Soutenez le forum !
1234
Partagez

Aurevoir (Teikoku)

Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Aurevoir (Teikoku) Empty
Dim 31 Mai 2020 - 16:11
*Ces lettres sont envoyées au palais impérial. Un jeune paysan ambitieux répondra à ceux lui demandant d’où viennent les lettres qu’il se les aient fait donné par un homme masqué et voilé dans un village d’une contrée insignifiante loin des frontières de Hi, au nord-ouest, pour quelques milliers de Ryos.*

Je suis désolé, soldats et officiers du Teikoku.

Ne pensez pas que je crois que cela est suffisant. Ça ne l’est pas. Je comprends parfaitement qu’au moment où vous recevez cette lettre, je serais déjà traqué par une demi-douzaine de mes anciens camarades. Et je comprends très bien pourquoi. Mais je pense qu’il serait couard et lâche de ma part de ne pas vous faire part de ce qui a envahi mon cœur après la réunion qui a bouleversé tant des nôtres.

La seule raison que j’ai rejoint l’Empire du Feu, il y a plus d’un an, c’était parce que j’admirais la force de cette entité et que j’aspirais, moi aussi, à atteindre une puissance ultime capable de vaincre tout ceux se trouvant devant moi. J’étais naïf, immature et violente. Tout peut se résoudre si on est assez fort, n’est-ce pas?

C’est faux. Je l’ai appris après plusieurs défaites cuisantes et, surtout, la réunion. A quoi servent des muscles sans expériences? A quoi sert la force sans un mental d’acier? A rien. Mes seules raisons d’avoir participé aux exercices de pouvoir du Teikoku ont alors volé en éclat. Je n’ai jamais été loyal envers Hi, puisque c’est une terre ou je n’ai vécu qu’une partie de ma vie. Je préfère fondamentalement Hayashi. Je n’ai jamais rencontré l’Empereur et je ne partageais que sa volonté de devenir plus fort et imposant à tout prix et maintenant que cela ne fait plus partie de moi, qu’ai-je en commun avec cet établissement?

Je ne peux plus, respectueusement, participer aux actions de l’armée impériale sans vous mentir et me mentir à moi-même. J’ai décidé d’explorer le monde de long en large, dans son entièreté, pour trouver le chemin qui est réellement le mien et augmenter l’expérience de mon esprit et de mon âme. Je vous jure sur ma personne que je ne divulguerais ou n’agirait pas contre vous si vous ne m’attaquez pas directement. Mon but est de me découvrir en voyageant en paix et en raffinant mes capacités martiales non pas brutalement, mais spirituellement.

Aurevoir,

Hokazuka Minoru, anciennement lieutenant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Hakushi Ryoma
Hakushi Ryoma

Aurevoir (Teikoku) Empty
Mer 3 Juin 2020 - 5:53
La lettre avait été écrit à chaud, avec les nerfs. Ryūgen était parti au quart de tour quand il avait reçu celle du dénommé Minoru.

Citation :
@Hokazuka Minoru
Hokazuka Ryosha Minoru,

Ryosha ou Minoru. Peu importe ce que tu te reproches, ce que tu as vécu où as fini par comprendre, je ne comprends pas la décision de me révéler que tu a abusé de ma confiance, maintenant que tu es bien loin du bastion de l'empire. Mais puisque tu penses qu’il serait couard et lâche de ta part de ne pas nous faire part de ce qui a envahi ton cœur, alors soit, je vais être honnête et te donner ma réponse.

Tu me dégoûte, si tu n'as pas le mental pour assumer quelques petites blessures, physiques ou morales, te relever et aller de l'avant, c'est que tu n'étais pas faire pour la voie du soldat, ni celle du shinobi d'ailleurs. Combien d'horreurs ont pu voir les gens ici ? Je ne sais pas ce qui t'as "pousser" à en arriver là, mais je me renseignerai. Tenir des propos diffamatoires sur le Teikoku ne t'aidera pas plus que ça, surtout si ton seul but, plus que d'apporter la paix au sein du Yuukan, était due devenir plus fort pour satisfaire ta propre petite personne. Mais bon, tu n'as jamais été réellement loyal envers l'empire, ni en cet idéal de paix dont nous aspirons… Je te prenais pour une personne simple, avec ses soucis, comme tous, ses préoccupations et ses défauts. Une personne que j'aurais aidé avec plaisir. Tu me prenais juste pour un imbécile de ton côté.

Tout comme les rats, qui commencent à quitter le navire lorsqu'il commence à couler, je pense juste que tu as attendu le bon moment pour faire ce choix, manipuler les bonnes personnes pour se permettre une trahison sans conséquences et puis "assumer" ce que tu viens de faire quand tu es loin, hors d'atteinte. Pour l'instant. Mais je te préviens que j'ai pris ta trahison à coeur pour, et que je mettrais tout en oeuvre pour te retrouver.

J'espère juste que tu vivras en paix, jusqu'au jour où nos chemins se croiseront sûrement pour la deuxième et dernière fois.

Au revoir,
@Uzumaki Ryūgen.

Il ne prit même pas la peine de se relire, se contenant juste d'aller envoyé la lettre dans a peu près chacun des pays pour être sûr que le déserteur puisse la recevoir. Et comprendre qu'il venait de se mettre Uzumaki Ryūgen sur le dos
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10769-le-papier-sur-lequel-est-inscrit-le-futur-de-ce-monde-hakushi-ryoma#92336

Aurevoir (Teikoku)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: