Soutenez le forum !
1234
Partagez

Les chasseurs chassés...

Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Les chasseurs chassés... Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 0:11
Les chasseurs chassés... Ddeser10
Les chasseurs chassés...



« Mukuro. »

Il sentit naturellement sa présence derrière son dos, et ce quand bien même elle tenta de se faire la plus discrète possible.

« Alors qu’est-ce que tu as à m’apprendre sur ces foulards roses ? Pourquoi est-ce qu’on doit les traquer ? » Demanda -t-il, avec une certaine curiosité.

En réalité, il se fichait pas mal de connaître raisons qui motivaient cette traque, cependant comme tout bon mercenaire il était intéressé par toute information pouvant lui permettre de cerner un tant soi peu ses futurs cibles. Pour l’heure, tout ce qu’il avait c’était des rumeurs. Certaines disaient que les « foulards roses » étaient en réalité un clan constitué de véritable guerrières du désert et dont le principal objectif était de traquer et d’éliminer les ennemis du Yoake. D’autres disaient qu’il s’agit d’une ancienne famille de noble déchue, et qui cherchait naturellement à laver l’honneur de leur ancêtre et récupérer la place qui leur était dû au sein de la capitale. Bien d’autres rumeurs circulaient à leur sujet, et pour le moment seule Mukuro était à même d’apporter quelques éclaircissement au Bushin. Mais pour cela encore fallait-il qu’elle sache véritablement des choses à leur sujet, car dans le cas contraire, ils devraient à partir à partir de rumeurs, autant dire à partir de pas grand-chose.

Quoi qu’il en fût, Ashura laissa le temps nécessaire à l’élémentaliste pour lui répondre. Il s’alluma naturellement une clope, proposant évidemment une à la Hayashin, avant de se mettre à marcher. Ils s’éloignaient du manoir des Asaara, tandis que le guerrier réfléchissait d'ores et déjà à un plan pour cueillir ses fameux foulards roses. Il valait mieux envisager plusieurs plans afin de laisser le moins de place possible à l’improvisation, songeait-il tandis qu’il poursuivait son chemin aux côtés de sa comparse. Ce n’était certainement pas la première, et probablement pas la dernière mission qu’il menait aux côtés de Mukuro, mais il la connaissait et se connaissait suffisamment pour mesurer l’importance d’un plan. Sans quoi, leurs cibles allaient encore une fois se retrouver au milieu de leur sauts d’humeurs et faire les frais, comme ce fut souvent le cas pour leurs proies, notamment lors de leurs périples du côté du pays de la pluie.

« Tu as un plan ? » Finit-il par demander

Il jeta un bref regard vers la mercenaire avant de balayer la zone du regard. Dans peu de temps, ils allaient atteindre une oasis connue pour regrouper de nombreuses personnes, dont en grande majorité des commerçants ambulants qui s’arrêtaient pour s’hydrater et se reposer avant de reprendre leur route. C’était sans doute le lieu parfait pour commencer leur recherche, songeait-il.


Spoiler:
 

_________________
Les chasseurs chassés... Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
Mukuro

Les chasseurs chassés... Empty
Ven 22 Mai 2020 - 1:52


Mukuro


« Pas foulards roses. Mais foulards arcs-en-ciels. Respecte le code couleur de leur groupe, sinon c'est un coup à frapper dans la tête des mauvaises personnes. Ça s'rait con.. »

Hein ? Comment ça c'était moi qui me trompais dans les couleurs ? Pas du tout ! C'était arc-en-ciel, j'vous l'jure ! - Calmement je vins me placer à côté de guerrier jaune, révélant ainsi ma présence.

« Toujours aussi perspicace, hein... Je vais finir par me demander si c'est moi qui porte une odeur où si c'est toi qui a les oreilles trop affutées.. Enfin bref. J'ai pris le soin d'aller faire un tour au centre-ville de Taiyo pour récolter des informations. Selon quelques voix de confiance, il s'agit d'un groupe de combattants assez mystérieux et d'après ce qui se dit le plus, ce sont d'anciens gladiateurs ou guerriers du Colisée qui aujourd'hui cherchent à s'emparer du pouvoir. Mais cette dernière information est encore à confirmer... Il nous faut donc soit les éliminer pour faire de la place pour notre organisation, soit les recruter - mais encore faut-il nous enticher de leur loyauté. »

Le plus simple selon moi serait de taper dedans et s'il y avait quelques morceaux de chair utilisables pour l'organisation les cueillir après. Enfin... C'était à voir. J'étais un poil du dubitative quant au plan.

« Je ne suis pas contre l'idée d'établir un plan dis-je tout en me curant l'oreille d'un air nonchalant... Mais tu as déjà vu un de nos plans réussir ? »

Tout à coup, un silence pesant s'installa entre nous deux. En effet. Aucun de nos plans n'avait réussit jusqu'à présent. Je pourrais même lui faire une liste entière de toutes les fois où nos plans avaient échoués et même dans l'ordre croissant allant du moins foireux à l'échec le plus cuisant... Et d'ailleurs, dés notre première rencontre ! On était supposé collaborer ensemble pour prendre l'ennemi par surprise, mais au final, c'était l'ennemi qui nous avait bien baisé et je m'étais retrouvée à deux de me faire tuer par Ashura. Et c'était loin d'être la seule fois...

« Je veux dire.. À chaque fois que je suis avec toi, peu importe à quel point on s'étale sur la réflexion d'un plan infallible, ça finit toujours par s'éloigner du script prévu et tout devient ... Assez foireux et hasardeux. Enfin, on peut toujours en établir un, hein. Mais à mon avis, il faut plutôt le penser avec la certitude que celui-ci ne se réalisera et à l'inverse penser aux nombreuses possibilités d'échecs. »

C'était triste à dire, mais c'était presque une malédiction. Même si nous nous en étions toujours bien sortis et nous étions toujours en vie - par je ne sais quel miracle d'ailleurs quand j'y repensais..

« Enfin, nous pouvons au moins établir la première étape du plan. Selon mes informations, ils se trouvent dans le désert vers la porte sud. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Les chasseurs chassés... Empty
Lun 1 Juin 2020 - 15:24
« Peu importe la couleur de leur foulard ou culotte, ce qui importe c’est de les retrouver rapidement. » Répliqua -t-il, tandis que la jeune femme venait prendre place à ses côtés.

En prenant un air et un ton plus sérieux, Mukuro lui confia toutes les informations qu’elle avait au sujet de ces guerriers. Leur objectif demeurait obscur, mais il y avait toutes les raisons de penser que ce groupe soit un obstacle pour le Suna no Fukaku-shâ. Il semblait donc important de les retrouver en vue de les éliminer ou de les soumettre. S’il ne tenait qu’au guerrier jaune, il opterait sans doute pour la première option, parce que c’était une option rapide, facile, et efficace. La seconde comportait des complications qui pourraient leur faire perdre leur temps, pour au final, les rediriger vers la première option. Cela étant, il ferait comme Mukuro le voudra, du moins il tentera de faire au mieux.

« Je vois. La première option me paraît être rapide, facile, et efficace. Nous ferons néanmoins comme tu voudras. » Finit-il par rétorquer, accompagnant ses paroles d’un bref regard complice.

A Ame ils avaient souvent dû faire les choses à sa façon, notamment lors de la fameuse quête de l’alchimiste, alors pourquoi pas faire les choses à la manière de l’élémentaliste pour Kaze, se dit-il. Mais encore fallait-il que des facteurs externes ne viennent pas faire ressortir sa véritable nature.

En ce qui concernait l’établissement d’un plan, les doutes de Mukuro étaient légitimes, car à chaque fois qu’ils avaient dû élaborer un plan, ils furent contraints de faire les choses autrement. Alors pourquoi ce serait différent aujourd’hui ? Pourquoi perdre son temps à travailler sur des plans qu’ils n’allaient très probablement pas suivre ?

« … Hum, c’est vrai. » Finit-il par reconnaître, tandis que son regard se perdait vers l’oasis qui s’affichait à l’horizon.

D’après les informations de Mukuro, les foulards rosent se terreraient vers la porte du sud, ce qui voudrait dire qu’ils en avaient encore pour une demi-journée de marche. Le chemin qu’ils empruntaient étaient connu pour être dangereux, ils allaient très probablement devoir faire face à des brigands de sable, ce qui n’avait étonnement pas l’air de plaire au guerrier jaune.

« Inutile de s’arrêter à cet oasis dans ce cas. » Lâcha -t-il, tandis que son regard se perdait à l’horizon.

Du sable à perte de vue, des mirages à en faire perdre la tête des plus faibles d’esprit, et bien entendu la chaleur écrasante qui alourdissait les pas de nos protagonistes. Cela avait tendance à rendre le guerrier de mauvais poil…



_________________
Les chasseurs chassés... Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
Mukuro

Les chasseurs chassés... Empty
Lun 1 Juin 2020 - 17:10


Mukuro

« Inutile de faire un détour en effet. Une demi journée de marche et on sera directement arrivé à destination. Allez ! Ça n'a rien de terrible une petite demi journée de marche dans le désert pour deux adultes comme nous... »

...Ou pas. En effet, le soleil battait son plein. J'avais beau être couverte de la tête aux pieds avec un immense chapeau de paille au sommet, je ressentais encore la pesanteur dû la chaleur qui ralentissait mes pas. Le soleil... Il ne prenait jamais de congé lui ! Toujours aussi appliqué et acharné dans son travail...

« C'est dans ces moments là que j'aimerais maîtriser le suiton pour nous déshydrater... Enfin, j'imagine que l'on peut prendre ça comme un entraînement et une occasion pour améliorer notre endurance, mh.. »

À force de voyager dans le désert, on finissait par s'y habituait. Ce n'était qu'une forme de torture comme une autre. - en fermant les yeux, on finissait par oublier la chaleur qui nous enveloppait. D'ailleurs, cette torture était mon quotidien durant mon enfance. Enfin, c'était de l'histoire ancienne tout ça...

Mais à mesure que l'on avançait, on pouvait sentir de plus en plus distinctement la présence de trois personnages qui semblaient nous attendre au loin... C'était des présences imposantes. Je fronçai légèrement les sourcils et m'armai de méfiance... Il était vrai que l'on avait croisé aucun bandit durant tout le long du trajet. Il ne serait donc pas étrange d'en croiser un, ici et là, maintenant... Toutefois, contre toute attente, ces derniers ne semblaient pas vraiment vouloir notre peau...

Vous êtes des hommes venu pour voir Afuru ?
Af... Qui ? Dis-je tout en étirant une grimace.
– Non, ce ne sont pas eux ! Tuez les !


Enfin maintenant, oui, ils voulaient notre peau... Ils nous bondirent dessus avant même que nous eûmes le temps de comprendre la situation. L'un d'eux chargea vers moi, deux autres chargèrent vers le grand blond. Ils étaient trois en tout, tous armés de lames et d'une rage digne des grands bandits du désert. Toutefois, ils étaient loin de faire le poids contre nous.

Je lâchai un léger soupire et m'éloignai de Ashura pour laisser le bonhomme sauter dans le vide entre nous deux. Avec habileté, je dégainai derrière pour lui porter un coup tranchant dans son dos. Il manquait cruellement de maîtrise et c'était ce qui venait de causer sa perte. Je l'attrapai par la tête d'une poigne bien ferme et vins le claquer contre le sol, positionnant ma lame bien aiguisée sous sa gorge.

Qui est Afuru ? Parle !
– JAMAIS.


Aussitôt je lui tranchai la tête qui roula jusqu'à mes pieds... Je me curai le nez avec un petit air nonchalant et pris appuie dans jambe pour tirer dans son crâne et l'envoyer valser dans les airs... Oui, la chaleur m'avait fait perdre un peu patience. Je me rendis compte d'ailleurs juste après que je venais de perdre une potentielle source d'information... Enfin, il en restait encore deux autres du côté de Ashura. Le connaissant, il devait avoir l'intelligence et la sagesse d'en avoir gardé au moins un des deux en vie... ou pas ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Les chasseurs chassés... Empty
Lun 1 Juin 2020 - 18:49
Il opina d’un léger signe de tête, tout en continuant de marcher, l’air légèrement grave, notamment du fait de la chaleur et du soleil qui les frappait de face. Ses pas terriblement lourds avançaient l’un après l’autre, foulant les dunes de sables, qui accentuaient naturellement la difficulté de leur voyage. Cependant, aussi rude que soit la traversée du désert, les deux partenaires demeuraient des êtres à part, manipulant notamment le chakra, et ayant suivi des entraînements intenses, ce n’était donc pas ce voyage qui allait avoir raison d’eux. A vrai dire, à y repenser, les entraînements que le guerrier jaune avait suivi au mont Shinryoku étaient mille fois plus rudes, il suffisait de voir le nombre de fois où il avait dû faire face à la mort pour le réaliser…

« Tu as l’air prédestiné à maîtriser les cinq affinités, alors j’imagine qu’avec un peu d’entraînement tu devrais pouvoir acquérir cela sans trop de problème… » Finit-il par répliquer, le regard toujours rivé vers l’horizon.

Se murant de nouveau dans le silence, le guerrier se contentait d’avancer sans songer à la notion du temps. Il n’était pas du genre à se torturer inutilement. Ainsi, il avançait aux côtés de sa partenaire, gravissant et descendant les dunes fréquemment. Pour le moment, aucun vers ou lézard de sable géant ne semblaient présent dans le parage, peut-être que même eux n’appréciaient pas la présence de cette chaleur infernale, préférant ainsi se manifester au couchée du soleil lorsque la température commençait à chuter drastiquement ? Possible. En tout cas, cela faisait l’affaire de nos deux acolytes qui aimeraient autant économiser leur énergie.

Seulement, quelques temps plus tard, alors qu’une bonne partie du chemin avait été parcouru, les silhouettes de trois étranges individus se dessinaient au loin. Ils attendaient visiblement nos protagonistes, à moins qu’ils les prissent pour d’autres personnes ? Cette deuxième thèse semblait visiblement être la plus plausible, du moins en se fiant aux propos de l’un de ces étrangers, qui interpellait nos deux alliés. Si la réaction de Mukuro leur donnait une idée de la réponse, le visage d’Ashura demeurait impassible, ne dégainant même pas regarder ces trois individus, du moins jusqu’à ce qu’ils ne décident de les agresser.

Ainsi donc, l’un se rua immédiatement sur l’élémentalise, tandis que les deux autres fonçaient sur le guerrier jaune, cherchant visiblement l’attaquer simultanément sur ses deux flancs. Une petite dose de chakra sous son pied droit, Ashura attendit le dernier moment pour bondir dans les airs, poussant presque ses deux adversaires à se rentrer dedans. Puis, au moment, où ils levèrent la tête, il rétracta son poing, avant de porter une puissante frappe dans le vide, entre un des deux étrangers et lui. Une onde explosive vint alors broyer et brûler le visage de la victime, l’envoyant définitivement s’effondrer au sol. L’autre ne semblait pas vouloir reculer, loin de là, et frappa à la même manière que l’Amejin, envoyant étonnement une onde particulièrement brûlante, qu’Ashura évita de justesse. Furax, il chargea naturellement son adversaire, l’enchaînant avec une dizaine de coups de poing, tous contrés avec une facilité plus ou moins déconcertante. Son adversaire contre-attaqua avec un coup de poing qui renvoyait la même onde de chaleur, le forçant ainsi à faire de même avec son pouvoir, ce qui donna lieu à une grande explosion, qui finit par éjecter l’étranger au pied de Mukuro. Il avait étonnement bien combattu, mais semblait visiblement déjà à court de son chakra. Qui qu’il soit, il avait un potentiel hors norme, reconnut le guerrier jaune, qui s’approchait de lui d’un pas serein.

« Ne le tue pas. » Lâcha -t-il, pour calmer les pulsions meurtrières de l’élémentaliste.

C’était à lui de le faire. Une intense flux énergétique enveloppait sa main droite, tandis qu’il se rapprochait grandement de celui qui allait très probablement périr par sa main...


_________________
Les chasseurs chassés... Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
Mukuro

Les chasseurs chassés... Empty
Lun 1 Juin 2020 - 19:48


Mukuro

La corps tomba à mes pieds et je voyais Ashura qui se rapprochait dangereusement avec une main droite qui semblait prête à exploser... Instinctivement, je vins m'interposer entre les deux.

« Non, attends ; pause. Il a peut-être des informations à nous donner. C'est le seul survivant parmi les trois, nous ne pouvons pas le tuer - pas avant qu'il nous ait craché qu'il sait. »

Je n'avais pas vraiment des pulsions meurtrières, k'étais relativement calme - comme chaque fois que je tuais d'ailleurs. C'était juste que je n'avais plus la patience d'y aller doucement avec les vermines qui nous attaquaient. Enfin, pour le dernier qu'il nous restait, il nous fallait en prendre bien soin. Chose que je fis.

Je me penchai au dessus du bonhomme et claquai des doigts pour captiver son attention. Il ouvrit doucement les paupières. Ses yeux globuleux bougèrent de haut en bas et de droite à gauche, avant de finalement se stabiliser sur mon visage. Il sursauta légèrement et fronça les sourcils à ma vue comme prêt à répliquer.

Vous... Espèce de -
C'est moi qui pose les questions !


J'enfonçai aussitôt mon genoux dans son estomac, lui rendant ainsi la prise de parole difficile.

Parle ! Qui est ce Afuru ?
Tuez-moi. Je ne dirai rien !


Je montrai un visage relativement surpris. À vrai dire, au vu de leur faible puissance, j'aurais parié qu'ils n'étaient rien d'autre que des moucherons à la botte d'un homme dictateur. Mais face à sa réticence malgré la mort de ses coéquipiers, je commençais à croire qu'il était vraiment fidèle à ce Afuru... Et cela se lisait dans son regard déterminé...

« Que c'est chiant... Oy. On fait quoi ? T'as une idée ? dis-je en direction du Bakuhatsu. On lui arrache les ongles avec nos mains ? Ou on le fou à poil et on le crucifie devant la porte du vent du sud et on le plante jusqu'à ce qu'il parle ? » Dis-je d'un air tout à fait décontracté.

Bien sûr je le ferai pas... Mais même face à ces mots, ce dernier ne semblait pas réagir..


Dernière édition par Imai Nobume le Mer 3 Juin 2020 - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Les chasseurs chassés... Empty
Lun 1 Juin 2020 - 20:16
Alors qu’il s’approchait pour leur victime porter lui coup de grâce, Mukuro s’interposa entre eux deux, le coupant Ashura dans son élan. Son regard inquisiteur se posait naturellement sur l’élémentaliste, attendant d’elle des explications. Elle avait tué sa cible sans qu’il ne s’interpose, alors pourquoi il ne pourrait pas simplement faire pareil ? A vrai dire, l’idée de l’interroger, comme l’expliquait si bien Mukuro, lui avait traverser l’esprit, seulement le guerrier se fichait pas mal de savoir envers qui cet homme était loyal. Ils ne devaient pas perdre leur temps avec cet individu, qu’il n’avait de toute évidence pas prévu de rencontrer, songeait-il. Cependant, Ashura daigna malgré tout ce qu’il pensait annuler sa technique, laissant une chance à sa partenaire de faire les choses comme elle l’entendait.

« Tu perds ton temps… »

Déterminée à obtenir des réponses, Mukuro fait le nécessaire pour attirer l’attention du brigand, qui n’avait en réalité rien d’un brigand ordinaire, puis elle l’interrogea tout naturellement sur le fameux « Afuru ». Le guerrier bougonnait, avant de poser son regard sur l’élémentaliste, un regard disant clairement « je te l’avais dit ». Si cet individu demeurait clairement plus faible qu’eux, il ne dégageait pas moins quelque chose de mystérieux, ce qui voulait dire qu’il ne fallait pas le laisser vivre, surtout pas après qu’il ait tenté de les éliminer, songeait le guerrier, qui pensait sous l’influence de son vécu Amejin.

« On croirait entendre Oroshi. » Finit-il par répliquer, après que Mukuro eut énuméré les solutions pour résoudre leur situation.

La torture n’était pas vraiment sa tasse de thé, du moins pas tant que ses intérêts n’étaient pas en jeu. Cependant, au point où ils en étaient, ils pouvaient peut-être soutirer quelques informations sur cet « Afuru » à cet individu, qui semblait visiblement prêt à mourir pour protéger cette personne.

« Je te laisse le torturer, de la manière qui te plaira. » Fit-il, tandis que ses iris plongeaient dans ceux de la victime.

Celui-ci ne bronchait pas. Impassible, autant que pouvait l’être le guerrier jaune, il semblait résolu à mourir. S’ils arrivaient à le briser et le soumettre, nulle doute que cet individu serait un valeureux soldat sur lequel pourrait compter le Suna no Fukaku-shâ. Mais cela en valait-il la peine de perdre du temps au risque de passer à côté de leur véritable mission ?



_________________
Les chasseurs chassés... Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
Mukuro

Les chasseurs chassés... Empty
Lun 1 Juin 2020 - 20:38


Mukuro

« Oroshi, hein... »

Ce n'était pas le gars à qui j'aimais être comparée. Disons que c'était un véritable pervers, aussi bien dans ses mots que dans ses pratiques. Enfin, je devais avouer que la dernière phrase lui ressemblait bien... Calmement, je me retournai vers le bonhomme pris au piège sous mon poids et je lui adressai un regard, non pas menaçant, mais relativement monotone.

Tu ne veux vraiment pas parler ? Si tu parles, ça nous fera économiser du temps... À moins que tu ne tiennes tant que cela à mourir ?
Ma loyauté n'est pas aussi fébrile !
Mh, je vois. Dans ce cas, si tu le permets...


J'attrapai sa main et je vins placer son index sous ma chaussure aligné à la verticale et légèrement penché en arrière. D'un air parfaitement décontracté, j'exerçai une pression croissante dessus tout en observant le grimace grandissante sur le visage du torturé. Et ce, jusqu'à ce que le tendon ne finisse par rompre. À cet instant, il lâchai un puissant cri d'agoni.

Et de un. Je continue ?
Cassez moi tous les doigts ! Je ne vous dirai rien ! Beuglait-il dans un élan désespéré.


Je laissai un temps de silence s'écouler avant de lâcher un long soupire. En torture, quelqu'un qui était prêt à parler le faisait au premier doigt cassé. Et à l'inverse, quelqu'un qui était déterminé à ne rien dire, ne dira rien même si on lui crevait les deux yeux et les testicules. Continuer ne ferait que l'anesthésier contre la douleur - ce qui n'était qu'une perte de temps. En effet... À vrai dire, il aurait fait un bon soldat pour l'organisation. Mais en l'état, il m'était impossible de voler cette fidélité alors que je n'arrivais même pas à la détruire... Calmement, je me relevai et me retournai vers mon partenaire.

« Tu as raison, ne perdons pas de temps là dessus. Je te laisse le tuer. »

Cette fois-ci on échangeait nos places. Pendant qu'il terminait l'autre vermine, mon regard parcourait l'horizon désert jusqu'à tomber sur la silhouette d'un village. On était plus très loin de notre destination. Il nous suffira d'inspecter là-bas pour trouver les réponses à nos questions..
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Les chasseurs chassés... Empty
Lun 1 Juin 2020 - 21:15
Mukuro débuta sa séance de torture.

Elle commença par lui briser une de ses phalanges, le faisant ainsi tordre de douleur. Cependant, cela ne semblait pas suffisant pour le faire fléchir, et à vrai dire, peu importait ce qu’elle ferait, cet individu n’avait pas l’intention de dire quoi que ce soit. Qui était-il ? Pour qui travaillait-il ? C’était les interrogations que le guerrier jaune se posait naturellement, étonné de rencontrer une personne démontrant une telle maîtrise de soi au beau milieu du désert. S’il n’avait pas eu le malheur de tomber sur eux, nulle doute que ce prisonnier aurait fait un fier guerrier, songeait-il, tandis que son regard ne quittait point l’homme en question.

Mukuro finit par abandonner, consciente du temps qu’il faudrait pour faire craquer cet homme, avec les risques qui pouvaient en découler. Puis leur mission n’en dépendait pas, elle avait compris que l’idéal serait de purement et simplement le tuer. Ainsi, l’individu en question ne saurait être un danger pour eux à l’avenir. Elle laissa donc naturellement la place à son partenaire, à qui revenait le droit de tuer le prisonnier, puisqu’il avait été son adversaire. Il s’avança naturellement, le regard sévère, fixant l’individu qu’il aurait aimé affronter au sommet de son art, de sa force, ainsi que de son potentiel. Mais le destin ou le hasard avait décidé qu’ils se rencontrent aujourd’hui…

« Comment t’appelles-tu ? » Lui demanda -t-il, tandis qu’un important flux énergique enveloppait sa main.

Se relevant de sa position initiale, l’individu semblait réticent, mais finit malgré tout par s’exprimer.

« Je connais les personnes telles que toi. A force égales, jamais tu ne me battras. » Fit-il, d’un large sourire.

Décidément pénible jusqu’au bout. Ashura s’approcha sereinement de lui, puis l’observa et le jaugea pendant quelques instants, avant que sa main ne vienne finalement transpercer la poitrine du prisonnier. Il ne s’attendait visiblement pas à ce que cela arrive aussi rapidement. Ses mains s’accrochant aux bras du guerrier, il rendait son dernier souffle, sourire aux lèvres.

« Akashi… Je me nomme… Akashi… de la chaleur… » Finit-il par glisser, avant de tomber raide mort.

Le guerrier jaune daigna lui accorder un dernier regard, avant de se retourner vers Mukuro.

« Ne perdons pas plus de temps. » Fit-il, tandis qu’il reprenait la route pour la porte du sud.

Il avait encore du chemin à faire. Des personnes à retrouver, à combattre, et à soumettre ou à éliminer...


_________________
Les chasseurs chassés... Cbvh


Dernière édition par Bakuhatsu Ashura le Jeu 4 Juin 2020 - 4:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
Mukuro

Les chasseurs chassés... Empty
Mar 2 Juin 2020 - 10:11


Mukuro

« Notre destination se trouve juste là. » Dis-je en pointant du doigt.

Le vent s'apaisa et fit tomber les multiples grains de sables flottant dans les airs, dévoilant alors la silhouette d'un petit village. C'était là que l'on devait aller. Nous n'étions plus loin, j'étirai un léger sourire en direction de mon partenaire avant de reprendre la route. Il nous fallut trente minutes pour atteindre notre destination - c'était un modeste village avec des constructions en bois et du sable omniprésent sur le sol.

« Si on compare à la capitale, les lieux semblent bien pauvres. Mais si on compare aux véritables villages pauvres, on peut dire que c'est encore relativement luxueux. »

Et pour preuve, il n'y avait aucun cadavre qui traînait à l'horizon. Cela dit, une vieille diseuse de bonne aventure aux allures de shaman nous interpella au coin de la rue.

« Vous deux là, oui vous deux dit-elle en nous fixant du regard. Voulez-vous que je lise votre avenir ?
Notre avenir..? Désolée, nous ne croyons pas en ce genre de chose et nous avons bien à faire...
Voyons, ne dites pas cela. Vous, jeune homme, je suis sûre que votre avenir saura révéler des choses intéressantes... Par exemple, je sais que vous aviez vécu dans un mont sacré entouré de vautours durant votre jeunesse et que vous aviez été éduqué par un moine. Et je sais aussi ce dernier est mort... De votre main. »


Tout à coup, un silence pesant s'installa autour de nous. Je savais que l'amejin avait un passé lié à un moine et à un certain mont aux vautours, mais j'ignorais qu'il l'avait tué de sa main...

« Quoi ? Vous ne me croyez toujours pas ? Ah, les jeunes de nos jours... Ce n'est pas la peine de payer, je vous le fais gratuitement. Êtes-vous plus convaincu ainsi ? C'est de la pure bonté... C'est la voix de Dieu... »

Tout à coup, la vieille femme claqua ses deux mains l'une contre l'autre prenant un air de prière. Puis, de façon assez surprenante, elle commença à maragouiner une étrange incantation de langue inconnue. D'abord à voix basse, puis allant jusqu'à hurler à voix haute.

« Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent iaculis elit diam, id molestie nisi accumsan eget. Nunc sodales, nulla sit amet finibus posuere, tortor justo elementum libero, ac vestibulum nulla sapien vitae justo. Integer eu pharetra massa. Sed volutpat eros est, id ornare neque mollis ut. Donec eu magna non dolor malesuada vestibulum. Pellentesque imperdiet lorem quam. Nam feugiat in ligula quis viverra. Maecenas dapibus justo quam, at sodales ante hendrerit eu. Praesent ultricies feugiat erat fringilla rutrum. Maecenas tempus, arcu vel fermentum ultrices, massa nunc semper nunc, eu varius augue augue sit amet ipsum. In fringilla ultrices massa, nec bibendum odio posuere sed.

Et tout coup, elle s'arrêta net, avant de crier au point que ses yeux semblaient tomber de sa tête comme si elle avait vu une image d'horreur. Puis, d'une voix tremblante et d'un regard morose comme si l'on venait de lui dérober son âme, elle pointa le doigt en direction de mon partenaire.

« Vous... Dans un avenir proche, vous allez mourrir. Tué empalé d'une lame en plein cœur.... Par cette femme. »

Et son doigt se tourna vers moi en même temps que son regard livide. Je montrai un visage complètement abasourdi devant ce qu'elle venait de dire...

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu Ashura

Les chasseurs chassés... Empty
Mar 30 Juin 2020 - 2:12
Quelques temps plus tard…

« Étonnant comme repère. » Commenta -t-il, le regard rivé vers le petit village qui se dessinait à l’horizon.

Une fois aux portes de la petite bourgade, le vagabond répondit aux remarques de son acolyte par un simple hochement de tête, tandis qu’il observait curieusement l’architecture et les constructions du village, qu’il trouvait d’ailleurs bien trop calme.

Il était tout aussi étonnant de constater que la petite bourgade, malgré son emplacement, elle ne semblait guère souffrir des dangers du désert. Pourtant, elle y était grandement exposée. Il suffisait visiblement d’une simple tempête de sable pour la balayer d’un revers de main. Et que dire des brigands, qui, s’ils se mettaient en nombre, pourraient très facilement la prendre en otage. Ashura trouvait cela étrange, et restait persuadé que quelque chose devait forcément se cacher derrière. Que ce soit les foulards roses, une autre force, visible ou invisible, il y avait forcément une explication, se disait-il, tandis qu’une étrange vieille femme, sortit de nulle part, les interpellait.

Portant naturellement son regard sur la vieille aux allures de Chaman, le vagabond fut rapidement déçu de la remarque de l’autochtone, et préféra laisser le soin à Mukuro de poursuivre ou non le dialogue.

Tandis qu’il tournait le dos à leur interlocutrice, cette dernière interpella de nouveau le vagabond, et commença par relater des faits propres à son histoire pour captiver son attention. Étonné, bien qu’il ne laissât rien transparaître, Ashura daigna de nouveau se retourner vers la vieille femme. Son regard se voulait totalement inexpressif, ce qui le rendait totalement imprévisible, autant aux yeux de Mukuro que de celle qui s’aventurait sur un chemin des plus sinueux.

Silencieux, il laissa son interlocutrice poursuivre ses remarques, avant de l’observer s’adonner à des pratiques mystiques, qui étaient visiblement censées l’aider à lire l’avenir. Foutaises ! Songeait-il, tandis qu’il desserrait légèrement sa cravate, curieux de connaître les conneries que la Chaman allait bien pouvoir déblatérer. Par ailleurs, il s’interrogeait naturellement sur les explications pouvant se cacher derrière les connaissances de la vieille femme. Il y avait forcément une explication.

Quoi qu’il en fût, après qu’elle eut enfin terminé de réciter ses incantations, la veille parut comme déboussolée, s’effondrant au sol en indexant Mukuro du bout du doigt. Elle daigna alors accompagner sa piètre mise en scène, c’était du moins ainsi que le guerrier percevait la chose, de quelques mots, censés être sa révélation au sujet du destin d’Ashura. Il mourra, d’après ses mots, de la main de l’élémentaliste, ce qui ne manqua pas de le faire sourire. Elle était chanceuse, oui vraiment, puisque l'Amejin aurait pu réagir tout autrement...

« ... Un combat épique à l’issu duquel je me fais empaler par Mukuro. Que c’est excitant. » Lâcha -t-il finalement, d’un sourire carnassier. « Oy Oy dites plus rien. Sinon ce ne sera pas fun comme duel. » Poursuivit-il, avant que la vieille ne rajoute quoique ce soit, adressant alors un regard complice à son acolyte.

En vérité, elle n’avait jamais dit que ce sera à l’issu d’un combat. Mukuro pourrait très bien le tuer dans son sommeil, sans doute la plus humiliante des morts qu’il pourrait avoir, c’était le moins qu’on puisse dire.

Quoi qu’il en fût, Ashura ne prenait pas ce genre de prophétie au sérieux. Il en avait entendu des vertes et des pas mûres, certaines lui prédisant un destin des plus glorieux, le hissant aux rangs des dieux, tandis que d’autres, à l’image de la prophétie de la Chaman, lui prédisaient un destin des plus funestes. Pour l’heure il était là, et c’était tout ce qui comptait réellement.

« … Bon, les foulards roses, cela vous dit-il quelque chose ? » Finit-il par demander, tandis qu’il tendait sa main à la vieille pour l’aider à se relever.

Ce n’était pas tous les jours qu’il se montrait aussi altruiste avec quelqu’un, elle en avait de la chance, la vieille, c’était le moins qu’on puisse dire. Pourvu cependant qu’elle ne vienne pas tout gâcher...



_________________
Les chasseurs chassés... Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Mukuro
Mukuro

Les chasseurs chassés... Empty
Sam 4 Juil 2020 - 11:27


Mukuro

La prophétie ne semblait pas déplaire au guerrier jaune. Au contraire, il semblait plutôt content et impatient... Mais avait-il vraiment compris ce qu'elle venait de dire ? Il m'avait plus l'air de l'avoir comprise de travers... Quand avait-elle évoqué un combat épique ?

« Un combat ? Oy, si je veux t'empaler bien évidemment que je le ferai en pleine nuit pendant que tu dors. (Hop, une petite lame en plein cœur !) Plutôt que de provoquer un combat où je devrai miser ma propre vie et prendre le risque de me faire éclater en retour... »

Quelle idée stupide. Déjà que je n'aimais pas les entraînements et les combats inutiles... Si mon objectif était de le tuer, je n'allais pas m'embêter à lui déclarer un duel - surtout que j'avais plus de chance de me faire éclater la face par lui que de l'empaler moi... Enfin, je n'avais aucune raison de vouloir le tuer. Ce n'était pas comme s'il avait un avis de recherche sur sa tête ou qu'elle était faite en or. J'avais plus de raisons de vouloir le rendre chauve que de vouloir le tuer - même si une lame perdue pouvait si vite arriver... Mh mh...

Je l'observais relever la vieille dame. À vrai dire, j'étais assez méfiante vis-à-vis de cette dernière... Quelle était son intention ? Que cherchait-elle à faire ? Voulait-elle nous retourner l'un contre l'autre ? Même les diseurs de bonne aventures savaient taire certaines révélations pour leur propre survie, mais cela ne semblait pas être son cas. Ce qu'elle venait de révéler lui aurait d'avantage apporté préjudice que bienfaits... Avait-elle un objectif derrière la tête ?

Cependant, cette dernière changea tout à coup de visage comme si le démon qui était entré dans son corps venait de disparaître... Je me tus dans mon coin et les écoutai converser. À la demande du blond, un sourire vil se dessina sur les lèvres de la vieille dame.

« Les foulards... Roses ? Oui, oui, bien sûr... Mais pour cette information, il faut payer ! » Dit-elle tout en arrondissant son pouce et son index.

Oh, l'arnaqueuse... Je la sentais venir. Je savais qu'à un moment ou à un autre, elle nous demandera de la tune. En même temps, qui lisait l'avenir gratuitement ? Qui donnait des informations gratuitement ? Rien n'était gratuit dans ce monde et l'inverse serait étrange - les informations gratuites étaient plus source de doutes que de repère... Je lâchai un soupire et claquai une pièce de cinq cent sur la table.

500 ryos pour l'information.
1000 ryos poulette ! C'est une information qui vaut cher !


Elle voulait marchander...

Abuse pas la vieille, je travaille aussi dans ce domaine.
C'est mon business ma p'tite, 1000 ryos ou rien !
Nous venons de la capitale, nous ne sommes pas des pigeons. 500 ou rien !


Bon, en réalité je faisais payer plus cher pour les informations que je livrais à mes clients et collaborateurs. Mais il s'agissait là de marchander, il me fallait donc baisser les prix au maaaaaximum - et j'étais prête à lui crever les boyaux pour ça. Un silence pesant s'installa autour de nous, durant le temps de quelques instants, nous nous livrâmes un duel de regard noir avant que la vieille ne finisse par céder...

Ok, je peux diminuer à 800 ryos... mais c'est là mon maximum !
Nous pouvons aussi chercher par nous même et ça sera gratuit !
Ok ok ok.. 600 ryos... Et c'est vraiment vraiment mon dernier mot !
... Deal, marché conclus.


J'étirai un sourire et rajoutai une pièce de cent sur sa table.

« Les foulards rose sont un groupe de contrebandiers, mais ils sont assez calmes et discrets... Et ils sont surtout omniprésent dans le traffic d'armes et de drogues... De ce que l'on dit, leur chef est un homme très fort qui maîtrise le corps-à-corps mieux que quiconque à tel point que les rumeurs le soupçonnent d'être un ancien gladiateur du colisée. Ici, dans le village, il est comme une légende, personne ne l'a rencontré. Mais il n'est pas rare de croiser ses larbins reconnaissables à leur foulard rose dans les petites tavernes malfamées du fond de la ruelle. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Les chasseurs chassés...

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: