Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Au coeur de la pierre [Pv Yano]

Akumu Kurai
Akumu Kurai

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Empty
Ven 22 Mai 2020 - 20:30




Au coeur de la pierre



... ♫-Musique ambiante-♫...
__________________________________________
_____________________



Ciel d'azure aux nuages blancs comme le cotton, comme un lit paradisiaque surplombant la cité de roche grise...tel était la canopée au dessus d'Iwagakure. Une journée merveilleuse dont les quelques rafales agissaient telles un souffle rafraîchissant à chaque ombre qu'offraient les cumulus en passant devant l'astre solaire. Au sein du temple des assimilateurs, les rayons solaires passaient entre les feuilles du grand arbre central afin d'en réchauffer la pierre du sol et des colonnes qui, à l'image du géant d'écorce, poussaient en direction des voûtes célestes. Un lieu plutôt particulier au centre du village Tsuchijin qui abritait ses Shinobis les plus déterminés à la cause Iwajin. Un lieu qui savait attirer les regards curieux des passants aussi, qui y voyaient là l'incarnation architecturale de la puissance affinitaire des guerriers de l'ombre de la pierre. Kurai, Kunoichi au coeur artistique sensible à la beauté des choses (aussi brutes que subtiles), n'avait put s'empêcher d'y faire un arrêt après avoir enfin terminé son passage à l'académie Hashira. Devenue une Iwajin officielle, elle se devait maintenant de se familiariser avec les moindres recoins de sa cité d'adoption, mais aussi, qui de mieux placer qu'un assimilateur Doton afin de parfaire ses connaissances et sa maîtrise de cet élément dont elle avait elle-même un certain contrôle? Si elle n'en connaissait aucun, cela ne tarderait pas. La timidité ne l'arrêtait jamais et la jeune femme avait comme mentalité que rien ne devait être laissé au hasard. Si elle voulait quelque chose, elle allait le chercher, sans gêne, ni honte, ni remord. La vie était bien trop courte, autant en temps qu'en opportunités, pour ne pas prendre le taureau par les cornes.

Après avoir franchit l'entrée de ce merveilleux endroit, elle se dirigea tout simplement vers le centre du monument et entra dans l'ombre feuillue de la plante géante. Les rayons lumineux qui y passaient à travers venaient donc dessiner des formes incandescentes sur la noirceur de son kimono court. Ses cheveux rosée, eux, restaient bien au frais sous les rebords de son grand chapeau de paille, cachant aussi son teint pâle de la chaleur de ces faisceaux. Si la journée était légèrement chaude, la vingtenaire s'était assurée de ne pas trop en ressentir les contre-coups.

Du fond de sa gorge, la jeune femme murmurait l'air d'une chanson traditionnelle très connu du peuple du Yuukan qui parlait de l'épopé d'un jeune moine devenant sage après un long et laborieux voyage qui dura toute une vie. Allant même jusqu'à siffler quelques notes alors qu'elle s'asseyait non loin du grand tronc, elle commença à observer les passants les uns après les autres, recherchant activement la personne qui pourrait l'aider dans sa quête de compréhension de connaissance et de perfection d'un art dans laquelle elle était encore une débutante. Si sa vie avait prit un tout nouveau sens récemment, elle était néanmoins bien destiner à en prendre les reines cette fois-ci et n'être que la seule architecte de son propre destin. Cependant, il lui en fallait les outils maintenant, et l'expérience pour mettre à l'oeuvre ces mêmes outils.

Un peintre ne devenenait pas peintre sans ses propres pinceaux, ses propres toiles et sa propre maîtrise après tout.


Au coeur de la pierre [Pv Yano] Kurai_20

-Kurai
Allons...il doit bien y avoir quelqu'un qui sort du lot un peu!





_________________
Au coeur de la pierre [Pv Yano] Thumb211


Dernière édition par Akumu Kurai le Dim 31 Mai 2020 - 6:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Empty
Dim 24 Mai 2020 - 12:41
Bientôt midi. Une heure relativement convenable pour sortir de sa transe réparatrice, qu’il avait entamé très tôt ce matin après avoir passé la majeur partie de la nuit à assurer ses devoirs de surveillance et de patrouille, des corvées nécessaires dont le guerrier tellurique consentait volontiers à s’acquitter. Car, à tout prendre, utiliser ses talents pour assurer la sécurité quotidienne du village était tout aussi pertinent que de les mettre à profit pour des entreprises plus officieuses à l’étranger. Rouvrant lentement ses yeux pour contempler un bref instant le plafond de roche brute de sa chambrée rudimentaire à l’étage du Dojo qu’il avait participé à fonder, Yanosa se redressa l’instant suivant de son matelas de pierre, taillé sur mesure par ses soins pour s’adapter à sa morphologie et épouser la moindre de ses formes pour lui offrir un repos optimal. Une chaise de torture, pour n’importe qui d’autre : un berceau de recueillement et de calme intermittent pour lui.

Attrapant quelques fruits qu’il avait placé là dans une coupe, il en croqua plusieurs bouchées tout en passant à nouveau en revue les tâches dont il avait à s’occuper aujourd’hui, avalant en quelques minutes de quoi dynamiser son corps pour toute l’après-midi. Finissant l’une des agrumes qu’il avait attrapé, le Tellurique jeta un œil par l’ouverture qui se trouvait au fond de la pièce, et qui lui donnait une vue large et dégagée sur l’arbre géant qui trônait dans l’atrium et la mare qui l’entourait. Il détailla les silhouettes et les visages qu’il aperçut en contrebas, vaguement songeur, terminant de mastiquer la chaire de son fruit. C’est alors que l’une des silhouettes se détacha des autres, pour la simple et bonne raison qu’elle ne figurait pas encore dans ses banques de mémoire personnelles. Kimono noir, coiffure soignée à l’extrême, une ombrelle à son côté, la jeune femme dégageait une élégance presque innée qui ne pouvait cela dit pas pour autant tromper les sens de l’Oterashi. Il était un homme, et était sensible aux charmes du sexe opposé comme n’importe quel autre, mais avait depuis longtemps érigé un filtre contre toute tentative de son esprit de parasiter ses pensées avec des considérations de séduction quelle qu’elles soient.

Malgré tout, un visage nouveau au sein de leur Dojo figurait comme un prétexte amplement suffisant pour faire connaissance. S’engouffrant par l’ouverture de sa chambrée, Yanosa enchaîna rapidement quelques mudras à une main et se laissa planer comme une feuille de papier, léger comme une plume, jusqu’à la mare qui entourait l’arbre géant en contrebas, atterrissant sur l’eau en y propageant la fine pellicule de chakra nécessaire pour y marcher sans se mouiller.

« Bonjour. Je ne crois pas t’avoir déjà vu à l’intérieur du Dojo. Je suis Yanosa, j’ai participé à bâtir cet endroit. Il a l’air d’être à ton goût… Mais il semble que tu attendes quelque chose, je me trompe ?

En tout cas, je dois te dire… qu’il est rare de voir quelqu’un à ce point tiré à quatre épingles, ici. Tout le monde est libre de venir s’y entraîner, s’y ressourcer. Mais… la contemplation ne dure souvent qu’un temps. Même les plus belles choses sont destinées à s’étioler, surtout si elles restent immobiles. 
»

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Akumu Kurai
Akumu Kurai

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Empty
Dim 31 Mai 2020 - 7:47




Au coeur de la pierre



... ♫-Musique ambiante-♫...
__________________________________________
_____________________



Assise, les jambes croisées et ramenées sur elle-même, ses yeux azure continuait de balayer les environs, analysant les passants les uns après les autres, sans qu'elle ne trouve nécessairement ce qu'elle cherchait exactement. La jeune Kurai était une femme d'intuition, et ne se fiait qu'à son ressentis et à la première impression…aussi superficiel pouvait-elle être. Trouver une personne avec qui elle passerait plusieurs heures à discuter, apprendre et s'entraîner demandait donc à l'élégante du temps et de la réflexion concernant ses potentiels partenaires. Elle ne voulait tout d'abord pas d'une personne sans réelles compétences dans le domaine qu'elle cherchait à parfaire, mais aussi, elle ne voulait pas le premier quidam capable de faire un jutsu Doton adéquat. Non…elle voulait une personne pour qui les connaissances de la pierre étaient réputées, mais aussi quelqu'un qui prenait les choses au sérieux et qui avait cette flamme intérieure qui criait à la discipline et la recherche de l'excellence. Mais aussi, elle voulait un mentor dont la détermination et la fierté était sans faille…un passionné de son art, car ce genre de personne savaient normalement outrepasser les limites connues de leur discipline. Apprendre auprès de ce genre de personne ne devait qu'être bénéfique pour l'apprentissage d'une néophyte telle qu'elle-même.

D'abord, une femme plus jeune qu’elle attira son attention. Issue du clan Hyûga, populaire dans le village et reconnu par son prénom peu commun, Toph était très probablement la candidate idéale pour Kurai. Celle qui était reconnue comme étant l'une des figures les plus importante du village n'était pourtant pas le choix adéquat pour la Kunoichi aux cheveux pastel. L'écart d'âge entre elles la dérangeait, et bien que les talents de l'adolescente n'étaient plus à prouver, elle restait une jeune femme encore loin de la maturité et cela gênait Kurai. Celle qui n'avait pas nécessairement un passé exemplaire, ou encore une vie « normale et rangée » préférait donc passer à un prochain appel…

Qui fut plutôt bref d'ailleurs.

Prise dans ses recherches visuelles, la vingtenaire n'entendit pas l’Oterashi se déposer derrière elle. Ce fut donc sa voix qui la fit sursauter légèrement alors qu'elle ne s'attendait pas à être surveillée par une tierce personne. Faisant volte-face, plongeant son regard dans celui u nouvel arrivant, elle le laissa s'exclamer avant de prendre la parole à son tour, afin de lui répondre. L'homme s'était présenté assez rapidement et ne s'était pas fait attendre quant à ses intentions. Simplement curieux de voir une femme tel qu'elle dans les environs, il laissa sous-entendre qu'il ne la jugeait pas pour son apparence, mais plutôt par ses possibles motivations quant à rejoindre un tel lieu. Une chose qu'elle apprécia, évidemment, puisque démontrant une perspicacité chez l'individu. Haussant simplement les épaules, elle entreprit de répondre à son interlocuteur.


Au coeur de la pierre [Pv Yano] Kurai_20

-Kurai
Oh!...bien le bonjour Yanosa! Cet endroit est certes intriguant...même pour une charmante demoiselle tirée à quatre épingle comme tu le dis! Pour être franche, j'étais à la recherche d'une personne apte à m'aider à parfaire mes connaissances pratiques de la maitrise du Doton! Je me suis dis qu'ici serait probablement un bon endroit pour y trouver ce que je recherche!

Oh...et...tu peux m'apeller Kurai. Enchantée, monsieur-je-bâti-des-Dojo!


Bien entendu, ces paroles avaient été dites sur le coin d'un sourire non pas moqueur, mais bel et bien à la fois sarcastique, mais taquin. Son sarcasme teinte d'humour était quelque chose d'habituel chez elle, et qui seyait bien à sa personalité.




_________________
Au coeur de la pierre [Pv Yano] Thumb211
Revenir en haut Aller en bas
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Empty
Dim 31 Mai 2020 - 21:37
Si Yanosa était parvenu sans vraiment le chercher à surprendre quelque peu la jeune femme, pas grand-chose si ce n’étaient les inflexions dans sa voix et les traits de son visage ne le trahirent. Cette femme, songea-t-il, était capable d’un certain niveau de self control, un fait qui fut encore davantage étayé par la pointe d’humour dont elle fit preuve l’instant suivant. Une kunoichi de plus qui désirait améliorer sa capacité à manier le Doton : il y avait décidément un courant de mode qui traînait ces temps-ci en ville, un courant peut-être un peu dû au hasard, mais qui dénotait une tendance à vouloir se protéger. Les temps étaient ainsi, pensa Yanosa, qui ne put s’empêcher d’arquer un mince sourire en coin tout en avançant de quelques pas sur l’eau de la mare. Un sourire qui ne fit pas long feu, la faute à son humeur toujours à la limite de l’exécrable dans les bons jours.

« Kurai. Ravi… Tu cherches donc… à apprendre à maîtriser le Doton comme il se doit. Je ne vais pas aller jusqu’à dire que tu as de la chance, vu le temps que tu as sûrement déjà passé ici à attendre. Mais disons… que ta patience vient de payer. »

Prononçant ces mots, Yanosa leva négligemment la main pour attirer l’attention de Kurai dessus. Puis, la transformant rapidement en pierre, il en fit jaillit un flux de roche maîtrisé et continu qui alla créer, sur le sol du Dojo au-delà des limites de la mare qui cerclait l’arbre géant, une copie conforme de lui-même. Celle-ci arbora pendant un instant une apparence de statue, jusqu’à ce que l’illusion de la peau et des vêtements prenne le relais pour offrir à la vue de la jeune femme un bunshin parfaitement formé.

« Tu te trouves ici dans un Dojo d’Assimilateurs. Je pourrai t’aider à parfaire ton Doton, mais tu devras pour ça déjà connaître les bases, savoir quels mudras utiliser et dans quel ordre. Nous ne formons pas nos jutsu de la même façon… mais nous sommes passés maître dans l’art de les perfectionner. Suis-moi. »

L’apprentissage n’attendait pas, et l’Oterashi n’était pas homme à tourner autours du pot. S’assurant que la kunoichi lui emboîtait le pas tandis qu’il sautait de la surface de la mare vers le sol en pierre du Dojo, le Tellurique laissa son clone sur place où il pourrait veiller à l’accueil d’autres éventuels visiteurs. Quelques instants plus tard, le duo se trouvait dans une large salle simpliste où la lumière inondait l’espace de ses rayons par deux larges ouvertures en hauteur. En ce qui aurait pu passer pour un claquement de doigt, Yanosa forma alors deux murets à une dizaine de mètres de là en projetant deux flux de roche différents depuis chacun de ses bras. Se retournant vers la dénommée Kurai, il croisa alors les bras sur son torse.

« Ces murs ont l’air identiques, pourtant ils ne le sont pas. »

D’un geste ample et net, le guerrier de roche projeta une lance effilée et pointue de roche générée depuis son épaule et expédiée par sa poigne experte en direction du premier muret. La lance se brisa presque sitôt l’impact déclaré sur la paroi, n’y laissa qu’une trace anecdotique qui avait à peine entamé l’intégrité du matériau. L’Oterashi réitéra l’expérience, cette fois avec le second mur. Ce dernier se brisa alors en mille morceaux qui s’écroulèrent sur le sol dans une pile de débris désorganisés, et la lance termina sa course plus loin dans la pièce.

« … As-tu vu ? »

_________________
Au coeur de la pierre [Pv Yano] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Akumu Kurai
Akumu Kurai

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 6:00




Au coeur de la pierre



... ♫-Musique ambiante-♫...
__________________________________________
_____________________



Yanosa était un homme d'action plus que de conversation, ou du moins c'était ce qu'elle retenait déjà de cette introduction. Assimilateur de la pierre, il prouva bien rapidement à la Kunoichi qu'il n'était pas "totalement humain", mais bien quelque part entre l'homme et l'élément...carrément. Surprise, n'effaçant aucunement sa stupéfaction lorsque le guerrier invoqua son pouvoir héréditaire afin de créer un double taillé dans le roc, elle laissa le silence exprimer son admiration. C'était une chance inouïe d'avoir au sein du village un dojo construit par des assimilateurs, car aucun Shinobi ne pouvaient espérer comprendre les rouages de la maîtrise élémentaire plus que ces représentant vivant des forces naturelles du monde. Avoir un mentor tel que ce Yanosa ne pouvait que signifier un progrès rapide et efficace...d'autant plus qu'il ne semblait pas être du genre à se perdre dans la théorie, préférant passer directement au sens pratique des choses. Bien entendu, elle ne le connaissait pas, mais sa simple manière de se présenter et d'enchaîner directement avec une démonstration réelle et tangible de ce qu'apportait la maîtrise du Doton suffisaient à la jeune femme pour peindre un portrait des méthodes de cet assimilateur.


Au coeur de la pierre [Pv Yano] Kurai_22

-Kurai
Oh, Un clone de pierre! Tu ne perds pas de temps avec les modalités à ce que je vois! Au coeur de l'action, sans attendre...j'aime bien!

Prononçant ces paroles d'un air à la fois intéressé et sérieux, elle se démontra intéressée par la suite des choses, reculant de quelques pas afin de mieux observer tout ce qui se déroulait devant elle. Elle écouta ses paroles en acquiescant d'un simple hochement de tête positif. Il était vrai que pour eux, la manipulation de la pierre devait être plus naturelle que chez un Shinobi lambda. À voir comment il créa les murs, par la suite, elle se demanda même si les assimilateurs ne généraient pas carrément leurs pouvoirs à la manière d'un créateur, plutôt que d'un manipulateur. Décidément, il lui faudrait s'ajuster et trouver son propre équilibre afin de bien transcrire les méthodes de l'autre Iwajin aux siennes, mais comme n'importe quoi d'autre...il fallait savoir s'adapter.

L'exercice visuel qu'offrit l'homme à la jeune femme ne fut pas nécessairement spectaculaire, mais démontrait là ce qu'il fallait faire et ce qu'il ne fallait pas faire...ou du moins c'est ce qu'elle en comprit. D'un côté, il forma un mur solide, complet et équilibré dans sa composition. De l'autre, un autre qui ne résista simplement pas au même assaut perpétré sur le premier. Si c'était là ce qu'il tentait de lui faire comprendre...elle le comprit.


Au coeur de la pierre [Pv Yano] Kurai_22

-Kurai
Difficile de ne pas voir. L'un étiat bien fait, solide, consistant, bien formé. L'autre était fragile. Je ne sais pas si tu voulais que j'y vois autre chose, mais c'est ce que j'en retiens. L'un démontre une technique bien exécutée...l'autre pas. Non?




_________________
Au coeur de la pierre [Pv Yano] Thumb211
Revenir en haut Aller en bas
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 23:01
« Précisément. Mais aurais-tu été capable de faire la différence, avant qu’ils soient soumis à mon petit test ? »

La question était plus rhétorique qu’autre chose en réalité, car sauf dans le cas où la jeune kunoichi avait un Byakugan greffé quelque part, elle n’aurait pas pu faire la différence entre les deux murs, qui avaient arboré des caractéristiques visuelles strictement identiques l’un à l’autre avant de subir l’assaut en règle que le Tellurique leur avait lancé. L’illustration parfaite que sans mettre ses connaissance théorique en pratique, tout le savoir du monde était bien vain. Un utilisateur de Doton qui pensait former de fabuleux murs solides et stables sans jamais les tester en conditions réelles était un idiot fini selon l’Oterashi, et c’était un écueil qu’il avait voulu nettement exposé d’emblée pour montrer à cette Kurai l’un des pièges dans lesquels il était malavisé de tomber, surtout quand il était question de défense.

« La question qui reste à élucider, c’est ce que tu veux faire de ton Dôton, Kurai », dit-il en faisant quelques pas sur le côté, comme pour jauger la demoiselle.

En effet, si la démarche de la kunoichi était louable, à savoir, aller chercher le savoir là où elle avait jugé qu’elle avait le plus de chance de le trouver, cela n’en révélait pas pour autant ses hypothétiques autres dispositions au combat, qui ne se laissaient pas trahir facilement de prime abord. Accoutrée comme elle l’était, peut-être Kurai n’avait-elle pas prévu de devoir se livrer à un quelconque exercice pratique en venant au Dojo ce jour-là, mais peut-être, plus probablement, cela trahissait-il une prédisposition pour une approche du combat qui ne nécessitait pas énormément de mobilité. La plupart de celles et ceux qui se tournaient vers le Dôton, à la fois par choix e parce que la nature de leur chakra le leur permettait, le faisait pour se défendre : il y avait des chances qu’il en aille de même pour la jeune fille.

« Bien sûr, à terme, tu pourras faire de nombreuses choses avec cette affinité, qu’il s’agisse de te défendre, de pister.. ou de tuer. Mais peut-être y a-t-il une facette que tu voudrais explorer en premier, je me trompe ? Et si je savais quels étaient tes autres talents… je pourrais moi-même t’aiguiller, si tu en avais besoin. Certains profils nécessitent une attention différente des autres, et si il y a bien une chose pour laquelle je suis prêt à donner de mon temps libre, c’est renforcer mon village. Ce que je peux faire… en te rendant toi, plus forte » asséna-t-il finalement en pointant un doigt presque agressif en direction de la jeune femme.

_________________
Au coeur de la pierre [Pv Yano] Giphy

Theme


Dernière édition par Oterashi Yanosa le Mar 23 Juin 2020 - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Akumu Kurai
Akumu Kurai

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 20:31




Au coeur de la pierre



... ♫-Musique ambiante-♫...
__________________________________________
_____________________



La question de l'Oterashi, bien que simple, était des plus légitime et sensée. La doton, maîtrise de la pierre, donnait à un Shinobi ou une Kunoichi un large éventail de techniques pouvant être plus diversifiées les unes que les autres. Cependant, la manière dont elle était le plus souvent utilisée s'approchait beaucoup plus à un style défensif qu'offensif et si la jeune femme aux cheveux pastels ne dérogerait probablement pas de la norme à ce niveau, ce n'était cependant pas le style qu'elle avait en tête d'adopter au niveau de la manipulation de la pierre. La Kunoichi était une femme intelligente, pleine de ressources et qui, surtout, aimait manipuler l'univers à son avantage. Son imagination, sa ruse et ses idées astucieuses étaient, selon elle du moins, sa plus grande force et c'était dans cette optique qu'elle préférait utiliser l'affinité Doton. Déjà, elle avait une idée bien précise de ce qu'elle voulait faire, de ce qu'elle voulait atteindre comme palier et utiliser comme techniques. Cependant, le chemin serait long et rempli d'efforts à accomplir si elle voulait ne serait-ce qu'atteindre le niveau nécessaire à entreprendre ce qu'elle imaginait.


Au coeur de la pierre [Pv Yano] Kurai_22

-Kurai
Je ne serai pas nécessairement la personne la plus originale en disant qu'apprendre les défenses plus que potentes qu'offres le Doton est, à l'heure actuelle, mon but. Sur une période plus allongée, parcontre, ce n'est pas là ce que je prévois de faire comme usage de la pierre et de la terre. Cet élément nous soutiens tous, pratiquement partout où l'on va. Le terrain sur lequel on est, sur lequel on vit, on court, on marche...est pratiquement toujours fait de pierre ou de terre...pouvoir le changer, le modeler, lui donner la forme et la consistance que je souhaite est là mon but. Amener mon ennemi dans un terrain que je maîtrise entièrement, jusqu'au bout de mes ongles et par le biais de ma volonté...lui rendre la vie difficile en lui démontrant que je suis celle qui contrôle l'environnement dans lequel on m'affrontera.

Sa réponse était inspirée, son regard le prouvait bien. Il y avait dans sa voix, une détermination et un réel désire d'appliquer les mots et les idées qu'elle partageait dans l'instant. Cependant, elle savait aussi qu'une simple Genin, une Kunoichi à peine sortie de l'académie, ne pouvait réellement espérer achever ce niveau dans un futur proche. Elle restait néanmoins réaliste, et s'aurait s'armer de patience.

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Kurai_22

-Kurai
Tuer, Pister...sont aussi des facettes que je pourrais exploiter tôt ou tard. Contrairement à la plupart des étudiants à l'Académie, je n'ai pas cherchée à me concentrer sur une ou deux discipline dans lesquelles je voulais être plus compétente plus que d'autres. J'apprends rapidement, et efficacement...il m'apparaissait logique d'utiliser cela à mon avantage afin de piger dans plusieurs branches des arts Shinobi plutôt que de me concentrer sur une seule. Peut-être suis-je moins "spécialisée", mais je préfère avoir plusieurs cordes à mon arc. Donc...si tu as le temps et si tu y vois un intérêt, je suis plus que prête à t'écouter et à apprendre.




_________________
Au coeur de la pierre [Pv Yano] Thumb211
Revenir en haut Aller en bas
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

Au coeur de la pierre [Pv Yano] Empty
Mer 24 Juin 2020 - 0:10
Tandis qu’il lui avait parlé, Yanosa avait étudié attentivement le langage corporelle de la jeune femme pour tenter d’y déceler une fêlure, un interstice, une faiblesse de caractère quelconque. Il y avait en effet cela de malheureux en ce bas monde, d’après lui, qu’on apprenait bien mieux et surtout bien plus vite à connaître quelqu’un quand on prenait conscience de ses défauts plutôt que ses qualités, même si ces dernières aidaient aussi indéniablement à composer la fresque mentale d’une personne. Mais en l’occurrence, le Tellurique avait beau la scruter, la détailler jusqu’à presque en faire une vue en coupes, Kurai ne laissait rien transpirer d’autre de sa personnalité que ce qu’elle voulait bien laisser filtrer par ses paroles. Un niveau de contrôle qui ne s’improvisait pas… Même si la jeune femme s’avéra plutôt volubile pour répondre aux interrogations posées par l’Oterashi, et dévoila donc malgré tout quantité de ses aspirations.

Se défendre, évidemment. Qui ne voulait pas mettre un mur de cinquante centimètres d’épaisseur entre lui et une attaque mortelle ? Mais les objectifs de Kurai ne s’arrêtaient pas là, loin s’en faut, car à l’entendre, c’était obtenir une domination totale du terrain qui l’intéressait par dessus tout, une aspiration que pouvait tout à fait concevoir et comprendre le guerrier de pierre. Car c’était, en fin de compte, une ambition qu’il avait nourri à présent depuis de nombreux mois : il ne faisait qu’un avec la Terre, littéralement. Il était capable de se fondre en elle, d’écouter ses murmures comme ses hurlements sourds et millénaires, pouvait canaliser sa force destructrice, la faire sienne, la modeler,… Et pourtant, un simple shinobi adepte du Dôton pouvait faire quelque chose dont lui était incapable : contrôler la Terre sur de grandes distances. Une limite qu’il avait rapidement tenté de contourner à l’époque, sans succès, avant de se tourner vers d’autres horizons et potentialités.

Pour autant, aider un shinobi d’Iwa à développer ses talents dans le maniement du Dôton ne lui causait pas de cas de conscience ou n’entraînait une quelconque jalousie chez lui. Et ce qu’il avait fait pour d’autres, il le referait pour Kurai sans hésiter… même si elle demeurait une énigme silencieuse à ses yeux.

« ...Avoir plusieurs cordes à ton arc, hein ? Encore faut-il pouvoir les tendre correctement… Et même si c’est très pertinent de ta part de vouloir diversifier tes compétences, n’essaie pas d’aller trop vite en besogne, ou tu finiras avec un morceau de bois courbé inutilisable entre les mains. Et, tu me pardonneras, mais, ce qu’il te faudra en priorité... »

De brefs signes incantatoires, exécutés à une main, cachée le long de sa hanche. Un déplacement aussi rapide qu’une rafale hivernale plus tard, Yanosa se retrouvait dans l’angle mort de la jeune femme, une traînée de fine poussière dans le sillage en diagonal qu’il avait laissé derrière lui.

« ...c’est de quoi te défendre. Te défendre de près. Car aussi forte que tu crois être, le monde ne sera pas tendre avec toi si tu le laisses t’atteindre. »

Lentement, il leva alors sa main et son avant-bras, tout proche de Kurai, les changeant progressivement en roche lisse et dense.

« ..J’ai le luxe de ne pas avoir à m’encombrer plus que nécessaire. Pour te défendre aussi bien… il te faudra un bouclier. Sais-tu… comment former un bouclier, Kurai ? »



_________________
Au coeur de la pierre [Pv Yano] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Au coeur de la pierre [Pv Yano]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: