temps de réaction n'était pas assez important pour esquiver une flèche aussi rapide. Je commençais par former quelques mûdras mais c'était trop tard, celle-ci vint se planter dans mon épaule gauche. J'avais eu le temps de me tourner pour faire face à sa flèche, histoire de ne pas finir en brochette.

J'avais compris que je ne pourrais l'esquiver, voilà pourquoi je m'étais grandement concentré pour rester debout, allant même jusqu'à concentrer mon chakra dans le sol. Une importante douleur s'empara alors de moi, la suite du combat s'annonçait clairement à notre désavantage et tout cela par ma faute. Quel boulet je faisais.

* Reste lucide... Analyse et sert à quelque chose... *

Debout mais salement amoché, je pouvais encore bouger la main droite, mais avec une lenteur déplorable. Un bruit violent arriva lorsque les quelques flammes que je percevais vinrent frapper la protection de mon camarade. J'étais bien trop loin pour qu'il me sauve les miches encore une fois, même en étant presque hors combat, je devais tout faire pour l'aider. Cela me prit quelques secondes à cause de la douleur, fixant à présent Gozen, je criai de toutes mes forces vers. Un son strident sorti de ma cage thoracique, si violent qu'il allait l'immobiliser sur place.

Il ne fallait pas rêver, tout cela ne serait que provisoire vu mon état, mais peut-être qu'il n'en fallait pas plus pour que Yahiko trouve le moyen de le mettre KO. Nous savions tous qu'au moment où l'un de nos deux supérieurs tomberait, la victoire s'offrait à nous.


Spoiler:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Mer 27 Mai 2020 - 13:20
Miséricordieux, le Balafré exerce ses talents de maître dans l'art du ninjutsu à la perfection. Crachant continuellement ce flux d'exaltation flamboyante, le guerrier élémentaire démontre une partie infime de sa toute puissance poussant à la désolation le commun des mortels. Il est un Uzumaki, immortel. Immensurable, le Garuda Prédicateur déferle de sa toute magnificence sur la position du Sendai. De l'autre côté du brasier, de ses iris extraordinairement rougeâtre et le feu quittant sa bouche, Gozen reste attentif à la moindre action de chacun sur le champ de bataille. Oui, même un entrainement est considéré comme des plus sérieux pour l'homme. Lorsque l'on connait le climat actuel des relations Teiko-Kumojin, prudence reste mère de sûreté. Assurément. C'est à sa droite, derrière deux, trois ruines présentes entre eux, que le guerrier guette de ses pupilles le jeune Ryūgen blesser le Nuy de par ses facultés d'assimilateur. « Ce petit est bien un Uzumaki ... Un expert du combat ... » Léger sourire aux coins des lèvres, le Balafré détourne sa vision de nouveau vers Yahiko, voyant se dernier se protéger à nouveau par ce mur fait de chakra pur. Une force dont il est expert et qu'il n'hésite pas à utiliser pour détourner depuis le départ les offensives de l'Hayashijin. Lui trouvant une certaine similarité avec Hanae, non pas de par ses dons héréditaires, mais par rapport à sa façon de combattre.

Cependant, concentré à percé le mûr du chakra type, Gozen omet de prendre soin d'analyser les faits du clone du Sendai. Une erreur qui le déconcentre, annulant la technique du combattant de feu. Armé de son katana, la copie parfaite du Sendai vient sur la flan de l'homme pour se heurter à lui. Le voyant juste avant que que ce dernier ne le frappe d'estoc, l'Uzumaki fouille expressément dans sa sacoche arrière afin d'en sortir un kunai pour le percer de son fer. À peine une seconde avant que la lame du faux Yahiko ne lui touche, le guerrier élémentaire perçoit son lancer passer au travers du dit clone. Comme ... un fantôme. Étant parmi les plus cartésiens qui soit, Gozen ne croit pas aux mauvais esprits. Ses idées et surtout son expérience du combat l'amène irréfutablement à croire qu'il s'agit ici d'un genjutsu. Tout comme ce soit-disant clone qui le tranche de son fer, avant de passer au travers de son corps avant de disparaitre. « Du genjutsu ! » Ayant détourné le regard quelques secondes pour avoir à faire face à l'esprit Sendai, l'Uzumaki regarde à nouveau son adversaire, voyant juste à temps la lame de chakra fonçant à une vitesse folle dans sa direction. Une stratégie laissant ébahi le nouveau lieutenant de l'Empire.

Composant de ses doigts une légère série de mûdra pour contrer l'offensive ennemie, un son strident vient le perturber, lui faisant ressentir un mal de crâne pas possible. Posant genoux à terre, le guerrier élémentaire, celui que l'on peut considérer comme le Chien Impérial se retrouve en danger. Surprit par cette technique provenant très certainement du Nuy, Gozen ne peut se défendre à temps de la lame de chakra venant à lui sans prévention. L'impact est violent. Bien trop pour laisser l'Uzumaki encore maître de ses pensées le temps de nombreuses secondes, aussi longues que la création du monde. Allant de son épaule droite à hanche gauche, la lame fait de chakra pur vient le trancher diagonalement sur la moitié de son corps, l'envoyant par la même occasion contre une ruine présente derrière lui d'un violence sans précédente.

Nuage de poussière, le guerrier élémentaire entre les roches de la ruine crache un épais mollard ensanglanté témoignant de son état de santé. La blessure est grave mais non visible. Une côté de cassée ? Plusieurs même, il peut les sentir bouger légèrement dans son corps. Et dans son regard, ténébreusement puissant, le Balafré applaudit intérieurement la force adverse avant de poser ses iris cramoisies non pas sur Yahiko, mais Ozuka. Son pouvoir est ... affreusement dangereux. Se relevant, dépoussiérant son manteau avant de l'enlever, l'homme appose sa main droite sur l'épaule opposée à cette dernière pour la faire craquer. Sautant sur les ruines récemment détruite, surélevé par rapport à l'arène le Lieutenant pose son regard sur ses adversaires. Lui qui a combattu à maintes reprises sait que désormais, ce combat doit prendre un leveling. Cela reste nécessaire pour leur ... évolution.


« Il semblerait ... » Mûdra du singe, cochon, cheval, mouton. « ... que les choses sérieuses vont pouvoirs commencer. » De cette simple phrase, Ryu' sait de quoi il en retourne. Le silence règne quelques secondes, comme le calme qui prévient de la tempête à venir. Mais que serait une tempête sans une bonne catastrophe naturelle ? Sans un bon ... ras-de-marée ? Gonflant expressément ses joues, le guerrier élémentaire fait ce qu'il sait faire de mieux, créer le désordre et la panique. Et ce, crachant une quantité impensable d'eau pour un simple humain, créant un tsunami faisant le tour de l'arène de manière exécutif, prenant au piège tous ceux se trouvant en son sein. Le Sanctuaire du Dieu de l'Eau prend place au cœur des Ruines de Shîto, passant ce combat au niveau au dessus. « Voyons voir comment il va se débrouiller face à ça. Je me demande s'il possède les mêmes capacités d'absorption que la rouquine. »

Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Uzumaki Ryūgen
Uzumaki Ryūgen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Mer 3 Juin 2020 - 5:08


Teikoku 帝国
musique




Il avait réussi, c'est en voyant son attaque réussir que Ryūgen décida de ne plus s'occuper de cet adversaire, sa réserve de chakra commençait à lui faire ressentir tous les jutsu qu'il avait user lors de cette rixe. Il ne pouvait pas se permettre de continuer sur cette lancée, il allait devoir se calmer ou il prenait le risque de finir hors-combat. Maintenant qu'il venait de blesser sévèrement un adversaire, Nuy Ozuka en l'occurence, il décida de se concentrer sur la cible la plus dangereuse du groupe dans le but de mettre fin à ce combat.

Celui-ci était déjà concentrer sur son combat avec Gozen, combattre plusieurs adversaires en même temps finira par l'épuiser, Ryūgen comptait l'avoir à l'usure. S'il était trop fort pour qu'il puisse le mettre hors-combat, il faut faire en sorte qu'il ne lui reste plus assez de chakra pour combattre deux adversaires en même temps. Lorsque le Garuda prédicateur se fit bloquer par l'égide protectrice de chakra pur, l'Uzumaki se contenta de reculer, ce n'était clairement pas le bon moment pour s'attaquer à cet homme. Yahiko.

Merde, celui-ci venait de répliquer avec un jutsu, beaucoup trop rapide pour que son aîné puisse l'esquive apparemment, il fallait donc vraiment se méfier de lui, il avait encore des ressources. C'était sûrement à cause de cri, même avec les blessures qu'il venait de subir, il restait un redoutable adversaire… Alors que Gozen fut projeté au loin, Ryūgen recule dans sa direction.

« Si tu veux vraiment passer aux choses sérieuses. » Commença Ryūgen en regardant le nommé Gozen, peu importe ce qu'il comptait faire, il allait lui faciliter grandement la tâche. « Alors allons-y ! » Et il tira une balle, de son index droit vers la jambe de Yahiko, après avoir handicapé Ozuka de son bras, c'était la mobilité de Yahiko qu'il voulait empêcher. Il ne pourrait plus se déplacer convenablement, ce qui constituerait un grand avantage pour la suite du combat.



Quant au clone… Son heure était venu. Sortant des ruines après avoir fait un long détour, jusqu'à réussir à parvenir dans le dos de ses adversaires, il sortit, lançant une véritable bourrasque en direction de ses adversaires. Il comptait sur le fait que Yahiko ne pourrait pas tout esquiver, ou que sa défense soit plus gourmande en chakra...



« Merde… » Dit Ryūgen, haletant. « Ma réserve de chakra n'est pas aussi conséquente que la tien, Gozen. » Pour l'instant. Gozen savait pertinemment que Ryūgen avait de la marge de progression, que ses limites n'existaient pas. « Il faut essayer de conclure rapidement. »

Essuyant une perle de sueur qui n'avait rien à faire là, Ryūgen regarde son clone foncer droit vers le duo, prêt à se sacrifier pour pouvoir attirer leur attention et créer une brèche, même de quelques secondes, dans leur défense.

Fight:
 



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9034-heros-des-ames-damnes-uzumaki-ryugen https://www.ascentofshinobi.com/t9072-uzumaki-ryugen-memoires-d-un-heros#76484
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 13:09
Je croyais naïvement que nous avions reprit l'avantage. Tout s'était bien passé jusque là, si l'on oubliait quelque peu la blessure à l'épaule d'Ozuka, car bien que blessé, si Gozen était hors de combat, je n'allais pas avoir de mal à me défaire de Ryugen. Cela dit, le combat n'était pas encore terminé et mes adversaires semblaient bien vouloir me le montrer. Je vis ainsi Gozen s'écraser lourdement contre une ruine suite à ma technique, ce qui était une réussite, et se relever ensuite. Difficilement, mais s'il y avait bien quelque chose de plus dangereux qu'un homme en forme, c'était un homme fortement blessé.

Lorsque Gozen commença ses mudras, Ryugen quant à lui m'envoyait une balle de vent. Je la vis partir à pleine vitesse de ses mains, et assez facilement, je réussis à esquiver d'un bond rapide sur le côté. Mais à peine avais-je atterri qu'un vent violent commençait à souffler dans mon dos.

-"Non...!", me disais-je avec l'intention d'un gars qui comprenait bien trop tard ce qui lui arrivait.

Dans mon dos, sans que je ne puisse le voir passer, un clone de Ryugen avait effectué une technique Futton. Le timing était suffisamment bon pour que cette technique arrive juste pendant mon esquive, alors que je n'avais plus appui sur rien. Accompagné d'une prise de dos sans que je ne puisse y prêter attention, c'était terriblement dévastateur.

Mais si je m'étais fait à l'idée de devoir encaisser cette maudite technique, quelque chose retint plutôt mon esprit. S'il y avait quelque chose de pire qu'une attaque violente de dos, c'était bien de voir ces énormes façades d'eau qui se formaient en cercle tout autour d'Ozuka et moi. Plus d'une dizaine de mètres de hauteur, l'équivalent d'un titan... Effrayant.

Le choc se fit ainsi avec les lames de vent, mais je devais préparer la seule défense qui pouvait éventuellement me donner un peu de temps. Malgré les nombreuses lacérations qui se faisaient dans mon dos, à l'arrière de ma tête et de mes jambes, et la pression du vent qui me faisait complètement perdre équilibre en m'amenant vers l'avant, je protégeai mes bras en les mettant devant mon corps. Je n'avais rien pour protéger entièrement mon camarade et moi, il ne me restait qu'un espoir : tenter de faire cesser le contrôle du chakra à Gozen, pour faire cesser cette technique.

Car une chose était sûre, si nous l'encaissions, tout était terminé.

Le corps avachi au sol, l'arrière de celui-ci encore endolori par la précédente technique, je créai des mudras avec mes bras saufs. En voyant les énormes façades d'eau commencer à s'affaler sur le sol, créant des torrents dont la force était incommensurable, je créai quant à moi un énorme pilier de chakra qui m'éleva assez rapidement à une dizaine de mètres du sol. Il n'allait pas me permettre d'éviter complètement cette technique, je voulais juste du temps.

Il me fallait une technique, une seule qui ne serait pas arrêté par les flots. Une seule qui pourrait empêcher complètement Gozen de continuer sa technique. Une seule technique, qui irait droit sur lui, surtout maintenant que je l'avais de nouveau en visu, comme son eau n'était plus dressée vers le ciel.

Alors que les flots montaient à une vitesse folle, perché en eau de mon pilier, avachi sur le ventre par la douleur de la technique Futton, je créai ce qui devait être les derniers mudras du combat. Une technique très rapide et perforante, qui visait Gozen et Ryugen, et qui tenterait de faire la différence. Dix balles de chakra qui flottaient autour de moi, cinq pour chacun. Si leur détermination flanchait, nous avions gagné. Sinon, la victoire était leur.

Et lorsqu'elles partirent, les flots ne tardèrent pas à me recouvrir. Ils avaient réussi à se hisser très vite jusqu'en haut, et ils me tiraient vers le fond. Si ma technique n'avait pas réussi à stopper la détermination de Gozen, il fallait se rendre à l'évidence. Ils avaient tout deux été meilleurs.


Résumé:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Sam 6 Juin 2020 - 10:00
Le son, différentes ondes qui se lancent à une vitesse folle dans toutes les directions, je peux les contrôler pour ne toucher qu'un adversaire. Gozen était bloqué, mais l'attaque de mon camarade ne put mettre un terme à son combat. Des égratignures, un peu de sang qui sort de sa bouche, autant dire que le bougre était encore loin d'avoir tout montré. Honnêtement, j'étais dépassé par mes supérieurs et l'enchaînement de leurs techniques. Attaque, défense, esquive, ils étaient juste bien trop forts pour moi, je manquais clairement d'expérience en combat, préférant souvent le duel, je remarquais quand même qu'une bataille en duo pouvait mieux exploiter mon talent.

La douleur était bien trop intense pour maintenant la technique, de plus je devais anticiper une possible attaque de Ryû. Finalement la suite des évènements allait être au-delà de mes espérances, un Gozen qui devenait sérieux, je savais les répercussions que ça pouvait avoir.

Une quantité d'eau inimaginable sortie de sa bouche pour nous encercler, un torrent qui allait s'abattre sur nous. La puissance de la nature créée par un shinobis, je ne m'étais jamais aventuré dans une rivière ou sous une cascade, je ne pouvais donc pas imaginer la force de l'eau. Une fois pris au piège, l'eau se retournait vers nous, ne laissant aucun espoir à ceux comme moi, qui même avec de la bonne intention, se ferait dégager du terrain comme une vulgaire fourmi.

* Tentons quand même de nous défendre... *

Trop tard, j'étais bien trop lent, il me restait encore 2 mûdras quand l'eau vint m'enfermer. Si encore j'étais prisonnier, mon collègue aurait pu me libérer, mais là j'étais un peu comme à l'intérieur d'une machine à laver qui ne s'arrêtait pas de tourner. La pression de l'eau, sa puissance, mes os allaient finir broyés, ma vie allait s'arrêter. Par chance, notre combat était surveillé par plusieurs shinobis, peut-être pour protéger les spectateurs ou bien tout simplement pour se divertir. Me voyant en grande difficulté, l'un d'eux utilisa une technique bien à lui pour me sortir de là. Une invocation inversée ? Aucune idée, mais je me retrouvais à ces côtés en un rien de temps, mon corps trempé et ma blessure toujours bien présente. Il posa sa main sur mon épaule, sentant son chakra arriver, la chaleur qui en sortait était douloureuse.

« Ne bouge pas, je soigne tout ça, tu iras à l'hôpital pour qu'ils terminent le travail... Un exercice avec des énergumènes pareils, ça ne pouvait que finir comme ça haha !! Pas de bol Ozuka !! »

Je regardais le combat se dérouler sans moi, j'étais trop faible, pour la deuxième fois, Gozen m'avait terrassé en une seule technique. Un vrai boulet...

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Mer 10 Juin 2020 - 14:59
La cataracte diluvienne grandit sur les ennemis du Balafré, laissant sa silhouette les entourer comme cacher le soleil éclairer de son plein rayon le champ de bataille, traversant la masse d'eau inhumaine de l'Uzumaki. Comme pour un message divin leur étant adressé, la vague aussi impressionnante soit-elle peut alors leur faire remémorer leurs vies entières. A ce qu'il paraitrait, c'est notre vie dans ses moments les plus importants que l'on revoit avant de faire notre ultime inspiration. Peut-être que Yahiko et Ozuka sont actuellement entrain de revoir ces passages importants de leur existence. Et dans le même moment, Ryūgen démontre une nouvelle fois ses talents de shinobi et créer la ocnfusion en mettant des bâtons dans les roues du Sendai au même moment que son souhait de s'en sortir. Un sourire vient habillé le faciès malicieux de l'homme, adorant se battre, pour féliciter son jeune frère d'arme. « On dirait bien que Ryūgen ira loin ... Il en veut. » S'il vient à quitte ce monde haineux, alors Gozen sait que la suite des évènements sera entre de bonnes mains. Le vent qu'il maitrise, celui qu'il est, peut-être le plus grand des atouts face aux ennemis de l'Empire. Après tout, seul le feu peut le blesser mortellement. Il est la force de demain et ce, pour le plus grand plaisir du maître élémentaire.

Cependant, face à l'immensité du Guerrier Élémentaire, le jeune expert en chakra pur trouve la parade parfaite pour s'extirper de cette malencontreuse situation, là où Ozuka se fait extirper de justesse par un garde impérial avant de se faire emporter par l'océan. L'humidité ambiante est bien réelle et les combattants peuvent sentir que tout ce qui se trouve autour d'eux s'effondre. Oui, la sphère d'eau se dissout, laissant sa masse tomber sur le sol pour provoquer un véritable ras-de-marée. En l'état, Yahiko en profite pour, du haut de son pilier, envoyer une dizaine de projectiles sur les deux Uzumaki. Cinq chacun. Malgré ces quelques gouttes de sang coulant lentement de sa bouche, Gozen sait ce qu'il a à faire. « Je ne vais pas avoir le choix ... Que c'est fâcheux d'en arriver là. »
Mûdra du serpent dans l'immédiateté des projectiles de chakra, un rempart millénaire sort du sol, emportant sur son toit les deux guerriers du même clan, laissant les sphères chakratique s'éclater sur ce dernier, comme l'eau ricochant à sa base. Encore plus haut que le Sendai, le Balafré décide d'en finir.

Une bonne fois pour toute.

« Vous vous êtes bien battu. Tous les deux. Yahiko, j'avoue que tu es le deuxième Sendai que j'affronte en peu de temps et je te tire mon chapeau. Vous êtes des guerriers vraiment incroyables. »[/color] Un compliment de la part de l'homme ? Ce serait un affront à sa propre personne. « Cependant ... » [/color] Par le feu il avait provoqué ses adversaires, par l'eau il les a menacé. Mais c'est par la foudre, qu'il mettra fin à cette rencontre. Intérieurement ses côtes le font souffrir mais depuis le temps, il a apprit à ne jamais rien laisse paraître en plein combat, même en entrainement. Illuminé d'innombrables éclairs, la main droite du Guerrier Élémentaire prévient de sa nouvelle force naturelle mais avant même que quiconque ne puisse s'apercevoir de quoique ce soit, l'éclair jaillissant du corps de l'Uzumaki fulgure en direction de Yahiko.

Il sera la dernière action du malicieux, l'ultime essai pour la victoire.

Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Uzumaki Ryūgen
Uzumaki Ryūgen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Jeu 11 Juin 2020 - 15:31

Entraînement du Teikoku ₪ Hiver 204


Tout c'était bien passé, le clone de Ryūgen les avait pris au dépourvu… Mais pourquoi l'Uzumaki avait cette sensation d'inachevé, comme-si le combat n'était pas encore terminé ? Yahiko était un adversaire redoutable, cette simple tempête tempête ne viendra pas à bout de lui… Alors que les flots montaient, commençant à devenir une effroyable prison aquatique, Ryūgen avait le plaisir d'admirer le Sendai dans ses ultimes retranchements.

Alors que son clone se dissipa, sous le coup des violents courants et du manque d'oxygène dû à la création de cette orbe, Yahiko se contenta de créer un épais pilier, l'élévant jusqu'à des hauteurs insoupçonnés… Même quand tout semblait perdu, il continuait de se battre, quel courage…

Il répliqua alors, une dizaine de balles chakratiques fusèrent dans la direction du duo d'Uzumaki, se préparant à éviter l'assaut, Ryūgen vit Gozen rompre sa prison, par nécessité, et composer les mudras invocateur d'une technique propice à les protéger de cet assaut. Quelques secondes plus tard rempart surgissait du sol, tel un sauveur, emportant les deux combats jusqu'aux cieux tout en laissant s'abattre les balles de chakra pur en son sein. C'était vraiment impressionnant, il avait vraiment du chemin à faire pour espérer atteindre un tel niveau dans sa vie, mais il y arriverait. Il ferait tout pour.

Encore une fois, Gozen annihila les pensées de l'Uzumaki, utilisant un nouveau jutsu dans le but de prouver sa supériorité technique. Sa main se chargea en foudre. « C'est ne sera peut-être pas le coup de grâce, il lui reste peut-être encore quelques ressources. » Il allait lui éviter ce plaisir, de voir qu'ils s'étaient relâcher et de mettre fin au combat. Yahiko en était capable, il possédait sûrement une technique capable de vaincre plusieurs adversaires en même temps.

Du haut de son rempart, Ryūgen observait, prêt à réagir en cas de contre attaque. Mais Gozen avait raison, peut-être qu'il s'agit là… Du dernier jutsu de ce combat. Alors il était obligatoire pour Ryūgen de leur dire, à tous...

Merci, j'ai beaucoup appris grâce à vous.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9034-heros-des-ames-damnes-uzumaki-ryugen https://www.ascentofshinobi.com/t9072-uzumaki-ryugen-memoires-d-un-heros#76484
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Sam 13 Juin 2020 - 15:01
Allongé sur le ventre, sur mon pilier, je regardais mes adversaires en priant intérieurement. Je priais pour que mes balles de chakra, semblables à celles d'un pistolet, fassent mouche et retirent toute force à mes adversaires. Notamment à l'Enma, qui déployait une affreuse technique dont je devais avouer la supériorité. Il me serait impossible de la contrer, impossible de l'esquiver, et il était certain que si elle avait de quoi m'emporter dans ses vagues impétueuses, j'allais rejoindre mon camarade maintenant parti pour l'infirmerie. Mais mon action avait été bien plus fructueuse que prévue, car si elle n'avait pas blessé mes cibles, elles avaient eu l'honneur de faire rompre la technique de Gozen.

Peu de temps avant que les vagues ne m'emportent, ce qui était tant mieux.

Dans sa naturelle rapidité, mon adversaire le plus expérimenté avait rompu sa technique d'eau, et s'était élevé à une hauteur supérieure à la mienne. C'était intelligent, une technique d'habitude défensive qui devait protéger d'assauts, et qui servait pour élever, prendre l'avantage de la hauteur, et esquiver. C'était moins rapide que mon pilier, mais ça faisait largement le travail, car elle mettait hors de danger non seulement le lanceur, mais aussi son allié qui n'avait sûrement pas de quoi se défendre de cette technique.

Mon regard se projetait maintenant vers le haut, me forçant à utiliser mes bras pour me redresser un peu. De ma position de faiblesse, cloué sous les deux regards de mes deux adversaires du moment, je réalisai bien une chose : il était certain que leur prochaine technique marquerait la fin de ce combat, et leur victoire. Et dans les derniers mudras de Gozen, faisant apparaître des éclairs tout autour de sa main, accompagnés par un remerciement que je comptais bien rendre à Ryûgen, je réalisais que tout n'était pas encore totalement terminé.

Des éclairs ? Je regardai presque fasciné cette maîtrise du chakra. Tant d'éléments perfectionnés à haut niveau, qui reflétaient parfaitement l'expérience d'un des meilleurs éléments du Teikoku.

Mais s'il y avait bien des défauts à un éclair, c'était bien son point d'impact. Je n'étais pas sûr que le timing et la distance me permettaient d'ériger un mur, mais j'avais de quoi gagner du temps. Les blessures sur mon dos saignaient, et me rappelaient que d'un côté comme de l'autre, seule l'adrénaline et la soif de victoire nous tenaient debout, nous gardaient actifs. Je m'assis en tailleur, réduisant le plus possible la surface qu'il était possible de frapper. Je fis peu de mudras, qui me permettaient de réagir rapidement et efficacement sur une zone moins importante, et lorsque la fulgurante technique fila à grande vitesse vers moi, j'érigeai ma défense.

Une parcelle de chakra qui se créait au dessus de mon corps, sans le toucher de quelques millimètres, pas bien grande mais largement suffisante pour recouvrir la zone d'effet de l'éclair. Peu de mudras, mais un concentré de chakra très épais qui me permettait de contrer les techniques les plus puissantes, et les plus ciblées. Le choc se fit sur mon corps, même s'il ne le toucha pas directement. Transperçant complètement mes vêtements, la technique se heurta à l'épaisseur de chakra ultra résistante qui encaissa tout le coup. Mais si je pu éviter les dommages, je fus repoussé par la puissance de la frappe que ma défense venait d'encaisser, ce qui m'expulsa hors de mon pilier.

Le corps maintenant dans le vide, je devais contre-attaquer rapidement. Il avait envoyé des techniques qui me dépassaient, j'allais tenter d'en envoyer une qui les surpasseraient.

Je fis rapidement les prochains mudras de ma prochaine technique, toujours dans les airs, en pleine chute libre. Il y en avait quelques uns à enchaîner, mais la situation me permettait cette liberté. Du chakra fila rapidement dans le ciel, formant tout autour de ma position d'énormes épées quasiment collées les unes aux autres. Elles étaient immenses, elles étaient on ne peut plus tranchante, et leur impact serait colossal. Elle était même faite pour empêcher toute personne de se glisser entre leurs interstices.

-"Vous vouliez l'avantage de la hauteur...", disais-je avant de tousser deux trois fois.

Le goût du sang, ça ne sentait pas bon. La technique de Ryûgen avait été efficace dans mon dos, et avait dû toucher plus de choses que je ne pensais.

-"MERCI, GOZEN, RYUGEN. MAIS LA VICTOIRE EST MIENNE !"

Une main qui se dirigeait vers le sol, et toutes les épées s'écrasèrent dans un brouhaha inaudible.


Résumé:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Dim 14 Juin 2020 - 15:57
La puissance de l'homme commence à atteindre son paroxysme. Mais pas encore ... Propulsant son bras dans un élan éloquent cet éclair jaillissant aussi puissant que destructeur en direction ud Sendai. De toute cette technique, celle est affreusement bien choisie de par sa rapidité et son efficacité. Malheureusement, Yahiko démontre une volonté à toute épreuve le poussant à mettre fin à l'offensive de l'Uzumaki. Un rictus narquois mais insatisfait s'affiche sur le visage de l'homme et sur son mur, la force du garçon est à la hauteur de ses espérances. Ayant déjà combattu sa semblable, Sendai Hanae, le Balafré trouve satisfaisant le fait que son adversaire tienne aussi bien que cette dernière. Les membres de ce clan ou du moins, ceux possédants ces dons, font preuve d'une détermination sans faille. Ici, le garçon au chakra pur est parfait.

Encore plus parfait lorsque Gozen aperçoit dans la chute de ce dernier, propulsé par la foudre, une multitude de lame plus petite que la dernière apparaissent dans le ciel. A leur nombre, elles annoncent le déluge, la fin. Quoi de mieux pour faire s'extasier le Guerrier Élémentaire ...

« HAHAHAHA ! ALLEZ ... VIENS YAHIKO ! ON T'ATTEND ! » dit-il fixant le ciel bleu de chakra.

Faisant signe à Ryugen, le remerciant pour ce combat, le Balafré reste fixé sur le sommet du rempart fortifié comme pour prévenir du potentiel danger. Une courte série de mûdra et voilà les deux hommes recouverts d'un dôme terreux les protégeant de l'assaut final, prenant sa source sur la terre présente sur la muraille. Entre les restes immenses du rempart, le dôme et la multitude de lames s'abattant sur eux, le couple Uzumaki se met à l'abri d'une certaine mort assurée laissant éternellement se sourire plaisant sur le faciès de Gozen. Lui qui aime tant se battre, il apprécie se moment d'intimité face à ses concurrents.

Perçant quelque peu le dôme, certaines lames viennent toucher l'homme le provoquant un certain nombre de plaie légèrement profonde. Goutte de sang après goutte de sang, c'est dans un vacarme totale que l'Hayashijin se relève dans ce nuage de poussière survenant après le déluge chakratique. Le sang quitte le corps de son hôte mais malgré cela, il se relève dans les ruines de ses propres créations. Le kimono ébène déchiré de toute part, l'impétueux se dresse blessé face à son adversaire. Possédant encore de la force pour mettre un terme à cette rencontre, il décide de faire en sorte que tout se termine bien.

« ABANDONNE ! Ou je n'hésiterais pas à passer au stade supérieur Yahiko ! Mais avant que tu ne donnes ta réponse, je tiens à te remercier pour ce doux moment de partage ! Tu m'as offert un véritable spectacle et rien que pour ça, tu as tout mon respect ! »



Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 



Dernière édition par Uzumaki Gozen le Mer 17 Juin 2020 - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Uzumaki Ryūgen
Uzumaki Ryūgen

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Mar 16 Juin 2020 - 7:36

Entraînement du Teikoku ₪ Hiver 204


Incroyable, cet homme avait trouvé le moyen de résister à la technique de Gozen, Yahiko s'accrochait réellement à la victoire et il ne voulait pas lâcher, jamais. Plus incroyable encore, sa riposte. Une centaines de lames se dessinerent finalement haut-dessus du duo. Ryūgen serra le manche de son arme, il était prêt à se les faire. Une par une s'il le fallait.

Mais Gozen, fut plus rapide encore, sans même que l'homme à la chevelure blanche ne s'en rende compte, un dôme, égide protecteur face à cet assaut, c'était déjà formé autour de lui-même et de son allié. Uzumaki Gozen était monstre, il avait réponse à tout, n'y avait-il aucune situation dont il ne pouvait pas se relever ? C'est à cet instant que Ryūgen compris l'écart, le fossé qui le séparait des hommes comme eux. Yahiko, Gozen, et tant d'autres. Lui qui avait assez de chakra pour seulement se permettre de regarder le combat... Il ne faisait pas le poids, pas encore. Et même si leur force était effrayante, il ne devait pas flancher, se tenir droit comme il l'avait toujours fait.

Et la détermination des deux hommes entra en conflit, les lames arrivèrent dans un mouvement de groupe, chacune d'elle détruisant un peu plus le globe, jusqu'à ce qu'il ne puisse plus contenir l'assaut. Un assaut qui fut tel, qu'à la fin de la technique, il ne restait plus que des ruines. Le dôme n'était plus. Trop faible pour sortir des ruines d'un dôme aussi conséquent, Ryūgen s'assimile. Il devient le vent.



Et c'est en coup de vent qu'il traverse les restes de l'égide. Se reformant simplement haut-dessus. « Vous n'avez… aucune limite les mecs. » Dit l'Uzumaki, peinant à prononcer ces simples mots. Mais un sourire se dessina sur son visage. « Mais bon, la victoire est pour nous. » Bien qu'il aurait perdu, seul face à ce Sendai, Ryūgen venait bel et bien de se relever vainqueur face à un monstre de puissance.

Heureusement que t'es là, je suis vraiment à court de chakra. Finit par dire Ryūgen.


Il manquait de mettre un genou au sol, se servant de son épée comme d'un bâton. Ryūgen préférait savourer cette victoire debout.


Santé : Nickel
Chakra : Presque à sec - au bord du burn out.
Résumé : Ryūgen se laisse enfermer dans le dôme protecteur, il s'assimile pour ne pas se faire écraser quand il est détruit puis ressort, espérant que Yahiko soit vraiment arriver à bout.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9034-heros-des-ames-damnes-uzumaki-ryugen https://www.ascentofshinobi.com/t9072-uzumaki-ryugen-memoires-d-un-heros#76484
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 14:57
Le choc ne m'avait pas été douloureux, mais la puissance de la foudre avait été suffisante pour me propulser hors de mon propre pilier de chakra. Mes sensations me permettaient d'enchaîner avec mon ultime attaque qui visait à mettre fin à ce combat... soit car j'allais manquer de chakra, soit car ils ne seraient plus en position de se battre. Ainsi, créant une centaine de lames de chakra dans le ciel aussi vite que je le pouvais, je fis un petit mouvement de bras qui donna un ordre très simple à tous mes acolytes : "abattez vous sur le sol, dans votre plus grand rugissement".

De loin, je pu apercevoir la réaction rapide et efficace de mon vis à vis le plus âgé. Dans des mudras spécifiques, il avait puisé de la terre de son propre rempart pour former un dôme très épais, autour de lui et de Ryûgen, ce qui lui faisait certes perdre de la hauteur, mais qui avaient l'honneur de le protéger autant que possible de toutes ces lames.

Je ne pouvais plus rien voir les concernant, le dôme cachait tout. Mais ça me permettait de régler le principal problème auquel j'étais confronté : la chute, d'une bonne dizaine de mètres, qui me causerait encore plus de dommages que je n'en avais déjà subis. Je regardai brièvement le sol, et effectua quelques mudras... les derniers que j'allais pouvoir effectuer. Echappant les dernières parcelles de chakra que j'avais dans mon corps, je créai vivement un grand volatile de chakra sous mon corps, qui m'accueillit sur son dos. Et sur son dos, je ressentis enfin le repos, la fin du combat.

J'avais perdu, mais il y avait quand même ce doux sentiment de satisfaction qui était celui de la paix après la guerre. Celle dans laquelle on pouvait se relâcher sans craindre quoi que ce soit. Je savais de toutes façons très bien que je n'étais plus capable de quoi que ce soit, des voiles noirs masquaient parfois ma vue, résultat d'une réserve de chakra vide et d'une quantité de sang manquante dans mon propre corps. Après cette énième technique, si je voulais bouger un seul bras, j'avais l'impression que c'était un monde que je devais transporter. Il ne me restait qu'une chose à faire : me faire poser au sol par mon propre oiseau, et me laisser bercer dans un sommeil on ne peut plus réparateur.

Mon oiseau disparut une fois posé au sol, me déposant dans une position particulière. Le corps avachit sur le ventre, un bras le long du corps, l'autre orienté vers la position de mes ennemis. Je ne pouvais plus les regarder, je ne pouvais plus leur répondre. Mais j'avais au moins la force de dresser mon pouce vers le ciel, en leur direction.

"Merci", "Bravo à vous", "Je suis fier de ce combat". Libre d'interprétation.

Sans que je n'en ai conscience, l'arbitre marqua la fin du match. Des médecins prirent mon corps pour l'amener à côté de celui qui avait été mon camarade, et celui sans qui ce combat n'aurait pu être aussi serré.

Une petite défaite, une grande expérience.


Résumé:
 

_________________
Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

Entraînement du Teikoku - Groupe 1 [Yahiko/Ozuka/Gozen/Ryūgen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu :: Ruines de Shîto
Sauter vers: