Soutenez le forum !
1234
Partagez

Dunes Sanglantes [Oji]

Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dunes Sanglantes [Oji] Empty
Ven 22 Mai 2020 - 21:09
-Entre Oji.

Depuis son office, une cigarette en bouche le regard vers sa fenêtre et le désert au delà occupant l'horizon. Une carte du pays sur son bureau, un rictus mauvais sans que son corps ne se retourne en direction de son invité du jour. Asaara Oji, le muet, le silencieux et probablement l'un de ses plus fidèles soutiens. Plus le projet, plus fallait-il pour l'Impératrice à venir compter dans ses rangs la fiabilité de ses troupes, Genji était son fidèle bras droit et son acolyte des débuts mais elle avait d'autres ambitions et projets pour l'homme au masque. En promettant à Mubi et Roku le contrôle du Colisée elle devait offrir quelque chose d'autre en contrepartie à son cousin. Chaque promesse devait être tenue, chaque parole devait être tenue, chaque parole et projets remplit à son terme. Ainsi régnerait Kuuli maîtresse des sables et des dunes ancestrales, ainsi régnerait l'Impératrice portant son clan au sommet, ainsi déciderait du futur de son pays celle dont trop longtemps les rumeurs voulait enterrer son projet avant même qu'il n'aboutisse mais désormais il était trop tard.

-Oji, mon fidèle cousin muet dont les mots ne sont que trop rarement prononcés pour que je ne célèbre le moment. Aujourd'hui si je t'ai convié ce n'est guère pour un toast, tu me connais à force.

Un léger rire, mettre dans l'ambiance toujours sérieuse leurs rencontres. Sans lui, sans lui et son soutient sans aucun doute que la tâche serait plus ardue. Elle ne connaissait guère son cousin malgré les liens de sang et en toute honnêteté, ce n'était guère leur but de la relation qui se construisait autour des deux manieurs de sable. Sans être trop proches, chacun savait que l'autre se porterait garant ou se sacrifierait pour sa personne. La famille avant tout, c'était ainsi que s'était faite intronisée Kuuli et c'était sur cette ligne politique qu'elle comptait surfer, le désert appartiendrait aux dignes héritiers de Shukaku et son clan devait être prêt pour les futurs affrontements à venir.

-Tu es là depuis un moment, j'ai fait des promesses à tant de personnes et aujourd'hui je tiens parole mais à toi je veux accorder autre chose. A toi je veux te donner une chance de t'illustrer et d'inscrire ton nom dans l'Histoire des notre. Tu mérites ta chance, tu as des qualités que je recherche. Aujourd'hui nous allons ensemble sonder les profils de nos cousins méritants pour rejoindre l'unité spéciale à laquelle je te nomme. Asaara Oji te voilà dès maintenant Élu des Brigades Sableuses. Le nom je te l'accorde peut éventuellement changer, mais je pense que tu devines ce qui se profile. Je ne peux me concentrer uniquement sur la gestion et la prolifération des notre, je ne doute pas de ta loyauté et c'est pourquoi tu prendras ce rôle. Former une unité d'élite au sein même de notre famille, j'ai comme dit quelques profils à toi de mobiliser d'autre cousins pour la faire avancer. Ce qui compte, c'est ta détermination et les récompenses qui en découleront.

Un sourire franc, une façade qu'elle ne montrait que rarement. La bienveillance de la demi-géante s'illustrant tandis qu'elle faisait volte face à sa fenêtre pour poser sa main droite sur l'épaule gauche de son interlocuteur, elle lui devait pour ses efforts et parce qu'il était le plus à même de prendre les rênes de cette unité spécialisé au sein même du clan Asaara. Les ressources, les moyens et les aboutissements tout ceci serait fourni par les soins de Kuuli dont le regard plongeait dans celui du muet.

-As-tu ce qu'il faut pour ce qui t'attends, Asaara Oji acceptes-tu les responsabilités à venir?
Revenir en haut Aller en bas
Asaara Ôji
Asaara Ôji

Dunes Sanglantes [Oji] Empty
Lun 25 Mai 2020 - 20:12
- Qu'attends-tu de moi ?

Fut la seule question que posa le Silencieux, quelques secondes après que la Femme d'Argent eut finit de parler. Un temps précieux qui lui permit d'assimiler, non sans mal, le début de cette conversation. Il ne s'agissait pas des responsabilités qu'elle allait lui offrir ou du simple fait d'avoir été promu. Non. Elle lui faisait confiance et elle le lui témoignait de bien belle manière. Un sentiment inconnu qui parcourut l'échine de l'Affranchi.

Debout, il se tenait droit devant sa cousine. Durant toute l'entrevue, ils ne s'étaient presque pas quitté des yeux. En réalité, il n'y avait pas une mais deux discussions qui se déroulaient à chaque cesles deux Enfants du Désert s'entretenaient. Cette fois-ci, et en plus de lui offrir une place de choix au sein du clan dont elle était maintenant à la tête, elle lui rappelait à quel point le chemin était encore long. Les semaines passées furent mouvementées et l'Organisation n'avait cessé de s'agrandir, s'épandre et se consolider. Mais l'Impératrice des Sables restait déterminée, en témoigne la lueur bestiale qui dansait dans ses prunelles.

Et pour continuer à aller de l'avant, ceux qui l'entouraient se devaient d'être à la hauteur. Et pour Colère, sa seule manière de remercier Conquête était de répondre à ses attentes.

En réalité, sa seule question en amenait bien d'autres. Notamment de savoir qu'elles étaient les objectifs que la Créatrice visaient au travers de son cousin ainsi que la liberté d'action dont ce dernier pouvait bénéficier, bien qu'il savait qu'elle serait large.

Mais elle savait également qu'il accepterait tout ce qu'elle lui demanderait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dunes Sanglantes [Oji] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 10:11
-Que tu deviennes plus fort.

Il n'y avait pas trente six solutions, elle lui offrait un rôle prépondérant et un moyen d'accéder à plus de responsabilités. En échange, en échange il devait lui rendre son offre en étant à la hauteur de la tâche qui incombait à son Élu au sein du clan. La bouche de l'Impératrice, un peu ironique pour celui qui il n'y a pas longtemps encore ne parlait pas du tout, mais Kuuli changeait les gens comme elle le faisait avec sa propre personnalité. Un sourire amical l'enjoignant à la suivre à travers le manoir, cigarette sur laquelle elle laissait des nuages de nicotines s'élever vers le plafond de sa demeure. Les marches qu'elle descend sans se presser, il faut autre chose que des shinobis dévoués, il faut autre chose. Les fils et filles du sables, sa génération et la prochaine il faut une conscription. Les villages shinobis forment une marée sans fin de shinobis dès le début de l'adolescence, les genins ne sont pas tellement différents des recrues dans une organisation militaire plus simpliste.

-Nous allons faire d'une pierre deux coups, tu auras ton unité dans les profils que tu choisiras personnellement mais...

Elle pousse les portes en bois ébène de son hall d'entrée, dévoilant le soleil et la chaleur suffocante du désert. Et une scène quelque peu atypique, mais qui le serait moins dans les jours et semaines à venir. Des Asaaras, trois rangées de dix en piquets, les bras le long du corps et la tête haute. La fierté ou l'obéissance, qu'est ce que cela changeait finalement? Tout ce qui importait c'était la loyauté et l'endoctrinement renouvelé que prônait Kuuli, sa génération avait été forcée à suivre les préceptes d'une minorité et à devoir se retrouver le plus souvent à périr avant d'avoir atteint la quarantaine. Les choses changeraient, la conscription n'était pas obligatoire mais proposé à chaque membre du clan dès l'âge de quatorze printemps. Ceux qui s'engageaient voyait leurs familles à l'abris du besoin, plutôt qu'éduquer avec le fouet autant donner la carotte. Le résultat était le même, Kuuli avait ses soldats. Le pays aurait son armée, et chaque branche serait efficace et entraînée.

-Voit, contemple la première fois qu'une partie du clan part en croisade. Nous allons disperser les restes d'une génération damnée, et nous procurer de nouveaux camarades dans le même temps, le combat du clan n'était rien d'autre qu'une escarmouche. Désormais Ôji nous marchons sur le sentier de la guerre, et tu gagneras en autorité et en puissance, et nous formerons ces recrues. Comprends tu désormais de ce que j'attends de toi?

Elle leva sa main droite, désigna l'horizon et se mit en route, obligeant la troupe à se mettre au pas et à la suivre. Dans les confins des dunes, dans le pays du vent certaines ombres se dressaient encore sur son chemin, des fantômes qu'il fallait effacer du revers de la main comme des vulgaires insectes.
Revenir en haut Aller en bas
Asaara Ôji
Asaara Ôji

Dunes Sanglantes [Oji] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 18:39
Le Silencieux hocha de la tête, sans que ses prunelles ambrées ne quittent celles de sa cousine. Si sa Volonté était de faire de lui le chef du corps armée des Fils du Sable, qu'elle soit faite. Les jeunes membres du plus puissant clan du Désert s'étaient éparpillé aux travers de ceux-ci et si la Femme d'Argent avait réussi à unir cette large famille, celle-ci ne saurait être défaite. Le Pays du Vent serait alors redoutable. Invincible, même.

Rien ne saurait leur résister.

En voyant devant lui ses cousins, fièrement alignés, il sut que les rêves de la Créatrice allaient se réaliser. Elle unifierait ce pays et en prendrai le contrôle, de force ou non. Comme elle le fait présentement avec le clan. Elle y fera régner une Paix véritable. Colère le savait et croyait en elle.

Surtout, la trentaine de Princesses et Princes des Sables qui se tenaient devant eux croyaient également en elle. Il vit dans leurs regards la même détermination farouche qui abritait le regard de l'Impératrice. De leurs tuniques blanches et leur posture royale émanaient toute la noblesse et le prestige inhérents au clan. Il ne s'agissait pas de celui qui était régi par les Cinq Anciens. Non, une nouvelle page venait de se tourner et les générations dorées à venir allaient régner sur le Désert.

L'Affranchi des Sables Rouges, fixant sévèrement ses cousins comme il avait fixé sa Reine, fit un geste lent. Lent, mais qui peut-être sans le savoir, s'imprimerait dans la Mémoire du Vent et celle des Asaara. Son bras droit, alors collé à son flan, se plia vers l'intérieur et vit son poing frapper le coeur du Silencieux. Une manière pour lui d'accorder à l'Éternité la promesse que ce coeur ne cesserait de battre en direction de l'Impératrice.

Ceux qui constituaient la première milice unifiée du clan copièrent ainsi celui qui serait leur Capitaine.

Autour d'eux, le Sable se mit à danser.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dunes Sanglantes [Oji] Empty
Ven 12 Juin 2020 - 10:14
-Aucune pitié.

Au devant de la troupe, au devant de son clan. La demi-géante restait toujours à la pointe du danger et de l'action, quand elle sortait de sa tour d'ivoire ce n'était guère pour être spectatrice du futur de son pays. Les siens, elle dirigeait ce clan malgré les années d'inactions. Son nom de famille s'inscrirait dans la mémoire collective du vent comme étant à l'origine de la structuration et la centralisation du pouvoir exécutif et législatif. Combiner ce qui manquait pour former une unité même sous l'égide, elle ne dirigerait pas comme étant un tyran. Kuuli ne répéterait pas les erreurs du passé, mais si une minorité se mettait en travers de son chemin. Sans aucune doute l'immaculée les traiterait de la même manière que les parias de son clan, elle les connaissait pour la plupart. Ils étaient camarades, ils étaient les premiers sacrifiés du conseil et pourtant, pourtant ils continuaient de vouer une loyauté sans borne à des gens ne s'étant jamais soucié de leurs bien être. Deviendrait-elle comme eux? Deviendrait-celle que les rumeurs la feraient passer pour? Le sang? Les ambitions sans limites, serait-ce donc ça sa fin? Le sable tournoyait, le sable affronterait le sable.

-Aujourd'hui, nous éradiquons la résistance au sein même de notre clan. J'ai ouvert les bras, j'ai laissé la parole à chacun et je délègue. Mais pour le bien du Vent, pour le bien de nos familles et pour notre futur nous ne pouvons laisser une tumeur croître en notre sein. Ils ont choisis leurs convictions, vous également désormais protéger vos frères et sœurs, soyez soudé parce que eux le seront. On ne laisse personne derrière.

Elle leva le poing, jeta un regard à Ôji et reprit la marche. Loin de toute trace de vie, là ou les chameaux venaient périr, là ou l'homme moyen du désert n'osait se perdre, là marquerait le crépuscule d'une nation et d'un clan. Son groupe arriva en haut d'une immense dune, dix mètres de pentes avant d'observer en contrebas un attroupement, un rictus sur le visage de l'Asaara. Ils ne se cachaient pas, ce qui signifiait qu'ils étaient confiants dans leurs chances de victoire et qu'ils savaient très bien que Kuuli viendrait tôt ou tard les chercher. Cette réflexion poussa Kuuli à admettre que c'était certainement un piège et une embuscade. Une poignée de grains de sable, son bras gauche se lève et sa main s'agite pour faire comprendre à ses camarades de se baisser ou de se camoufler. Si un senseur est en face, très certainement au vu de leurs nombres, un scout se cache surement dans les environs. Les grains de sables tombent le long de la dune, invisible à l’œil nue. Les minutes passent, la chaleur et les rayons de l'astre solaire continuant de brûler le reflet dorée à l'horizon. Kuuli se refuse même d'allumer une cigarette, comme un félin, comme un prédateur elle patiente.

Et puis l'ennemi fait la première erreur, à trente degrés au sud de sa position elle ressent une présence. Un sourire carnassier se dessine sur son visage d'ange, vrai reflet de son âme et de ce qu'elle est. Elle se lève, révélant sa présence, son index et son majeur droit se joigne pour signifier à Ôji de passer par la droite avec autant de membres qu'il requiert. Kuuli n'a détecté le scout, ce qui signifie peut-être que les rebuts, ses anciens cousins attendent que les fidèles descendent pour refermer les dunes alentours sur eux.

-Affrontez l'inquisition, hérétiques. Aucune solvatation pour ceux qui ont choisis de damner et d’entacher le nom des notre.

Elle hurle, sa rage, sa colère et son jugement. Et la vallée son grognement résonne, l'esprit du désert. L'héritière légitime du trône, la volonté du sable et de la divinité sommeillant injustement au sein de son pays.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Asaara Ôji
Asaara Ôji

Dunes Sanglantes [Oji] Empty
Sam 13 Juin 2020 - 11:45
En contrebas, la Résistance s'en était levée.

C'est dans un soupir las que le Silencieux estima le nombre d'Asaara qu'il avait face à lui, dans ce qui semblait être les prémices d'une Guerre des Sables. Relativement bien masqués, il semblait difficile de savoir s'ils avaient en face d'eux une armée ou non.

Mais qu'importante.

L'Impératrice veillait.

Elle intima à son Lieutenant d'attaquer sur la droite, qui s'exécuta directement. Prenant cinq de ses cousins avec lui, il contourna la colline sableuse. De ce fait, ceux qui se décideraient à les attaquer seraient directement visibles par la position surélevée de Reine qui était, à l'heure actuelle, la meilleure manipulatrice de sable du pays. Comme pris en tenaille, les Asaara rebelles devront tôt ou tord sortir de leur cachette et affronter leur destin. Et si leur leur était de se mettre en travers du chemin de la Créatrice, le plus triste des sorts les attendait.

Lorsque les sables commencèrent à s'affaisser et devenir mouvants, l'un des cousins d'Ôji situé derrière lui ne perdit pas de temps et plaqua ses mains au sol. Vif d'esprit, il avait anticipé le piège et avait durcit tout le sable sur leur chemin de manière à ce que le groupuscule ne se retrouve pas entravé. Au même moment, une dizaine d'ennemis se montrèrent, près à leur fondre dessus. S'ils étaient bien organisés, sans doute que d'autres étaient encore dissimulés.

L'Affranchi des Sables Rouges ouvrit les hostilités en matérialisant plusieurs lances de sables en direction des vis-à-vis. Il fut suivi par plusieurs de ses cousins et une multitude de projectiles fusèrent et avalèrent la trentaine de mètres qui séparaient les deux camps.

Mort aux Traîtres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Dunes Sanglantes [Oji] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 11:34
Mort aux traîtres.

Mort aux faux, morts à ceux se dressant sur son chemin. Son clan, ses règles, sa position et ses coutumes. Ils n'étaient pas contents? Ils pouvaient aller en enfers, ils pouvaient rejoindre quiconque. Aujourd'hui elle menait le début de l'éradication de ceux refusant son règne à venir, sautant dans le vide pour rejoindre le fond de la cuvette. Le sable, le sable tournoyant et s'apposant contre ses habits pour former une armure. Ses poings serrés, ses tempes ressortant et ses veines apparentes, la colère habitait tout son être. L'envie de meurtre aussi, plonger tête baissée dans un piège? Elle rugie, de nouveau, jusqu'à en faire résonner et trembler les dunes entourant le lieu des affrontements. Il y avait un temps pour la diplomatie, un temps pour le pardon et puis il y avait la répression quand rien ne semblait fonctionner. Ils pouvaient être une armée, ils pouvaient être infinis.

Elle se tiendrait droite, continuant à faire face à l'ignorance et la révolte stupide sans fondement. Au diable ses principes, elle avança, et derrière elle descendant en surfant sur le sable brûlant, ses fils et filles. Ses preux défenseurs, prônant la justice et l'avancée, le renouveau contre l'obscurantisme des générations passés. Son poing gauche se leva, son index et son majeur coller désignant la droite et la gauche de l'Impératrice, se séparer pour couvrir une zone plus grande. Comme des termites sortant de leurs abris, comme défendant tout ce qu'ils possédaient, les renégats apparurent du sable et des formations rocheuses. Psalmodiant les noms des régents du clan passés, priant l'unique divinité capable de lui donner de la force, l'Immaculée forma devant elle des projectiles sableux.

Ils fusèrent pour se loger dans les protections adverses, dans une jambe et un thorax. Un de moins, la riposte adverse déchaîna le feu pour faire fondre son armure, pour la forcer à admettre qu'elle n'était pas digne. La réponse de la demi-géante fut un rire cristallin s'échappant des flammes tandis que sa figure émergeait, la folie et le carnage dansant dans ses iris. Ses mains effectuèrent en l'espace d'un clignement d'oeil, les mudras nécessaires pour provoquer une tempête de sable dont elle était l'épicentre. Elle continuerait d'avancer, voici ce qu'était son message. Continuer d'avancer malgré les obstacles, le clan vivrait en se séparant non guère des inaptes mais de ceux s'opposant à un nouvel âge d'or du Vent.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Asaara Ôji
Asaara Ôji

Dunes Sanglantes [Oji] Empty
Ven 3 Juil 2020 - 12:26
Lorsque les deux groupes menés par l’Impératrice et son fidèle Lieutenant se rejoignirent, les Princes du Désert suivirent leur Reine et c’est d’une même voix que leurs chants et prières résonnèrent parmis les Dunes.

Les attaques des Traîtres suivirent leurs insultes, mais qu’importe. Tous heurtèrent un Mur de Silence que les les Fils des Sables hérigèrent autour de l’Immaculée. Comme un signe que leur Révolte n’avait de fin que le Néant.

Ils profitèrent toutefois de l’aveuglement temporaire pour sortir, tous, de leurs cachettes. Sensiblement égaux en terme de nombre par rapport à l’Armée de la Reine, l’étaient-ils quant à leur Volonté ?

Étaient-ils animés du même Feu Aride ?

La Tempête de Sable qui les accueillirent en furent la réponse.

Fouettant d’abord la zone tout autour du groupe, la tempête décupla d’intensité lorsque les Fidèles joignirent leurs forces à celles de la Créatrice qui avait lancé l’attaque. Une Tornade se créa alors, déchaînant le poids d’années de Souffrance. Un Déferlement de Douleur bien trop puissant pour être arrêté.

Pour eux, il était trop tard pour faire marche arrière.

Difficile de savoir combien de temps la tempête avait perduré. Des fois, dans le Désert, elles pouvaient se déchaîner pendant des semaines durant.

Mais cette fois-ci, lorsque le temps se calma, il fut difficile de savoir que pareil événement avait eu lieu. Le Désert avait retrouvé son calme et on ne pouvait voir aucune trace de corps. Sans doute avaient-ils été emportés ou recouverts par le sable. Oubliés.

Dans l’Oeil du Cyclone, la même Voix continuait de chanter. Mains dans la Mains, les Enfants des Dunes ployèrent Genoux, entourant leur Sauveuse. Ils leur ouvrirent leur Coeurs et placèrent en elle tous les Espoirs de leur Existence.

Gloire à l’Impératrice !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207

Dunes Sanglantes [Oji]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: