Soutenez le forum !
1234
Partagez

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya)

Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Lun 25 Mai 2020 - 21:58
Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Aos_210

L’odeur du poisson grillé dès le matin pouvait rebuter plus d’un homme mais visiblement pas Arukisa qui regardait avec de grands yeux désireux la commerçante lui emballer son repas. Elle avait choisi le filet de merlan aux épices d’Obon. D’ailleurs cette île située à l’Ouest de Mizu regorgeait de victuailles plus appétissantes les unes que les autres. Et ce qui était magnifique dans ce port, c’est qu’il en arrivait tous les jours. Et pour une bonne vivante comme Aru’ c’était le paradis sur terre. Fort heureusement son activité de shinobi l’empêchait de grossir à vue d’oeil, et vu ce qu’elle pouvait engloutir il valait mieux pour elle qu’elle se dépense. Sa précieuse collation lui brûlait le bout des doigts mais pour rien au monde elle ne l’aurait lâché. Elle la tenait comme un chien garde son os et jetait des regards acerbes aux passants qui la regardaient d’un peu trop près. La jeune femme se faufila à travers la foule et partit s’asseoir sur un toit avec vu sur le port. Depuis son retour, c’était la première fois qu’elle revenait ici. Le doux parfum des embruns l’ennivrait. Mélangé à cette odeur de poisson grillé, elle se sentit à nouveau chez elle. Avant d’entamer la première bouchée, elle prit le temps de fermer les yeux et d’apprécier le moment. La brise marine fit virevolter ses cheveux comme pour lui envoyer un message, comme pour lui souhaiter un bon retour. Sa première bouchée fit ressortir le jus qui s’écoula un peu autour de sa bouche. C’était pas très gracieux, mais c’était le moindre de ses soucis à cet instant. D’ailleurs, la grâce n’avait jamais fait parti de ses qualités.

Son repas fut interrompue par une discussion qu’elle entendit par mégarde dans la ruelle en bas de son toit. Avec sa manche, elle essuya le coin de ses lèvres de façon frénétique et pencha sa petite tête pour mieux entendre. Deux femmes d’un certain âge se tenaient côte à côte, emmitouflées dans une sorte de toge leur couvrant également la tête. Elles tenaient toutes les deux des livres dans leurs mains qu’elles tenaient serrés contre elle. Leurs propos n’étaient pas spécialement passionnant mais ce qui interloqua Arukisa, c’est que l’une d’elle mentionna une bibliothèque dans le nouveau complexe. Il faut dire qu’elle n’avait pas encore eu le temps d’aller visiter ce bâtiment désormais indispensable au fonctionnement du village. Il n’en fallut pas plus pour attirer la curiosité de la Rose rouge. Pendant son voyage, l’urbanisme avait légèrement changé et elle n’avait pas noté de grands changements hormis la destruction du palais de la Brume. Ce n’était pas un rat de bibliothèque mais pourquoi pas aller jeter un coup d’oeil ? Après tout, elle n’avait pas encore eu d’affectation et elle avait du temps libre.

En quelques minutes, passant par les toits sinueux et bravant la brume, Arukisa atteint le fameux complexe. Centre névralgique de l’organigramme shinobi, allant du simple aspirant au plus haut gradé, il dégageait une puissance rappelant la rigueur et la discipline de combat des Kirijins. Plusieurs de ses semblables vaquaient à leurs occupations dans la cour intérieure, l’endroit grouillait d’activité. Néanmoins, tout cela se faisait dans le calme, comme si les rouages de cet ensemble étaient parfaitement huilés. La jeune femme décida de pénétrer les lieux et de dirigea ainsi vers la bibliothèque. L’entrée du lieu était plutôt sobre et dans un style classique. A l’intérieur, plusieurs rangées d’étagères contenaient des dizaines de livres. Entre elles, des tables destinées aux lecteurs remplissaient la pièce. Comme dans toutes les bibliothèques, le silence était de rigueur et Arukisa ne manqua pas d’apercevoir un panneau l’invitant à respecter cette consigne. Un bureau dans un coin faisait office de point d’information. Quelques shinobis parcouraient avec assiduité et concentration les pages de leurs livres tandis que d’autres semblaient échanger silencieusement en gribouillant sur des carnets de note. Autant dire qu’une ambiance solennel pesait sur les lieux, voir rigide. La kunoichi ne se sentait pas très à l’aise. Débordante d’énergie, il ne fallut pas longtemps pour qu’elle brise le calme environnant. Parcourant timidement les étagères, presque sur la pointe des pieds, elle tenta d’attraper un ouvrage dédié aux secrets du camouflage, écrit par un certain Fumi Gen. De tout son long elle s’étendit, le regard convaincu. L’étagère commença légèrement à vaciller mais elle réussit à agripper le libre du bout des doigts avant la catastrophe. Devant le regard de jugement d’un surveillant, elle poussa un petit ouf de soulagement et lui arbora son sourire le plus stupide, cela aidait souvent à faire passer le malaise. Celui-ci retourna à ses activités. Fière d’elle, Arukisa se retourna pour prendre la direction d’une table vide. Son arme fermement accrochée dans son dos frappa dans une pile de livre qui tomba au sol provoquant un lourd fracas. La Rose rouge se crispa, légèrement dépitée et honteuse de sa maladresse, avant de se jeter par terre pour ramasser les ouvrages.

- Désolé, désolé ! Je vais ramasser. Dit-elle avec un visage aussi rouge que sa cape.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Mar 26 Mai 2020 - 7:47





Lecture et bavure



Pour une fois, Tatsuya ne s'entraînait pas, non, cette fois il était à la bibliothèque pour bouquiner un peu. Il s'était levé tôt ce matin, mais étrangement, il n'avait pas spécialement envie de s'entraîner, ceci dit, depuis son retour à Kiri, il semble assez différent. En réalité, il est encore en plein deuil. Il soupire un peu en posant son livre, regardant le plafond et la pile à côté de lui, des livres sur un peu tout et n'importe quoi. L'astronomie, la physiologie, la psychologie, la stratégie militaire et même des livres de cuisine. Il ferme un peu les yeux en soupirant, se disant qu'il était temps de faire un trait sur tout ça, mais à chaque fois, l'image de sa mère lui apparaissait, souriante. Comment est-ce qu'il pouvait faire un trait sur une femme aussi parfaite et aimante que sa mère ? Elle avait toujours été là pour lui, le soutenir dans les moments difficiles, tout ça. Il entend alors un gros bruit le faisant sortir d ses pensées, un bruit de choc, puis un autre bruit, ses livres qui tombent lourdement au sol, puis une voie féminine, qui s'excuse. Le jeune chûnin se lève alors et pose un genoux à terre, commençant à ramasser de ses livres calmement, jusque ce que sa main en touche celle de la responsable, ce qui le fit réagir. Il devait peut-être la regarder et lui répondre, non ?

- Ce n'est rien. C'est ma faute de les avoirs laisser trop près du bord.

Il se redresse calmement avec la plupart des livres en main, les posant sur la table en déposant une main dessus par la suite. C'était bien la première fois qu'il la voyait... Enfin, ce n'est pas si important, ce n'est pas comme s'il connaissait le visage d’absolument tous les résidents du village, même si elle était bien plus qu'une simple résidente, vu son arme. Devait-il engager la conversation ? Possible.. Il ferme alors les yeux lentement, puis les ouvre de nouveau après avoir chasser de sa tête ses pensées négatives, offrant alors un grand sourire à la jeune femme.

- Rien de casser de ton côté j’espère ? Je suis navré j'étais totalement perdu dans mes pensées, il m'est arrivé tellement de chose en ce moment, j'en profite pour souffler un peu. Enfin, si tu veut un conseil, tu devrais faire quelque chose pour ton arme.. C'est pas pratique de se déplacer avec ça sur le dos dans des endroits étroits. Un sceau par exemple ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Mar 26 Mai 2020 - 22:25
Le visage tournée vers le sol et s’empressant de réparer sa bêtise, la Rose rouge ne vit pas tout de suite le jeune homme venir à son aide. En effet, un shinobi aux cheveux flamboyant s’était mis à sa hauteur pour lui porter secours. On ne pouvait pas faire pire cliché de l’innocente femme en détresse et du preux chevalier tentant d’attirer son attention. Néanmoins, ce n’est que lorsque leurs mains s’effleurèrent qu’Arukisa releva les yeux pour l’apercevoir. Une petite cicatrice sur le nez rendait son visage atypique, elle était sûr de ne jamais l’avoir croisé. Pourtant, à en juger par son apparence général, il devait avoir à peu près le même âge qu’elle.
Aru’ se releva et déposa avec précaution sur l’étagère les livres ramassés. Bien que la propreté des lieux soit irréprochable, elle épousseta machinalement sa jupe du dos sa main droite. Le surveillant ne jugea pas nécessaire de lui faire une remontrance puisqu’il était retourné à son bureau en voyant que les légers dégâts étaient réparés. Devant elle, le shinobi était toujours là. La kunoichi fit un petit signe de la tête en guise de remerciement avant que celui-ci n’entame la discussion.

En l’entendant mentionner l’utilisation d’un sceau pour ranger Mikazuki, elle ne put s’empêcher de poser ses deux mains dessus comme pour la protéger.

- Non non non, merci pour ton aide, je vais bien, mais hors de question qu’un sceau touche à Mikazuki. Lui répondit-elle en la détachant de son dos. Personne n’avait le droit de toucher son arme, c’était son jouet et une relique qu’elle conservait plus que la prunelle de ses yeux. C’était surtout le seul bien qu’il lui restait de son grand-père. Le jeune homme ne voulait certainement pas la vexer alors elle détendit un peu l’atmosphère. Regarde. En un tour de passe-passe, la faux se replia pour prendre sa forme de fusil et tenir par conséquent moins de place. Elle l’attacha à sa ceinture. Et voilà ! Comme ça je me ferais moins remarquer. Désolé, je suis parfois un peu tête en l’air. Dit-elle en regardant en l’air tout en ricanant de gêne. Je n’ai pas eu le temps me présenter, c’est quand même la moindre des choses après que tu m’ais aidé. Elle lui attrapa la main de façon un peu forcée et la serra. Arukisa, enchantée. Il semblait assez déconcerté et il avait mentionné être un peu à bout de souffle, ou quelque chose qui ressemble. La Rose rouge se stoppa net et afficha une mine interrogatrice. Tout va bien ? Tu m’as l’air un peu… Comment dire. Elle tenta de reproduire son visage en exagérant les traits. Les coins de la bouche inclinés vers le bas, le regard vide, c’était une tentative d’expression mélancolique. Je peux faire quelque chose ? Elle cacha vulgairement sa bouche et s’approcha de lui en regardant vers le surveillant. Pour tout t'avouer, je ne venais pas vraiment lire, c’est pas trop mon truc la lecture. Elle se recula. Je viens de revenir après une longue période d’absence et je découvre le complexe. Si tu veux me faire la visite et papoter j’en serais ravie !

Du Arukisa tout craché. Elle ne le connaissait absolument pas mais déjà elle se voyait en balade bras dessus bras dessous avec lui.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Mer 27 Mai 2020 - 10:25





Lecture et bavure



Le jeune chûnin de la brume la regarde calmement. Bon sang ce qu'elle peut déballé en cinq minutes, un vrai moulin à parole. Enfin c'est assez plaisant de voir des gens bons vivants comme ça, même si lui de son côté est en général du genre plutôt stoïque. Elle lui demande donc de bouger de la bibliothèque, pour qu'il fasse visiter à la rose un peu le complexe shinobi. Il réfléchit un bref instant, puis se dit que pourquoi pas dans le fond. Il s'empare donc de son katana déposé contre le mur de l'endroit où il était, le glissant ensuite à sa taille calmement, pour rejoindre de nouveau la jeune femme. Il avait assez lût pour aujourd'hui de toute façon, alors pourquoi pas.

- Soit, ça me changeras un peu de mes habitudes, et puis je n'ai pas de rapport à faire au Mizukage aujourd'hui, donc pourquoi pas. Et puis ça fait un moment que je ne me suis pas baladé à Kiri... Entre le voyage au Sommet, mon déplacement à Kaze et la gestion de mon équipe, ainsi que ma nouvelle fonction auprès du Mizukage, je n'avais plus trop de temps libre ces derniers temps.


Il ramasse les livres empilés et va les déposer à l’accueil avant de passer à côté de la jeune femme, direction la sortie, attachant ses long cheveux d'ébènes qu'il avait détacher le temps de lire, afin de se mettre un peu plus à l'aise. Bon maintenant la grande question étant.. Par où commencer ? Bah, il verrait bien le moment venu, autant commencer par sortir de là. Il pousse la porte et sort donc en espérant que la femme le suive. Sinon.. Eh bien tant pis, après tout c'était son idée à elle de base non ? Il s'étire calmement une fois dehors, après tout ça faisait quelques heures maintenant qu'il était assit dans un coin lire, donc il était un peu endormi au niveau des bras et des jambes surtout. Il tourne lentement sa tête, regardant par dessus son épaule la femme qui était maintenant là. Il ferme les yeux un moment, réfléchissant à la direction à prendre maintenant, se grattant un peu le menton de son bras droit, pensif. Où aller hein ? Peut-être vers les dojos, vu que c'est sûrement l'un des lieux qu'il connaît le plus, mais d'un autre côté, ce n’est pas forcement l’endroit qu'elle désire voir en priorité, si ?


_________________


Dernière édition par Akiyama Tatsuya le Sam 30 Mai 2020 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Ven 29 Mai 2020 - 22:36
L’invitation était acceptée. Arukisa l’aida à ranger rapidement puis l’accompagna vers la sortie. Au passage, elle ne manqua pas de saluer poliment le surveillant. Il était fort probable qu’elle ne remette pas les pieds dans la bibliothèque avant plusieurs semaines. Elle ne s’y sentait définitivement pas à son aise.
A l’extérieur, elle regarda un peu les alentours avant d’apercevoir un panneau informatif avec un plan des lieux. Plusieurs emplacements l’intéressaient. La Caserne était un endroit inévitable pour parfaire ses connaissances de shinobis. La modernisation récente de l’administration Mizujine permettait d’offrir plusieurs formations auprès d’experts dans plusieurs domaines tels que l’espionnage ou l’assassinat. Bien qu’Arukisa soit très bien équipée et ne se servait en général que de Mikazuki, l’armurerie offrait un large choix d’armes diverses au curieux voulant s’exercer ou s’améliorer. Il y avait également la grande Stèle que la Rose rouge souhaitait consulter. Mais elle voulait le faire seule. Depuis son retour, elle n’avait croisé aucune de ses anciennes connaissances, et au fond d’elle, même si l’engagement dans la vie de shinobi a souvent un prix à payer, elle craignait de lire leurs noms sur la pierre. C’était une épreuve qu’elle souhaitait traverser en solitaire. Finalement, elle opta pour le terrain d'entraînement. La jeune femme avait hâte de voir quelles dispositions ils avaient mis en place pour développer au mieux les capacités de la force militaire du Pays de l’eau.
Aru’ regarda vers le jeune homme et lui indiqua la direction avec son index.

- Les terrains d’entraînement ça te va ? Elle lui emboîta le pas sans même lui laisser le temps d’approuver.

En quelques mots, il lui avait donné plusieurs informations intéressantes et à la fois incomplète. Du moins, la Rose rouge souhaitait en savoir plus. Il y avait une histoire de Sommet, un truc sur une équipe et surtout un lien avec le Mizukage. A en croire ses paroles, il était un homme très occupé et très impliqué dans la vie du village. La kunoichi l’enviait un peu, elle avait hâte de reprendre du service. Retourner en mission avec des coéquipiers, protéger la population et peut-être même prendre un genin sous son aile ? Après tout elle était jônin ! C’était une expérience qu’elle n’avait jamais tenté, mais pourquoi pas. Néanmoins, c’était le dernier détail des paroles du jeune homme qui l’intriguait le plus. Arukisa ne connaissait pas le Nanadaime, elle n’avait eu que des rumeurs sur son apparence et sa personnalité.

- Tu connais bien le Mizukage ? Je ne l’ai encore jamais rencontré. Tu as mentionné une nouvelle fonction auprès de lui, tu as l’air d’en être proche. Il est comment ? J’ai connu la Shodai Mizukage…. je peux te dire que c’était une sale période. Je suis contente de voir que ça a l’air d’aller mieux aujourd’hui.

Au fur et à mesure qu’elle parlait, ils avançaient vers les terrains. Quelques shinobis s’exerçaient sur les différents types de difficultés proposés. On pouvait apercevoir des cibles, mobiles et mouvantes, des terrains affinitaires contenant des points d’eau pour les adeptes du suiton, des parcours du combattant semés d’embûches afin d’aguerrir son agilité et son endurance, etc. C’était un programme complet pour celui qui voulait atteindre les sommets.

- Au fait, tu ne m’as même pas donné ton nom ?

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Sam 30 Mai 2020 - 12:50





Lecture et bavure



Il la suit donc calmement, n'ayant pas vraiment eût son mot à dire de toute façon, vu qu'elle avait ouvert la marche avant même qu'il n'est le temps d'ouvrir la bouche. Elle lui demande alors si il connaissait le Mizukage. La réponse était donc un grand oui, assez bien même quand on y pense.

- Hmm.. Je ne le connaît pas personnellement, mais j'ai eût l'occasion d'échanger avec lui à plusieurs reprise. Même si pour le coup c’est l'ancien Mizukage qui m’avait promu. Je suis sous sa directive directe concernant un lien avec une organisation externe de Kiri, ce qui fait que sur ce point je prend ses ordres directement de lui. Je me suis aussi battu avec lui, par curiosité plus qu'autre chose. J'avais voulu défié l’ancien Mizukage déjà, mais je me suis pris un vent. Heureusement Saji-sama lui à accepter mon duel. Le résultat en revanche, c'est entre lui et moi.

Il ferme lentement les yeux, croisant les bras contre son torse en se stoppant net au milieu du terrain d'entraînement, le hasard voulant que ce soit celui qu'il utilise le plus souvent, mais ça n'avait pas vraiment d'importance de toute façon, ça ne chantait rien, vu que c'était juste un terrain qu'il utilise, pas SON terrain. Enfin, de toute manière, ce n'est pas comme s'il en avait quelque chose à faire, ce n'est qu'un morceau de terre après tout, rien de plus. De toute façon, ce n'est pas comme si son nom était écrit dessus

Il ouvre par la suite ses yeux, regardant la femme par dessus son épaule droite. Son nom hein ? C'est vrai qu'avec tout ça, il n'avait pas vraiment prit le temps de se présenter convenablement. Il soupire légèrement, se tournant alors vers elle, gardant les bras croisés contre son torse cependant..

- C'est vrai.. Tatsuya, Akiyama Tatsuya. J'étais gardien avant d'arriver à Mizu, donc je doute que tu es entendu parler de moi, je ne suis qu'un shinobi parmi tant d'autres.

Il hausse alors légèrement les épaules, il faut dire qu'il ne se considère pas comme spécialement fort ou quelqu'un de spécial. Il était simplement lui, même si ses faits d'armes actuelles étaient plutôt bons et parlaient pour lui. Le sommet, une mission de rang B, sa promotion chûnin rapide, sa propre équipe... Tout ça n'était rien pour lui cependant, il était un shinobi lambda, pas vraiment fort, juste lui. Et puis, ce n'est pas comme s'il était du genre vantard de toute façon.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Dim 31 Mai 2020 - 23:19
Les informations que le dénommé Tatsuya venait d’apporter à Aru’ étaient assez maigres pour le coup. Elle ne sut rien de sa personnalité ni même de son parcours. C’était cet aspect là qui l’intéressait. Quel genre de dirigeant était-il ? Plutôt visionnaire et ambitieux ? Ou conservateur et prudent ? Etait-il un pur produit de l’académie ? Faisait-il parti d’un des clans importants du village ? Arukisa se posait énormément de questions à son sujet. Elle savait que le moral et l’atmosphère général d’un pays dépendait souvent de la nature de son dirigeant. Là, ce qu’elle savait, c’est qu’il acceptait les duels. Pour quels raisons ? Mystère. Un Kage avait sûrement mieux à faire. Même si garder sa forme physique et son habileté au combat était primordial pour tous. Néanmoins, le jeune homme indiqua être le messager privilégié concernant un lien avec une organisation. Manifestement, c’était une personne de confiance et le Mizukage l’avait à la bonne. Pendant un instant, Arukisa se remémora sa première mission de rang A avec son ancien équipier Shinichi. Le village venait d’être créé et ils furent envoyés pour créer les premiers liens avec le continent et débuter ce qui est considéré aujourd’hui comme la politique extérieure.. De leurs efforts naquit un engagement de Kiri à accueillir des orphelins de guerre du pays du Feu. Désormais un empire autonome, il est fort probable que ce contrat soit rompu, mais c’était probablement les prémices de l’aura de Kiri à l’international. Le résultat de cette mise en place était sous ses yeux. Tatsuya était un de ses successeurs en tant qu’ambassadeur.
Tandis qu’ils continuaient leur balade près des terrains d'entraînements tout en se dirigeant vers la suite, la Rose rouge voulut approfondir le sujet.

- J’ai moi-même eu quelques missions de messagères parfois, c’est ce genre de tâche que tu fais ? C’est une organisation connue ? Le sujet était peut-être secret après tout. Même s’il aurait peut-être évité de le mentionner s’il n’avait pas souhaité être questionné dessus. J’aimerai bien en savoir plus, ça a l’air intéressant ce que tu fais ! J’ai tellement hâte de reprendre du service… Dit-elle d’un air un peu impatient et désabusé. C’est pour bientôt ! Ajouta-t-elle en serrant le poing.

Tatsuya semblait être un garçon calme, posé. Peut-être un peu trop ennuyant pour la jeune fille même. Il était de bonne compagnie mais pour une pile électrique comme elle, il lui fallait du challenge, du répondant. Même s’il ne penchait pas dans l’archétype du brun ténébreux et mystérieux qui se contentent de phrases simples, il ne débordait pas d’énergie. Pourtant, Aru’ sentait chez lui une personnalité intrigante. Même si ses propres mots le qualifiait de shinobis parmis tant d’autres. Cette vision de lui-même était attristante à ses yeux, elle avait la ferme conviction que chaque être unique et avait sa pierre à porter l’édifice de Kiri. L’empathie était une des plus grandes qualité de la kunoichi et elle arrivait souvent à ressentir les émotions des autres en leur parlant. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle faisait une très bonne messagères autrefois.

Leurs pas les menèrent finalement à la Caserne. Devant, un tableau indiquant les différentes possibilités de formation se tenait à l’entrée.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Lun 1 Juin 2020 - 13:23





Lecture et bavure



Le chûnin regarda la femme du coin de l’œil, se grattant un peu derrière la tête en fermant un œil, souriant en coin.

- On peut dire que tu manque pas de motivation toi... Ça me donnerais presque envie de croiser le fer.

Et pas qu'un peu. Il aimait bien combattre pour voir sa force, mais surtout, pour voir la force de ce à qui il confiait ses arrières. C'est toujours important de savoir à qui notre force profite, mais surtout, à qui notre vie seras confiée sur le champs de bataille. Il n'aimerait pas vraiment confier son dos a quelqu'un incapable de se défendre lui-même après tout, ce serais.. Problématique, au bas mot. Il regarde ensuite le ciel calmement, souriant en coin, la regardant du coin de l’œil. Peut-être qu'il pouvait la provoquer en duel après tout, non ? Peut-être pas vraiment une bonne idée si on considère qu'elle ne s'est pas battue depuis un moment. En fait, ce serais même gênant qu'elle se blesse parce que son corps n'est plus habitué. Il décide donc de prendre sur lui son envie de combattre, pour le bien de sa compatriote.

- Enfin, pour ce que je fait, je sert juste d'intermédiaire, rien de bien fou. Le sommet, j'avais étais sélectionne principalement pour mes liens avec le pays du bois, vu que j'y était Gardien. Ils auraient pût sélectionner mon rival, Okiko, mais il ne donne plus de signe de vie depuis un moment maintenant, il doit être occupé avec d'autres affaires, probablement. Concernant l'organisation avec qui je bosse actuellement, c'est une organisation externe à Kiri, c'est tout ce que je peut te dire, après tout je ne sais pas vraiment avec qui je peut en parler ou non, donc dans le doute.. tu m'excuseras de ne pas en dire plus.

Ce serait dommage qu'il lâche des infos trop sensible à n'importe qui après tout. Ça lui retomberait dessus d'une manière ou d'une autre donc mieux valait en rien dire à qui que ce soit, sauf peut-être son ancienne senseï, vu qu'elle est tout de même bras-droit de Saji. Et puis de toute façon, ce n'est pas comme si son boulot était d'une très grande importance, vu qu'il ne prend aucune décision pour le Mizukage, il sert plus de messager qu'autre chose en fait.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Gozan Arukisa
Gozan ArukisaEn ligne

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Empty
Mer 3 Juin 2020 - 20:18
Tatsuya avait l’air d’aimer les confrontations, du moins amicale. Il avait parlé de son duel avec le Mizukage et voilà qu’il évoquait l’idée de combattre la Rose rouge. Un peu gênée et surprise, elle releva les sourcils et fit la moue. Bien qu’elle ne soit pas restée inactive durant son périple et que maintes fois elle eut usage de la force, elle n’avait pas combattu de shinobis chevronnés depuis quelques temps. Repousser des brigands et lutter contre de la racaille de bas étage c’est une chose, mais un duel avec un ninja c’était une autre affaire. Il y a quelques années, Arukisa l’aurait provoqué pour le motiver mais elle faisait preuve de plus de maturité désormais. Et bien que sa fougue et son dynamisme soient ses principaux atouts, cela pouvait parfois être une énorme faiblesse. Ce n’était pas prudent, elle n’était pas prête.

Arukisa avait vaguement entendu parler du Sommet. Cet évènement international était arrivé aux oreilles de tous. Néanmoins, elle ne comprit pas ce qu’il voulait entendre par son statut de Gardien. C’était un terme qu’elle n’avait jamais entendu. Elle connaissait le Gardien du Dojo mais de toute évidence ce n’était pas de ça dont il parlait. Elle décida de passer à autre chose, en peu de temps elle devait assimiler beaucoup d’informations. De l’eau avait coulé sous les ponts de Kiri durant son voyage. Parfois, elle avait l’impression de réellement redécouvrir ce village. Tatsuya semblait avoir un passé aussi surprenant qu’elle. En outre, elle se fit la réflexion que c’était souvent le cas pour les shinobis. Etait-ce leur vécu inattendu qui les poussait à se dépasser pour devenir ninja ? Peu de gradés avaient une histoire banale et sans accroc. Il faut croire que c’est une prérogative pour choisir la voie du ninjutsu.
Pour ce qui est de sa question, le jeune homme ne souhaitait pas répondre et Aru’ haussa les épaules en réaction à son refus.

- Comme tu veux. Répondit-elle avec un certaine nonchalance. Je comprends que certaines choses ne peuvent être révélés.

La Rose rouge se tenait toujours devant le tableau des formations. Ce qu’elle voyait lui plaisait tant qu’elle ne put cacher son impatience. Elle sourit bêtement et trépigna des pieds. Parmis les propositions, des séances d’entraînements en conditions réelles étaient présentées. Les travaux se passaient sur l’île d’Ue. Arukisa connaissait un peu cet endroit pour y avoir déjà été pour des épreuves de survie. De toute évidence, c’était un peu le but de la formation. Le document indiquait des pratiques autour du maniement d’armes, du combat à distance et corps à corps, du camouflage et de pistage. Tout ce dont elle avait besoin pour se remettre dans les clous. Elle désigna les informations du doigt.

- Je vais aller m’inscrire pour ça, une petite remise en forme générale ne me fera pas de mal ! Dit-elle avec énergie. Merci pour ton aide et ta compagnie en tout cas. Ajouta-t-elle avec un sourire amical.

La Shinobi commença à s’éloigner de lui.

- A l’occasion, on se fera un duel. Termina-t-elle en lui lançant un clin d’oeil.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya) Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures

Rats de bibliothèque (PV Akiyama Tatsuya)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: