Soutenez le forum !
1234
Partagez

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko]

Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Jeu 28 Mai 2020 - 18:28
Rougeâtre sont les iris de l'homme, noire est son âme. On dit souvent que les yeux sont le reflet de l'âme mais de ce qu'il en pense, l'Uzumaki est d'avis du contraire. Depuis de nombreuses années, ses dons héréditaires lui permettent de vivre bien plus longtemps que les autres Hommes, le faisant penser qu'il est comme un demi dieux, doué d'immortalité. Néanmoins, la seule chose qui le faire sentir vivant, du monde des mortels, c'est la multitude de cicatrices qui recouvre son corps. Ses erreurs au combat, lui ayant infligées des blessures à la limite de la mort. C'est grâce à cela, que le Guerrier Élémentaire continu perpétuellement d'avoir les pieds sur terres. Sous-estimé son adversaire, il l'a bien trop fait durant son enfance. Aujourd'hui, il est hors de question pour l'Hayashijin de faire de nouvelles erreurs l'amenant toujours au plus proche de la grande faucheuse. L'entrainement est primordial, chaque jour.

D'ailleurs, l'entrainement fait parti de la vie du guerrier depuis maintenant soixante ans, lui donnant deux fois plus d'expérience que n'importe quel ennemi sur lequel le calcineur pourrait tomber. Jour après jour, Gozen se donne le mal de se rendre aux camps d'entrainement de la capitale du feu pour s'exercer quotidiennement à l'art du Ninjutsu, chose qu'il fait don depuis tout petit. Mais avant préférant méditer pour se concentrer sur son environnement, il se pose au milieu d'un des terrains, vide de monde. En tailleur, le Lieutenant se teint droit, ferme les yeux et quitte ce monde spirituellement pour échapper à la potentielle menace venant à l'Empire.

Kumogakure no Satô est sur le point d'être la cible d'une nouvelle guerre et l'Uzumaki se doit d'empêcher ça. Les lettres envoyées à Sazuka ont été écrite de manière trop personnelle, donnant l'impression à la nouvelle Ombre de la Foudre à une blague de mauvais goût. Espérant être prit au sérieux sur son envie de défaire Rei et l'Empire, en tant que membre du même clan, cette lettre soudaine à une personne qu'il ne connaissait pas était une mauvaise idée. Il se l'avoue. Peut-être a t-elle trouvé le jeu de l'homme mauvais et a trouvé en cette missive un message embusqué: l'Empire souhaite vous trouver pour en terminer.

Cependant, le guerrier reste confiant. Si le Fukkatsu arrive aux portes des Nuages, si la Rébellion éclate au sein de la citée, si guerre il doit y avoir ... il sera prêt pour contrer toute tentative hostile. Désormais, un climat de communication doit être de mise même si avec certaine personne, épiloguer ne sert à rien. et dans tout ça, l'Empereur n'est plus là ... Gozen ne sait pas quoi en penser, depuis plusieurs jours voir semaines, il hésite à partir à sa recherche même s'il en connait les conséquences aux yeux de l'Empire souhaitant garder ses soldats dans ses frontières. Et dans ses réflexions de ce qui peut être bien ou mal pour le Feu, le guerrier élémentaire perçoit une présence venir à lui. Un individu ... déjà rencontré la veille lors des fameux entrainements communs du Teikoku.
« Tu es venu taillé le bout d'gras ... Yahiko ? » Dos au concerné, les yeux encore, l'Uzumaki peut ressentir le chakra si particulier de cet être. Puissant comme raffiné.


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Sam 30 Mai 2020 - 0:30
Trois coups basiques. Un kata, enchaînant différents gestes à différentes allures, et d'autres coups basiques. Je ne m'entraînais pas assez avec mon sabre. Il était souvent pratique, je savais quand l'utiliser, mais je ne pouvais m'empêcher d'imaginer nombre de ninjas bien plus habiles que moi dans ce domaine. C'était l'occasion parfaite de parfaire un peu cet art qui était dans l'ombre de mon Ninjutsu, que je priorisais dans la quasi totalité de mes entraînements. Dans cette belle matinée ensoleillée, sur un terrain d'entraînement vaste et dépourvu de tout arbre, je commençais tout juste à m'exercer. Cela jusqu'à ce qu'une voix grave, que j'étais capable de reconnaître, me stoppa dans mon élan.

-"Enma Gozen", commençais-je d'une voix tout à fait sérieuse.

Loin de moi l'idée d'être désagréable, je savais plutôt que j'avais affaire à quelqu'un qui n'était ni sujet à la bonne humeur, ni à la sympathie. Toutefois, je ne pouvais lui enlever ses compétences de ninja, et son intervention fit émerger une idée dans mon esprit. Un entraînement, en un contre un, sans ninjas moins expérimenté pour nous empêcher d'y aller à fond, lui et moi. Une occasion parfaite de me tester en tant que ninja, de voir ce que je valais contre une valeur sûre. Parce que s'il y avait bien un ninja qui représentait tout le côté "brute" du Teikoku, c'était bien lui.

Et encore, je ne réalisais même pas exactement à qui je parlais.

-"Ce n'était pas dans mes intentions, mais ça m'intéresse."

Je le regardai droit dans les yeux, avec un regard très simple mais empli de détermination.

-"Ce serait un honneur que de me mesurer à toi. Un un contre un en combat amical, en évitant juste les blessures trop importantes."

Il y avait tout de même quelque chose que je voulais faire avec lui. Quitte à se tester, je voulais faire en sorte que ce soit de la meilleure manière qu'il soit. Comme si nous étions dans un vrai combat, sans la volonté de tuer, mais en prenant cet affrontement parfaitement au sérieux. Sans sûr-estimer, sans sous-estimer.

-"Tâche de faire tes meilleures combinaisons de techniques, je ferai les miennes. Je ne compte pas perdre contre toi.", concluais-je dans un sourire.

En m'écartant un peu, je lui fis un petit signe de main. Une distance moyenne nous séparait. Assez courte pour pouvoir aller au corps à corps si besoin, assez grande pour effectuer du ninjutsu tout en se défendant. Je me mis en posture de combat, me préparant à effectuer mes premiers mudras.

-"Si tout est bon pour toi, je te laisse commencer."

J'espérais tout de même qu'il me laisserait l'opportunité d'attaquer, ce serait dommage de vouloir mettre fin rapidement à ce genre d'opportunité.

_________________
La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Sam 30 Mai 2020 - 1:31
Les yeux clos, chassant les ondes négatives qu'il a accumulé en ces temps troubles, le Guerrier Élémentaire se délecte d'un moment de calme pour s'adonner à la méditation. Un art bien trop sous-estimé par bon nombre de shinobi et de guerrier en tout genre, pouvant ouvrir les portes d'une spiritualité totale de l'Homme sur sa vision du monde. Cette vision, Gozen commence à l'entrevoir. Ses erreurs, ses pêchés, ses doutes et ses peurs ... Vivre aussi longtemps, grâce aux dons héréditaires des Uzumaki peut sembler une aubaine pour le simple commun mais pour lui, cela s'apparente désormais plus à une malédiction. Gagner une vie deux fois plus longue est néfaste pour l'esprit de cet homme, voyant de nombreuses choses et ayant le temps de devenir celui qu'il est aujourd'hui ; manipulateur et vicieux. Cette méditation le rappelle à ses véritables idéaux, ceux qui font l'homme qu'il était autrefois. Juste et droit. Mais la nature psychique d'un être humain est viable, manipulable. Et si le Balafré met un point d'ordre à ne pas se laisser marcher dessus par les autres, comme se faire mener à la baguette par l'ombre d'une âme corrompue, il sait cependant qu'il a été cette âme pleine de vice durant de nombreuses années maintenant. Peut-être que le temps est venu pour lui de changer à nouveau ? Peut-être que cette fameuse nuit contre les Hijins, cette confrontation avec Sakka, ce sentiment de justice émit par Minoru, la menace du Fukkatsu qui pèse sur le pays du Feu à nouveau ou du moins, sur le Teikoku ... sont arrivés pour faire changer une nouvelle fois le brûlant. Peut-être que la mort de Mujun ... est sa réelle punition.

Dos à lui, venait d'arrivée la peut-être raison de ce changement. Sendai Yahiko, ancien Jônin de Kumogakure no Satô se tient devant lui, prêt à combattre pour le bien commun. Le bien, qu'il tente de défendre désespérément aux yeux de tous. Pas facile pour celui que Gozen a pu entrapercevoir présenté l'examen Chûnin des deux nations dejongler entre deux camps se souhaitant la guerre. Mais peut-être qu'en rejoignant les rangs de l'Empire du Feu, le Sendai pense trouver des réponses à ses questions les plus redoutées. Peut-être qu'il est encore secrètement sous les ordres de la citée nuage, au profit de la nouvelle Raikage Uzumaki Sazuka. Tout comme cette Hanae ? La méditation à laquelle s'adonne le guerrier depuis maintenant de nombreux mois lui permet d'entrevoir les choses bonnes chez les autres et intuitivement, il ressent du bon en l'être qu'incarne Yahiko. Et s'il est encore un fervent défenseur de Kumogakure no Satô, actif de la rébellion, alors Gozen le combattra sans relâche lors de ce jour fatidique mais tentera coûte que coûte de lui ouvrir les yeux; le Teikoku n'est pas le mal incarné comme ose le croire le reste du monde. Cette calomnie n'a que trop durer et en décidant de partir à la recherche de l'Empereur dans quelques jours, le Balafré fait un premier pas vers cette justice nécessaire pour l'Empire, pour Hi no Kuni. C'est donc avec une voix neutre et quelque peu reposée que le guerrier prend le temps d'accueillir son partenaire du jour.
« Un combat ... juste nous deux au meilleur de nôtre forme ? Et bien, tu me fais un trop plein d'honneur Yahiko. » Qui dit pleine puissance dit danger. Cependant, le souhait du garçon sera respecté, aucune blessure grave ne sera infligée. Pour le bien de tous.

Ses mains sur ses deux genoux encore en position du tailleur, l'Uzumaki prend appui pour se relever, se dressant du haut de son mètre quatre-vingt-dix face au Sendai. Ce n'est que quelques mètres de distance qui séparent les deux hommes, montrant un respect mutuel s'installer. Ayant pu voir une partie des capacités de bonhomme la veille, Gozen se réjouit des possibles hostilités. Sa soif de combattre ne cesse de croitre ces dernières années. Un affreux sentiment de doute le pousse à devenir toujours plus puissant. Toujours plus menaçant. Et ce ? Pour sa simple sécurité. Le monde va mal et il se doit de le préserver.
« Ce n'est que trop généreux de ta part de me laisser la première main. » Son sourire carnassier montre son impétuosité quant à la joute se déroulant dans les prochaines secondes. Impatient comme un enfant un jour de fête, l'assoiffé se décide à commencer précipitamment en ébauchant une première technique bénigne d'une seule main, montrant entre la veille et ce jour, la différence de niveau qu'il vient d'acquérir. Désormais, Gozen a atteint son premier objectif, celui qui chasse depuis tant de temps ; il est maître du ninjutsu. Par cet art ultime, le Guerrier Élémentaire crache de ses joues soudainement gonflées une salve de boule de feu minime pour ouvrir le bal. Après tout, commencer directement par le plus gros de ses talents n'est pas appréciable pour l'Hayashijin préférant doser ses efforts comme les épices qu'un chef cuisinier ajoute à un plat. Nous ne sommes qu'au curcuma de cet affrontement.

Son sourire indéfectible aux coins des lèvres, Gozen regarde ardemment Yahiko faire face aux flammes et se tient prêt à riposter, le rage au ventre.


Résumé:
 


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Sam 30 Mai 2020 - 21:42
J'aimais le ton de sa voix. Elle m'évoquait un peu celle d'un mentor, ou celle d'un rival que l'on respectait pleinement. Elle me faisait entendre ce que j'avais envie d'entendre à ce moment là : un sentiment d'excitation, avec un soupçon de puissance que l'on pouvait ressentir dans cette voix. Je me faisais peut-être des images, mais j'espérais voir chez lui des signes qui me montreraient qu'il était aussi excité que moi à l'idée de cet entraînement. Et lorsqu'il se releva, j'obtins ce que je désirais : un sourire qui démontrait sa faim, l'envie d'en découdre contre quelqu'un de sa trempe. Nous savions lui et moi qu'il devait avoir plus d'expérience que moi dans le monde des ninjas, mais je me permettais d'avoir cette petite prétention qui me disait "ne t'inquiète pas, tu peux rivaliser".

Et il n'y avait qu'une seule façon de savoir si j'avais eu raison ou non de m'être mit ça dans le crâne, c'était par l'action.

Je ne voulais pas le voir m'écraser, comme je ne voulais pas me voir l'écraser. Je voulais quelque chose d'excitant, quelque chose dont lui comme moi pourrions être fier. Quelque chose qui, quelque part, ne gâcherait pas le respect que nous avions pu construire depuis hier. Il fallait reconnaître que si lui ou moi arrivions à faire la différence rapidement, cela dissiperait les grands espoirs que nous nous faisions de cet affrontement. Il fallait quelque chose qui en vaille la peine, à la hauteur de nos espérances.

Une fois qu'il fut en place, comme prévu, il commença les offensives. Des mudras très rapides ainsi qu'une vive exécution, et ce fut dix boules de feu qui partirent à vitesse convenable vers moi. Il voulait commencer avec de petites techniques ? Aucun problème. Mais si les techniques n'avaient pas une vitesse importante, je comptais quant à moi...

-"Donner un peu de rythme", dis-je dans une petite voix, mon même sourire d'excitation tracé sur mes lèvres.

Je n'allais pas lui rendre la vie dure, non. Pas avec les techniques que je comptais utiliser. Par contre, je voulais qu'il sente toutes mes intentions derrière l'enchaînement que je m'apprêtais à faire : utiliser ce calme début de combat pour nous échauffer un peu, avant d'envoyer la sauce plus tard.

Ainsi, lorsque les boules arrivèrent à mon niveau, je créai rapidement un petit mur de chakra pas bien résistant, mais largement suffisant pour cette petite offensive. A peine les mudras du mur étaient terminés que je m'appliquais à l'exécution de ma prochaine tâche : des mudras pour une deuxième technique, qui visait à tester ses défenses. Je connaissais son mur de terre moyennement résistant, mais allait-il le réutiliser au risque que sa défense lui coûte plus de chakra que mon attaque ?

Certainement pas, je comptais sur son expérience et sur son discernement pour me surprendre. Je me persuadais qu'il allait avoir une défense soit moins importante, soit différente. Je devais m'en assurer.

Au dernier impact des boules de feu, je fis disparaître par ma volonté le mur de chakra qui se volatilisa dans un nuage bleu clair, et je fis apparaître juste devant mes pieds deux lianes de chakra, qui sortirent du sol, et qui foncèrent vers ma cible du jour. Si elles n'allaient pas le blesser, elles allaient par contre tenter d'entourer ses bras pour prendre le contrôle de ces derniers.


Spoiler:
 

_________________
La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Dim 31 Mai 2020 - 1:51
Hostilité et animosité. La tension ne cesse de monter d'un cran, laissant l'atmosphère se refroidir de plus en plus. Déterminé à faire de son maximum pour prouver sa supériorité, Gozen sait en balançant ces quelques boules de feu qu'il va devoir user de ses techniques les plus évoluées pour gagner. Après tout, le bougre est un Sendai maitrisant le chakra à son état le plus pur, capable d'absorber n'importe quelle technique adversaire composé de chakra tangible comme in tangible. Une menace pour de nombreuses personnes, une force pour l'Uzumaki. Lui qui désormais apprend à maitriser le chakra dit neutre, connait les premiers secrets du ninjutsu et sait les dangers que cela représente. Sa force reste dans l'expérience acquise jusqu'à maintenant comme le savoir universel sur lequel il met un point d'honneur. Le manque de connaissance est putride, le Balafré en a horreur. Sa grande vitalité lui permettant d'être présent bien plus longtemps que n'importe qui en a fait voir de toutes les couleurs au guerrier. Et aujourd'hui, il sait qu'exploiter la force de ses adversaires est la meilleure des choses à faire lors d'un combat.

Le Chakra pur est bien au dessus des sorts affinitaires que peut produire l'Hayashijin. C'est certain. Alors comment faire en sorte qu'une personne naturellement plus puissante que nous tombe sur côté des faibles ? Lui pomper toutes ces forces en les lui faisant gaspiller inutilement. S'écrasant contre un mur de chakra formé par Yahiko, les boules flamboyantes du Lieutenant de l'Empire donne le ton et font en sorte que l'homme en face se donne les moyens de riposter. Grandissant tout en s'affinant, les lèvres de l'élémentaliste lui tirent un sourire ... bestial.

Chaines bleutées partant des pieds du Sendai, l'Uzumaki regarde ces liens chakratique ceinturer ses jambes ne flagellant pas, pour l'empêcher de se mouvoir.
« M'empêcher de bouger ne m'empêchera pas de contre-attaquer ... Héhéhé » Nouveau sourire, rire satisfait. Tout se passe comme il le prévoit. Comme à chaque fois. Si cela peut paraître suspect, cela va apprendre au Sendai à rester prudent. Le danger n'est pas là où il le croit. Tout ce qu'il a pu démontrer la veille ? De la poudre aux yeux. La stratégie de combat n'est pas celle qu'il peut afficher en balançant à tour de bras des techniques plus impressionnantes les unes que les autres.

Après tout ... Gozen reste un expert du combat. Yahiko l'apprendra à ses dépends.


Résumé:
 


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Dim 31 Mai 2020 - 3:08
Il ne contre-attaquait pas ? Voilà qui était étrange. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il avait en tête, mais une chose était sûre : il me laissait une nouvelle fois la prochaine offensive. Venait-il d'estimer qu'il ne valait pas la peine de répondre à ce genre d'offensive ? Attendait-il plus ? Non, ça ne devait pas être ça. Nous nous étions mis d'accord sur un entraînement qui montait crescendo, et nous n'en étions qu'au début. C'était évidemment plus ennuyeux, mais lui comme moi le savions. Nous étions préparés à ça, ça ne pouvait pas être un motif de refus.

Alors pourquoi ?

J'essayai de me creuser les méninges rapidement, mais je ne trouvais rien de logique là dedans. Il devait y en avoir une, pourtant, mais rien ne venait. Tant pis, je devais continuer et passer à la suite. Je me rendis vite compte que le soucis de cette technique était le fait qu'elle nécessitait d'être maintenue, ce qui ne me laissait actuellement qu'une seule possibilité d'action...

-"Le tirer !", criais-je dans mon esprit.

Je tirais un grand coup sur mes deux lianes de chakra juste avant qu'elles ne disparaissent, ce qui permettait de le déséquilibrer voire de le faire chuter en arrière si possible. Mais je devais enchaîner rapidement, il n'y avait pas le temps de trop penser. Je voulais voir quelle technique défensive il avait à plus bas rang, je devais le forcer à l'utiliser. Ainsi, j'enchaînai directement des mudras bref et rapides, et je fis apparaître dix senbons de chakra de mes mains, que je lançais à pleine vitesse sur lui.

Je n'en avais pas encore fini. Je voulais être certain de le forcer à réagir. Je voulais qu'il craigne de plus grosses blessures. De ce fait, toujours dans mon élan de mudras, j'en créai d'autres. Je l'avais bien en visu, ce qui me permettait d'utiliser cette fameuse illusion qui aurait le mérite de le faire réagir... enfin, c'était ce que j'espérais.

Dans la vision de Gozen, au dessus de lui, apparaîtrait dix clones de moi, sabre en main, qui tombaient du ciel en s'apprêtant à le frapper continuellement de manière dangereuse. Il ne craignait véritablement rien, mais la pression temporelle devait lui faire suffisamment peur pour qu'il en vienne à se défendre.


Résumé:
 

_________________
La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Dim 31 Mai 2020 - 13:44
Stoïque, aussi droite que la plus fidèle des statues de marbre, le Guerrier Élémentaire reste sans bouger le moindre membre face au Sendai. Le regard puissant, imposant son autorité divine sur la personne qu'incarne Yahiko, l'Uzumaki assoit sa toute puissance en ne montrant qu'une seule chose, la peur ne fait pas partie de sa nature. Si ces liens viennent à s'emparer entièrement de lui, il les brisera. Cependant, la stratégie du garçon au chakra bleuté est tout autre. Tirant sur ces chaines pour déséquilibré le balafré, il y arrive. Ne s'étant pas placé sur ses bons appuis, il est tout naturel que l'homme soit entrainé par ce coup assez bien effectué de la part de son adversaire. Son regard reste cependant impartial, analysant entièrement la scène tout en restant posé sur le Sendai. Surprit de voir que ce dernier use de senbon pour venir le toucher, Gozen réfléchit à la suite des évènements. Ces derniers arrivent à une vitesse anticipable, la réflexion reste de mise. Toutefois, cette dernière est coupée dans son élan alors que tombant au sol, le visage face au ciel, le Balafré aperçoit dix clones de son adversaire se former au-dessus de lui, katana en main. Ce qui lui rappelle des choses de la veille. « Des clones ? Aussi nombreux ? Soit ils sont issus d'une illusion comme hier ou alors ... » Les pupilles rougeâtres du guerrier retombent légèrement sur l'original. « ce gamin est encore plus fort que moi dans l'art du ninjutsu. Dix clones ? C'est une prouesse ... » Alors pour trouver réponse à ses questions, composants une courte série de mûdra, Gozen fait rugir la volonté qui sommeille en lui. Par le vent, il se défait de ses chaines comme des hommes lui tombants dessus. Disparaissez.

Le corps allongé de toute sa longueur sur le sol poussiéreux du terrain d'entrainement, l'homme reste dans cette position de nombreuses secondes. S'est-il endormi ? Peut-être bien. Mais la réflexion reste sa première préoccupation. Il essaye de toujours vivre le plus longtemps possible, ce serait dommage de donner une occasion parfaite au Sendai pour venir lui porter un coup fatale. Ambitieux de tout combat plus épique les uns que les autres. Le guerrier se relève par un coup de vent lambda, montrant une infirme partie de l'étendue de ses talents. « Sendai Yahiko ... Tu fais preuve d'une maîtrise intéressante de la diversion avec tes genjutsu. J'ai failli me faire avoir encore une fois. Même si pouvoir créer plus de dix clones réels m'aurait bien intéressé ... » Il sourit une nouvelle fois, comme perpétuellement assoiffé de connaissance. « Ton souhait est une montée en gamme ? Laisse moi te montrer ma nuance de la chose et ... prend des notes. » Son regard redevient des plus hostiles, son air hautain. le garçon a assez gaspillé de chakra comme ça, Gozen s'apprête à lui apprendre beaucoup de chose derrière l'apocalypse qu'il s'apprête à exécuter. Premièrement, vient à lui un clone. Et en second temps ... il reste patient. Voyant ce qu'il va bien pouvoir faire en appréhendant tout ça. Après tout, Yahiko doit encore se vider un peu plus de son chakra. Telle est la stratégie initiale du Guerrier Élémentaire.

Résumé:
 


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Lun 1 Juin 2020 - 3:56
Je le voyais rester au sol, composer des mudras et faire échapper de son corps une énorme bourrasque de vent qui repoussèrent tous mes clones illusoires. Ces derniers, tous en même temps, furent projetés avec une grande force sur le sol, ce qui avait au moins l'honneur de faire gagner du temps à Gozen. Cependant, s'il y avait bien une chose qu'il ne devait pas oublier, s'il s'était rendu compte de l'illusion, c'est que le Ninjutsu ne pourrait jamais suffire à dissiper du Genjutsu, tant le principe de cet art shinobi était de perturber le chakra de la cible. Et là... il l'était toujours.

Par contre, quelque chose me perturbait moi. J'avais eu l'occasion de voir son énorme oiseau de feu, sa défense de terre.. et maintenant sa bourrasque de vent ? Mes yeux s'écarquillèrent de surprise, presque admiratifs. Une question me percuta l'esprit... Combien d'éléments ce garçon était capable de manipuler ?! C'était affolant, presque effrayant. S'il contrôlait tous les éléments, avait-il des points faibles ? Ca expliquait à mes yeux son regard hautain, l'expression de toute confiance qu'il dégageait. Ce gars là savait qu'il faisait parti des ninjas supérieurs de cette planète. Il devait être persuadé qu'il valait mieux que moi.

-"Enfoiré...", me chuchotais-je dans un sourire presque amusé.

L'entraînement n'était pas encore arrivé au point où lui et moi nous envoyions de grosses techniques, mais si je pouvais au moins lui mener la vie dure, je le ferai. Il ne faisait qu'un clone et il attendait encore ? ... Il se moquait de moi, ou avait-il un plan en tête ? Je n'arrivais pas à voir clair dans son jeu, gagnait-il du temps en vue d'effectuer une plus grosse technique ? Non, ça ne devait pas être ça. Nous ne devions pas en arriver là, en tout cas, pas maintenant. Sauf s'il préparait un combo d'attaques qui me mettrait au tapis sans que je ne puisse rien y faire.

Je ne devais pas le laisser gagner ce temps qui l'importait tant.

Mes clones illusoires se relevaient un à un, et foncèrent de nouveau sur Gozen, s'approchant tout autour de lui. Pendant ce temps, je devais m'assurer de faire disparaître son clone, mais il était hors de question que j'utilise une technique entière pour celui-ci. Je devais chercher à avoir Gozen et son clone en même temps, afin de le forcer à se défendre au moins deux fois. Je sortis ma lame d'un geste rapide, et en peu de mudras, j'allongeai cette lame de mon chakra.

D'un mouvement rapide, j'effectuais un grand coup bien plus rapide que la normale. Ce coup était horizontal, commencerait par frapper le clone, et s'il disparaissait, allait frapper Gozen qui venait de se relever.

-"Il va falloir que tu te bouges un peu pour éviter ça, mon ami", me disais-je à voix très basse.

Je m'impatientais de le voir aussi immobile, je voulais qu'il m'attaque, et non pas que ce combat aille dans un seul sens.


Résumé:
 

_________________
La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Lun 8 Juin 2020 - 23:01
Stratégie payante, le clone du Balafré exige une certaine complaisance de la part du maître du chakra pur. Comment peut-il juger la présente situation tout en connaissant les quelques facultés que possède l'élémentaliste ? Lui qui a déjà vu de quoi est réellement capable le bougre témoignant d'un air hautain comme malicieux. Sourire narquois sur visage enjoué, l'Uzumaki affiche sa volonté d'amusement vis-à-vis du présent combat. Yahiko sera témoin des réelles capacités de l'homme avant la fin de la journée, il peut en être sûr et certain. Mais pour l'heure, les nombreuses copies du Sendai posent problème à l'Hayashijin ayant peut-être perdu la règle numéro une pour se sortir d'une illusion, le kai. L'esprit du guerrier est songeur, perdu dans ses pensées. Mais pas comme on peut l'imaginer. « J'mangerais bien un bon ramen ce soir ... » Les cheveux poussant depuis déjà un bon moment, Gozen se gratte virulemment le cuir chevelu comme tourmenté par cette décision. Un ramen ou des brochettes de bœuf ? Il reste hésitant sur le futur met qu'il dégustera en début de soirée. Quand soudain, ce qui lui sert de cerveau lui rappelle sa présente au centre du terrain poussiéreux. « Ah oui, c'est ça que je voulais faire ... KAI ! » Son index et son majeur gauche collé, ses autres doigts refermés, le guerrier élémentaire se débarrasse une bonne fois pour toute de l'illusion clonique de son adversaire.

Dissipé, partant en fumée illusoire comme ils sont apparus, les copies parfaites du Sendai s'évapore laissant alors apparaitre une lame de chakra partant du fer du garçon. Cette dernière est comme ... prolongée. Majestueusement grande. « Il utilise ses facultés chakratique pour allonger la portée et la force de sa tranche au sabre pour exécuter non pas un mais deux adversaires. Il veut mon clone ... » Prodigieux. De ses pupilles rougeâtres, le guerrier élémentaire observe cette prouesse venant de son adversaire mais n'en n'oublie pas les enjeux. S'il détruit son clone, l'avantage qu'il peut alors avoir disparaitra. C'est une chose qui n'est pas envisageable. Absolument pas.

Créant alors un mur de terre, le clone se protège du coup portée par le Sendai mais ne tarde pas à se prendre les éclats de sa propre création, explosée par la vitesse et la force de l'impact du chakra ennemi. Cependant, non affecté physiquement — du moins directement —, ce dernier ne part pas en fumée et se relève. Au même moment, ayant composé une courte série de mûdra tout en profitant de la situation confuse, Gozen l'original se décale pour apparaitre du côté droit de l'édifice terreux avant d'expulser de sa bouche le feu du dragon, profitant que la lame du Sendai termine de trancher la façade de pierre. Sublime, lumineux et frénétique, le drageon flamboyant carbonise tout sur son passage avant d'atteindre sa cible.

« Tu voulais du crescendo ? On va arriver au point de non retour ... très bientôt ! » Les clones ont toujours un sens de l'humour que les originaux ne comprennent pas toujours ... Même si le blaguer de son côté, s'apprête à répondre violemment.

Résumé:
 


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Mer 10 Juin 2020 - 13:56
Mes clones coururent un à un sur mon adversaire, qui les observait calmement. Je voyais qu'il avait comprit, et d'un mudra très simple mais pourtant très efficace, tous disparurent de sa vision en un instant, volatilisés. Il ne restait ainsi plus que lui, son clone et moi sur ce champ de bataille, même si mon objectif dans mon action était de me débarasser de sa duplication sans plus attendre. Mais alors que mon action offensive s'effectuait, la réaction du clone me fit comprendre de l'erreur que je venais de faire. Une protection rapide et efficace vis à vis d'un coup pourtant très rapide, ce qui empêchait le clone de disparaître à peu de choses près, et une contre-attaque des plus flamboyantes.

Il avait été plus malin que moi, et son clone faisait déjà une différence marquante dans ce combat. Il défendait efficacement, et l'original prenait un timing qui était plus qu'embêtant pour moi. Une confiance imperturbable entre les deux Gozen, et une synergie notable qui me rendait envieux. Il fallait se rendre à l'évidence : il était mieux entraîné que moi.

La fin de mon geste de Kenjutsu marquait la fin des mudras de Gozen, et je réalisai que si je ne réagissais pas rapidement, je risquais les grandes brûlures. Désactivant ma technique d'allongement de la lame, je plantai Kensegi au sol et commença rapidement des mudras. Il n'y avait qu'un seul soucis : je manquais de temps pour créer un mur suffisant pour me protéger entièrement. Je ne pouvais que faire celui-ci...

Un mur un peu plus résistant que la moyenne, qui se dressait fièrement devant moi, mais qui n'était pas fait pour supporter ce genre d'impact. Je me reculai de quelques pas rapides, l'impact de la technique sur le mur fut quasi instantané, et si intense que la chaleur pouvait se ressentir à des dizaines de mètres à la ronde. Mais la façade de chakra ne put que stopper un peu la vitesse de ce souffle flamboyant, ce dernier éclata complètement la résistance, et me fonça dessus, maintenant impuissant.

Je mis mes bras sur le devant de mon corps, protégeant principalement mon visage de cette affreuse technique. Les flammes embrasèrent mon corps entier, ce qui me causa d'intenses douleurs sur toutes les surfaces touchées... Jambes, bras, certaines parties du haut de mon corps qui était complètement brûlées. Certains bouts de vêtements s'étaient même complètement consumés, ce qui laissait de nombreux trous dans mes habits.

Allongé au sol, sous le choc de ce que je venais d'encaisser, j'essayai de faire le point sur ce que je pouvais ressentir à ce moment. Moi-même, je me demandais si j'étais encore capable de me battre. Les brûlures faisaient chauffer toutes les parties du corps touchées, mais je sentais que l'adrénaline pouvait encore me faire bouger. Dans une fatigue certaine qui avait été imposée à mon cerveau, je parlais à voix basse, comme si je m'adressais à Gozen, sans être sûr qu'il pouvait m'entendre.

-"Ca fait deux fois...", commençais-je avant d'être interrompu par une toux causée par toute la chaleur ambiante. "Je peux pas te laisser gagner comme ça...", souriais-je naïvement.

Ma main se crispa au sol, et je me relevai difficilement. Je m'appuyai sur ce que je pouvais, et j'avais bien la chance que la paume de ma main n'avait pas été affectée par les flammes, ce sans quoi même me relever aurait été compliqué.

Lorsque je me ravivai quelques souvenirs, je réalisai que personne ne m'avait, jusque là, mis autant à mal. Même à l'époque où j'avais sauvé Kumo de fanatiques, je n'avais pas fini dans un tel état.

Soupirant, la respiration saccadée par quelques toussotements très brefs, je repris.

-"Je refuse que tu gagnes sans t'avoir montré mes meilleurs techniques."

Mes mudras étaient bien plus lents que d'habitude, mais je pouvais encore les faire. Techniquement, Gozen avait encore largement de quoi m'interrompre sans soucis, mais je me refusais à cette idée. Une seule fusait dans ma tête : je devais lui montrer de quoi j'étais capable.

A la fin de mes mudras, je levais ma main au ciel. Mon chakra s'accumula rapidement, jusqu'à ce qu'une énorme épée de chakra se forme au dessus de ce bras. Tranchante, puissante, aidée par la gravité et par toute la force et le tranchant que je pouvais lui donner.

J'allais lui prouver.

Je rabattais ma main en sa direction. La lame, rapidement, s'abattit de toutes ses forces. Il y avait objectivement tant de manière de s'en défendre. Mais c'était impossible d'y penser, je voulais avoir de la valeur à ses yeux.


Résumé:
 

_________________
La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Mer 10 Juin 2020 - 21:44
Les clones illusoires ne sont plus et derrière son mur de terre, le clone de l'Uzumaki se relève. Il se relève poussiéreux, mais s'apprête à répondre à la provocation du Sendai. De son côté, l'original use de son élément favori afin de mettre dans une posture délicate le maître du chakra pur. Par le feu, le Balafré est semblable à un de ces légendaires lézards ailés cracheur de feu. De cette légende, l'Hayashijin affirme sa position de figure de l'Empire et s'apprête à mettre à mal Yahiko. Cependant bien vu de la part du blond lorsqu'il érige une structure chakratique pour avorter la tentative du parfait maître de la cuisson de malotru. C'est derrière son torrent de flamme, assourdi par le fort crépitement du brasier, que le Guerrier Élémentaire perçoit son offensive s'écraser contre le mur de son adversaire, brisant ce dernier avant d'emporter le Sendai au loin le feu calcinant son bras mit en avant pour le protéger. Une satisfaction plus que plaisante, tirant un rictus pouvant être jugé malsain au vu du plaisir que l'homme prend à blesser ses propres soldats.

Les pupilles acérées, ne quittant une seule seconde son adversaire, Gozen observe le Sendai. Lentement, avec un certain mal, ce dernier se relève après plusieurs longues secondes pour se dresser face au Guerrier Élémentaire. Un calme limite préventif de la suite des évènements s'installe alors, les choses sérieuses ne vont pas tarder à commencer. « Montre moi donc Yahiko. Exprime ta toute puissance ! » Les bras écartés l'un de l'autre, la poitrine mise en avant, l'Uzumaki invite physiquement le Sendai à faire en sorte de ne pas le décevoir. Surtout pas. À ses côtés, son clone se tient prêt à intervenir. Si le blond commence à user de ses plus grandes techniques, alors la fin de ce combat est proche.

Très vite, à une hauteur folle, l'ennemi invoque une lame plus impressionnante que jamais. La copie parfaite du Balafré comprend très vite, s'il ne fait rien, le ciel s'abattra sur sa tête à une violence sans précédente. Pour le bien commun, il érige — comme la veille lors de leur première rencontre — l'une de ses défenses les plus grandes et les plus résistantes; le Triple Rempart. Les uns après les autres, les remparts sortent de terre pour présenter la meilleure défense face à cette lame venant se fracasser de toutes ses forces. Découpant alors le haut du premier mur, le second prend le choc alors que le troisième le stop. Voilà la véritable efficacité du triple rempart. Mais la puissance de la lame est réelle, tranchant en deux les trois murailles géantes de terre. L'explosion est telle, que les deux Hayashijin reculent d'un pas vif pour éviter les débris mais intelligemment, profite de l'imposant nuage de poussière s'échappant du désastre se présentant devant eux.

Même si Yahiko ne peut le voir, Gozen sourit. Il jubile. Cette puissance ... il en salive d'avance. Et pour en apercevoir l'étendue, le Balafré use d'une nouvelle combinaison de technique devant pousser dans ses derniers retranchements le Sendai. Ici, plus que jamais le seul moyen pour le blonde de se dépasser. Cachés dans la poussière, l'original réitère son attaque précédente, alors que son double profite du contre-élément pour faire venir s'amplifier le brasier pour en faire une véritable fournaise. Ce n'est plus le souffle d'un dragon qui s'empresse de briser se rideau de poussière pour venir s'écraser contre le jeune soldat, mais bel et bien une mer de flamme. Et pour mettre fin à une telle abomination, seul le Sanctuaire du Dieu de l'Eau pourrait faire l'affaire ...

Le Guerrier Élémentaire arrive à son apogée.


Résumé:
 


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Lun 15 Juin 2020 - 19:46
La lame de chakra s'élevait dans un étonnant silence. Nuançant le tonnerre qui s'apprêtait de s'abattre sur le grand brun, elle rappelait de son immensité que les hommes n'étaient qu'insignifiants dans un monde qui les dépassait largement. A mes yeux, elle avait même de quoi nous faire idolâtrer le principe même du chakra : comment des êtres aussi insignifiants que nous étions capables de produire des techniques aussi grandioses ? Avec une réponse parfaitement logique, dans ce qui devait être une ultime intention visant à mettre fin à ce combat, je fis un geste de bras et de main descendants, qui firent s'abattre la titanesque arme bleutée.

Cependant, l'Enma me rappela que si mes efforts étaient louables, sa détermination les surpassaient.

Avec des mudras parfaitement exécutés, il dressa la même technique que celle qu'il avait fait hier. Trois gigantesques façades qu'il installa devant lui, représentant trois épaisses couches de défenses qui purent largement encaisser l'épée de chakra. Dans un énorme choc, deux des trois cédèrent face à la force, faisant jusqu'à trembler légèrement le sol. L'onde de choc était palpable, elle créa un petit instant dans le combat dans lequel ni Gozen ni moi étions capable de faire quoi que ce soit, mais cela avait permis à mon adversaire de savoir comment enchaîner.

Sa défense avait été maline, car elle l'avait non seulement protégé entièrement, mais elle avait aussi empêché sa duplication de disparaître. Et même sans compter mes blessures qui me nuisaient énormément ainsi qu'à ma mobilité, des brûlures marquantes qui rendaient douloureux tout mouvement, c'était déjà une défaite en soit. Je comptais maintenant trois tentatives de techniques qui avaient échoué, et ça avait de quoi me faire tirer une indiscutable leçon : prendre autant de paris, c'était impensable, insouciant. Mon adversaire l'avait vite comprit, et avait maintenant non seulement un avantage numérique, mais aussi de chakra. Et au vu de mon état, il avait même réussi à prendre l'avantage de l'état physique, qui était actuellement mon plus gros problème.

Et une phrase me tira de là. Une qui sonnait comme de l'excitation et de l'émerveillement. C'était bon signe, non ? J'avais pu obtenir son attention, celle que je désirais. Même si en y réfléchissant un peu plus longtemps, je réalisais que je ne voulais pas que son attention ou sa reconnaissance, je voulais sa frustration. Il avait le regard d'un homme qui me reconnaissait mais qui ne me craignait pas, et ce n'était pas ce que je désirais.

Mais la situation me rappelait mon impuissance, me forçant à me réduire à une chose assez simple : continuer de me relever, de me battre et de lui montrer ma détermination. Sa provocation me fit comprendre qu'il ne comptait pas s'arrêter à là, qu'il en voulait plus. Et je compris avec ça là où il m'emmenait, vers quelque chose que je ne soupçonnais même plus d'exister. Repousser ses limites. Aller plus loin que ce qu'il était possible de faire, sans se reposer sur ses acquits. Parce qu'abandonner, c'était assurer sa défaite, et depuis le début, je vivais dans l'espoir de le surpasser. Je devais le mettre en action.

Avec un mudra, je créai un clone. Il était plus fragile que moi, certes, mais il était dans une bien meilleure forme et il profiterait de ma rapidité et de mes compétences que j'avais consolidées avec le temps, pour riposter. Derrière ces grandes murailles maintenant détruites, ce qui créait de nombreux reliefs sur le terrain d'entraînement, une étrange lueur apparaissait. Non, c'était pire que ça. Je pouvais voir des flammes apparaître, s'embraser, prendre une effrayante forme qui filait droit sur moi.

-"Un mur, crée un mur ! Le meilleur que tu as ! J'ai besoin d'un timing parfait.", disais-je à mon clone.

Gozen et moi ne pouvions plus nous voir, plus nous entendre. Mais je n'avais pas besoin de ça, j'avais besoin de le surprendre. Il n'avait plus la vision sur moi, comme je n'avais plus la vision sur lui. Mais si je l'attaquais suffisamment peu de temps après que la défense soit érigée, avec la technique que j'avais en tête, je pouvais faire mouche.

En peu de temps et après quelques mudras, le clone créa tout juste devant lui et moi un énorme mur de chakra, on ne peut plus épais. Sa taille était immense, le chakra en son sein était extrêmement dense, et sa proximité avec nous ne devait normalement pas permettre à l'énorme marée de flammes de nous toucher, même si elle passait sur ses côtés. Et pendant ce temps, je fis des mudras. Il y en avait quelques uns, que je ne pus enchaîner très rapidement à cause de la douleur, mais que je m'efforçais de faire aussi vite que je le pouvais avec une seule idée en tête : dépasser mes limites.

Et tandis que l'énorme torrent de flammes s'écrasait sur le gigantesque mur de chakra, dans un brouhaha assourdissant et dans une vague de chaleur si étouffante qu'on pouvait y craindre l'asphyxie, des pics de chakra sortirent du sol, d'un seul coup, dans une vaste zone autour de mon clone et moi.

Si avec ça, je n'arrivais pas à mettre fin à cet affrontement, ce n'était pas seulement ma santé qui allait poser problème : ça allait aussi être mon chakra.


Résumé:
 

_________________
La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Mar 16 Juin 2020 - 17:47
Des sorts d'un art supérieur, de la complexité comme jamais exploité auparavant, cette rencontre s'apprête à signer son acte final. C'est par une combinaison mêlant le feu et le vent que le Guerrier Élémentaire embrase la terre sur laquelle ils se trouvent, espérant ne serait-ce qu'un bref instant de gagner ce combat. Ce n'est pas qu'il est un mauvais joueur, mais perdre n'est pas dans ses options. Jouer aux petits soldats, il en avait pour habitude étant petit et aujourd'hui, il est le soldat. Ce qui s'apparentait à un jeu étant gamin est désormais sa véritable vie, il est l'arme qu'il a toujours rêver d'être. Un homme capable de se défendre et de répondre par la force aux plus puissants de ce monde. Et le Sendai en faisait parti.

Sa dextérité et son endurance le prouvent, Yahiko est un guerrier comme Gozen les aime. Car face à la déflagration dopé par le vent, le jeune soldat impérial fait preuve de calme et talent en créant un nouveau mur de chakra par le clone précédemment créer. Plus grand, plus résistant, l'édifice transparent réceptionne la vague enflammée pour la contenir laissant pleinement le temps à l'original de continuer les festivités.

Une nouvelle technique que bien malheureusement, l'Uzumaki en aperçoit la forme bien que trop tardivement. Fissuré, le sol se laisse se faire envahir de pic menaçants de chakra pour venir le transpercer. Le regard affûté, le guerrier prend sur ses appuis tentant de passer au travers mais rien n'y fait, les premières pointes viennent darder son épiderme à de multiples endroits de manière simultanée. Toutefois, doué du ninjutsu, Gozen se hâte à concentrer ses dernières forces pour ne pas succomber à la tentative du Sendai. S'il se prend cette technique de plein fouet, alors il est mort.

De son corps, s'expulse alors une quantité non négligeable de chakra fûton, prenant la forme d'une sphère l'englobant pour repoussant la tentative du blondinet. Un à un, les pics arrivant à destination du Guerrier Élémentaire se stoppent face à la violente bourrasque jusqu'à temps qu'ils ne soient plus. Et désormais, le genoux à terre, Gozen esquisse un sourire satisfait. Il l'a eu la leçon qu'il souhaitait. « Et bien je dois avouer ... que tu es plein de ressources. » Prenant appui sur sondit genoux,l'Uzumaki se redresse difficilement sur ses deux membres inférieurs, le sang coulant de ses plaies, avant de se tenir debout définitivement face à son adversaire. Même s'il possède encore son clone en pleine forme avec lequel il pourrait contre-attaquer le plus terriblement possible, l'original le fait disparaitre d'un simple mûdra avant de s'avancer, pas après pas, vers le Sendai.

« Je suis fier de te compter dans nos rangs, Yahiko. Si tu le veux bien, on va s'arrêter là avant que l'un de nous ne finisse par mourir ha ha ha ! Ré-attaquer ne me servirait à rien, nous sommes là pour nous entrainer après tout. Félicitation à toi ! » sourit-il pensant que lui aussi peut y passer.


Résumé:
 

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 15:29
L'inarrêtable tempête de flammes s'acharnait vivement contre l'ultime défense de chakra. C'était simple : j'étais incapable de former un mur de chakra plus grand et plus résistant que celui-ci, et je mettais tous mes espoirs sur le fait qu'il allait tenir le choc. Mais son épaisseur, sa largeur, et le fait que l'attaque de Gozen n'avait rien de tangible me rassurait à cette idée : si il devait normalement me mettre hors de danger, il était certain qu'il me ferait gagner suffisamment de temps pour contre-attaquer. Et en quelques mudras, c'était une énorme attaque de zone, dans laquelle de nombreux pics de chakra sortirent simultanément du sol, visant à blesser le mieux possible mon vis à vis.

Je n'avais pas la réponse tout de suite. Les flammes battaient leur plein pendant plus d'une dizaine de secondes, et ne me permettaient pas d'avoir un visuel sur Gozen. Mais lorsque tout était fini, lorsque je pu enfin désactiver ma technique défensive et tous mes pics de chakra, créant brièvement un énorme nuage de chakra, je vis mon adversaire blessé à de multiples endroits. Il saignait, mais avait malgré ça désactivé son clone, faisant cesser ce combat. C'était presque dans un soupire satisfait que je lui adressais : lui et moi nous étions battus autant que nous le pouvions, et il était vrai qu'aller plus loin risquait d'être dangereux pour une simple joute amicale.

-"Merci pour ce combat, Gozen. Je voulais vraiment savoir ce qu'un combat en un contre un contre toi allait donner."

Je regardais de manière amusée les environs. De multiples trous dans le sol causé par mes pics, les quelques végétations qui nous entouraient étaient parfaitement calciné si ce n'était détruites, et c'était sans compter tous les débris de roches qui étaient crées par les techniques Doton de l'Enma. Ce combat avait tout d'excitant et d'effrayant, et si j'avais tendance à complexer en regardant les capacités de mon adversaire, je me rappelai qu'il valait mieux l'avoir de mon côté qu'en tant qu'adversaire.

-"Même si la fin de notre entraînement ne montre pas qui a gagné, je reste certain que tu es encore supérieur. Tu as réussi à m'empêcher de détruire ton clone, tu as joué sur un très bon timing pour me mettre dans cet état, et si je n'avais pas usé de cette dernière stratégie, je ne t'aurai même pas touché une fois."

Mon regard se perdit sur le sol. Ca me faisait chier. L'idée dans laquelle un no-match était envisageable me blessait fortement dans mon estime. De nombreux entraînements, je m'étais parfois perdu dans mon narcissisme et dans un état d'esprit paresseux qui me disait que de toutes façons, je pouvais rivaliser avec n'importe qui. Mais cet entraînement avait l'honneur de me donner tort, de me montrer mes défauts et de me rappeler que la vie continuait et qu'aucun ninja n'allait se complaire à l'idée que je lui suis supérieur. Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

J'expirai une nouvelle fois, créant une petite toux, et reprit une dernière fois.

-"Mais j'ai beaucoup appris, alors merci beaucoup."

Je mis mes bras le long de mon corps, et je me penchai en avant, le saluant respectueusement.

-"Nous nous retrouverons une autre fois pour un nouvel affrontement. D'ici là, je crois qu'un petit tour à l'hôpital s'impose. A la prochaine, Gozen !"

Après l'avoir salué, je rassemblai mes quelques affaires, rangeant Kensegi dans mon fourreau, et m'attela vers l'hôpital afin de recevoir quelques soins. Ils étaient mérité, après tout, de nombreuses brûlures assez profondes attaquaient mon corps de multiples part. Et encore, le pire restait à venir, l'adrénaline m'empêchant de réaliser la véritable douleur qu'il restait à endurer.

_________________
La pureté et les éléments [Sendai Yahiko] Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

La pureté et les éléments [Sendai Yahiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: