Soutenez le forum !
1234
Partagez

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi]

Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Lun 18 Mai 2020 - 20:56
PAYS DU FEU | 火の国の物語


Les Ruines de Shitô gisent comme une cicatrice au sein du Pays du Feu en rappelant l’épouvantable Massacre de Yugure qui fut à l’origine de la vengeance de l’Empereur sur la cité déchirée de Kumogakure. Du Temple du Feu qui était autrefois splendide, il ne reste que des débris de roche et de marbre qui semblent agoniser au milieu d’un paysage apocalyptique comme si tout avait été englouti dans un séisme majeur duquel aurait surgi des flammes abyssales. Les maisons qui étaient faites de bois se trouvent être encore calcinés, des morceaux de fers, des outils et quelques armes traînent encore sur un sol couvert de débris en tout genre, facturé et parfois complètement déstructuré, des pans de roches ayant surgi au-dessus de quelques maisonnées comme s’ils avaient cherché à les avaler pour les entraîner vers les profondeurs telluriques. Tout dans ce paysage est évocateur d’un chaos lointain qui n’attend que de recevoir les troupes qui se déchireront dans la débâcle.
Un voile gris domine les cieux au-dessus des ruines amorphes. Les impériaux, en arrivent, ne tardent pas à découvrir à quel point le paysage a pu changer. On y trouve des nids d’oiseaux, quelques arbres naissants, du lichen sur les anciennes structures ; comme quoi la vie existe sous les décombres.

Se dressant sur ce qui était autrefois le Temple du Feu, le Lieutenant s’apprête à prendre les paroles. En contrebas s’est rassemblé une foule d’une vingtaine de personnes, très majoritairement composée de shinobis, et pour la plupart volontaires pour participer à cet entraînement collectif organisé par l’Empire. Le silence s’impose au fur et à mesure, non du fait de l’autorité du Lieutenant qui au contraire ne semble qu’attendre, mais surtout à cause de cette impatience qui règne dans les cœurs. Comme s’il s’agissait d’une contagion, les voix se taisent tour à tour. Cristallisant les attentions, celui qui se revendique comme le Monarque des Bois s’exprime, calme, pour annoncer les groupes qui figurent sur un petit parchemin qu’il tient entre ses mains et qu’il parcourt paisiblement.

« Lieutenants, Soldats. Je vais vous annoncer les duos et leurs zones de combat. Ces affrontements se dérouleront les uns à la suite des autres ; il est toutefois recommandé de se tenir à plus de cent mètres de distance de chacun des échanges. Vous connaissez déjà les règles d’affrontement. Voici les groupes : … »

Il énumère ainsi toute la liste des participants, et indique de la main la zone choisie pour chaque confrontation, permettant à chacun de pouvoir anticiper les déplacements.

Dernier combat préparatoire de l’armée du Feu, opposant les félines Sendai Hanae et Inuzuka Sakka au duo impérial Chôkoku Tomoe et Shinrin Shinpachi. Chaque groupe se trouve à une cinquantaine de mètres l’un de l’autre et en leur centre, se tient debout — remit de son dernier combat le soldat Balafré, Uzumaki Gozen. Arbitre et juge de cette rencontre, il fera de son mieux pour répondre à la mission lui étant confiée. Et au milieu de ce terrain désertique, le guerrier élémentaire compose une série de mûdra.

Faisant alors don de ses pouvoirs élémentaires, ce sont quatre plateforme qui se forment sous les pieds de chacun des participants alors qu’autour de l’Uzumaki, une plateforme un peu plus grande — d’environ vingt mètres carrés — s’effrite, laissant le vide se faire tout autour du soldat et des trois lieutenants. Seuls les piliers sur lesquels ils se trouvent les maintiennent hors du précipice.

Nouvelle série de signe incantatoire, le shinobi émerge alors du fond des profondeurs une quantité quantité d’eau impressionnante, remplissant la « cuve ». Désormais ils se retrouvent entourés d’eau avec chacun sous leurs pieds, une base faite de terre. Seule la plateforme au centre de l’arène peut accueillir les quatre combattants.

S’avançant alors, à la vue de tous, le Balafré lève son bras droit en guise de signal et d’un coup sec l’abaisse pour engager les hostilités.

« Combattez ! »

Et derrière eux, sur des remparts de terre sur-élevés pour l'occasion, le public observe le combat à venir.


Quelques petites règles et indications à suivre :
  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 48h pour répondre.
  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'entraînement.
  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu.

    Règles spécifiques :
    • Les groupes sont disponibles ici : lien
    • Le combat se déroule dans un environnement fait entièrement d'eau, comportant simplement quatre plateformes terreuses accueillants chacun des combattants ainsi qu'une plus grosse plateforme au centre.

      Ordre de post :

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Mar 19 Mai 2020 - 11:24
De retour à Urahi, pour quelques jours, Hanae a été surprise d’apprendre qu’elle est conviée à une sorte de tournoi par les autorités Teikokujines. Le but est de renforcer l’Empire, et même si, à titre personnel, elle aime l’idée de devenir plus forte pour accomplir ses objectifs, le fait que son armée souhaite devenir plus forte n’est pas des plus rassurant. En effet, quelles raisons pourraient pousser un Empire à tester la force de ses soldats, si ce n’est pour partir en guerre ? C’est une mine inquiète qui se dessine donc sur le visage de la rubiconde en apprenant la nouvelle. Cela ne la rebute pas à l’idée d’y participer, néanmoins, pensant avant tout à ses propres capacités. Par ailleurs, si vraiment son armée part en guerre, elle doit être en mesure de connaître ses camarades pour les arrêter. En effet, en cas d’attaque orchestrée par le Teikoku, Hanae n’aurait d’autre choix que de les abandonner, la violence étant la raison pour laquelle elle a quitté Kumo dans un premier temps.

Se rendant à l’endroit indiqué, décrit comme le théâtre des événements de Yûgure, désormais devenue une ruine complète, elle ne peut s’empêcher de repenser à ce qu’elle a appris de Rie et Takara. C’est ici que Metaru Shuuhei et Metaru Reiko ont laissé leur violence de shinobis de Kumo se dévoiler. C’est ici qu’ils ont montré le vrai visage de ce village, que les actuels Résistants et Fukkatsujins ne font que perpétuer. Ces gens-là ne méritent pas de diriger, et il vaut mieux éviter de donner trop de pouvoir à un de ces shinobis, sans quoi le résultat risque d’être sans appel. L’ingérence de Kumo et Iwa – le premier étant bien plus impliqué – dans les affaires d’autres pays ne plaît pas à la Sendai, même si à aucun moment elle n’a pensé que la contre-attaque de l’Empire n’était « méritée » ou un juste retour des choses.

Se présentant devant le Lieutenant Gozen, le goujat qui l’a laissée sur un terrain d’entrainement après quelques échanges de techniques, disparaissant sans dire un mot de plus, elle écoute ce qui est dit. Les consignes données, les combats commencent. Lorsque son tour vient, la rubiconde est étonnée de voir avec qui elle se battra. En face d’elle, il y a deux personnes pas tout à fait inconnues, Shinrin Shinpachi et ses capacités Mokuton, et Tomoe, dont les capacités lui sont inconnues. De son côté, probablement une Inuzuka, du fait du loup qui l’accompagne, mais son nom est aussi inconnu que les capacités de la femme qui lui fera face. L’élémentaliste sépare alors les quatre participants, chacun se trouvant sur des blocs de terre surélevés, puis crée une sorte de lac artificiel. Il sera important de tester les capacités de tous, concernant ce terrain particulier. De son côté, la rougeoyante sait au moins que cela ne sera pas un problème. Elle attend ensuite, laissant les autres débuter, pour voir comment ils vont agir.



résumé:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Mer 20 Mai 2020 - 23:16
Hiver 204 - Comme une odeur de chien mouillé

Cette nuit-là marqua son esprit comme un fer rouge marque l'écorce. Sa rencontre prématurée avec les flammes de l'enfer brûla la jeune pousse. Son avidité de pouvoir la contraignit à forcer l'ordre naturel en fertilisant son avenir, une croissance artificielle et fallacieuse. Dans ce terreau appétissant et prometteur s''étaient glissés deux insectes invisibles, Shinpachi et Gozen. Alors que Sakka se délectait de cette sève sucrée qui montait, ces deux-là rongèrent le brin par l'intérieur, lui ôtant toutes ses chances de ramifier ses branches. L'unité impériale désherba ces terres menaçantes, fanant leurs doux espoirs de capter un jour le soleil.

Mais le malicieux, celui souhaitant qu'on le surnomme le Monarque des bois, épargna le collet de la plante, l'Inuzuka. Entremêlant ses radicelles aux siennes, il prit insidieusement le contrôle de la future pousse. A coup sûr, elle grandirait vite, mais à quel prix ? Tel un engrais de synthèse, cette croissance vertigineuse la mènerait à côtoyer la cime des arbres les plus anciens. Mais seules les tempêtes donnent des racines plus profondes.

Les conséquences de leur dernière rencontre restaient incertaines. Qui d'elle ou de lui aurait réellement le contrôle ? Je suis incapable de vous prédire l'avenir. Ne reste qu'aujourd'hui, Sakka allait de nouveau se mesurer à lui. A dos de loup, la cavalière sillonna le pays du Feu en direction de feu Yugure. De toute sa courte vie, elle ne s'approcha de l'ancienne capital qu'une seule fois, lors de l'intronisation d'Araho Masao. Cette incursion dans le monde contemporain se solda par une vision macabre et sanguinaire orchestrée par Kumo et Iwa.

« Nous y voilà. Tu te souviens de la dernière fois ? » interrogea-t-elle la mémoire de son compagnon.

< Vaguement. Tout n'est plus que ruines, j'ai du mal à me souvenir à quoi elle ressemblait. >

« Depuis la dernière fois, je ne les ai pas revue... Je suppose qu'ils seront tous là... » fit-elle allusion aux soldats ayant répondus à son appel.

L'Inuzuka descendit de sa monture pour marcher à ses côtés. Ils s'approchèrent de ce qui semblait être le bâtiment le plus imposant, du moins qui semblait avoir été. Après quelques minutes d'une attente qui s'apparentèrent à des heures, au milieu de cette assemblée de regards lourds et accusateurs, c'est ainsi que Sakka les percevait, le lieutenant de l'unité impériale apparut au sommet des ruines. Il énonça quelques règles puis la composition des groupes. Stupéfaction.

* Encore lui ? Et en deux contre deux ?... Hanae ? Ça me dit quelque chose ? Ah oui, le dossier d'inscription à la coloniale. Cet entraînement est finalement l'occasion de tester ses compétences, et notre éventuelle compatibilité ? *

Les deux premiers combats terminés, les quatre protagonistes du dernier prirent place sur un terrain plat.

* Parfait, c'est l'environnement idéal pour une Inuzuka, de grandes étendues plates pour de grandes chevauchées. *

Comme à son habitude, Gozen niqua les ambitions de Sakka en morcelant l'aire de cinq plate-formes, puis en les entourant d'eau. Elle détestait combattre sur l'eau.

« ... »
« Salut Hanae, je suis Sakka du clan Inuzuka. Juste pour te prévenir avant que sa démarre : je préfère avoir les pieds sur terre. »


L'adolescente et son loup savaient nager ou marcher sur l'eau, c'est juste qu'ils puent quand ils sont mouillés.

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Ven 22 Mai 2020 - 15:35

Entraînement du TeikokuHiver 204.

Les Ruines de Shîto, lieu qui avait suscité quelques commentaires pour la plupart des Hijins qui avaient fait le déplacements jusqu’ici. Parmi eux, la discrétion de l’ancienne capitaine de l’unité territoriale avait dû être, malgré elle, remarquée. La brunette ne partageait pas tout ce que cet endroit pouvait faire remonter chez les natifs. Après tout, elle n’était des leurs que depuis quelque temps. Tomoe n’avait pas connu l’Histoire que représentait ce territoire. Alors, silencieuse, elle n’avait pas pris part à ces chuchotements. Apparemment une place de choix pour une session d’entraînements organisée. Demandée pour y prendre part, Tomoe espérait sans l’avouer redorer quelque peu son nom au sein de l’Empire. Spectacle orchestré, mettant alors en avant quelques-uns sous les yeux des autres. Ce n’était pas le schéma que la Chôkoku affectionnait le plus, mais il n’était plus question de passer inaperçue : Il fallait maintenant entrer en jeu.

Plantée là, au beau milieu de “nulle-part” pour cette originaire de Tsuchi no Kuni, la lieutenante observait chaque acteur de cette rencontre. Sendai Hanae, d’abord, dont elle se souvenait de la rencontre fortuite dans la Grande Bibliothèque de Kumo. Le peu qu’elle savait d’elle provenait de cette discussion, qui fut pour le moins intéressante. Un clan, elle faisait partie d’une famille maîtrisant certaines techniques propres, mais dont elle ne connaissait pas tout à fait les effets. Ensuite, Inuzuka Sakka, dont la seule information venait de son célèbre patronyme et d’autant plus en la présence de son compagnon canin. Impressionnante bête que la jeune femme ne voyait pas tout à fait d’un bon oeil, se doutant bien qu’il serait objet de quelques craintes lors de cet affrontement. Au milieu de toute cette mascarade, cet homme brun, qui ne serait pas une menace pour elle, puisque pour l’heure il n’était qu’arbitre et organisateur de leur combat. Et enfin, son partenaire du jour. Shinrin Shinpachi. Il semblait être celui qui piquait au plus vif l’intérêt de la jeune femme. Un regard plus long qu’auprès des autres pour l’observer, elle se demandait quel genre de camarade il pouvait être. Peu nombreux étaient ceux qui appréciaient être en partenariat avec l’Explosive… Mais là n’était pas la question puisque les dés étaient lancés.

Le sol s’ébranla, forçant la jeune femme à demeurer droite sur ses appuis lorsque les piliers de terre, manipulés par le Uzumaki, les élevèrent tous. De l’eau ne tarda pas à envahir le gouffre qui les séparaient tous. Tomoe comprit alors quelles seraient les conditions. Voilà qu’il n’était plus aussi aisé pour elle. Une analyse rapide sur ce qu’elle pourrait ou non faire. Par quel moyen elle allait les manger… Ou se faire manger. L’instant n’était plus propice au doutes et aux questionnements. Mais tandis que la rouquine et la bestiale adversaire semblait s’adonner à un quelques réflexions, la Chôkoku soupira bruyamment. « C’est un entraînement où nous devons nous regarder dans le blanc des yeux ? » S’exclama-t-elle par une impatience peu convenable. D’un regard adressé à Shinpachi, les deux mains profondément plongées dans sa réserve d’argile, elle libéra alors ses deux bouches atypiques et propres à son clan ancrés sur ses avant-bras. Elles semblaient énergiques dans la confection de… Deux boules blanches qui se transformèrent alors en deux répliques parfaites de l’Explosive après un mûdra. « Shinpachi. Je ne suis pas là pour faire durer les choses, et toi ? » Lancèrent les trois Tomoe en même temps à l’encontre de l’autre lieutenant, provoquant un écho tandis que chacune d’elles observaient chacune de leurs adversaires. S’emparant d’un kunaï chacune, les deux clones s'élancèrent sans attendre, l’un vers la Inuzuka, l’autre droit sur Hanae.


Spoiler:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Shinrin Shinpachi
Shinrin Shinpachi

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Sam 23 Mai 2020 - 13:39
PAYS DU FEU | 火の国の物語


Les Ruines de Shito avaient beau n’être que des vestiges, elles étaient en ce jour plus vivantes que jamais. Les rixes musclées qui avaient permis aux éléments du Teikoku de se confronter lors des affrontements précédents dans un déluge de violence avaient fait fuir la faune et éveillé l’âme de ces lieux. Toute l’atmosphère était désormais emprunte d’une certaine forme d’électricité ambiante, haranguant les cœurs, chauffant les braves d’une adrénaline propice à la révélation de leurs meilleurs atouts. Plusieurs combats avaient déjà eu lieu avant celui qui s’apprêtait à naître. Il s’agissait du cinquième, du dernier, et pour l’occasion Shinpachi put troquer son costume d’arbitre pour devenir lui aussi l’un des combattants éprouvant ses forces dans toute l’intensité de cet aguerrissement collectif. En tant que Lieutenant, il ne pouvait se dérober à la nécessité de faire une démonstration de ses capacités. Enfin, après avoir refoulé ses pulsions bellicistes depuis le début, il pourrait se lâcher avec délice dans un sanguinolent massacre duquel il ne ressortirait vraisemblablement pas indemne.

En face de lui se dressaient la rubiconde et la louve, deux créatures qu’il avait déjà eu l’occasion de côtoyer et pour lesquelles il avait un certain respect. C’était Hanae qui lui avait parlé du second Sendai, Yahiko de son nom, lequel il avait voulu voir opposé à Gozen qui désormais arbitrait la dernière rencontre. Il n’avait pas été déçu du grandiose spectacle. A ses côtés, Sakka était une Inuzuka importante pour l’Empire du Feu et sans doute s’agissait-il de la Lieutenante avec laquelle il avait eu le plus de décousus. Aujourd’hui encore, il devrait lui prouver sa force.

D’un regard qui lui était adressé, il croisa les yeux de celle qui fut jadis Capitaine de l’Unité Territoriale avant d’être relayée par Hiko. Elle possédait un quelque chose qu’il n’avait pas encore cerné mais qui lui poussait à prendre en considération le fait qu’elle puisse être très incisive, ce qui dans le fond lui plaisait fort bien. Ne lui restait qu’à savoir si d’une façon ou d’une autre il pourrait tirer parti de ses talents afin peut-être d’étendre son emprise sur le Teikoku, racine secrète contrôlant le monde depuis des prises souterraines.

Le plateau de combat surélevé par les eaux dormantes, symbole de l’extraordinaire pouvoir dont Gozen était l’hôte, les duellistes purent se mettre en garde. Le Monarque des Bois décrocha son pavois qu’il plaça sur son bras gauche. Son bouclier était épais, mais lui procurait une défense judicieuse pour ce genre d’affrontement et cela, Hanae et Sakka le savaient. Shinpachi enfonça son avant-bras dans les hanses qui lui permettaient de le maintenir bloqué contre son membre sans pour autant bloquer sa sinestre, si bien qu’il pouvait à loisir composer des mundras, le tout camouflé par son pavois ; une aubaine.

« Moi non plus. »

Répondit-il à l’Explosive. Alors que cette dernière produisait ses clones.

« J’espère que l’idée de cet affrontement te stimule au moins autant que moi. Outre l’exercice qu’il nous permet d’avoir pour entretenir nos capacités à leur éveil maximal, c’est l’occasion de déceler des potentiels. Allons, je pense que ces deux-là nous apporterons satisfaction. Ces clones, c’est une stratégie ? »

De l’autre côté, leurs adversaires semblaient attendre que les hostilités soient ouvertes, comme pour préparer une riposte. Shinpachi ne tarda pas à comprendre qu’elles désiraient leur laisser ouvrir le bal pour mieux remiser par la suite. Alors il lui fallait préparer le terrain. Après avoir composé quelques mudras (ou mundras pour les intimes), il posa ses mains au sol. Pour les avoir déjà rencontré, il savait que ses antagonistes s’attendraient à voir arriver le prestigieux pandémonium sylvestre. Mais Shinpachi était rusé. Au lieu d’une forêt géante, c’est un seul arbre qui s’éleva du sol à une vitesse extraordinaire, un arbre extraordinaire d’une dizaine de mètres de hauteur qui, chancelant, tomba aussitôt en direction de la rubiconde et la louve pour écraser violemment leur plateforme et les contrainte à envisager les eaux. Mais ce ne fut pas tout.

Alors que l’immense tronc érubescent s’écroulait en menaçant de fracasser la rubiconde, le Monarque des Bois l’escalada en courant. En ce croquant le pouce, il s’arrêta au niveau de la cime et tandis que les branches de l’héritage du Jinmenju ployaient sous le poids colossal de sa création sylvestre en menaçant de broyer Hanae, il posa ses mains sur ce dernier. D’une volute de fumée s’échappa une petite forme qui se glissa autour de lui en grimpant jusqu’à rejoindre son épaule. L’écureuil ayant ainsi atteint la tête de son maître, Shinpachi se dotait d’un précieux allié. Bunbô, bien différent de ses semblables à cause de sa tenue de combat, du bandeau qui camouflait l’orbite vide qu’il avait à la place de son œil gauche, et de la cicatrice qui scindait son museau en deux, était sinistre, mais résolu à se battre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Sam 23 Mai 2020 - 22:20
Alors qu’Hanae compte laisser les adversaires lancer les hostilités, les attaques d’entrée étant généralement facile à contrer, quand bien même elles peuvent être dévastatrices, elle ne s’attend pas à ce qu’elle voit, aussi rapidement, pour un combat supposé amical. Si l’action de Tomoe est assez simple, le clone lui fonçant dessus ne faisant encore rien, celle de Shinpachi est d’un tout autre niveau. Un arbre immense, issu de sa maîtrise du Mokuton, se forme à l’origine même de son chakra, menaçant d’écraser les deux jeunes femmes. Cependant, il n’est pas question pour Hanae de laisser son alliée ou elle-même recevoir cela de plein fouet. Alors qu’elle a déjà préparé ses mudras, et que le bois s’apprête à les frapper, elle fait apparaître une sorte de bulle de chakra autour d’elle. Cela ne protège évidemment pas Sakka, mais ce n’est pas nécessaire car il ne s’agit pas d’une défense à proprement parler, mais de quelque chose de largement supérieur : une technique Sendai.

Vidant l’arbre du chakra qui a servi à le créer, celui-ci disparaît tout simplement, n’ayant plus de support pour le maintenir en place, et faisant probablement tomber tout ce qui peut s’y trouver. C’est d’ailleurs le Shinrin lui-même qui semble avoir tenté de grimper dessus pour faire dieu sait quoi, qui en sera le premier impacté. Abandonnant sa propre plateforme, Hanae se rue sur celle qui se trouve au centre de « l’arène », alors que Shinpachi doit être en train de chuter. Il se rattrapera sans aucun doute, et la rubiconde ne s’intéresse pas vraiment de son sort, sa technique étant autrement plus mortelle qu’une simple chute. Ces actions sont suffisantes, aux yeux de la jeune femme, qui regarde le clone qui lui est destiné continuer sa course. Elle n’a rien à faire de plus, ayant déjà consommé beaucoup de chakra pour aider à la fois son alliée et en se sauvant :

« Enchantée, Sakka. Je suis Hanae, mais tu le sais déjà. J’aurais préféré faire un combat singulier, mais à priori nos adversaires préfèrent attaquer en zone, alors autant en faire de même. »

Sa camarade pourra bien tenter de saisir l’homme au bois, au vol, si cela lui chante, pour sa part elle attend beaucoup de la Chokoku. Celle-ci est connue pour être sans pitié et très cruelle, et depuis leur rencontre, elle espère étonnamment découvrir la vérité à son sujet. Quelqu’un de cruel n’hésitera pas à tuer son adversaire dans un combat amical, non ? Heureusement pour Hanae, elle sait se défendre, et si cela va trop loin, elle la fera cesser comme il se doit, en essayant de ne pas mettre fin à sa vie, au maximum.



résumé:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Dim 24 Mai 2020 - 19:00
Hiver 204 - Des pouvoirs divins

La partenaire de Shinpachi n'avait pas le temps. Chokoku Tomoe, la capitaine rétrogradée, était affublée d'un surnom qu'elle portait à merveille : l'Explosive. Son précédent grade indiquait possiblement son rang, elle était sans aucun d'un niveau bien supérieur à celui de Sakka. Inutile d'aborder le cas du Shinrin dont elle avait déjà eu un avant-goût. Ne restait que cette femme aux cheveux rouges, son équipière le temps d'un combat.

< Évite de mouiller la Rousse, tu sais ce qu'on dit … > s'amusa le loup.

« Tu peux parler ! Concentre-toi au lieu de faire chier ! » rétorqua la maîtresse.

L'ancienne capitaine lança la première les hostilités. Deux clones se modélisèrent depuis des boules blanches avant de s'élancer dans leur direction, un pour Hanae et un pour Sakka. Sa renommée la précédait et nul doute ne faisait quant à la nature de leur composition. Il fallait les garder à distance. Sakka créa deux clones, mais d'ombre cette fois.
A son tour, Shinpachi sortit le grand jeu. Face à des compatriotes de cet ordre, il fallait marquer les esprits. Le fier Shinrin ne pouvait s'empêcher de démontrer la toute puissance de son clan et de son pouvoir de créateur. Un arbre magistrale s'éleva si haut qu'il pourfendit les cieux. Par jalousie, la chienne Sakka aurait bien uriné sur son écorce rougeâtre. Inutile, le colosse aux pieds d'argile chuta en direction du binôme féminin. Les choses sérieuses avaient définitivement commencé et Sakka activa sa danse du loup. La louve prit une position atypique pour une humaine, à quatre pattes. Ses canines s'allongèrent en crocs et ses ongles s'effilèrent en griffes, crissant sur le sol solide.

* Nikel, du petit bois pour se chauffer cet hiver. *

Non. Alors que le meilleur ennemi de Sakka se hissa jusqu'à la cime de son arbre croulant, sa fidèle invocation sur son épaule, la Sendai dévoila ses compétences. Créant une bulle chakratique autour d'elle, Sakka crut à une défense individuelle, l'arbre en s'approchant fut littéralement siphonné par le pouvoir de Hanae. Elle pouvait défaire les créations de ses adversaires, une faculté contraire à celle de Shinpachi.

< Pourquoi t'as pas ce don là toi ? Tu serais moins inutile. > critiqua l'animal farouche.

Ébahie par l'étendu des capacités de sa partenaire, elle devait néanmoins l'épauler. Probablement surpris de voir son arbre support disparaître, l'Inuzuka profita de cette ouverture pour attaquer Shinpachi, sa cible préférée. Elle aussi souhaitait une entrée théâtrale et n'employa pas de demi-mesure. La guerrière resta cependant sur sa plate-forme et signa quelques mûdras avant de concentrer au creux de ses mains une sphère de chakra fûton. Anticipant quelque peu sa chute, Elle projeta cette boule de vent en direction du Monarque et la fit exploser.
L'orbe libéra alors un vent violent et tranchant qui lacère profondément tout ce qu'il touche.

« Prend ça dans ta tête la Brindille ! » dit-elle à voix basse, un surnom insultant duquel Sakka désigna le Shinrin.

Un des deux clones de l'Inuzuka courut en direction de celui de Tomoe pour le contrer. L'autre, resta avec Shiroi auprès de sa maîtresse.


Récap:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 11:04

Entraînement du TeikokuHiver 204.

Son camarade du jour ne se fit pas prier. Un Shinrin, il ne fut donc pas surprenant de le voir utiliser cette forme naturelle, probablement à l’origine de toute chose. Un gigantesque tronc dont le choc pourrait être radical… Du moins, Tomoe savait, jetant un coup d’oeil à ceci, que s’il lui avait été destiné, elle n’aurait que trop difficilement échappé à sa Grandeur. Cependant, c’était deux autres personnes qui se trouvaient être ciblées par la technique de grande ampleur. Il ne faisait pas dans la dentelle celui-là. Ce n’était pas là pour embêter la Chôkoku, après tout, elle ne comptait pas se faire désirer non plus. Laissant le Shinrin à ses techniques, il était temps pour l’Explosive de passer à l’offensive.

L’ancienne Capitaine de la Territoriale, observant attentivement la scène qui se produisit alors, faisant disparaître la menace lambrissée, laissant alors la Sendai et la Inuzuka totalement indemnes. Elle avait été surprise de voir ce fameux secret révélé sous ses yeux. C’était donc ça, le clan Sendai dont la rouquine avait tant voulu “défendre” la posture. Quelque peu intriguée, la Chôkoku ne comprenait pas encore entièrement de quoi il s’agissait dans les détails techniques, mais elle comprenait au moins qu’elle ne pourrait décemment l’assaillir de jutsus sans en perdre au change : sa réserve de chakra si cela ne faisait pas mouche. Le déplacement d’Hanae ne lui plaisait pas tant… Mais il lui avait permis une nouvelle méthode.

Pour Tomoe, tout n’était qu’une question de positionnement de ses pièces… Le clone qui avait fait le chemin sur la lieutenante de la Coloniale se mit alors à sourire à “crocs” déployés, du moins rien de comparable à la posture bestiale qu’elle pouvait voir un peu plus loin, se retrouvant alors interceptée par un double de la Inuzuka. Soit, d’une posture plus défensive qu’autre chose, elle s’exclama. « Eh bien, c’est tout mon bon toutou ? » Le tacte et l’impertinence à son comble. Mais il ne s’agissait, cette fois, d’une simple provocation, elle voulait voir le tempérament de cette femme. Elle savait, probablement mieux que personne au coeur de ce combat, les influences du caractère sur sa manière de combattre. Elle en était elle-même une preuve incontestable. « C’est bien joli tout ça mais tu vas te décider, mh ? C’est pas qu’on s’ennuie... » Puis, sans rien ne laisser paraître, le clone effectua un mûdra, se faisant immédiatement exploser, emportant avec lui, dans le souffle, le clone de la Inuzuka. Il ne fallait pas prendre le risque qu’il s’interpose à ce qui arrivait...

Mais d’un autre point de ce terrain imposé par l’arbitre plus tôt, le deuxième clone qui avait été destiné à la Sendai, distancée par cette dernière, s’était tout simplement arrêté au moment même où cette-dernière avait chargé sur la plateforme centrale. La Chôkoku d’argile avait immédiatement entamé une série de mûdras en sculptant à l’intérieur de ses bouches claniques, une dose de son alliage. Au même moment que Tomoe avait fait ses clones, et que sa jumelle était sur le clone de la Inuzuka, tandis que la véritable Sakka semblait vouloir s’occuper du Shinrin, la fausse Tomoe avait un champ libre qu’il ne lui fallait pas ignorer… Une opportunité. De ses deux mains jaillit une traînée d’argile qui, en se rejoignant, forma en définitif un énorme dragon blanc à la gueule ouverte et menaçante. Mais alors que le clone à l’origine de cette technique gardait un mûdra pour le manipuler, elle se mit à sourire sournoisement. Le dragon s’envola à toute vitesse, allant entourer la Inuzuka et son loyal compagnon canin de toute sa longueur. Qu’importait le pas effectué, le dragon les suivrait. Volant près du sol pour bloquer toute tentative d’y échapper, la fausse Chôkoku, créatrice de cette redoutable pièce explosive, perdit totalement son sourire lorsqu’elle fit détonner l’explosion.

Intense. Grande. La plateforme avait dû en prendre un coup au même titre que la cible… Le souffle chaud de l’onde de choc balaya jusqu’aux cheveux de la véritable Tomoe. Ne rendant plus qu’à l’état de tas immaculé, inerte, le clone qui avait créé cette technique. Si cette pièce avait atteint son but, elle ne donnait pas cher de la lieutenante. Tout du moins, elle espérait ne pas avoir été trop radicale dans le fond… Non pas par compassion, mais elle ne souhaitait pas encore être jugée pour son… Tempérament. Hanae avait sûrement dû également ressentir la pression quelque peu plus fortement de cette onde de choc due à l’explosion dans son dos, de sa position plus proche que celles de Shinpachi et de la brune. La Chôkoku, la vraie, ne souriait pas, elle, se doutant pertinemment qu’autre chose devait sûrement être en marche. L’Explosive était prête, à l'affût du moindre mouvement. Alors, fronçant davantage les sourcils pour une expression dure et concentrée, la jeune brune commença quelques mûdras tandis que ses avant-bras travaillaient déjà l’argile. Elle créa de nouveau une paire de clones de sa propre personne en insufflant le chakra propre à sa famille et ceux-ci s’avancèrent vers Hanae, prenant chacun un flanc différent mais s’arrêtant tout de même à bonne distance.



Spoiler:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Shinrin Shinpachi
Shinrin Shinpachi

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Mer 27 Mai 2020 - 12:51
PAYS DU FEU | 火の国の物語


Contre toute attente, son splendide arbre fut englouti par une pure aspiration de chakra lancé par la Sendai. La sachant parfaitement redoutable, le Monarque des Bois avait choisi de s’en prendre à cette dernière en tout premier lieu ; à l’instar de ce qu’il avait pu suggérer, elle n’eut pas grande difficulté à s’extraire de cette situation. Mais à l’évidence la disparition de son monument sylvestre n’était pas le seul tourment qui désormais pouvait tapisser le fond de son esprit ; pure complication, l’Inuzuka profita de l’opportunité pour riposter sur le Shinrin. Au-delà d’être le reflet d’une méfiance notoire qu’elle lui décernait à juste raison, l’offensive de Sakka était une réponse stratégique dont il ne pouvait que saluer la pertinence. Prendre le résineux dans les airs tandis qu’il était privé de son support principal ; formidable porte ouverte pour tenter de se débarrasser de lui aux prémisses de cette rencontre.

Fort heureusement, il avait anticipé la situation en s’armant tout simplement de son kuchiyose et s’il n’avait été là, Shinpachi n’aurait su trouver de solution digne de ce nom pour se protéger de cette technique ; le golem qu’il avait su invoquer autrefois pour s’en protéger n’était pas utilisable au vu de sa chute. Alors tandis qu’il armait son pavois d’écorce, Bunbô passait à l’action, composait les signes incantatoires prophétiques d’une technique suiton, affinité dont il était grand spécialiste.

Les eaux crachées par sa bouche prirent une forme conique tandis que sa queue touffue frétillait à la simple production de quantité nécessaire pour alimenter cet assaut inondant. Les cheveux de Shinpachi furent dès lors soufflés en arrière alors même qu’il sentît l’impressionnante quantité d’énergie de Bunbô être libérée depuis la petite créature installée sur son épaule. Mais à l’évidence il se souvenait de la dangerosité de cette technique et ce flot n’était guère suffisant pour pouvoir la dissoudre, raison pour laquelle il se mit à tenir fermement son pavois devant lui avec un instinct défensif des plus importants.

L’explosion venteuse de l’orbe lui donna raison, puisqu’après avoir englouti la technique de Bunbô celle de l’Inuzuka libéra des courants d’air aussi tranchants que ses griffes. Le Monarque des Bois, tentant laborieusement de garder son sang-froid, ce qui de toute évidence n’était pas possible au regard des impacts qui frappaient durement son bouclier, sentît son heure arriver. Le bras qu’il tentait fermement de maintenir devant lui finît par être soufflé par la puissance des vents, et son corps repoussé en arrière. Son torse à présent ouvert fut percuté par plusieurs entailles qui le fustigèrent, laissant derrière elles de longs sillons de sang creusés dans sa chair, allant même griffer son visage pour y laisser un trait de sang s’étendant de la mâchoire jusqu’au front ; pour peu, il aurait pu y perdre un œil. Même son écureuil fut impacté, une longue brèche ouvrant son pelage en deux sur toute la surface ventrale, avant que son invocateur ne décide de l’empoigner et de se retourner dans les airs, profitant de la puissance des vents pour devenir comme une brindille vrillant dans les airs. Son dos fut à sa son tour lacéré par le splendide assaut de Sakka.

Quand il chuta dans les eaux, il crut qu’il allait s’engouffrer dans les profondeurs mais c’était sans compter sur son aisance à nager. En l’espace d’une fraction de seconde, il insuffla du chakra dans sa paume et cela lui permit de mettre une main à la surface, qu’il sut poser pour se hisser. Se dégageant, Bunbô se replaça sur son épaule, assistant avec son maître à la flamboyante création d’argile composée par Tomoe qui dès lors pourchassait la Louve. Il n’en fallut pas plus au Shinrin pour décider de réagir. Inutile de parler, il fallait agir. Il composa des mundra et en profitant de l’étendue d’eau sous lui, il cracha une puissance houle roulant vers Hanae pour l’empêcher d’intervenir sur Sakka, ou l’handicaper au moins suffisamment longtemps pour piéger l’Inuzuka face au dragon d’argile. Dans le même temps, Bunbô s’affairait lui aussi à composer des mundras pour générer sa technique la plus redoutable ; sur la surface naquît une tête de dragon aqueux qui, dans une rage diluvienne, cracha aussitôt une puissante houle qui déferla vers la Louve pour achever le travail commencé par l’Explosive.

Prise dans l’étau tandis que sa compère était aux prises avec un autre assaut, Sakka pourrait-elle poursuivre le combat ? Shinpachi songea à l’hypothèse d’un possible scénario alors qu’il ressentait, douloureuses, les conséquences de la technique de celle qu’il tentait à présent d’éliminer. Pour être sûr de pouvoir l’achever au plus vite, il commença à se diriger vers elle aussitôt ses techniques achevées, dans l’espoir de rejoindre sa plateforme.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Mer 27 Mai 2020 - 14:46
L’affrontement se déroule d’une façon à laquelle ne s’attendait vraiment pas Hanae. Partie pour un entrainement assez « basique », en deux contre deux, c’est assez rapidement que Tomoe et Shinpachi ont commencé à attaquer de manière très puissante. Si les techniques utilisées ne sont pas encore au niveau des meilleures que la rubiconde sait produire, elles n’en restent pas moins des attaques possiblement mortelles. Par ailleurs, alors que la rougeoyante a pris les devants en « conquérant » la plateforme centrale, ce n’est pas le cas de son alliée canine, qui semble recevoir une attaque explosive, du fait du son entendu par Hanae. Elle tente tout de même de frapper le Shinrin encore dans les airs, qui a l’air de recevoir des dégâts non négligeables avant de contre-attaquer.

Un dragon d’argile semble se diriger vers la Maître-chien, qui ne pourra pas bénéficier de l’aide de son alliée, du fait de l’attaque du lieutenant de l’impériale, qui vise directement Hanae, sans doute pour l’handicaper et ne pas lui permettre de faire quoi que ce soit pour Sakka. Ne cherchant pas à perdre de temps, elle fait naître une armure à la suite de mudras, sur la surface entière de son corps. Les boules d’eau la heurtent, mais cela ne l’empêche pas de continuer, malgré la douleur due au choc. Elle n’a reçu aucun dégât, mais son armure n’existe plus, et son esprit est embrouillé par ce qui est en train de se passer. Les attaques de ses adversaires sont puissantes et ne donneront pas beaucoup de chances à Sakka d’en réchapper, par ailleurs, même si celle-ci y survit, elle ne réussira pas à continuer ce combat. La rubiconde, énervée de voir autant d’acharnement pour une simple confrontation amicale, finit sa série de signes pour viser l’Explosive, qui est celle la moins à même de se défendre efficacement.

A ce stade, peu importe si elle est grièvement blessée, elle l’aura cherché en tentant d’ôter toute possibilité de s’échapper à l’Inuzuka. Alors que sa main s’élève vers le ciel, elle fait partir une énorme quantité de chakra qui va prendre la forme de lances, ces-dernières retombant sur une large zone autour de la Chokoku pour la punir de son attitude envers une camarade. Les clones de la lieutenante autour d’elle sont aussi une gêne, et après une rapide série de signes, elle envoie deux flèches de chakra pur dans la direction de l’un des deux, pour tenter de le détruire avant qu’il ne s’approche d’elle. Leurs positions peuvent représenter un danger, si elle doit gérer une attaque des deux côtés, sachant qu’il pourrait ne rester qu’elle dans son camp d’ici quelques instants…



résumé:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Jeu 28 Mai 2020 - 22:46
Hiver 204 - Chaud froid

Le conflit gagnait en intensité. Ce qui ne devait être qu'un simple entraînement pour développer leurs compétences, se transforma en véritable démonstration de force. Sakka n'y était pas étrangère puisqu'elle lança la première les hostilités. Son caractère dominant la pousse inéluctablement à mordre la première, pour affaiblir sa proie, la saigner et finalement l'achever. La Brindille était son gibier préféré. Mais parfois, le chasseur devenait le chassé.
Elle guetta, satisfaite, l'ampleur des dégâts causés par son attaque. Malgré un puissant jet d'eau, l’écureuil et son maître furent littéralement balayés, malmenés et entaillés par l'explosion venteuse et déchirante. Le maigre torse du Shinrin fut mis à nu, dévoilant un corps fait pour le combat à distance. L'hémoglobine qui s'échappait des divers plaies dégageait une odeur métallique qui parvenait déjà à la truffe de l'Inuzuka, elle la remua pour en extraire toutes les effluves.

* Exquis. *

Des provocations fusèrent avant qu'une explosion ne retentisse non loin, attirant l'attention du clone de Sakka. L'original ne put détacher son regard de Shinpachi, pour étancher sa soif de vengeance. Un des deux clones de Tomoe se suicida en emportant avec lui celui de la dompteuse. L'autre clone d'argile, celui qui défia la louve, créa un immense dragon blanc fondant la gueule béante sur le duo canin pour le dévorer.

« C'est moi qui mort généralement ! » rétorqua-t-il, amusé.
« Ça va sentir le chien mouillé ! » s'exprima en même temps la vraie.

Immédiatement, le dernier clone d'ombre composa une série de mudras avant que le dragon ne s'enroule autour des trois Inuzuka. Un fin filet de poussière forma un cercle les entourant, avant de s'élever rapidement en spirale dans les airs. Une gigantesque tornade les cerna pour les protéger, repoussant l'étreinte du corps serpentueux de la bête mythologique. Au cœur du cyclone, Shiroi se métamorphosa en sa maîtresse, en tout point le mâle prenait l'allure de la femme.

Le dragon d'argile déchaîna toute sa fureur en détonant. Le tourbillon venteux, d'ordinaire blanchâtre, se teinta de noir et de rouge sous l'effet de l'explosion. Du bas vers le haut, la couleur claire vira au sombre, fulminante. L'énergie de la déflagration se dissipa et dissipa la tempête. Cependant, la chaleur en son cœur augmenta drastiquement, au point de causer des brûlures non handicapantes mais néanmoins douloureuses. Aussi bien la dresseuse, que son loup, furent touchés, le doublure d'ombre disparut.

Le cataclysme de feu laissa rapidement place à celui de l'eau. Sakka avait scruté les moindres faits et gestes de son ennemi impérial, elle savait à quoi s'attendre. La houle vrombissante se déchaînait vers eux telle une meute de loups sur un pauvre faon. Mais l'Inuzuka affrontait toujours les problèmes de face, avec mordant et ténacité. Elle ne comptait pas se laisser emporter par les flots sans broncher. Désormais, la vague la dominait, mais elle et Shiroi ne se soumettraient pas. Tous deux sous une forme inhabituelle, ils se jetèrent dans la gueule du loup en tourbillonnant de toutes leurs forces. Leurs crocs et leurs griffes enfoncèrent le mur d'eau et repoussèrent l'incroyable pression exercée sur tout leur corps. Pour un temps.

« Je ne tiens plus Shiroi. »

< Moi non plus. >

Finalement, la formidable quantité d'eau les submergea et les molesta, repoussant et plongeant le duo sur plusieurs mètres en arrière. Bien que rafraîchissante, la puissante vague déforma leur corps, causant de multiples contusions, s'ajoutant aux brûlures précédemment infligées. Avec la grimace, les deux Inuzuka nagèrent jusqu'à la surface pour reprendre appui sur le lac encore agité. Shinpachi semblait avec pris sa place sur la plate-forme. D'un rapide coup d'oeil, Sakka chercha sa partenaire, elle semblait en bonne santé et plutôt agacée.


Récap:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Sam 30 Mai 2020 - 20:06

Entraînement du TeikokuAnnée 204.

Tout avait été si rapide. Malgré la concentration de Tomoe, elle n’eut le temps de se concentrer sur la Inuzuka pour savoir si, finalement, son explosion avait fait mouche, ou non. La seule chose qui était sûre c’est qu’elle avait fait boom. Vive, foudroyante. Le juste retour n’allait assurément pas tarder à s’abattre sur l’Explosive. Alors qu’elle observait d’un seul oeil les attaques hydrauliques de son binôme du jour, de l’autre, elle ne voulait perdre la rouquine de vue. Trop risqué. Et pour sûr, elle ne vit pas venir ce qui s’abattit du ciel. Des éclairs ? Non. C’était différent. Voyant alors ces lueurs lui foncer dessus, Tomoe, la vraie, eut pour réflexe de prendre appui pour tenter de s’en échapper sur la gauche. Mais c’était trop tard. Trop vaste. Et la brunette sentit cette longue et perçante attaque lui traverser la cuisse droite alors qu’elle tentait de se réceptionner à la surface du lac factice. La lieutenante se mis à grogner de douleur. Il en pleuvait encore. Une nouvelle de ces lances atypiques s’occupa maintenant de l’épaule gauche de Tomoe. Un râle. Tandis qu’elle n’espérait plus que les jets de cette technique ne cesse enfin. Elle sentait nombreuse d’entre elle lui frôler le dos et les bras, entaillant ceux-ci à moindre mesure.

Eh bien, il en fallait donc si peu pour faire sortir Sendai Hanae de ses gonds ? Jurant par de piètres sarcasmes, d’un ton bien faible pour qu’elle ne soit que la seule à s’entendre penser, Tomoe retint un cri lorsqu’elle tira de toute la force de son autre bras sur le harpon qui lui avait handicapé une partie du haut de son corps. Fort heureusement -et probablement par miracle- les nerfs n’avaient pas été touchés. Et si elle commençait déjà à voir couler son hémoglobine hors de ses chairs, la jeune femme savait qu’elle n’avait pas dit son dernier mot.

Un dernier élan.

Juste un seul.

Tomoe ne s’occupa pas de cette arme “chakratique” qui était encore logé dans sa cuisse. Déchirant même le tissus en bas de son pantalon sur une longueur juste suffisante pour venir enrouler la plaie de son épaule. Elle serra autant qu’elle put dans une telle situation dans l’idée que cela ferait un minimum pression sur la blessure pour ralentir le saignement. Elle plongea ses deux avant-bras dans sa réserve argileuse et les laissa travailler un temps.

La Sendai toujours en visu, Tomoe commença sa série de mûdra tentant de garder la concentration droit devant elle. Elle était la plus proche d’elle, et espérait bien que Shinpachi ne se tournait pas les pouces en cet instant. La Chôkoku se concentra sur sa respiration et, une fois ses signes terminés, posa les mains sur l’eau. Si dans cette étendue sa technique perdait en efficacité, sur la plateforme de vingt mètres carrés, la terre se liquéfia laissant place à un marécage pour embourber et gêner la rousse. Dès lors, le même spectacle que pour la Inuzuka se répéta. Deuxième acte. Quelques mûdras et l’immense dragon reprit sa forme. Les mâchoires aussi contractées que les mains qui maintenaient sa technique clanique, Tomoe fit élancer la bête vers Hanae.

« Il n’est pas question qu’elle fasse comme avec l’arbre... » Se chuchota-t-elle à elle même avant que le dragon ne fasse une volute dans le ciel pour venir au dessus de la Sendai, suffisamment pour qu’elle ne puisse le toucher. « De toute façon… Quitte à être prise avec.. » Un large sourire se dessina sur la jeune Chôkoku qui fit tourner sa pièce autour de la Kazejine. Et dans ce dernier élan, Tomoe le fit exploser de nouveau, recevant même le souffle bien plus violemment qu’auparavant et se retrouvant éjectée à quelques mètres supplémentaire. Allongée. A bout de force à cause de ses blessures, son énergie lui semble presque aspirée pour ne pas succomber et tomber inconsciente. L’épaule percée, la cuisse abritant encore la lance de chakra pur, la tête complètement sonnée. Pour l’heure, elle devrait sûrement s’avouer vaincue… Et pourtant, elle tenta de redresser au moins le haut de son corps.


Spoiler:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Shinrin Shinpachi
Shinrin Shinpachi

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Dim 31 Mai 2020 - 2:15
PAYS DU FEU | 火の国の物語


D’un œil avisé il remarqua qu’Hanae s’en prenait à Tomoe, tandis que Sakka continuait d’essuyer des assauts dantesques menés conjointement par l’Explosive et le Monarque des Bois. La stratégie du Shinrin d’éliminer en premier lieu la Louve et son compagnon relevait d’une évidence suite à ce qu’il avait pu découvrir de ces deux adversaires auxquels il était confronté ce jour : en réalité, le pouvoir des Sendai le terrifiait. N’ignorant pas qu’ils étaient en mesure d’utiliser le chakra pur, leurs possibilités lui semblaient infinies et pour ainsi dire il avait pu constater, dès l’entame de l’affrontement, à quel point le répertoire de la Rubiconde pouvait atteindre les sommets.

Mais il était une autre chose qu’il craignait, et qui se manifestait en la personne de Sakka et son canidé. Ces deux-là ne se connaissaient que trop et par leurs facultés pouvaient à tout instant déjouer tout ce qu’il pouvait espérer construire comme tentative de dissimulation ; même s’il se doutait que sous les eaux, il n’était pas aisément décelable. Du reste la prédatrice avait un côté incisif dont il connaissait la rudesse et pour ne pas commettre d’erreur, il préférait se débarrasser au plus vite de cette contrariété. Sa stratégie consistait donc à continuer de l’acculer ; mais quel ne fut, dès lors, son désarroi en constatant que Tomoe avait décidé de se retourner contre la Sendai.

Il fit néanmoins abstraction de cette problématique et poursuivît sur sa lancée. Froid, il darda du regard l’Inuzuka tout en empoignant sa lance, dont il rigidifia les deux extrémités en les assemblant d’un seul mouvement sec et énergique.

« Semblerait-il que vous vouliez me laisser le champ libre pour que j’attaque… soit. Je vais satisfaire vos envies. »

Il se tourna un instant en direction de la Sendai qui essuyait les assauts de l’Explosive. Il attendît que le dragon explose pour lancer son arme, dans la suite logique des dégâts occasionné. Une javeline lancée comme s’il était athlète.

Puis il refit face momentanément à Sakka, espérant avoir détourné son attention en direction d’Hanae et exécutant les signes incantatoires propédeutiques pour la technique qu’il escomptait être décisive. Son écureuil, lui, avait déjà entamé ses propres signes. Engloutissant une somme d’eau environnante par la bouche comme s’il l’aspirait, il la recracha sous forme d’un rouleau puissant censé la projeter plusieurs mètres plus loin. Shinpachi, pendant ce temps, fit naître des poutres biseautées qui vinrent quelques secondes après le jet d’eau terminer le travail, dans le but littéral de défoncer la cage thoracique de l’Inuzuka et de la mettre hors combat une bonne fois pour toutes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Dim 31 Mai 2020 - 19:26
L’attaque sur Tomoe est indéniablement violente, et fortement influencée par la crainte d’Hanae d’avoir pu perdre son alliée dès le début, dans un tumulte ahurissant provoqué par la combinaison des techniques de l’Explosive et du boiseux. Elle regrette évidemment les blessures subies par la Chôkoku, mais le fait que son alliée ne semble pas morte, et encore mieux, dans un état suffisant pour tenir debout, lui fait grandement plaisir. La réaction de la brune lui faisant face est toute aussi plaisante, car celle-ci n’a pas dit son dernier mot. Elle commence par recouvrir une partie de la plateforme de boue, pour empêcher la rougeoyante d’agir, mais celle-ci répond en utilisant une technique assez faible, mais très utile, qui permet de se déplacer sans gêne sur ce genre de surfaces. Suite à cela, usant encore de ses talents liés à l’argile explosive, elle crée un dragon immense, probablement le même qu’utilisé pour frapper Sakka, et semble viser la Sendai. Si elle peut absorber le chakra, elle ne pourra rien contre l’explosion une fois celle-ci déclenchée. Elle hésite donc un bref instant avant de faire une série de signes pour faire apparaître une armure solide qui recouvre l’intégralité de son corps.

La créature d’argile fonce droit sur elle et explose dans un bruit spectaculaire, envoyant l’armure voler en éclat après que celle-ci ait résisté autant que faire se peut. Les dégâts sont amoindris par sa protection, mais bien présents, la peau de la rubiconde se retrouvant calcinée à plusieurs endroits, et lui brûlant donc par la même occasion. Il en faudra plus pour la battre ou l’abattre, mais ce n’est pas tous les jours qu’on réussit à lui porter des dégâts aussi laids. Son t-shirt en a pâti également, laissant une partie de son ventre exposé, d’où on peut voir les nombreuses cicatrices dues à la torture subie lorsqu’elle était plus jeune. L’état de la lieutenante ne lui laissera pas beaucoup d’occasions de faire plus de dégâts, et la sauvage se tourne donc vers Shinpachi qui est probablement le seul encore debout, à moins que Sakka et son compagnon ne tiennent encore, qui sait.

C’est en se tournant qu’elle le voit lancer un objet pouvant être très dangereux, voire mortel s’il touchait une zone spécifique de son organisme. D’une poussée de chakra dans ses jambes, elle s’éloigne de la zone d’impact et se rattrape comme elle peut sur la boue qui ne représente toujours pas de danger pour elle. Son état ne lui permet pas d’enchaîner avec une nouvelle attaque, et pire encore, les techniques que projette le Shinrin sur l’Inuzuka ne pourront pas être interceptées par la soldate qui ne peut que regarder le résultat, prête à agir dès qu’elle aura récupéré un peu son souffle. Son bras droit la fait souffrir, son ventre également, mais l’heure n’est pas à la plainte, il faut se tenir prêt.



résumé:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Mar 2 Juin 2020 - 22:32
Hiver 204 - Le comble du chasseur

La truffe hors de l'eau, l'odeur ferreuse caractéristique du sang embaumait l'atmosphère. Imperceptible pour le commun des mortels, elle envahissait pourtant leur appendice nasal. Les blessures suintantes du Shinrin n'étaient pas suffisamment ouvertes pour dégager un tel parfum. Et puis, les arômes sanguines semblaient différentes. Sakka orienta naturellement son pif vers Tomoe, qui venait de subir de plein fouet l'attaque de la Flamboyante. La postulante à l'unité coloniale déployait tout son arsenal offensif pour se défaire de l'explosive, une sage décision qu'approuva Sakka.

A l'image de la chienne, la lieutenant faisait preuve d'une résilience digne des animaux les plus sauvages. Un instinct de survie si développait qu'elle se mouva une lance à travers la jambe. Sakka reconnaissait là les traits d'une grande guerrière, et d'une femme plutôt têtue, comme elle. Un bandage de tissu en guise de garrot, et la voilà repartit à l'assaut. Une volonté à toute épreuve qui forçait l'admiration de l'adolescente, quant bien même venait-elle de vouloir l'éclater. A cet instant, le Monarque, aussi méprisable que son nom le suggère, libéra quelques mots hautains et attira l'attention de son éternelle adversaire.
Au même instant, un marécage puis un nouveau dragon blanc, l'explosion hurla à la face de Hanae qui s'en sortie une nouvelle fois, avec quelques brûlures cependant. Quelques secondes plus tard, une esquive, classique mais efficace, lui permit d'éviter la lance transperçante. L'Inuzuka se concentrait sur son rival, son loup, lui, avait assisté à la fin de la scène.

< La rousse est toujours en vie et peut continuer le combat. Elle est la clef de notre victoire. Contente toi d'encaisser les attaques de la Brindille. >

Sur ces mots, l'écureuil signait quelques mûdras. D'un seul, Sakka invoqua une seconde fois deux clones d'ombre. Quand la petite bête balafrée incantait ses derniers signes, Shinpachi commençait les siens, tous deux en direction de la jeune fille au loup.

« A vous de jouer ! » ordonna-t-elle à ses clones qui se positionnèrent devant elle, l'un à côté de l'autre.

Bien que cela lui déplaise, la chasseresse endossait le rôle de proie. Ni plus ni moins qu'un appât jeté en pâture pour satisfaire l'insatiable appétit de cette vipère des bois. Serpent venimeux qui ne verrait point la menace venue du ciel.

* Je compte sur toi Hanae. *

A l'instar du rongeur et de son maître, les deux clones composèrent les mêmes signes, mais avec quelques secondes de décalage. Le premier déclencha la tornade initiale qui but littéralement le jet conique, dévoyant l'incroyable quantité d'eau vers le ciel. Désormais, il pleuvait. Le second clone déclencha la seconde comme s'il réanimait la première. Les poutres de bois, aussi grosses soient-elles, furent expulsées de part et d'autre de Sakka, protégeant une nouvelle fois les clones, le loup et leur maîtresse à tous les trois.

Elle se vidait bien plus vite que lui, mais c'était la misérable tâche qui lui était indubitablement confiée. Finalement, tous les quatre étaient affaiblis. Le gourmand système défensif la contraignit à poser un genou au sol et à y déposer la main pour supporter son corps affaibli. Les clones disparurent, l'original souhaitait sauvegarder le peu d'énergie qu'il lui restait. Elle venait de survivre à cet assaut combiné, mais à quel prix ? Bûnbo semblait être un allié bien plus efficace que Shiroi, qui le remarqua de lui-même, inactif ou presque depuis le début de la rencontre.

« Je suis quasiment à sec, à toi de jouer futur membre de la coloniale. » lâcha Sakka à voix basse, avant d'interrompre ses deux techniques de métamorphose.


Récap:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Shinrin Shinpachi
Shinrin Shinpachi

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Jeu 11 Juin 2020 - 9:01
PAYS DU FEU | 火の国の物語


« Bunbô. Ce sera sans doute notre dernière chance. »

Fit-il à l’adresse de son écureuil toujours suspendu à son épaule, et dardant du seul œil qu’il lui restait, ses petites pattes bien crampées sur son maître, ce qu’il restait de leurs adversaires. Vraisemblablement, Tomoe avait dépassé ses limites et paraissait ne plus être apte au combat. Il n’était dès lors pas dupe. Affronter les deux guerrières à deux contre un relevait d’une pure hérésie, d’autant qu’il les savait aguerrie et possédant des capacités qui, exploitées comme elles l’étaient, pouvaient faire d’elle des pugilistes redoutables, nectar de guerre dont il avait déjà pu se délecter par le passé.

L’écureuil en attendant son maître savait très bien quelle requête lui était faite. Lui-même était déjà bien entamé en plus d’être blessé, et s’il n’avait été protégé par le jeune Monarque des Bois il ne se figurait pas de sortie possible. Leurs adversaires semblaient trop fortes à deux ; malgré tout le talent de Shinpachi, ce n’était suffisant pour dépasser cette montagne coercitive de leurs forces cumulées. Le maître des écureuils quant à lui avisa qu’il avait été juste d’associer les deux femmes dans le même camp ; ce faisant, il avait peut-être créé de la complicité entre elles. Cet entraînement aurait pu être un terreau supplémentaire pour fertiliser sa secrète emprise sur le Teikoku, mais le nombre de spectateurs qui assistaient au spectacle réfrénait substantiellement ses ambitions. Il commença ses mudras alors que la technique de Bunbô jaillissait des flots derrière eux ; une gueule de dragon semblant rugir s’extirpa encore une fois de la source abondante qui était autour des plateaux et cracha une énorme vague, avec la volonté de tout ensevelir sur son passage, notamment les éventuels débris laissés entre lui et Hanae.

« Admirable force que celle de l’Empire du Feu avec des kunoichis comme vous ! Je ne peux qu’être amoureux de cet affrontement ; puisse-t-il augurer de prochaines conquêtes ! »

Alors que ses propres signes incantatoires s’achevaient, Bunbô disparaissait, las. Blessé, il avait épuisé sa réserve de chakra et ne pouvait dès lors pour envisager la poursuite du combat, laissant son invocateur seul face à son destin ; Shinpachi n’avait pas eu ce qu’il voulait et cela le fâchait d’une certaine façon, mais dénudait quelque peu le déguisement des hypothèses : sans Tomoe, il était fait. Pourtant, même en ayant conscience de la fragilité de sa position, il décida de poursuivre. Ses mains rencontrèrent le sol ; de celui-ci naquît un arbre s’élevant vers les cieux pour se courber vers l’avant ; ayant atteint une taille suffisante, il déploya ses branches perforantes vers le sol en direction de ses adversaires avec l’intention de les pourfendre. Tomoe fut bien entendu ciblée par la technique, en dépit d’être incapable de combattre ; Gozen parviendrait-il à la secourir ? Il lui semblait que oui.

Derechef, profitant de son assaut, il fit naître deux clones de bois pour l’épauler. C’était là sa seule et unique chance de ne pas devenir l’unique cible d’un assaut concerté. Les deux clones se séparèrent de lui de plusieurs bons mètres sitôt qu'ils apparurent, mettant de la distance entre eux et leur maître. Shinpachi les regarda faire sans hâte. Puis il attendît son destin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Ven 12 Juin 2020 - 14:59
L'invocation joue un rôle important, et avant de quitter les lieux, il lance un dernier jutsu vers la Sendai, qui n'a pas le choix et réutilise sa défense ultime, qui amenuise grandement sa réserve de chakra. Par ailleurs, quelle chance, pour Hanae, que se trouve dans les environs un arbitre tel que Gozen. Peut-être en est-ce aussi une pour Shinpachi, qui ne semble plus à même de prendre en compte la sécurité de sa camarade lorsqu’il prévoit son dernier jutsu. Un arbre qui s’étend de toute sa hauteur vers le ciel, avant de… projeter ses branches comme des lances. Une technique bien fourbe que voilà, et la rougeoyante, du fait de son état encore plus ou moins « frais », bien qu'amoindrie par sa dépense de chakra, a le temps de faire des signes incantatoires pour recréer son armure. Ce n’est sans compter sur une large écorchure à sa jambe, qui entravera ses mouvements, et une autre à la hanche, qui lui arrache une vilaine grimace, qu’elle parvient à bloquer les dégâts superflus. Son état laisse à désirer, mais ce n’est pas le plus grave : qu’arrivera-t-il à Tomoe et Sakka, ou encore son Ninken ? Les trois vies lui importent, et pourtant, en situation de guerre, elle ne pourrait se résigner à se rendre pour les sauver, car cela voudrait dire la mort de toutes, elle y compris. Par ailleurs, la Chôkoku n’est pas son alliée dans cet affrontement, et sans doute le Shinrin a-t-il pris cela en compte. L’Enma les sauvera, c’est son but après tout.

D’une autre série de mudras, et un regard guerrier se formant sur son visage, elle pose une main sur la terre à ses pieds. Les clones ne sont pas un problème, ils périront facilement, mais celui qui doit faire attention est le maître de la forêt. Il devra se protéger avec vigueur s’il ne souhaite pas perdre la vie. Néanmoins, ses assauts répétés ont démontré une volonté d’y aller fort, alors la rubiconde ne se retiendra pas. C’est le dernier assaut, sans aucun doute, du fait de l’état de tous. Des pieux de chakra pur sortent autour d’elle, après que son chakra se soit répandu, et atteignent une taille assez haute, pour venir transpercer tout ce qu’elles pourront rencontrer. S’il sera facile – ou pas – au brun de les esquiver partiellement, il pourrait aisément y perdre un membre s’il ne prend pas garde. Cependant, s’il souhaite les prendre de plein fouet, alors c’est la vie qu’il pourrait abandonner ici. Prendre la vie d’autrui n’est pas le vœu de la Sendai, mais montrer sa force devant trois lieutenants, c’est une bonne chose, non ?

« Gozen, je vous conseille d’être un arbitre réactif et de sauver ceux qui ont besoin de l’être. »

Lance-t-elle à l’assemblée, avec un niveau sonore suffisant pour être entendue par l’élémentaliste. Toute mort ici sera son problème, et sa faute, car il est celui qui aurait dû arrêter le combat après l’assaut de la rougeoyante sur l’Explosive, ou encore celui de ses deux adversaires contre l’Inuzuka, qui étaient tous très dangereux. Celui-ci dépasse encore ses prédécesseurs, cependant, car il est difficilement de faire attaque de zone plus meurtrière.



résumé:
 

_________________
Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi] Empty
Mer 17 Juin 2020 - 0:43
« Cette rencontre touche à sa fin. »

Les mains jointes, le Guerrier Élémentaire fait jaillir du sol plusieurs remparts de terre afin de séparer chacun des participants pour qu'aucun ne puisse attaquer de nouveau. Les présents dégâts sont déjà bien assez contraignants pour continuer, la Sendai est aller un peu trop loin. Cependant, erreur de la part de l'Uzumaki, c'était à lui de mettre un terme à ce combat au tour d'avant. Peut-être préférait-il voir comment allaient contrer l'Explosive et le Monarque du Bois ? Même si la confiance leur étant confiée n'est finalement pas la bonne solution ...

Le Balafré monte alors au sommet du Rempart au centre de l'arène, à la vue de tous, pour porter le coup final à la rencontre.

« Je déclare Sendai Hanae et Inuzuka Sakka gagnante de cet affrontement ! Même si nous sommes la force, pensez qu'il est préférable de se restreindre un minimum pour ne pas ... tuer ses compagnons. Même si je sais que certains d'entre vous aimerais bien ... »

Son regard perfide fait le tour des quatre combattants, connaissant certaines motivations de certains d'entre eux.

« Vous pouvez disposez ! Soignez vos blessures, reposez-vous et n'oubliez pas, que la Volonté du Feu soit vôtre ! »

Spoiler:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940

Entrainement du Teikoku - Groupe 3 [Hanae/Sakka/Tomoe/Shinpachi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu :: Ruines de Shîto
Sauter vers: