Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Balaye devant ta porte... [Masami]

Yawa Seika
Yawa SeikaEn ligne

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Sam 30 Mai 2020 - 13:50
Tenzin est devenu, en seulement deux rencontres, une personne très intéressante aux yeux de Seika. En tant qu’arbitre de son premier match, il l’a étonnée et impressionnée de par sa prestance et sa présence très intense. Il est de ces shinobis dont la seule apparition doit suffire à calmer les conflits et intimider les bandits. Lors de leur deuxième rencontre, peu de temps après la fin du tournoi, la jeune fille a été surprise par ses capacités proche du divin, notamment par son aptitude à s’assimiler. Il l’a aussi écoutée, tout en devinant ce qui la dérangeait suite à l’examen, et a su trouver les mots pour la pousser à devenir plus forte. C’est donc avec fébrilité qu’elle a repris ses entraînements, cherchant à acquérir une force suffisante pour protéger ceux qu’elle aime, comme Kagura, Aimi ou Ryoko. Actuellement, bien entendu, elle ne fait le poids contre aucune des trois, mais elle espère que sa force lui permettra bientôt de pouvoir réellement les protéger de menaces qu’elles ne pourraient vaincre. Après tout, le Konran a bien fait comprendre à la Yawa qu’il existe des menaces terribles en dehors des murs d’Iwa. C’était aussi la première fois que la petite envisageait l’extérieur comme une possibilité à explorer, à l’avenir.

Forte de sa détermination regagnée, la Genin se rend aux hauts plateaux pour parfaire ses capacités au Doton et au Taijutsu. Les deux lui seront utiles, et il lui faut apprendre à vaincre sans utiliser les portes, de ce fait, tant qu’elle ne sera pas capable de contrôler sa force, la brune préfère renoncer à l’usage des portes célestes, à moins de se trouver dans une situation de vie ou de mort, bien entendu. L’autre cas possible reste, comme pour Yanosa et Tenzin, une situation où un aîné lui demande de montrer ce qu’elle dans le ventre. Passant la matinée à s’échauffer, puis à approfondir sa maîtrise des coups principaux de son arsenal technique, Seika commence à avoir chaud, malgré le froid hivernal qui devrait lui mordre la peau à cette heure-là. Reprenant son souffle, assise sur un rocher en périphérie du terrain d’entrainement où elle se trouve, elle réfléchit aux meilleures façons de progresser. C’est là qu’elle repense à Ryoko et son irruption fracassante. Cette technique a permis à la Yawa de devenir bien plus forte, et ne lui a coûté qu’un après-midi d’entraînement. Mais qui pourrait le faire ? Une présence se dessine au loin, et Seika se demande si cette personne pourrait faire l’affaire… Elle se lève, l’excitation de voir un possible Senseï lui redonnant de l’énergie, et aperçoit finalement quelqu’un qu’elle connaît déjà. Une personne qui lui a plus ou moins sauvé la vie, et qui est aussi la grande championne du tournoi où elle-même n’a pas dépassé les demies-finales. Avançant timidement vers Masami, elle la salue et entre directement dans le vif du sujet :

« Bonjour Masami-san ! Félicitations pour ta victoire au tournoi, tu as battu Meho alors qu’il m’avait battue… Tu es encore plus balèze que je pensais héhé ! »

Un grand sourire aux lèvres, elle ne laisse pas de place au suspens, se souvenant que la Jiki n’est pas du genre à aimer tourner autour du pot :

« Tu tombes bien… Tenzin-senpaï m’a suggéré de devenir plus forte si je veux protéger ceux que j’aime, et je cherchais justement une personne qui pourrait m’aider à progresser. Tu penses que tu pourrais m’apprendre à parfaire mon Taijutsu ? »

Ne sachant pas à quoi elle s’expose, vis-à-vis de la Wasurejine, Seika pose sa question avec toute sa naïveté habituelle et attend une réponse. Dans le pire des cas, elle ne fera que continuer à s’entraîner seule…



Spoiler:
 

_________________
Balaye devant ta porte... [Masami] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Jiki Masami
Jiki Masami

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Mer 3 Juin 2020 - 10:55
La genin avait remporté la grande bagarre entre jeune pour faire la démonstration de qui méritait ou non le titre de chunin. Elle ne s'était pas présentée à l'examen pour remporter ce titre, qui était totalement inutile à ses yeux, mais pour imposer sa présence auprès du Sazori. Quelque part, elle avait presque réussi son coup, et la jeune fille ne s'attendait pas à gagner ce titre. Rien qu'imaginer devoir s'occuper de gamins puérils sortant de l'académie la rebutait au plus haut point. Elle n'avait pas l'impression que sa vie avait changé depuis sa victoire éclatante et écarlate, le lendemain, elle était retournée s'entraîner comme d'habitude. Beaucoup de personnes avaient pu voir sa manière de combattre, et ce serait un problème. Un peu perdue dans ses pensées, Masami réfléchissait à des tactiques et de nouvelles techniques, on n'en avait jamais assez en fin de compte. Qu'est-ce qui lui avait manqué pour écraser totalement ses adversaires ? Un peu surprise d'entendre quelqu'un parler et la nommer, elle reconnue bien rapidement qui cela pouvait être rien qu'au ton enjoué et gentil, la championne de la positive attitude.



Jiki Masami • « Ho ! Seika ... Tu es là aussi ? Tu es venu t'entraîner ? »



La Jiki ne semblait pas véritablement comprendre pourquoi la félicité, elle avait surtout été la plus maline en fin de compte.



Jiki Masami • « Hmmm ... C'est gentil oui, j'ai mis en place de bonnes tactiques, mais en ce qui concerne Meho, je me suis préparée à l'affronter quand je l'ai vu agir une fois en mission. J'ai pu extrapoler la suite pour essayer de trouver un truc. D'ailleurs, j'avais aussi pensé à quelques trucs contre toi. »



Répondit alors avec un léger sourire la châtaigne en direction de Seika. Elle ne doutait pas qu'elle serait certainement intéressée par savoir quoi, mais elle prit un petit temps avant de lui répondre.



Jiki Masami • « Je sais comme les portes célestes sont puissantes, et j'aurais tout fait pour te pousser à les utiliser. Une fois que tu l'aurais fait, je me serais caché jusqu'à ce que les conséquences se fassent trop sentir. À ce moment-là, j'aurais pu réapparaître et remporter le duel. Sans compter que j'ai une astuce pour interdire le corps à corps. »



Indiqua très honnêtement l'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni. Si jamais elle lui en parlait ainsi, c'était pour qu'elle s'améliore, qu'elle comble cette lacune. Devenait-elle si tendre ? Était-elle trop influencée par le monde extérieur ? C'était bien trop rare qu'elle ne pense pas qu'à elle-même, la jeune fille s'en étonnait elle-même. Quelque part, elle devait apprécier cette fille d’une manière ou d’une autre, étrange.



Jiki Masami • « Tu sais … je ne suis pas si forte que ça. Quand j’étais encore à Wasure dans cette fichue prison, j’ai vu des types vraiment … apocalyptiques. Je ne suis pas encore assez forte, c’est ce genre de type que je veux pouvoir battre. Je ne suis pas encore prête, je suis encore faible. »



Il y avait suffisamment d’exemples dans sa tête pour que la châtaigne ne soit pas des plus heureuse et satisfaite de sa prestation. Malgré sa victoire, elle venait de donner le pourquoi de sa si grande motivation à devenir plus forte. Elle désirait battre ou au moins survivre aux meilleurs combattants que la jeune fille avait pu voir. Elle ne se sentait pas si forte, assez pour les ninjas débutants, tant mieux.



Jiki Masami • « Tenzin hein … Ouais, je le connais celui-là. Il a bien fait de te dire de chercher à devenir plus forte, c’est très nécessaire et sûrement encore plus rapidement que tu ne peux le penser. On ne sait jamais quand va venir le danger, et il faut être prête. Je ne suis pas une spécialiste du corps à corps, mais je connais quelques trucs, par exemple un mouvement qui chasse les jambes afin de faire tomber quelqu’un. Je pourrais te l’apprendre, mais qu’est-ce que j’y gagne ? Je veux dire par là, si je fais un truc pour toi, tu fais un truc pour moi, ça fonctionne comme ça. Alors, si je t’apprendre cette technique, et bien, tu auras une dette équivalente. Je pourrais te demander un truc aussi un jour. Donnant donnant. »



Commença à expliquer Masami en regardant dans les yeux Seika. Elle pouvait sans doute faire confiance en cette fille, elle se doutait que la porteuse céleste n’était pas du genre fourbe, certainement pas. Alors elle tendit la main en faisant un mouvement de tête vers elle.



Jiki Masami • « Dans la vie, la seule chose qui compte, c’est notre parole, alors si tu donnes ta parole, je te fais confiance pour ça. Ça marche ? »



C’était une habitude, un fonctionnement de la prison. Là-bas, la parole était vitale, surtout lorsque l’on n’avait si peu de choses. Tout n’était qu’échange de dettes, de troques, et ce n’était pas parce que Masami en était partie qu’elle allait fonctionner autrement maintenant. Elle ne pouvait pas s’imaginer agir autrement. Ce n’était pas de l’égoïsme, même si quelque part un peu, mais c’était ainsi qu’elle voyait la justice.

_________________
Simulateur de FT (à jour):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Yawa Seika
Yawa SeikaEn ligne

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Lun 8 Juin 2020 - 17:31
L’arrivée de Masami est une aubaine pour Seika, si toutefois celle-ci accepte sa demande de lui apprendre quelque chose en Taijutsu. Bien entendu, jamais la brune ne se permettrait d’être insistante, quand bien même cela pourrait l’aider. Elle préfère aussi bien se débrouiller seule qu’importuner les autres. Dans le cas présent, cela ne coûte rien de demander, et de mémoire, les deux châtaignes ne s’étaient pas quittées en mauvais termes, même si pour la Yawa, être en mauvais terme ne fait pas réellement partie de son vocabulaire. Elle écoute les propos de la Jiki, notamment sur sa victoire au tournoi, et est d’autant plus impressionnée. De son côté, l’artiste martiale a tenté de mettre en place des plans pour gagner contre Meho, mais cela n’a pas fonctionné, alors il est clair qu’elle est bluffée par la façon de décrire sa victoire, de la part de Masami. Ce qui l’étonne aussi est que la jeune fille parle de solutions pour la déjouer, et ne s’arrête pas là, car elle lui détaille les défauts de son style de combat.

Sans pour autant dire qu’elle connaissait déjà son défaut – ce qui serait faux – d’une certaine façon la Yawa a déjà commencé à lutter contre cette faiblesse sans même s’en rendre compte, pour des raisons totalement différentes. Elle fait d’ailleurs rapidement le lien entre ces deux faits et s’en réjouit. Mais l’heure n’est pas à savoir comment vaincre quelqu’un qui maîtrise l’ouverture des portes célestes. Ainsi Seika se contente de hocher la tête, comme un enfant à qui l’on donne une leçon, pour ce qui est des informations sur les personne dangereuses qu’a côtoyées Masami. Sa façon de répondre pourrait d’ailleurs passer pour de la modestie, mais son explication démontre que non. Aussi bien Masami, que Meho ou Kagura, tous sont apparemment des personnes faibles en comparaison aux grands méchants de ce monde. Quand elle voit la force de certains shinobis d’Iwa, la Yawa ne peut pas contredire son amie sur ce point, même sans avoir rencontré de dangereux criminels. Le sujet finit par arriver sur la question finale de la brune, qui répond sans hésiter, un grand sourire aux lèvres :

« Bien sûr, tout ce que tu voudras en échange, je n’y vois pas d’inconvénient ! Et je suis intéressée par ce genre de technique, il est vrai que je suis pour l’instant surtout capable de frapper fort, mais ajouter un peu de frappes visant à déstabiliser l’adversaire pourrait s’avérer utile, sans aucun doute. »

Maintenant vient le moment pour la Wasurejine de démontrer ses propos. L’accord est scellé, et Seika n’est pas du genre à donner sa parole en l’air, alors peu importe la demande de la Jiki en échange, elle s’exécutera, du moment que ce n’est pas quelque chose de trop exagéré en comparaison au service rendu par la châtaigne.



_________________
Balaye devant ta porte... [Masami] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Jiki Masami
Jiki Masami

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Mer 10 Juin 2020 - 10:46
Masami ne pouvait que regarder les réactions de Seika au niveau de son visage à mesure de ses descriptions. Elle fut étonnée de constater que l'autre châtaigne ne réagit pas plus que cela face à l'énonciation de ses faiblesses ou de ses manières d'être vaincu. Pourtant de son côté, c'était bien ainsi qu'elle pouvait trouver de quoi petit à petit devenir invulnérable, du moins l'espérait elle. Les jeunes filles n'avaient sûrement pas la même approche, et son côté joviale devait en être l'explication. Quoi qu'il en soit, la Jiki remarqua bien où était la volonté de la combattante de corps-à-corps, l'entraînement. Elle sourit légèrement en croisant les bras.

Jiki Masami • « Tout ce que je veux hein ? Très bien, alors ça me va bien. Si j'étais à ta place, je chercherais en effet un peu de subtilité. Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Je dois moi-même mieux développer mon taijutsu au cas où je tombe sur quelqu’un capable de contrer mon magnétisme. »

Pensa alors tout haut Masami en regardant un bref moment le ciel comme si cela aidait les réflexions. Elle pouvait bien s’en sortir au corps-à-corps, mais elle ne devait pas être du niveau de Seika, c’était une évidence. Cependant, elles n’étaient pas présentes ici pour cela, mais davantage réuni afin d’enseigner à sa consœur genin. Sans attendre plus que cela, la jeune fille fit quelques mudras afin de créer deux clones parfaitement identiques de sa propre personne.

Jiki Masami • « Très bien alors … je vais d’abord te faire une petite démonstration du mouvement. Il doit être suffisamment fluide, rapide et impactant que possible. Également, c’est nécessaire de le préparer un minimum, si tu l’utilises de manières trop évidences, l’adversaire pourrait s’en prémunir. »



Conseilla alors la nouvelle sensei en herbe. Une fois qu’elle avait l’accord, elle prenait les choses très au sérieux, sa parole également valait de l’or. Elle ferait tout ce qu’il faut pour que cela soit parfait. Comme disait le sage, fait le ou ne le fait pas, mais n’essaie pas. Masami se lança vers un de ses doubles pour venir se baisser et prendre appuis sur le sol à l’aide d’une main, tout en faisant basculer son corps et surtout une jambe puissante afin de chasser par derrière les deux jambes de son clone. L’objectif était d’utiliser le maximum de sa force dans une position l’espace d’un instant peu enviable, mais avec suffisamment de surprise, il était possible de surprendre un adversaire. Le clone se retrouva alors avec les quatre fers en l’air et percuta le sol avec une certaine violence malgré la simplicité de l’attaque. Il disparut alors dans un nuage de fumée sous le choc, c’était plutôt fragile comme outil, mais bien efficace pour observer à distance l’effet et le mouvement de la technique. Ce n’était pas bien compliqué, surtout pour une experte du corps-à-corps comme Seika.

Jiki Masami • « Je préfère m’attaquer par derrière pour profiter de la pliure naturelle du genoux, et non de passer en force par devant. Cependant, j’imagine que si tu as ouvert une porte céleste, cela deviendrait surement possible, mais commençons par le départ veux-tu ? Tu veux t’y essayer sur mon clone ou moi-même ? Si c’est sur moi, je vais préparer le terrain et magnétiser le sol et moi-même, comme ça aucun dommage. »

Masami se tenait prête en tout cas, au cas où, son clone également bien évidemment. D’ailleurs, elle posa des sceaux de fuinjutsu que ce soit sur elle, son clone et dans une zone qui servirait de tester. C’était un sceau de même charge, donc n’importe laquelle des Masami aurait l’impression de flotter une fois tombée dans cette zone-là. Seika pouvait la parcourir sans contrainte ou autre impression vu qu’elle n’était pas magnétisée.



_________________
Simulateur de FT (à jour):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Yawa Seika
Yawa SeikaEn ligne

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Dim 14 Juin 2020 - 15:54
Le tempérament de Masami, que Seika déjà pu voir à l’œuvre, est tel que l’on peut facilement être surpris de la voir s’ouvrir sur ses pensées personnelles ou sur ses plans et objectifs. Peut-être que la Jiki ne fait que penser à voix haute, sans pour autant se rendre compte qu’elle donne l’air de s’adresser à la châtaigne. Quelqu’un de mal intentionné pourrait prendre bonne note de ses dires, mais comme la Yawa est incapable de nuire à quiconque par ses actes ou par ses mots, sans doute l’adolescente se dit-elle que c’est sans risque. Aussi, elle repasse en un instant sur le sujet du jour, la technique, en commençant par une explication et une démonstration. L’apparition des doubles surprend la belle fleur, qui n’est absolument pas capable de se dédoubler : encore l’une de ses lacunes en Ninjutsu, sans aucun doute.

Lorsque les explications sont terminées, la concentration de la brune redouble, voire triple, et elle observe les mouvements de sa vis-à-vis, pour ne pas en rater une miette. En réalité, dans son esprit, elle espère pouvoir activer les pouvoirs de son Rinshagan, comme le héros de la bande dessinée « Sosuna no Sosuke », où le héros est capable de recopier des jutsus en les voyant une seule fois. Une histoire bien surréaliste dans un monde où tout ne s’apprend qu’à la sueur de son front et après de multiples échecs. Il est impossible dans la vraie vie de copier une technique, et Sosuke, le ninja copieur de la bande dessinée, réputé pour avoir copier plus de mille techniques avec ses yeux spéciaux, ne peut exister. Elle le sait, mais tente de s’éveiller à ce pouvoir qui serait franchement classe. La maîtrise du mouvement, de la part de Masami, est évidente. C’est sa technique après tout, et elle a dû l’employer plus d’une fois, sans compter le temps qu’elle a passé à l’apprendre.

« J’avoue que je ne comprends pas tout au magnétisme, n’ayant pu voir que tes capacités assez étonnantes en action une fois, mais je te fais confiance si tu me dis que ça ne craint rien. Néanmoins, j’ai quelques problèmes pour doser ma force, je vais donc m’entraîner sur ton clone pour commencer. »

Si son physique paraît frêle, ce n’est pas vraiment une donnée réaliste. Sa force, même sans usage des portes célestes, est supérieure à la moyenne des shinobis. Pour une jeune fille de son âge, de sa taille et de son poids, d’ailleurs, elle peut frapper avec une force proche de l’irréel, et ceci est dû à des entraînements répétés au Taijutsu depuis ses huit ans. Quoi qu’il en soit, frapper une personne sans savoir si son coup sera dur à encaisser ou non n’est pas envisageable. S’approchant du clone, la petite se remémore les mouvements réalisés par Masami, et se prépare à les reproduire à l’identique, du premier coup. C’est un génie, il faut le rappeler. La brune pose une main au sol, comme le lui a indiqué sa camarade, puis vient adopter une position similaire à celle de son professeur, mais finit littéralement assise par terre, l’intermédiaire n’étant pas atteint si aisément. Ayant l’habitude de frapper dans une posture « debout », il est normal pour elle d’éprouver des difficultés sur quelque chose d’aussi simple que de prendre une position aussi proche du sol. Se relevant vite, elle jette un regard gêné à la Jiki, puis réessaie. Au bout de trois fois, elle parvient à reproduire la posture de la châtaigne, et vient balayer devant elle, avec une force un peu trop grande, qui lui vaut de faire un tour complet sur elle-même sans atteindre le clone, ni même l’effleurer.

« J’arrive à atteindre la posture que tu m’as montrée, mais il faut que j’ajuste mon coup, et ma force, sinon je vais perdre en précision je pense, comme juste avant… »

Elle s’apprête à réessayer, mais peut-être que Masami a quelques conseils à donner, suite à cette première démonstration ?




_________________
Balaye devant ta porte... [Masami] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Jiki Masami
Jiki Masami

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 12:08

L'adolescente surprit le regard en direction de ses clones. Elle tourna son regard en direction de ses derniers comme si quelque chose pourrait ne pas aller, mais elle n'avait pas oublié le visage cette fois-ci. Perplexe, Masami tourna ses yeux en direction de Seika, mais sans s'empêcher sur la question plus que cela. C'était une technique qu'elle maîtrisait depuis un moment, alors il n'y avait pas grand chose qu'elle puisse s'occuper. Elle ne serait pas du genre à s'intéresser aux autres, alors peu importe.

Les yeux de Seika n'étaient pas frappés de conjonctivite avancée avec des marques rouges remuant dans un œil noir, alors tout allait plutôt bien en fin de compte. La châtaigne n'était pas très bande dessinée, elle ne voyait que la survie, et ce genre de distractions ne relevait pas du besoin. Elle avait beaucoup de difficulté pour s'intéresser à autre chose qu'à l'entraînement et d'améliorer sa place. Quand aux questionnements de Seika à propos du magnétisme, elle daigna y répondre avec sa grande gentillesse qui la caractérisait.

Jiki Masami • « Un champ magnétique se produit quand il y a une énergie coincé dans un conduit pour faire simple, donc la planète où on se trouve possède un pôle nord et sud ou positif et négatif. Cela ne change pas grand chose sur le coup, des aimants en possèdent aussi, comme les humains ou n'importe quel être vivant. Un pôle de même nature se repousse et un pôle contraire s'attire. C'est aussi simple que cela. Le reste n'est qu'une question de puissance. Donc tu ne crains rien, vu que tu es déjà baignée par des champs magnétiques en permanence. On va simplement les utiliser. »

Masami pouvait comprendre de mettre en doute sa sûreté, c'était bien pour cela qu'en tant que professeur, elle se plia à cette rapide explication. Elle indiqua son clone en se reculant légèrement alors que la Jiki laissa la place à Seika pour tenter de faire tomber un de ses clones. Cela lui était égale en fin de compte tant qu'elle réussissait à maîtriser la technique, c'était le principal. Plus vite cela arrivait, plus vite elle gagnerait cette dette et Masami pourrait reprendre son propre entraînement. Ce n'était qu'une notion très personnelle et égoïste qui l'animait, même si on pouvait le comprendre autrement. Elle croisa les bras en observant le mouvement raté de Seika dans le fauchage de jambes. Avait-elle déjà prévu de se battre au niveau du sol ? Sûrement pas, et d'ailleurs, elle allait être très magnanime. L'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni ne frappa pas le dos de Seika ni l'insulta. Comment cela c'était la norme dans le monde extérieur ? Il fallait voir ce qu'elle pouvait subir en cas d'échec dans la fameuse prison légendaire. Non, elle se contenta de croiser les bras en lançant presque froidement.

Jiki Masami • « Recommence ... Ton mouvement doit être fluide et rapide, sinon tu te feras contrer. En faisant ce mouvement, tu t'expose d'une certaine manière. »

Masami trouva cela assez normal de constater que Seika reprit l'entraînement sans attendre. Parfois les gens de l'extérieur pouvaient être un peu trop mous, en tout cas, c'était sa manière de les voir. Exigeante, La Jiki pencha la tête sur le côté, mais quoi de plus normal de la part d'une utilisatrice des portes célestes.

Jiki Masami • « L'exercice intéressant aurait été de te battre avec un œuf dans une main, pour t'apprendre la maîtrise en plus de la force. Parfois, la subtilité est bien plus efficace que la force brute. Ça me rappelle une histoire que me racontait un vieux à la prison. Il y avait trois puissants esprits qui pour savoir qui était le plus puissant avait choisi comme défi d'essayer de retirer le manteau d'un voyageur. Le premier esprit déclencha un terrible vent, et le voyageur s'emmitoufla encore plus dans son manteau. Le second fit tomber la foudre, la grêle, la pluie et les pires catastrophes naturelles, rien à faire. Le dernier quant à lui, fit simplement chauffé davantage le soleil et le voyageur retira de lui-même son manteau. Moralité ... La subtilité ... Hm ? C'est tout à fait mon style de combat d'ailleurs. »

Indiqua Masami en grande sage, même si cela faisait une étrange impression de sa part, mais elle regarda Seika.

Jiki Masami • « inutile de chercher à lui arracher la jambe, tu dois t'adapter à ta cible, et l'intérêt est d'être en position pour enchaîner avec un autre coup une fois l'autre à terre. »

Précisa alors Masami en étant sans doute moins subtile pour le coup. Elle s'approcha de son clone pour réitérer le mouvement qu'elle maîtrisait depuis le temps. C'était surtout évidemment pour que Seika puisse bien voir le mouvement pour la copier.

_________________
Simulateur de FT (à jour):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Yawa Seika
Yawa SeikaEn ligne

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Jeu 18 Juin 2020 - 22:26
Seika s’était faite à l’idée de ne pas chercher plus loin comment fonctionne le magnétisme dont parlait Masami, mais celle-ci semble vouloir l’expliquer tout de même. Les mots sont compliqués, pas à la portée du premier enfant venu, pourtant la Yawa comprend globalement ce que lui explique la châtaigne. La petite a l’habitude de lire, et derrière ses airs d’enfant naïve – ce qu’elle est – elle n’en reste pas moins intelligente pour autant. A en voir ses progressions dans son apprentissage de la médecine, on peut facilement deviner ses facilités de compréhension, de manière générale. Elle remercie son amie pour cette leçon instructive, et se sent plus rassurée. Après ses tentatives ratées, la Jiki reprend la parole pour l’aider dans son entreprise. C’est son rôle après tout, d’aider au mieux l’adolescente pour que celle-ci comprenne vite et lui prenne le moins de son temps possible.

L’histoire sur les prisonniers rend la brune interrogatrice. De son côté, elle aurait probablement demandé gentiment au voyageur s’il peut lui donner son manteau. Bien sûr, cette solution n’aurait fonctionné qu’avec une personne aussi bienveillante qu’elle, en face, mais de ce qu’elle comprend de mieux en mieux en côtoyant Masami, c’est que cette dernière a principalement connu des personnes malveillantes dans sa vie, ce qui chagrine la jolie fleur. Néanmoins, toute notion de bien ou de mal gardées, elle comprend où veut en venir sa camarade, et commence aussi à comprendre qu’elle pourrait devenir plus forte en brisant moins d’os, de cette façon.

« La subtilité… Oui, ça n’a jamais été mon fort, aussi bien en combat que dans la vie de tous les jours, mais je pense que je peux y arriver, si j’essaie suffisamment fort ! »

Toujours aussi dynamique, déterminée, fidèle à elle-même en somme. Elle reprend donc, en ne visant pas la force, mais la précision. Ses coups s’enchaînent, ratant leur cible, mais s’approchant d’un résultat convenable, petit à petit. Il lui faut quelques minutes pour ajuster sa posture afin de reprendre la même que celle de la Jiki, puis finalement, après une autre poignée de minutes – peut-être un peu plus longue – la Yawa réussit à avoir un mouvement fluide, bien qu’assez lent pour l’instant. S’abaissant, pour venir balayer, elle arrive même à toucher mollement la jambe du clone. Dans la joie du moment, la jeune fille recommence en espérant cette fois faucher littéralement le double, mais même si son mouvement est correct, viser la jointure du genou est encore difficile. Néanmoins, si elle parvient à le faire, il ne lui restera qu’à suivre l’ultime consigne de la châtaigne : le faire avec vivacité pour pouvoir enchaîner sur une attaque derrière, ou pouvoir s’échapper en cas d’échec de l’attaque. Se tournant vers Masami, transpirant à peine du fait du froid ambiant et de l’effort finalement peu soutenu, elle lui demande :

« Comment est-ce que je progresse, selon toi ? Je pense que si j’arrive à ajuster ma visée vers l’arrière du genou, je pourrai créer un mouvement de déséquilibre et ainsi faire chuter ton clone. Si tu penses qu’il me manque autre chose, n’hésite pas à me le dire, sinon je m’y remets, et j’aurai vite fini ! »

En maîtresse du Taijutsu – enfin pas encore tout à fait – elle comprend vite les détails que lui transmet Masami, ce qui facilite un peu l’enseignement. Enfin, cette technique reste en somme assez basique, aussi, ce qui donne une autre explication à ses progrès rapides.




_________________
Balaye devant ta porte... [Masami] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Jiki Masami
Jiki Masami

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Lun 22 Juin 2020 - 17:17
Masami avait été formée au milieu de scientifiques plus ou moins cinglés de la prison de Wasure no Kuni, et afin de bien utiliser ses pouvoirs, on lui avait expliqué quelques notions, le minimum. Elle se nourrissait également de tout ce dont elle pouvait, et la connaissance scientifique, surtout à propos de son propre pouvoir, l’intéressait fortement bien évidemment. Si jamais l’autre châtaigne avait survolé l’académie et ses questions ou autres problèmes mathématiques, elle partait du principe que les autres étaient tout aussi capables de comprendre, sinon tant pis pour eux. Elle estimait que ce n’était pas à elle de s’abaisser à leur niveau, mais surtout aux autres de courir à son niveau si jamais elle avait de l’avance.

Sur son lieu d’enfance, les apprentissages avaient une toute autre saveur, celle du sang, de la sueur et de la survie. Si jamais les surveillants ou scientifiques prenaient du temps à lui apprendre quelque chose, cela devait être rapide, efficace, sinon elle risquait de subir d’autres sévices supplémentaires ou des privations. Alors, elle se trouvait assez tendre d’accompagner de la sorte sans frapper la Yawa ou la priver de nourriture pour la journée. Le monde extérieur et ses drôles de principes.

Jiki Masami • « Cela pourrait bien te desservir si jamais tu tombes sur quelqu’un qui ne semble pas plus que cela impressionné par ta puissance. Il y en aura, et il te faudra pouvoir y répondre si tu veux survivre. »

Masami ne pensait que très rarement par la force, et surtout par la subtilité et la tromperie. C’était bien davantage son style pour le coup. La recherche de la survie était une notion primordiale pour la Jiki, rien d’autres n’avait autant d’importance. Même si c’était encore un autre conseil gratuit, décidemment, bien trop tendre, elle trouvait cela étrange comme façon de faire. Son regard lancé sur les mouvements de l’ouvreuse de portes, elle remarquait son approche lente, mais assurée du résultat. Masami eut un bref moment envie de frapper dans la jambe qui avait fauté de temps à autres, des relents de son éducation. Elle se contenta de croiser les bras dans le dos afin de se restreindre contre de mauvaises habitudes.

Jiki Masami • « Tu as compris le principe du movement, mais maintenant, tu dois gagner en vitesse, en force, mais sans perdre ta précision. Cela doit devenir si habituel pour tes muscles, que ton corps devra agir de lui-même, la mémoire musculaire. Ne réfléchit pas, agit, ne tente pas, fait le. »

Masami fouilla dans ses sacoches, et elle en sortit un œuf. Elle avait récupéré cela gratuitement sur un étalage pendant que personnes ne regardaient. Elle tendit le fruit de son larcin à la Yawa avec un léger sourire.

Jiki Masami • « Tu vas refaire le mouvement, plus vite, plus fort, avec précision, et dans une de ses mains, tu tiens l’œuf, mais tu ne dois pas le briser. On ne gache pas de nourriture, sinon tu ne manges pas ce soir ! Heuu … hmmm …. Oublie ça, bref, … recommence ! Subtilité, précision, efficacité. Tu pourrais bien enchainer avec un mouvement de pied au sol pour frapper ta cible à terre dans le ventre ou entre les jambes. Un samouraï m’a dit que c’était le point faible des hommes. »

Indiqua très sérieusement Masami, une telle information valait bien de l’or. Elle s’écarta légèrement en hochant la tête légèrement.

_________________
Simulateur de FT (à jour):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Yawa Seika
Yawa SeikaEn ligne

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Mar 23 Juin 2020 - 11:02
Le but se rapproche, et ceci est plutôt une chose agréable à savoir pour Seika. Ses efforts aujourd’hui, mais aussi ceux produits par le passé pour parvenir à ce degré de maîtrise du Taijutsu, ont porté leurs fruits. Même si frapper avec subtilité n’est pas son fort et devient ainsi une nouvelle corde à son arc – même si la petite n’a jamais compris cette expression étant donné qu’une seule corde est nécessaire pour un arc – elle a des bases solides pour ce qui est de mettre des coups qui font comprendre à la personne en face qu’il ne vaut mieux pas la chercher. Elle écoute ce que dit Masami, démontrant une fois de plus ses qualités d’élève attentive, et est un peu étonnée d’apprendre qu’il pourrait y avoir des personnes peu impressionnées par sa force. Il n’existe pourtant pas grand monde – pour ne pas dire personne – capable de surpasser les portes célestes en matière de force, de vitesse et de réflexes. Si elle croise de telles personnes, en effet, la Yawa risquerait de se trouver dans le pétrin.

La brune acquiesce lorsque la Jiki lui dit d’agir. C’est le plus simple, dans la vie. Ne pas tenter, mais faire, directement. Jusqu’ici, elle n’a jamais eu de problèmes pour cela et ce n’est pas aujourd’hui que ça commencera. Lorsque la châtaigne sort un œuf, l’élève du jour est un peu perplexe, n’ayant rien pour le faire cuire. Doit-elle le manger tel quel pour gagner en force ? Pire, peut-être qu’elle doit le gober. Cette idée lui arrache une grimace. Mais rien de tel, au final. Elle doit simplement le tenir dans sa main tout en réalisation le balayage. « Simplement », c’est ce qu’elle se dit, mais cela n’a pas l’air aussi simple.

« Privé de repas… ? Hum, pas question que ça arrive. »

De véritables flammes semblent se former au sein des prunelles de Seika, qui ne veut surtout pas voir un repas lui être ôté. Elle hésite un instant en écoutant Masami parler du point faible des hommes. Sans doute que la zone entre les jambes est sensible. Connaissant l’anatomie du corps humain par cœur, du fait de ses études actuelles, elle semble « buguer » un instant en pensant à cela, puis revient à ses moutons. Regardant le clone comme un objectif à vaincre pour pouvoir dîner le soir même, elle se remet en position. Lors de sa première tentative, elle n’a pas le temps de s’abaisser que l’œuf glisse de sa main. Après quelques acrobaties pour éviter que celui-ci ne vienne toucher le sol, ni qu’il ne soit trop maltraité, elle reprend. Très vite, l’adolescente comprend la complexité de la chose, et commence par se focaliser sur la sécurité de l’objet fragile se trouvant dans le creux de sa paume.

Si les premiers essais sont assez pitoyables, du fait de sa concentration partagée, elle finit par s’habituer à la présence de l’œuf, et son balayage finit par aboutir. Sans faire chuter le clone, elle estime néanmoins que son mouvement est presque parfait. La Yawa réessaie alors avec plus de force et de vitesse, et vient frapper l’arrière de la jambe de la copie, qui tombe à la renverse, sans pour autant être détruit, du fait du magnétisme exercé par la Jiki. Alors qu’elle aurait facilement pu enchaîner sur un coup bien placé, comme annoncé par Masami, elle se contente de se relever à la hâte, démontrant sa capacité à poursuivre sans problème.

« Je crois que c’est bon, cette fois ! Tiens, ton œuf est intact ! »

Elle lui tend ledit œuf, et attend de voir si la châtaigne a autre chose à lui dire concernant le jutsu. Peut-être va-t-elle demander le service en échange dès maintenant, également ?




_________________
Balaye devant ta porte... [Masami] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Jiki Masami
Jiki Masami

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Ven 26 Juin 2020 - 9:21
Masami observa un peu perplexe en regardant le changement de regards et de mimiques faciales de sa jeune élève. C'était qu'elle était expressive la Seika, et sans doute un peu trop, mais peu importe. Quoiqu'il en soit, la Jiki sourit légèrement en voyant la grande motivation, privé de manger était souvent assez efficace comme menace. D'ailleurs, cela arrivait qu'elle se menace elle-même pour se motiver. Cependant, elle ne comprit pas tellement la réaction de Seika face à la révélation de cette dernière au sujet de la faiblesse des hommes. Contrairement à son élève du jour, Masami ne connaissait rien du tout à ce sujet. C'était quelque chose qui était totalement étranger à ses priorités ou à ses perceptions.

Jiki Masami • « Ben quoi ? Tu ne me crois pas ? Essaie et tu verras, c'est un homme qui me l'a dit et il n'avait pas de raison de mentir. »

Tenta de rassurer Seika sur la seule raison qu'elle pouvait imaginer face à l'étrange réaction de l'autre châtaigne. Elle trouvait l'exercice de l'oeuf pas mal du tout, car un jour elles auront peut-être pour mission de protéger quelque chose de fragile tout en combattant, alors pourquoi pas commencer déjà ? Masami pencha la tête légèrement alors qu'elle crut que Seika allait faire tomber l'œuf par terre, mais elle réussit in-extremis à éviter sa destruction. Ce n'était pas pour cette fois qu'elle allait la priver de manger. Plusieurs essais lui fut nécessaire, mais Seika parvint avec précision à procéder au mouvement. Quelque chose de très simple pouvait s'avérer difficile même pour une experte après tout. Elle hocha la tête doucement, satisfaite.

Jiki Masami • « Pas mal ... Pas mal du tout, je n'aurais pas besoin de dire à ta mère de te priver de nourriture il faut croire. »

Masami sourit légèrement en reprenant l'œuf. Elle donna un coup dedans, mais il n'explosa pas contrairement à ce que l'on avait pu penser, non, visiblement, il semblait être déjà cuit. Elle avait sans doute oublier de lui préciser. Retirant petit à petit la coquille, elle discutait avec Seika.

Jiki Masami • « Tu es douée au corps-à-corps, il faudrait que je regarde un duel entre toi et quelqu'un d'autre. Je compte me renforcer à ce niveau là. Si le combat se déroule comme je l'entends, j'ai de quoi interdire ce type de combat, mais sait-on jamais. Il faut être préparée à tout affronter. J'imagine que dans ton cas, le problème est plutôt l'inverse n'est-ce pas ? »

Finissant de retirer les derniers morceaux de coquilles, qu'elle laissa tomber par terre, elle mordit dedans sans en proposer à Seika. Elle était parfaitement égoïste rappelez vous. Rien d'étonnant à cela du coup. Elle n'allait rien lui demander dans l'immédiat, en tout cas, ce n'était pas présenter ainsi. En tout cas, elle venait de lui annoncer l'air de rien, que l'ouvreuse de portes ne pouvait utiliser son corps-à-corps contre elle, c'était un exemple simple et juste vu qu'elle l'avait déjà utilisé lors du tournoi.

Jiki Masami • « Je n'ai plus grand chose à t'apprendre pour le coup sur la technique, je pense que l'on a fait le tour. Il fait que je réfléchisse à de meilleurs manières de me battre, encore plus. Je suis loin d'être satisfaite. »


_________________
Simulateur de FT (à jour):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Yawa Seika
Yawa SeikaEn ligne

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Ven 26 Juin 2020 - 21:09
Le sujet du point faible des hommes reste un mystère pour Seika. Après tout, n’ayant jamais frappé à cet endroit, elle n’a pas pu expérimenter la chose, mais peut-être qu’elle tentera contre Senken ou Yugure, un jour, pour voir si c’est si douloureux que cela. En attendant, la jeune fille démontre qu’elle sait apprendre vite, et mine de rien, elle parvient à placer le coup appris par Masami après quelques essais et conseils reçus. Lorsque l’œuf est cassé par la châtaigne, la Yawa se sent un peu bête. Finalement, cette histoire de casser l’objet fragile n’était qu’un leurre, un mensonge bien présenté, pour l’inciter à donner le meilleur d’elle-même. Seika de son côté déteste mentir, et si elle ne le reproche pas à la Jiki, elle retiendra néanmoins que le mensonge fait partie de ses armes. S’inclinant bien bas, elle remercie l’adolescente pour son aide :

« Merci Masami, je n’oublierai pas ma promesse ! »

Elle sait qu’elle non plus ne l’oubliera pas. Du moins, elle s’en doute, en cernant de mieux en mieux la personnalité particulière de son amie, et pour sa part, elle n’oublie jamais une promesse qu’elle a faite. Les propos qui suivent, de la part de la Wasurejine, sont un peu plus étranges. Elle commence par énoncer des faits que toutes deux connaissent, puis dévie sur une phrase qui intrigue la jolie fleur. Interdire ce type de combat ? Finalement, ses propos sur une stratégie pour contrer sa force seraient véridiques ? Si tel est le cas, alors les plans de la jeune fille pour améliorer son ninjutsu ne sont pas vains. Au départ, elle ne le faisait que pour apprendre à mieux se défendre, mais cela pourrait avoir une utilité offensive, finalement. Cependant, de ce que Seika sait de Masami, elle pourrait aussi bien feinter cette histoire.

« Je te remercie encore pour ton aide. Si tu veux, prochainement, nous pourrions nous entrainer ensemble. Si tu peux vraiment contrer le combat au corps à corps, j’ai envie de voir ça ! Qui sait, ça pourrait m’aider à devenir plus forte aussi, non ? »

Souriante comme à son habitude, elle parle sans cacher ses intentions. La force, et la capacité à anticiper tout ce qui peut se produire, ce sont deux éléments importants en combat. D’un autre côté, savoir s’adapter à des situations inattendues est aussi important, et ça, l’enseignement d’Aimi le lui a bien démontré. Avoir une telle Senseï est une chance, et la brune n’en doute pas une seule seconde.

« Je vais te laisser maintenant, j’ai des courses à faire pour maman… Et cette fois je vais éviter de me faire embêter par des messieurs méchants ! Héhé ! »

La saluant avec entrain, l’adolescente s’éloigne déjà. Si ses tentatives étaient peu nombreuses et la technique assez basique, elle a cependant usé d’une certaine quantité de chakra, non négligeable, qu’elle doit recouvrer. Dans le cas contraire, peut-être qu’elle aurait proposé un combat amical à l’autre châtaigne, se sentant prête à maîtriser sa force, en ce jour.




Spoiler:
 

_________________
Balaye devant ta porte... [Masami] Ww18

♥ Merci Aimi pour cet avatar et Aditya pour cette signature, tous deux parfaits ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7615-quoi-feur-enfin-plutot-fleur-pour-le-coup-yawa-seika#63983
Jiki Masami
Jiki Masami

Balaye devant ta porte... [Masami] Empty
Jeu 2 Juil 2020 - 9:27

Le mensonge, le trouble et la cachotterie faisaient parties de la base de sa tactique de combat. Cependant, elle n'avait pas menti pour le coup, l'adolescente n'avait pas parler de l'état de l'œuf en le donnant. Cela manquait certes de précision, mais en tout cas, cela avait fonctionné. Seika avait réussi le mouvement, peut-être pas grâce à cette astuce, mais le résultat était là. Généralement, la Jiki disait la vérité, même d'une manière trop brutale et franc. Elle agita la main en voyant Seika s'incliner devant elle comme une élève face à son sensei. Elle ne connaissait aucunement ce type de relation et elle trouvait cela bien trop déplacée.

Jiki Masami • « inutile de tout ça ... Quand à la promesse, je suis certaine que tu ne l'oublieras pas. »

Masami avait en tête plusieurs choses, mais cela dépendrait surtout de l'avenir. Le cours était terminée, elle avait donné des pistes en tout bon tout honneur,cet ce gratuitement en plus. Elle n'allait pas mentir sur ce genre de détails, surtout que ma châtaigne avait déjà utilisé ce stratagème contre Meho en final du tournois.

Jiki Masami • « Je te montrerais, mais mon idée est de voir ou imaginer ce qui pourrait me manquer au corps-à-corps. Je connais quelques astuces, mais évidemment, j'ai beaucoup plus de possibilités à distance. Il faut se nourrir de chaque rencontre, de chaque confrontation, sinon, c'est que la personne est stupide. L'expérience permet de devenir plus forte, ce qui amène la survie. »

Commenta alors Masami comme une leçon qu'elle connaissait depuis bien longtemps. Ferait elle cependant une si bonne sensei, une chunin qui doit garder en vie des jeunes ? Elle ne savait pas trop si cela lui incomberait un jour. Elle n'avait jamais que penser à son propre sort.

Jiki Masami • « des courses pour ta mère ? Tu en fais des trucs pour cette femme ... »

La Jiki ne pouvait guère comprendre ces réactions, ses habitudes et autres rituels. La relation mère fille semblait être importante pour Seika. Est-ce que cela aurait été la même chose pour elle si jamais le destin ne s'en était pas mêlé ? Elle ne savait pas trop, mais ce sujet n'allait pas la torturer bien longtemps, Masami devait reprendre l'entraînement. Elle leva sa main pour saluer Seika imitant son geste avec bien plus de calme. Cette autre châtaigne était vraiment une pile électrique, toujours pleine d'énergie, enjouée et gentille. Elle se demandait combien de temps elle réussirait à survivre dans un environnement si dangereux et pervers qu'était ce monde. En tout cas, c'était sa vision à elle bien évidemment, la cruauté, la haine et la violence, c'étaient tout ce qu'elle avait connu dans la vie. La douce aparté du moment était agréable, mais combien de temps cela allait durer ?

_________________
Simulateur de FT (à jour):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467

Balaye devant ta porte... [Masami]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: