Soutenez le forum !
1234
Partagez

And an other one [Ft. Hanae]

Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Lun 25 Mai 2020 - 20:00
Il y avait de ça peu de temps, Hanae et moi nous étions attelé à s'apprendre mutuellement une nouvelle technique. Elle m'avait apprit à retirer du chakra à une cible, et je lui avais appris à manipuler des lianes de manière à immobiliser plusieurs cibles. En y réfléchissant bien, elle et moi nous étions fait à l'idée de nous entraider le plus possible, et je me demandais si il n'y avait pas d'autres techniques qui pouvaient l'intéresser et que je pouvais lui apprendre.

Ainsi, un beau matin, je lui envoyai une lettre. Dans celle-ci, je lui écrivis une proposition d'apprentissage, une nouvelle fois, et je lui donnais même rendez-vous si cela l'intéressait au même terrain d'entraînement que d'habitude. Je m'attendais évidemment à ce que celle-ci réponde par l'affirmative, tant je connaissais ses objectifs, et je me rendis comme prévu au fameux terrain d'entraînement qui nous attendait.

-"Salut, Hanae !", commençais-je en la voyant. "Je suis content que tu ai accepté mon invitation."

Je pris un petit instant de pause, et je repris juste après.

-"Je suppose que tu as réfléchi à plusieurs techniques qui t'intéresserais !"

C'était en tout cas ce que j'avais fait, même si mes idées était un peu floues, et j'espérais qu'elle ai bien quelque chose à me proposer en retour.

_________________
And an other one [Ft. Hanae] Mkhr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Mer 27 Mai 2020 - 11:37
Si Hanae avait dans l’espoir que sa prochaine rencontre avec Yahiko serait sous le signe du repos et de la discussion, mais il est vrai que progresser est un élément important pour tout shinobi. Entre Sendai, ils ont encore quelques astuces à se donner pour être au plus fort, et elle ne compte pas refuser une nouvelle proposition du genre. Le monde n’est pas sur le point de cesser d’être, et ils auront tout le loisir de discuter une fois qu’ils seront assez forts pour tenir la mesure de leurs ambitions. De son côté, la rubiconde devra être capable de vaincre n’importe quel shinobi du Yuukan, étant donné que son but est la paix finale et définitive. Il n’est donc pas idiot d’en venir à la conclusion que chaque shinobi pourra être son ennemi, dans son entreprise, car beaucoup vivent de la guerre ou aiment se battre et tuer.

Un sourire aux lèvres, en lisant le courrier, elle se dit aussi que l’immaculé n’a que le combat en tête, malgré son tempérament protecteur et fondamentalement gentil. Si l’ex Jônin a tout du parfait héros de roman, qui refuse de tuer et qui cherche à faire le bien, il reste aussi fidèle au côté héroïque que cela engendre : il faut toujours être plus fort pour pouvoir agir comme on l’entend. C’est un point commun entre les deux, à la différence qu’Hanae ne serait pas dévastée de tuer. Pour elle, c’est plus une sorte de code moral qu’elle s’impose, mais ôter la vie à une ordure qui ne lui laisse pas le choix ne l’empêchera pas de dormir, comme à l’époque de son adolescente, lors des moments les plus sombres de son existence. Une personne qu’elle a tuée sans vraiment hésiter, et dont elle se sert pour se rappeler qu’aucune situation n’est totalement désespérée. Arrivant sur les lieux de l’entraînement, elle salue Yahiko après que celui-ci l’ait fait, et l’écoute avant de répondre :

« Eh bien, dans un premier temps, je pense qu’il me faudrait une sorte de défense, pour contrer des attaques qui sont puissantes, mais pas trop… Attends, je vais te donner un exemple concret. »

Elle effectue une rapide série de mudras, puis crée un shuriken qu’elle dirige dans les airs avant de les faire s’écraser sur un arbre, qui subit un courroux qu’il n’a pas demandé. Ce shuriken fait la taille d’un shuriken fûma et peut causer d’important dommages, d’autant qu’elle le contrôle et peut lui faire changer de direction selon son bon vouloir, la pénalisant car elle ne peut pas faire d’autres techniques, mais lui donnant un effet assez pervers, finalement.

« Voilà… Mes défenses actuelles consomment beaucoup de chakra, et j’aimerais savoir en faire une moins imposante, pouvant s’adapter à des situations particulières. Et de ton côté ? »





_________________
And an other one [Ft. Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Jeu 28 Mai 2020 - 15:49
Sans surprise, même si cela faisait toujours plaisir, Hanae accepta mon invitation et se rendit au point de rendez-vous habituel. Après les salutations, nous entrâmes directement dans le vif du sujet en évoquant les raisons pour lesquelles nous étions ici. J'appris ainsi qu'elle était intéressée par une technique de protection contre des techniques assez puissantes, et elle me renvoyait ensuite la balle afin de savoir ce qui m'intéressait moi. J'avais eu l'occasion de réfléchir à de nombreuses choses qui manquaient à mon panel de techniques, mais lorsque je vis le shuriken qu'elle venait de créer et qu'elle contrôlait à l'aide de son bras, je fus pris sous le charme.

L'impact du shuriken sur l'arbre était assez important. On pouvait voir qu'il avait réussi à se planter profondément dans le tronc, fêlant l'écorce autour, et ça me faisait quelque part un peu penser à ma technique de balle de chakra.

-"J'ai ce qu'il te faut !", commençais-je avec un sourire. "Pour être honnête, la technique que tu viens de me montrer me plaît bien. Je n'ai aucune technique offensive que je contrôle comme celle là, et ce serait carrément utile..."

... Pour de l'assassinat. Mais lorsque je réalisai ce que ça impliquait, je me calmais un peu. Ce n'était pas vraiment un sujet amusant, et je savais que pour Hanae et moi ce n'était jamais plaisant d'évoquer ce genre de choses.

-"Pour compléter mes techniques."

Comme nous venions de nous mettre d'accord sur les techniques que nous voulions nous apprendre l'un à l'autre, il était temps de faire quelque chose qui était important dans l'apprentissage : nous donner quelques conseils. Mais avant que je lui donne les quelques billes qui allaient lui faire réussir sans problème cette fameuse technique, je me décidai de lui montrer ce que j'avais en tête. J'effectuais quelques mudras, mettant mes mains juste devant moi, et lui mis sous les yeux un grand mur assez épais, suffisamment pour encaisser parfaitement la technique qu'elle venait de me montrer.

-"Je suppose que tu sais ce qu'il faut faire pour un mur : la forme, et la quantité de chakra. Si tu sais en faire de très gros, tu n'as qu'à diminuer le coût en chakra. A la limite, ce que je te propose, c'est que je m'entraîne à créer ton shuriken et à le lancer contre mon mur que tu auras crée. Comme la difficulté est moins importante, on peut faire ça à deux."

Après tout, si je m'entraînais à effectuer une technique offensive qui doit se faire contrer par la technique défensive, autant tester ça à deux, nous aurions nos retours plus rapidement.



_________________
And an other one [Ft. Hanae] Mkhr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Ven 29 Mai 2020 - 14:22
Le mieux pour apprendre vite, c’est de ne pas perdre de temps à parler de la météo lorsque la journée est prévue pour transmettre son savoir à l’autre. Yahiko a abordé le sujet sans se laisser désirer, et Hanae a répondu aussi vite, lui expliquant qu’elle aurait bien besoin de savoir comment créer un mur plus petit que ceux qu’elle sait déjà faire. En réalité, celui que l’immaculé lui montre est tout juste entre deux versions de défenses à direction unique qu’elle connaît, et c’est exactement ce qu’il lui faut. Les idées de l’ex Jônin sont plutôt bonnes, cette fois, il serait plus judicieux de mélanger les deux apprentissages pour tester à la fois l’attaque et la défense, vu que la situation s’y prête. La rubiconde reproduit lentement ses mudras pour montrer ce que doit réaliser Yahiko pour y parvenir, avant de lui donner quelques conseils :

« Pour cette technique, l’important va d’abord être de maîtriser la forme du projectile. Un shuriken, tu sais à quoi ça ressemble, donc ça ne devrait pas être trop difficile. Ensuite, la taille, et pour finir, le contrôle. C’est ton chakra, donc il est normal que tu puisses lui ordonner de faire des mouvements spécifiques en suivant ta main, mais cela requiert un peu de concentration, tu ne pourras donc rien faire d’autre à côté. »

Elle commence alors à réfléchir à la réalisation du mur. Celui du Sendai est parfaitement équilibré pour ce qu’elle veut, et une fois qu’elle saura le produire, elle aura la capacité de se défendre d’attaques de différentes puissances sans pour autant gâcher du chakra en surestimant sa défense.

« Pour le mur de chakra, je vais suivre ton idée et essayer d’en produire un plus gros, et un plus petit, en suite j’adapterai la taille petit à petit jusqu’à ce qu’il soit juste assez résistant pour contenir l’attaque du shuriken que tu auras créé. »

Suite à une série de signes, qu’elle a bien enregistrés avec la démonstration de son cousin, elle fait apparaître un mur de chakra pur massif, et très large, qui est bien plus grand et imposant que celui escompté. C’est son plus gros mur, et il est pratique pour protéger des alliés en plus d’elle-même. Hanae le fait ensuite disparaître pour en créer un bien plus petit, cette fois plus fragile et bien loin du précédent, qui ne sert qu’à se protéger d’attaques de faible envergure. Reprenant sa concentration, elle réalise de nouveau les signes pour faire naître le même mur que celui de Yahiko, en cherchant un juste milieu entre ses deux murs à elle. Le premier résultat est… étrange. La largeur est similaire à celle du plus gros mur, mais la solidité est… inexistante. Un coup de vent le fait d’ailleurs voler en éclat.

« Je pense avoir mis assez de chakra, mais il n’est pas bien réparti… je suppose. »

Elle se craque la nuque, prête à recommencer, mais jette d’abord un œil à ce que fait Yahiko de son côté, pour éventuellement l’aider.




_________________
And an other one [Ft. Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Sam 30 Mai 2020 - 1:06
J'écoutais attentivement les différentes étapes que me proposait Hanae. Elle me proposa de travailler d'abord sur la forme du shuriken, puis ensuite sur sa capacité à le contrôler dans les airs en connectant ce dernier avec mon bras. C'était assez étrange, mais je supposais bien qu'elle savait ce qu'elle disait. En réalité, ce qui m'intriguait le plus, c'était cette capacité à contrôler mon propre chakra de manière à le diriger là où bon me semblait. Je n'avais jamais fait ça, et je me voyais très difficilement réussir, comme je ne savais même pas ce que ça impliquait.

Je savais cela dit que je pouvais pleinement faire confiance en Hanae, elle m'avait déjà apprit de nombreuses choses sur les capacités de mon propre clan, et c'en était encore une de plus. Ainsi, au naturel, je serais capable de contrôler parfaitement mon propre chakra en le faisant suivre mes propres mouvements, voilà qui me plaisait.

Suite aux explications, nous nous séparâmes de quelques mètres, juste le temps d'avoir au moins la base de notre technique. Ca n'allait pas être très simple, mais je me doutais qu'en une heure ou deux, nous allions être capable de maîtriser les incontournables : pour elle : la forme du mur, pour moi : un shuriken qui peut être lancé. Ainsi, chacun de notre côté, nous répétâmes sans arrêts les mudras, tentant à chaque fois de créer la forme qui nous intéressait.

Au début, mes shurikens étaient bien trop petits. Dans mon imaginaire, il était assez normal que j'en vienne à créer la forme des shurikens que je connaissais avant de créer la forme des shurikens fûma. Après tout, j'utilisais très peu des shurikens fûma, suffisamment peu pour n'être que capable de visualiser ce à quoi ça ressemblait. Le problème de ce fait reposait dans l'idée que je ne connaissais même pas le poids du shuriken et sa maniabilité, me forçant ainsi à l'inventer.

De ce fait, je créai premièrement un petit shuriken. Je tentais différentes formes, différentes épaisseurs, un peu comme pour les capotes. Au fil des essais, les shurikens se faisaient de plus en plus grands, même si parfois une branche ou deux était soit plus courte, soit plus grande que les autres, me forçant à faire plus d'efforts quant aux formes.

-"Ca devrait aller plutôt vite, au final", me disais-je dans un coin de tête.

Le plus compliqué devait résider dans le principe de contrôler ce même shuriken. La forme, même si je n'avais jamais fait jusque là de shurikens de chakra, était plutôt simple. L'objet n'était pas si grand, il était de plus assez courant dans la vie du ninja.

Et assez vite, en quelques essais, je commençais à avoir quelque chose qui ressemblait petit à petit à un shuriken fûma. Il me manquait encore de la répétition, mais je sentais bien la rapide amélioration.

_________________
And an other one [Ft. Hanae] Mkhr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Dim 31 Mai 2020 - 11:07
La forme des shuriken créés par Yahiko semble de plus en plus convaincante. Ayant été concentrée sur son propre travail, Hanae n’a pas vu tout le cheminement qui a mené le jeune homme à cela, mais il se rapproche grandement de ce qu’elle attend de lui. Il n’est pas choquant de voir sa rapidité à maîtriser ce premier aspect de la technique, par rapport aux précédents échanges de savoirs : la technique requiert bien moins de concentration, et elle est simplement moins puissante et moins technique que l’absorption de chakra ou la forêt de pics de chakra pur. Confiante en les capacités de son cousin à comprendre comment s’améliorer, la Sendai repart sur son propre travail de création d’un mur qu’elle considère comme intermédiaire entre ceux qu’elle connaît déjà. Après une nouvelle série de mudras, elle fait apparaître un mur en se concentrant une nouvelle fois sur la taille. Le chakra est mal dosé, mais la forme en largeur et hauteur lui plaît : il ressemble grandement à celui de Yahiko.

Elle hésite un instant, tout de même, en se demandant pourquoi elle a dépensé autant de chakra pour un mur supposément moins puissant que son mur le plus fort. En en faisant le tour, la rubiconde se rend compte que ce-dernier n’est pas tout à fait comme celui de l’immaculé : en effet, son épaisseur n’est pas très loin d’être la même que la hauteur du mur. En bref, plutôt qu’un mur, il s’agit d’un bloc de chakra pur. Elle perd toute la joie qu’elle avait à propos de sa réussite, et le fait disparaître. Soufflant un bon coup, elle repart donc sur sa tentative suivante, et après les signes, fait de nouveau naître un mur de chakra pur. Celui-ci est d’une forme étrange, et elle ne vérifie même pas sa solidité avant de le faire partir en fumée. Quelques essais plus tard, elle tombe à la renverse, se disant que finalement, savoir faire des murs de deux tailles ne facilite qu’à peine la tâche pour en faire un entre les deux. Certes, la jeune femme connaît les bases d’un mur pour se défendre, mais il lui manque encore le petit quelque chose pour en faire varier la taille et l’épaisseur.

Repartant de plus belle, elle décide donc déjà de se concentrer sur la forme du mur sans prendre en compte sa résistance. S’il est identique à celui de Yahiko, ce sera un bon début, il faudra ensuite rajouter ou retirer du chakra pour terminer sur le résultat escompté. Enchaînant les mudras, qu’elle connaît désormais par cœur, la sauvage fait apparaître une succession de murs de différentes formes, en utilisant le moins de chakra possible pour ne pas s’épuiser trop rapidement. Au bout d’un certain nombre de tentatives, elle parvient donc à reproduire la forme du mur de son cher ami, et le fait voler en éclats d’un simple coup de poing. La première étape est atteinte, il lui faudra ensuite s’occuper de la seconde.



_________________
And an other one [Ft. Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Lun 1 Juin 2020 - 3:10
Tantôt des branches trop longues, tantôt des branches trop courtes. Une chose était sûre, dans quelques dizaines de minutes, j'allais largement être capable de réaliser un véritable fûma shuriken de chakra. Du moins, c'est ce que j'avais la prétention de me mettre en tête en regardant ce qu'objectivement cette technique demandait. S'il y avait bien une facette de la technique que j'étais sûr de maîtriser, c'était bien la formation de l'objet. Contrairement à la manipulation contrôlée qui, pour le coup, me laissait un peu plus perplexe. C'était une autre facette du clan Sendai que j'allais devoir découvrir et maîtriser, et elle ne m'inspirait pas beaucoup, bien qu'elle m'excitait.

Je devais me remettre à l'effort. Ignorer ce qui me passait par la tête, et me concentrer sur la bonne formation de ce fuma shuriken. J'étais quelque part ennuyé, car ma prétention à l'idée de réussir pour sûr à former le projectile me rendait quelque peu feignant. Un mauvais défaut qu'il me faudrait corriger, car si je voulais finaliser la technique, c'était bien en pratiquant et non pas en restant passif, imaginatif. Ainsi, je me remettais à l'oeuvre, je recommençais les mudras une autre fois, puis encore une autre fois... jusqu'à avoir un résultat qui tente le mieux possible d'être satisfaisant.

J'arrivais de mieux en mieux à avoir un résultat homogène. La plupart des tailles de branche se ressemblaient de plus en plus, et je devais me concentrer pour voir les quelques imperfections qui différenciaient chacune de ces branches de shuriken. Tout ça afin que peu de temps après, je puisse obtenir un résultat tout à fait convenable : un shuriken de la bonne taille, d'un poids qui devait être assez correct... il ne manquait plus qu'à tester le tranchant. En jetant un petit regard sur Hanae, je vis qu'elle peaufinait encore un peu son mur, ce qui m'obligeait à le lancer sur un arbre.

Le prenant par une des branches, me concentrant pour le garder intact, je le lançais à pleine vitesse vers un de ces fameux arbres qui nous entouraient. Lorsqu'il entra en collision avec celui-ci, une des branches s'enfonça profondément dans l'écorce. Je m'approchai de celui-ci, et le fait que je force afin de le retirer de l'arbre m'annonçait une bien belle nouvelle : je devais avoir réussi la manoeuvre.

-"Et maintenant, il me reste le plus compliqué..."

_________________
And an other one [Ft. Hanae] Mkhr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Mar 2 Juin 2020 - 11:23
Une étape étant passée pour Hanae, elle peut donc se concentrer sur la suite : rendre son mur aussi résistant qu’il doit l’être pour la protéger des attaques modérées pouvant la prendre pour cible. Pour l’instant, la taille ainsi que l’épaisseur sont tous deux corrects, mais le chakra insufflé dans la technique n’est pas suffisant pour qu’il soit aussi résistant avec tout cela. Elle reprend donc les étapes nécessaires à la réalisation de la technique, puis le fait apparaître en ajoutant du chakra par rapport à sa dernière tentative. Quelques essais sont nécessaires pour qu’elle parvienne à quelque chose de correct. Le mur ne se rompt plus avec un coup de poing, peu importe la force qu’elle y met, mais ce n’est pas suffisant à ses yeux. A partir de là, il va lui falloir autre chose…

Regardant l’avancée de Yahiko, elle l’observe lancer son shuriken de chakra pur contre un arbre, et se dit qu’il doit être suffisant puissant pour tester la robustesse de son mur. Avant cela, elle tente d’ajouter encore un peu de chakra à une nouvelle tentative, et enchaîne plusieurs coups de poings et de pieds dessus. Celui-ci ne semble pas s’ébranler pour si peu, ce qui lui arrache un sourire satisfait. Décidément, la leçon du jour est bien plus simple que celles des fois précédentes, et c’est une vraie aubaine, car ils pourraient tous deux parvenir à un résultat concluant avant la fin de la journée, et ne pas reporter la suite à un jour ultérieur. Elle interpelle donc le Sendai :

« Yahiko, je vois que tu as bien progressé ! Avant de passer au contrôle du shuriken, tu pourrais lancer celui-là droit sur mon mur s’il te plaît ? »

Elle n’attend pas vraiment d’avoir une réponse pour se mettre en position, en face de l’ex Jônin, car celui-ci aura forcément envie de voir la force de son projectile sur une structure différente d’un simple arbre. La rubiconde effectue la série de signes, puis fait apparaître l’épais mur qui devrait lui servir à résister à l’attaque qu’elle tente d’apprendre à son cousin. Une fois que la structure est en place, elle prend la parole, de nouveau :

« Bien, je ne suis pas sûre de sa résistance, mais de ce que j’ai vu, ton shuriken a la même puissance que celui que je fais, je pourrai donc être certaine que mon mur est suffisant contre ce genre d’attaque s’il retient au moins totalement son attaque, quitte à se casser ensuite. »

Désormais, tout est entre les mains de l’immaculé. S’il lance le projectile et que celui-ci réussit à traverser, alors elle devra encore ajuster la résistance de son mur.



_________________
And an other one [Ft. Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 12:28
Il était évident que j'accepte la demande d'Hanae. Effectuant des mudras, créant le shuriken de la bonne forme une nouvelle fois ce qui justifiait de la bonne appropriation de cet apprentissage là, j'armais mon lancer. Avec une petite rotation du buste et de mon bras, je lançais à pleine vitesse le shuriken en direction du mur de chakra. La rotation était aussi intéressante que celle d'un véritable shuriken fuma, et je tentai même de le contrôler ne serait-ce qu'un peu en tendant mon bras vers lui, avec beaucoup d'espoir. Evidemment, il n'y avait aucun résultat au premier essai vis à vis du contrôle du shuriken, mais j'avais au moins eu un résultat convenable : le mur contre lequel le shuriken était entré en contact s'était littéralement effondré.

Mais le contact n'était pas similaire avec ce que nous avions testé à la base. Le mur n'était pas encore aussi résistant que le mien, et il s'était ainsi brisé bien plus facilement que celui que j'avais formé un peu plus tôt. C'était ainsi à Hanae de finaliser cet apprentissage dont elle arrivait quasiment au bout, ce qui n'était pas surprenant vu tout ce qu'elle savait déjà faire. Et quant à moi, je devais maintenant m'atteler à l'étape la plus complexe de cet apprentissage : contrôler le shuriken.

Premièrement, je me devais de réfléchir à ce qui faisait que l'utilisateur pouvait contrôler son chakra comme ça. Était-ce une espèce d'ordre que la personne devait envoyer à son chakra qui faisait qu'il devait suivre son bras ? Devais-je créer un lien de chakra entre le shuriken et mon bras afin que ce même lien suive les mouvements de mon bras ? Ou encore était-ce un processus tout à fait naturel qui s'accomplissait naturellement avec de la concentration ?

Je me devais de poser cette question à Hanae.

-"Dis moi, Hanae, avant que nous repartions nous exercer. Je voulais savoir comment tu t'y prenais exactement pour contrôler ton shuriken. C'est aussi naturel que la capacité du chakra à absorber celui de cibles ?"

Avec ces informations supplémentaires, je devais être capable d'aller de l'avant vers la réussite complète de ma technique. Je m'attendais à devoir répéter une nouvelle fois comme un dératé, comme ce que j'avais fait pour la technique d'absorption de chakra.

_________________
And an other one [Ft. Hanae] Mkhr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Lun 8 Juin 2020 - 17:37
Moyennement confiante quant à la résistance actuelle de son mur, doutant même du fait qu’elle retienne de manière générale le projectile de chakra pur lancé par Yahiko, Hanae n’hésite cependant pas à solliciter son cousin et les progrès qu’il a réalisés jusqu’ici pour faire une sorte de « crash test » de sa propre réalisation. Si cela se passe bien, alors elle pourra se contenter de peaufiner ses acquis, mais dans le cas où la structure cèderait, la sauvage aurait alors un bon point de départ pour découvrir les choses à améliorer. L’ex Jônin accepte sans broncher la proposition de la rubiconde, et lance le projectile tel quel. La jeune femme, en l’observant, remarque qu’il tente un mouvement subtil, mais que cela ne fait rien, ce qui la fait sourire. Cette déformation sur ses lèvres disparaît bien vite lorsque son mur vole en éclat et que l’attaque du jeune homme vient frôler son visage avant de disparaître un peu plus loin. En effet, elle est loin de parvenir à une résistance optimale. Alors qu’elle s’apprête à se retourner, elle est interpelée par Yahiko et lui répond :

« Hm, non, pour contrôler ton chakra c’est un peu plus simple, je pense. En réalité, il suffit d’utiliser ton chakra, et de former des liens que tu seras d’ailleurs seul à voir, car il ne s’agira pas de chakra pur, mais de chakra neutre. Ces liens partent de ta main et permettent d’avoir un contrôle parfait de ton projectile. L’inconvénient, comme je te le disais, c’est que tu seras obligé de le guider de ta main, mais à ce niveau il n’y a pas de solution miracle ! »

Estimant avoir donné une explication claire à son ami, Hanae s’écarte légèrement, tout en restant à portée pour écouter le soldat de l’Empire si celui-ci a d’autres interrogations. Par rapport à leurs derniers apprentissages, celui-ci ne concerne pas de techniques de grande envergure, elle n’a donc pas besoin de prendre de distances exagérées. La rougeoyante recommence son exercice de création de mur, et y infuse toujours plus de chakra, en essayant de le répartir équitablement sur toute la surface. Elle se souvient de la facilité avec laquelle il a réussi à le briser et tente donc de se servir de cette image mentale pour en ajuster la robustesse. Au bout d’un temps à faire varier la solidité de la structure, elle tente par elle-même de lancer un projectile similaire à celui de Yahiko, droit sur son propre mur. Cette fois, c’est le projectile qui s’explose sans même esquinter un tant soit peu la surface. Le juste milieu, voilà ce qu’elle doit viser…



_________________
And an other one [Ft. Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Mer 10 Juin 2020 - 13:19
-"Du chakra neutre...", répétais-je en baissant la tête, imaginant ce à quoi ça devait ressembler.

Cela signifiait bien des choses. Ca signifiait qu'il y avait nécessité que les fils de chakra ne s'emmêlent pas, qu'ils puissent potentiellement être tranchés par des techniques spécifiques, et qu'un contact visuel soit maintenu pour pouvoir l'envoyer là où nous le désirions. Quelque chose semblait aussi ressortir de ce qu'avait dit Hanae : il n'y avait aucune proprioception vis à vis des liens de chakra qui reliaient mon shuriken à moi. Ce qui signifiait que je ne pourrai ressentir ces liens de chakra même en fermant les yeux, et que je devais donc m'entraîner à contrôler le projectile avec ma vue, et non pas avec mes ressentis.

Hanae et moi nous écartâmes une nouvelle fois, pour reprendre nos entraînements chacun de notre côté. J'avais donc la forme du shuriken, et je devais maintenant non seulement créer les liens de chakra, mais aussi contrôler le shuriken à distance. En y réfléchissant un peu, je réalisai aussi que les mudras que la Sendai m'avait montré devaient inclure la création de ces fils de chakra, ce qui signifiait qu'il ne manquait qu'une chose avant de les faire apparaître : la volonté. Mais une chose devait être claire dans mon esprit : où allais-je placer mes fils de chakra neutre ? Je pouvais en mettre un par doigt, qui reliait pour chacun une branche, mais la rotation du shuriken risquait de les emmêler.

Pour avoir un contrôle parfait, je devais sûrement rapprocher les fils de chakra du centre du projectile.

Cela me donnerait la pleine possibilité de le retourner dans l'angle que je voulais dans les airs, sans impacter forcément sur la rotation. Et quitte à le manipuler d'une main entière, autant que je mette trois fils au dessus et deux en dessous, pour renforcer leurs effets. Je fis mes mudras, créant mon shuriken en question, et tenta d'inclure cette fois les fils de chakra neutre aux endroits qui m'intéressaient. Ce n'était pas bien compliqué, et du premier coup, ils furent crée là où il fallait. Il ne manquait ainsi que le plus compliqué : balancer le shuriken, et tenter de le contrôler de mes bras.

Je me rappelai ainsi comment avait fait ma camarade lorsqu'elle avait contrôlé son shuriken. Son bras était immobile, sa main était fixe et ne bougeait que lorsque le shuriken avait besoin d'être bougée. Il y avait un contrôle total de la main en question sur la technique, et c'est ça que je devais reproduire. Sans compter l'importance de la vue. Il fallait trouver le juste milieu entre l'utilité de la vue et celle de la main.

Je lançai ainsi mon shuriken droit, tentant de le bouger tantôt à droite, tantôt à gauche. La distance était assez faible, alors j'y arrivais plutôt bien. Mais maintenant, ce qui était intéressant, c'était de faire des mouvements bien plus rapides et bien plus complexes.

Alors que mon shuriken disparu une nouvelle fois, je me préparai à la finalité de cet apprentissage : aux dernières tentatives qui montreraient un contrôle total de cette masse de chakra.

_________________
And an other one [Ft. Hanae] Mkhr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Ven 12 Juin 2020 - 10:43
Le résultat parfait au premier essai n’existe pas, c’est indéniable. Les échecs successifs, même dans la plus simple des entreprises, ne doit jamais décourager personne. Hanae le sait bien : ceux qui sont voués à faire de grandes choses sont ceux qui se relèvent toujours, même en enchaînant les défaites. Personne n’est invaincu, personne ne réussit sans échouer. On reconnaît les meilleurs combattants à cela. Celui qui ne se relève pas après un échec est un perdant, celui qui se relève lentement est un battant et celui qui se relève rapidement est un shinobi de premier ordre. Sans prétention aucune, la Sendai a toujours été dans la première catégorie, même dans ses heures les plus sombres. Les échecs ne lui font pas peur, du moment qu’elle réussit à atteindre son objectif, à terme. Bien entendu, dans le cas de l’apprentissage d’une technique, tout ceci est cohérent, mais lorsqu’il s’agira d’apporter la paix à l’échelle mondiale, un échec peut facilement signifier la mort, et se relever devient alors impossible. Si cela arrive, elle ne sera rien de plus qu’une perdante, sans égard à ce qu’elle a accompli dans sa vie.

Son mur a été trop faible lorsque Yahiko l’a frappé, puis trop coûteux en chakra lorsqu’elle a elle-même tenté de le détruire, son shuriken de chakra se détruisant trop facilement alors même que sa réalisation est parfaite : pour ce qui est du jutsu qu’elle apprend à son cousin, il n’était ni trop faible, ni trop fort, mais juste comme il faut. Réitérant les mudras, la rubiconde a pour espoir d’arriver prochainement à un résultat parfait. Des murs, elle sait en faire, ce n’est pas un problème, et il est temps de dépasser le stade de l’échec pour goûter enfin à la réussite. La structure se forme de nouveau, dans des proportions similaires à celles du mur de l’ex Jônin, mais ce n’est pas un exploit, car cette étape est déjà assimilée par la rougeoyante. Juste lorsque la défense est en place, elle pense avoir dépensé une quantité de chakra logique avec le jutsu, et emploie de nouveau son shuriken. Négociant une courbe pour le faire arriver droit sur elle en cas d’échec, elle voit son propre projectile se heurter à la structure. Il explose de nouveau au contact, mais la protection se fissure grandement, ne restant en place que pour la forme.

« Bon… Je pense que c’est suffisant ainsi. »

Elle le fait disparaître avant que celui-ci ne cède, car ce n’était plus qu’une question de temps. C’est alors qu’elle observe Yahiko, et voit qu’il parvient à des résultats concluants également. La jeune femme n’a plus qu’à attendre son feu vert pour tester le choc entre mur et shuriken, même si en y pensant sérieusement, le but même de la technique qu’elle lui apprend est de surprendre ce genre de défenses. En effet, en contrôlant le mouvement du projectile, il suffit de le détourner au dernier moment pour leurrer n’importe qui. Une esquive est toute aussi inutile, ce qui rend le jutsu d’autant plus perfide.


_________________
And an other one [Ft. Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Sam 13 Juin 2020 - 0:57
J'avais réussi, après plusieurs répétitions, à créer un shuriken relié à des fils de chakra neutre que je pouvais plus ou moins contrôler. Ces derniers étaient fixés d'une part et d'autre du centre du projectile qui tournoyait, ce qui me permettait de le contrôler comme je le voulais sans que cela n'impacte son déplacement. Ainsi, en le lançant, j'étais maintenant capable de pouvoir le faire se mouvoir légèrement. Un peu à droite, un peu à gauche, sans le faire changer de direction trop brusquement. Parce que lorsque j'essayai de lui faire prendre des courbes trop accentuées, je perdais le contrôle et le shuriken partait dans tous les sens avant de disparaître dans une fumée bleuâtre.

Il me fallait répéter cet apprentissage afin de finaliser la technique. Et je m'y repris comme cela à plusieurs fois, tentant de perturber le plus possible ses déplacements. Dans les premières répétitions, les angles que je lui faisais prendre n'étaient pas bien grands. Je comptais bien les améliorer avec les réitérations, et c'est ce que je pu faire en sentant la différence. Plus je recommençais, plus je voyais une différence de maîtrise. Petit à petit, je réussissais à le manipuler assez précisément, un peu comme on pouvait le faire avec un cerf volant. Et quelques répétitions après, je me rendis enfin à l'évidence : même si ce n'était pas parfait, je maîtrisais la grosse base de la technique.

C'était le moment parfait pour aller voir ma camarade d'apprentissage, et pour lui proposer le petit deal de fin qui était prévu depuis le début de l'entraînement à deux : mon shuriken contre son mur, afin de s'assurer que nous avions tous les deux réussi. Je m'approchai ainsi d'elle, et l'aborda avec un petit sourire fier.

-"Je pense avoir maîtrisé ton shuriken. Du peu que j'ai pu voir de loin, tu as l'air plutôt à l'aise avec ton mur. Tu veux que nous fassions l'évaluation finale ?"

Elle répondit par la positive, et effectua son mur. Il avait l'air de bonne taille et de bonne épaisseur, juste ce qu'il fallait. Lorsqu'elle fut prête, je fis mes mudras, fis apparaître mon shuriken, et relia mes fils de chakra neutre à celui-ci. Je l'envoyai à pleine force, lui fit faire quelques tours dans les airs pour montrer ma maîtrise à la Sendai, et le dirigeai ensuite à pleine vitesse contre son mur de chakra rouge. A l'impact, ce dernier s'enfonça violemment, mais le mur tint bon. Comme prévu, il ne se brisa pas, mais n'en était pas loin. On pouvait bien voir une puissance quasiment équivalente entre ma technique et sa protection, ce qui était bon signe vis à vis de nos réalisations.

-"Eh bien, je pense que nous avons tous les deux réussis !", disais-je satisfait de nos efforts respectifs.

Ainsi s'achevait ce nouvel apprentissage, dans lequel Hanae et moi nous étions une nouvelle fois tirés vers le haut. Et ce n'était même pas encore fini.

_________________
And an other one [Ft. Hanae] Mkhr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Hanae
Sendai Hanae

And an other one [Ft. Hanae] Empty
Dim 14 Juin 2020 - 16:52
L’exercice de Yahiko semble porter ses fruits. Il finit rapidement par se tourner vers Hanae, pour lui proposer de tester les deux jutsus. De ce qu’a vu la rougeoyante, il ne doit plus manquer grand-chose au mur et au shuriken pour être parfaits, tous deux, ainsi elle ne doute pas une seule seconde de la réussite de cet apprentissage combiné. L’ex Jônin prépare son shuriken, tandis que l’ex Chûnin érige son mur de chakra. Le projectile vient le heurter et les deux se cassent au contact. Voilà, c’est cela qu’il faut viser. Si la rubiconde constate que le projectile est bien contrôlé par son cousin, celui-ci doit penser de même de la création du rempart de taille modéré.

« Je pense aussi que nous avons réussi, ton shuriken est très bien réalisé et tu sembles le maîtriser convenablement. Le reste viendra sans doute avec l’habitude ! »

Lui lance-t-elle avec un ton plutôt joyeux. Cette fois-ci, il leur aura fallu moins d’une journée complète pour réussir à apprendre à l’autre leurs techniques respectives. La Sendai est satisfaite, et se dit que leur complicité progresse grandement. Ils se comprennent plus facilement et ont moins besoin d’échanger pour arriver à un résultat similaire. Les techniques étaient sans doute moins puissantes que les précédentes, aussi, ce qui peut expliquer la moins grande difficulté.

« Je vais rentrer me reposer un peu, je te dis donc à la prochaine ! J’ai encore quelques petites choses à t’apprendre, je pense, et j’espère que toi aussi… »

Elle s’éloigne alors, prenant la direction de sa demeure. Son départ pour Urahi est proche, et suite à cela, les événements vont s’enchaîner rapidement, avant même que la flamboyante ne puisse s’en rendre compte. Une autre chose est à constater : c’est sans doute l’une des dernières fois qu’elle foule le sol de Kumo en tant qu’alliée. Dans un futur proche, le village sera libéré, même si elle l’ignore totalement à cet instant, et elle ne pourra même pas repasser par sa demeure. Insouciante de ces faits à venir qu’elle ne peut en aucun cas deviner, elle marche au gré du vent, pour s’en retourner vers sa demeure et se reposer un peu avant de décider quoi faire du temps restant, dans cette journée. Habituellement, elle s’entraîne jusqu’à la nuit tombée, avec Yahiko, et ne prévoit donc jamais de faire autre chose après. Peut-être pourrait-elle s’entraîner, une fois son chakra recouvré ?




_________________
And an other one [Ft. Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur

And an other one [Ft. Hanae]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: